FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierKorben

Comment préparer la dernière clé USB de votre vie ?

30 août 2021 à 08:16
Par : Korben

La semaine dernière, je ne vous ai pas donné de nouvelles du Patreon qui permet aux plus fidèles des lecteurs de soutenir Korben.info mais je vais rattraper ça.

Alors déjà nous venons de franchir un cap, car nous sommes actuellement +200 sur le Patreon. C’est beau et je tiens vraiment à remercier chaque soutien d’être là pour m’aider à produire chaque jour un contenu qui vous intéresse et vous donne envie de bidouiller.

Pour les abonnés, je viens de publier une vidéo sur la vie privée et Spotify et la semaine prochaine, je leur enverrai mon retour d’expérience sur les cryptomonnaies.

Et cette semaine, je libère cette vidéo où je vous montre la meilleure méthode actuelle pour préparer une clé ou un disque multi-boot à emmener partout avec vous. Merci aux soutien qui ont rendu ça possible.

Amusez-vous bien !

À très vite !

Un Raspberry Pi caché dans une GameBoy

17 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Le youtubeur Jam Hamster a publié l’année dernière une vidéo super intéressante si vous cherchez à recycler une vieille Gameboy.

Il a entièrement désossé la célèbre console de Nintendo pour y fourrer une carte conçue pour l’occasion ainsi qu’un Raspberry Pi 3A+ qu’il a positionné dans un châssis en aluminium. Ce châssis est utile pour la dissipation thermique, car il fait office de radiateur, mais permet également de maintenir le RPi en place dans le boitier de la GameBoy.

À l’arrière, il a également ajouté 4 boutons en silicone et une sortie HDMI pour jouer sur écran. Ainsi, il peut expérimenter tout ce qui est rétrogaming avec RetroPi (jeux GameBoy, mais pas uniquement…) avec l’expérience d’origine de Nintendo.

Maintenant si vous voulez faire pareil chez vous, il n’y a malheureusement pas de kit ou de tuto disponible donc faudra sortir votre expertise en électronique.

Simplifiez vous la vie avec votre Raspberry Pi

18 août 2021 à 09:14
Par : Korben

Vous le savez, grâce aux gens qui soutiennent le site, je peux maintenant faire un peu plus de contenu, notamment des vidéos que je leur donne en avant première.

Cette semaine, je libère donc une vidéo où je vous présente un script nommé piKiss qui va faire plaisir aux utilisateurs de Raspberry Pi.

PiKiss est un script qui permet d’installer des tas de logiciels sur votre Raspberry Pi sans vous prendre la tête, mais également de l’optimiser pour y faire de la place ou alléger la mémoire et le processeur.

C’est un outil intéressant que je vous propose donc de passer en revue avec moi dans cette vidéo. J’espère que ça vous intéressera.

Une fois encore, je tiens à vous remercier pour votre soutien. Si certains sujets vous intéressent plus que d’autres, n’hésitez pas non plus à m’en faire part, je serai ravi de voir ce que je pourrais faire avec ça.

Et pour rejoindre les vrais de la première heure et me soutenir, c’est par ici !

Nerd Fonts – Les meilleurs polices pour les développeurs

19 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Les polices de caractères, c’est cool, mais ce n’est pas forcement adapté à tous nos usages de nerds… Parfois, notre police (ou font) préférée manque de certains symboles et ça fait des carrés chelous dans nos terminaux ou nos IDE.

Heureusement, il existe un super projet collaboratif qui s’appelle Nerd Fonts et qui vise à patcher les polices de caractères les plus appréciées des développeurs et autres informaticiens en y ajouter un grand nombre de glyphs (icones) en provenance de projets que vous connaissez tous :

Roboto, Ubuntu, FiraCode, Gohu, Hack, Meslo, Source Code Pro, Terminus, Monoid, Noto, Iosevka et bien d’autres polices très utilisées par les dev subissent ainsi ce traitement, ce patch, qui permet d’étendre les polices existantes.

