FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Même avec 990 euros de réduction, le Microsoft Surface Duo est une très mauvaise affaire

2 août 2022 à 14:45

Ces derniers jours, un bon plan circule sur le Surface Duo. Proposé à 619 euros, le « smartphone à deux écrans » de Microsoft n'a jamais été aussi abordable. Ne vous faites pas avoir, même à ce prix, c'est un très mauvais plan.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Même avec 990 euros de réduction, le Microsoft Surface Duo est une très mauvaise affaire

2 août 2022 à 14:45

Ces derniers jours, un bon plan circule sur le Surface Duo. Proposé à 619 euros, le « smartphone à deux écrans » de Microsoft n'a jamais été aussi abordable. Ne vous faites pas avoir, même à ce prix, c'est un très mauvais plan.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Samsung a un plan pour empêcher les réparateurs de smartphones de fouiller vos photos

1 août 2022 à 11:04

smartphone cassé brisé fissuré écran

En Corée du Sud, Samsung commence à déployer un « mode réparation ». Une fois activé, il empêcherait la personne qui manipule votre smartphone d'accéder à de nombreuses applications et données.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Samsung a un plan pour empêcher les réparateurs de smartphones de fouiller vos photos

1 août 2022 à 11:04

smartphone cassé brisé fissuré écran

En Corée du Sud, Samsung commence à déployer un « mode réparation ». Une fois activé, il empêcherait la personne qui manipule votre smartphone d'accéder à de nombreuses applications et données.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Comment trouver le numéro IMEI de son téléphone

30 juillet 2022 à 16:15

IMEI

Chaque téléphone se voit attribuer un numéro IMEI. Celui-ci sert aux opérateurs pour identifier les smartphones accédant à leur réseau. Et en cas de vol, le numéro IMEI permet de bloquer le portable pour qu'il ne puisse plus accéder à une ligne téléphonique.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Comment trouver le numéro IMEI de son téléphone

30 juillet 2022 à 16:15

IMEI

Chaque téléphone se voit attribuer un numéro IMEI. Celui-ci sert aux opérateurs pour identifier les smartphones accédant à leur réseau. Et en cas de vol, le numéro IMEI permet de bloquer le portable pour qu'il ne puisse plus accéder à une ligne téléphonique.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

On a essayé le Vivo X Fold, le smartphone pliant qui ringardise presque Samsung

30 juillet 2022 à 13:58

Vivo X Fold

Seulement commercialisé en Chine, le Vivo X Fold a pour particularité d'arborer un design bien plus moderne que le Galaxy Z Fold 3 de Samsung. Il est aussi le premier smartphone pliant doté de capteurs d'empreintes sous l'écran.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

On a essayé le Vivo X Fold, le smartphone pliant qui ringardise presque Samsung

30 juillet 2022 à 13:58

Vivo X Fold

Seulement commercialisé en Chine, le Vivo X Fold a pour particularité d'arborer un design bien plus moderne que le Galaxy Z Fold 3 de Samsung. Il est aussi le premier smartphone pliant doté de capteurs d'empreintes sous l'écran.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Xiaomi diminue l’intensité des ondes du Redmi Note 9 Pro, qui était excessive

29 juillet 2022 à 07:32

L'Agence nationale des fréquences a exigé de Xiaomi de réduire fortement l'intensité des ondes émises par le Redmi Note 9 Pro. Le fabricant s'est exécuté.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Xiaomi diminue l’intensité des ondes du Redmi Note 9 Pro, qui était excessive

29 juillet 2022 à 07:32

L'Agence nationale des fréquences a exigé de Xiaomi de réduire fortement l'intensité des ondes émises par le Redmi Note 9 Pro. Le fabricant s'est exécuté.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Android : 10 millions de téléchargements pour ces applications malveillantes

27 juillet 2022 à 08:46

Il est très fréquent que des applications malveillantes circulent sur le Google Play Store. Une nouvelle salve d'applications Android remplies de logiciels publicitaires et malveillants a été découverte avec 10 millions de téléchargements au total.

D'après l'équipe de Dr.Web, à l'origine du rapport qui mentionne ces applications, ces dernières se présentent comme des outils de retouche d'image, des claviers virtuels, des solutions pour optimiser le système ou encore pour gérer le fond d'écran. Cependant, ces applications ne s'arrêtent pas à leur fonctionnalité première puisqu'elles en profitent pour diffuser des publicités intrusives sur l'appareil, mais ce n'est pas tout ! En effets, ces applications sont capables de voler vos comptes sur les réseaux sociaux et de vous abonner à des services premium à partir de votre numéro de téléphone.

Suite à l'installation, ces applications demandent à pouvoir s'exécuter en tâche de fond sans être impacté par l'économiseur de batterie, et elles demandent aussi l'autorisation de superposer des fenêtres sur n'importe quelle application afin de pouvoir capturer les informations que vous saisissez, par exemple.

Par exemple, l'application "Neon Theme Keyboard" compte environ 1 million de téléchargements malgré une note très mauvaise de 1,8 sur 5. D'autres applications ont tout de même 100 000 ou 50 000 téléchargements. Autre exemple, avec les applications "YouToon – AI Cartoon Effect" et "Pista – Cartoon Photo Effect" téléchargées 1,5 million de fois et qui ont pour objectif de voler votre compte Facebook !

