FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Cadmus – Pour retirer les bruits de fonds sous Linux

12 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Il existe de nombreux outils comme Krisp, Utterly sous macOS ou RTX Voice sous Windows qui permette de retirer le bruit de fond d’en enregistrement en temps réel. Et c’est très cool, car ça permet lors de vos streams ou de vos conférences Zoom, d’éliminer des bruits bien pénibles comme des bruits de circulation, un bruit de ventilateur, le bruit des touches de votre clavier…etc.

Il existe également des outils sous Linux comme NoiseTorch qui permettent de faire ça mais si celui-ci ne vous plait pas, il y a également Cadmus !

Cet outil libre sous Linux, un peu plus ancien, a été imaginé pour retirer le bruit de fond lors des appels Discord, Zoom, Skype…etc. sans avoir à manipuler de la ligne de commande. C’est en réalité une interface graphique au-dessus du plugin de suppression de bruit de PulseAudio.

Une fois installé, Cadmus ajoute une icône dans la barre de menu, ce qui vous permet de sélectionner facilement un microphone comme source, et crée ensuite une sortie PulseAudio qui supprime tous les bruits de fond enregistrés.

Pour l’installer sous Debian / Ubuntu, vous pouvez récupérer le .deb ici et un format AppImage est également disponible pour ceux qui veulent.

Atuin – Remplacez votre historique shell par une base SQLite et synchronisez le entre toutes vos machines

11 août 2022 à 09:12
Par : Korben

Quand vous utilisez le terminal, il y a un truc formidable qui se remplit automatiquement, c’est l’historique du Shell. Cela permet de retrouver les lignes de commande que vous avez précédemment entrées. Mais cela n’est pas très pratique à explorer et surtout, si vous jonglez entre plusieurs machines, chacune a son historique et basta.

Grâce à l’outil Atiun, dont le nom provient d’une tortue géante dans la série de bouquins du Disque-Monde de Terry Pratchett, vous allez pouvoir remplacer l’historique de votre Shell actuel par une base de données SQLite. Ainsi, Atuin rajoutera du contexte supplémentaire à vos commandes et vous permettra d’effectuer rapidement des recherches parmi celles-ci.

De plus, grâce à son système de synchronisation optionnelle entièrement chiffré, votre historique pourra être partagé entre toutes vos sessions et vos machines via un serveur Atuin, ce qui est vachement pratique.

Vous pouvez télécharger Atuin ici.

AutoPwn Suite – Un script pour détecter automatiquement les vulnérabilités

10 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous faites un peu de pentest ou que vous voulez évaluer la sécurité de votre site web, sans trop plonger dans la technique, je vous présente un script formidable qui s’appelle AutoPWN Suite.

Ce script en Python, une fois installé lance un scan nmap TCP-SYN pour sortir les informations du serveur et détecter les versions des logiciels qui y tourne.

Je vous rappelle que ce genre de script doit être utilisé uniquement pour évaluer la sécurité de votre propre matériel. Si vous l’utilisez à des fins illégales, vous finirez en prison, vous ne pourrez plus voir votre famille, et vous devrez probablement vous faire tatouer le visage pour plaire à votre sugar daddy de derrière les barreaux. Donc, ne déconnez pas !

Après avoir collecté suffisamment d’informations sur l’hôte, AutoPWN génère ensuite automatiquement une liste de mots-clés pour effectuer des recherches dans la base de vulnérabilités du NIST. LFI, XSS, SQLi…etc., tout y passe.

L’objectif est de détecter rapidement et facilement les principales vulnérabilités d’un système et éventuellement d’effectuer du téléchargement d’exploit, voire lancer un reverse Shell.

Et si vous faites du Python, AutoPWN Suite peut également être utilisé comme module Python et ça c’est cool.

MonitorControl – Contrôlez la luminosité et le volume de tous vos écrans externes directement depuis macOS

9 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Quand on connecte plusieurs écrans sur un même ordinateur Apple, on n’a pas forcément la possibilité de régler la luminosité, les contrastes et éventuellement le son de chacun d’entre eux, via macOS.

Il faudra passer par les menus de réglage de chaque appareil. Et c’est bien dommage. Heureusement, MonitorControl, une application open source est là et va vous permettre de contrôler l’éclairage et le volume sonore directement depuis votre mac Intel ou Silicon comme s’il s’agissait d’écrans natifs Apple.