Alors pour quoi faire me direz-vous ? Et bien pour obtenir des rendus plus cools ou plus complets / utiles dans nos terminaux :

Ainsi, vous pouvez télécharger votre police préférée patché ici, mais sachez que si elle ne s’y trouve pas, vous pouvez également la patcher vous-même à l’aide de l’utilitaire Nerd Fonts Patcher.

Ascii Patrol – Faites le grand saut ASCII !

20 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Ascii parait, il y a encore des gens qui aiment les jeux rétro ! Et aujourd’hui, je vous fais découvrir ASCII PATROL, un jeu en ASCII jouable via le navigateur, mais également Linux et Windows qui se trouve être fortement inspirés de Moon Patrol.

Moon Patrol est sorti en 1982 (année de ma naissance) sur les consoles Atari et l’histoire se déroule à la surface de la lune. Vous y incarnez un policier de Luna City qui se trouve être en patrouille dans l’un des quartiers lunaires les plus malfamés : Le secteur 9.

Avec votre buggy lunaire qui saute et son lance-missile, vous devrez détruire ou éviter les cratères, les mines explosives ou encore dégommer les OVNIS venus vous poutrer. Le jeu ASCII Patrol dispose de plusieurs parcours, et vous pouvez vous créer un avatar en ASCII et un pseudo rigolo pour ensuite essayer de vous placer dans le classement mondial.

Je l’ai un peu testé et vous connaissez mes grands talents de gamers… J’ai pas réussi à finir le premier niveau, mais j’adoooore la musique, tous les graphismes sont en ASCII et, les couleurs crachent de la nostalgie par paquet de 8 !

Bref, ça roxx et si vous avez eu un Commodore, Atari, ou Apple II avec ce jeu, ça vous rappellera quelques souvenirs.

Pour jouer, c’est par ici.

Merci Lorenper !

Installer macOS sous Linux avec un simple script

21 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Vous êtes sous Linux, la vie est belle, mais vous aimeriez parfois lancer certaines applications macOS qui n’ont pas d’équivalent sous votre OS préféré. Ou alors vous aimeriez tout simplement tester l’OS d’Apple, car vous êtes curieux de tout ce qui se fait en informatique ?

Pas de souci, j’ai ce qu’il vous faut.

Il s’agit d’un script Python baptisé mac-on-linux qui permet très rapidement de télécharger une image officielle de macOS et de la convertir en machine virtuelle lancée avec qemu.

Pour ce faire, vous devez installer les outils suivants :

sudo apt install qemu-kvm dmg2img pulseaudio 

Faire un petit lien symbolique :

sudo ln -s /usr/bin/qemu-system-x86_64 /usr/bin/qemu

Et installer python click avec pip :

pip install -U click

Puis aller récupérer les sources du projet comme ceci :

git clone https://github.com/arindas/mac-on-linux-with-qemu.git

Lancez ensuite, le script

./run.sh

Ce script ira télécharger l’image dmg de macOS puis convertira celle-ci en .img avant de créer automatiquement un disque virtuel puis en le déployant sous qemu avant de le lancer.

Si vous rencontrez un problème lors de l’installation, supprimez le répertoire firmware/ et renommez fallback-firmware/ en firmware/. Une fois installés, ne modifiez pas les fichiers du firmware, ils seront automatiquement récupérés par le système installé.

Recréer des décors de jeux vidéos hyper réalistes

22 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Le deep learning est chaque jour un peu plus à notre portée. Tenez, par exemple Nvidia a sorti il y a quelques semaines Nvidia Canvas, un outil capable de transformer de simples coups de pinceau en images de paysage photo-réalistes. L’intérêt est de pouvoir créer rapidement des images à exploiter dans vos projets ou comme fond d’écran.

La beta de Nvidia Canvas est disponible sous Windows 10 et vous pouvez la télécharger ici. Il vous faudra quand même un bon GPU de type GeForce RTX, NVIDIA RTX, Quadro RTX ou TITAN RTX.

