FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hiermalekal.com

Comment installer Linux Mint sur son PC

27 novembre 2022 à 08:36

Linux Mint est à l’avant-garde pour rendre Linux accessible aux débutants qui passent d’un autre système d’exploitation à un autre. Bien que Linux Mint fasse de son mieux pour aider les nouveaux venus à passer à Linux avec succès, son processus d’installation est souvent ce qui prend la plupart des gens au dépourvu.

Heureusement, installer Linux Mint sur un PC ou une machine virtuelle est très simple.
D’autant plus que ce tutoriel complet vous guide pas à pas pour réussir.
Voici comment installer Linux Mint sur un son PC avec une clé USB bootable.

La dernière version est Mint 21 baptisée Vanessa.
Elle a été publiée le 31 juillet 2022.
Comment installer Linux Mint

Comment installer Linux Mint

Créer la clé USB Linux Mint

L’ISO a une taille d’un peu plus de 2 Go, donc une clé USB de 4 Go est suffisant.
Sauvegardez les données qui s’y trouvent avant de lancer la création.

Pour y parvenir, suivez ce tutoriel complet :

Créer une clé USB bootable Linux Mint

Lancer l’installation

Comment installer Linux Mint
  • Une fois sur le bureau, cliquez sur Install Linux Mint
Comment installer Linux Mint
  • Sur la page de bienvenue de l’installeur, sélectionnez Français à gauche
  • Puis cliquez sur Continuer
Comment installer Linux Mint
  • Puis choisissez la disposition du clavier
Comment installer Linux Mint
  • Vous pouvez activer les codecs multimédias, si besoin. Il s’agit de codecs propriétaires et DRM utilisés dans les plateformes de streaming
Comment installer Linux Mint
  • Puis choisissez le type de partitionnement de disque. Vous pouvez vider le disque en entier et installer Linux Mint
  • Une fois fait, cliquez sur Installer maintenant
Comment installer Linux Mint
  • Confirmez la modification de disque en cliquant sur Continuer
Comment installer Linux Mint
  • Puis définissez le fuseau horaire
Comment installer Linux Mint
Comment installer Linux Mint
  • L’installation de Mint et la copie de fichiers s’effectue. Patientez
Comment installer Linux Mint

Terminer l’installation

  • Quand cela est terminé, cliquez sur Redémarrer maintenant
Comment installer Linux Mint
  • Retirez la clé USB et appuyée sur la touche Entrée
Comment installer Linux Mint
  • Linux Mint démarre et vous arrivez sur la page d’identification
  • Saisissez le mot de passe utilisateur
Comment installer Linux Mint
  • Le bureau Mint s’ouvre. Au premier démarrage un assistant de bienvenue s’ouvre. Diverses configurations sont possible. Si vous ne voulez pas le suivre, fermez avec la croix en haut à droite
Comment installer Linux Mint
  • Linux Mint est maintenant installé et vous pouvez profiter de ce système d’exploitation
Comment installer Linux Mint

L’article Comment installer Linux Mint sur son PC est apparu en premier sur malekal.com.

Créer une clé USB bootable Linux Mint (3 façons)

27 novembre 2022 à 08:35

Avec Ubuntu, Linux Mint est devenue une distribution Linux très populaire.
Cela est en grande partie grâce à sa simplicité d’utilisation et sa stabilité.

Que soit pour installer Linux Mint sur votre ordinateur, ou essayer Linux ou encore réinitialiser le mot de passer perdu, créer une clé USB amorçable Mint est une étape obligatoire.

Dans ce tutoriel simple et clair, je vous guide, à travers trois méthodes pour créer une clé USB bootable Linux Mint.

La dernière version est Mint 21 baptisée Vanessa.
Elle a été publiée le 31 juillet 2022.
Créer une clé USB bootable Linux Mint

Comment créer une clé USB bootable Linux Mint

Vous aurez besoin d’une clé USB de 4 Go.
Sauvegardez les données qui s’y trouvent. La plupart des outils formatent la clé USB.

Avec Rufus

  • Téléchargez l’ISO Mint depuis ce lien :
  • Puis téléchargez Rufus :
  • Sélectionnez le lecteur de votre clé USB 1
  • Puis cliquez sur Sélection et naviguez pour choisir le fichier ISO Mint 2
  • Dans schéma de partition 3, choisissez :
    • MBR pour installer Mint sur un vieux PC (avant 2015)
    • UEFI sur un PC récent
  • Ne touchez pas aux autres réglages et cliquez sur Démarrer 4
Comment créer une clé USB bootable Linux Mint avec Rufus

Avec UNetbootin

UNetbootin est un utilitaire pratique pour créer une clé USB bootable Linux Mint car il est capable de télécharger le fichier ISO automatiquement.

  • Insérez la clé USB dans l’ordinateur et sauvegardez vos documents
  • Puis téléchargez l’utilitaire depuis ce lien :
  • Lancez ce dernier
  • Sélectionnez Linux Mint dans la liste des distributions Linux puis droite la version 1
  • Sélectionnez le fichier ISO de Mint si vous ne voulez pas que UNetbootin le télécharge automatiquement 2
  • Enfin indiquez le lecteur de votre clé USB 3

Avec Universal USB Installer

Universal USB Installer est un autre utilitaire gratuit et populaire pour créer une clé USB bootable Linux.

  • Téléchargez les ISO Mint depuis ce lien :
  • Insérez votre clé USB et sauvegardez les données qui s’y trouvent
  • Puis téléchargez Universal USB Installer depuis ce lien :
  • Exécutez Universal USB Installer
  • Dans la liste sélectionnez Linux Mint 1
  • Puis cliquez sur Browse et sélectionnez le fichier ISO de Mint 2
  • Sélectionnez la clé USB dans la liste des lecteurs de disque 3
  • Enfin formatez la clé USB :
  • Cliquez sur le bouton Create
  • Une fois la préparation terminée, votre clé USB Mint est prête pour installer Mint

L’article Créer une clé USB bootable Linux Mint (3 façons) est apparu en premier sur malekal.com.

Checking if the site connection is secure (Cloudflare)

26 novembre 2022 à 11:09

Lorsque vous vous connecte à un site internet, pendant un cours instant, un message Checking if the site connection is secure s’affiche avec la mention Cloudflare.
Si la plupart du temps, cela ne perturbe pas le chargement de la page internet, dans de rare cas, vous pouvez rencontrer une erreur 404, ou tout autre code erreur HTTP.

Qu’est-ce que Checking if the site connection is secure et comment le supprimer ?
Dans ce tutoriel, je vous dis tout sur ce message.

Checking if the site connection is secure (Cloudflare)

Qu’est-ce que ce checking if the site connection is secure

Le propriétaire du site web a décidé d’utiliser des mesures de protection et de sécurité pour certains types de requêtes, ou sur la base de certains critères comme le pays, l’agent utilisateur, etc.
Dans la majorité des cas, il s’agit de filtrer les connexions malveillantes comme des attaques ou scans automatiques provenant de bot.
Enfin ce filtrage peut être utilisé pour protéger certaines zones sensibles d’un site internet contre les attaques DoS.
L’analyse est faites par la solution de sécurité et CDN Cloudflare.

Qu'est-ce que ce checking if the site connection is secure

Vous avez plus de chance de tomber sur ce message dans les cas suivants :

  • Vous utilisez une solution VPN ou d’anonymisation comme TOR
  • Votre navigateur internet comporte de nombreuses extensions de sécurité
  • Votre PC est infecté

Comment supprimer checking if the site connection is secure

Il n’est pas forcément simple de trouver la source du problème.
Ainsi, il faut y aller étape par étape en suivant ces instructions.
A chaque fois, il faut tester si cela solutionne le problème.

Installer l’extension PrivacyPass

Enfin CloudFlare fournit une extension pour les utilisateurs VPN ou Tor.
Elle peut s’utiliser lors de réseaux partagés, les VPN et Tor qui ont tendance à avoir une réputation IP plus faible compte tenu de leur nature partagée.

L’article Checking if the site connection is secure (Cloudflare) est apparu en premier sur malekal.com.

Comment utiliser la commande tree avec des exemples sur Linux

26 novembre 2022 à 11:06

La commande tree liste récursivement les répertoires et les fichiers sous Linux. Les fichiers sont listés de manière indentée sous leurs répertoires.

La commande Tree est similaire à la commande ls qui est connue pour lister les fichiers et les répertoires. La seule différence est que la commande Tree affiche les fichiers et les répertoires sous forme d’arbre. Cette commande n’est pas installée par défaut.

Dans ce tutoriel, je vous montre comment installer et utiliser la commande tree dans Linux avec de nombreux exemples.

Comment utiliser la commande tree avec des exemples sur Linux

Quelle est la syntaxe de la commande tree de Linux

Voici les différentes commandes avec les systèmes de paquets en fonction des distributions Linux :

dnf install tree	 #RHEL/CentOS 7 / Fedora et /RHEL/CentOS 8
sudo apt install tree	 #Ubuntu/Debian
sudo zypper in tree 	 #openSUSE
Comment installer tree sur Linux

La syntaxe est la suivante :

tree <répertoire>

Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Lister le contenu d’un répertoire particulier

Dans tout répertoire contenant plusieurs fichiers/répertoires, entrez la commande tree sans aucun argument comme indiqué ci-dessous :

tree ~/

La sortie affiche les fichiers et les répertoires de votre répertoire de travail actuel. Remarquez comment le contenu d’un répertoire est indenté. Tout en bas, vous trouverez le nombre total de répertoires et de fichiers.

Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Afficher les fichiers cachés dans la sortie de tree

Par défaut, tree n’affiche pas les fichiers cachés.
Si vous désirez les lister, utilisez l’option -a :

tree -a <répertoire>

Par exemple pour lister aussi les fichiers cachés du /home :

tree -a ~/
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Lister uniquement les répertoires

Pour lister le contenu d’un répertoire particulier, mentionnez son nom avec la commande tree.

tree -d <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Vous pouvez également mentionner le chemin du répertoire s’il se trouve à l’intérieur d’un autre répertoire.

Liste avec le préfixe du chemin complet

Si vous souhaitez afficher uniquement la liste des répertoires et non les fichiers sous-jacents, vous pouvez utiliser l’indicateur d avec la commande tree comme suit :

tree -f <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Afficher la taille des fichiers et des dossiers à l’aide de l’arborescence

Avec l’option s, vous pouvez faire en sorte que la commande tree affiche la taille, en octets, de tous les fichiers et dossiers de votre répertoire.

tree -s <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Cela vous aide à déterminer les éléments qui prennent beaucoup d’espace sur votre système et à vous débarrasser des éléments inutiles.

Trier la sortie de la commande tree

La commande Tree vous donne également des options pour trier la sortie. Ces options sont les suivantes :

  • -v : Trier la sortie par version
  • -r : Trier la sortie par ordre alphabétique inverse
  • -t : Trier la sortie par heure de dernière modification au lieu de l’ordre alphabétique
tree -t <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)
tree -r <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Afficher les autorisations de lecture/écriture des fichiers et des dossiers

Grâce à l’indicateur p de la commande Tree, vous pouvez afficher les autorisations de lecture, d’écriture et de suppression sur les fichiers et dossiers répertoriés.

tree -p <répertoire>

Ainsi, avant de vouloir effectuer une opération sur un fichier et un dossier, vous pouvez d’abord connaître et éventuellement modifier les autorisations dont vous disposez sur un élément spécifique.

Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Afficher le type de fichier et les autorisations

Il existe également quelques options de fichier utiles prises en charge par tree, telles que -p qui affiche le type de fichier et les autorisations pour chaque fichier de manière similaire à la commande ls -l.

tree -f -p <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Afficher les utilisateurs et groupes

De plus, pour afficher le nom d’utilisateur (ou UID si aucun nom d’utilisateur n’est disponible) de chaque fichier, utilisez l’option -u, et l’option -g affiche le nom du groupe (ou GID si aucun nom de groupe n’est disponible).
Vous pouvez combiner les options -p, -u et -g pour faire une longue liste similaire à la commande ls -l.

tree -f -pug <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Afficher les dernières modifications de fichiers

Pour afficher la date de la dernière modification pour chaque sous-répertoire ou fichier, utilisez les options -D comme suit

tree -f -pug -h -D <répertoire>
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Lister le contenu d’un répertoire jusqu’à un certain niveau/profondeur

Au lieu de lister tout le contenu de votre répertoire, vous pouvez configurer la commande tree pour afficher l’arbre jusqu’à un certain niveau ou profondeur. Par exemple, le niveau 1 de la commande Tree n’affichera que la liste du dossier donné et non celle de ses sous-dossiers. Voici comment utiliser la syntaxe :

tree -L [n]

La commande suivante n’affichera que les sous-répertoires (avec l’aide de l’indicateur -d) du répertoire courant et non l’arbre plus étendu.

tree -d -L 1
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Imprimer la liste des fichiers contenant un motif spécifique

Vous pouvez utiliser la commande Tree pour n’afficher que les fichiers contenant un motif spécifique. Voici la syntaxe pour spécifier le motif :

 tree -P [[pattern]*]/[*[pattern]]/[[*pattern*]]

Dans cet exemple, j’utilise la commande tree pour lister les fichiers commençant par le mot clé “doc” :

 tree -P *doc*
Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Imprimer la sortie de la commande Tree dans un fichier

Si vous souhaitez imprimer le résultat de la commande tree dans un fichier, vous pouvez utiliser la syntaxe suivante :

 tree -o <fichier>

La commande suivante imprimera la liste de tous les fichiers et dossiers du répertoire /home dans un fichier HTML nommé monfichier.html

tree ~/ -o monfichier.html

Liens

L’article Comment utiliser la commande tree avec des exemples sur Linux est apparu en premier sur malekal.com.

Qu’est-ce que WerFault.exe

12 décembre 2017 à 17:41

En utilisant votre PC en Windows 11, Windows 10, une fenêtre WerFault.exe fait son apparition.
Cela se produit lorsqu’une application plante.

Vous pouvez alors vous demander qu’est-ce que WerFault.exe ?
Ce tutoriel rapide vous explique tout ce qu’il faut savoir su WerFault de Windows.

Qu'est-ce que WerFault.exe

Qu’est-ce que WerFault.exe ?

Werfault.exe est un processus lié au service Windows Error Reporting (WER).
Il s’agit d’un service système de rapport d’erreurs Windows.
Il est conçu pour permettre aux utilisateurs de Windows d’envoyer des données relatives aux erreurs et aux problèmes concernant le système d’exploitation Windows à Microsoft et de recevoir des informations sur les solutions possibles. Le service de signalement des erreurs de Windows est un outil précieux de dépannage et de résolution des problèmes qui est intégré à presque toutes les versions du système d’exploitation Windows.
En effet, il est aussi en charger de générer des rapports WER et fichiers DMP afin d’analyser et diagnostiquer les crashs des applications.

Lorsqu’un utilisateur affecté par ce problème accède à son gestionnaire de tâches et se dirige vers l’onglet Processus, il constate que le processus Werfault.exe utilise fortement le processeur (CPU) disponible de son ordinateur et refuse d’en libérer une partie.
Cela se produit au moment où les fichiers de vidage sont créés.

Les messages d’erreur d’application Werfault

Sur ces messages d’erreur d’application, en haut à gauche, des informations sur le nom de l’application peut parfois s’afficher.
Cela permet donc de déterminer quelle application est en cause. L’observateur d’évènements de Windows est censé aussi consigner ces erreurs d’applications, les journaux de Windows peuvent donc vous aider à trouver l’application qui plante.
Ci-dessous, il s’agit d’AVG qui plante avec l’erreur :

Werfault.exe Erreur d'application
l'instruction à 0x73977c2b emploie l'adresse mémoire 0x00000001. La mémoire ne peut pas être en état written
Les messages d'erreur d'application Werfault
Les messages d'erreur d'application Werfault

Peut-on désactiver Werfault ?

Vous ne pouvez pas supprimer WerFault de Windows puisqu’il s’agit d’un programme essentiel.
Toutefois, il est possible d e désactiver le service de rapport d’erreur Windows pour le rendre inactif.

Voici comment faire :

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche  + R
  • puis saisissez services.msc et OK.
  • Cherchez le service de rapport d’erreurs de Windows
  • Puis double-cliquez dessus
  • Positionnez le type de démarrage sur Désactiver
Le service WerSvc et le processus wermgr.exe (Windows Problem Reporting)
  • Enfin redémarrez votre PC pour que les changements prennent effet

L’article Qu’est-ce que WerFault.exe est apparu en premier sur malekal.com.

Comment ouvrir et analyser un fichier DMP

25 novembre 2022 à 08:26

Les fichiers DMP (pour Dump File) sont des fichiers de vidage de la mémoire.
Ils enregistrent l’état de la mémoire et du système pour débogage.
Pour cela, on utilise des outils capable d’analyser les fichiers DMP.

Dans ce tutoriel, je vous explique comment ouvrir un fichier DMP afin d’analyser et résoudre des problèmes de plantages ou de fonctionnement d’une application ou de Windows.

Comment ouvrir et analyser un fichier DMP

Qu’est-ce qu’un fichier DMP ?

Un fichier DMP est un fichier de vidage de la mémoire qui enregistre l’état du système au moment d’un plantage du système (BSOD) ou une d’application.
Il aide à obtenir les données pour débugger les problèmes de fonctionnement.

Windows créé automatiquement un fichier DMP lorsqu’une application plante à travers Windows Error Reporting (WER) ou WerFault.exe. Dans ce dernier, on trouve les exceptions qui peuvent être analysées et trouver l’origine du crash.
Windows créé aussi un fichier DMP lorsqu’un écran bleu se produit avec le code erreur (Stop Code) et les différentes informations de l’erreur fatale.

Enfin, les développeurs peuvent aussi créer des fichiers de symboles et de vidage pour corriger des problèmes de fonctionnement de leurs programmes.
Il en va de même pour les pilotes.

Comment ouvrir et analyser un fichier DMP

Avec Windows Debugger Tool (WinDbg)

Windows Debugger Tool (WinDbg) est un déboguer pour Windows capable d’analyser les fichiers de vidages (fichier DMP).

WinDbg et WinDbg Preview ont pour fonction d’ouvrir les fichiers Windows dumpfile qui se terminent par l’extension .dmp.
Ensuite il est possible d’effectuer une analyse afin d’obtenir des informations sur l’exception et potentiellement la source et les raisons du plantage système.

Comment lire et comprendre les analyses DMP avec Windows Debugger Tool (WinDbg)

Avec DumpChk

DumpChk (l’outil Microsoft Crash Dump File Checker) est un programme qui effectue une analyse rapide d’un fichier de vidage d’urgence. Il vous permet de voir des informations sommaires sur ce que contient le fichier dump.
Si le fichier dump est corrompu de telle sorte qu’il ne peut pas être ouvert par un débogueur, DumpChk le révèle.

  • Téléchargez Windows Software Development Kit (Windows SDK) :
  • Vous pouvez ne laisser cochez que Debugging Tools for Windows
Installer les outils debugging de Windows Software Development Kit (Windows SDK)

La syntaxe est la suivante :

dumpchk <fichier dmp>

Par exemple pour analyser le fichier PRODUCT_NAME_UNKNOWN_.dmp :

"C:\Program Files (x86)\Windows Kits\10\Debuggers\x64\dumpchk" %USERPROFILE%\Desktop\PRODUCT_NAME_UNKNOWN_.dmp
Comment utiliser DumpChk pour ouvrir et analyser un fichier DMP

BlueScreenView (BSOD)

BlueScreenView est un utilitaire gratuit de NirSoft qui vous aide à analyser BSOD et écrans bleus de la mort.
Pour cela, il analyse tous les fichiers DMP présents dans C:\Windows\Minidump.
Il affiche les bugs check ,stop code et informations sur le plantage du système.

Analyse des écrans bleus et BSOD avec BlueSceenView

Whocrashed (BSOD)

Whocrashed est un équivalent de BlueScreenView tout aussi efficace et simple d’utilisation.
Il ouvre et analyse tous les fichiers Minidump pour afficher une analyse des fichiers DMP.
Une conclusion vous indique s’il s’agit d’un bug d’un pilote, un problème matériel, etc.

Tutoriel WhoCrashed : analyse des écran bleus / BSOD

L’article Comment ouvrir et analyser un fichier DMP est apparu en premier sur malekal.com.

Comment utiliser Windows Debugger Tool (WinDbg)

25 novembre 2022 à 08:25

Windows Debugger Tool (WinDbg) est un déboguer pour Windows capable d’analyser les fichiers de vidages (fichier DMP).
Ces derniers sont créés par le service Windows Error Reporting (WER) lors d’une erreur et plantage d’application ou BSOD.

WinDbg et WinDbg Preview ont pour fonction d’ouvrir les fichiers Windows dumpfile qui se terminent par l’extension .dmp.
Ensuite il est possible d’effectuer une analyse afin d’obtenir des informations sur l’exception et potentiellement la source et les raisons du plantage système.

Dans ce tutoriel, je vous montre comment utiliser Windows Debugger Tool (WinDbg).

Comment utiliser Windows Debugger Tool (WinDbg)

Comment utiliser Windows Debugger Tool (WinDbg)

Télécharger et installer Windows Debugger Tool (WinDbg)

  • Téléchargez WinDbg Preview depuis le Microsoft Store :

Voici comment installer WinDbG Preview en application moderne (UWP) :

  • Cliquez sur Télécharger puis patientez durant le téléchargement
Télécharger et installer Windows Debugger Tool (WinDbg)
  • Ensuite cliquez sur Ouvrir
Télécharger et installer Windows Debugger Tool (WinDbg)

Comment ouvrir un fichier DMP

  • Accédez au menu Fichier
  • Puis cliquez sur Open Dump File
Comment ouvrir un fichier DMP avec WinDbg Preview
  • A droite cliquez sur Browse
Comment ouvrir un fichier DMP avec WinDbg Preview
  • Naviguez dans votre disque pour trouver le fichier DMP
  • Puis cliquez sur Open
Comment ouvrir un fichier DMP avec WinDbg Preview
  • WinDbg Preview charge le fichier et tous les fichiers DLL et symboles dont il a besoin pour comprendre son contenu. Cela peut prendre un certain temps, de l’ordre de 1 à 2 minutes

Comment analyser un fichier DMP

  • Le texte en tête du volet central comporte une ligne qui indique “This dump file has an exception of interest stored in it“. C’est votre indice que l’analyse pourrait révéler quelque chose d’intéressant
  • Cliquez sur l’option !analyze v, le programme effectuera une analyse et écrira ses résultats dans ce même panneau central
Comment analyser un fichier DMP avec WinDbg Preview
  • Cela ajoute une entrée Exception Analysis dans le cas d’un DMP issu d’un plantage d’une application ou une entrée Bugcheck Analysis dans le cas d’un DMP issu d’un BSOD
  • Le processus d’analyse prend également un certain temps et affiche d’innombrables barres de progression à mesure que le programme charge et établit des liens avec diverses tables de symboles (fichiers pdb), dlls, etc)
Comment analyser un fichier DMP avec Windows Debugger Tool (WinDbg)
  • Une fois l’analyse terminée, les résultats s’affichent dans le volet central et une liste de fils de discussion connexes dans le volet inférieur droit
Comment analyser un fichier DMP avec Windows Debugger Tool (WinDbg)

Comment lire et comprendre les analyses DMP

Bugcheck Analysis (BSOD)

Cette analyse de fichiers DMP concerne les erreurs fatale de type écran bleu / BSOD.
Le BugCheck s’affiche dès la première ligne, par exemple ci-dessous, il s’agit de WHEA_UNCORRECTABLE_ERROR.

