FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 27 septembre 2022Flux principal

Une meilleure lumière pour travailler sur écran avec la ScreenBar Halo de BenQ

27 septembre 2022 à 08:42
Par : Korben

— En partenariat avec BenQ —

Vous ne le savez surement pas, mais je suis assez sensible au manque de lumière. J’ai besoin que ce soit bien éclairé, surtout lorsque je travaille ou que je cuisine, sinon, ça me met de mauvais poil.

Alors bien sûr quand je travaille dans mon bureau, j’ai l’ampoule au plafond qui éclaire un peu, mais ce n’était pas suffisant. Jusqu’à ce que BenQ m’envoie sa ScreenBar Halo.

Pour vous présenter un peu la chose, il s’agit d’une barre de LEDs qui se positionne très simplement au-dessus de l’écran et qui permet comme ça d’éclairer de mon bureau et mon clavier.

Cela vient totalement remplacer la bonne vieille lampe de bureau qui trône depuis des lustres à côté de votre écran et qui prend une place folle sans réellement bien éclairer. Et encore, ça, c’est si vous avez un grand bureau.

Ainsi, sans prendre aucune place supplémentaire si ce n’est un port USB (ou une prise USB), la ScreenBar Halo de BenQ me permet d’avoir une lumière indirecte suffisante pour bosser sur écran dans la bonne humeur sans m’abimer les yeux ou tout simplement lire un document.

Mais cela ne s’arrête pas là puisqu’elle est totalement réglable.

Ce qui est assez magique avec cette lampe c’est qu’on peut tout régler très finement. Tout d’abord, la barre de LED est totalement orientable pour que vous puissiez avoir un maximum de lumière sur le bureau (en moyenne 500 Lux). Ensuite, elle est accompagnée d’un module de commande sans fil (Bluetooth) que vous pouvez poser n’importe où sur le bureau et qui vous permet de régler différentes choses.

Tout d’abord, la luminosité. Vous appuyez sur le petit soleil, puis vous tournez la molette et vous pourrez tamiser la lumière ou la mettre à pleine puissance. Ensuite, l’icône du petit thermomètre permet de changer la température de couleur (les kelvins) pour avoir une lumière très chaude, orangée, jusqu’à une lumière bien froide, bien blanche. Et une fois que vos réglages sont effectués, vous pouvez les mettre en favori en laissant votre doigt appuyé sur l’icône du coeur. Ainsi, la prochaine fois que vous voudrez retrouver les mêmes paramètres, il vous suffira d’appuyer sur le coeur.

Mais le meilleur c’est ce mode automatique (bouton A) qui permet également d’ajuster l’éclairage en fonction de la luminosité ambiante. En effet, d’après leurs études techniques, les chercheurs de BenQ ont déterminé que le meilleur confort visuel pour la plupart des gens se situait autour de 500 lux et 4000 K (kelvins). Ainsi, le capteur intégré permet d’ajuster automatiquement l’éclairage pour qu’il soit le mieux adapté à l’environnement.

Cette ScreenBar Halo s’appelle Halo car elle est également équipée d’une lumière arrière qui permet d’éclairer le mur qui se trouve derrière votre écran, pour vous renvoyer une autre lumière indirecte beaucoup plus douce cette fois. À vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Niveau qualité, ne vous y trompez pas, on est sur du haut de gamme avec d’excellents matériaux (métal) et surtout une batteries de tests qui prouvent bien que cette Screenbar est résistante et conçue pour durer, avec plus de 17 ans d’éclairage prévu à hauteur de 8h par jour.

Et au niveau de la lumière, vous le savez, il ne faut pas plaisanter, car une lumière pas adaptée pourraient vraiment vous abimer les yeux. Dans le cas de cette Screenbar Halo, toutes les normes de qualité sont respectés, y compris en ce qui concerne la fameuse lumière bleue. Et vous ne verrez aucun scintillement, ce qui dans mon cas est appréciable lors des streamings.

