FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Une vulnérabilité chez Acer permet de désactiver le Secure Boot

29 novembre 2022 à 21:35

Le fabricant Acer a mis en ligne un correctif de sécurité pour ses firmwares dans le but de combler une vulnérabilité critique qu'un attaquant pourrait exploiter pour désactiver le Secure Boot sur une machine.

Associée à la référence CVE-2022-4020, cette vulnérabilité "peut permettre de modifier les paramètres de Secure Boot en créant des variables NVRAM" d'après Acer. Elle affecte un nombre assez limité de modèles puisqu'il est question de 5 modèles différents de chez Acer dont voici la liste : Aspire A315-22, A115-21, et A315-22G, ainsi que Extensa EX215-21 et EX215-21G.

En désactivant le Secure Boot sur la machine, on perd un mécanisme de sécurité important qui entre en jeu au démarrage de la machine afin d'éviter que des logiciels malveillants soient chargés. Autrement dit, il a pour objectif de s'assurer qu'il n'y a que les logiciels de confiance qui sont chargés lors du boot du système.

L'exploitation de cette vulnérabilité associé au déploiement d'une charge malveillante peut avoir des conséquences non négligeables sur la machine compromise. L'attaquant peut ainsi déployer et exécuter une charge utile en bénéficiant des privilèges du système.

Si vous utilisez l'un des modèles cités dans cet article, vous devez vous rendre sur le site d'Acer afin de télécharger les mises à jour du BIOS. Car oui, Acer a déjà mis en ligne les correctifs qui vont bien.

Enfin, cette découverte est à mettre au crédit de Martin Smolár, chercheur en sécurité chez ESET, qui a également trouvé dernièrement des vulnérabilités au sein du firmware de machines LENOVO. Un habitué dont le travail profite aux différents fabricants.

Source

L'article Une vulnérabilité chez Acer permet de désactiver le Secure Boot est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.

Désormais, les produits de chez Huawei, Hikvision, ZTE et Dahua sont bannis aux États-Unis !

28 novembre 2022 à 18:04

La Commission Fédérale des Communications des Etats-Unis a pris une décision importante : il est désormais interdit d'importer des produits réseaux et télécoms chinois sur le territoire américain ! Une décision qui était déjà dans les tuyaux depuis plusieurs mois...

Suite à la signature de Jessica Rosenworcel, présidente de la Federal Communications Commission (FCC), c'est désormais acté : les produits télécoms et réseaux chinois, y compris dans le domaine de la vidéosurveillance, sont bannis aux Etats-Unis. D'après les informations publiées, cette décision s'applique aux produits de chez Huawei, ZTE, Hytera, Hikvision et Dahua Technology (ainsi que leurs filiales et sociétés affiliées) car ils représentent des risques inacceptables pour la sécurité nationale.

Au sein du communiqué officiel, on peut lire : "La Commission Fédérale des Communications a adopté de nouvelles règles interdisant l'importation ou la vente aux États-Unis d'équipements de communication considérés comme présentant un risque inacceptable pour la sécurité nationale." - Cette interdiction ne s'applique pas seulement aux produits destinés aux entreprises. En effet, les produits à usage personnel, que ce soit une simple caméra ou un routeur WiFi, sont également interdits à partir du moment où il s'agit des marques citées précédemment, ou d'une autre marque affiliée (telle qu'une marque blanche, par exemple).

Depuis plusieurs années, les relations sont tendues entre les Etats-Unis et les fournisseurs de matériel chinois, en commençant par Huawei. Les Etats-Unis accusent Huawei d'intégrer des portes dérobées à ses équipements dans le but de pouvoir réaliser des actions de cyberespionnage permettant de remonter des informations confidentielles au gouvernement chinois.

D'ailleurs, d'autres pays dans le monde ont déjà pris la décision de bannir les produits de télécommunications de Huawei, notamment les antennes 5G. Le site BleepingComputer cite les pays suivants : Australie, Nouvelle-Zélande, Inde,  Japon, Canada, Roumanie et Royaume-Uni.

Reste à savoir comment vont réagir les entreprises affectées par cette nouvelle... Et vous, qu'en pensez-vous ?

Source

L'article Désormais, les produits de chez Huawei, Hikvision, ZTE et Dahua sont bannis aux États-Unis ! est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.

Omada : le SDN pour les pros de chez TP-Link !

Récemment je vous ai présenté une solution pour gérer vos réseaux ou celui de vos clients via le matériel de chez Ubiquiti. Certains d’entres vous peuvent trouver cela cher et c’est pourquoi aujourd’hui je vous présente la solution SDN de chez TPLink !  Ils proposent depuis quelque temps une solution SDN pour vous permettre de …

L’article Omada : le SDN pour les pros de chez TP-Link ! est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

PC portables Lenovo : une nouvelle mise à jour du BIOS permet de corriger 3 vulnérabilités

10 novembre 2022 à 07:43

Lenovo a mis en ligne une nouvelle version de BIOS pour certains modèles d'ordinateurs portables dans le but de corriger trois failles de sécurité découvertes par un chercheur en sécurité d'ESET.