Comment lire et comprendre les analyses DMP avec Windows Debugger Tool (WinDbg)

Tout en bas, module name qui plante, ici il s’agit du pilote Intel GenuineIntel.sys lié à au processeur.
On en déduit donc que la carte graphique rencontre un dysfonctionnement matériel.
La source pouvant être un défaut du matériel, problème de refroidissement, overlocking du CPU, etc.

Comment lire et comprendre les analyses DMP avec Windows Debugger Tool (WinDbg)

Toutefois, le plus simple pour analyser les BSOD est d’utiliser des outils tels que BlueScreenView ou WhoCrashed.

Plus d’informations : BSOD / écrans bleus : analyse et solutions – le dossier Complet

Exception Analysis

Lorsqu’une application plante, un fichier DMP est aussi généré.

Voici un exemple d’exception :

EXCEPTION_RECORD:  ffffffff -- (.exr 0xffffffffffffffff)
ExceptionAddress: 777b80e9 (ntdll!TppWaiterpDoTransitions+0x000000d0)
   ExceptionCode: c0000005 (Access violation)
  ExceptionFlags: 00000000
NumberParameters: 2
   Parameter[0]: 00000000
   Parameter[1]: d3fcb1e4
Attempt to read from address d3fcb1e4

DEFAULT_BUCKET_ID:  INVALID_POINTER_READ
PROCESS_NAME:  explorer.exe
ERROR_CODE: (NTSTATUS) 0xc0000005 - The instruction at 0x%08lx referenced memory at 0x%08lx. The memory could not be %s.
EXCEPTION_CODE: (NTSTATUS) 0xc0000005 - The instruction at 0x%08lx referenced memory at 0x%08lx. The memory could not be %s.

La première partie vous donne les informations mémoire de l’exception.
En dessous :

  • Le nom du processus
  • Le code erreur avec le Statut
  • Suivi par la description
Comment lire et comprendre les analyses DMP avec Windows Debugger Tool (WinDbg)

Il faut surtout regarder si l’erreur mentionne un fichier DLL et s’il s’agit d’une DLL interne à Windows ou une DLL externe à l’application.
Dans ce dernier cas, cela peut vous aider à déterminer si une application fait planter un processus de Windows ou une autre application.

Comment lire et comprendre les analyses DMP avec Windows Debugger Tool (WinDbg)

Les erreurs sont souvent liés à des problèmes d’utilisation de la mémoire.
Voici quelques exemples :

  • HEAP_CORRUPTION_ACTIONABLE – 0xc0000374 – Un segment de mémoire a été endommagé
  • INVALID_POINTER_READ – 0xc0000005 – L’instruction à a référencé la mémoire. La mémoire ne pouvait pas être lu
  • FAIL_FAST_FATAL_APP_EXIT 0xc0000409 – Le système a détecte la saturation de la mémoire tampon dans cette application. Cette saturation pourrait permettre à un utilisateur mal intentionné de prendre le contrôle de cette application.
  • NULL_CLASS_PTR_READ 0xc0000005 (Access violation) – L’instruction XXXX emploie l’adresse mémoire XXXX. L’état de la mémoire ne peut pas être lu

L’article Comment utiliser Windows Debugger Tool (WinDbg) est apparu en premier sur malekal.com.

Impossible de mettre à jour Windows Defender : 7 solutions

24 novembre 2022 à 13:18

Les définitions de signatures virales dans Windows Defender sont des fichiers importants, car elles permettent à l’antivirus les dernières menaces informatiques.
Windows 10 et Windows 11 met à jour ces définitions virales à travers Windows Update de manière constate et automatique.
Malheureusement, dans certains cas, il peut être impossible de mettre à jour Windows Defender.

Ce tutoriel vous guide pour résoudre les problèmes de mises à jour Windows Defender.

Impossible de mettre à jour Windows Defender

Pourquoi Windows Defender ne se met plus à jour

Voici les principales sources des problèmes de mise à jour de Windows Defender :

  • Source malveillante : Un logiciel malveillant a modifié la configuration de Windows pour empêcher la connexion aux serveurs Windows Update
  • Composant Windows Update corrompu – Le plus souvent, ce problème est lié à une sorte de corruption qui affecte le composant WU (Windows Update). Dans ce cas, la façon la plus simple de résoudre le problème est d’exécuter l’outil de résolution des problèmes de Windows Update et d’appliquer la solution recommandée
  • Windows Update est partiellement défaillant – Il est également possible de rencontrer ce problème uniquement avec les mises à jour de Windows Defender. Certains utilisateurs signalant que seules les mises à jour de sécurité de Windows pour Windows Defender échouent alors que les mises à jour cumulatives et les autres types de mises à jour s’installent sans problème ont indiqué qu’ils ont pu contourner l’erreur en utilisant le catalogue Microsoft Update pour installer manuellement les mises à jour défaillantes
  • Dépendances WU corrompues – Dans des circonstances plus graves (lorsque chaque mise à jour Windows en attente échoue avec la même erreur), il est clair que vous avez affaire à une sorte de corruption de fichier système affectant le composant WU. Si ce scénario s’applique, le moyen idéal de le résoudre est d’effectuer une procédure de réparation de l’installation (réparation sur place)

Quelques erreurs communes :

  • 0x80240438 : Le serveur Windows Update ne peut être joint : erreur réseau, problème de connexion, etc
  • 80070241, 80070645 : Problème d’installation des nouvelles signatures, comme un problème de permissions dans le répertoire
  • 0x800106ba : Possible problème dans le service de cryptographique/Chiffrement de Windows

Comment résoudre les problèmes de mises à jour Windows Defender

Faire une vérification des logiciels malveillants et virus

Un logiciel malveillant peut chercher à empêcher les mises à jour de Windows Defender.
Le but est simple, affaiblir les défenses de l’appareil afin de ne pas pouvoir détecter les dernières menaces récentes.
L’auteur du malware pourra alors mettre à jour son cheval de troie et contourner les détections et protections.

Dans un premier temps, vous devez vous assurer que votre PC n’est pas infecté par un virus.
Pour cela, vous pouvez utiliser l’antimalware Malwarebytes efficace et gratuite.
Suivez ce guide complet :

MalwareBytes Anti-Malware (MBAM) : supprimer les virus

Réinitialiser les signatures et définitions virales de Windows Defender

"C:\Program Files\Windows Defender\MpCmdRun.exe" -removedefinitions -all
  • Ensuite tentez une mise à jour des définitions virales avec cette commande :
"C:\Program Files\Windows Defender\MpCmdRun.exe" -SignatureUpdate

Si la mise à jour de Windows Defender échoue, consultez le journal %TEMP%\MpCmdRun.log.
Cela peut donner plus d’informations sur les erreurs et sources du problème.

Vérifier les journaux Windows Defender pour résoudre les problèmes de mise à jour Windows Defender

Réparer Windows Update

Si l’installation des mises à jour de Windows par Windows Update affiche des échecs.
Il est probablement que le composant Windows Update soit corrompu.
Pour le réparer suivez ce tutoriel complet :

Comment réparer ou réinitialiser Windows Update

Réinitialiser le fichiers HOSTS

Une mauvaise configuration ou corruption du fichier HOSTS de Windows peut entraîner des erreurs de connexion au site.
En effet, cela peut fausser la résolution DNS et l’adresse IP retournée pour le site.
A partir de là, votre navigateur WEB se connecte à un mauvais serveur WEB et cela peut retourner des erreurs de connexion au site.
Dans ce cas là, il faut réinitialiser le fichier HOSTS de Windows afin de remettre le contenu à zéro.

Comment Réinitialiser/Restaurer le fichier HOSTS de Windows

Mettre les serveurs DNS en automatique

Un malware peut avoir modifié les DNS afin d’opérer un Hijack DNS.
Cela permet de bloquer la connexion aux serveurs antivirus et prévenir de la mise à jour virale.
Essaye de changer les DNS.

Voici comment faire :

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Dans la fenêtre exécuter, saisissez : ncpa.cpl
Ouvrir les connexions réseaux sur Windows
  • Ouvrir les propriétés de la carte réseau
    • Dans le cas où vous êtes connecté en filaire (connexion par câble), faites l’opération sur la carte Ethernet.
    • Alors que si la connexion est en Wi-Fi, l’opération de changement de DNS doit être effectuée la carte Wi-Fi/Wireless.
  • Faites un clic droit sur la carte réseau en question puis Propriétés.
comment changer les DNS de Windows
comment changer les DNS de Windows
  • Sélectionnez TCP/IP V4
  • puis cliquez sur Propriétés
comment changer les DNS de Windows
  • Dans la partie basse, cochez l’option : utilisez le serveur DNS de l’adresse suivante
  • Enfin saisissez le DNS préféré (primaire) et éventuellement un serveur DNS (secondaire)
  • Voici les adresses des différents serveurs DNS :
    • Google DNS : 8.8.8.8 et 4.4.4.4
    • CloudFlare DNS : 1.1.1.1 et 1.0.0.1
    • OpenDNS : 208.67.222.222 et 208.67.220.220
comment modifier les DNS de Windows
  • Cliquez sur OK pour prendre en compte les changements

Pour plus de détails afin de changer les serveurs DNS de votre interface réseau, vous pouvez suivre les tutoriels suivants.

Windows Repair

Windows Repair est un utilitaire gratuit qui permet de réparer des composants et fonctionnalités de Windows.

Installer Windows Repair
  • Windows Repair se lance automatique, acceptez les conditions d’utilisation
Windows Repair EULA
  • Toutefois, il est conseillé de faire les réparations en mode sans échec. Pour cela, en bas, cliquez sur Reboot To Safe Mode.. ou suivez ce guide complet : Redémarrez Windows en mode sans échec
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
  • Puis relancez Windows Repair
  • Cliquez sur l’onglet Réparation – Principal
  • La liste des type de réparation de Windows s’affiche : cliquez sur Préréglages : Réparations communes
Windows Repair - réparer Windows
  • Vous obtenez alors la liste ci-dessous, laissez les éléments cochés
Liste des réparation Windows Repair
  • Enfin cliquez en bas à droite sur Démarrer les réparations
  • L’opération se lance avec une succession d’étape… des fenêtres noires peuvent s’ouvrir ou se refermer.
Réparer Windows avec Windows Repair
  • Laissez terminer, un message vous indique que la réparation Windows Repair est terminée.
  • Redémarrez le PC en mode normal de Windows

Plus de détails dans ce tutoriel complet :

Réparer Windows 10, Windows 11

Enfin en dernier lieu si rien ne fonctionne, vous pouvez tenter de réparer Windows 10, 11 sans perte de données et en conservant les programmes installés.
Cela permet de rétablir le système lorsque ce dernier bug.
La procédure est décrite pas à pas dans cet article :

Il s’agit d’une opération de réinitialisation et de remise à zéro qui supprime les applications et remet le système à son état d’origine.
C’est la solution radicale pour retrouver un système fonctionnel :

Réparer Windows 10 sans perte de données et CD

L’article Impossible de mettre à jour Windows Defender : 7 solutions est apparu en premier sur malekal.com.

Gmail : Transférer automatiquement les mails vers une autre adresse email

24 novembre 2022 à 08:21

Lorsque vous changez de compte de messagerie, vous pouvez souhaiter récupérer tout vos mails.
Pour cela, Gmail offre une fonctionnalité de transfert de mail et contacts.
Cela permet d’importer l’intégralité de vos mails d’un compte de message vers Gmail.

Dans ce tutoriel, je vous montre comment transférer les emails d’un compte de messagerie vers Gmail.