Voici la liste des applications malveillantes, même si à ce jour Google a supprimé la majorité d'entre-elles du Google Play Store. Si vous utilisez l'une de ces applications, vous devez la désinstaller immédiatement et exécuter une analyse antivirus sur votre smartphone.

  • Photo Editor: Beauty Filter (gb.artfilter.tenvarnist)
  • Photo Editor: Retouch & Cutout (de.nineergysh.quickarttwo)
  • Photo Editor: Art Filters (gb.painnt.moonlightingnine)
  • Photo Editor - Design Maker (gb.twentynine.redaktoridea)
  • Photo Editor & Background Eraser (de.photoground.twentysixshot)
  • Photo & Exif Editor (de.xnano.photoexifeditornine)
  • Photo Editor - Filters Effects (de.hitopgop.sixtyeightgx)
  • Photo Filters & Effects (de.sixtyonecollice.cameraroll)
  • Photo Editor : Blur Image (de.instgang.fiftyggfife)
  • Photo Editor : Cut, Paste (de.fiftyninecamera.rollredactor)
  • Emoji Keyboard: Stickers & GIF (gb.crazykey.sevenboard)
  • Neon Theme Keyboard (com.neonthemekeyboard.app)
  • Neon Theme - Android Keyboard (com.androidneonkeyboard.app)
  • Cashe Cleaner (com.cachecleanereasytool.app)
  • Fancy Charging (com.fancyanimatedbattery.app)
  • FastCleaner: Cashe Cleaner (com.fastcleanercashecleaner.app)
  • Call Skins - Caller Themes (com.rockskinthemes.app)
  • Funny Caller (com.funnycallercustomtheme.app)
  • CallMe Phone Themes (com.callercallwallpaper.app)
  • InCall: Contact Background (com.mycallcustomcallscrean.app)
  • MyCall - Call Personalization (com.mycallcallpersonalization.app)
  • Caller Theme (com.caller.theme.slow)
  • Caller Theme (com.callertheme.firstref)
  • Funny Wallpapers - Live Screen (com.funnywallpapaerslive.app)
  • 4K Wallpapers Auto Changer (de.andromo.ssfiftylivesixcc)
  • NewScrean: 4D Wallpapers (com.newscrean4dwallpapers.app)
  • Stock Wallpapers & Backgrounds (de.stockeighty.onewallpapers)
  • Notes - reminders and lists (com.notesreminderslists.app)

Source

The post Android : 10 millions de téléchargements pour ces applications malveillantes first appeared on IT-Connect.

Test du Google Pixel 6a : à 459 euros, il excelle en photo

21 juillet 2022 à 19:00

Numerama a testé le Google Pixel 6a, la version milieu de gamme du Pixel 6 commercialisé à l'automne dernier. Plus petit, mais équipé de la même puce, ce smartphone a tout pour plaire.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

FairEmail – Rien de mieux qu’une app open source pour lire vos emails

18 juillet 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous en avez assez des applications mails proprio comme Outlook ou Gmail, je vous présente FairEmail. Ce client mail pour Android sous licence libre est une alternative à K9 mail avec un positionnement très concret de protection de votre vie privée.

FairEmail ne stocke absolument aucune donnée sur des serveurs tiers, il bloque tous les trackers présents dans les messages, et essaye de reformater les messages pour vous éviter de tomber dans des pièges de phishing.

Si vous cliquez sur un lien, il vous demandera une confirmation, et vos emails ne seront pas envoyés dans la sauvegarde automatique de votre smartphone (Google Backup) contrairement à d’autres apps. FairEmail est sans pub et sans tracking (ça bloque les images et les scripts) et pour une fois, l’interface n’est pas si dégueu. Il y a même un thème sombre.

Et si vous le souhaitez, FairEmail peut même lire et envoyer des emails chiffrés (PGP) et également programmer des dates et heures d’envoi. Quoiqu’il en soit, vous serez impressionné par la quantité de paramétrages disponibles.

Une version pro à 6,99 € est également dispo avec notamment une fonctionnalité Snooze (truc que j’utilise souvent) mais également tout le nécessaire pour coloriser, filtrer et classer vos dossiers / emails.

À télécharger ici sur le PlayStore et sur F-Droid. Et les sources sont là.

Accro à mon téléphone : mails et réseaux sociaux

18 juillet 2022 à 07:00
Par : Fx
accro smartphone 300x225 - Accro à mon téléphone : mails et réseaux sociauxÊtes-vous accro à votre téléphone ou aux réseaux sociaux ? Si vous lisez cet article, peut-être que vous vous êtes déjà posé la question. Cet article a été écrit sur plusieurs jours. J’aurais pu l’écrire d’une traite, mais j’ai voulu prendre le temps de partager mes expériences… sans pression. Je passe beaucoup de temps sur mon téléphone, 7 jours sur 7… même pendant les vacances. Avec le BYOD (apportez votre propre appareil au travail), la frontière entre vie personnelle et […]

L’offre de SFR avec un forfait et un téléphone Xiaomi à 15 euros par mois vaut-elle le coup ?