En avril, Martin Smolár, un chercheur en sécurité de chez ESET, a fait la découverte de trois failles de sécurité présentes dans le BIOS de certaines machines ESET. Ces vulnérabilités sont associées aux références suivantes : CVE-2022-3430, CVE-2022-3431, et CVE-2022-3432. D'ailleurs, en avril dernier, il avait découvert un autre ensemble de vulnérabilités, toujours dans les appareils Lenovo et toujours au niveau du firmware. Ces trois premières vulnérabilités ont été corrigées dans la foulée, tandis que pour celles évoquées dans cet article, cela vient d'être fait par Lenovo.

Au sein du bulletin de sécurité de Lenovo, on peut en apprendre plus sur ces trois failles de sécurité, et notamment sur les appareils impactés.

- CVE-2022-3430 : cette vulnérabilité située dans le pilote WMI Setup, peut permettre, à un attaquant disposant de privilèges élevés, de modifier la configuration du démarrage sécurisé en modifiant une variable NVRAM.

- CVE-2022-3431 : cette vulnérabilité située dans un pilote utilisé pendant la fabrication du matériel peut permettre, à un attaquant disposant de privilèges élevés, de modifier la configuration du démarrage sécurisé en modifiant une variable NVRAM.

- CVE-2022-3432 : cette vulnérabilité affecte uniquement le modèle Ideapad Y700-14ISK et comme il n'est plus sous support, Lenovo ne fournira pas de correctif !

Ces vulnérabilités impliquent d'avoir des privilèges élevés sur la machine, donc l'intérêt, c'est probablement de pouvoir s'en prendre au BIOS de la machine de manière à positionner un logiciel malveillant persistant, notamment en altérant la configuration du Secure Boot.

La liste des appareils concernés est relativement longue. Voici quelques modèles cités par Lenovo : IdeaPad 5 Pro, ThinkBook 13x, ThinkBook 14 G4, ThinkBook 15 G4, Yoga Slim 7, IdeaPad Creator 5, etc... N'hésitez pas à vérifier sur le site de Lenovo, tout en sachant qu'un appareil peut être affecté par une vulnérabilité, mais pas à une autre.

Des mises à jour de BIOS sont disponibles dès à présent sur le site de Lenovo : à vos mises à jour !

Source

L'article PC portables Lenovo : une nouvelle mise à jour du BIOS permet de corriger 3 vulnérabilités est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.

Nouveautés : NAS Synology DS923+, routeur Synology WRX560 et DSM 7.2

7 novembre 2022 à 15:04

À l'occasion d'un événement mondial, Synology a dévoilé des nouveautés, dont un NAS, un routeur WiFi ainsi qu'une future version majeure pour le système : DSM 7.2.

NAS : Synology DS923+

En 2023, Synology va lancer plusieurs modèles de NAS, et c'est le modèle DS923+ dévoilé à l'occasion de cet événement qui lance les hostilités puisqu'il sera sur le marché dans quelques semaines. Ce modèle intègre 5 emplacements pour disque, 4 Go de RAM, ainsi qu'un processeur Ryzen R1600 doté de 2 cœurs. Ce qui devrait permettre de meilleures performances en comparaison de la génération actuelle.

Du côté de la connectivité réseau, on pouvait s'attendre à l'apparition d'un ou plusieurs ports Ethernet en 2,5 Gb/s... Mais non, Synology fait l'impasse. Dommage, car cela plaît aux utilisateurs, et c'est déjà proposé sur plusieurs modèles de la concurrence notamment chez ASUSTOR et QNAP. En ce qui concerne le DS923+, il intègre seulement 2 ports RJ45 1 Gbit/s même s'il est possible d'ajouter un port 10 Gbit/s en ajoutant le module E10G22-T1-Mini (qui coûte un demi-bras).

Le tarif annoncé est de 529 euros.

Routeur Wi-Fi : Synology WRX560

Synology continue d'étoffer sa gamme de routeurs WiFi afin de percer définitivement dans ce marché, avec cette fois-ci le modèle WRX560. Basé sur le système SRM, comme les autres modèles déjà sur le marché, il arrive sur le marché en tant que nouveau routeur WiFi 6, comme le RT6600AX. J'insiste sur le fait que ce soit bien un modèle WiFi 6 et non WiFi 6E qui est la norme actuelle.

Pour les antennes Wi-Fi, nous avons le droit à 4x4 MIMO sur la bande de fréquences 5 GHz et 2x2 MIMO sur la bande de fréquences 2,4 GHz. Compatible WiFi Mesh, vous pouvez constituer un réseau complet basé sur des appareils compatibles de chez Synology.

En ce qui concerne les connectiques, le routeur WRX560 intègre 4 ports Ethernet à 1 Gbit/s et un port 2,5 Gbit/s, ce dernier étant utile pour les personnes équipées d'un NAS avec un port "multi Gig" ou avec une box compatible (comme la Freebox Pop, par exemple). Ce port avec plus de débit peut être utilisé pour le WAN ou le LAN, selon vos besoins. Il intègre aussi un port USB 3.2 Gen1.

