FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 2 février 2023Flux principal

Windows 11 : Pas de Bluetooth, disparu, problème Bluetooth

2 février 2023 à 08:05

Le Bluetooth est une technologie radio qui permet de connecter des périphériques sans fil.
Il est très pratique pour connecter des écouteurs, casques, souris, clavier, etc.
Malheureusement, il peut arriver que le Bluetooth ne fonctionne plus sur votre PC en Windows 11.
Par exemple, le Bluetooth a disparu et manquant et ne s’affiche plus dans le système.

Dans ce tutoriel, je vous donne toutes les solutions pour résoudre les problèmes de Bluetooth sur Windows 11.

Windows 11 : Pas de Bluetooth, disparu, problème Bluetooth

Résoudre les problèmes Bluetooth, pas de Bluetooth, disparu sur Windows 11

Activer ou désactiver le Bluetooth sur Windows 11

  • Positionnez la souris en bas à droite de l’écran à côté de l’horloge, sur l’icône de volume
  • Cela sélectionne plusieurs icônes, cliquez dessus pour ouvrir les paramètres rapides de Windows 11. Vous pouvez aussi les ouvrir avec le raccourci clavier :  CTRL+A
Comment ouvrir les paramètres rapides de Windows 11
  • Pour activer le Bluetooth, cliquez simplement sur le paramètre dédié

Une autre façon est de vérifier si le Bluetooth est bien actif est de le faire depuis les paramètres.

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier  + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
  • Puis à gauche, cliquez sur Bluetooth et appareils
  • Passer le curseur Bluetooth en bleu pour activer le Bluetooth

Utilitaire de résolution des problèmes Bluetooth

L’utilitaire de résolution des problèmes Bluetooth comme le Bluetooth manquant, disparition du Bluetooth, ou des problèmes pour ajouter un périphérique sans-fil en Bluetooth.
Voici comment l’utiliser pour diagnostiquer, détecter les problèmes Bluetooth et réparer le Bluetooth d’un PC en Windows 11.

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier  + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
  • Puis cliquez sur résolution des problèmes
Ouvrir la résolution des problèmes de Windows 11
  • En bas cliquez sur Autres utilitaires de résolution des problèmes
Utilitaire de résolution des problèmes de Windows 11
  • Enfin dans Bluetooth, cliquez sur Exécuter
Utilitaire de résolution des problèmes Bluetooth de Windows 11
  • L’outil va diagnostiquer les problèmes Bluetooth, s’il détecte une anomalie, il tente de la résoudre. Laissez vous guider pour réparer le Bluetooth de Windows 11

Réinstaller le périphérique Bluetooth

Si le périphérique Bluetooth est mal installé ou une mise à jour de Windows 11 provoque un dysfonctionnement, vous pouvez denter le désinstaller et le réinstaller.
Voici comment faire.

Ouvrir le gestionnaire de périphériques de Windows 10
  • La liste des périphériques installés s’affiche, déroulez Bluetooth
  • Sur la carte Bluetooth, faites un clic droit puis Désinstaller cet appareil
Réinstaller le Bluetooth sur Windows 10 / Windows 11
  • Ensuite redémarrez l’ordinateur
  • Au prochain démarrage de Windows 11, le système réinstalle automatiquement le matériel. Vérifiez ensuite si cela résout les problèmes de Bluetooth

Mettre à jour les pilotes Bluetooth

Dans le cas où le pilote bug, n’est plus à jour un conflit de pilotes a lieu, cela peut être la source des problèmes de Bluetooth manquant, disparu ou qui ne fonctionne pas correctement.
Tentez de mettre à jour les pilotes Bluetooth pour corriger cela.

Mettre à jour les pilotes Bluethooth
  • Si Windows Update détecte un pilote plus récent, il vous propose de l’installer. Laissez vous guider

Voici les liens pour mettre à jour les pilotes par fabriquant :

Enfin vous pouvez aussi suivre ce guide plus complet :

Mettre à jour le BIOS

Si votre matériel est récent, des bugs dans le BIOS peuvent générer des dysfonctionnent du Bluetooth dans Windows 11.
Pour résoudre cela, il faut passer à la dernière version du BIOS.
Cela peut régler des problèmes d’alimentations qui sont à l’origine de bug du Bluetooth.

Pour vérifier si une mise à jour du BIOS est disponible et comment mettre à jour le BIOS, suivez ce tutoriel :

Comment mettre à jour le BIOS de son PC (Flasher le BIOS)

Réparer Windows 11

Enfin en dernier lieu si rien ne fonctionne, vous pouvez tenter de réparer Windows 11 sans perte de données et en conservant les programmes installés.
Cela permet de rétablir le système lorsque ce dernier bug.
La procédure est décrite pas à pas dans cet article :

Il s’agit d’une opération de réinitialisation et de remise à zéro qui supprime les applications et remet le système à son état d’origine.
C’est la solution radicale pour retrouver un système fonctionnel :

Si la réinitialisation de Windows 10, 11 est impossible (blocage, plantage, etc), la seule solution est de réinstaller Windows 11 avec une clé USB.

Liens

L’article Windows 11 : Pas de Bluetooth, disparu, problème Bluetooth est apparu en premier sur malekal.com.

Microsoft Build 2023, le rendez-vous est prévu du 23 au 25 mai ?

2 février 2023 à 07:01
Microsoft Build

Microsoft Build fait partie des événements High Tech les plus attendus chaque année. C’est l’occasion pour la firme de proposer un contact plus « rapproché » avec les développeurs tout en présentant ses dernières avancées autour de certains de ses produits comme Windows et Microsoft 365.

Pour se rendre compte de la popularité de cet évènement, il ne fallait, avant la crise du COVID, que quelques minutes pour vendre l’intégralité des billets. Depuis 2020, Build s’est transformée pour s’adapter aux contraintes sanitaires. Par exemple en 2022 nous avons eu un événement physique mais aux places limitées tandis que l’édition dématérialisée s’adressait à toutes les personnes désirant y participer.

Build 2023, que savons-nous ?

Concernant la conférence Build de cette année, Microsoft n’a encore rien partagé. Nous ne savons pas comment la firme à prévu d’organiser les choses. Une fuite vient cependant de révéler une date.

Selon @XenoPanther le code source de la page Microsoft Build fait référence à deux dates. Elles pourraient bien faire référence à la période prévu pour l’événement. Concrètement la conférence Build 2023 pourrait avoir lieu du 23 au 25 mai prochain. Il n’y a pas de certitude mais la période correspond au calendrier typique de Redmond. L’année dernière, le rendez-vous s’est déroulé du 24 au 26 mai.

Il est possible que Microsoft sorte rapidement du silence. Un message posté sur le site officiel indique que l’enregistrement sera bientôt possible. Il manque encore d’autres informations. Faut-il se préparer à un événement physique et dématérialisé ? Il n’y a pour le moment pas d’indice permettant de prendre position.

Cet article Microsoft Build 2023, le rendez-vous est prévu du 23 au 25 mai ? a été publié en premier par GinjFo.

Windows 11 22H2, tout savoir sur la mise à jour automatique

2 février 2023 à 00:01
Windows 11 22H2

Le déploiement de Windows 11 22H2 prend de la vitesse. Microsoft a annoncé que la mise à jour est passée du statut « optionnel » à celui d’automatique.

Cela veut dire que le téléchargement et l’installation ne demandent plus l’intervention de l’utilisateur. La mise à jour 2022 est donc considérée comme un Update non optionnel. L’objectif est d’améliorer la disponibilité du système d’exploitation après des PC éligibles et de réduire la fragmentation.