BenQ retrace toute l’histoire de la conception de cette lampe ici, et on comprend bien que c’est un bijou de technologie qui a fait l’objet de nombreuses recherches et qu’on est bien loin d’une simple lampe de bureau traditionnelle remise au gout du jour.

Et si vous vous inquiétez de savoir si vous pourrez la mettre sur votre écran, pas de panique, ils ont pensé à tout. En effet, son support lui permet de tenir sur des écrans droits ou incurvés (1000R-1800R) allant d’une épaisseur de 0,7 cm à 6 cm et les écrans incurvés, disposant d’une courbure de 1,6 à 4,2 cm. Autant dire que vous êtes tranquille dans la plupart des cas.

Me concernant, j’avais un peu peur par rapport à ma webcam qui trône au même endroit, mais BenQ commercialise également un support de webcam pour sa lampe Halo. Bref, je n’ai pas eu de gros changements dans mon setup de streameur Twitch.

Par contre, j’ai vraiment gagné en confort visuel. La lampe a d’ailleurs été conçue pour ne provoquer aucun reflet sur les écrans, et je peux vous confirmer que c’est exact. Pas de reflet, un bon éclairage, et le mode automatique est clairement celui qui me convient le plus, puisqu’il s’adapte à la luminosité ambiante.

Si vous voulez vous procurer cette lampe de bureau du futur vendue 169 €, vous pouvez passer par Amazon en cliquant ici.

Mais le mieux c’est encore de vous rendre directement sur la boutique BenQ puisque jusqu’au 30 septembre avec le code promo « SCREENBAR10FR« , vous obtiendrez 10% de réduction sur la ScreenBar Halo, soit un peu plus de 152 €.

À partir d’avant-hierFlux principal

Forcer/choisir une carte graphique ou GPU à utiliser pour une application/jeu Windows 10/11

22 janvier 2021 à 17:23

Les PC et notamment les PC portables sont fournis avec une carte graphique intégrée et une carte graphique dédiée avec des puissances de GPU (Graphics Processor Unit) inégales.

Lorsque l’on utilise une application gourmande en vidéo comme une application de montage vidéo ou un jeu, on souhaite choisir avec quelle carte graphique.
Il existe des solutions pour forcer l’utilisation de la carte graphique et GPU sur une application ou lancer un jeu avec une carte graphique AMD ou Nvidia.
Cela peut se faire depuis les paramètres de Windows 10, Le panneau de configuration NVIDIA ou AMD Radeon.

Voici comment forcer et choisir la carte graphique et GPU pour une applications ou jeu sur Windows 10 ou Windows 11.

Forcer/choisir une carte graphique ou GPU à utiliser pour une application/jeu Windows 10/11

Forcer, choisir la carte graphique ou GPU à utiliser pour une application ou jeu Windows 10/11

Sur Windows 10

Enfin Windows 10 introduit aussi ces réglages et paramètres graphiques avancés.
Vous pouvez donc choisir les applications qui pourront utiliser les performances graphiques élevées.
Cela peut être utile pour forcer l’utilisation de la carte graphique la plus puissante.

Pour ce faire, suivez ce tuto :

Niveaux de performances et carte graphique par défaut de Windows 10/11

Le choix de la carte graphique se fait aussi en fonction du niveau de performance liés aux paramètres d’alimentation.
La plupart des PC sont fournis avec des utilitaires pour basculer d’un niveau de performances élevées en bas.
Cela influe alors sur la carte graphique par défaut utilisée pour les jeux et applications.
De ce fait, si l’utilisateur lance un jeu avec le niveau bas, c’est la carte graphique la moins puissance qui sera utilisée.
On risque alors de forte baisse et chute de FPS.

Lorsque vous lancez un jeu et que cela rame, vérifiez le niveau de performances de votre PC.

Sur les PC portables, on trouve des touches raccourcies pour passer d’un profil de performances à un autre.