Personnellement, le design de ce routeur me fait penser aux modèles Netgear Orbi... Pas vous ?

Il devrait être bientôt disponible au prix de 250 € TTC. A suivre.

DSM 7.2

Synology a dévoilé son nouveau système pour NAS : DSM 7.2. Cette nouvelle version prévue pour la premier trimestre 2023 va intégrer des nouveautés intéressantes. Voici un résumé :

  • Prise en charge du SMB multichannel pour améliorer les performances lors des transferts de fichiers (exploiter plusieurs cartes réseau en même temps)
  • Technologie WORM (Ecriture unique, lectures multiples), très utile pour lutter contre certaines attaques (même un administrateur ne peut pas déverrouiller un dossier partagé sur lequel cette option est activée)
  • Hyper Backup intégrera aussi la notion de sauvegarde immuable, dans le même esprit, ce qui signifie que la sauvegarde ne peut pas être modifiée après sa création
  • Hyper Backup permettra de sauvegarder le système du NAS en lui-même, comme une sauvegarde bare-metal de votre boîtier
  • Possibilité de chiffrer intégralement un volume, tout en améliorant les performances par rapport au système de chiffrement actuel
  • Synology Drive prendra en charge les machines équipées avec les puces Apple M1 et Apple M2, ainsi que les fichiers à la demande sous macOS

Par ailleurs, Synology travaille sur l'amélioration de ses services Cloud en ajoutant des nouveautés à son Cloud "C2". Par exemple, Synology C2 Identity prendra en charge l'authentification sans mots de passe (passwordless) grâce à Windows Hello et Apple Face ID (ou Touch ID selon l'appareil).

Que pensez-vous de ces nouveautés ? Personnellement, j'apprécie l'arrivée du WORM et des sauvegardes immuables car c'est intéressant pour lutter contre les ransomwares !

Source

L'article Nouveautés : NAS Synology DS923+, routeur Synology WRX560 et DSM 7.2 est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.

5 caractéristiques de l’alimentation d’un PC à connaître

5 novembre 2022 à 09:29

Les alimentations ont plusieurs spécifications qu’il faut connaître dans le cas où vous avez besoin de mettre à niveau votre PC.
Dans ce tutoriel, je vous donne toutes les caractéristiques de l’alimentation d’un PC avec toutes les explications.

Quelles sont les caractéristiques de l'alimentation d'un PC

Quelles sont les caractéristiques de l’alimentation d’un PC

Marque, modèle et puissance

Le bloc d’alimentation du PC a pour rôle de fournir un courant continue en sortie utilisée pour alimenter la carte mère et les composants du PC.
Pour cela, on fournit en entrée un courant alternatif que bloc d’alimentation va transformer.

La puissance (exprimée en Watts) est une caractéristique importante de l’alimentation du PC.
En effet, grâce à cet indicateur, vous saurez quelle puissance tous les composants au total ne doivent pas dépasser.
Lorsque vous mettez à niveau votre PC, il convient donc de vérifier que le bloc d’alimentation délivre assez de puissance et d’énergie.

Sur l’étiquette, vous trouverez la marque et le nom du PSU, ainsi que son numéro de modèle. Vous pouvez également trouver la puissance totale de l’alimentation, qui est généralement imprimée en gros caractères. Ci-dessous, vous trouverez une alimentation Corsair RM550 de 550 Watts

Marque, modèle et tension en entrée et sortie d'un bloc d'alimentation de PC

La puissance en watts est généralement le critère le plus important lors du choix d’un PSU pour votre ordinateur. Mais il y a une chose encore plus importante que la puissance, que vous devez garder à l’esprit lorsque vous choisissez un PSU, c’est la quantité de courant présent sur le rail 12V.
En effet, c’est lui qui alimente tous les composants les plus importants de votre ordinateur, notamment la carte mère, le processeur, la carte graphique, les ventilateurs du boîtier et les disques durs. Il est donc très important d’avoir une bonne quantité de courant sur votre rail 12V. Pour un bloc d’alimentation de 400W, il doit être de 30A, 40A pour un bloc d’alimentation de 500W, et ainsi de suite.
Les alimentations bon marché et sans marque ont généralement une quantité de courant plus faible sur le rail 12V, vous devriez donc les éviter complètement

Tension en entrée et sortie et puissance maximale et combinée

Sur les blocs d’alimentation, on trouve un tableau qui fournit des informations précises sur les tensions et puissances supportées par le bloc.

  • Input Voltage / tension d’entrée : C’est la tension en entrée fourni par la prise de courant. En Europe, pour le Royaume-Uni, Asie, Afrique et Australie, etc., il est de 200 – 240V. Pour les États-Unis, le Canada et la plupart des pays d’Amérique du Sud, elle est d’environ 110V – 127V
  • DC Output / tension de sortie : C’est la tension en sortie exprimée en volt. Les tensions de sortie standard fournies par un PSU ATX typique sont +3.3V, +5.5V, +12V, et +5VSB
Tension en entrée et sortie d'un bloc d'alimentation de PC

Max Load (A) / Charge maximale – Sous chaque niveau de tension ou rail, vous pouvez voir la quantité maximale de courant (en ampères) que chaque rail peut fournir. Par exemple, si le rail 12V a un courant de 35A, il ne peut pas fournir plus de 35A de courant combiné pour les différents appareils ou composants de votre PC. Si vous le surchargez, cela peut entraîner une panne du bloc d’alimentation ou l’arrêt de l’ordinateur.