C’est vraiment sympa à utiliser et le youtubeur Sir Wade Neistadt ne s’est pas fait prier pour expérimenter cet outil. Il a pris quelques décors de jeux vidéos célèbres et s’est amusé à les reproduire dans Nvidia Canvas et le résultat est vraiment amusant à regarder.

Alors, avez-vous testé Nvidia Canvas ? Est ce que vous pensez l’utiliser dans vos projets ?

Merci à Laurent

Comment détourer des images en ligne de commande ?

23 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Si vous n’êtes pas graphiste, vous êtes surement très heureux quand je vous présente des outils comme remove.bg qui permettent d’isoler le sujet d’une photo en supprimant le fond de celle-ci.

Très pratique ! Maintenant si vous êtes un peu plus bidouilleur, voici un script Python qui risque d’égayer vos journées. Ce script c’est rembg qui supprime le fond de n’importe quelle photo à l’aide d’une simple ligne de commande.

Mais rembg va encore plus loin puisqu’il fonctionne aussi en mode « serveur » et peut donc être appelé via une simple URL pour détourer une image.

Pour faire fonctionner rembg, vous devez disposer de python et de pytorch (cliquez pour suivre la procédure d’install).

Ensuite, pour installer la bête faites-lui un petit :

pip install rembg

Et ensuite, vous pouvez aller quérir une URL comme ceci :

curl -s http://input.png | rembg > output.png

Ou une image locale :

rembg -o path/to/output.png path/to/input.png

Et même faire du mass-détourage

rembg -p path/to/input path/to/output

Et pour lancer le serveur rembg :

rembg-server

Puis d’appeler l’URL comme ceci avec le lien vers votre image dedans :

http://localhost:5000?url=http://image.png

Maintenant si vous faites de la vidéo, sachez qu’un projet « enfant » de rembg permet de séparer le sujet du fond dans un MP4 / MOV / AVI an générant ce qui s’appelle un masque à importer ensuite dans votre outil d’édition de vidéo.

L’outil bouffe du GPU donc si vous avez une petite machine, j’ai mis quelques trucs sur Google Collab.

pip install rembg-greenscreen
greenscreen -g "path/video.mp4"

Ainsi, on passe de ça :

À ceci :

Allez amusez-vous bien !

Comment protéger vos secrets ? #Patreon

23 août 2021 à 09:15
Par : Korben

Cela ne vous aura pas échappé, vous pouvez maintenant me soutenir. Cela vous donne plein d’avantages et cela me permet de vous faire du contenu vidéo et écrit sympa et frais.

Cette semaine, je viens donc prévenir les inscrits à mon Patreon : je vous ai mis en ligne un tuto sur les conteneurs chiffrés, ce qui vous permettra de protéger vos petits secrets très facilement. Vous verrez, c’est facile et ça renforcera grandement la sécurité de vos documents, y compris dans le cloud.

Encore merci à tous les fans du site, les lecteurs de la première heure et les vrais soutiens que vous avez toujours été, de contribuer au site. Vous êtes les meilleurs !

On se revoit tout de suite de l’autre côté du miroir !

Jouez à Mario64 depuis votre navigateur

23 août 2021 à 14:46
Par : Korben

A quoi sert un navigateur ?

Et bien à pas grand-chose, si ce n’est jouer à ce magnifique Mario 64 directement depuis une page web avec le clavier ou une manette !

Que vous soyez sur Xbox, PC, smartphone ou je ne sais quelle autre saloperie équipée d’un browser, vous allez pouvoir revivre les aventures du plombier moustachu tel que les plus Xennials d’entre-nous l’ont vécu dès 1996.

Ce portage a été rendu possible grâce à un projet de décompilation baptisé SM64 que vous pouvez retrouver ici. Ce n’est donc ni une émulation ni une recompilation à partir d’un code source dérobé. D’autres furieux sont en train de plancher sur la même chose pour Zelda Ocarina of Time, Majora Mask ou encore Dinosaur Planet, Paper Mario et bien d’autres.

Pour le moment, Nintendo n’a pas encore shooté les sites qui proposent ce jeu donc profitez-en ! Surtout qu’on est lundi, que c’est fin août et que professionnellement vous oscillez entre le burnout ou la vanlife. Ne mentez pas, je sais tout !