Windows 11 22H2, un déploiement automatique pour qui ?

Cette nouvelle phase du déploiement de 22H2 est une étape qui conduit l’OS vers sa disponibilité générale. En attendant la mise à jour automatique vers 22H2 s’adresse uniquement aux PC sous Windows 11 21H1. De plus tous les PCs éligibles ne seront pas concernés en même temps. L’approche va être prudente en ciblant en premier les ordinateurs utilisant 21H1 depuis les premiers jours de sa disponibilité.

Microsoft explique

La mise à jour automatique vers Windows 11 22H2 se fera progressivement en commençant par les appareils qui utilisent 21H2 depuis longtemps.

Ce changement ne concerne que les éditions Home et Pro de l’OS.

Windows 11 22H2, une installation en douceur.

L’installation de la mise à jour se fait en douceur. L’une des bonnes nouvelles est qu’aucun redémarrage n’est appliqué pour que les changements prennent effets. Ce point est important et essentiel.

L’histoire de Windows montre que souvent lors d’une importante mise à jour de Windows, le PC est automatiquement redémarré sans aucune demande préalable laissant l’utilisateur sans voix perdant parfois son travail. Les mises à jour forcées de Windows 10 sont devenues célèbres pour cela.

Cette fois, la mise à jour se résume à télécharger les fichiers nécessaires, puis à préparer le déploiement en arrière-plan. Il est donc possible de poursuivre ses activités sous Windows 11 et de choisir quand le PC redémarrera pour terminer l’installation.

La firme explique que des problèmes de compatibilité peuvent être rencontrés. Dans ce cas bien que nous parlions de mise à jour automatique, des restrictions seront mises en place. Elles permettront d’interdire l’installation sur les configurations concernées tout en assurant le déploiement sur les machines éligibles.

Du coup en fonction des bugs rencontrés, l’attente peut être plus au moins longues. Sur ce point Redmond a souligné

Si nous détectons que votre appareil pourrait avoir un problème, tel qu’une incompatibilité, une restriction peut étre mise en place. Dans ce cas, la mise à jour ne sera pas installée automatiquement tant que le problème n’aura pas été résolu.

Enfin si l’attente est insupportable et que votre PC est éligible, vous pouvez accélérer tout ceci. Comment ? Il faut se rendre dans Windows Update et vérifier les mises à jour.

Cet article Windows 11 22H2, tout savoir sur la mise à jour automatique a été publié en premier par GinjFo.

Samsung monte déjà les prix, un an après son retour dans les PC

1 février 2023 à 19:00

En plus de ses ambitieux smartphones Galaxy S23, Samsung annonce cinq nouveaux ordinateurs portables, déclinés eux-mêmes en plusieurs versions. Ils seront vendus entre 1 299 et 3 899 euros.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Windows : sauvegarder et restaurer le Registre

1 février 2023 à 17:43
Par : Le Crabe

Le Registre Windows – précédement connu sous le nom de « base de registre » – est une base de données utilisée par le système d’exploitation Windows et les applications pour stocker des informations indispensables à leur bon fonctionnement. Toutes les informations enregistrées dans le Registre Windows sont stockés dans des fichiers appelés valeurs à l’intérieur de dossiers appelés clés.

Source

Hier — 1 février 2023Flux principal

Winload.efi est manquant, corrompu ou contient des erreurs

1 février 2023 à 11:19

Un problème récurent sur Windows 10 ou Windows 11 est une page bleue mentionnant un problème sur le fichier winload.efi.
Le titre est Récupération/Recovery – Votre ordinateur/périphérique doit être réparé et le message indique que le fichier Winload.efi est manquant, corrompu ou contient des erreurs.
Cette page bleu au démarrage du PC s’accompagne d’un code erreur du type 0xc0000225, 0xc00000e, 0xc0000428 ou 0xc0000001.
Impossible de continuer le chargement de Windows qui se bloque sur cet écran bleu.

Dans ce tutoriel, je vous fournis plusieurs solutions pour dépanner et résoudre les problèmes et erreurs Winload.efi.

Winload.efi est manquant, corrompu ou contient des erreurs

Quelle sont les sources de l’erreur Winload.efi

Voici les principales sources des erreurs winload.efi :

  • Une clone de disque qui s’est mal passé
  • La partition EFI est inaccessible ou endommagée
  • Une mauvaise configuration du démarrage. Par exemple après un DualBoot Linux / Windows
  • Le système de fichier est corrompu
  • La partition système est inaccessible. Par exemple, elle est passée en RAW
  • Le disque dur ou SSD rencontre un problème matériel
Code ErreurDescription
0xc000000fUne erreur s’est produite lors de la tentative de lecture des données de configuration de démarrage
0xc000000dLe fichier de données de configuration de démarrage manque certaines informations requises
0xc000014CLes données de configuration de démarrage de votre PC sont manquantes ou contiennent des erreurs
0xc0000605Un composant du système d’exploitation a expiré
0xc0000225La sélection de démarrage a échoué car un périphérique requis est inaccessible
0xc00000eUn périphérique requis n’est pas connecté ou est inaccessible.
0x0000098, 0xc0000034Le fichier de données de configuration de démarrage manque les informations requises ou ne contient pas d’entrée de système d’exploitation valide.
Les codes erreurs BCD/winload du démarrage de Windows 10/11

Winload.efi est manquant, corrompu ou contient des erreurs

Démarrer son PC sur une clé USB - Boot Menu / Menu de démarrage
  • Puis en bas à gauche sur Réparer l’ordinateur
Accéder aux options de dépannage avancées de Windows 11
  • Puis cliquez sur l’option de dépannage
  • Ensuite allez dans Invite de commandes
Ouvrir l'invite de commandes depuis les options avancées de démarrage de Windows 11
  • Saisissez la commande suivante :
diskpart
  • Puis dans l’interface de diskpart, les commandes suivantes :
sel disk 0
list partition
list volume
Réparer le démarrage de Windows 11 avec diskpart et bcdboot
  • Identifiez la partition EFI tagguée en partition système dans la liste des partitions
  • Identifiez le volume de la partition système dans la liste des volumes. Celle-ci est formatée en FAT32 et la taille varie de 100 à 300 Mo. Dans cet exemple, c’est le volume 3
Réparer le démarrage de Windows 11 avec diskpart et bcdboot
  • On sélectionne le volume de disque pour le formater :
sel volume X
format fs=FAT32
assign letter=R
exit
Remplacez X par le numéro du volume de la partition EFI.
Réparer le démarrage de Windows 11 avec diskpart et bcdboot
  • Enfin on utilise la commande bcdboot pour réparer la configuration de démarrage de Windows 11 :
bcdboot c:\Windows /l fr-fr /s r: /f UEFI
Il peut être nécessaire de remplacer C:\Windows par D:\Windows. Identifiez la lettre de lecteur de la partition principale et système de Windows selon sa taille depuis la liste des volumes.
  • Fermez la fenêtre noire de l’invite de commandes
Réparer le démarrage de Windows 11 avec diskpart et bcdboot
  • Puis une fois de retour sur les options de dépannage, cliquez sur Continuer pour redémarrer le PC sur Windows 11
Réparer le démarrage de Windows 11 avec diskpart et bcdboot
  • Si le démarrage de Windows est corrigée, le PC démarre normalement sur l’OS pour arriver sur l’écran de verrouillage
Réparer le démarrage de Windows 11 avec diskpart et bcdboot
  • Le PC redémarre et si tout va bien les erreurs winload.efi sont résolues

Les tutoriels du site pour vous aider à corriger les problèmes winload.efi :

Liens

L’article Winload.efi est manquant, corrompu ou contient des erreurs est apparu en premier sur malekal.com.

