FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 16 mai 2022Korben

Gifcurry – L’éditeur open source des créateurs de Gifs

15 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Si votre activité professionnelle est au point mort, peut-être occupez-vous tout votre temps à créer des GIFs animés pour briller sur Twitter ?

Si oui, j’ai un super outil pour vous. Il s’agit de Gifcurry, un éditeur vidéo libre qui permet de charger une vidéo, d’en sortir un extrait, de le modifier pour ensuite l’enregistrer au format Gif ou vidéo.

Fonctionnant sous Linux, macOS et sous Windows (si vous gérez la ligne de commande), GifCurry vous permet de recadrer, couper, ajouter du texte, modifier la durée, changer la taille, régler le nombre d’images par seconde, modifier le nombre de couleurs, activer le tramage, importer des sous-titres et bien sûr enregistrer votre création sous forme de GIF ou de vidéo.

Pour l’installer sous Linux, vous devrez avoir GTK+, GStreamer, FFmpeg, et ImageMagick.

Vous devrez également télécharger l’AppImage ou les binaires. Ou si vous utilisez Snap, vous pouvez aussi entrer les commandes suivantes dans votre terminal :

snap install gifcurry
sudo snap connect gifcurry:removable-media
gifcurry

Pour macOS, il faudra télécharger ce script et le lancer comme ceci :

chmod +x gifcurry-mac-install-script.command
./gifcurry-mac-install-script.command

À partir d’avant-hierKorben

Surfer en passant par le réseau Tor, c’est super facile

14 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Je vous ai déjà parlé de nombreuses fois de Tor, ce réseau chiffré qui permet de surfer sur Internet en contournant les blocages, la censure et dans une certaine mesure de protéger votre identité. Je dis bien « dans une certaine mesure » car en fonction de ce que vous faites et de votre configuration, il est encore possible de déterminer votre identité.

Les gens pensent souvent à tort qu’utiliser Tor est complexe et demande beaucoup de configuration. Mais c’est faux car il existe des navigateurs accessibles à tous qui à la fois vous permettent de passer par le réseau Tor mais également de protéger votre identité (en intégrant par exemple un bloqueur de tracker).

Tor est utilisé par des tas de gens à travers le monde. Il y a bien sûr des dissidents politiques, des personnes souhaitant communiquer avec leur famille à l’extérieur de leur pays, des gens qui font du business et qui n’ont pas envie de se faire espionner, ou encore des gens soucieux des traces qu’ils laissent en ligne.

L’objectif de cet article est donc de vous présenter les principaux « Navigateurs Tor » user-friendly pour que vous puissiez surfer facilement sur le web normal et le dark web en protégeant au mieux votre identité.

Tor sur un ordinateur (PC ou Mac)

Ici, pas de blabla, la référence c’est le navigateur officiel proposé par Tor : Le Tor Browser. Disponible sous Windows, macOS et Linux, ce Firefox a été configuré et patché pour passer au travers du réseau Tor et cela même si vous êtes dans un pays qui bloque Tor. Cela est rendu possible grâce au mode bridge proposé lors du lancement initial. Il intègre également des extensions protégeant la vie privée comme HTTS Everywhere ou encore NoScript.

Attention toutefois à ne pas ajouter de plug-ins ou d’extensions à votre Tor Browser car ces derniers pourraient compromettre votre identité. Le téléchargement en p2p type Bitorrent est également déconseillé car cela peut mener à la découverte de votre adresse IP et cela alourdit également le réseau.

Tor Browser est téléchargeable ici

Tor sur votre smartphone Android

On peut également surfer via Tor sur un smartphone Android. Toute d’abord avec un portage officiel de Tor Browser que vous pouvez télécharger ici au format APK ou directement sur le Google Play Store.

Tor sur votre iPhone / iPad

Et si vous êtes dans l’écosystème Apple, le navigateur de référence s’appelle Onion Browser. Il est open source, passe par le réseau Tor (connexions chiffrées) et protège à la fois votre vie privée et l’historique de ce que vous faires en ligne. Il y a également de nombreux paramètres que vous pouvez régler.