Niveaux de performances et la bascule d'une carte graphique à l'autre

La bascule peut aussi se faire automatiquement selon les options d’alimentation de Windows.
Plusieurs profils de performances existent comme des performances optimales ou économies d’énergies.
Si vous rencontrez des lenteurs sur les jeux et des chutes de FPS, c’est un élément à vérifier.

Ordinateurs portables avec deux cartes graphiques : Intel et AMD ou Nvidia

Vous n’avez pas à vous soucier de cela, si vous n’avez rien déréglé.
Un mauvais choix de pilotes peut aussi générer des problèmes sur la bascule entre la carte Intel, AMD ou Nvidia.

Mais les constructeurs fournissent des logiciels qui permettent de régler les cartes graphiques.
A partir de ces derniers, vous pouvez choisir la carte graphique à utiliser pour vos applications gourmandes.

Vérifiez si cela règle les problèmes de performances, chutes de FPS, freez.

AMD Radeon Software

Voici comment forcer une application ou lancer un jeu avec la carte graphique AMD.

AMD Radeon Software permet de régler le statut de performances :

  • Ouvrez Radeon Software
  • Puis cliquez sur l’onglet Performances
  • Puis Advisors
  • Enfin réglez sur le mode jeux. Si vous êtes en efficacités énergétique, c’est la carte graphique la moins puissante qui sera utilisée.
Régler performances maximales sur AMD Radeon Software

Sur les anciens pilotes on trouve l’outil AMD Catalyst Control Center.
A partir de ce dernier dans les options d’alimentation, vérifiez bien que tout est en performances maximales.

Régler performances maximales sur AMD Radeon Software

L’onglet Jeux 3D et applications permet de lister les applications.
Vérifiez la aussi que les performances sont au maximum pour les jeux ou applications graphiques.

Bravo ! vous avez réussi à choisir et forcer un jeu ou application sur la carte graphique AMD.

Nvidia

Chez Nvidia tout est automatisé à travers La technologie NVIDIA Optimus.
Celle-ci optimise automatiquement votre notebook ou ordinateur portable en permettant des performances graphiques remarquables, tout en améliorant l’autonomie de votre batterie.

  • La technologie Optimus est entièrement automatique.
  • Obtenez une meilleure autonomie et des graphismes superbes sans changer manuellement les paramètres.
  • Sans aucun ralentissement ou aucune interférence. Optimus améliore automatiquement votre expérience sur notebook sans vous déranger dans votre travail.
  • Les GPU NVIDIA avec la technologie CUDA fournissent au moins 10 fois plus de performances. Ce qui vous permet de profiter de vos applications et de vos jeux sans craindre de ne plus avoir de batterie.

Enfin il reste possible de forcer ou vérifier sur quelle carte graphique une application est lancée.
Pour cela, il faut ouvrir le panneau de configuration Nvidia :

Comment ouvrir le panneau de configuration NVIDIA
  • A gauche, cliquez sur Gérer les paramètres 3D
  • Puis dans la liste Sélectionner le processeur graphie préféré pour ce programme, choisissez votre carte graphique NVIDIA la plus puissante.
Ordinateurs portables avec deux cartes graphiques : Intel et AMD ou Nvidia
  • Sinon vérifiez les paramètres CUDA de l’application.
  • Par défaut, cela doit indiquer paramètres globaux.
Ordinateurs portables avec deux cartes graphiques : Intel et AMD ou Nvidia
  • Ainsi l’application reprend les paramètres globaux, par défaut.
  • Ici on voit que l’on exécute avec la GeForce.
Ordinateurs portables avec deux cartes graphiques : Intel et AMD ou Nvidia
Bravo ! vous avez réussi à forcer l’utilisation de la carte graphique NVIDIA.

En vidéo

L’article Forcer/choisir une carte graphique ou GPU à utiliser pour une application/jeu Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment savoir quelle est l’alimentation de son PC

19 septembre 2022 à 08:23

Lorsque l’on souhaite mettre à niveau son PC, il est important de connaître le type d’alimentation de son PC.
Notamment, il faut savoir sa puissance (exprimée en Watts).
En effet, si vous changez de carte graphique et que votre alimentation ne suit pas, vous allez rencontrer de graves dysfonctionnement.
Ainsi connaître la marque, modèle ainsi que la puissance totale est importante.