Qu’est-ce que winload.efi ou winload.exe

1 février 2023 à 11:19

winload.efi et winload.exe sont des fichiers systèmes essentiels au démarrage de Windows.
Ils sont présents sur Windows 10, Windows 11 et aussi les anciennes versions de Windows comme Windows 8, Windows 7 et même Windows Vista.
Pour la plupart des utilisateurs, ces fichiers sont invisibles mais lorsque l’on rencontre des erreurs et problèmes de démarrage, ils peuvent être mentionnés sur un écran bleu de récupération.

Dans ce tutoriel, je vous explique tout ce qu’il faut savoir sur winload.efi et winload.exe.

Qu'est-ce que winload.efi ou winload.exe

Qu’est-ce que winload.efi

Winload.efi est un fichier EFI (ou Extensible Firmware Interface).
Les fichiers exécutables EFI s’appliquent aux systèmes informatiques basés sur l’UEFI et exécutent les tâches de chargement des fichiers dans le chargeur de démarrage de l’ordinateur. Ils contiennent des données importantes sur la manière dont le processus de démarrage du système d’exploitation doit se dérouler.

Le fichier winload.efi se trouve dans le dossier C:\Windows\system32 et à une taille de 2,8 Mo.

winload.efi dans le dossier Windows`\system32

Winload.efi est le Windows Boot Loader (chargeur de démarrage) qui est exécuté par Windows boot Manager (Gestionnaire de démarrage).
Dans le cas d’un environnement UEFI, il s’agit du fichier BOOTMGFW.EFI qui se trouve dans la partition EFI.

En résumé donc, c’est un fichier important qui entre dans le processus de démarrage de Windows 10, Windows 11 ou Windows 7 ou Windows 8.

Démarrage de Windows UEFI/MBR avec winload.efi /Bootmgfw.EFI et winload.exe / BOOTMGR

Qu’est-ce que winload.exe

winload.exe a la même fonction que winload.efi mais dans un environnement MBR.
Il est exécuté par le gestionnaire de démarrage BOOTMGR qui se trouve dans la partition système.
Il permet donc le démarrage du système d’exploitation Windows 10, Windows 8, Windows 7 et Windows Vista.

Il se trouve aussi dans le répertoire C:\Windows\system32 et sa taille est d’environ 1,6 Mo.

winload.exe dans le dossier Windows`\system32

Comment résoudre les erreurs winload.efi ou winload.exe ?

Lorsque le fichier winload.efi est inaccessible ou corrompu, Windows ne peut se charger.
Dans ce cas un écran bleu Récupération/Recovery – Votre ordinateur/périphérique doit être réparé avec le message “le fichier Winload.efi est manquant, corrompu ou contient des erreurs” s’affiche.
Cette page bleu au démarrage du PC s’accompagne d’un code erreur du type 0xc0000225, 0xc00000e, 0xc0000428 ou 0xc0000001.
Impossible de continuer le chargement de Windows qui se bloque sur cet écran bleu.

Cela peut se produire pour différentes raisons, par exemple, la partition système n’est plus accessible à cause d’un problème matériel sur le support de stockage (SSD/disque dur).

Pour résoudre cela, il faut réparer le démarrage de Windows.
Vous pouvez le faire en suivant ces tutoriels :

L’article Qu’est-ce que winload.efi ou winload.exe est apparu en premier sur malekal.com.

Windows – Lister les utilisateurs connectés avec PsLoggedOn

1 février 2023 à 09:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, je vais vous présenter l'outil PsLoggedOn issu de la suite SysInternals, dans laquelle on retrouve divers utilitaires comme le très célèbre PsExec.

Grâce à PSLoggedOn, vous allez pouvoir lister les utilisateurs connectés sur une machine, que ce soit les utilisateurs avec une session interactive ouverte (en local ou RDP) ou les utilisateurs connectés sur un partage (via le protocole SMB).

Cet outil n'est pas révolutionnaire, mais il est pratique, car il permet de faire une vérification rapide sur les accès d'un serveur avant d'envisager un redémarrage, par exemple.

II. Utilisation de PsLoggedOn

Si vous avez déjà un serveur équipé de la suite d'outils "PsTools", cet utilitaire est déjà inclus dedans donc vous n'avez qu'à en profiter ! Il se présente sous la forme d'un exécutable portable. Sinon, direction le site de Microsoft pour le téléchargement en suivant ce lien :

Ensuite, l'outil s'utilise très simplement puisqu'il suffit d'appeler l'exécutable pour avoir les informations de la machine locale :

.\PsLoggedOn.exe

Comme le montre l'image ci-dessous, il y a une session ouverte (en RDP, en l'occurrence), ainsi qu'un accès sur un partage de la part d'un autre utilisateur.

PsLoggedOn en local

Alors, oui, on peut visualiser les utilisateurs connectés via l'onglet "Utilisateurs" du Gestionnaire des tâches, mais cet onglet ne permet pas de visualiser les sessions SMB en cours. En complément, il faudrait accéder à la gestion de l'ordinateur pour visualiser cette information (ou utiliser la commande "net session", par exemple).

Finalement, on peut dire que les informations affichées par PsLoggedOn sont récupérables par d'autres commandes ou en mode graphique, mais là ça permet d'avoir une commande unique et ultra simple à utiliser.

Là où c'est encore plus cool, c'est que l'on peut interroger une machine distante !

Pour interroger une machine distante et obtenir les informations pour la machine cible, il suffit de préciser son nom de cette façon (exemple avec le serveur "srv-adcs") :

.\PsLoggedon.exe \\srv-adcs

Ainsi, je sais qu'il y a deux sessions ouvertes sur cette machine pour les comptes "admin.fb" et "Administrateur". En ce qui concerne le compte "Administrateur" indiqué sous "Users logged on via resource shares" il correspond à l'accès effectué sur la machine distante par l'outil PsLoggedOn. C'est normal puisque PsLoggedOn s'appuie sur le service RemoteRegistry pour récolter les informations.

PsLoggedOn à distance

PsLoggedOn n'a pas de paramètres pour spécifier un nom d'utilisateur et un mot de passe donc le compte utilisé pour effectuer la requête doit avoir des droits d'administration sur la machine distante. Un détail à prendre en considération.

Si cet outil vous plaît, il ne vous reste plus qu'à l'ajouter à votre boîte à outils ! 🙂

L'article Windows – Lister les utilisateurs connectés avec PsLoggedOn est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.

Windows 7, sa part de marché frôle les 10%

1 février 2023 à 07:49
Windows 8.1 et Windows 7

Windows 7 et Windows 8.1 sont depuis quelques jours totalement abandonnés par Microsoft. Les PCs sous ces environnements n’ont pas d’autres choix que d’adopter une version plus récente de Windows ou de passer à un autre système d’exploitation (Linux, macOS).

La prise en charge de Windows 7 a été abandonnée en janvier 2020. Cependant face à sa grande popularité en particulier auprès des professionnels, Microsoft n’a pas eu d’autre choix que de mettre en place une prolongation « payante » au travers d’une maintenance personnalisée. Elle est connue sous le nom de programme ESU. Il a duré trois ans et pris fin en janvier 2023. Ainsi Windows 7 est désormais de l’histoire ancienne. Il fait partie des archives de Microsoft. Pour Windows 8.1 la fin est encore plus brutale puisqu’il n’y eu aucun programme ESU.