Comment exécuter du Python dans une page web ?

24 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Bon, le JavaScript vous voyez ce que c’est. C’est un langage interprété qui permet de lancer du code directement via les pages web que nous consultons.

Cool.

Bon, et maintenant si je vous disais qu’on peut faire exactement la même chose, mais en Python ?

Vous me dites : SORCELLERIE !!!

Et vous avez raison. N’empêche que c’est totalement faisable grâce à Brython. Brython est une implémentation de Python 3 fonctionnant dans le navigateur, avec une interface pour les éléments DOM et les événements.

Voici un bout de code de ce que ça donne :

    <html>

        <head>
            <script type="text/javascript" src="/path/to/brython.js"></script>
        </head>

        <body onload="brython()">

            <script type="text/python">
            from browser import document, alert

            def echo(event):
                alert(document["zone"].value)

            document["mybutton"].bind("click", echo)
            </script>

            <input id="zone"><button id="mybutton">click !</button>

        </body>

    </html>

Il suffit donc de charger dans la page le fichier brython.js puis d’appeler la fonction brython() au chargement de la page pour ensuite pouvoir fourrer du code Python dans une balise script comme vous le feriez en JavaScript. Un tutoriel est dispo ici.

Magique non ?

Brython supporte la syntaxe de Python 3, y compris les compréhensions de listes, les générateurs, les métaclasses, les importations, etc. et de nombreux modules de la distribution CPython.

Brython dispose de bibliothèques pour interagir avec les éléments DOM et les événements, ainsi qu’avec les bibliothèques JavaScript existantes telles que jQuery, D3, Highcharts, Raphael, etc. Il prend en charge les dernières spécifications de HTML5/CSS3, et peut utiliser des cadres CSS comme Bootstrap3, LESS, SASS, etc.

Bref, c’est de la bonne.

D’ailleurs, si vous voulez voir ce que ça donne, il y a une belle page d’exemples avec code source ici.

Ça peut vous permettre surtout d’utiliser du code existant dans des pages web sans devoir tout vous retaper à réécrire en JS. Et ça, c’est beau.

Si vous voulez plus d’infos sur Brython, c’est par ici que ça se passe.

ReHex – Un éditeur hexa pour Mac, Windows et Linux

25 août 2021 à 09:00
Par : Korben

bird s eye view of city

Jusqu’à aujourd’hui, mon éditeur hexadécimal préféré reste Hexfiend qui est capable de digérer l’ouverture de gros fichiers. Mais cela va peut être changer puisque j’ai découvert il y a quelques jours un éditeur hexa qui je pense vaut le détour.

Celui-ci s’appelle Reverse Engineers’ Hex Editor ou de son petit nom ReHex, et c’est donc un outil multiplateforme (Windows, Linux, Mac) conçu pour faire de la rétro-ingénierie.

ReHex supporte les fichiers volumineux de plusieurs Tera. Il sait décoder des types de valeurs entières ou à virgule flottante, désassembler du code machine, autorise l’annotation de certaines plages d’octets, permet de faire des comparaisons de sélection, gère le mapping d’adresses virtuelles et cerise sur le gâteau, il supporte les scripts Lua.

Si vous êtes sous Windows ou macOS, vous pouvez charger un binaire ici. Et si vous êtes sous Linux, vous devez ajouter les dépôts et l’installer comme expliqué sur la page du Github.

Pipx – Comme Pip mais plus sécurisé

26 août 2021 à 09:00
Par : Korben

person using macbook pro

Il est fréquent que je présente ici des outils écrits en Python. En général, quand j’installe ce genre de choses, j’aime utiliser la commande pip qui permet de déployer des outils sans avoir à tout faire manuellement. C’est un installateur de paquets si vous préférez.

Bref, c’est cool. Sauf qu’il y a encore plus cool et ça s’appelle Pipx.

Quand vous installez un truc avec Pip ça s’installe sur votre système tout à fait classiquement. Sans que les outils soient isolés du reste du système.