Gmail : Transférer automatiquement les mails vers une autre adresse email

Comment transférer automatiquement les mails vers une autre adresse email sur Gmail

Activer le transfert automatique de mail

  • Connectez vous à votre compte Gmail
  • Cliquez sur l’icône roue crantée en haut à droite
  • Puis voir Tous les paramètres
Ouvrir les paramètres de Gmail
  • Allez dans Transfert et POP/IMAP
  • Puis cliquez sur Ajouter une adresse de transfert
Comment transférer automatiquement les emails vers une autre adresse email sur Gmail
  • Saisissez l’adresse email et cliquez sur Suivant
Comment transférer automatiquement les emails vers une autre adresse email sur Gmail
  • Cliquez sur Continuer pour confirmer
Comment transférer automatiquement les emails vers une autre adresse email sur Gmail
  • Un code de confirmation est envoyé sur l’adresse email de transfert, cliquez sur OK. Le but est de vérifier que l’adresse email est valide et fonctionnelle
Comment transférer automatiquement les emails vers une autre adresse email sur Gmail
  • Consultez les mails et sur le mail de Gmail, cliquez sur le lien
Comment transférer automatiquement les emails vers une autre adresse email sur Gmail
  • Ou reportez le code du mail et Validez depuis les paramètres de votre compte Gmail
Comment transférer automatiquement les emails vers une autre adresse email sur Gmail
  • A partir de là, le transfert de vos mail Gmail vers une autre adresse email est active. Vous pouvez la désactiver à tout moment depuis les paramètre de transfert
Comment transférer automatiquement les emails vers une autre adresse email sur Gmail

Notez que vous pouvez ajouter une nouvelle adresse email de transfert de message.
Cela est utile notamment si vous désirez transfert certains mails vers une BAL spécifique à travers un filtre de message.
Le paragraphe suivant vous explique comment faire.

Bravo ! vous avez réussi à transférer automatiquement les emails Gmail vers une autre adresse email.

Configurer un filtre de messages

Il est possible d’affiner la redirection des mails à travers des filtres et règles.
Par exemple, vous pouvez transférer les mails provenant ou à destination d’adresse email spécifique ou encore sur un sujet ou contenu spécifique.
Pour cela, il faut configurer un filtre de message :

  • Accédez aux paramètres de votre compte Gmail
  • Puis Filtres et adresses bloquées
  • Cliquez sur Créer un filtre
Configurer un filtre de messages sur Gmail
  • Définissez le critère du message qui correspondra à la règle à appliquer, par exemple une adresse de l’expéditeur ou destinataire ou encore un contenu dans l’objet
  • Cliquez sur Créer un filtre
Configurer un filtre de messages sur Gmail
  • Enfin dans les actions, cochez Transférer à et sélectionnez une adresse email de transférer
Transférer les mails Gmail vers une adresse email selon un filtre de message
  • A partir de là, les messages qui correspondent à ce filtre seront transférer vers l’adresse email spécifiée
Bravo ! vous avez réussi à transférer automatiquement les emails Gmail vers une autre adresse email spécifique par un filtre de message.

Liens

L’article Gmail : Transférer automatiquement les mails vers une autre adresse email est apparu en premier sur malekal.com.

Importer les mails, contacts dans Gmail

24 novembre 2022 à 08:20

Lorsque l’on change de boites mail, on souhaite récupérer l’intégralité des mails (et contacts) d’une boite mail à une autre.
Pour cela, Gmail possède une fonctionnalité pour importer les mails en POP3 ainsi que les contacts.
Ainsi, vous pouvez transférer tous les mails et contacts d’un compte Outlook, Gmail ou tout autre services de messageries vers Gmail.

Dans ce tutoriel, je vous guide pour Importer les mails et contacts d’une boîte mail vers Gmail.

Importer les mails, contacts dans Gmail

Comment importer les mails, contacts d’une boîte à une autre Gmail

Préparer le transfert des mails

L’importation de mail vers Gmail se fait à travers des pop-ups.
Les blocages de popup peuvent interférer dans le processus.
Pour s’assurer que tout fonctionne :

  • Configurer le navigateur pour autoriser les popup. En général, il faut cliquer sur l’icône à gauche dans la barre d’adresse et vérifier les permissions et autorisations du site
Autoriser l'ouverture de popup sur Gmail

Si vous utilisez un bloqueur de publicités comme uBlock, Adblock, Ghostery ou autres, il faut le désactiver le temps de l’import.
Plus d’informations : Comment désactiver les bloqueurs de publicités

Configurer le compte mail à importer

  • Connectez vous à votre compte Gmail
  • Cliquez sur l’icône roue crantée en haut à droite
  • Puis voir Tous les paramètres
Ouvrir les paramètres de Gmail
  • Allez dans le menu Comptes et importation
  • Puis cliquez sur Importer les mails et contacts
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Saisissez l’adresse email du compte contenant les mails et contacts que vous souhaitez transférer vers votre compte Gmail
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Cliquez sur continuer
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Saisissez les informations de connexion à votre compte mail
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Acceptez les autorisations pour Gmail ShuttleCloud migration en cliquant sur Autoriser
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Fermez la fenêtre du navigateur internet comme indiquée
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Choisissez les éléments que vous souhaitez importer : contacts, messages, nouveaux messages
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Cliquez sur OK pour terminer l’importation
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • L’importation des mails et contacts se poursuit en tâche de fond, ce qui peut prendre jusqu’à deux jours
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
  • Gmail créé un libellé spécifique avec le compte mail importé. Vérifiez que vous récupéré tous les mails
Comment importer les mails d'une boîte à une autre Gmail
Bravo ! vous avez réussi à importer vos emails et contacts vers Gmail.

Supprimer ShuttleCloud Migration de vos comptes

L’importation des mails et contacts nécessite d’autoriser l’application ShuttleCloud sur votre compte mail.
Une fois l’importation terminée, vous pouvez supprimer les autorisations pour des raisons de sécurité

  • Sur Gmail : Compte Google > Sécurité > Applications tiers (tout en bas)
  • Supprimer l’accès
Supprimer ShuttleCloud Migration de vos comptes
  • Sur le compte Microsoft : Compte Microsoft > Confidentialité >Applications et services (tout en bas)
  • Supprimez ShuttleCloud Migration
Supprimer ShuttleCloud Migration de vos comptes

Liens

L’article Importer les mails, contacts dans Gmail est apparu en premier sur malekal.com.

Le panneau de configuration NVIDIA ne s’ouvre pas : 7 solutions

23 novembre 2022 à 13:04

Si votre PC est équipé d’une carte graphique NVIDIA, vous connaissez certainement le panneau de configuration NVIDIA qui vous permet de modifier des paramètres tels que les paramètres 3D ou la configuration PhysX, etc. Mais que se passe-t-il lorsque vous n’êtes pas en mesure d’ouvrir le panneau de configuration NVIDIA ? Ce post traite de la résolution de ce problème particulier où le panneau de configuration NVIDIA ne s’ouvre pas. Le problème principal vient des pilotes de cartes graphiques qui sont soit corrompus, soit obsolètes, ce qui fait que le panneau de configuration NVIDIA ne s’ouvre pas.

La solution est simple : vous devez réinstaller manuellement les pilotes de carte graphique, mais ne soyez pas si sûr que cela va résoudre le problème. La configuration du PC varie d’un utilisateur à l’autre et vous devrez peut-être essayer différentes méthodes pour résoudre le problème impossible d’ouvrir le panneau de configuration NVIDIA.

Sans perdre de temps, voyons comment résoudre le problème du panneau de configuration NVIDIA qui ne s’ouvre pas ou ne fonctionne pas à l’aide du guide de dépannage ci-dessous.

Le panneau de configuration NVIDIA ne s'ouvre pas

Pourquoi le panneau de configuration NVIDIA ne s’ouvre pas ?

Voici les sources principales des problèmes d’ouverture du Panneau de configuration NVIDIA :

  • Le panneau de configuration NVIDIA n’est pas installé correctement
  • Problème d’incompatibilité : Une carte graphique qui ne convient pas à votre système
  • Des pilotes obsolètes pour votre carte graphique
  • Pilotes de carte graphique endommagés ou corrompus
  • Windows Update n’a pas réussi à installer les mises à jour critiques nécessaires au bon fonctionnement du panneau de configuration NVIDIA
  • Le registre Windows est corrompu
  • Des problèmes de performances de votre carte graphique empêchent le panneau de configuration NVIDIA de s’ouvrir
  • Une corruption générale de Windows

Comment résoudre le panneau de configuration NVIDIA ne s’ouvre pas

Réinstaller le Panneau de configuration NVIDIA

Dans Windows 10 et Windows 11, le Panneau de configuration NVIDIA est une application moderne (UWP).
L’exécute table se trouve dans l’emplacement suivant (la version peut changer) : C:\Program Files\WindowsApps\NVIDIACorp.NVIDIAControlPanel_8.1.963.0_x64__56jybvy8sckqj\nvcplui.exe
Il est donc conseillé de vérifier si Windows Store fonctionne correctement et si vous ne rencontrez pas des erreurs ou autres problèmes Windows Store.
Dans ce cas là, suivez ce guide : Résoudre Microsoft Store qui ne s’ouvre pas sur Windows 11

Sinon une solution simple pour résoudre les problèmes d’ouverture du Panneau de configuration est de désinstaller et réinstaller ce dernier.

  • Faites un clic droit puis Applications et fonctionnalités
Ouvrir applications et fonctionnalités dans Windows 10/11
  • Désinstaller le programme NVIDIA Control Panel
Réinstaller les pilotes NVIDIA pour corriger les problèmes d'ouvertures du panneau de configuration
  • Sur votre clavier, appuyez sur
    + S afin d’ouvrir la recherche Windows
  • Puis saisissez Store pour et cliquez sur le résultat application Microsoft Store
Démarrer l'application Microsoft Store en utilisant la recherche Windows
  • Puis faites une recherche sur NVIDIA Control Panel
  • Ouvrez la fiche et cliquez à gauche sur le bouton bleu Obtenir
Réinstaller les pilotes NVIDIA pour corriger les problèmes d'ouvertures du panneau de configuration
  • Terminez l’installation et tentez d’ouvrir le Panneau de configuration NVIDIA pour tester si tous les problèmes sont résolus

Mettre à jour le pilote de la carte graphique NVIDIA

La première chose à tenter est de mettre à jour les pilotes NVIDIA.
Voici comment faire :

Ouvrir le gestionnaire de périphériques de Windows 10
  • Puis déroulez carte graphiques
  • Faites un clic droit sur la carte graphique NVIDIA > Mettre à jour les pilotes
Mettre à jour les pilotes de la carte graphique NVIDIA pour corriger les problèmes d'ouverture du panneau de configuration NVIDIA
  • Choisissez Rechercher automatiquement les pilotes
Mettre à jour les pilotes de la carte graphique NVIDIA pour corriger les problèmes d'ouverture du panneau de configuration NVIDIA
  • Si un nouveau pilote est disponible, installez le
  • Redémarrez le PC et vérifier si vous parvenez à accéder au Panneau de configuration NVIDIA

Assurez-vous que le service du pilote d’affichage NVIDIA est en cours d’exécution

Un mauvais réglage des services NVIDIA peut générer des problèmes d’accès au Panneau de configuration NVIDIA.
Si vous avez suivi un tutoriel d’optimisation de Windows, vous avez pu désactiver ces derniers.
Voici comment vérifier les vérifier :

services.msc : ouvrir les services Windows
  • Vérifiez les réglages des services NVIDIA depuis la colonne Type de démarrage. Voici les réglages par défaut que vous devez avoir :
    • NVIDIA Display Container LS – Automatique
    • NVIDIA NetworkService Container – Manuel
    • NVIDIA LocalSystem Container – Automatique
    • NVIDIA GeForce Experience Service – Automatique (Démarrage retardé)
    • NVIDIA Geforce Experience Backend Service – Automatique (Démarrage retardé)
    • NVIDIA Telemetry Container service – Automatique
Assurez-vous que le service du pilote d'affichage NVIDIA est en cours d'exécution
  • Double-cliquez sur le services NVIDIA
  • Cliquez sur le menu déroulant Type de démarrage pour changer le paramètre
Assurez-vous que le service du pilote d'affichage NVIDIA est en cours d'exécution

Désinstaller le pilote de la carte graphique NVIDIA avec Display Driver Uninstaller (DDU)

Si rien ne fonctionne jusqu’à présent, vous pouvez utiliser Display Driver Uninstaller (DDU) pour supprimer complètement les pilotes graphiques afin de les réinstaller proprement.