Les derniers chiffres proposés par StatCounter (janvier 2023) montrent que ces deux environnements font toujours partie du paysage informatique mondial. C’est un problème car plus aucune maintenance ne permettra de colmater leurs failles de sécurité et bugs.

Windows 7 est toujours là

StatCounter - Par de marché des différentes version de Windows en janvier 2023
StatCounter – Par de marché des différentes version de Windows en janvier 2023

Windows 10 reste la version la plus utilisée au monde. Sa part de marché est de 68,64%. La seconde place est décrochée par Windows 11 qui se hisse à 18.12%. L’adoption de Windows 11 n’est pas virulente. Sa progression est lente. Il n’y a rien de surprenant aux regards de ses exigences matérielles autorisant que du matériel relativement récent.

La troisième place est occupée par Windows 7 qui frôle avec les 10% de part de marché (9,7%). Ce chiffre est « impressionnant » car l’OS a été lancé en 2009 et répond toujours à de nombreuses attentes d’utilisateurs et de professionnels. Nous retrouvons ensuite Windows 8.1 avec une présence à 2,33%.

Tout ceci indique que des millions d’ordinateurs sous Windows 7 et 8.1 ne semblent pas « préoccupés » par les risques potentiels de sécurité. D’un autre coté Microsoft a confirmé que l’arrêt de leur maintenance ne veut pas dire que ces systèmes de fonctionneront plus. Cela veut seulement dire qu’ils ne seront plus concernés par les prochains Patch Tuesday donnant vie à de multiples corrections de sécurité.

Windows 8.1 a atteint la fin de son support le 10 janvier 2023. Microsoft a mis fin à son assistance technique et sa maintenance. Si vous avez des appareils sous Windows 8.1, il est recommandé de migrer vers une version prise en charge de Windows (Windows 10).  Microsoft ajoute

Si les appareils ne répondent pas aux exigences techniques pour exécuter une version plus récente de Windows, nous vous recommandons de remplacer l’appareil par un appareil prenant en charge Windows 11.  Windows 10 est toujours disponible et sera pris en charge jusqu’au 14 octobre 2025.

Vous pouvez vérifier si votre PC actuel répond à la configuration minimale requise pour Windows 10. Si c’est le cas, vous pouvez acheter et télécharger une version complète de Windows 10 Famille ou Windows 10 Professionnel. Vous pouvez également vérifier auprès des détaillants s’ils proposent toujours Windows 10 à la vente.

Dans le cas de Windows 7, Microsoft explique que la meilleure option est d’acheter un nouvel ordinateur qui exécute Windows 11.

Cet article Windows 7, sa part de marché frôle les 10% a été publié en premier par GinjFo.

Windows 10, comment résoudre l’erreur 0xC004FC03 lors de son activation ?

1 février 2023 à 00:01
Windows 10 de Microsoft

Windows 10 vient de franchir une nouvelle étape vers sa fin programmée. Désormais l’achat de clés de produit sur le Microsoft Store n’est plus possible.

Heureusement ce changement ne veut pas dire que Windows 10 est abandonné. Par contre c’est une preuve que le système d’exploitation est désormais considéré comme secondaire. Windows 11 est la « grande star ».

Les clés de produit Windows 10 continuent d’être disponibles auprès des magasins et des détaillants. Il est ainsi possible d’acheter une licence. L’information est cruciale car des millions de PC sont incompatibles avec Windows 11 en raison d’exigences matérielles contraignantes. L’activation d’une copie de Windows 10 reste d’actualité et le processus doit fonctionner normalement. Il est cependant possible que diverses erreurs apparaissent lors de ce processus comme l’apparition du code erreur 0xC004FC03. Un tel message n’est pas explicite sur la nature du problème.

Windows 10 et l’erreur 0xC004FC03

Il s’agit d’un code utilisé pour signaler un problème de connexion Internet. Pour s’activer Windows a besoin de se connecter aux serveurs de Microsoft. Pourquoi, il s’assure de la validité de la clé de licence. En cas d’échec, ce code d’erreur 0xC004FC03 peut apparaître.

La première chose à faire est de s’assurer que le PC est bien en ligne. Si c’est le cas, la prochaine étape est de vérifier que le pare-feu ne soit pas en cause. Un mauvais paramétrage peut bloquer automatiquement certaines connexions.

Si le pare-feu est désactivé et que l’activation de Windows 10 ne fonctionne toujours pas la solution est de se tourner vers l’activation par téléphone. Pour ce faire, il suffit de lancer ce processus en tapant SLUI 04 dans le champ rechercher du menu démarrer.

Attention. Cette méthode d’activation ne fonctionne que pour les appareils Windows 10 Home et Pro. Si vous utilisez une version différente de Windows 10 comme l’édition Pro for Workstations, l’activation via Internet est la seule solution.

Cet article Windows 10, comment résoudre l’erreur 0xC004FC03 lors de son activation ? a été publié en premier par GinjFo.

Bientôt, Windows 11 pourra utiliser ReFS à la place de NTFS !

31 janvier 2023 à 16:51

Au sein d’une future version majeure, Windows 11 pourrait bénéficier du système de fichiers ReFS : une nouveauté intéressante pour ce système d’exploitation destinés aux postes de travail.

Lorsque l’on installe Windows 11 (ou Windows 10), le système est installé sur un volume formaté avec le système de fichiers NTFS. C’est le cas depuis de nombreuses versions de Windows. Toutefois, cela pourrait changer pour Windows 11 puisque, dernièrement, la firme de Redmond a mis en ligne la build 25281 (preview) et celle-ci permet d’utiliser le système de fichiers ReFS à la place de NTFS pour le volume système

Microsoft n’a pas documenté cette possibilité et ne l’a pas précisé dans la liste des changements, mais des petits malins sont parvenus à obtenir cette information et à trouver comment activer la fonctionnalité. D'ailleurs, cette information a circulée sur Twitter via les comptes @XenoPanther et @PhantomOfEarth.

Bien que le système de fichiers NTFS soit beaucoup plus populaire, ReFS n’est pas nouveau puisqu’il existe depuis l’époque de Windows 8 et Windows Server 2012. Il s’agit d’un système de fichiers dont Microsoft est propriétaire et qui est déjà utilisé sur les serveurs dans certains cas. Par exemple, sur un serveur de messagerie Exchange dans le but de stocker la base de données (qui contient les boîtes aux lettres, notamment).

En comparaison de NTFS, le système de fichiers ReFS (pour Resilient File System) se veut plus moderne et apporte des fonctions supplémentaires pour améliorer l’intégrité des données, la disponibilité et la scalabilité. Par exemple, on peut citer la fonction "Block Clone" qui permet de réduire les entrées/sorties et d'augmenter les performances.

Sur le site de Microsoft, on peut trouver la liste des fonctions exclusives à ReFS en comparaison de NTFS :

NTFS vs ReFS - Microsoft

Activer la prise en charge ReFS sur Windows 11

Pour être plus précis et activer cette possibilité, cela nécessite d’utiliser ViveTool (disponible gratuitement sur GitHub). Ensuite, il faut exécuter la commande suivante en tant qu'administrateur :

c:\vivetool\vivetool /enable /id 42189933

Cela va permettre, en lançant l'ISO d'installation de Windows 11, d'avoir la possibilité d'utiliser ReFS !

Reste à savoir quand le support de ReFS sera ajouté à une version stable de Windows 11 (pour le système), et quelles sont les éditions qui pourront en profiter ? Seulement les éditions Enterprise et Éducation, ou également les éditions Pro et Famille ? La question reste en suspend pour le moment. Attendons d’en savoir plus sur les travaux de Microsoft à ce sujet.