Comment tester si ça fonctionne ?

Pour tester l’efficacité de votre installation Tor ou de votre navigateur, il existe de nombreux sites qui vérifient toutes les fuites de données que vous pourriez rencontrer, de l’empreinte de votre navigateur en passant par votre IP ou votre géolocalisation.

Evidemment, ce que je vous ai présenté ici n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il y a de nombreuses façons d’implémenter Tor, par exemple via une passerelle Raspberry Pi…etc. Si ça vous intéresse, dites-le-moi et je vous ferai un tuto.

Amusez-vous bien et surfez couverts !

Les consoles qui ont fait FLOP

13 mai 2022 à 15:03
Par : Remouk

Le saviez-vous ? Tous les jeudis à partir de 12h30, on se retrouve (Korben et Remouk) sur Twitch pour enregistrer un podcast en direct : les Webosaures ! Ça parle de web, de tech, d’informatique, mais vu par les vieux dinosaures grabataires que nous sommes.

L’émission de la semaine dernière était un peu spéciale car nous sommes revenus sur les consoles de jeux vidéo que l’Histoire aura qualifié de GROS FAIL. De bons et de mauvais souvenirs en perspective. 😀 Il est possible de l’écouter sur votre appli de podcast préférées, ou alors de voir le replay vidéo sur Youtube !

Pour rappel, ça se déroule en live sur notre chaîne Twitch (@webosaures), chaque jeudi à partir de 12h30. 🤓

H&C2001 – Le lecteur de disquette que vous cherchez pour réparer votre vieille machine

13 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Les lecteurs de disquettes ont quasiment disparu depuis des années. Pourtant il y a encore énormément de machines qui en ont besoin. Consoles rétro, vieux ordinateurs, machines industrielles, instruments de musique…etc. fonctionnent avec des lecteurs de disquette et ont encore besoin de pièce de remplacement.

Mais elles sont difficiles voire impossibles à trouver.

L’autre problème avec les lecteurs de disquettes, c’est le support « disquette » en lui-même. Il est de moins en moins fiable et se dégrade avec les années.

Heureusement, Jean-François Del Nero a imaginé un émulateur de lecteur de disquette qui utilise une carte SD à la place de la disquette. Ce projet a débuté en 2006 avec pour simple objectif de faire revivre des machines Atari ST et Amiga et a aujourd’hui bien évolué avec le support de nombreux appareils.

Le HxC Floppy émule le comportement et les fonctionnalités d’un grand nombre de lecteurs de disquettes existants ou ayant existé et supporte tous les formats de disquettes. Le projet est open source ce qui vous permettra de construire votre propre émulateur si vous faites un peu d’électronique.

Voici ce que ça donne une fois intégré sur un vieux Japax JAPT 4G.

Mais rassurez-vous, il existe également des revendeurs capables de vous fournir ces émulateurs avec le bon connecteur.

Bref, un super projet qui a sauvé beaucoup de machines, y compris dans des usines.

Synchronisez anonymement vos bookmarks entre tous vos navigateurs

12 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Sur tous les navigateurs récents, il y a maintenant une fonctionnalité de synchronisation qui permet une fois connecté de récupérer selon les services ses bookmarks, son historique, ainsi que la liste des plugins.

Firefox Sync est le plus connu de ces services mais Google Sync ou Opera Sync permettent de faire la même chose. Seulement voilà, ce n’est pas très esprit vie privée et logiciel libre tout ça.

C’est pourquoi des développeurs libristes ont mis au point l’extension gratuite xBrowserSync pensée pour synchroniser vos bookmarks entre tous vos navigateurs tout en respectant votre vie privée et votre anonymat. Pas besoin de vous inscrire, il suffit de télécharger l’extension, de saisir un mot de passe pour chiffrer les données que vous allez lui envoyer et hop de synchroniser tout ça. En échange, vous obtiendrez un ID unique que vous devrez renseigner dans tous vos autres navigateurs / appareils pour que ces derniers récupèrent ce qui a été synchronisé.

Au-delà des simples bookmarks, xBrowserSync permet également de classer et enrichir ces derniers avec des descriptions et des tags si cela vous fait envie. Et une interface permet de faire des recherches parmi ces derniers.