  • Télécharger DDU (Display Driver Uninstaller) depuis ce lien :
  • Faites un clic droit puis Applications et fonctionnalités
Ouvrir applications et fonctionnalités dans Windows 10/11
  • Désinstaller tous les programmes NVIDIA
Réinstaller les pilotes NVIDIA pour corriger les problèmes d'ouvertures du panneau de configuration
Réinstaller proprement les pilotes NVIDIA avec Display Driver Uninstaller (DDU) pour corriger les problèmes d'ouvertures du panneau de configuration
  • Redémarrez ensuite votre PC et installez les derniers pilotes NVIDIA depuis le site du fabricant
  • Vérifiez si les problèmes pour ouvrir le Panneau de configuration NVIDIA sont résolus

Mettre à jour .NET Framework et VC++ Redistributable

Si vous ne disposez pas de la dernière version de NET Framework et de VC++ Redistributable, le panneau de contrôle NVIDIA peut être introuvable car il exécute des applications sur .NET Framework et VC++ Redistributable.

Quand tout est réinstallé, redémarrez le PC et tester si les problèmes d’ouvertures du Panneau de configuration NVIDIA sont résolus.

Windows Repair

Windows Repair est un utilitaire gratuit qui permet de réparer des composants et fonctionnalités de Windows.

Installer Windows Repair
  • Windows Repair se lance automatique, acceptez les conditions d’utilisation
Windows Repair EULA
  • Toutefois, il est conseillé de faire les réparations en mode sans échec. Pour cela, en bas, cliquez sur Reboot To Safe Mode.. ou suivez ce guide complet : Redémarrez Windows en mode sans échec
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
  • Puis relancez Windows Repair
  • Cliquez sur l’onglet Réparation – Principal
  • La liste des type de réparation de Windows s’affiche : cliquez sur Préréglages : Réparations communes
Windows Repair - réparer Windows
  • Vous obtenez alors la liste ci-dessous, laissez les éléments cochés
Liste des réparation Windows Repair
  • Enfin cliquez en bas à droite sur Démarrer les réparations
  • L’opération se lance avec une succession d’étape… des fenêtres noires peuvent s’ouvrir ou se refermer.
Réparer Windows avec Windows Repair
  • Laissez terminer, un message vous indique que la réparation Windows Repair est terminée.
  • Redémarrez le PC en mode normal de Windows

Plus de détails dans ce tutoriel complet :

Réparer Windows 10/11

Enfin en dernier lieu si rien ne fonctionne, vous pouvez tenter de réparer Windows 10, 11 sans perte de données et en conservant les programmes installés.
Cela permet de rétablir le système lorsque ce dernier bug.
La procédure est décrite pas à pas dans cet article :

Il s’agit d’une opération de réinitialisation et de remise à zéro qui supprime les applications et remet le système à son état d’origine.
C’est la solution radicale pour retrouver un système fonctionnel :

Réparer Windows 10 sans perte de données et CD

L’article Le panneau de configuration NVIDIA ne s’ouvre pas : 7 solutions est apparu en premier sur malekal.com.

Résoudre la forte utilisation GPU sur Windows 10/11

23 novembre 2022 à 08:28

Vous avez remarqué que votre ordinateur utilise beaucoup le GPU lorsqu’il est inactif et qu’aucun programme n’est ouvert. Malheureusement, l’utilisation élevée du GPU lorsque votre ordinateur est inactif est un problème courant avec les cartes graphiques Nvidia, AMD ou Intel.

Cela peut être assez gênant et même un peu inquiétant, notamment parce que cela oblige les ventilateurs à tourner à plein régime, ce qui peut être bruyant. Vous ne serez pas non plus en mesure de faire tourner les jeux très bien car les ressources du GPU sont utilisées pour un autre service. Voici comment remédier à une utilisation élevée du GPU.

En fin de compte, l’utilisation du GPU devrait être nulle lorsqu’il n’est pas utilisé. Mais si votre utilisation du GPU est élevée, elle peut atteindre 50 % ou plus, même si aucun programme n’est ouvert et que vous êtes sur le bureau, cela est anormale.

Dans ce tutoriel, je vous donne plusieurs solutions pour résoudre la forte utilisation GPU sur Windows 10/11.

Résoudre la forte utilisation GPU sur Windows 10/11

Quelles sont les sources des fortes utilisation GPU sur Windows 10/11

Une utilisation élevée du GPU peut faire surchauffer votre carte graphique, ce qui oblige les ventilateurs à tourner à plein régime. Si votre ordinateur fait le bruit d’un moteur à réaction, c’est probablement à cause de cela.
Idéalement, l’utilisation du GPU devrait toujours être inférieure à 5 % lorsqu’il est inactif et qu’aucun programme n’est ouvert.
Les navigateurs Web peuvent déclencher l’utilisation du GPU, surtout lorsque l’accélération matérielle est activée et que vous regardez des vidéos HD à 1080P ou plus.

Il faut distinguer deux cas :

  • L’utilisation GPU est forte de manière générale car les performances générales de la carte graphique sont mauvaises pour différentes raisons
  • Un processus a tendance à solliciter trop le GPU et provoque donc des ralentissements de l’affichage

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une utilisation élevée du GPU en veille est un problème et vous devez essayer de le résoudre dès que possible.
Voici les causes les plus fréquentes :

  • Un malware utilise le GPU pour miner (crypto-malware) ou autre opération malveillant
  • Un problème ou bug du pilote de la carte graphique
  • Un paramètre d’affichage de Windows provoque des lags et surutilisation GPU
  • Les ventilateurs de la carte graphique sont encrassés de poussières, elle surchauffe et les performances sont moindres

Comment résoudre la forte utilisation GPU sur Windows 10/11

Vérifier quel processus occupe trop le GPU

Vous pouvez appuyer sur la colonne GPU pour trier les applications par utilisation du GPU. Si le problème est causé par une superposition, ce sera soit NVIDIA Container, soit Radeon Settings Host Service qui aura une utilisation élevée du GPU. La désactivation des superpositions devrait résoudre ce problème (voir plus bas).

Il est également possible qu’une application suspecte utilise le GPU en arrière-plan. Il peut s’agir de programmes potentiellement dangereux, tels que des mineurs de bitcoins et des logiciels malveillants, qui utilisent la puissance de votre GPU à votre insu.

Fermez toutes les applications qui signalent une utilisation élevée du GPU dans le gestionnaire de tâches et qui ne sont pas les services mentionnés précédemment.
Vous pouvez également cliquer sur l’onglet Démarrage du gestionnaire de tâches pour désactiver tout programme ou service suspect. Plus de détails : Comment supprimer un programme au démarrage de Windows

Par exemple ci-dessous, Desktopfentester-Manager utilise le GPU à 90%.

Si le processus dwm.exe (Gestionnaire de bureau de Windows) a tendance à utiliser fortement le GPU alors suivez ce guide : DWM.exe : Résoudre les plantages ou utilisation anormale de la CPU sur Windows 10/11

Faire une analyse MBAM

Pour écarter toutes sortes malveillantes qui pourraient utiliser votre GPU pour miner, vous pouvez effectuer une vérification antimalware.
Pour cela, vous pouvez utiliser Malwarebytes Anti-Malware (MBAM).
Si ce dernier ne détecte aucun trojan alors ce n’est pas la cause des problèmes d’ouverture de Sécurité Windows.
Il ne sert à rien de multiplier les analyses avec d’autres antivirus et encore moins avec AdwCleaner ou ZHPCleaner.

MalwareBytes Anti-Malware (MBAM) : supprimer les virus

Désactiver les overlay et superpositions

Les superpositions sur les jeux (overlays) sont des affichages de fenêtres par dessus les jeux peuvent être un problème qui causent de fortes utilisation du GPU.
Pour résoudre, vous pouvez les désactiver en suivant ce tutoriel :

Désactiver les superpositions (overlays) pour gagner en FPS

Réinstaller proprement les pilotes de la carte graphique

Les pilotes de la carte graphique peuvent buguer ce qui provoque des plantages systèmes (BSOD, freez complet, …).
Lorsque cela arrive, il faut réinstaller proprement la dernière version des pilotes graphiques.

Commencez par un nettoyage avec Display Driver Uninstaller :

Puis téléchargez et installez les pilotes de la carte vidéo :

Réinstaller proprement les pilotes de cartes graphiques

Faire un démarrage minimal

Si vous soupçonnez une application d’être à l’origine de la forte utilisation GPU, vous pouvez tenter de désactiver toutes les applications qui tournent en arrière plan.
Avec le démarrage minimal de Windows, vous n’exécutez que l’essentiel.
Si cela résout le problème d’utilisation excessive du GPU, réactivez toutes les applications une à une pour trouver la coupable.

Suivez ce tutoriel :

Comment démarrer Windows 10, 11 en mode minimal

Liens

L’article Résoudre la forte utilisation GPU sur Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment mettre à jour Windows Defender (5 façons)

23 septembre 2016 à 17:21

Windows Defender est l’antivirus intégré de Windows 10 et Windows 11.
Microsoft met continuellement à jour l’intelligence de sécurité dans les produits antimalwares afin de couvrir les dernières menaces et d’affiner constamment la logique de détection, améliorant ainsi la capacité de Microsoft Defender Antivirus et des autres solutions antimalwares de Microsoft à identifier les menaces avec précision.
Cette mise à jour de signature fonctionne directement avec la protection basée sur le cloud pour offrir une protection de nouvelle génération, rapide et puissante, améliorée par l’IA.

Ce tutoriel vous explique comment mettre à jour Windows Defender avec cinq façons différentes.

Comment mettre à jour Windows Defender

Comment mettre à jour Windows Defender

Par Sécurité Windows

  • Ouvrez Sécurité Windows en cliquant sur l’icône bouclier en bas à droite
  • Puis ouvrez Protection contre les virus et menaces
  • Dans la partie Mise à jour de la protection contre les virus et menaces, cliquez sur Mises à jour de la protection
Comment mettre Windows Defender à jour par Sécurité Windows
  • Puis cliquez sur Rechercher les mises à jour
Comment mettre Windows Defender à jour par Sécurité Windows
  • La recherche de mise à jour s’effectue, si une nouvelle version de la veille de sécurité est disponible, celle-ci est téléchargée et installée automatiquement
Comment mettre Windows Defender à jour par Sécurité Windows

Par Windows Update

Les mises à jour de sécurité Windows Defender sont automatiquement téléchargées par Windows Update.

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis accédez à Windows Update :
    • Mise à jour & Sécurité pour Windows 10
    • Windows Update pour Windows 11
  • Lancez une recherche de mise à jour. Si des mises à jour de définition virales sont disponibles, elles sont automatiquement téléchargées sous le nom Mise à jour intelligente de sécurité pour Microsoft Defender. Le numéro de la mise à jour du KBXXXX s’affiche
Comment mettre Windows Defender à jour par Windows Update

En PowerShell

Vous pouvez forcer la mise à jour de signatures de Windows Defender en ligne de commandes par PowerShell.