Source

L'article Bientôt, Windows 11 pourra utiliser ReFS à la place de NTFS ! est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.
À partir d’avant-hierFlux principal

Résoudre les erreurs lors de la sauvegarde de Windows 10/11

19 mai 2020 à 17:31

Windows 10/11 propose une sauvegarde Windows via l’historique de fichiers et l’image système.
Sur Windows 10, cela se nomme l’historique de fichiers.
Elle permet de sauvegarder automatiquement vos fichiers.
Mais parfois cela ne fonctionne pas et la sauvegarde de Windows plante.
La sauvegarde et la restauration de Windows échoue avec un code d’erreur.
Parmi les plus fréquents : 0x80070057, 0x800700e1, 0x80070002, 0x807800c5 ou 0x80780166.

Cet article vous aide à résoudre les erreurs lors de la sauvegarde de Windows 10/11.

Résoudre les erreurs lors de la sauvegarde de Windows 10/11

Les sources des erreurs de sauvegardes de Windows 10/11

Ces erreurs peuvent avoir beaucoup de sources différentes.
Afin que la sauvegarde puisse fonctionner, il faut que Windows soit capable de lire les fichiers sources et pouvoir les copier sur la destination.

Ainsi sur les fichiers sources à sauvegarder, on peut avoir :

  • Des problèmes d’accès comme des autorisations et permissions de fichiers erronés.
  • Un fichier malveillant, l’antivirus le bloque et donc la sauvegarde ne peut le copier.

Enfin il peut y avoir des problèmes sur la destination :

  • S’il s’agit d’un disque dur externe, un problème de connectivité USB ou autre.
  • Pour un lecteur réseau, ce dernier n’est pas accessible.
  • Le disque de destination rencontre un problème matériel ou le système de fichiers est corrompu. Une vérification (rystalDiskInfo et chkdsk peut-être utile.
Avant de tenter de résoudre les erreurs de sauvegarde, vérifiez que tout est fonctionnel au niveau du système.

Vérifiez les journaux de Windows dans l’observateur d’évènements

Pensez à vérifier les journaux systèmes.
En effet, si des composants de Windows ne démarrent pas, la sauvegarde de Windows peut ne plus fonctionner.

Pour l’ouvrir, faites un clic droit sur le menu démarrer puis observateur d’évènements.
Plus de détails : L’observateur d’évènements de Windows.

Les fichiers qui n’ont pu être sauvegardés sont historisés dans :

  • Journaux des applications et services
  • Microsoft
  • Windows
  • FileHistory-Engine
  • Journal de sauvegarde de l’historique des fichiers

Par exemple ci-dessous, il nous indique que le fichier n’a pu être sauvegardé à cause d’un problème de permissions.

L'observateur d'évènements pour aider à résoudre les erreurs de sauvegarde de Windows

Corruption de Windows

L’antivirus peut parfois causer des problèmes d’accès ou de verrouillage de fichiers.
Enfin une corruption de Windows peut causer des dysfonctionnements de la sauvegarde de Windows.
Notamment lorsque les services VSS ne fonctionnent plus.

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Puis saisissez msconfig et OK
  • Dans général, coche “démarrage normal”
  • Enfin redémarre le PC

Une vérification SFC et DISM peut s’avérer utiles, se reporter alors à cette page: Réparer les fichiers systèmes de Windows

Nettoyer les sauvegardes et restauration du système

Enfin si tout est correcte, supprimer les sauvegardes pour repartir de zéro.
Parfois celle-ci sont corrompues et provoquent des erreurs.

Enfin si rien ne fonctionne, pensez à restaurer Windows.
Tentez une restauration du système de Windows qui permet de revenir à un point de restauration antérieure (si disponible), afin de retrouver un Windows fonctionnel.

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Ensuite saisissez rstrui.exe et ok
  • Laisse vous guider afin de restaurer à uyn point de restauration antérieur.

Plus de détails : Comment restaurer Windows et la restauration du système de Windows.

Résoudre les erreurs à la sauvegarde de Windows 10/11

Voici les codes erreurs les plus fréquents que l’on retrouve durant la sauvegarde de Windows.
Vous trouverez une explications et des solutions à tenter.

Ces codes erreurs sont génériques, on retrouve les mêmes que pour Windows Update.
Mais parfois le message comportent des informations supplémentaires, lisez bien ces dernières pour comprendre la source.

0x80070057

L’erreur 0x80070057 provient d’un accès refusé sur le fichier.
Windows ne parvient pas à lire le fichier et ne peut donc le sauvegarde.
Éventuellement réinitialiser les permissions de fichiers, voir la page : Accès refusé à un dossier : Comment obtenir les droits administrateur.

Cette erreur porte aussi le numéro -2147024809.

Erreur 0x80070057 lors de la sauvegarde de Windows

Microsoft propose aussi cette solution pour Windows 7 :

  1. Sur votre clavier, appuyez sur la touche Windows +R
  2. puis saisissez regedit puis OK
  3. A gauche, déroulez la sous-clé de Registre suivante, puis cliquez dessus : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\System
  4. Dans le menu Edition, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Valeur DWORD (32-bits).
  5. Tapez CopyFileBufferedSynchronousIo, puis appuyez sur Entrée.
  6. Cliquez avec le bouton droit sur CopyFileBufferedSynchronousIo, puis cliquez sur Modifier.
  7. Dans la zone Données de la valeur, tapez 1, puis cliquez sur OK.
  8. Fermez l’Éditeur du Registre et redémarre votre PC pour prendre en compte les changements.

Vérifiez ensuite si l’erreur 0x80070057 persiste lors de la sauvegarde de Windows.

0x807800c5

Le message d’erreur complet lors d’une Sauvegarde Image Système peut être :

Échec lors de la préparation de l’image de la sauvegarde de l’un des volumes du jeu de sauvegarde (0X807800C5)

Ci-dessous, on voit qu’il s’agit d’un problème sur le disque de destination avec une erreur supplémentaire : 0x8078004F.
Vérifiez alors bien les informations supplémentaires.

Erreur 0X807800C5 lors de la sauvegarde de Windows

Sur Windows 7, l’utilisation d’un disque dur externe formaté en GPT (GUID partition table) entraîne l’apparition de l’erreur 0x807800C5.
Convertissez votre disque en MBR.

Enfin voici aussi ce que l’on peut rencontrer pour une sauvegarde de données :

Erreur 0X807800C5 lors de la sauvegarde de Windows

Vérifiez les éléments indiqués en début d’article.
Si vous ne parvenez pas à résoudre l’erreur 0x807800c5, utilisez alors un logiciel tiers de sauvegarde.

0x80070002 ou 0x8100002F

Pour ce code erreur, se reporter à cet article complet.

0x80070032

Le message complet est : Cette demande n’est pas prise en charge. (0x80070032).

L’erreur 0x80070032 indique un problème d’accès aux périphériques de sauvegarde.
Le disque dur externe n’est pas branché ou détecté.
Il peut aussi s’agir d’un problème plus général (problème USB, etc).

Erreur 0x80070032 lors de la sauvegarde de Windows

0x81000006

Voici le message d’erreur complet :

Windows ne peut pas trouver l’emplacement réseau du disque XX où vos sauvegardes sont enregistrées.
Emplacement de sauvegarde: XXXX
Code d’erreur: 0x81000006

Vérifiez la destination de la sauvegarde : corruption, problème de connectivité, etc.