Pour fonctionner, xBrowserSync repose sur des serveurs de synchronisation publics maintenus par la communauté dont la liste se trouve ici. Vous pourrez même monter votre propre serveur.

xBrowserSync est disponible pour Firefox, Chrome et ses dérivés. Et une application Android est également disponible sur F-Droid, le Play Store ou en APK. Vous trouverez tous les liens de téléchargement ici.

Lancer des jeux et programmes Windows sous Linux facilement grâce à Bottles

11 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous utilisez Linux, vous connaissez forcément Wine. Ce logiciel permet de faire tourner des applications et des jeux Windows sous Linux. C’est un logiciel qui n’est pas simple à configurer pour un débutant et qui ne fonctionne pas à tous les coups selon les paramètres que vous lui donnez ou le programme que vous tentez de lancer.

Heureusement, il existe un projet libre vraiment cool qui s’appelle « Bottles » (Traduit par Bouteilles) qui vous permet très facilement de créer et gérer différents environnements pour faire tourner toutes vos applications et vos jeux Windows.

Pour ce faire, vous avez également accès à des dépendances que vous pouvez rajouter ainsi que différents installeurs comme Gog, Battle.net, EA Launcher, Origin…etc.

Bottles est dispo en flatpak, AUR ou dans tout un tas de paquets créés par la communauté.

La documentation est également dispo ici.

Remnants of the Precursors – Le remake de Master of Orion, le jeu de stratégie spatial

10 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Remnants of the Precursors de Ray Fowler est une adaptation moderne d’un jeu de stratégie sorti en 1993 et nommé « Master of Orion ». Dans ce jeu de conquête spatiale, vous débutiez avec un vaisseau de colons et deux vaisseaux d’exploration en orbite autour de votre planète. Vous partiez alors à la découverte de nouveaux mondes, pour les coloniser et éventuellement mener la guerre à de nouvelles races extraterrestres, avec en toile de fond des tas de légendes sur les Orions, une race maîtresse qui contrôlait la galaxie.

Remnants of the Precursors est donc un jeu indépendant qui reprend le gameplay et l’univers de Master of Orion. Vous pourrez y incarner l’une des 10 races aliens pour la mener à la victoire afin de dominer la galaxie.

Évidemment, l’interface a été repensée pour que ce soit plus simple, l’AI du jeu est beaucoup plus compétitive et vous pouvez choisir son niveau. Le système diplomatique a également été revu pour autoriser plus d’interactivité qu’à l’époque et les cartes sont beaucoup plus grandes pour accueillir encore plus de vaisseaux afin que les combats spatiaux soient encore plus épiques.

Bref plein de trucs cools qui vous plairont sans toutefois dénaturer l’esprit d’origine de Master of Orion. Remnants of the Precursors c’est comme un bon vieux jeu rétro sorti récemment :-).

Il est dispo sous Linux, Windows et macOS et est totalement gratuit (mais vous pouvez faire un petit don). Et si au premier abord le jeu vous semble complexe, rassurez-vous, il y a un mode d’emploi disponible ici.

À télécharger ici

Le dépôt Android des applications offline

9 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Vous connaissez F-Droid ?

Mais si, cette application pour Android qui permet de se passer du Google Play Store pour installer de nombreuses applications FOSS (logiciels libres et open source). Si vous ne l’avez pas encore, scannez ce QR Code pour l’installer.

Un des avantages de F-Droid, c’est qu’il permet d’y ajouter des dépôts. Et parmi ces dépôts, il y a celui de Second Wind.

Second Wind est simplement un dépôt qui regroupe une collection d’applications libres capables de fonctionner sans réseau. On y trouve entre autres des logiciels de cartographie ou de guidage comme OsmAnd~, une boussole Trail Sense, mais également Umbrella, un guide de survie / de premier secours et bien sûr Briar, une messagerie fonctionnant grâce au Bluetooth et au Wifi.