Et c’est assez magique, car une fois installée, MotionControl se loge dans la barre de menu de macOS et offre un menu de réglage pour chaque écran. Mais le meilleur se situe au niveau des paramètres de l’application qui permet de lier les touches de réglage de la luminosité avec l’ensemble des écrans ou en fonction de la position du pointeur de votre souris oui de la fenêtre mise en avant.

Cela permet quand on utilise les touches du clavier de continuer à changer la luminosité de chaque écran de manière indépendante ou d’appliquer les mêmes modifications à l’ensemble des écrans.

Comme vous pouvez le voir sur la capture écran, d’autres options comme la synchronisation de la luminosité à partir des écrans Apple sont également possibles. Il y a vraiment beaucoup de possibilités et je suis certain que vous trouverez un réglage qui vous convient.

En tout cas, pour moi c’est génial !

Rendez-vous ici pour télécharger l’application MotionControl.

Ajoutez des effets (Limiteur, compresseur, égaliseur, volume automatique…etc) à vos entrées audio Linux

8 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous êtes utilisateur de Linux et que vous manipulez un peu de son pour du streaming, de l’enregistrement ou autre, voici EasyEffects.

Cet outil est le successeur de PulseEffects et utilise le serveur audio Pipwire. Grâce à EasyEffects vous pourrez appliquer des effets à vos périphériques d’entrée audio (micro) à l’aide d’un equalizer, d’un limiteur, d’un compresseur, ajouter de la reverb…etc.

Voici la liste des effets disponibles :


    Gain automatique
    Renforcement des basses
    Amplification des basses
    Compresseur
    Convolver
    Crossfeed
    Crystalizer
    Dé-esseur
    Annuleur d'écho
    Égaliseur
    Excitateur
    Filtre (modes passe-bas, passe-haut, passe-bande et réjection de bande)
    Gate
    Limiteur
    Loudness
    Maximiseur
    Compresseur multibande
    Gate multibande
    Réduction du bruit
    Pitch
    Réverbération
    Outils stéréo

Bref, de quoi vous amuser, le tout via une interface graphique bien pensée

Comment scanner des QRCode depuis le Terminal Linux ?

7 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous travaillez essentiellement sur PC Linux et que vous n’avez de smartphone sous la main pour scanner un éventuel QRCode, j’ai ce qu’il vous faut.

Il s’agit d’un petit tool qui s’appelle Qrscan et qui permet au choix d’utiliser la webcam de votre PC pour scanner un QRCode sur papier par exemple. Qrscan est également capable d’exporter cette image dans tout un tas de formats comme .jpg, .png voir même l’exporter au format ASCII.

Et si vous n’avez pas de webcam ou si vous récupérez le QR Code directement depuis un site web, vous pouvez appeler qrscan avec le chemin vers l’image de votre choix comme ceci :

./qrscan --qr test.png

Bref, ça dépanne si vous n’avez pas de smartphone sous la main. QrScan est également dispo sous Windows et macOS, mais je n’ai pas réussi à le faire fonctionner sous macOS.

Merci à Baptiste pour le partage.

OpenHV – Hard Vacuum sur le moteur OpenRA

6 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Quand j’étais collégien, l’un de mes jeux préférés c’était Red Alert. Évidemment pour Tania, mais surtout le jeu de stratégie temps réel qui nous occupait pas mal même sans Internet.

Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et des passionnés ont crée un portage open source du moteur de Red Alert baptisé OpenRA dont je vous ai déjà parlé ici. Et récemment, j’apprends l’existence de OpenHV (Open Hard Vacuum), qui est un mod d’OpenRA.

Hard Vacuum est un RTS qui n’est jamais sorti et dont le développement avait débuté en 1993. L’action se déroule dans un futur lointain où le monde est tenu par d’énormes corporations (les GAFAM ^^) qui s’affrontent sur le champ de bataille.

Comme dans Red Alert, il y a des histoires de ressources à collecter (ici du minerai), des bâtiments à construire et des unités telles que des tanks ou des soldats prêts à se sacrifier pour la victoire et le plaisir de dominer le monde.

Le jeu est jouable en solo contre une IA, mais également en LAN ou via Internet. J’ai fait une petite partie où je me suis fait défoncer, mais c’était bien cool quand même malgré les graphismes d’un autre âge.

Le jeu est dispo sous Linux, macOS et Windows à cette adresse.

Comment trouver un Raspberry Pi facilement

5 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Alors vous pardonnerez ce titre des enfers qui m’a été inspiré par Largo mais je vais quand même vous donner une astuce pour trouver un Raspberry Pi neuf du mieux possible.