0x81000015

L’erreur 0x81000015 survient lors que la Sauvegarde Windows n’a pas pu créer un fichier zip.
Cela peut être dû à un manque d’espace du lecteur sur lequel Windows est installé ou à une erreur temporaire.
Ce problème est provoqué en raison de conflits entre la Sauvegarde Windows et les logiciels tiers qui sont associés aux fichiers .zip.

Vérifiez l’espace disque sur vos lecteurs. Plus de détails : Libérer de l’espace disque sur Windows 10/11

0x800700E1

Cette erreur 0x800700E1 provient du fait que Windows a détecté un malware dans vos dossiers.

Erreur 0x800700E1 lors de la sauvegarde de Windows

0x80070037

Voici la description de complète de l’erreur : La ressource ou le périphérique réseau spécifié n’est plus disponible. (0x80070037).

Cela se produit lorsqu’un problème de configuration ou d’accès à un périphérique a lieu.
Vérifiez bien les accès aux disques de destinations ou lecteur réseau.

0x81000031

Échec de la sauvegarde WINDOWS lors de la détermination de l’emplacement des bibliothèques d’un des utilisateurs inclus dans la sauvegarde. Détails : un composant du service VSS a rencontré une erreur inattendues. Code erreur = 0x81000031

Tentez de démarrer windows en mode normal :

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saisissez msconfig et OK
  • Dans général, coche “démarrage normal”
  • Redémarre le PC ensuite

Tentez à nouveau de sauvegarder Windows et vérifiez si l’erreur 0x81000031 a disparu.

0x80780166

Il s’agit d’une erreur sur le disque de destination.

La sauvegarde Windows a rencontré une erreur lors de l’écriture des données sur la cible de sauvegarde. (0x80780166)

Vérifiez la connectivité et ce dernier (CrystalDiskInfo et chkdsk).
Tentez de supprimer la sauvegarde s’il y en a une pour repartir de zéro.

Erreur 0x80780166 lors de la sauvegarde de Windows

0x80070020

Voici l’erreur complète :

Le processus ne peut pas accéder au fichier car il est utilisé par un autre processus (0x80070020)

Un programme verrouille le fichier et le programme de sauvegarde de Windows ne peut y accéder.
La source est en général un logiciel de protection comme un antivirus.
Désinstallez ce dernier.

0x81000001

Cette erreur n’est pas documentée.
Reportez vous aux conseils donnés en début d’article.

Réparer VSS

VSS (Volume Shadow Copy Service) est un composant important de Windows 10 pour le fonctionnement de la restauration du système.
Lorsque ce dernier est corrompu ou ne fonctionne pas correctement, cela peut générer des erreurs VSS ou de clichés instantanées.
Impossible alors de sauvegarder ou restaurer vos données ou une image de Windows.

Pour résoudre cela, suivez ce tutoriel afin de corriger les erreurs VSS :

Erreur de sauvegarde : les contournements

Si vraiment vous ne parvenez plus à utiliser la sauvegarde de Windows et l’historique de fichiers, tournez vous vers un logiciel tiers.
Il en existe des gratuits comme EasEUS Todo Backup.
Du côté des images et sauvegardes systèmes Macrium Reflect ou Acronis sont très fiables.

L’article Résoudre les erreurs lors de la sauvegarde de Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

Résoudre l’erreur 0x800700e1 sur Windows 10/11

31 janvier 2023 à 10:37

0x800700e1 est un code erreur qui se produit dans Windows 10/11.
Il s’agit d’un blocage de l’accès à un fichier par Windows Defender lorsque ce dernier détecte un fichier malveillant.
L’erreur 0x800700e1 peut se produire :

Dans ce tutoriel, je vous donne plusieurs solutions pour résoudre l’erreur 0x800700e1 sur Windows 10/11.

Résoudre l'erreur 0x800700e1 sur Windows 10/11

Quelles sont les sources de l’erreur 0x800700e1

Cette erreur se produit lorsque vous lancez une opération de fichiers comme une sauvegarde de fichiers ou une copie de fichiers.
Windows Defender détecte un fichier malveillant et bloque l’accès.
L’opération de fichiers ne peut se terminer et affiche une erreur 0x800700e1.

Cela touche très souvent la sauvegarde Windows.

Erreur 0x800700E1 lors de la sauvegarde de Windows

Un évènement Windows Backup dans les journaux de Windows est alors consultable avec l’observateur d’évènements :

Echec de la sauvegarde. Erreur : impossible de terminer l’opération, car le fichier contient un virus ou logiciel potentiellement indésirable. (0x800700e1).

Echec de la sauvegarde. Erreur : impossible de terminer l'opération, car le fichier contient un virus ou logiciel potentiellement indésirable. (0x800700e1).

Résoudre l’erreur 0x800700e1 sur Windows 10/11

En général cela se produit car vous avez un crack, un setup de PUP présent dans les fichiers à sauvegarder.
Placez le fichier en quarantaine ou supprimer les fichiers malveillant permet de corriger l’erreur 0x800700e1.

Vérifier l’historique de protection Windows Defender

Vérifier que Windows Defender a placé le fichier détecte en quarantaine.
Une fois que cela est fait, la sauvegarde de fichiers ne devrait plus se bloquer à cause de l’erreur 0x800700e1, sauf si d’autres fichiers malveillants sont présents.

  • Ouvrez Sécurité Windows depuis l’icône bouclier en bas à droite à côté de l’horloge
Comment afficher l'historique des menaces de Windows Defender de Windows 10/11
  • Puis accédez à la Protection contre les virus et menaces
Comment afficher l'historique des menaces de Windows Defender de Windows 10/11
  • Cliquez sur Historique de la protection
Comment afficher l'historique des menaces de Windows Defender de Windows 10/11
  • Sécurité Windows affiche la liste des menaces actuelles. Ce sont les menaces dont aucune action n’a pas été encore faites (Mise en quarantaine, suppression, etc). Si aucune menace actuelle n’est présent, Windows Defender a placé la menace en quarantaine. Passez au paragraphe suivant
  • Cliquez sur Voir les détails
Comment afficher l'historique des menaces de Windows Defender de Windows 10/11
  • Vérifiez le type de menaces, s’il s’agit simplement d’un programme potentiellement malveillant (PUP) ou un Trojan. Vérifiez aussi l’emplacement, le fichier détecté doit se trouver dans l’emplacement que vous tentez de sauvegarder
Comment afficher l'historique des menaces de Windows Defender de Windows 10/11
  • Cliquez sur Actions afin de placer le malware en quarantaine

Faire une analyse des fichiers sauvegardes

Lancez une analyse Windows Defender de vos documents afin de supprimer tous les résidus de malwares.

Faire une analyse des fichiers sauvegardes pour résoudre l'erreur  0x800700e1
  • Laissez l’analyse antivirus se terminer et placez tous les fichiers en quarantaine
  • Si vous faites une sauvegarde d’autres emplacements, répétez l’opération pour effectuer un scan Windows Defender
  • Relancez la sauvegarde pour tester si le code erreur 0x800700e1 est résolu

Nettoyer les données personnelles de tout virus

Une autre façon de corriger l’erreur 0x800700e1 est de faire la chasse aux malwares.
Pour cela, vérifiez le contenu de dossier à sauvegarder, recherchez le exécutables (fichiers EXE, DLL et ZIP) inutiles et supprimez les.
La recherche de fichiers peut vous aider : Comment faire une recherche de fichiers sur Windows

En cas de doute sur la légitimité d’un fichier, vous pouvez effectuer une analyse VirusTotal de ce dernier.