Pipx c’est pareil sauf que ça ajouter une couche d’isolement pour chaque application et ses paquets associés de manière sûre, pratique et fiable. Il est bien sûr étroitement lié à pip car il l’utilise, mais se concentre sur l’installation et la gestion de paquets Python qui peuvent être exécutés depuis la ligne de commande directement en tant qu’applications dans un environnement isolé.

Bref, c’est pareil, mais en mieux.

Pour installer pipx sous mac :

brew install pipx
pipx ensurepath

Ou directement avec pip (sous linux) :

python3 -m pip install --user pipx
python3 -m pipx ensurepath

Ensuite pour installer un paquet avec pipx, faites comme vous le feriez avec pip :

pipx install NOM_DU_PROGRAMME

Et pour lister les programmes installés :

pipx list

Encore mieux, si vous voulez tester un logiciel sans l’installer, lancez-le directement avec pipx comme ceci :

pipx run NOM_DU_PROGRAMME et_ses_paramêtres_si_besoin

Par exemple, pour utiliser cowsay directement sans l’installer, je ferai comme ceci :

pipx run pycowsay Vive Korben !

Bref, encore un bon petit soft à garder sous le coude.

Merci à フ_フノイ0 pour le partage !

Saints Row: The Third Remastered en téléchargement gratuit

26 août 2021 à 09:23
Par : Korben

J’sais pas vous mais j’ai super pas envie de bosser aujourd’hui. Et je suis certain que vous aussi ! Alors que diriez-vous d’un petit jeu vidéo gratuit ?

Aujourd’hui Epic vous propose comme d’habitude, un jeu super sympa puisqu’il s’agit de Saints Row – The Third en version remasterisée.

Sorti en 2011, ce jeu d’action de déroule 5 ans après l’histoire de Saints Row 2. Les fameux membres du gang les « Saints » se sont professionnalisés et un syndicat du crime veut absorber votre gang. Mais vous refusez de vous soumettre parce que vous êtes des dingues.

Dans ce jeu bien déjanté, vous pourrez personnaliser à fond vos personnages et aussi bien jouer en solo qu’à plusieurs en ligne. Il y a même des armes de destruction massive, des chars, des avions de chasse et plein d’autres surprises consacrées à la destruction de vos ennemis.

La bonne nouvelle avec ce jeu vendu normalement 40 balles et offert gratuitement aujourd’hui, c’est qu’il contient également tous les DLC, c’est-à-dire 3 packs de mission et plus de 30 nouveaux objets. Bref, de quoi vous amuser !

Allez, bonne journée et merci à Laurent pour l’info !

Un éditeur de texte / code moderne pour votre terminal

27 août 2021 à 09:00
Par : Korben

man standing beside train

Vous cherchez un éditeur de texte qui tourne dans un terminal, qui soit facile à utiliser et intuitif, mais qui sait également tirer partie des capacités des terminaux modernes.

Et bien pas de soucis, j’ai ce qu’il vous faut. Cela s’appelle Micro et c’est typiquement le genre de petit outil qui sait se rendre indispensable.

Vous l’installez avec votre gestionnaire de paquet préféré, ou vous pouvez également télécharger les binaires ici pour Linux, macOS, Windows et même BSD.

On peut également l’installer simplement en appelant le script d’install comme ceci :

curl https://getmic.ro | bash

Notez que quand vous voyez une commande avec curl suivie d’une exécution directe dans le bash, il est quand même plus raisonnable d’aller jeter un œil au script appelé pour être certain que ça ne contient aucune mauvaise surprise.

Micro se veut en quelque sorte le successeur de l’éditeur nano en étant facile à installer, facile à utiliser et surtout agréable, ce qui n’est pas anodin quand on passe beaucoup de temps dans un terminal chaque jour à éditer des fichiers de conf ou à écrire du code.

Micro dispose de nombreux raccourcis clavier que vous pouvez personnaliser ainsi que de nombreuses commandes pour faire des recherches / remplacements, ajouter des plugins, lancer des commandes en tâche de fond…etc.