En effet, c’est la grosse pénurie en Rpi depuis des mois et des mois. Sûrement à cause des Ukrai… non, je déconne. Mais on le sait, il y a de grosses ruptures dans les chaînes d’approvisionnement des composants électroniques depuis la crise du Covid et les crises qui suivent et c’est ultra compliqué pour Raspberry Pi de suivre la demande croissante.

Alors, comment faire pour mettre toutes les chances de votre côté afin de trouver un Raspberry Pi à un prix qui ne soit pas délirant ?

Et bien grâce au site rpilocator.com qui permet de consulter en temps réel l’état des stocks, les modèles et les tarifs en matière de Raspberry Pi sur de très nombreux sites marchands. Vous pouvez tout classer et filtrer afin d’avoir les résultats que vous voulez (par exemple par modèle de Rpi ou par pays de distribution).

Bref, un super outil pour tous les galériens du Rpi.

Qui connaît la console rétro PICO-8 ?

4 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Avez-vous déjà entendu parler de la PICO-8 ?

Et bien il s’agit d’une console qui a la particularité de ne pas vraiment être une console. Je m’explique. La PICO-8 se présente comme une console ordinaire, mais sans avoir l’inconvénient du hardware.

En effet, la PICO-8 possède tout ce qui fait d’une console une console tels que des outils de dev, une plateforme de distribution, un format d’affichage, des specs machines bien précises et bien sûr une communauté de gamers sauf que la console est totalement virtuelle. C’est si vous voulez, un émulateur de jeu rétro pour une machine qui n’a jamais existé physiquement.

Elle a donc sa propre identité et ses propres spécificités et à la place des traditionnelles cartouches physiques, les programmes conçus pour PICO-8 sont distribués sur des images PNG qui ont des têtes de cartouches, avec des étiquettes et une capacité de stockage de 32k.

Que du bonheur !

En suivant les spécs, chacun peut donc développer ses propres jeux. Et on trouve des trucs très cool sur la PICO-8 comme un jeu Ghostbusters nommé Bustin’, un street fight nommé Fighter Street II ou encore un pacman nommé Picoman. Bref, vous l’aurez compris, c’est pour le fun, le challenge mais également pour le plaisir des joueurs.

Si vous voulez tester la console sur macOS, Windows ou Linux, vous pouvez la télécharger contre une quinzaine de dollars ou tout simplement vous rendre ici pour jouer à une version online.

Un super projet auquel je vous invite à jeter un œil et pourquoi pas commencer à développer des jeux.

Créez des captures écrans explicatives et partagez les avec le monde entier (extension Firefox)

3 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Quand on veut expliquer des choses sur Internet, une bonne vidéo ou un bon texte, c’est cool, mais si c’est accompagné d’un petit dessin ou d’une capture écran annotée, c’est encore mieux. Et ça tombe bien puisque c’est exactement ce que permet de faire cette extension Firefox extraordinaire amoureusement baptisée « Explain and Send Screenshots« .

Plus explicite, tu meurs.

Bref, cette extension, une fois installée permet d’un simple clic de capturer une zone de votre écran puis d’y ajouter du texte, des flèches, des numéros, des encadrés voire même flouter certaines parties. C’est super rapide et pratique et ce qui est encore plus cool, c’est qu’une fois vos dessins faits, vous pouvez sauvegarder votre image localement ou l’exporter vers Google Drive, Imgur ou l’ouvrir carrément dans Pixlr pour aller encore plus loin dans la retouche.

Un must à avoir dans votre boite à outils !

Passez la tondeuse même sans jardin – Lawn Mowing Simulator gratuit jusqu’au 4 août 2022

2 août 2022 à 17:39
Par : Korben

J’ai un peu de terrain et tondre la pelouse est un exercice que j’apprécie. Toutefois, je pratique de la tonte différenciée. C’est-à-dire que je laisse de grands espaces en friche, ce qui permet à la faune et à la flore de s’installer et de garder un peu d’humidité et de fraicheur. Du coup, j’ai plein de papillons, c’est génial !

Alors oui, quand on a un petit jardin, on pousse la tondeuse et ce n’est pas fun. Mais quand on a une tondeuse autoportée, c’est tout de suite l’aventure (surtout dans les pentes) !!

Toutefois, si vous n’avez pas cette chance, ne vous inquiétez pas puisque Epic Games pense à vous !

Jusqu’au 4 août, le simulateur de tondeuse Lawn Mowing Simulator est en téléchargement gratuit ici.