17 juillet 2022 à 11:20

[Deal du jour] Offre étonnante chez RED by SFR : un forfait et un téléphone dans une seule et même offre. Pour un tarif très abordable, on peut obtenir le Xiaomi Redmi Note 10 Pro et 100 Go de données en 4G.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Microsoft devrait proposer l’application Outlook Lite sur Android

6 juillet 2022 à 11:29

Sur mobile, l'application officielle Microsoft Outlook est présente depuis de nombreuses années et la firme de Redmond devrait bientôt proposer une alternative baptisée Outlook Lite. Comme son nom l'indique, il s'agirait d'une version allégée du client de messagerie Microsoft.

L'application Microsoft Outlook compte plus de 500 millions de téléchargements sur le Play Store de Google, et c'est clairement l'une des applications phares sur smartphone lorsqu'il s'agit de consulter ses e-mails et gérer son agenda, notamment si l'on utilise Office 365. À l'instar de Facebook avec son application Facebook Lite, Microsoft devrait proposer une version allégée de son client de messagerie pour Android : Outlook Lite.

L'objectif d'Outlook Lite est de rendre l'application plus légère, plus rapide et moins gourmande en ressources, afin qu'elle puisse tourner facilement sur n'importe quel appareil Android. Aujourd'hui, ce n'est pas forcément le cas avec la version actuelle. Microsoft précise que cette nouvelle application Android "apporte les principaux avantages d'Outlook, dans une application de plus petite taille, avec des performances rapides pour les appareils bas de gamme sur n'importe quel réseau".

L'application Outlook Lite est attendue courant juillet 2022, pour tout le monde, d'après la feuille de route de Microsoft. Actuellement, elle serait déjà disponible dans certains pays et elle serait limitées à certains types de comptes, notamment Outlook, Hotmail et Live. Nous en serons plus lorsque l'application sera disponible en France, mais la version actuelle d'Outlook prend en charge également des services de messagerie tiers, si ce n'est qu'il faut configurer manuellement les serveurs SMTP et IMAP/POP dans l'application. Par ailleurs, on sait que Microsoft travaille aussi sur une version unifiée d'Outlook avec l'application nommée One Outlook.

Que pensez-vous de l'arrivée imminente de l'application Outlook Lite sur Android ?

Source

The post Microsoft devrait proposer l’application Outlook Lite sur Android first appeared on IT-Connect.

Le reconditionnement de produits high tech réalisé en France, un atout écologique

25 juin 2022 à 09:12
Par : Korben

— Article en partenariat avec Largo —

Le problème de nos smartphones

Nous avons tous chez nous des ordinateurs portables, des smartphones, des tablettes et tout un tas d’objets électroniques dont nous oublions jusqu’à l’existence, tant ils font partie intégrante de notre quotidien.

Mais savez-vous de quoi se compose chacun de ces appareils ? Connaissez-vous les matériaux utilisés dans leur fabrication ? Avez-vous eu vent de leur processus de fabrication ? Comment ont ils été acheminés jusqu’à vous ?

Prenons un smartphone Android, tout ce qu’il y a de plus classique. Celui-ci se compose d’un écran tactile, de puces électroniques, d’une batterie, d’un micro, d’enceintes, d’un module vibrant et bien sûr d’une coque essentiellement en plastique. Pour les tablettes et les PC portables, c’est d’ailleurs exactement la même chose.

Chacun de ces éléments a été imaginé par des hordes d’ingénieurs qui pour leur donner vie, ont été puiser dans la nature les briques essentielles à leur conception. Ainsi, on y retrouve des métaux que vous connaissez comme le nickel, le cuivre, le magnésium, le cobalt ou encore le lithium. Mais également tout un tas d’autres métaux rares qu’on appelle d’ailleurs « terre rare » et dont vous ignorez probablement l’existence : tantale, indium, hafnium, cérium, néodyme, lanthane, yttrium, praséodyme, terbium et bien d’autres. La liste est longue !

Seulement, voilà, il y a un hic ! Ces terres rares ont une particularité qui échappe à beaucoup : elles sont rares. On en extrait d’ailleurs moins de 100 000 tonnes par an. Quand on sait qu’un disque dur récent peut en contenir jusqu’à 4,5 grammes, on mesure bien l’enjeu qu’on les industriels à toujours vouloir en extraire de plus en plus.

Mais elles font partie des ressources finies de notre planète et en plus d’être parfois extraites des mines dans des conditions humaines déplorables, elles ont également un poids écologique important. En effet, ces terres rares ont la particularité d’être mêlées à d’autres minéraux. Il faut donc les séparer du reste et cela nécessite beaucoup d’eau ainsi que de nombreux procédés chimiques polluants.

Et tout cela ne risque pas de s’arranger puisque la demande mondiale en appareils électroniques continue son augmentation exponentielle. Nous sommes collectivement des boulimiques d’électronique. La preuve, en 2021, les Français à eux seuls ont acheté plus de 25 millions de smartphones neufs.

Alors on fait quoi ?

Et bien on recycle !

Et pourtant, même si c’est parfois compliqué, nous savons recycler tous ces objets électroniques. Seuls 10% de nos smartphones entrent dans ce circuit du recyclage.