Second Wind est une bonne idée puisqu’il permet rapidement de faire le plein sur son smartphone de nombreuses applications (dont des jeux) dont on est sûr qu’elles continueront à fonctionner même si on est déconnecté des réseaux. Il y a même une app baptisée ProofMode pour prendre, signer et horodater des photos qui seront utilisables comme preuves.

Pour ajouter le dépôt, vous pouvez suivre ce tuto et ajouter le QR code qui suit :

Bonne découverte à tous !

Clean Insights – Collecter éthiquement de la donnée sur vos utilisateurs

8 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Lorsqu’on crée un site web ou une application mobile, il nous faut de la donnée… Et oui, il faut pouvoir collecter un peu de données pour comprendre comment nos clients et nos utilisateurs se comportent dessus.

Seulement, voilà, ce n’est pas simple à faire soi-même alors la plupart des développeurs se tournent vers des solutions commerciales qui exploitent allégrement les données personnelles des utilisateurs.

Toutefois, si vous êtes un dev avec un peu d’éthique, il est possible d’implémenter Clean Insights qui offre des SDK et des outils basés sur Matomo pour avoir de la donnée anonymisée et sécurisée.

Cela vous permettra de mesurer et de connaître les habitudes d’utilisation de votre service ou application sans toutefois mettre en place une surveillance invasive de vos users. Clean Insights collecte le minimum d’informations, avec une fréquence la plus réduite possible et en la diluant un maximum. Cela signifie que plutôt que de collecter la ville de l’utilisateur, on va simplement collecter sa région.

Le lien entre les données et l’individu est également rompu dès la collecter en y ajoutant du bruit. Ainsi, les individus ne peuvent être reliés aux informations collectées après coup.

Évidemment, tout est transparent dans leur initiative et le projet est sérieusement soutenu par The Guardian Project. C’est d’ailleurs le système d’analyse utilisé par F-Droid et Mailvelope.

Envie d’ajouter une GUI à votre code Python ?

7 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous faites des scripts en Python, mais que vous n’avez toujours pas franchi le pas des interfaces utilisateurs, voici un moyen simple de le faire.

Basée sur la célèbre lib Tkinter qui permet de faire des GUI, la lib Guizero permet aux débutants de concevoir facilement leurs interfaces graphiques en Python.

Une fois installé à l’aide de :

pip3 install guizero

Il est ensuite assez simple de dessiner vos interfaces graphiques en y intégrant tous les widgets nécessaires. Cela va du bouton à cocher à la liste en passant par l’import d’image ou le champ de saisie.

Du classique, mais du facile à implémenter. Par exemple, un petit Hello World ressemblerait à ça :

Allez jeter un oeil à la doc. Vous verrez que c’est super easy et ça vous permettra à vos utilisateurs d’avoir des interactions plus simples avec vos outils en ligne de commande, sans pour autant y passer trop de temps.

À découvrir ici.

Retry – Ne pas réessayer, c’est échouer

6 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous ne savez pas vraiment coder, faire des boules « until » ou ce genre de choses, voici une application qui vous permettra de contourner le problème si vous faites un peu de systèmes.

Cette application, c’est « Retry » qui une fois installé sous Linux pour permettra de repasser une commande jusqu’à ce que celle-ci passe avec succès.

Pour fonctionner, Retry capture le stdin en mémoire au fur et à mesure que les données sont transmises à la commande, et ce stdin capturé est ensuite rejoué si la commande est répétée. Cela permet d’intégrer de la répétition dans des pipelines shell. Retry capture également le stdout en mémoire, et si la commande a réussi, le stdout est marqué comme normal. Au contraire, si la commande a été répétée, le stdout est changé en stderr.

Cela garantit que la sortie est bien passée à stdout une seule et unique fois.

Pour installer Retry sous Ubuntu / Debian :

sudo add-apt-repository ppa:minfrin/retry
sudo apt-get update
sudo apt-get install retry

Ainsi, Retry permet dans vos scripts ou appels CRON de jouer la répétition jusqu’à ce qu’un résultat soit différent (succès ou erreur).

Bref, ça peut servir dans certains cas.