Supprimer les virus

Enfin si vous pensez que votre PC est infecté, vous pouvez procéder à une désinfection totale en suivant ce guide complet :

L’article Résoudre l’erreur 0x800700e1 sur Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

Microsoft Edge, le nom de code Phoenix cache de grands projets

31 janvier 2023 à 07:50
Navigateurs Chrome de Google et Edge de Microsoft

Sur le terrain des navigateurs Internet Microsoft est déjà à l’origine d’une révolution. La firme a abandonné Internet Explorer, délaissé son moteur Edge HTML et adopté Chromium. Il semble que d’autres changements majeurs sont encore prévus. Ils se cachent sous un mystérieux projet nommé Phoenix.

Ce dernier serait la prochaine grande étape du navigateur Edge. Le but serait d’intégrer l’application de manière plus profonde dans l’expérience Windows.

Selon WalkingCat à l’origine de plusieurs révélations percutantes autour de Windows, le projet « Phoenix » est né d’un concept interne de l’équipe MS User Research, avec de nouvelles interfaces utilisateur/fonctionnalités.  Ce serait un projet visant à recueillir des commentaires en interne afin d’établir des directions et des priorités de développement.  Dans ce cadre Microsoft serait à l’origine de nouvelles idées dont une fonction d’écran partagé (Split-Screen) qui a été repérée récemment.

Microsoft Edge - Fonction Split-Screen
Microsoft Edge – Fonction Split-Screen

Elle propose de consulter deux sites Web en même temps au travers d’un affichage côte à côte. Il s’agirait de la nouveauté la plus appréciée du projet ce qui explique qu’elle a trouvé son chemin vers le navigateur « réel ».

De son coté WindowsCentral ajoute que les efforts de Microsoft visant à remanier le navigateur ne s’arrêtent pas là. Le navigateur dervait à terme devenir une partie plus native de Windows. L’une des astuces pour y parvenir serait de l’améliorer pour qu’il puisse devenir le gestionnaire de mots de passe à l’échelle du système. En outre, l’expérience OOBE (interface de configuration lors de l’initialisation de Windows) pourrait être mise à jour pour proposer tout de suite le navigateur.

Du coté de Microsoft rien n’a filtré et le géant reste discret sur cette refonte importante de l’application. Il est possible que la transformation se fasse progressivement et par étape. Si tout ceci peut apporter des « plus » indéniable c’est aussi une nouvelle posture pour tenter de conquérir des parts de marché sachant que sur ce terrain des navigateurs Internet pour PC, Chrome de Google est intouchable.

Cet article Microsoft Edge, le nom de code Phoenix cache de grands projets a été publié en premier par GinjFo.

Windows 11, Microsoft corrige le bug affectant Connexion Bureau à distance

31 janvier 2023 à 00:01
Windows 11 et Connexion Bureau à distance

Microsoft corrige un bug important affectant Windows 11 et plus particulièrement Connexion bureau à distance. Le correctif est proposé au travers de la plus récente mise à jour cumulative.

En novembre 2022 le géant du logiciel a confirmé que dans certaines situations Windows 11 22H2 peut rencontrer des problèmes avec l’application Connexion Bureau à distance.  Seule cette version est concernée. A l’époque sa disponibilité était limitée ce qui a permis de limiter l’impact de cette défaillance. De plus Microsoft a expliqué qu’il était peu probable que le Grand Public soit concerné sachant que cette application est principalement utilisée dans un cadre professionnel.

Windows 11 22H2 et le bug Connexion bureau à distance

Après l’installation de Windows 11 22H2 l’utilitaire peut cesser de fonctionner lors d’une connexion via une passerelle Bureau à distance ou le service Broker. Une solution de contournement consiste simplement à mettre fin à l’application via le Gestionnaire des tâches.

Microsoft a détaillé

Ce problème peut être observé lorsque le client est aux étapes « Chargement de la machine virtuelle » ou « Configuration de la connexion à distance », et peut se produire quelle que soit la version du système d’exploitation installée sur l’ordinateur distant. Dans certains cas, le message d’erreur « Votre session des services Bureau à distance est terminée » peut s’afficher. Si l’application ne répond plus, il faudra peut-être l’arrêter à l’aide du Gestionnaire des tâches de Windows .

Tout ceci est désormais terminé. Microsoft a corrigé le problème au travers d’un patch présent dans une mise à jour Preview Windows 11 22H2 publiée le 26 janvier dernier. Connue sous le nom de KB5022360, elle est proposée de manière facultative.

Mise à jour Windows 11 22H2 KB5022360
Mise à jour Windows 11 22H2 KB5022360

Il faut se rendre dans le service Windows Update pour déclencher son téléchargement et son installation.

En général Microsoft propose des mises à jour « Preview » à la fin de chaque mois. Leurs correctifs trouvent ensuite leur chemin vers le Patch Tuesday du mois suivant. Ainsi ce patch sera normalement déployé automatiquement le 14 février jour, de la prochaine grande maintenance mensuelle de Microsoft.

A noter que le déploiement de Windows 11 22H2 s’accélère.  Les PC sous Windows 11 21H2 commencent à télécharger et installer automatiquement cette nouvelle version.

Cet article Windows 11, Microsoft corrige le bug affectant Connexion Bureau à distance a été publié en premier par GinjFo.

PowerToys for Windows 10 and Windows 11

30 janvier 2023 à 18:22

If you haven't yet begun using the PowerToys tools for Windows 10 and 11 to accelerate your workflows as a Windows system administrator, you should. Let Tim show you how and why.

The post PowerToys for Windows 10 and Windows 11 first appeared on 4sysops.

Regedix : l’alternative moderne à l’Éditeur du Registre de Windows

30 janvier 2023 à 17:29
Par : Le Crabe

Vous mettez souvent le nez dans le Registre de Windows afin de modifier certains paramètres système ? Si c’est le cas, vous passez sans aucun doute par l’Éditeur du Registre (regedit.exe), l’outil intégré à Windows qui permet de modifier les différentes clés et valeurs qui composent le Registre. Et ça ne vous a pas échappé : celui-ci est vieux et manque cruellement de fonctionnalités basiques et...

Source

DNS sous Windows Server 2022 – Comment configurer une zone de recherche inversée ?

30 janvier 2023 à 17:15

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons apprendre à configurer une zone de recherche inversée sur un serveur DNS lié à l'Active Directory, sous Windows Server 2022. Nous verrons également comment créer des enregistrements PTR, propres à ce type de zone.

La zone de recherche inversée va permettre de résoudre les adresses IP en nom, ce qui revient à faire l'inverse de ce que l'on demande habituellement à un serveur DNS. Ainsi, si je demande à mon serveur DNS à qui correspond l'adresse IP "192.168.100.11", il devrait me retourner le nom d'hôte correspondant. Par défaut, ce n'est pas le cas, car la zone de recherche inversée n'existe pas. On peut le constater en effectuant une requête nslookup :

DNS - NSLOOKUP - Pas de zone inversée

C'est là que la zone de recherche inversée et les enregistrements PTR entrent en scène...

Personnellement, je vous recommande de créer une zone de recherche inversée pour vos différents sous-réseaux, notamment parce que c'est très utile en phase de troubleshooting. Ce n'est pas mis en place par défaut, mais c'est une bonne pratique d'effectuer cette configuration.