Vous avez tous déjà entendu parlé de ces gens en Inde ou en Chine qui reçoivent des cargaisons entières de nos déchets électroniques pour en extraire l’or ou le cuivre, une fois encore dans des conditions de travail déplorables.

Que ce soit en Inde, en Chine, aux États-Unis ou en Europe, des filières se développent pour justement extraire de nos objets tous ces métaux afin de les réutiliser.

Mais il existe également une autre voie dont on parle encore trop peu : Le reconditionnement !

Le reconditionnement

Quand vous achetez un smartphone ou un laptop sur Le Bon Coin en occasion, vous héritez des défauts de l’appareil. Un écran griffé, une enceinte grésillante, une batterie à bout de souffle…etc. Avec le reconditionnement, c’est différent puisque l’appareil est remis à neuf avant de vous être vendu.

En effet, les entreprises qui reconditionnent de l’électronique ont des processus rigoureux de réparation et de tests. Les composants défectueux sont remplacés et leurs performances évaluées avant d’être à nouveau mis sur le marché. Ce sont donc des appareils parfaitement fiables qui sont remis dans le circuit.

Hormis la qualité du produit, pour le consommateur, c’est également tout bénef, puisque les prix des appareils reconditionnés sont bien moins élevés que ceux des appareils vendus neufs. Il n’est pas rare qu’on frôle les -50% sur certains appareils remis à neufs. Sur un smartphone Android ou un iPhone reconditionné en France, c’est quand même super intéressant d’avoir des prix largement réduits. Et évidemment au niveau de l’écologie, c’est imparable.

Plutôt que de finir dans une décharge, au profit d’un appareil neuf, grâce au reconditionnement, le produit entame une seconde vie. L’empreinte écologique de fabrication, de marketing ou encore de transport se retrouve donc lissée au court du temps et cet objet reconditionné prendra la place d’un objet fraîchement fabriqué. Et ça c’est beau.

De plus, si vous aimez les modèles un peu plus anciens, c’est également le seul moyen d’en acquérir un « neuf » vu que celui-ci ne sera plus vendu par le fabricant.

Mais alors comment ça se passe ?

Reconditionner un appareil est un processus qui prend du temps. Différents techniciens se relaient sur l’objet pour l’évaluer, le démonter, remplacer les parties défectueuses, le réassembler pour finalement réaliser une batterie de tests manuels. Pour enfin, si tout est concluant, le revendre au consommateur. C’est donc un processus qui demande de la main-d’œuvre et du temps. Beaucoup de temps.

Toutefois, la société Largo, reconditionneur français, a récemment fait évoluer l’ensemble de son processus de reconditionnement en en automatisant une grande partie. C’est le premier sur le marché français à automatiser plusieurs phases clés du reconditionnement.

Hormis le gain de temps, cette automatisation renforce le niveau de qualité du reconditionnement des appareils électroniques et permet d’absorber les pics d’activité exigés par la demande des clients.

L’automatisation du reconditionnement chez Largo

La diversité des appareils reconditionnés fait que l’humain reste indispensable au remplacement des composants, mais toute la phase de « testing » a été rendue entièrement automatisée grâce à 6 robots eTASQ Motion co-développés par PONANT Technologies et Largo.

Ces robots assez singuliers et entièrement programmables peuvent ainsi travailler sur différentes phases liées aux tests des IHM (Interfaces Homme Machine) des smartphones et des tablettes reconditionnées. Comme ces tâches sont assez répétitives, cela permet aux humains présents dans les ateliers de travailler sur des tâches plus complexes et intéressantes.

Placés sous l’œil vigilant de leurs opérateurs, ces robots effectuent alors des tests très précis et parfaitement objectifs sur 37 points de contrôles : Connectivité, audio, boutons, capteurs, écran, caméras, batterie et la sécurité.

Leur « toucher », leur « vue » et leur « ouie » de robot permet d’éviter toute notion de subjectivité que pourrait avoir un technicien humain par exemple sur la qualité de l’écran ou du son.

Et surtout, ce sont de gros bosseurs. Ces 6 eTASQ Motion sont capables d’évaluer jusqu’à 20 appareils par heure.

Toutefois, rassurez-vous, après être passés par les « mains » expertes du robot, le smartphone ou la tablette sont vérifiés visuellement une dernière fois par un humain, avant d’être remis dans le circuit de distribution à destination des consommateurs.

Go Largo !

Grâce à cette démarche de reconditionnement inédite, Largo peut ainsi accélérer sa croissance et reconditionner beaucoup plus de smartphones, de tablettes et de PCs qu’avant. Et ça, c’est bon pour l’environnement.

De plus, cette automatisation renforce encore plus la qualité du reconditionnement 100% français de Largo. Ce sont leurs clients qui vont être contents.

Cliquez ici pour visiter le site de Largo.