Motion – L’outil Linux pour gérer toutes vos caméras de surveillance

5 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous disposez de plusieurs caméras et que vous voulez les configurer pour surveiller votre domicile, observer les oiseaux, regarder votre animal domestique se lécher la pastille pendant votre absence ou encore faire du livestreaming, Motion peut vous aider.

Cet outil en ligne de commande pour Linux permet créer des vidéos ou de capturer des photos à partir de vos caméras dès qu’un mouvement est détecté. Motion autorise également l’enregistrement en continu, la visualisation en live de vos flux vidéos ou encore le lancement de scripts spécifiques lorsqu’une activité est détectée.

Chaque événement détecté par vos caméras peut ensuite être consigné dans une base de données et si vos caméras filment une partie du voisinage ou la rue (ce qui est interdit), vous pouvez mettre en place des masques personnalisables pour garantir l’anonymat et le respect de la loi.

Motion supporte un grand nombre de caméras, aussi bien caméras IP (RTSP, RTMP, HTTP), webcams V4L2, caméras de Rpi ou encore tout ce qui est carte d’acquisition vidéo.

Chaque flux vidéo est accessible en HTTPS et est sécurisé par une authentification pour pouvoir le regarder ou le piloter.

Motion est à découvrir ici. Et sa documentation est là.

Un serveur web sur un PC de poche de 1994

4 mai 2022 à 16:23
Par : Korben

Et si je vous disais qu’on peut faire un serveur web sur à peu près n’importe quelle machine ?

La preuve avec Terrence Vergauwen qui a utilisé un ordinateur de poche HP 200 LX (PalmTop PC) sorti en 1994, équipé d’un système MS-DOS, d’un CPU 16 bits 80186, de 1 MB de RAM, d’une carte CompactFlash de 2Go de stockage et d’un emplacement PCMCIA pour le modem, afin de délivrer les pages de son site PalmtopTube.com.

L’ordinateur baptisé Félix a quand même subi un petit upgrade qui lui a permis de passer de 8 MHz à 16 MHz au niveau du CPU, et il lui a rajouté également une extension de RAM de 2 MB supplémentaire.

Concernant les fichiers, le HP 200 LX utilise un stockage accessible via le réseau Ethernet, et pour la connexion SSL, il utilise également un reverse proxy installé sur un Raspberry Pi.

Voici l’architecture détaillée du projet :

Ainsi, en HTTPS, l’ordinateur de poche peut absorber 377 000 accès par jour. Avec une connexion directe en HTTP, le rendement pourrait même atteindre 1 demi-million d’accès par jour.

source

Modifier le BSOD de Windows 10

4 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Comme hier, on reste dans l’esprit Windows. Et aujourd’hui, on va apprendre à modifier le BSOD de votre OS préféré, à savoir Windows 10.

Le BSOD ou Blue Screen Of Death c’est ça :

Alors à quoi ça sert de le modifier ?

Et bien à rien. Juste pour le fun, le plaisir ou pour vous la raconter devant vos potes. L’intérêt que j’y vois, en ce qui me concerne, c’est que cela permet de comprendre comment fonctionnent les appels système de Windows et comment il est possible de les détourner.

2: kd> ? nt!HalpPCIConfigReadHandlers+0x18 
Evaluate expression: -8769656301296 = fffff806`27c05910
2: kd> dt nt!_UNICODE_STRING fffff806`27c05910
 ":("
   +0x000 Length           : 4
   +0x002 MaximumLength    : 6
   +0x008 Buffer           : 0xfffff806`27c1faf4  ":(

AndryWindows est un driver développé par le codeur ch3rn0byl qui modifie l’émoticon, la couleur et le message inscrit sur le BSOD.

Par défaut, voici par quoi il sera remplacé :

Mais en grattant un peu dans les sources, vous pourrez tout personnaliser.

Les sources sont disponibles ici.

Comment désactiver Windows Defender ?

3 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Attention, désactiver Windows Defender n’est pas une opération sans risque. Cet outil de Microsoft protège vraiment votre ordinateur et forcer sa désactivation peut vous exposer à des risques de sécurité.