Maximum Power (Combined) / Puissance maximale (combinée) – Il s’agit de la puissance maximale pour un seul rail ou pour des rails combinés. La puissance pour les rails +3.3V et 5V est combinée et calculée collectivement, tandis que la puissance pour le rail ou les rails 12V (en cas de rails multiples) est indiquée séparément. La puissance est calculée en Watts, qui est le produit de la tension et du courant. La formule pour la puissance est donc la suivante :

Puissance (W) = Tension (V) X Courant (I)

Puissance totale – Il s’agit de la puissance totale du bloc d’alimentation, exprimée en watts. Certains fabricants calculent la puissance totale en additionnant la puissance de tous les rails, tandis que d’autres l’indiquent sur la base de la puissance totale combinée présente sur les rails +12V uniquement, car c’est le rail le plus important du PSU, et il est utilisé pour alimenter 80 à 90% des composants de votre ordinateur qui incluent votre processeur, votre carte graphique, les ventilateurs du boîtier, les disques durs, etc.

Normes et certifications 80 Plus

Le système classification 80 Plus vous indique l’efficacité de conversion d’un bloc d’alimentation dans la durée.
Pour gagner l’un des badges 80 Plus, une alimentation électrique doit maintenir un niveau d’efficacité spécifique lorsqu’elle est inférieure à 20%, 50% et 100% de charge.
Voici un tableau qui présente chacune des différentes notes 80 Plus et le niveau d’efficacité qu’elle doit atteindre pour se qualifier pour cette note spécifique:

80 Plus niveau de certification115v non redondant
% de la charge nominale10%20%50%100%
80 Plus80%80%80%
80 Plus Bronze82%85%82%
80 Plus Silver85%88%85%
80 Plus Gold87%90%87%
80 Plus Platinum90%92%89%
80 Plus Titanium90%92%94%90%
La certification et badges 80 Plus
Les certifications 80 Plus pour les alimentations de PC

Formats, Dimensions, connectiques

Enfin les blocs d’alimentations ont des caractéristiques spécifiques.
Ainsi, elles peuvent être modulaires ou non.
Lorsque vous avez une alimentation, tous les câbles peuvent ne pas être utilisés.
Dans certains cas, cela peut être gênant.

Ainsi il existe différents types de blocs d’alimentation :

  • modulaire : vous pouvez retirer les câbles inutiles
  • semi-modulaire : une partie des câbles peut être retirés.
  • non-modulaire : Aucun câble ne peut être retiré, il faudra donc les attacher à l’intérieur du boitier du PC
Les connectiques des blocs d'alimentation

Puis il existe des formats de blocs d’alimentation qui correspondent au format de carte mère et boitiers de PC :

  • ATX. Ce qui veut dire une longueur de 150 mm et 86 mm de haut pour pouvoir être fixé dans les boîtiers du même nom. Il y a les dérivés :
    • FlexATX plutôt pour les serveurs
    • TFX avec des dimensions officielles de 146 mm (L) x 83 mm (l) x 64 mm (H)
  • Les boitiers plus petits : micro ITX
  • Format SFX (125 x 63,5 x 100 mm)
  • SFX-L plus profond
Les connectiques des blocs d'alimentation

Liens

L’article 5 caractéristiques de l’alimentation d’un PC à connaître est apparu en premier sur malekal.com.

USB version 4, 3 et 2 : les différences

19 octobre 2022 à 17:20

L’USB (Universal Serial Bus) est devenu une norme de connectique très populaire présentes sur les PC, Smartphones et bien d’autres appareils.
Cette technologie est spécifiée par USB Implementers Forum (USB-IF) qui au fil des années proposent des versions différentes : USB1, USB2, USB3 et bientôt USB4.

Dans ce tutoriel, je vous donne toutes les différences entre ces versions de l’USB.
Vous trouverez aussi les caractéristiques techniques comme la vitesse, débit, puissance et voltage.
Enfin quelques informations sur la connectique (Type-A, Type-C, etc).

USB version 4, 3 et 2 : les différences

USB version 1.0

La première version de l’USB, soit donc USB 1.0 est paru en 1996.
Deux ans après l’USB 1.1 est publié.
Ce dernier fonctionne en mode en maitre-esclave.
Ainsi un concentrateur agit comme maître et le périphérique de stockage agir en esclave.
Le sens est unidirectionnel vers le maître.