Synology DS Router 2.0 – Quick Review

3 juin 2022 à 01:10

Synology DS Router 2.0 Mobile App Review

Synology, as a brand, has always been remarkably keen to highlight its software more than its hardware. That isn’t to say that the brand does not have some great hardware in its portfolio, but they would rather be known as a ‘solution’ provider, as opposed to a ‘hardware’ provider. Their software development often extends much further than just the system and services that their hardware includes (e.g. DSM, SRM, Surveillance Station, etc) and alongside their onboard software, they have long been producing a wide range of client hardware tools that integrate with their solutions and allow much more convenient and tailored access to their systems. One such application that has seen a big update in 2022 is the mobile client application DS Router for iOS and Android, which is now available in version 2.0. The Synology router portfolio is a little smaller than the rest of their Diskstation, Rackstation and Surveillance focused solutions, but this has not seemingly dulled continued development on router software and DS Router 2.0 has arrived with promised improvements in its GUI, it’s range of supported services of your Synology router system and a greater degree of control possible via this highly convenient mobile app. So today I wanted to write a short review on this latest update to the app and find out if this app is as good as they say it is, whether this adds to a compelling reason to switch to their network ecosystem and ultimately if Synology Routers deserve your data. Let’s start.

Synology DS Router 2.0 Review – GUI and Navigation

The user interface of DS Router 2.0 is very clear and after you have entered your login credentials (as well as the 2-step authentication of course, that is fully supported too) you are taken to a very easy to follow and clean GUI. The initial screen is quite understated, with it highlighting the accessed system internet connectivity, a notification bell to highlight anything pressing that needs your attention and some basic level details that are by no means intimidating. This initial lite overview also allows you to share the access to this WiFi connection in 2 clicks with anyone in your vicinity via a bunch of methods native to your handset. If you are looking for more information on the control and customization of your Synology Router via the app, then you will need to click the settings tab and that shows a much more detailed breakdown of what the app has control over.

As user-friendly and clear as this all is in DS Router 2.0, I would definitely have preferred the network tools/controls to be their own option on the bottom row (alongside Device List and Safe Search) as most people using DS Router 2.0 with their router will be using it to manage and monitor their network on the fly and it seems a tiny bit odd to go to ‘settings’ on the app, compared against the PC/Mac desktop interface SRM that places these controls under ‘Network Center’ and has a separate ‘Control Panel’ for settings. All that said, the settings menu is pretty exhaustive and although it seems to have the controls for EVERYTHING, it does seem a little TOO general. Overall, you definitely cannot criticise the level of controls available in DS Router 2.0, but the layout could maybe be expanded a bit on the bottom control bar.

Synology DS Router 2.0 Review – Network Activity Monitoring

The DS Router 2.0 app allows you to monitor the activity of your Synology router on the fly, as well as access historical records (if you have enabled the system option to keep records). These records can be extended to track upload/download traffic into the router WAN, but you can also access details on the individual devices on the network and how much data (packets or MB/KB/etc) is being exchanged. Once again, this UI is incredibly straightforward and pretty intuitive.

This traffic and resource monitoring does not extend to monitoring the CPU/Memory usage (which CAN be checked in the ‘router information area), but it does show a list of the active processes and services running on the router and how much of a bite they are taking on the router and which are eating up the bandwidth more than others. It’s a fairly expected and non-ground-breaking tool, but the fact it can also include historical data whilst on the fly (accessible via a convenient mobile app) definitely rates it much higher than many other traffic/network monitoring mobile router tools out there.

Synology DS Router 2.0 Review – Mesh Controls

One of the most prominent features that have been highlighted in recent releases of the Synology Ruter series is the support of mesh router support. This is when a primary network can be wirelessly (or in some cases wired) expanded by a physical network of nodes that are dotted around your home or place of work. As useful as a desktop PC/Mac user interface is for navigating the SRM 1.3 software, adding nodes is always going to be much, MUCH easier to do if you are using a mobile. This is because of physically moving around to test signal strength and optimal connectivity via the primary router and the node(s). The Synology DS Router 2.0 application allows you to easily add nodes (including setup and signal improvement suggestions) and expand your wireless network easily.

Again, this is not something that is new to router mobile apps but it is worth highlighting, as when it comes to mobile control and management of a router, this can be a real killer to have to do on a static machine. Plus, it is provided easily and very straightforwardly.

Synology DS Router 2.0 Review – WiFi Controls

Controlling and monitoring your WiFi networks with DS Router 2.0 is also a great deal more detailed that you might expect. The latest Synology RT6600ax router supports upto x15 SSIDs on a network and the WiFi control of DS Router 2.0 not only allows you to change their basic individual settings (name, security protocols/encryption, passcode, etc), but it also allows you to do some more precise things. This includes the ability to connect an SSID to a specific 2.4/5Ghz band (or both), change the radio channel between 20-160Mhz to use the available frequency more efficiently, to black/white list Mac Addresses or IPs or even lock the WiFi to a schedule.

Alongside this, you have the option to take advantage of Smart connect, which runs in the background of your router’s WiFi to automatically move connected devices from the 5Ghz (faster by smaller range) connection to 2.4Ghz (slower, but much further reach) frequency as client hardware changes location. Finally, you have similar options available to create and edit your guest WiFi network as needed – all manageable from the DS Router application. I genuinely cannot fault this area of DS Router 2.0 and in fact, it was significantly faster/easier to navigate WiFi settings on mobile than on the desktop!