C’est un jeu conçu pour Windows qui comme Powerwash Simulator vous apportera un grand sentiment de satisfaction. Vous allez pouvoir tondre des parcs entiers, des jardins anglais magnifiques, tout en choisissant la hauteur de coupe et le modèle de votre tondeuse autoportée parmi les 12 proposés.

Évidemment, comme vous gérez votre propre entreprise d’espaces verts, il y un également un petit côté gestion, mais on est plus sur du jeu de détente et de satisfaction que de la course de vitesse.

Je vous mets le trailer, histoire de finir de vous convaincre. De toute façon, comme c’est gratuit jusqu’au 4 août, vous auriez tort de vous en priver.

Merci à Letsar pour le partage.

GameShell – Un jeu » pour apprendre le shell Unix

2 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Ça vous dirait d’apprendre à utiliser Unix / GNU Linux un peu mieux tout en vous amusant ?

Et bien c’est ce que permet GameShell, un petit jeu mis au point par Pierre Hyvernat et Rodolphe Lepigre.

Ce jeu se lance dans le terminal et qui vous propose des missions d’exploration. Ces missions vous permettront de comprendre et d’apprendre la syntaxe des commandes Shell Unix de base.

Alors évidemment, c’est tout en anglais mais c’est très cool, et je suis certain que même les « experts » pourront en retirer un petit truc.

GameShell et ses explications sont à découvrir ici.

Découvrez Mac OS 8.1 comme à l’époque

1 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Infinite Mac que vous trouverez à cette URL est un portage web de Basilik II qui permet d’avoir directement dans votre navigateur un ancien Mac 68K ainsi que son lot d’applications et de jeux rétros.

Vous pourrez ainsi expérimenter l’interface de Mac OS 8.1 comme vous boomers de parents en ont fait l’expérience, explorer les panneaux de contrôles et les utilitaires de l’époque, mais aussi des jeux comme Civilisation, Indiana Jones et la dernière croisade, Prince of Persia, Sim City ou encore de vieux éditeurs de code, une ancienne version de Word datée de 1992, et j’en passe.

Il y a vraiment de quoi s’amuser, explorer, bidouiller sans se prendre la tête. Il est même possible de lui envoyer des fichiers à l’aide d’un simple glisser-déposer pour les ouvrir dans cette antiquité, sauf que je n’ai pas réussi. Vous aurez peut-être plus de succès que moi.

En tout cas, c’est un beau projet qui mérite un petit coup d’oeil.

Crow Translate – Pour tout traduire sous Linux et Windows

31 juillet 2022 à 09:00
Par : Korben

J’ai expérimenté l’anglais et l’allemand tout au long de ma scolarité et le seul prof qui m’a donné vraiment le goût d’apprendre l’anglais, ça a été celui que j’ai eu à la fin de mes études, en BTS. Il m’a clairement réconcilié avec la matière.

Mais je sais au fond qu’on est tous un peu dans le même cas ici en France. On a parfois eu des profs qui nous ont dégoûtés ou qui étaient un peu nuls, on n’a quasiment jamais l’occasion de pratiquer l’anglais à moins de beaucoup voyager et quand on se lance enfin, les autres Français qui ne savent pas parler anglais se moquent de notre accent.

Bref, ce n’est pas ouf et nous avons donc besoin de traducteurs automatiques. Ça tombe bien, en voici un qui s’appelle Crow Translate et qui fera plaisir aux gens sous Linux et Windows. Crow Translate est donc un outil de traduction simple et léger qui a été écrit en C++ / Qt et qui est capable de traduire et de prononcer du texte.

Pour réaliser cette prouesse, il utilise notamment les API de Google, Yandex, Bing, LibreTranslate et Lingva translate, ce qui lui permet de proposer 125 langues différentes ainsi que du text2speech. Et ceux qui le souhaitent peuvent également l’utiliser en ligne de commande.

Pour l’installer sous Windows, vous pouvez télécharger le .exe ici ou lancer la commande scoop suivante :

sudo scoop install crow-translate -g

Et pour les linuxiens sous Debian-like :

sudo add-apt-repository ppa:jonmagon/crow-translate
sudo apt update
sudo apt install crow-translate

Vous trouverez plus d’infos sur Crow Translate ici.

Merci à Lorenper pour le partage

NeoGB Printer – Émulateur d’imprimante GameBoy

30 juillet 2022 à 09:00
Par : Korben

J’sais pas si vous vous souvenez, mais à une époque, Nintendo avait sorti une imprimante thermique pour sa Game Boy. L’engin était conçu pour fonctionner avec la caméra GameBoy et permettait d’imprimer ce qu’il y avait à l’écran sur une espèce de papier au dos adhésif.