USB version 2.0

En 2000, l’USB 2.0 (High-speed USB) est publié et considéré comme du haut débit à 480 Mbit/s.
L’USB 2.0 fournit une bande passante supplémentaire pour les applications multimédia et de stockage et a une vitesse de transmission de données 40 fois plus rapide que l’USB 1.1.
Il introduit aussi l’USB On-The-GO (OTG) qui abandonne le mode maître-esclave pour du point par point.
L’USB 2.0 prend en charge les périphériques à faible bande passante tels que les claviers et les souris, ainsi que ceux à bande passante élevée tels que les webcams haute résolution, les scanners, les imprimantes et les systèmes de stockage haute capacité .
C’est à partir de ce moment que l’USB commence à s’imposer et prendre le pas sur les anciens ports externes.

USB version 3.0 ou USB 3.1 Gen 1

La norme USB 3.0 (SuperSpeed ​​USB) est devenue officielle en 2008 mais arrive dans le grand public à partir de début 2010.
L’USB 3.0 est renommé ensuite en USB 3.1 Gen 1.

Cette version de l’USB introduit SuperSpeed avec des débits peuvent aller jusqu’à 5 Gbit/s.
Ainsi, il offre des vitesses 10 fois plus rapides que l’USB 2.0.
Il est destiné aux applications telles que le transfert de séquences vidéo haute définition ou la sauvegarde d’un disque dur entier sur un disque externe.
L’USB 3.1 introduit aussi les connecteurs USB Type C qui remplace les Type-A et Type-B.
Mais elle est compatible avec les connecteurs USB-A, USB-B, micro B et USB-C. Le lancement inaugural de la troisième génération de la série USB était initialement appelé la norme “USB 3.0”.

SuperSpeed 5 Gbps ( USB 3.1 Gen 1 / USB 3.2 Gen 1)

Par la suite USB 3.1 Gen 1 est renommé en USB 3.2 Gen 1.

USB version 3.0 ou USB 3.1 Gen 1

USB version 3.2

Les spécifications de la version 3.2 sont apparus en 2014.
De nouveaux noms apparaissent : USB 3.2 Gen 1, USB 3.2 Gen 2, USB 3.2 Gen 2×2
Ainsi les versions précédentes sont renommées de la sorte :

USB 3.1USB 3.2
USB 3.0 -> USB 3.1 Gen 1USB 3.2 Gen 1
USB 3.1 Gen 2USB 3.2 Gen 2
Equivalence des numéros de versions

USB 3.2 Gen 1 équivaut à la version USB 3.1. Reportez-vous au paragraphe précédent.

USB 3.2 Gen 2 est une version qui offre une vitesse de transfert atteignant 10 Gbps.
USB-A, USB-B, micro B, et USB-C constituent son groupe de connecteurs compatibles. L’USB-IF recommande d’ailleurs l’alias “SuperSpeed USB 10Gbps” pour cette norme. Avant le déploiement de l’USB 3.2, elle était connue sous le nom d’USB 3.1 Gen 2.

USB 3.2 Gen 2

USB 3.2 Gen 2×2 d’une spécification à double voie, ce qui signifie qu’elle est équivalente aux performances offertes par la Gen 2 deux fois plus. Elle permet donc d’obtenir un taux de transfert de 20Gbps (10Gbps+10Gbps). Elle est également commercialisée sous le nom de “SuperSpeed USB 20Gbps”.

USB 3.2 Gen 2x2

Voici un résumé des vitesses et débits :

  • USB 3.2 Gen 1 : 5 Gbps
  • USB 3.2 Gen 2 : 10 Gbps
  • USB 3.2 Gen 2×2 : 20 Gbps et seulement en connecteur USB Type C

USB version 4

La spécification USB4 a été publiée le 29 août 2019 par l’USB Implementers Forum.
Il est basé sur le protocole Thunderbolt 3.

Ce qui distingue l’USB4 de son prédécesseur, l’USB 3 (ou 3.2, ou 3.1 gen2v2), c’est sa capacité à fournir une vitesse de transfert pouvant atteindre 40 gigabits par seconde. C’est deux fois plus rapide que la dernière version de l’USB 3.2 qui ne dépasse pas les 20 Gbps. En outre, la dernière itération de l’USB est 8 fois plus rapide que la norme USB 3 originale. Cela dit, si l’USB4 est conçu pour offrir une vitesse maximale de 40 Gbps, tous les dispositifs USB ne seront pas en mesure de le supporter.

Le PDG du groupe de promotion de l’USB, Brad Saunders, a déclaré que la dernière version du connecteur omniprésent offrira trois vitesses : 10 Gbps, 20 Gbps et 40 Gbps.

l’USB4 est également rétrocompatible avec les anciens appareils. Cela signifie que vous pouvez l’utiliser avec des appareils et des ports équipés d’USB 3 et d’USB 2 en utilisant des dongles. Inutile de préciser que l’USB4 ne sera pas en mesure de fournir la vitesse maximale de 40 Gbps lorsque vous la connectez à un port USB 2 ou USB 3. Si vous utilisez l’USB4 avec une technologie USB plus ancienne, la vitesse se limitera par défaut au plus petit dénominateur.