Synology DS Router 2.0 Review – Client Monitoring

Next, you have client monitoring and control tools. From the ‘Device List’ tab, you are able to see all the connected devices to your Synology router (as well as a history of previously connected or offline devices) that allows you to customize what level of access and priority those devices have on the overall bandwidth. The initial Device List GUI breaks the devices into wired/wireless, but also shows their level of network traffic, the frequency/band they are occupying and the SSID/LAN they are living on at that time.

Each of these client entries can be opened up into its own sub-menu that allows you to name the client hardware and apply an icon suitable to it (e. phone, tablet, printer, etc). More interestingly though, you can also make immediate changes to how that device is being handled by the router with some hardcoded options. These include the ability to move the device into a Low or Medium device group (to apply on-the-fly priority of service if you need a given client to have their connectivity at that second to be adjusted), as well as a single click slider option to temporarily pause internet access for a client device on the fly. This is all presented very clearly again and with as little tech jargon (outside of terms like IPs and MAC addresses) as possible.

Synology DS Router 2.0 Review – Safe Access

Almost certainly the ‘jewel in the crown’ of the Synology Router system is the ‘Safe Access’ feature that allows you to create a completely customized, dynamic and human-friendly control system for your entire network. It would be tremendously unfair to think of it as a simple ‘Parental Control’ system (which I should add several mid-high level router providers seemingly lock behind a subscription wall, disappointingly) as that would be like comparing a push-bike with Harley Davidson! In brief, Safe Access allows you to create user profiles for every member of your family/office/business and then connect their client devices to that profile (eg Mum, Dad, HR, Children, Printers, security cameras, etc). Once you have done that, you can then create easy to create, customize and control rules that will apply to a specific profile and filter down into all the devices underneath it (adding a user photo and router login credentials too if you choose). The range of rules and parameters that you can apply to a profile are both extensive AND very easy to understand. As new devices connect to the router, you can add these in 2 clicks to an existing Safe Access Profile OR in 3-4 clicks, create a brand new one.

Each profile can be adjusted to quite an impressive degree in DS Router 2.0 and there are several network monitoring tools available to see their current/historic network usage. Digging a little deeper into the profile creation shows that in DS Router 2.0 you have pretty much ALL the configuration and on-the-fly profile management controls that are available in Safe Access on the desktop SRM 1.3 platform. You can create internet access and time quote rules (time of date, day of the week and even number of hours that a user is allowed to connect, that can be spread across each of their devices to prevent overlap/abuse of access by hopping devices), as well as apply a rather dynamic web filter to a specific Safe Access profile. So, for example, you can choose to craft rules for a specific profile that means that all devices under ‘Daniel’ (in this case a teenager) share a 2-hour evening internet access (spread across their phone/home console), but only between 5-9pm and allows access to educational/homework-related sites, but not adult or social media sites. This same kind of profile rule logic can be applied to staff/employees when you need to provide internet for work, but need some sites restricted for SOME employees but not all (eg, ‘marketing’ team needs all social media outlets, but not the warehouse teams).

When it comes to that Web Filtering, the controls that are included in DS Router 2.0 are almost identical to those of the desktop web browser SRM 1.3 GUI – which (for when you need to make changes quickly on the fly whilst at work/off-site) is going to be fantastically useful. There are several preset profiles that can be switched between, or you can craft your own bespoke profile. You can also ‘force’ safe-search rules on a wide range of social networks and search engines which means that explicitly or inappropriate material is filtered out on these sites before they are viewed by the destinate client device. This safe search push will override any settings on that search engine by the user, even if they are logged in (eg Google Search and having your Gmail account logged in).

Overall, I cannot stress enough that alongside Synology Routers having Safe Access largely justifying the whole system, the controls of it that are available in DS Router are EXACTLY the level of ease-of-use and level of control that parents and employers are going to need access to at a moments notice. Plus, the level of creation and modification you can make with DS Router 2.0 to newly connected devices to the network is just as good. Massive thumbs up from me.

Synology DS Router 2.0 Review – Cross Service & USB

Before I end the review of DS Router 2.0 for iOS and Android, I wanted to talk about one of the often overlooked features of Synology Routers and mobile applications from the brand. All Synology routers feature 1-2 USB Ports and because Synology is a brand that is largely associated with NAS development (committing millions of hours of R&D into that industry) you will not be too surprised to know that connecting a USB drive to your Synology router will allow you to use a whole bunch of Synology NAS applications and services on your mobile phone. Now, I am not suggesting that the RT6600ax, RT2600ac or MR2200ac are suitable replacements for a NAS, however, I AM suggesting that the range of services available for a USB storage device in SRM 1.3 and DS Router 2.0 is surprisingly fleshed out. The DS File mobile application allows you to see the full file/folder structure, create customizable share links for the files (network or remote access), allows shared folder management, zip/extract collections of files, view several different types of files on the device and is pretty much exactly the same user experience that a Synology NAS user would have on in this app, but with just a USB drive.

Additionally, the DS File application in use with a Synology router also allows you to create an automatic photo backup from your mobile devices,directly to the USB storage connected to the router. I know this is not a DS Router application, but the fact this is something that is still possible was just too interesting not to mention. The phone photo backups can be set to only backup any/all photos taken (that are saved to certain directories, such as DCIM) from that point onwards, only backup all your existing photos upto that point, or the best of both and have a regular backup of all your photos on the fly from your handset to the router and to the USB. Its a very minor thing I know, but the idea that the Synology router allows you to create a pretty full proof live sync photo backup from your phone with any old USB is pretty cool.