Comme vous pouvez le voir dans ce test vidéo, c’était pas ouf. Les impressions étaient quand même de très mauvaise qualité.

Mais cela n’a pas découragé une bande de joyeux codeurs qui ont mis au point un clone open source de l’imprimante GameBoy, baptisée la NeoGB. Il s’agit en réalité d’un émulateur qui utilise un Arduino, une carte SD et quelques composants électroniques pour la modique somme de 15 $.

Cela se branche à la GameBoy et sera compatible avec tous les jeux et la caméra GameBoy qui à l’époque étaient utilisables avec l’imprimante GameBoy.

Alors évidemment, comme vous l’aurez compris, ça n’imprime pas sur du papier, mais cela fera un export fichier sur la carte SD. Toutefois le rendu sera le même que celui proposé par l’imprimante de Nintendo sortie en 1998.

Si le projet vous intéresse, tout est là.

Combinez des photos sur une seule image comme une galerie

29 juillet 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous avez besoin d’illustrer un document avec une série d’images, mais que vous ne pouvez pas créer de véritables galeries photos dans l’outil que vous utilisez, voici un service qui vous permettra de tricher un peu.

Ce service s’appelle Make Photo Gallery et il permet tout simplement de générer une image mosaïque à partir de plusieurs images afin de donner l’impression que ces dernières sont dans une galerie photo.

Vous choisissez le fond (transparent, en couleur, blanc…etc), vous déterminez combien de colonnes d’images vous souhaitez avoir, la largeur du rendu, la taille de la petite mage et le tour est joué.

C’est archaïque, mais super pratique ! Et ça vous évitera de galérer avec votre logiciel de retouche photo en essayant d’obtenir le même résultat.

Lisez 1,5 fois plus rapidement grâce à cette extension Chrome / Firefox

28 juillet 2022 à 09:00
Par : Korben

La lecture rapide, ce n’est pas forcément quelque chose de compliquer à pratiquer. Il faut en réalité beaucoup s’entrainer, mais avec un peu de persévérance, on y arrive.

Toutefois, même sans forcer, il existe une méthode plutôt simple permettant de « hacker » notre cerveau pour lire jusqu’à 1,5 fois plus rapidement.

Alors comment ça fonctionne ?

Cette méthode nommée « lecture bionique » (lol) facilite le processus de lecture en guidant les yeux dans le texte grâce à des points de fixation artificiels.

Ainsi, le lecteur se concentre uniquement sur les premières lettres mises en évidence et laisse son cerveau compléter le mot. Cette méthode permet ainsi de lire plus vite et de manière plus soutenue tous les contenus que vous pouvez trouver en ligne.

Voici un texte normal :

Et ce même texte passé à la moulinette bionique 🙂

Alors, comment faire pour intégrer la lecture bionique dans votre quotidien ? Et bien tout simplement grâce à l’extension Jiffy Reader dispo sous Firefox, Opera, Edge et Chrome (et Android via le navigateur kiwi).

Cette extension une fois installée va tout simplement traiter le texte des sites de votre choix pour vous permettre de lire comme Superman / Superwoman.

Un panneau de configuration vous permettra également de régler le nombre de lettres à fixer (en gras) et le taux d’opacité du reste du texte.

Franchement, c’est super cool. Ça fait quelques jours que je me le traine sur l’ordinateur et même si je ne me suis pas chronométré, je trouve que ma lecture est plus fluide. Bref, je vous recommande de tester la chose.

Plus d’infos ici

J’ai testé DALL-E 2

27 juillet 2022 à 10:04
Par : Korben

Grâce à Fooohx, lecteur de Korben.info et soutien sur mon Twitch, j’ai testé en live cette semaine l’intelligence artificielle DALL-E 2 en bêta. Pour ceux qui auraient loupé le phénomène, DALL-E est un projet d’OpenAI qui est capable à partir d’une simple phrase de produire des images.

Là dernière fois, je vous ai parlé de Craiyon qui fait la même chose, mais avec DALL-E, on dépasse clairement mes espérances en termes de qualité. Je vais vous spoiler : Ce truc est dingue !

Je lui ai d’abord demandé de me refaire quelques bébés pour mon site en essayant d’être le plus précis possible. Ce n’était pas parfait en termes de compréhension, mais niveau rendu visuel, c’est ouf.

Quelque chose de plus simple comme « bébé hacker avec des lunettes de soleil » c’était déjà beaucoup mieux.