Update-MpSignature
Comment rechercher des mises à jour sur Windows Defender en PowerShell
  • Si vous ne spécifiez pas ce paramètre, la cmdlet utilise le Microsoft Update Server, puis le Microsoft Malware Protection Center (MMPC), comme source de mise à jour. Sinon utilisez l’option –UpdateSource avec les valeurs suivantes :
    • InternalDefinitionUpdateServer
    • MicrosoftUpdateServer
    • MMPC
    • FileShares
Update-MpSignature -UpdateSource MicrosoftUpdateServer

En invite de commandes avec MpCmdRun

Une autre façon de mettre à jour la protection Windows Defender en ligne de commandes est d’utiliser la commande CMD MpCmdRun.

"C:\Program Files\Windows Defender\MpCmdRun.exe" -SignatureUpdate
Comment vérifier et installer les mises à jour de définitions virales de Windows Defender en ligne de commande

Manuellement en téléchargeant les définitions virales

Enfin vous pouvez télécharger les mises à jour pour l’appliquer sur un PC si ce dernier ne dispose pas d’une connexion internet.

Comment mettre Windows Defender à jour manuellement
  • Téléchargez le fichier mpam-fe.exe et exécutez le
Comment mettre Windows Defender à jour manuellement
  • Rien ne s’affiche à l’écran et les définitions virales de Windows Defender sont mise à jour

Comment résoudre les problèmes de mise à jour Windows Defender

Si vous rencontrez des difficultés et problèmes pour mettre à jour Windows Defender, suivez ce guide avec toutes les solutions :

Impossible de mettre à jour Windows Defender

L’article Comment mettre à jour Windows Defender (5 façons) est apparu en premier sur malekal.com.

Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS

22 novembre 2022 à 16:52

Dans Windows 10 et 11, vous pouvez utiliser le chiffrement EFS (Encrypted File System) pour chiffrer (crypter) des fichiers et des dossiers sur le système de fichiers NTFS. L’un des avantages d’EFS est qu’il chiffre le contenu des fichiers ou des dossiers avec votre compte utilisateur. La connexion à votre compte utilisateur déchiffrer automatiquement le fichier ou le dossier. Les autres utilisateurs ne peuvent pas accéder aux fichiers ou dossiers cryptés.
Bien que le cryptage et la protection EFS ne soient pas aussi puissants que BitLocker, ils offrent une couche de sécurité supplémentaire pour tous les fichiers et dossiers sélectionnés.

Si vous perdez l’accès à votre compte utilisateur ou si un administrateur modifie le mot de passe de votre compte utilisateur, vous perdrez l’accès aux fichiers chiffrés EFS. Vous devez sauvegarder la clé de récupération EFS et le certificat pour éviter cela. En fait, chaque fois que vous chiffrez un fichier ou un dossier, il est important que vous sauvegardiez la clé de récupération. La clé de récupération vous aide à restaurer les fichiers chiffrés.

Vous devez connaître l’emplacement de la clé de chiffrement EFS pour exporter le certificat.
Laissez-moi vous montrer deux façons de sauvegarder la clé de récupération EFS et le certificat. Les deux méthodes ont le même effet. Suivez celle qui vous convient.

Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS

Où est stocké votre clé de chiffrement EFS

La clé de chiffrement EFS est lié à la session utilisateur.
Ainsi, chaque utilisateur possède une clé privée qui permet de chiffrer ses fichiers.
Celle-ci est stockée dans le magasin de certification de Windows.
Vous ne pouvez donc pas accéder directement au fichier de la clé de chiffrement EFS.
Mais il reste possible de l’exporter sous la forme d’un fichier afin de sauvegarder.

Chiffrer ses fichiers ou dossier sur Windows 7, 8.1 ou 10

Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS

Par EFS UI Application

Lorsque vous chiffrez pour la première fois vos fichiers avec EFS. Le certificat est créé.
L’application EFS UI vous propose alors, via une notification de sauvegarder vos clés de chiffrement.

Comment sauvegarder la clé de chiffres EFS
  • Cliquez sur Sauvegarder maintenant (recommandé)
Comment sauvegarder la clé de chiffres EFS
  • Vous arrivez sur l’assistant d’exportation du certificat
  • Laissez vous guider en suivant les instructions du paragraphe suivant
Comment sauvegarder la clé de chiffres EFS

Par certmgr.msc

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Saisissez certmgr.msc puis cliquez sur OK afin d’ouvrir le magasin de certification de Windows
  • Depuis le magasin de certification de Windows, à gauche, déroulez Certificats > Personnel > Certificats
  • Vous devez trouvé alors un certificat avec le nom de l’utilisateur et en rôles prévus : Système de fichiers EFS (Encrypting File System)
Chiffrer ses fichiers ou dossier sur Windows 7, 8.1 ou 10
  • Faites un clic droit > Toutes les tâches > Exporter
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
  • Laissez-vous guider dans l’assistant d’exportation du certificat
  • Exportez bien la clé privée en cochant Oui, exporter la clé privée
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
  • Sur la page demandant l’échange d’informations personnels, cochez toutes les options et notamment l’export de toutes les propriétés étendues
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
  • puis protégez le fichier d’exportation du certificat par un mot de passe qu’il ne faudra pas perdre
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
  • Enfin indiquez le nom et l’emplacement du fichier d’exportation du certificat
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
Bravo ! vous avez réussi à exporter et sauvegarder votre clé de chiffrement EFS.

Avec cipher

cipher /x "%UserProfile%\Desktop\CertificatsEFS"
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
  • Confirmez la sauvegarde du certificat EFS et de la clé en cliquant sur OK
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
  • Saisissez un mot de passe et validez
  • Recommence pour saisir à nouveau le même mot de passe
Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS
  • Si tout va bien, vous obtenez un fichier d’export EFSCertificates.PFX

L’article Comment sauvegarder la clé de chiffrement EFS est apparu en premier sur malekal.com.

Chrome mémoire insuffisante pour ouvrir cette page : 7 solutions

22 novembre 2022 à 08:27

Nous utilisons presque tous internet au quotidien. Et lorsqu’il s’agit de naviguer sur Internet, Google Chrome est l’un des premiers choix des utilisateurs. Mais, même si Google Chrome est très apprécié des utilisateurs, vous pouvez rencontrer certains problèmes en l’utilisant. L’un des problèmes auxquels beaucoup de gens sont confrontés en utilisant Google Chrome est le problème mémoire insuffisante sur Google Chrome.
Cela génère des plantages du navigateur internet et parfois d’autres messages Aie aie une erreur s’est produite.

Dans ce tutoriel, je vous donne plusieurs solutions pour résoudre la mémoire insuffisante pour ouvrir cette page qui se produit sur Google Chrome.

Comment résoudre la mémoire insuffisante pour ouvrir cette page sur Chrome

Comment résoudre la mémoire insuffisante pour ouvrir cette page sur Chrome

Vérifier et supprimer les logiciels malveillants

Un logiciel malveillant peut provoquer des comportements anormaux de Google Chrome.
Cela peut générer des erreurs lors du chargement d’une page internet.
Ainsi, si vous rencontrez le message mémoire insuffisante pour ouvrir cette page sur Google Chrome, il faut s’assurer que cela ne vient pas d’un malware.
C’est d’autant plus vrai si des onglets, popup, publicités s’ouvrent tout seul.
Pour vous y aidez, faites une analyse complète de votre PC avec Malwarebytes Anti-Malware.

MalwareBytes Anti-Malware (MBAM) : supprimer les virus

Si des éléments malveillants sont trouvés, vous pouvez aller plus loin en suivant ce tutoriel : Supprimer les virus de Google Chrome (publicités, popup, redirections)

Vider le cache internet

Une des sources probables des erreurs de mémoire insuffisante sur Google Chrome est votre cache internet.
Lorsque ce dernier est trop important, le navigateur internet peut consommer plus de mémoire que la normale.
Cela peut donc provoquer les erreurs mémoire insuffisante pour ouvrir cette page sur Google Chrome.
Vider le cache internet pour résoudre cela :

  • Ouvrez votre navigateur internet
  • Appuyez sur la touche CTRL+Maj+Supprafin d’ouvrir la boîte de dialogue qui permet de vider les caches du navigateur internet.
  • Dans la liste, cochez seulement Cache ou Données de navigation et cliquez sur Effacer
  • Répétez l’opération pour chaque navigateur internet

Plus de détails avec les explications pas à pas pour chaque navigateur internet :

Comprendre l'erreur 403 forbidden lors de l'accès à un site web

Réinitialiser Google Chrome

Ensuite il est fortement conseillé de réinitialiser Google Chrome.
Cela va remettre les paramètres par défaut, désactiver toutes les extensions qui peuvent être sources de problèmes.
Vous ne perdez aucune donnée comme vos mots de passe et favoris.
C’est un bon moyen de résoudre les problèmes sur Google Chrome comme la mémoire insuffisante.

Réparer ou réinitialiser Google Chrome

Si après cela, vous continuez de rencontrer l’erreur mémoire insuffisante pour ouvrir cette page sur Google Chrome, suivez les instructions du tutoriel pour réinstaller proprement Chrome.
En effet, il peut arriver que le de profil Chrome soit corrompu ce qui entraîne des erreurs.
Cela devrait corriger ce problème.

Augmenter la mémoire limite de Google Chrome

Si vous manipulez des pages Web qui nécessitent beaucoup de mémoire, vous pouvez augmenter la limite de mémoire du navigateur internet en modifiant le lien cible comme indiqué ci-dessous pour résoudre le problème de manque de mémoire de Chrome.

  • Fermez Google Chrome
  • Faites un clic droit sur le raccourci de Google Chrome
  • Puis Propriétés
Clic droit / Propriétés sur Google Chrome
  • Dans le champs cible, à la fin après chrome.exe” ajoutez -max_old_space_size=4096
  • Cliquez sur OK
Augmenter la mémoire limite de Google Chrome
  • Puis relancez le navigateur internet et testez si les problèmes de mémoire insuffisante sont résolus

Désactiver l’accélération 3D sur Google Chrome

L’accélération matérielle ou accélération 3D permet d’utiliser pleinement les performances de votre carte graphique.
Cela passe par les pilotes de votre carte graphique.
Parfois ces derniers sont mal conçus et l’accélération 3D cause des dysfonctionnements de Google Chrome.
Il peut être judicieux de tester le navigateur internet sans cette fonctionnalité pour vérifier si elle n’est pas la source de problème mémoire insuffisante sur Google Chrome.

Voici comment faire :

  • Ouvrez les paramètres de ce dernier ou l’adresse chrome://settings
  • A gauche, déroulez les paramètres avancés puis cliquez sur Système
Comment désactiver l'accélération matérielle sur Chrome
  • Désactivez l’option Utilisez l’accélération matérielle
Comment désactiver l'accélération matérielle sur Chrome

Comment réduire la consommation mémoire de Google Chrome

Lorsque Google Chrome a tendance à utiliser trop de mémoire, cela peut générer des problèmes d’ouvertures de pages internet.

Comment réduire l'utilisation mémoire de Chrome

Ajouter la mémoire RAM de votre PC

Si votre PC possède peu de mémoire RAM comme 2 Go, 4 Go, malheureusement ce n’est plus assez de nos jours, même pour surfer.
Les sites internet et les navigateurs internet étant de plus complexes, il consomme beaucoup de mémoire.
Un minimum de 8 Go de RAM est maintenant recommandé pour surfer.
Vous allez donc devoir ajouter de la mémoire RAM à votre PC.
Pour cela, aidez vous de ce guide complet :

Comment ajouter, changer, installer barrette de mémoire RAM de son PC

L’article Chrome mémoire insuffisante pour ouvrir cette page : 7 solutions est apparu en premier sur malekal.com.