L’USB4 va encore plus loin. L’USB4 peut supporter jusqu’à 100 W (5 A à 20 V) dans la gamme de puissance standard, mais aussi jusqu’à 240 W (5 A à 48 V) dans la gamme de puissance étendue, ce qui lui permet d’alimenter beaucoup plus de dispositifs…

De plus l’USB4 sera comptable avec le Thunderbolt 3, ce qui va profiter à tout le monde. L’USB4 étant une norme libre, les entreprises n’ont pas à payer de royalties à Intel pour l’utiliser.

USB version 4 2.0

La norme USB4 version 2.0 prévoit une vitesse de 80 Gbit/s et pourra même atteindre jusqu’à 120 Gbit/s.
Ce taux de transfert de données sera optionnel et dans le cadre d’une configuration asymétrique. Ce sera ainsi jusqu’à 120 Gbit/s dans un sens (via trois lignes à 40 Gbit/s) et donc 40 Gbit/s dans l’autre sens.
À souligner qu’il pourra s’agir d’envoi ou de réception de données à 120 Gbit/s.
Ainsi, l’USB4 pourra gérer un affichage 4K jusqu’à 240 Hz ou un affichage 10K jusqu’à 60 Hz, et ce sans aucune compression, entre autres. Cela rend la norme compatible avec le DisplayPort 2.1.

L’USB4 version 2.0 est rétrocompatible avec l’USB4 version 1.0, et donc également avec l’USB 3.2, l’USB 2.0.
Les câbles passifs USB 40 Gb/s existants seront tout à fait compatibles avec l’USB4 Version 2.0, de même que les nouveaux câbles actifs 80 Gb/s à venir, bien entendu.
Pour cela, de nouveaux logos appropriés ont été introduits pour l’emballage, le port et le câblage des futurs produits certifiés 80 Gbps.

Les logos câbles USB 4 80 Gpbs

USB version 4 VS 3.2 VS 2.0 : les différences

Vitesse, débit, puissance et voltage

Voici un tableau avec les vitesses et débits, ainsi que les puissances, voltages et ampérages par version USB.

Version USBVitesse et débitPuissanceVoltage / Ampérage
USB 1.01,5 Mbit/s en mode lent
12 Mbit/s en mode rapide
USB 2.0480 Mbps2.5 W (haute consommation)500mA à 5VDC (haute consommation)
USB 3.05 Gbps0.75 W (basse consommation)
4.5 W (haute consommation)
150 mA
900 mA à 5VDC
USB 3.2 Gen 25 Gbps7.5 W1.5 A à 5VDC
USB 3.2 Gen 2×110 Gbps
USB 3.2 Gen 2×220 Gbps
USB 440 Gbps100 W (basse consommation)
240 W (haute consommation)
5 A à 20 V (standard)
5 A at 48 V (étendue)
Caractéristiques techniques des versions USB

Les connecteurs USB en amont fournissent une alimentation de 5V DC nominal via la broche V_BUS aux dispositifs USB en aval.
Voici les normes d’alimentation USB.

SpécificationAmpérageVoltagePuissance (max.)
Dispositif à faible consommation d’énergie100 mA5 V0.50 W
Dispositif SuperSpeed (USB 3.0) à faible consommation d’énergie150 mA5 V0.75 W
Dispositif à haute puissance500 mA5 V2.5 W
Dispositif SuperSpeed (USB 3.0) à haute puissance900 mA5 V4.5 W
Dispositif SuperSpeed multi-voies (USB 3.2 Gen 2)1.5 A5 V7.5 W
Chargement de la batterie (BC) 1.11.5 A5 V7.5 W
Chargement de la batterie (BC) 1.21.5 A5 V7.5 W
USB-C1.5 A5 V7.5 W
3 A5 V15 W
Alimentation 1.0/2.0/3.0 Type-C5 A20 V100 W
Alimentation 3.1 Type-C5 A48 V240 W
Normes d’alimentation USB

Connecteurs USB

Ce tableau vous donne les types de connecteurs USB selon les versions.

Version USBVitesse et débitDésignation SuperSpeedType de connecteur
USB 3.2 Gen 15 GbpsSuperSpeed USB 5 GbpsUSB Type-A ou Type C
USB 3.2 Gen 1×210 GbpsSuperSpeed USB 10 GbpsUSB Type C
USB 3.2 Gen 2×110 GbpsSuperSpeed USB 10 GbpsUSB Type-A ou Type C
USB 3.2 Gen 2×220 GbpsSuperSpeed USB 20 GbpsUSB Type C
USB 440 GbpsSuperSpeed USB 40 GbpsUSB Type C
USB 4 2.080 Gpbs
120 Gpbs (asymétrique)
Les type de connecteurs USB selon les versions d’USB

Liens

L’article USB version 4, 3 et 2 : les différences est apparu en premier sur malekal.com.

Microsoft dévoile la Surface Pro 9, le Surface Laptop 5 et le Surface Studio 2+

13 octobre 2022 à 08:20

Fidèle à ses habitudes automnales, Microsoft a dévoilé sa nouvelle génération de Surface ! Voici ce qu'il faut savoir au sujet de la Surface Pro 9, du Surface Laptop 5 et du Surface Studio 2+ !