À découvrir ici.

Toutes les musiques de jeux vidéo sont ici

28 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Est-ce que vous aimez la musique de jeux vidéo ?

Depuis les machines 8 bits, le format, mais également le style de musique a fortement évolué. On est passé en quelques années de la bande sonore chiptune de Mario en à celles d’Animal Crossing, Assassin’s Creed ou encore de Cyberpunk 2077.

Vous l’aurez compris, le changement est énorme et j’ai toujours beaucoup de plaisir à écouter ces OST (Orginal Soundtracks) issus de jeux plus ou moins anciens.

Si c’est votre cas et que vous voulez vous en mettre plein les oreilles, il existe un site baptisé Video Game Music qui regroupe par plateforme (Android, Atari, PlayStation, Super NES…etc.), par Top, ou par jeux vidéos tous ces morceaux uniques dont certains ont bercé notre jeunesse. Il y a actuellement plus de 30 000 bandes originales, soit un peu moins du million de morceaux.

Ainsi vous pourrez vous balader dans toutes ces musiques, en écouter certaines avec le player intégré. Une option de téléchargement est également dispo, mais pour cela, vous devrez vous inscrire et faire un don au site pour soutenir le financement.

Hé oui, les MP3 / FLAC ça pèse lourd, environ 8 TB et la bande passante coûte cher.

Ce site vous permettra de renouer avec les sons qui ont bercé votre jeunesse, mais également pourquoi pas découvrir de nouveaux jeux au travers de nouvelles musiques.

A découvrir ici.

Source

Donnez de la couleur à votre système d’exploitation et à votre terminal

29 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Si vous aimez passer du temps dans votre terminal (sous Linux, macOS ou même Windows maintenant), peut-être avez-vous personnalisé le style graphique de celui-ci pour que vos journées soient plus agréables.

Seulement voilà, tout le monde n’a pas la sensibilité artistique d’un décorateur ou d’une décoratrice d’intérieur, et sorti du vert sur fond noir à la matrix, on se retrouve vite limité pour choisir des couleurs qui vont bien ensemble pour nos terminaux.

Heureusement, c’est là qu’entre en scène Pywal, un outil qui génère une palette de couleurs à partir des couleurs dominantes d’une image.

Cela peut-être votre fond d’écran, histoire d’assortir le tout. Il applique ensuite ces couleurs à l’ensemble du système et dans tous vos programmes préférés (la liste est ici). Sachez avant d’aller plus loin que Pywal ne modifie aucun de vos fichiers de configuration pour appliquer ses couleurs. Il les contourne tout simplement.

L’outil propose 5 modèles de génération de couleurs, chacun fournissant une palette de couleurs différente à partir de chaque image. Ça fait assez de possibilités pour que vous trouviez la palette qui vous correspond.

Mais Pywal va plus loin puisqu’il prend également en charge des thèmes prédéfinis. D’ailleurs par défaut, il est livré avec 250 thèmes de couleurs.

Et vous pouvez également créer vos propres fichiers de thèmes pour les partager avec l’ensemble de la communauté des gens qui veulent un peu de couleur dans leurs terminaux !

Si l’outil vous intéresse, vous pouvez l’installer comme ceci :

pip3 install pywal

Ensuite, la commande c’est « wal » qui fait tout. Par exemple, vous téléchargez ce fond d’écran unsplash sur votre disque dur.

Il vous suffit ensuite d’appeler la commande wal comme ceci :

wal -i ~/Downloads/dang-tran-WpcfLtCqa7A-unsplash.jpg

Et voilà, une palette de couleurs sera générée et l’image sera mise en fond d’écran comme ceci :

Wal est un outil assez complet, mais qui nécessite un peu de configuration si vous souhaitez l’intégrer dans des scripts ou si vous voulez rendre vos modifications persistantes après un reboot.

Pour ce faire, ouvrez votre fichier .xinitrc et ajoutez la commande suivante dedans :

wal -R

Cela aura pour effet de restaurer le dernier jeu de couleurs que vous avez utilisé.