My FULL review of the Synology DS Router application will be available on NASCompares shortly. You can find the video below:

Synology DS Router 2.0 Mobile App Review – Conclusion & Verdict

Overall, DS Router 2.0 is still a great application and the wider range of services and controls that have been added to this latest version definitely make it much more viable as a long term alternative to the desktop GUI/SRM 1.3 when managing your router. The GUI is still not the best it can be, with odd ‘everything else here’ vibes from the ‘settings’ menu, but it is incredibly clear, pretty intuitive and manages to make the navigation and management of your router to be much less intimidating than many would think. Some things are near impossible to simplify (port forwarding rules, for example) but even there, DS Router gives it a try. The controls of both Safe Access and Wireless Management are particular standouts of how the new version of the app has increased convenient control and although DS Router does not completely remove the need/necessity of a web browser and time in SRM to set up your router, it is pretty darn close!

 

PROs of the DS Router 2.0 CONs of DS Router 2.0
Easy to use and follow controls

Modern and Intuitive design

Safe Access management on the fly is 10/10

Wireless Management on the fly is also tip-top

Device Monitoring and Management is fast and clear

Very Responsive GUI

Traffic/Activity Monitoring is very good (plus supports historical data)

The Settings Menu seems overly full and some items should be standalone/selectable on the bottom bar

 

Synology Router Portfolio

RT6600ax

RT2600ac

MR2200ac

Class / band
compatible standards
AX6600 / Tri-band
IEEE 802.11ax / ac / a / b / g / n
AC2600 / dual band
IEEE 802.11ac / a / b / g / n
AC2200 / Tri-band
IEEE 802.11ac / a / b / g / n
Maximum communication speed
(5GHz band 1)
4800Mbps

(160Mhz)

1,733Mbps
(4str / 80MHz)
867Mbps
(2str / 80MHz)
Maximum communication speed
(5GHz band 2)
1200Mbps incompatible 867Mbps
(2str / 80MHz)
Maximum communication speed
(2.4GHz band)
600Mbps 800Mbps
(4str / 40MHz / 256QAM)
400Mbps
(2str / 40MHz / 256QAM)
WAN terminal 1000BASE-T x 1 1000BASE-T x 1 1000BASE-T x 1
LAN terminal 2.5GBASE-T x 1 * 1
1000BASE-T x 3
1000BASE-T x 4 * 2 1000BASE-T x 1
USB terminal USB 3.0 Standard-A x 1 USB 3.0 Standard-A x 1
USB 2.0 Standard-A x 1
USB 3.0 Standard-A x 1
CPU Qualcomm IPQ6018
Arm Cortex-A53 4-core 1.8GHz
Qualcomm IPQ8065
Qualcomm Krait 300 2 core 1.7GHz
Qualcomm IPQ4019
Arm Cortex-A7 4 core 717MHz
RAM 1GB DDR3 DDR3 512MB DDR3 256MB

 

You can watch the FULL review of the latest WiFi 6 Router from Synology, the RT6600ax, over on YouTube below:

Alternatively, you can watch my full review of Synology SRM 1.3 on this NAS in the video below:

📧 LET ME KNOW ABOUT NEW POSTS 🔔

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 1,263 other subscribers


Get an alert every time something gets added to this specific article!


Want to follow specific category?

This description contains links to Amazon. These links will take you to some of the products mentioned in today's content. As an Amazon Associate, I earn from qualifying purchases. Visit the NASCompares Deal Finder to find the best place to buy this device in your region, based on Service, Support and Reputation - Just Search for your NAS Drive in the Box Below

Need Advice on Data Storage from an Expert?

We want to keep the free advice on NASCompares FREE for as long as we can. Since this service started back in Jan '18, We have helped hundreds of users every month solve their storage woes, but we can only continue to do this with your support. So please do choose to buy at Amazon US and Amazon UK on the articles when buying to provide advert revenue support or to donate/support the site below. Finally, for free advice about your setup, just leave a message in the comments below here at NASCompares.com and we will get back to you. Need Help? Where possible (and where appropriate) please provide as much information about your requirements, as then I can arrange the best answer and solution to your needs. Do not worry about your e-mail address being required, it will NOT be used in a mailing list and will NOT be used in any way other than to respond to your enquiry. [contact-form-7] Terms and Conditions Alternatively, why not ask me on the ASK NASCompares forum, by clicking the button below. This is a community hub that serves as a place that I can answer your question, chew the fat, share new release information and even get corrections posted. I will always get around to answering ALL queries, but as a one-man operation, I cannot promise speed! So by sharing your query in the ASK NASCompares section below, you can get a better range of solutions and suggestions, alongside my own.  

 

Partager la connexion internet de son téléphone Android avec son PC

6 mars 2020 à 09:20

Voici un tutoriel qui explique comment partager sa connexion internet entre son smartphone Android et un PC.
Depuis un téléphone Android, vous pouvez permettre à votre ordinateur de se connecter à internet.
L’ordinateur bénéficiera alors de la connexion 3G ou 4G votre smartphone.
Cela est assez pratique dans un lieu public où vous n’avez pas de connexion internet disponible (Wi-Fi public, etc) comme un train par exemple.