Maintenant que vous êtes au courant, sachez qu’il est difficile de désactiver Windows Defender car Microsoft fait régulièrement des mises à jour et s’arrange toujours pour que celui-ci se réactive sur votre Windows 10 ou 11.

Le seul cas de figure où Windows Defender accepte de se désactiver, c’est dans les cas où vous installer un antivirus. Mais si vous n’avez pas d’antivirus et quand même une grosse envie de le désactiver malgré les risques, voici un outil open source qui fait des miracles.

Cet outil c’est Defender Control qui permet de désactiver de manière permanente. Pour cela, l’outil récupère les bonnes permissions qui lui permettent de désactiver tous les services liés à Windefender. Il désactivera également la protection « anti sabotage » de Windows ainsi que toutes les clés et autres paramètres liés à Windefender.

En installant Defender Control, votre antivirus risque également de crier, mais pas de panique, l’outil est totalement safe. Évidemment, le mieux c’est de ne pas me croire et d’aller regarder vous-même les sources qui se trouvent ici et de compiler vous-même l’outil.

Vous allez manger du Kirby

3 mai 2022 à 08:45
Par : Korben

— Article rédigé par l’ami Remouk (DansTonChat) – Merci à lui —

Plus de 25 ans après Mario dans Super Mario 64, c’est enfin au tour de Kirby d’avoir son propre jeu de plateforme en 3D ! C’est fou quand on y pense. 🤯 Bien sûr la petite boule rose est déjà sortie de son carcan en deux dimensions, mais jamais pour son aventure principale et avec de véritables déplacements dans toutes les directions. Est-ce que cette transformation est réussie ? Nous allons voir ça en détail.

Oui.

Bon OK je détaille un peu plus ! 😀 Tout d’abord, il faut reconnaître que le charme de Kirby, dans son univers ultra mignon, opère immédiatement. Soyons clairs, on est loin d’un Elden Ring car ici tout est bucolique, apaisant, enchanteur.

Grâce à un aspect technique extrêmement soigné, l’expérience est satisfaisante à chaque instant. Chaque personnage est joli, les animations parfaites, les bruitages, les musiques, je me sens un peu idiot à lister tout ça, mais vraiment, on sent l’amour du travail bien fait et on est toujours surpris par de petits détails.

Manette en main, pareil, c’est un bonheur. Tous les mouvements sont fluides, la caméra est toujours parfaitement placée… Certains pouvoirs demanderont plusieurs essais avant d’être maîtrisés, mais il s’agit surtout de bien comprendre leur fonctionnement.

Et oui, j’ai parlé de pouvoirs ! Si vous ne le saviez pas, Kirby peut (quasiment) tout avaler, même les ennemis, et ainsi copier leurs capacités spéciales : épée, feu, foreuse, bombe… Non seulement il y a beaucoup de possibilités, mais en plus on peut les améliorer en retournant dans le village Waddle Dee qui nous sert de base.

D’ailleurs, d’autres activités y seront débloquées au fur et à mesure de votre progression. En plus de l’aventure principale, il y a plein de petites choses à faire ! Tout comme dans chaque niveau, il y a plein de petits secrets à découvrir… Sans parler des épreuves bonus, ou encore du transmorphisme, qui permet d’utiliser certains objets d’une manière… Heu… Très originale !

Vous l’avez compris, c’est un jeu généreux. On peut même jouer à deux, en coopération ! Comme tout jeu Kirby, c’est parfaitement adapté aux enfants, mais on peut y trouver son compte à tout âge : si finir tous les niveaux est à la portée des moins habiles, libérer tous les Waddle Dee et dénicher tous les secrets demandera un peu plus de réflexion et de dextérité. 🙂 Une chose est sûre : l’aventure n’est jamais frustrante.

Acheter Kirby et le monde oublié sur Nintendo Switch

Si vous ne me croyez pas, il vous suffit de tester par vous-même : une démo est disponible sur l’eShop de Nintendo !

VPaint – Un éditeur pour dessiner et animer du vectoriel

2 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

VGC Software a mis au point une technologie permettant de faciliter la création d’illustrations et d’animations indépendamment de la résolution. Vous le savez, en animation, pour que ça rende bien, l’oeil humain a besoin de percevoir un minimum de 24 images par seconde. En dessinant à la main, cela signifie qu’il faut produire 24 dessins pour une seconde de film.