II. DNS - Créer une zone de recherche inversée

Sur votre contrôleur de domaine, qui doit être également serveur DNS, ouvrez la console DNS. Bien entendu, vous pouvez aussi utiliser un serveur d'administration sur lequel sont installés les outils RSAT. Au sein de cette console, vous pouvez visualiser vos deux "Zones de recherche directes", tandis que la section "Zones de recherche inversée" est vide.

Active Directory - Pas de zone de recherche inversée

Effectuez un clic droit sur "Zones de recherche inversée" puis cliquez sur "Nouvelle zone...".

Active Directory - Créer une zone inversée

L'assistant de création d'une nouvelle zone se lance. Tout d'abord, vous devez choisir "Zone principale" et cocher l'option en bas de page pour que la zone soit inscrite dans l'Active Directory, au même titre que la zone DNS du domaine. Poursuivez.

DNS - Nouvelle zone inversée - Etape 1

Cette zone doit être répliquée vers l'ensemble des serveurs DNS associés à ce domaine pour que la résolution DNS inversée fonctionne sur l'ensemble du réseau local. Choisissez la seconde option comme sur l'image ci-dessous.

DNS - Nouvelle zone inversée - Etape 2

Sélectionnez "Zone de recherche inversée IPv4", car ici je travaille sur un réseau local adressé en IPv4, et poursuivez.

DNS - Nouvelle zone inversée - Etape 3

L'étape "Nom de la zone de recherche inversée" est importante, car elle contient le champ "ID réseau" où on doit déclarer le sous-réseau concerné par la zone de recherche inversée. J'indique "192.168.100", car cette zone est associée au réseau "192.168.100.0/24". On peut voir que la zone sera nommée : 100.168.192.in-addr.arpa.

DNS - Nouvelle zone inversée - Etape 4

L'étape suivante concerne les mises à niveau dynamique, cochez "N'autoriser que les mises à jour dynamiques sécurisées" pour protéger cette zone à minima. Option classique en environnement Active Directory.

DNS - Nouvelle zone inversée - Etape 5

Voilà, c'est la fin de la création de la zone. Cliquez sur "Terminer".

DNS - Nouvelle zone inversée - Etape 6

La zone est immédiatement disponible et visible dans l'interface du serveur DNS.

DNS - Nouvelle zone inversée - Etape 7

 

III. Créer un enregistrement PTR

C'est bien beau, la zone existe, mais que fait-on maintenant ?

À partir de l'interface DNS, vous pouvez créer un nouvel enregistrement PTR via un clic droit "Nouveau pointeur (PTR)".

Toutefois, il est important que je vous explique la notion de pointeur. Un enregistrement PTR permet de fournir le nom de domaine (FQDN) associé à une adresse IP, en l'occurrence ici, il va permettre de retourner le nom DNS d'un hôte à partir de son adresse IP. C'est un enregistrement spécifique aux zones de recherche inversée.

Par défaut, les machines Windows sont configurées pour s'enregistrer dans le DNS (enregistrements A et PTR), y compris les machines adressées en DHCP. Pour les machines avec une adresse IP fixe, que l'on peut appeler des hôtes statiques (par exemple : un serveur en adresse IP fixe), on peut créer manuellement les enregistrements.

DNS - Créer enregistrement PTR

De ce fait, vous pouvez créer un enregistrement PTR pour le contrôleur de domaine, en spécifiant son adresse IP puis le nom d'hôte complet : nom de la machine couplé au nom du domaine Active Directory.

DNS - Créer enregistrement PTR adresse IP

Validez. L'enregistrement PTR est créé. Cet enregistrement PTR créé manuellement est statique donc il n'expire pas.

Pour vérifier qu'il est opérationnel, on peut réutiliser l'outil "nslookup" comme au tout début, avant que la zone DNS soit créée. Cette fois-ci, nous n'avons pas d'erreur, mais une réponse satisfaisante puisque le nom d'hôte est indiqué !

nslookup 192.168.100.11

NSLOOKUP - Zone DNS inversée

La zone de recherche inversée pour ce sous-réseau est opérationnelle au sein du serveur DNS !

Sachez qu'il est possible de créer un enregistrement PTR avec une commande PowerShell afin de gagner du temps s'il y a un ensemble d'hôtes à intégrer. Dans l'exemple ci-dessous, on crée le même enregistrement que celui créé précédemment en mode graphique.

Add-DnsServerResourceRecordPtr -ZoneName "100.168.192.in-addr.arpa" -Name "11" -PtrDomainName "srv-adds-01.it-connect.local" -TimeToLive 01:00:00
  • -ZoneName : nom de la zone de recherche inversée
  • -Name : adresse IP de l'hôte, en l'occurrence "11" car c'est l'IP "192.168.100.11"
  • -PtrDomainName : nom d'hôte (FQDN)
  • -TimeToLive : durée de la mise en cache de cet enregistrement (facultatif)

Vous pouvez aussi faire un script qui récupère vos enregistrements DNS A (statique ou correspondants à vos serveurs), pour générer les enregistrements PTR car il s'agit d'inverser les informations. A ce sujet pour vous aider :

IV. Conclusion

Voilà, vous venez de mettre en place une zone de recherche inversée au sein de votre serveur DNS ! Désormais, vous pouvez faire de la résolution de noms en adresses IP mais aussi de la résolution d'adresses IP en noms ! Au sujet des mises à jour dynamiques dans le DNS, vous pouvez consulter la documentation de Microsoft :

L'article DNS sous Windows Server 2022 – Comment configurer une zone de recherche inversée ? est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.

PC sous Windows 11 21H2, Microsoft déclenche la mise à jour automatique vers Windows 11 22H2

30 janvier 2023 à 14:55
Windows 11 22H2

Le déploiement de Windows 11 22H2 s’accélère. Microsoft annonce une nouvelle étape avec une disponibilité plus importante et surtout un téléchargement et une installation automatiques.

Concrètement, le système d’exploitation n’est plus facultatif pour certains PC. Si vous exécutez Windows 11 21H2, votre ordinateur peut télécharger et installer automatiquement cette nouvelle version. Jusqu’à présent, 22H2 n’était disponible qu’au travers d’une action manuelle. L’utilisateur devait se rendre dans le service Windows Update pour vérifier la disponibilité de l’OS puis déclencher la mise à niveau de sa machine. Cette option est toujours disponible si vous ne souhaitez pas attendre l’intervention autonome et automatique de Microsoft.

La firme précise que cette phase de mise à jour automatique va se dérouler par étape. Cela veut dire que tous les PC éligibles ne vont migrer en même temps. La disponibilité de l’OS va augmenter progressivement. Il est expliqué

Aujourd’hui, nous commençons à mettre à jour automatiquement les appareils professionnels grand public et non gérés exécutant les éditions Windows 11 21H2 Famille et Professionnel vers Windows 11 22H2. Depuis Windows 10, nous aidons les utilisateurs Windows à rester à jour et sécurisés avec les versions prises en charge de Windows grâce aux mises à jour automatiques. Nous utilisons cette même approche pour Windows 11 pour vous aider à rester protégé et productif. La mise à jour automatique vers Windows 11, version 22H2 se fera progressivement en commençant par les appareils qui utilisent la version 21H2 depuis longtemps. Comme toujours, vous aurez la possibilité de choisir un moment opportun pour que votre appareil redémarre et termine la mise à jour.

 A noter que cette approche prudente permet au géant d’agir en cas de bug majeur. Des restrictions peuvent être mises en place pour les configurations concernées tout en poursuivant en parallèle le déploiement.

Cet article PC sous Windows 11 21H2, Microsoft déclenche la mise à jour automatique vers Windows 11 22H2 a été publié en premier par GinjFo.

❌