Voici comment comment connecter mon pc a internet via mon téléphone.

Partager la connexion internet de son téléphone Android avec son PC

Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android

Le partage de connexion avec un Smartphone Android peut se faire de deux manière.

  • avec un câble USB. Vous branchez votre téléphone sur votre PC puis vous partagez la connexion internet.
  • Par Wifi. Votre Smartphone devient point d’accès Wifi. Il ne reste plus qu’à connecter votre PC dessus pour utiliser internet par ce dernier.
  • Avec le Bluetooth. Vous appareillez votre Smartphone Android sur le PC puis activez le point d’accès mobile Bluetooth.

par câble USB

Branchez votre téléphone à votre ordinateur à partir de votre câble USB.

  • Ensuite sur le smartphone, ouvrez les paramètres.
  • puis connexion
  • Enfin ouvrez Point d’accès mobile et modem
Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android avec un câble USB
  • Enfin sur la page des points d’accès mobile et modem, activez modem USB.
Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android avec un câble USB

Dans le cas d’un téléphone Samsung, une carte Ethernet Samsung Mobile USB Remote NDIS Network Device est montée sur l’ordinateur.
La configuration IP est attribuée automatiquement, de sorte, que le téléphone partage la connexion internet.

Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android avec un câble USB

A partir de là, vous pouvez surfer depuis le PC à travers le partage de connexion de votre Smartphone.
Vous surfez alors sur le PC avec la connexion 3G ou 4G de votre Android.

Bravo ! vous avez réussi à connecter votre pc a internet via mon téléphone.

par Wi-Fi

Il est aussi possible, de partager la connexion internet d’un téléphone Android par Wi-Fi.
Cela est pratique lorsque vous n’avez pas votre câble USB sous la main.
Le téléphone agit comme un émetteur Wifi sur lequel vous pouvez vous connecter.
Un mot de passe sécurisé est alors créé que l’on utilise ensuite sur le PC pour connecter en Wifi.

  • Depuis le smartphone, ouvrez les paramètres.
  • puis Modem et point d’accès mobile dans la partie connexion réseau.
  • Cette fois-ci, choisissez Point d’accès mobile
Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Pour configurer le point d’accès mobile, cliquez sur les 3 petits points en haut à droite puis configurer le point d’accès mobile.
Donnez un nom au réseau WIFI (SSID) et saisissez un mot de passe qui empêchera n’importe qui d’utiliser votre téléphone comme accès internet.
Laissez la sécurité sur WPA2-PSK

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Il suffit ensuite d’activer le point d’accès mobile, en passant la languette en haut sur le vert.

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Le réseau Wifi devrait alors visible dans les réseaux Wifi à portée.
Connectez-vous dessus et saisissez le mot de passe mis précédemment.

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Sur votre téléphone, vous pouvez voir les ordinateurs connectés à votre Wifi.

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Bien entendu, pour que le partage de connexion internet fonctionne, il faut aussi que les données mobiles soient activées.
Cela bouffe aussi pas mal la batterie mais ça dépanne !

Bravo ! vous avez réussi à partager la connexion internet de votre Smartphone avec votre PC.

En Bluetooth

La dernière solution pour partager la connexion internet de votre Smartphone sur le PC en Bluetooth.
La première chose à faire est d’appareiller votre téléphone sur le PC en Bluetooth.
Pour cela :

  • Sur le Smartphone, ouvrez les paramètres
  • Puis Connexions
  • Cliquez sur Bluetooth, si vous voyez votre ordinateur, ajoutez le.
  • Sur le PC en Windows 10, une notification s’affiche pour vous avertir que le Smartphone est appareillé.

L’autre solution est de passer par le PC en Windows 10.

  • Ouvrez les paramètres de Windows 10
  • puis Périphériques > Appareils Bluetooth et autres
  • Cliquez sur Ajouter un appareil
  • Un scan s’effectue et vous devez voir votre appareil, cliquez dessus.
Partager connexion android avec pc en Bluetooth
  • L’appairage se fait, vous devez autoriser l’appareil sur le PC et Smartphone.
Partager connexion android avec pc en Bluetooth

Smart Lock peut aussi s’activer.
Depuis ce dernier, il faut aussi autoriser la connexion bluetooth de s’effectuer et ajouter l’appareil.

Partager connexion android avec pc en Bluetooth

Enfin il ne reste plus qu’à activer le point d’accès mobile Bluetooth.
Pour cela depuis le téléphone :

  • Sur le Smartphone, ouvrez les paramètres
  • Puis Connexions
  • Enfin Modem et point d’accès
  • Activez le modem Bluetooth.
Partager connexion android avec pc en Bluetooth

Si tout va bien, vous parvenez à surfer sur le PC avec la connexion 4G de votre Android.

Bravo ! vous avez réussi à partager la connexion internet de votre Smartphone avec votre PC en Bluetooth.

L’article Partager la connexion internet de son téléphone Android avec son PC est apparu en premier sur malekal.com.

❌