Dans ce tutoriel, je vous donne les méthodes pour connaître quelle est l’alimentation de son PC : la puissance en Watt, la marque et le type.

Comment savoir quelle est l'alimentation de son PC

Pourquoi connaître l’alimentation de son PC ?

Si vous voulez mettre à niveau votre carte graphique ou si vous voulez ajouter une carte graphique ou tout autre composant, alors vous devez connaître les besoins en énergie de votre PC. En effet, le nouveau composant imposera une charge supplémentaire à votre bloc d’alimentation, et si les besoins en énergie de votre ordinateur dépassent la puissance en watts de votre bloc d’alimentation, celui-ci sera soumis à une forte pression et risque de tomber en panne ou de brûler, ce qui peut également endommager vos composants internes.

De plus, si vous souhaitez mettre à niveau votre bloc d’alimentation, vous devez connaître les spécifications de votre bloc d’alimentation actuel afin de pouvoir prendre la bonne décision en choisissant un bloc d’alimentation plus performant et plus puissant.

Malheureusement, il n’y a aucun moyen de connaître les spécifications de votre bloc d’alimentation en utilisant un logiciel de détection de matériel, car le bloc d’alimentation n’a pas d’interface de communication avec la carte mère, son seul rôle étant d’alimenter les composants.

Comment savoir quelle est l’alimentation de son PC

Via le modèle du PC (ASUS, Lenovo, HP, Dell, …)

Vous pouvez vous rendre sur le site officiel de ce fabricant et rechercher le modèle de votre PC, où vous trouverez les spécifications de votre bloc d’alimentation. Parfois, vous ne serez pas en mesure de le savoir, même sur le site Web, car certaines grandes marques comme Dell utilisent des blocs d’alimentation personnalisés qu’ils ne précisent pas sur leur site Web.

Malheureusement, les fabricants de PC ne fournissent pas des informations détaillées.
Toutefois dans les spécifications techniques, il est en général indiqué le type et puissance d’alimentation.
Reportez-vous au site de support et aux caractéristiques du PC ou à la notice.
Pour cela, consultez ce tutoriel :

Comment connaitre l'alimentation de son PC à partir du modèle du PC

En ouvrant son PC

Une méthode universelle pour connaitre l’alimentation de son PC consiste à ouvrir manuellement le panneau latéral du châssis. Si vous avez un ordinateur assemblé, mais il y a toujours des alimentations qui ne mentionnent pas leur capacité de puissance en gros caractères, comme c’est le cas sur beaucoup d’alimentations de qualité supérieure de nos jours, ce qui rend plus difficile de deviner leur taille.

Cependant, les spécifications seront toujours mentionnées sur le côté le moins visible qui peut ou non être visible pour vous en fonction de la direction dans laquelle votre alimentation est installée. Les fabricants d’alimentations comme Cooler Master, Seasonic, Corsair, Thermaltake, Gigabyte, EVGA, etc. placent une grande étiquette sur leurs alimentations qui indique la tension, le courant et la puissance nominale. Si vous avez un bloc d’alimentation de l’un de ces fabricants, vous pouvez non seulement connaître la puissance en watts, mais aussi savoir si votre bloc d’alimentation est fiable.

  • Ouvrez l’unité centrale. Attention certaines recommandations sont à suivre, je vous conseille donc de consulter ce tutoriel : Comment ouvrir/démonter son PC de bureau ou PC portable
  • Ensuite, regardez les informations directement sur le bloc d’alimentation :
    • En général, le nom et modèle apparait distinctement en gros. Par exemple, ci-dessous il s’agit d’une alimentation Corsair RM550
    • On trouve aussi un tableau avec les tensions, puissance maximale et certifications qui donne des informations précieuses (voir le lien ci-dessous).
Si le tableau n’est pas accessible mais que vous parvenez à récupérer le modèle complet, essayez de récupérer ces informations sur internet.
Sinon vous serez dans l’obligation de démonter le bloc d’alimentation pour accéder au tableau des spécifications.
Exemple des spécifications d'un bloc d'alimentation
4 caractéristiques de l’alimentation d’un PC à connaître

Liens

L’article Comment savoir quelle est l’alimentation de son PC est apparu en premier sur malekal.com.