Ensuite, on s’est demandé s’il était capable de générer des logos. Je lui ai donc demandé un logo si Mac Donalds vendait des chaussures. Et voici le résultat.

Puis je me suis demandé s’il était capable de générer des personnalités. Alors Jésus, ça passe…

Abraham Lincoln, c’est moins précis, mais on le reconnaît aussi.

Dora l’exploratrice version GTA, ça passe aussi…

Par contre, Gérald Darmanin avec un gilet jaune, il ne m’a pas sorti le ministre présumé innocent, mais toute une tripotée de gars qui ont des physiques de Gérald habillés en gilet jaune.

À un moment, je me suis trompé, je lui ai également parlé en français et DALL-E 2 s’en est presque très bien sorti.

En anglais, le résultat est quand même plus juste (ours rose).

Un des aspects qui fait également la force de DALL-E, c’est qu’on peut lui préciser des styles. Vous l’avez vu dans mes captures, je précise par exemple « Professional Photo » ou « realistic photo ». Mais vous pouvez ajouter des trucs comme « Rendu 3D ».

Ou encore Digital Art..

Mais également des styles artistiques comme pixel art, ou à la manière d’artistes comme Monet ou Keith Haring.

J’ai également tenté des choses très utilitaires comme une image pour Twitch, des pochettes d’album ou encore un écusson militaire.

Comme vous pouvez le voir, dès qu’il y a un peu de texte, l’IA est perdue et place des lettres qui se rapprochent du sujet, mais sans vraiment écrire correctement. Je pense que c’est un axe majeur qu’ils vont devoir travailler.

Enfin, pour terminer, je lui ai demandé des trucs qui demandent un peu d’imagination comme « Et si Dieu était une femme », ou « Mona Lisa un homme » ou à quoi ressemble la tête d’Internet, une bataille médiévale épique entre des tomates et des radis ou encore une « photo qui aspire au bonheur et à la plénitude ». Et voici le résultat :

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de limites. Les résultats sont parfois éloignés de ce que j’ai demandé, mais c’est super rare. Et chaque image, si elle vous plaît, peut à son tour être déclinée dans d’autres versions automatiquement. Quoiqu’il en soit, en termes de qualité, on est quand même sur quelque chose de super propre. Vous pouvez constater le gouffre entre DALL-E 2 et Craiyon par exemple.

À titre perso, si ça reste gratuit, je compte bien m’en servir parfois pour mon site, afin d’avoir des images d’illustration qui collent avec mon sujet et qui n’appartiennent à personne si ce n’est à OpenAI (faudra lire les CGU là-dessus).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Moi je suis bluffé.

Encore merci à tous ceux qui ont participé à ce test en live sur ma chaine Twitch et qui m’ont proposé certaines de ces idées.

Savez-vous ce qu’il y a dans l’air que vous respirez ? Air-Q vous le dira !

27 juillet 2022 à 09:04
Par : Korben

— En partenariat avec AirQ —

Fondée en 2015 en Allemagne, AirQ est une entreprise qui développe et commercialise des capteurs de toutes sortes, notamment des capteurs permettant d’analyser l’air et les gaz contenus dans l’air.

Car vous ne le savez peut-être pas, mais ce qu’on respire chaque jour a un impact. Sur notre santé à long terme bien sûr, mais également sur notre bien être du moment, et même nos performances physiques ou intellectuelles. Si je vous dis pollution, vous allez peut-être penser « usines » et « voitures » quand on parle de qualité de l’air, ça va encore plus loin.

En effet, l’air de nos intérieurs est souvent extrêmement chargé en produits nocifs. Cette pollution provient de nos meubles, des colis que nous recevons, des objets qu’on amasse, des moquettes mal nettoyées…etc. Les facteurs de pollutions sont extrêmement nombreux et c’est pourquoi il faut souvent aérer son domicile ou son bureau même l’hiver.

Mais si vous voulez aller plus loin et savoir exactement ce qu’il y a dans l’air que vous respirez, je vous emmène à la découverte de l’air-Q, l’appareil de mesure de la qualité de l’air grand public le plus performant sur le marché.

Qu’est-ce que l’air-Q ?

Grâce à ces capteurs intelligents, ce petit appareil, qui se connecte au Wifi, est capable de mesurer, surveiller et analyser l’ensemble de votre environnement en temps réel. Ainsi, le air-Q mesure tout un tas de choses comme les polluants atmosphériques (particules fines), le monoxyde de carbone ou encore l’ozone, il peut également surveiller le climat intérieur et même le niveau de bruit.