Je vous invite fortement à lire la doc pour aller un peu plus loin.

Et pour vous donner un peu d’inspiration, sachez qu’un sub reddit lui est entièrement dédié.

Un script pour changer de fond d’écran automatiquement sous Linux

30 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Vous êtes sous Linux et vous aimez changer régulièrement de fonds d’écran ? Alors j’ai ce qu’il vous faut.

Cela s’appelle Styli.sh et c’est tout simplement un script qui automatise la recherche de nouveaux fonds d’écran, leur téléchargement et leur mise en place sur votre système.

Là où Styli.sh est puissant, c’est qu’il permet de rechercher des fonds d’écran spécifiques depuis unsplash ou télécharger une image aléatoire depuis les subreddits que vous aurez spécifiés.

Et si vous utilisez pywal, il peut également définir automatiquement les couleurs de votre terminal.

Avant d’install Styli.sh, vous aurez besoin des outils suivants :

sudo apt install feh nitrogen

Ensuite, il suffit de cloner le dépôt git comme ceci et de lancer l’outil :

git clone https://github.com/thevinter/styli.sh
cd styli.sh
./styli.sh

Puis il n’y a plus qu’à vous référer à la documentation :

Pour définir un fond aléatoire de 1920×1080

./styli.sh

Pour spécifier une largeur ou une hauteur désirée

./styli.sh -w 1080 -h 720
./styli.sh -w 2560
./styli.sh -h 1440

Pour définir un papier peint en fonction d’un terme de recherche

./styli.sh -s island
./styli.sh -s "sunset"
./styli.sh -s sea -w 1080

Pour obtenir un fond d’écran aléatoire à partir de l’un des subreddits définis

Note : Les paramètres width/height/search ne fonctionnent pas avec reddit.

./styli.sh -l reddit

Pour obtenir un fond d’écran aléatoire à partir d’un subreddit personnalisé

./styli.sh -r nom_sub_reddit
./styli.sh -r wallpapers

Pour utiliser feh pour manipuler les images

./styli.sh -b paramètres_de_feh
./styli.sh -b bg-scale -r ultrahdwallpapers

Pour ajouter des paramètres feh personnalisés

./styli.sh -c vos_paramètres_préférés
./styli.sh -c --no-xinerama -r ultrahdwallpapers

Pour définir automatiquement les couleurs du terminal avec pywal

./styli.sh -p

Pour utiliser nitrogen au lieu de feh

./styli.sh -n

Pour mettre à jour plusieurs écrans en utilisant nitrogen

./styli.sh -n -m nombre_ecran

Choisir un arrière-plan aléatoire dans un répertoire

./styli.sh -d /path/to/dir

Amusez-vous bien !

Un fond d’écran à couper le souffle chaque jour sous macOS

31 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Hier je vous expliquais comment changer de fond d’écran directement depuis le terminal Linux en allant chercher des photos sur Unsplash. Et aujourd’hui je me suis dit que j’allais penser un peu aux utilisateurs de macOS.

Vous ne le savez peut-être pas, mais Unsplash propose des applications officielles pour changer de fond d’écran sur iOS, macOS, mais également pour faire un économiseur d’écran sur l’AppleTV ou tout simplement décorer votre navigateur Chrome.

Pour ma part, je suis fan de l’application macOS qui se loge dans la barre de menu et nous permet d’obtenir un fond d’écran aléatoire en fonction de nos préférences thématiques.

Y’a plus qu’à choisir et laisser faire l’application ou l’utiliser comme moi en mode manuel pour n’avoir qu’un bouton à cliquer le jour où j’ai envie de changement dans ma vie.

Je ne saurais pas l’expliquer, mais nouveau fond d’écran ça fait toujours du bien au moral.

Évidemment pour les cliqueurs fous, soyez tranquilles, vous pourrez consulter l’historique des wallpapers consultés pour remettre celui qui vous aurait échappé.

Bref, c’est une super appli que j’utilise depuis un moment et que, je pense vous adopterez rapidement vous aussi.

A télécharger ici sur l’AppStore.

❌