Ligne horizontale sur l’écran : 11 solutions

16 septembre 2022 à 10:26

L’apparition de lignes horizontales statiques ou vacillantes sur un écran d’ordinateur peut être frustrante et gênante, mais il existe de nombreuses étapes que vous pouvez prendre pour essayer de résoudre votre problème.
Ce guide vous guidera à travers divers contrôles et correctifs que vous pouvez effectuer sur votre ordinateur et votre moniteur pour découvrir pourquoi les lignes apparaissent et que faire pour les faire disparaître.

Voici 11 solutions pour résoudre les lignes horizontales sur l’écran.

Comment résoudre ligne horizontale sur l'écran

Qu’est-ce qui provoque des lignes horizontales sur un écran ?

Les lignes horizontales sur un écran d’ordinateur peuvent être causées par une surchauffe ou des dommages physiques au moniteur ou sur les câbles de connexion.
Les conflits entre l’écran et la résolution d’écran sélectionnés et les paramètres de taux de rafraîchissement peuvent également entraîner des problèmes de ligne, tout comme les pilotes d’appareils hors de l’entretien et le système d’exploitation.

Pour résoudre ce problème d’affichage, il convient d’effectuer plusieurs tests afin de déterminer si le problème est logiciel (pilote, mauvaise configuration d’affichage) ou matériel, c’est à dire si l’écran est endommagé.
Suivez pas à pas les solutions de cet article afin de trouver la solution.

Comment résoudre ligne horizontale sur l’écran

Redémarrer l’ordinateur et l’écran

Arrêtez votre ordinateur puis éteignez votre moniteur et attendez quelques minutes.
Cela semble être une solution de base, mais cela peut souvent corriger les problèmes d’affichage et d’écran, tels que les lignes horizontales.

Si au moment de rallumer l’écran, si vous voyez une sorte de distorsion, cela signifie que votre moniteur est endommagé.

Changer le port HDMI / DisplayPort

Essayez un autre HDMI ou DisplayPort.
Branchez le câble de l’écran sur un port différent de la carte moniteur et / ou graphique.
Assurez vous aussi que les ports ne soient pas plein de poussières, cela peut générer de faux contacts.

Essayer avec un autre câble HDMI / DisplayPort

Remplacez les câbles.
Essayez d’utiliser un câble HDMI ou DisplayPort différent et un câble d’alimentation pour connecter votre écran à votre PC.
Un câble défectueux peut générer des affichages aléatoires.

Essayer avec un autre écran

Si possible, essayez de vous connecter à un autre moniteur ou écran différent. Cela peut vous aider à déterminer si les lignes sont causées par l’écran de votre ordinateur ou l’ordinateur lui-même.

Supprimer les appareils électroniques

Retirez les aimants et l’électronique. Si vous avez d’autres appareils électroniques ou magnétiques près de votre ordinateur, de votre écran ou des câbles de connexion, déplacez-les ailleurs car ils peuvent interférer avec la connexion et provoquer les lignes sur l’écran.

Changer la résolution écran et/ou taux de rafraichissement

Modifiez le taux de rafraîchissement de votre moniteur. Le passage à un autre paramètre de taux de rafraîchissement peut aider avec les lignes et le scintillement d’écran.
De même, essayez plusieurs résolutions écran différentes pour voir si les lignes horizontales s’affichent sur toutes les définitions écran.

Vous pouvez changer cela depuis les paramètres d’affichage :

Changer la résolution sur Windows 7, 8 et Windows 10 et Windows 11

Mettre à jour les pilotes de la carte graphique

Si vos pilotes graphiques sont obsolètes, il peut y avoir un problème de compatibilité provoquant les lignes verticales. Mettez à jour vos pilotes graphiques pour voir s’il résout le problème.