Avec son logiciel VPaint, encore en beta, il est possible gratuitement de dessiner à la main et ensuite définir la largeur des traits, leur courbure, leur lissage en vectoriel, et mettre ensuite tout ça en couleur.

Mais le plus beau là-dedans, c’est qu’il devient possible ensuite de créer une animation en dessinant chaque image ou en générant automatiquement les images de transition. L’outil intègre également un système de calques, ce qui permet de superposer plusieurs vues.

Même si je me doute que les professionnels de l’animation utilisent des outils beaucoup plus complexes et onéreux, VPaint permet à tous de créer par exemple un petit dessin animé, une animation pour un site web voire un logo à main levée qui sera ensuite « corrigeable » facilement.

VPaint est téléchargeable ici pour Linux, Windows et macOS.

Les sources sont disponibles ici

Space Station 14 – Devenez Thomas Presqu’et

1 mai 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous n’avez pas d’ami, pas de famille, pas de travail et peu d’interactions sociales, il est temps de vous sortir les doigts de la combinaison spatiale pour vous rendre sur la Station Spatiale 14 !

Grâce à ce RPG libre et open source, vous allez pouvoir rejoindre une mission spatiale dans laquelle vous incarnerez un astronaute qui devra joué son rôle à la perfection. L’idée de jeu, c’est vraiment de faire du roleplay (jeu de rôle), c’est-à-dire de jouer à fond son personnage comme si c’était la vraie vie.

Il pleins de serveurs disponibles donc à vous de choisir la communauté qui vous plaira le plus, et vous pourrez embrasser une carrière d’astrobiologiste ou de clown de l’espace. Bref, devenir presque comme Thomas (Pesquet).

Comme c’est un logiciel libre, il n’est pas simple à prendre en main, donc il faudra vous accrocher. N’oubliez pas que pour vous déplacer, ce sera les touches WASQD à l’ancienne.

Écrire des scripts shell en Node.js avec Google ZX

30 avril 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous faites des scripts en bash, déjà ça veut dire que vous êtes une belle personne. Mais ça veut également dire que Google pense à vous.

En effet, cette petite entreprise qui un jour sera connue dans le monde entier, j’en suis sûr, a mis en ligne sur son Github un outil qui s’appelle ZX et qui permet d’écrire des scripts beaucoup plus simplement et beaucoup plus rapidement.

Reposant sur NodeJS, ZX ne perdra pas tous ceux qui sont déjà familiers avec JavaScript et Node.js. ZX a la particularité de faciliter la création de child_process et la gestion des messages sortants (stdout et stderr).

Prenons un exemple type hello world qui va utiliser la commande « ls » pour lister les fichiers d’un répertoire et récupérer la sortie de cette commande.

On va d’abord créer un répertoire :

mkdir hello
cd hello

Puis on va initialiser un nouveau projet dans le dossier :

npm init --yes

Ensuite, pour installer zx, il faudra passer par npm comme ceci :

npm install --save-dev zx

On va ensuite créer un script avec l’extension .mjs

nano hello.mjs

Dont voici le code… En gros, on initialise le shebang et y’a plus qu’à utiliser les fonctions de récupération des commandes comme elles sont décrites dans la documentation.

Ainsi, on importe la fonction $ (shell) et on lui passe la commande ls. On récupère la sortie (stdout) de ls dans la variable output et on affiche cette variable.

#! /usr/bin/env node

import { $ } from "zx";

const output = (await $`ls`).stdout;

console.log(output);

ZX est une façon agréable de faire des scripts bash avec NodeJS sans trop se prendre la tête. Vous pouvez même mixer ça avec de la doc en markdown pour exécuter le contenu « code » contenu dans un fichier .md.

Évidemment, je vous recommande lire la doc pour aller au-delà de mon petit exemple.

Ah et en bonus, pour les Patreons, je vous ai même fait un tuto en vidéo.

Merci de votre soutien !

❌