Microsoft Surface Pro 9

L'ordinateur hybride de chez Microsoft passe en version 9, avec cette fois-ci le retour d'une version ARM ! En effet, la Surface Pro 9 sera proposée avec un processeur Intel Core i5-1245U ou Intel Core i7-1265U, mais ce n'est pas tout puisqu'une version sous architecture ARM équipée d'une puce Microsoft SQ3 (Qualcomm Snapdragon) sera également disponible. Microsoft relance en quelque sorte la Surface X avec cette version qui tourne sur une architecture ARM : de quoi promette une autonomie excellente, mais il faudra voir à l'usage s'il y a une bonne compatibilité avec les applications. Elle dispose aussi de la connectivité 5G.

L'écran de la Surface Pro 9 continuera avec une taille similaire aux versions précédentes : 13 pouces, mais en 120 Hz cette fois-ci. Pour la RAM, ce sera au maximum 32 Go, et pour le stockage 1 To en SSD. La caméra arrière bénéficie d'une évolution sympa puisque la Surface Pro 9 passe sur un capteur 10 Mpx capable de filmer en 4K. Du côté WiFi, ce sera une puce compatible WiFi 6E et la machine sera aussi équipée de ports Thunderbolt 4. De nouveaux coloris sont également disponibles puisque vous avez le choix entre : Platine, Saphir, Forêt et Anthracite.

La Surface Pro 9 sera disponible à partir du 8 novembre 2022, avec un prix de départ fixé à 1 299 euros.

Surface Pro 9

Microsoft Surface Laptop 5

Pour les personnes qui préfèrent les ordinateurs portables dans un format traditionnel, Microsoft a une solution depuis plusieurs années avec son modèle Surface Laptop. Ce nouveau modèle, à savoir le Surface Laptop 5, est une évolution vis-à-vis de la précédente génération, mais pas une révolution. La fiche technique est mise à niveau, dans le même esprit que pour la Surface Pro 9.

Ainsi, le Surface Laptop 5 continue de se décliner en deux versions : 13,5 pouces et 15 pouces. Le modèle 13,5 pouces sera disponible avec un processeur Intel Core i5-1235U ou un Intel Core i7-1255U, tandis que la version 15 pouces aura seulement le droit au Core i7. Pour le stockage, le SSD peut être de 256 Go, 512 Go ou 1 To, et la RAM DDR5 en 8 Go, 16 Go ou 32 Go. L'écran prend en charge Dolby Vision IQ.

Le Surface Laptop 5 sera disponible à partir du 25 octobre 2022, avec un prix de départ fixé à 1 179 euros.

Surface Laptop 5

Microsoft Surface Studio 2+

Pour les utilisateurs créatifs exigeants, Microsoft a dévoilé son nouveau modèle All-in-one : le Surface Studio 2+. Ce modèle à destination des professionnels bénéficie d'un écran 28 pouces. Ce qui est surprenant, c'est qu'il n'a pas le droit à un processeur de 12ème génération comme les autres nouveautés puisqu'ici, il faudra se satisfaire de la 11ème génération de chez Intel. Toutefois, pour le Surface Studio en lui-même, c'est une belle évolution tout en sachant que ce nouveau modèle intègre également une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3060. Côté RAM, ce sera 32 Go en DDR4 et pour le stockage, Microsoft a inclus 1 To.

Le Surface Studio 2+ sera disponible à partir du 1er novembre 2022, avec un prix de départ fixé à 5 589 euros.

Surface Studio 2 Plus

Que pensez-vous de ces nouveautés ?

The post Microsoft dévoile la Surface Pro 9, le Surface Laptop 5 et le Surface Studio 2+ first appeared on IT-Connect.

Le noyau Linux 5.19.12 peut endommager l’écran de votre PC avec une puce Intel !

7 octobre 2022 à 08:02

De nombreux utilisateurs de Linux rencontrent des problèmes liés à l'affichage sur des ordinateurs portables avec des puces Intel, suite à la mise à niveau du noyau Linux vers la version 5.19.12. Ce bug pourrait même endommager l'écran de l'ordinateur !

Sur les ordinateurs portables équipés d'un processeur graphique Intel, le noyau Linux 5.19.12 fait clignoter l'écran des utilisateurs en faisant des flashs blancs. A cause de cette gêne visuelle, l'ordinateur devient inutilisable ! D'après Ville Syrjäl, ingénieur Linux chez Intel, ce bug pourrait également endommager l'écran, car le problème réside dans de faux délais de séquencement de l'alimentation de la dalle de l'écran.

Toujours d'après ce même ingénieur, il est recommandé de retourner sur une version antérieure du noyau Linux : "Aucune personne utilisant des ordinateurs portables avec des GPU Intel ne doit exécuter la version 5.19.2". A en croire ces propos, les utilisateurs vont devoir faire un downgrade sur leur machine, et d'après les premiers retours, la majorité des personnes impactées utilisent l'ordinateur Framework, avec la distribution Arch Linux ou Fedora. Toutefois, le problème ne se limite pas à ce modèle d'ordinateur portable.