Chome : réduire l’utilisation mémoire (8 façons)

22 novembre 2022 à 08:27

Google Chrome est l’un des navigateurs les plus utilisés au monde. Des millions d’utilisateurs l’adorent en raison de son incroyable personnalisation et de son interface facile à utiliser. Mais comme une pièce de monnaie à deux faces, Chrome doit aussi parfois faire face à des erreurs. L’une de ces erreurs courantes est mémoire insuffisante sur Google Chrome qui génère des problèmes Aie aie une erreur s’est produite, crash et plantages. Comme son nom l’indique, lorsque Google Chrome consomme trop de RAM, vous serez confronté à cette erreur.

Pourquoi Google Chome prend beaucoup de mémoire RAM et comment résoudre cela ?

Dans ce tutoriel complet, je vous aider à résoudre les problèmes de mémoire RAM de Chrome.

Comment réduire l'utilisation mémoire de Chrome

Pourquoi Google Chrome prend beaucoup de mémoire

La raison de cette erreur n’est pas très évidente. Pourtant, il existe certaines causes fondamentales de ce problème de mémoire insuffisante du navigateur Chrome, énumérées ci-dessous. Que ce soit aléatoire ou spécifique, si vous rencontrez cette erreur dans votre navigateur, nous vous aiderons à la résoudre grâce à ce guide.

  • Trop d’onglets ouverts. Plus vous ouvrez de sites internet ou des pages internet complexes, plus Chrome consommera de mémoire RAM pour fonctionner
  • Cache du navigateur endommagé ou volumineux
  • Trop d’extensions installées ou une extension ou qui bug (fuite mémoire)
  • Une extension malveillante de type minage de crypto-monnaies / Cryptojacking
  • Un problème dans le profil de l’utilisateur Google Chrome
  • Programmes non désirés ou incompatibles sur le PC
  • Navigateur obsolète

Lorsque cela se produit, Google Chrome devient lent et cela peut générer des accès disque important du PC car le système d’exploitation va “swapper”.

Comment réduire l’utilisation mémoire de Chrome

Redémarrer Google Chrome

Lorsque l’on ne redémarre pas Google Chrome (et le PC) pendant plusieurs jours, il arrive que Google Chrome se mette à utiliser fortement la mémoire.
Cela arrive après plusieurs retours de mises en veille.
Dans ce cas là, la seule solution est de redémarrer Google Chrome afin de repartir sur une base saine.

La raison principale est la fuite mémoire de Chrome ou d’une extension, qui ne libère pas complètement la totalité de la mémoire allouée.
Au bout d’un certains temps, cela augmente jusqu’à prendre plusieurs Go de mémoire.

Vider le cache internet

Un cache internet trop importante ou endommagé peut être la source d’une forte utilisation mémoire par Google Chrome.
Videz le cache internet peut aider à baisser la consommation mémoire par Google Chrome.
Voici comment faire :

  • Ouvrez votre navigateur internet
  • Appuyez sur la touche CTRL+Maj+Supprafin d’ouvrir la boîte de dialogue qui permet de vider les caches du navigateur internet.
  • Dans la liste, cochez seulement Cache ou Données de navigation et cliquez sur Effacer
  • Répétez l’opération pour chaque navigateur internet

Plus de détails avec les explications pas à pas pour chaque navigateur internet :

Comprendre l'erreur 403 forbidden lors de l'accès à un site web

Désactiver toutes les extensions

Les extensions du navigateur internet sont des petits programmes que l’on greffe au navigateur internet pour ajouter, modifier les fonctionnalités.
Elles ont besoin de ressources pour fonctionner.
Ainsi, si vous en installez beaucoup cela augmente l’utilisation mémoire de Chrome.
Si l’extension est mal conçue, elle peut aussi utiliser la mémoire de manière excessive.
Enfin vous avez pu installer une extension malveillante qui peut utiliser les ressources systèmes de manière excessive.
Pour s’assurer qu’une extension n’utilise pas anormalement la mémoire, vous pouvez désactiver toutes les extensions.

  • Cliquez en haut à droite sur le bouton 
  • Depuis le menu en haut à droite  > Plus d’outils > Extensions. Vous pouvez lister et gérer les extensions installées dans Google Chrome.
  • Il est aussi possible d’accéder à la page directement depuis l’adresse chrome://extensions
Installer une extension sur Google Chrome
  • Désactiver toutes les extensions
Lister les extensions installées dans Google Chrome
  • Testez pendant plusieurs heures le comportement de Google Chrome pour vérifier si le problème d’utilisation mémoire excessive est résolu
  • Ensuite réactivez une à une les extensions pour trouver si une utilise la mémoire de manière importante. Si vous avez des extensions inconnues, supprimez les

Utiliser une extension pour suspendre les onglets

Les sites internet nécessitent de la mémoire pour s’afficher sur le navigateur internet car ce dernier doit stocker des données et objets.
Plus vous ouvrez de sites internet (et donc onglets), plus l’empreinte mémoire de Chrome sera importante.
Le premier conseil est donc de limiter le nombre d’onglets ouverts et surtout de fermer ceux que vous n’utilisez plus.
Sinon vous pouvez utiliser une extension qui suspend les onglets non utilisés.
Lorsque vous retournez sur l’onglet, le site est rechargé.
Ainsi Chrome va utiliser beaucoup moins de mémoire RAM.

Pour aller plus loin, vous pouvez suivre les conseils de ce tutoriel :

Comment accélérer Google Chrome

Réinitialiser Google Chrome

Si des fichiers sont endommagés ou si les données stockées par Google Chrome sur votre PC présentent des lacunes, le fait de renommer le dossier par défaut peut vous aider à résoudre l’erreur “mémoire insuffisante”.
Cela peut également se produire lorsque votre profil utilisateur est endommagé.
Pour vous aider, vous pouvez réparer Google Chrome. Vous ne perdez aucune donnée (mot de passe ou favoris) et cela remet votre navigateur par défaut.
Suivez ce tutoriel simple :

Réparer ou réinitialiser Google Chrome

En outre ce tutoriel fournit des méthodes pour réinstaller proprement Chrome.
Cela est une bonne méthode pour corriger les problèmes de profil Chrome corrompu.
Vous pouvez le suivre si la réinitialisation de Chrome ne fait pas baisser la consommation de la mémoire.

Mettre à jour Google Chrome

Les mises à jour de Google Chrome corrige des bugs et vulnérabilités/failles logiciels et améliorer le navigateur internet.
Si vous disposez d’un navigateur obsolète, les fonctionnalités améliorées du système d’exploitation ne seront pas prises en charge. Cela peut également entraîner des problèmes de mémoire insuffisante pour Chrome.
Les mises à jour de Google Chrome corrige des bugs et vulnérabilités/failles logiciels. Cela peut corriger des problèmes de fuites de mémoire ou encore améliorer la gestion de la mémoire par Google Chrome.
Pour corriger cette erreur, vous devez mettre à jour Chrome en suivant les étapes ci-dessous.

  • Ouvrez Google Chrome
  • Puis cliquez sur l’icône trois boutons en haut à droite
  • Ensuite Aide et enfin A propos de Google Chrome
A propos de Google Chrome
  • Lorsque Chrome est à un jour, la version s’affiche avec une icône coche bleu
Connaître la version de Google Chrome et le mettre à jour

Installer un bloqueur de publicité

Les publicités dans les navigateurs internet sont sources de surconsommation de la mémoire RAM.
En effet, cela ajoute des objets et composants à charger dans la page WEB.
De plus certains sites internet ont tendance à afficher trop de publicités.
Pour réduire la consommation, vous pouvez installer un bloqueur de publicité comme uBlock Origin.
Toutefois, les publicités étant la principale source de revenus, pensez à autoriser leur affichage sur les sites internet qui n’en n’abusent pas.

Comment bloquer la publicité sur Google Chrome ou Firefox

Trouver ce qui prend de la mémoire dans Chrome

Vous ne le savez peut être pas mais Google Chrome dispose d’un gestionnaire de tâche intégré.
Il énumère les tâches comme les onglets, extensions et composants internes avec l’utilisation mémoire, processeur, réseau et GPU.
C’est une source importante d’information pour trouver qui peut prendre la mémoire anormalement sur Google Chrome.

Si vous avez besoin d’arrêter une tâche :

  • Sélectionnez la dans la liste 1
  • Puis cliquez en bas à droite sur Arrêter le processus 2

L’article Chome : réduire l’utilisation mémoire (8 façons) est apparu en premier sur malekal.com.

Supprimer le mot de passe Ubuntu : Connexion automatique

21 novembre 2022 à 16:18

Lors du démarrage de votre PC en Ubuntu, l’utilisateur doit fournir des informations d’authentification afin de se connecter à un système Linux. Cela permet de protéger les fichiers sensibles ou personnels, les courriers électroniques et les autres données qui résident sur votre système contre toute intrusion physique.
Toutefois, si votre système se trouve dans un endroit déjà sécurisé et exempt de toute menace pour la vie privée, vous pouvez chercher à vous retirer la demande de mot de passe pour une connexion automatique.

Dans ce tutoriel, je vous montre deux façons d‘activer/désactiver la connexion automatique sur votre système Ubuntu.

Supprimer le mot de passe Ubuntu : Connexion automatique

Comment supprimer le mot de passe au démarrage d’Ubuntu pour une connexion automatique

Depuis les paramètres en graphique

  • Cliquez en haut à droite sur l’icône ampoule
  • Puis Paramètres
Ouvrir les paramètres Ubuntu
  • Puis dans le menu de gauche sur Utilisateurs
  • Ensuite en haut à droite, cliquez sur Déverouiller
Comment supprimer le mot de passe au démarrage d'Ubuntu pour une connexion automatique
  • Saisissez le mot de passe administrateur
Comment supprimer le mot de passe au démarrage d'Ubuntu pour une connexion automatique
  • Activez Connexion automatique
Comment supprimer le mot de passe au démarrage d'Ubuntu pour une connexion automatique
  • Redémarrez l’ordinateur. La demande de mot de passe est supprimée et la connexion à Ubuntu se fait automatiquement

En ligne de commandes

  • Ouvrez le terminal Ubuntu par la recherche d’application ou par le raccourci clavier CTRL+ALT+T. Plus de détails : Comment ouvrir terminal Ubuntu
  • Puis copiez/collez la commande suivante :
sudo nano /etc/gdm3/custom.conf
  • Repérez les lignes suivantes :
AutomaticLoginEnable = False
AutomaticLogin = <votre utilisateur>
Comment supprimer le mot de passe au démarrage d'Ubuntu pour une connexion automatique
  • Puis modifiez la ligne AutomaticLoginEnable
AutomaticLoginEnable = True
Comment supprimer le mot de passe au démarrage d'Ubuntu pour une connexion automatique
  • Puis utilisez la combinaison clavier CTRL+X pour fermer le fichier
  • Sur la demande d’enregistrement, appuyez sur la touche O du clavier
Comment supprimer le mot de passe au démarrage d'Ubuntu pour une connexion automatique
  • Redémarrez votre ordinateur. Ubuntu ne vous demande plus le mot de passe pour vous identifier et la connexion au bureau Ubuntu s’ouvre automatiquement

L’article Supprimer le mot de passe Ubuntu : Connexion automatique est apparu en premier sur malekal.com.

HTTP vs HTTPS : Les différences

21 novembre 2022 à 14:07

Dans la barre d’adresse d’un navigateur internet, avez-vous remarqué la présence de HTTP:// ou de HTTPS:// lors de la navigation d’un site Web ? Si aucun des deux n’est présent, il s’agit très probablement de HTTP://.

En général, les utilisateurs savent que HTTPS indique sécurisé, d’autant qu’un cadenas s’affichent à côté.
Mais quelles sont exactement les différentes ?

Ce tutoriel vous dit tout sur les différences entre HTTP et HTTPS, ces deux protocoles de la couche 7 du modèle OSI.