L’air-Q peut être configuré via un ordinateur, mais c’est surtout grâce à l’application mobile Android / iOS que vous allez pouvoir apprécier la haute précision de l’appareil. Au travers de l’application, vous aurez accès à l’ensemble des mesures prises à intervalle de 2 minutes ainsi qu’à une évaluation en pourcentage de la qualité de l’air sur votre santé et sur vos performances physiques ou intellectuelles. Vous pouvez bien sûr voir le niveau de chaque élément en temps réel, mais également sur des périodes plus longues grâce à l’historique des mesures.

Un assistant virtuel vous signale également lorsque certaines limites sont dépassées et non seulement vous en donne les raisons possibles, mais également des conseils pour y remédier. En cas d’incendie ou de fumée / monoxyde, l’air-Q peut également se mettre à sonner pour vous prévenir. C’est super cool, mais attention, juridiquement, il ne peut pas remplacer un détecteur de fumée ou de monoxyde habituel, car il ne fonctionne pas avec des piles, mais sur secteur. Je trouve également la sonnerie pas très forte même poussée à son maximum, donc il vaut mieux conserver vos détecteurs traditionnels.

Enfin, au niveau du paramétrage sur air-Q, il y a des choses très cools comme la possibilité de stocker les mesures dans le cloud, mais également de régler les indicateurs lumineux en façade pour connaître l’état général ou des mesures plus spécifiques comme les COV ou le taux de particules fines. C’est vous qui choisissez.

Que mesure l’air-Q ?

Je vais passer en revue l’ensemble des mesures prises par le air-Q Basic que j’ai reçu.

Dioxyde de carbone

Il s’agit ici de mesurer le CO₂ contenu dans l’air. Vous le connaissez bien puisque c’est l’un des gaz à effet de serre le plus important. Et malheureusement, trop de CO₂ chez vous va entraîner une certaine fatigue pouvant aller jusqu’à la mort si ça devient trop concentré. Ce gaz est produit lorsque vous brûlez des choses donc si vous avez une cuisinière à gaz, un four à bois, que vous fumez ou que vous aimez allumer des bougies, vous allez en produire. Mais même sans ça, les humains et animaux présents chez vous produiront aussi naturellement ce gaz avec leur respiration.

COV

Cela signifie Composés Organiques Volatils. Ce sont des substances carbonées qui s’évaporent à basse température. Cela peut être produit par les êtres vivants via différents processus de décomposition biologiques, mais sont également produits par tout un tas de colles, des vernis, de solvants, de produits ménagers ou de cosmétiques. Tous les COV ne sont pas toxiques, mais ils ont un effet sur la concentration, le mal de tête, la fatigue, les allergies…etc.

L’humidité relative et absolue

On sous-estime souvent l’humidité, mais si son taux est trop élevé, cela peut nuire à la régulation de la température du corps humain, et favoriser l’apparition de moisissures qui à leur tour provoqueront des allergies, des problèmes respiratoires ou autre. Et si le taux d’humidité est trop bas, vous risquez d’avoir des irritations des muqueuses et des difficultés à respirer. Un bon taux d’humidité relative doit se situer entre 40% et 60%.

L’humidité relative, c’est le rapport entre la densité de la vapeur d’eau et l’humidité maximale. On l’exprime en %.

Alors que l’humidité absolue décrit la densité de la vapeur d’eau, c’est-à-dire la masse de vapeur d’eau contenue dans un volume d’air donné. On l’exprime en g/m³.

Température

La température joue également un rôle sur notre bien être. Entre 23°C et 28°C, vous serez intellectuellement ramolli et au delà votre régulation thermique sera plus difficile. Combinez une température plus élevée avec un taux d’humidité élevé et bonjour les acariens et les moisissures.

Bruit

En ce qui me concerne, je suis très sensible au bruit. Au-dessus de 65 dB le jour, il y a un risque sur la santé si l’exposition est prolongée. Actuellement, dans mon bureau, je suis autour de 13 dB, alors je peux dire que je suis relativement pas mal.

Des pics sonores élevés ou un bruit de fond continu trop élevé va non seulement nuire à votre audition, mais également engendrer du stress ou des acouphènes. Chez moi, le bruit génère immédiatement une forte irritation au niveau de mon humeur.