Néanmoins, et c'est plutôt une bonne nouvelle, Greg Kroah-Hartman a annoncé la sortie du noyau Linux 5.19.13 pour corriger ce problème d'affichage : pour les utilisateurs déjà en 5.19.12, ce sera sûrement préférable de faire la mise à niveau vers cette nouvelle version. Par exemple, sur la distribution Manjaro, le noyau Linux va passer directement de la version 5.19.7 à la version 5.19.13 pour éviter ce problème.

Il est important de préciser que la version 5.19.12 du noyau Linux est une version stable disponible depuis le 28 septembre 2022. Ceci explique notamment qu'elle soit déployée sur de nombreuses machines, même s'il y a du retard au sein de certaines distributions. De ce fait, si vous avez un ordinateur avec une puce graphique Intel (Intel Graphics), il conviendra de vérifier la version du noyau avant de faire la mise à niveau... Il y a quelques jours, Linus Torvalds a annoncé la sortie du noyau Linux 6.0.

Source

The post Le noyau Linux 5.19.12 peut endommager l’écran de votre PC avec une puce Intel ! first appeared on IT-Connect.

Garanties légale de conformité améliorées : mise à jour logicielle, espace de stockage, frais de retour…

7 octobre 2022 à 07:00
Par : Caroline
mise à jourDepuis le 1er octobre, de nouvelles informations doivent être mentionnées dans les conditions générales de vente si les produits ou services sont couverts par la garantie légale de conformité. En effet, cette modification a été apportée afin de s’adapter au mieux cette garantie aux contenus et services numériques. Une autre nouveauté a été intégré et elle ne va pas plaire aux fabricants de NAS, d’ordinateur, de téléphone…. Garantie légale de conformité En France, lorsque vous faites l’acquisition d’un produit, ce […]

Mon dernier Hackintosh ? (sous macOS Monterey et OpenCore)! Build 2022 de A à Z ! [Partie 1]

Vous le savez si vous suivez ma chaîne YouTube et mon blog depuis un moment, je suis un adepte des Hackintosh ! Le Hackintosh est un mot-valise provenant de la contraction de Hack et Macintosh. Mais c’est surtout pour moi l’occasion de me monter une configuration personnalisée pour ma nouvelle machine qui viendra accueillir Windows 11 et macOS sur …

L’article Mon dernier Hackintosh ? (sous macOS Monterey et OpenCore)! Build 2022 de A à Z ! [Partie 1] est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

Unifi : Installation et configuration des points d’accès Ubiquiti

Récemment, je vous ai expliqué comment créer des VLANs et des réseaux sur Unifi Network Application, le contrôleur Ubiquiti. Aujourd’hui, nous verrons ensemble comment créer de nouveaux réseaux WiFi et comment les associer à nos VLANs. Pour comprendre pourquoi j’ai plusieurs réseaux/VLAN, n’hésitez pas à lire l’article à ce sujet ou d’aller voir la vidéo …

L’article Unifi : Installation et configuration des points d’accès Ubiquiti est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

La domotique facile et abordable avec Aqara !

Aqara est une des marques du géant chinois Xiaomi, elle propose une belle sélection de périphériques qui permettront de faciliter votre quotidien. Ces objets sont compatibles avec Apple HomeKit, Amazon Alexa ou encore Google Assistant. On trouvera notamment des capteurs (Vibration, Température, Inondation…), des interrupteurs, des contrôleurs de rideaux ou encore des serrures connectées.  Aqara …

L’article La domotique facile et abordable avec Aqara ! est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

Ubiquiti : Configuration avancée, réseau, VLAN et Firewall sur Unifi

Récemment nous avons vu ensemble comment installer un routeur / firewall UDM Pro de chez Ubiquiti. N’hésitez pas à regarder la playlist des vidéos concernant le matériel Ubiquiti ou encore tous les articles liés à Ubiquiti pour en apprendre davantage. Aujourd’hui nous verrons ensemble comment aller plus loin. Pour rappel, l’UDM de chez Ubiquiti vous …

L’article Ubiquiti : Configuration avancée, réseau, VLAN et Firewall sur Unifi est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

Adopter et mettre à jour vos périphériques Ubiquiti sur Unifi

Aujourd’hui, pour continuer la configuration de l’UDM Pro que je vous ai présenté il y a quelques temps, nous allons parler de l’adoption des périphériques réseaux Ubiquiti.  Lorsque vous installer un contrôleur Unifi, vous pourrez y ajouter des périphériques que vous souhaitez manager. Cela peut être des switchs ou des points d’accès par exemple. Cela …

L’article Adopter et mettre à jour vos périphériques Ubiquiti sur Unifi est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

Synology DSM 7.1 et SRM 1.3 c’est pour bientôt !

Il y a quelques jours Synology a lancé sa conférence annuelle, en ligne pour les raisons que vous connaissez bien maintenant. Cette conférence a permis d’annoncer les nouveautés de la prochaine version de DSM 7.1, mais également de parler de SRM 1.3 le système d’exploitation pour les matériels réseau de la marque. Et en termes …

L’article Synology DSM 7.1 et SRM 1.3 c’est pour bientôt ! est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

❌