HTTP vs HTTPS : Les différences

Qu’est-ce que HTTP

HTTP est l’abréviation de Hypertext Transfer Protocol.
Dans le cadre du protocole HTTP, les données voyagent sur les réseaux, comme l’Internet. En fait, la plupart des informations qui circulent sur l’internet le font via le protocole HTTP. De nombreux sites Web qui utilisent le protocole HTTP ont le nom HTTP:// au début de leur localisateur de ressources unique ou URL.

Les demandes et les réponses sont deux types de messages HTTP qui sont envoyés sur l’internet.
Les navigateurs Internet génèrent des requêtes lorsque les internautes interagissent avec les propriétés Web.
Par exemple, un navigateur génère une série de requêtes “HTTP GET” lorsqu’un internaute clique sur un hyperlien.
Ces requêtes ont pour but ultime d’obtenir suffisamment d’informations pour rendre une page spécifique. Une réponse HTTP est une réponse à une demande HTTP. Les serveurs d’origine ou les serveurs proxy de mise en cache génèrent les réponses.

HTTP n’est pas considéré comme étant sûr et sécurisé, car les requêtes sont transmises en claires.
De plus, aucune authentification n’est effectuée ce qui permet de les falsifier.
Ci-dessous, on intercepte les paquets avec SmartSniff pour visualiser les contenus des requêtes HTTP.

Qu’est-ce que HTTPS

HTTPS signifie Hypertext Transfer Protocol Secure. Le S de HTTP signifiant “sécurisé” .
Les sites web qui utilisent HTTPS ont https:// au début de leur URL, et les navigateurs peuvent marquer ces URL en mettant un cadenas vert devant.
Les sites Web de commerce électronique ont été les premiers à utiliser le protocole HTTPS, mais les sites Web qui nécessitent des identifiants d’utilisateur et des informations sensibles doivent utiliser le cryptage. Aujourd’hui, le HTTPS a dépassé le HTTP comme mode de transfert des informations sur le web.

HTTPS utilise le protocole HTTP, mais aussi le protocole TLS (Transport Layer Security) pour chiffrer les demandes et les réponses HTTPS. Les sites Web qui utilisent le protocole HTTPS nécessitent un certificat SSL pour l’authentification.

Par exemple ci-dessous le contenu de la requête HTTPS vers malekal.com est illisible car chiffré.

Le protocole TLS utilise le chiffrement à clé publique pour sécuriser les communications entre le périphérique d’un client (le navigateur) et un serveur. Deux clés, une clé publique et une clé privée, conviennent des clés de session pour chiffrer les communications. Un appareil client peut accéder à la clé publique par le biais du certificat SSL du serveur. Le chiffrement par les clés de session se produit au niveau de la couche six (la couche de présentation) du modèle OSI (Open Systems Interconnection).

Les clés privées confirment l’identité d’un serveur. Lorsqu’un navigateur se connecte à un serveur d’origine en naviguant vers un site web et que la clé privée de ce serveur correspond à la clé publique du certificat SSL du site web, cela signifie que le serveur est l’hôte légitime du site web.

Quelles sont les différences entre HTTP et HTTPS

Voici les principales différences entre ces deux protocoles :

  • HTTP envoie des messages en texte clair : Cela signifie que toute personne ayant une connaissance des commandes et de la syntaxe du protocole HTTP peut le lire et le comprendre. C’est particulièrement dangereux lorsque les utilisateurs soumettent des formulaires, car ils peuvent donner des données sensibles, comme des mots de passe, des numéros de carte de crédit ou des numéros de sécurité sociale. Les acteurs malveillants veulent trouver ces informations, ainsi que toutes les informations qu’un serveur envoie aux navigateurs
  • Le protocole HTTPS favorise la sécurité car il affiche un ensemble de caractères qui semblent aléatoires au lieu d’un texte en clair : Les caractères des demandes et des réponses HTTPS contiennent un mélange de lettres minuscules, de lettres majuscules et de symboles, sans espace ni retour
  • Le protocole HTTPS repose sur l’authentification : Les navigateurs WEB doivent vérifier qu’une personne, une machine ou un site web est bien celui ou celle qu’il prétend être. Le protocole HTTP repose uniquement sur un principe de confiance
  • Les pages Web des sites qui utilisent le protocole HTTP se chargent plus rapidement que les pages Web en HTTPS, lors de la première connexion : Cela s’explique par le fait que HTTPS nécessite un échange pour établir la connexion sécurisés.
Les différences entre HTTP et HTTPS

Quels sont les avantages de HTTPS

Les sites Web qui utilisent le protocole HTTPS présentent les avantages suivants :

  • L’authentification empêche certaines attaques et piratage : Parmi ces attaques, on trouve les attaques de type man-in-the-middle et l’usurpation de domaine. Une attaque de type “man-in-the-middle” se produit lorsqu’un pirate se place entre deux appareils (probablement un navigateur et un serveur web) et intercepte ou modifie la communication entre ces appareils. L’usurpation de domaine consiste pour un pirate à créer une page qui ressemble à un site web légitime. Dans les deux cas, le pirate veut voler des informations sensibles
  • Le chiffrement permet donc de sécuriser les communications : Lorsqu’un acteur malveillant voit les caractères apparemment aléatoires générés par le protocole HTTPS, il ne peut pas déchiffrer les informations transférées entre les navigateurs et les serveurs. Cela protège les utilisateurs qui saisissent des informations sensibles et effectuent des transactions, comme par exemple des achats sur un site de commerce électronique ou une application web
  • Les utilisateurs et les consommateurs font confiance aux sites Web dont l’URL comporte HTTPS:// : De nombreux utilisateurs vérifient les barres d’URL dans leur navigateur pour voir s’il y a un cadenas vert. Cela indique que leurs informations sensibles seront sécurisées une fois qu’ils auront saisi ces informations dans les formulaires du site web
  • De nombreux sites qui fonctionnent en HTTPS ont des redirections : De nombreux sites qui fonctionnaient initialement en HTTP doivent mettre à jour leurs liens internes et les liens externes qu’ils peuvent contrôler. Une fois les sites mis à jour, HTTPS dispose d’un système de redirection qui peut amener les utilisateurs vers certaines pages qui tapent HTTP:// si le reste de l’URL est identique
  • Le HTTPS est un facteur de classement pour Google : Seules les pages ayant une bonne réputation et comportant HTTPS:// dans leur URL peuvent figurer sur la première page des recherches Google. Cela peut se traduire par plus de trafic et plus d’affaires
Attention, un site HTTPS ne veut pas dire qu’il ne contient aucun code malveillant ou ne distribue pas des logiciels malveillants.
Un pirate peut très facilement créer un site HTTPS pour mener toutes sortes d’attaques Phishing, etc.
Il faut donc rester vigilant.

L’article HTTP vs HTTPS : Les différences est apparu en premier sur malekal.com.

Mise à jour Windows 11 22H2 qui se bloque : 5 solutions

21 novembre 2022 à 08:35

Microsoft a publié sa première mise à jour de la version 22H2 de Windows 11 en septembre 2022.
La mise à jour 22H2 a ajouté un grand nombre de nouvelles fonctionnalités et options de Windows 11. De nombreux utilisateurs installent maintenant cette mise à jour via les paramètres.

Cependant, certains utilisateurs ont signalé dans des forums qu’ils ne pouvaient pas mettre à niveau Windows 11 vers la version 22H2. Ces utilisateurs ont déclaré que la mise à niveau reste bloquée sur un pourcentage (75%, 90%, 99% …) lorsqu’ils essaient de les télécharger et de les installer à partir des paramètres.
Impossible alors de terminer la mise à jour de Windows 11.

Voici comment vous pouvez résoudre le problème de la non-installation de la mise à jour 22H2 de Windows 11.

Mise à jour Windows 11 22H2 se bloque : les solutions

Comment résoudre la mise à jour Windows 11 22H2 qui se bloque

Désinstaller les applications inutiles

Commencez par faire du ménage dans les applications afin d’éviter tout conflit qui peut provoquer un échec de l’installation de la mise à jour Windows 11 22H2.

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis Applications
  • Désinstallez les applications avec en priorité les logiciels de sécurité, les logiciels type Daemon Tools, VirtualDVD, Cyberlink, etc
Applications et fonctionnalités de Windows 11
  • Une fois terminée, passez à l’étape suivante

Mettre à jour les pilotes et le BIOS

Une des causes les plus courantes de la mise à jour Windows 11 22H2 qui se fige est qu’un pilote n’est pas à jour.
Il ne répond pas à certaines exigences techniques présentes dans la dernière version de Windows 11.
Pour palier à cela, il faut installer la dernière version des pilotes.
Mettez à jour tous les pilotes, le plus simple est d’utiliser un logiciel de mise à jour telle que DriversCloud ou Snappy Driver Installer :

Ensuite mettez à jour le BIOS afin de corriger des bugs et problèmes de compatibilités.
Là aussi, le site vous guide à travers un tutoriel complet : Comment mettre à jour le BIOS de son PC

Quand cela est fait, passez à l’étape suivante.

Mettre à jour les pilotes et drivers de son PC

Réparer les fichiers systèmes de Windows 11

La corruption des fichiers système peut provoquer des erreurs de mise à jour de Windows. Vous pouvez vérifier la présence de fichiers corrompus et y remédier en exécutant une analyse System File Checker (SFC) dans l’invite de commande. Il est également recommandé d’exécuter une analyse Deployment Image Servicing and Management (DISM) pour vérifier l’image système avant cela.
Voici comment exécuter les deux outils d’analyse dans Windows 11.

sfc /scannow

Laisse le vérificateur de fichiers systèmes analyser Windows 10 ou Windows 11.
Enfin si des fichiers systèmes sont corrompus, SFC tente de les réparer.

sfc scannow - le vérificateur de fichiers systèmes de Windows 10

Ensuite on peut utiliser DISM pour réparer les images de Windows 10.
Toujours depuis l’invite de commandes, saisissez successivement les commandes suivantes :

Dism /Online /Cleanup-Image /CheckHealth
DISM - réparer les images de Windows 10

Plus de détails dans l’article suivant :

Installer la mise à jour par l’assistant d’installation

Une fois les étapes précédentes achevées, vous pouvez tenter la mise à niveau de Windows 11 par l’assistant d’installation.

  • Déconnectez toutes les périphériques USB sauf le clavier et la souris
  • Faites un démarrage en mode minimal pour désactiver toutes les applications : Comment faire un démarrage minimale de Windows 10/11
  • Téléchargez l’assistant d’installation de Windows 11 :

Si malheureusement, la mise à niveau de Windows 11 n’aboutit toujours pas et continue de se bloquer, tentez de réparer Windows 11 comme expliqué dans l’étape suivante.
Par contre si cela a résolu le problème de mise à jour de Windows 11 22H2 qui se bloque, réactivez tous les applications et services au démarrage.

Réparer Windows 11

Lorsque le système est corrompu, vous ne pourrez pas le mettre à niveau.
C’est une des raisons les plus fréquentes qui peut bloquer la mise à niveau de Windows 11.
Pour résoudre cela, vous pouvez réparer Windows 11 sans perte de données.
Vous ne perdez aucune donnée personnelle, configuration utilisateur.

Voici comment faire :

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saississez Winver et OK
Exécuter winver pour connaître la version de Windows
Monter le fichier ISO de WIndows 11 pour réparer le système
  • Cela créé un lecteur DVD-Rom virtuelle, accédez à ce dernier
  • et lancez le Setup
Ouvrir le setup de l'ISO de Windows 11 pour réparer Windows 11
  • Laissez vous guider pour terminer la réparation de Windows 11. Vous pouvez vous aider de ce tutoriel qui montre les étapes pas à pas :

Enfin relancez la mise à niveau de Windows 11.

L’article Mise à jour Windows 11 22H2 qui se bloque : 5 solutions est apparu en premier sur malekal.com.

❌