Particules fines

Les particules sont des particules solides et liquides qui sont en suspension dans l’air. Ce qui fait qu’on les respire. C’est de la poussière qui va avoir un impact sur la santé et cela, peu importe son niveau de concentration. Cela irrite les voies respiratoires, favoriser les allergies, voire même abimer les alvéoles de vos poumons. On distingues différentes tailles de particules fines : PM1, PM2,5 et M10. Les particules les plus fines (PM1, PM2,5) peuvent même passer dans le sang et avoir des effets cancérigènes (comme l’amiante). Ces particules fines peuvent être d’origine naturelle (volcans, feu de forêt, érosion du sol, spores, virus, pollens…etc.), mais également d’origine humaine (trafic routier, élevage intensif, usines, cheminées…etc.). Et tout cela se dépose chez nous avant de se retrouver à nouveau dans l’air au moindre coup d’aspirateur.

Monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est sans doute l’un des gaz les plus dangereux. Il provient de la combustion incomplète de carbone. Il est inodore et incolore et au-delà de 170 mg/m3, il commence à entrainer de la fatigue et des vertiges. Au-delà de 460 mg/m3, c’est votre vie qui est en danger. Bref, gaffe à vous si vous avez un poêle à pellet ou une cheminée chez vous.

Dioxyde d’azote

Le NO₂ est émis principalement par des véhicules à moteur ou certaines chaudières. Il est toxique à haute dose, mais comme il pique, on le sent venir. Toutefois, à petite concentration, il peut provoquer des maux de tête, des vertiges ainsi que tout un tas de troubles de santé. Par exemple, j’ai pu constater qu’à certaines heures de la journée, il y avait des pics chez moi probablement dus au trafic routier proche. Dans ce cas, mieux vaut fermer la fenêtre à ces moments-là.

Pression atmosphérique

Cela vous paraîtra étrange, mais la pression atmosphérique a également un impact sur la santé. En effet, certaines personnes sont « météo sensibles » et un changement de pression atmosphérique pour avoir un impact sur leur santé. D’anciennes blessures qui se réveillent, les fameux rhumatismes, des problèmes respiratoires, des migraines et même des allergies.

La pression atmosphérique évolue en fonction des mouvements des masses d’air dans l’atmosphère.

Point de rosée

Enfin le point de rosée, c’est la température à partir de laquelle l’humidité de l’air est de 100% et commencer à se condenser en eau. C’est les coulées d’eau sur les murs ou les fenêtres et cela va provoquer à terme le développement de moisissures et de ses conséquences.

Les autres air-Q

Comme je vous le disais, j’ai reçu l’air-Q Basic d’une valeur de 399 €, mais il existe toute une gamme d’appareils air-Q qui vont de la version basique light (249 €) à la version experte pour les scientifiques avec encore plus de capteurs (629 €). Il est d’ailleurs possible d’ajouter ou de remplacer certains capteurs en fonction de vos besoins et ça, c’est vraiment génial.

J’ai démonté l’appareil et j’ai été bluffé par la qualité de la carte mère et son côté pratique avec tous les emplacements pour ajouter les capteurs. C’est vraiment du bon boulot.

Comment ça s’installe ?

Au niveau de l’installation, c’est hyper simple. Vous pouvez le faire depuis un ordinateur ou un smartphone. Vous vous créez un compte chez AirQ, vous scannez le QR Code de l’appareil, vous lui faites rejoindre votre réseau wifi et le tour est joué.

Conclusion

Cela fait donc quelques semaines que je l’utilise et que je surveille les mesures. Ce que je peux vous dire c’est qu’au niveau des capteurs, on est sûr du très bon qui remonte les infos sans jamais défaillir. L’application mobile est parfois un peu lente je trouve et elle ne rend clairement pas hommage à la qualité de l’appareil. C’est dommage, mais ça s’améliorera probablement au fur et à mesure des mises à jour. En effet, le produit est encore assez jeune.

J’adore le côté customisable des appareils et surtout j’ai beaucoup apprécié toute la littérature aussi bien dans l’application que sur le site, qui m’a permis d’apprendre beaucoup de choses sur les polluants et les gaz notamment leur origine, leur dangerosité, mais surtout comment remédier à leur excès. Ce que je veux dire par là, c’est que air-Q n’est pas simplement un super capteur qui nous bombarde d’infos. C’est avant tout un compagnon qui nous alerte et nous guide. Et ça, c’est vraiment ce que j’ai apprécié dans cet appareil.

Bref, si vous êtes des geeks de la qualité de l’air ou de la santé, c’est certain que ce genre d’objet électronique va vous plaire. D’autant plus que l’appareil est assez ouvert, comme vous avez pu le voir, y compris sur les données collectées qui sont tout simplement stockées sur une carte micro SD et que vous pouvez ensuite vous approprier pour importer ça dans vos propres outils. Au top !

❌