Mettre à jour les pilotes de la carte graphique sur Windows 10

Faire un hard Reset

Une réinitialisation de l’alimentation ou un redémarrage matériel ou encore en anglais Power Reset ou Hard Reset efface toutes les informations de la mémoire de l’ordinateur sans effacer les données personnelles.
Cela peut résoudre des corruptions de sources d’alimentation qui engendre des comportements aléatoires de votre PC.

Voici la procédure générique pour les PC portables :

  1. Éteignez votre ordinateur
  2. Débranchez le cordon d’alimentation, s’il s’agit d’un portable retirez la batterie (voir notice si nécessaire).
  3. En ayant le cordon d’alimentation débranché ou la batterie retirez, appuyez sur la touche d’alimentation pendant quelques secondes, comme si vous vouliez allumer ce dernier. Cela va vider toute l’électricité contenu dans l’ordinateur.
  4. Re-branchez le tout ou remettez la batterie du portable.

Plus de détails avec tous les conseils et autres méthodes sur cette page :

Faire un clear CMOS

Essayez de réinitialiser le BIOS à ses valeurs par défaut d’usine pour voir si un overclock ou un réglage d’alimentation entraîne des problèmes système qui affectent l’affichage à l’écran.
Pour y parvenir, vous pouvez suivre ce tutoriel :

Une autre façon de procéder est de faire un Clear CMOS.
Cela peut réinitialiser les composants matériel du PC et résoudre les écrans verticaux.

Tester l’affichage avec un Live USB

Testez l’affichage pour vérifier si les lignes horizontales s’affichent depuis un Live USB de dépannage.
Cela permet de vérifier si le problème provient de Windows ou de votre PC.
Pour cela, vous pouvez tester depuis le Live USB Malekal ou encore le Live USB Ubuntu.
Vous trouverez une liste dans ce tutoriel : Les meilleurs Live USB de secours pour dépanner son PC

Si le problème d’affiche se produit dans cet environnement, c’est probablement un problème matériel sur votre écran.

Tester/changer la carte graphique

Remplacez la carte graphique. Si votre carte graphique est la source des problèmes d’affichage, la remplacer peut être le seul moyen de corriger les lignes verticales de votre écran.
Si vous en avez la possibilité, testez la au préalable sur un autre PC.
Dans le cas où les problèmes d’affichage se répètent sur un autre PC alors c’est bien la carte graphique en est bien la cause.

L’article Ligne horizontale sur l’écran : 11 solutions est apparu en premier sur malekal.com.

Un site pour hacker sa trottinette électrique

16 septembre 2022 à 09:00
Par : Korben

Il y a des décennies, si on m’avait dit qu’on pourrait un jour hacker des trottinettes, j’aurais bien rigolé. Et pourtant, ces dernières années, les trottinettes sont devenues électriques, les faisant passer de moyen de transport pour gosse de 3 ans, à arme de catégorie D pour adultes.

C’est dingue ! Perso, je n’ai pas de trottinette, mais ça ne m’empêche pas de partager avec vous le site Scooterhacking qui offre tous les outils et logiciels nécessaires pour configurer, télécharger et flasher un nouveau firmware pour votre trot’ de la muerte.

Alors je vous le dis tout de suite, il n’y a pas tous les modèles de trottinettes sur ce site, mais uniquement les Ninebot et Xiaomi / Mi qui sont « faciles » à modder via un site web.

Ainsi vous pourrez modifier par exemple la possibilité ou non de rouler pendant qu’elle charge, spécifier la taille des roues si vous les avez changé, la puissance et les vitesses associées aux différents modes (éco / normal / full patate), ou encore la puissance de freinage et la récupération d’énergie associée à ce dernier.

Alors évidemment, attention, ce genre de changement peut endommager le moteur ou la batterie de la trottinette, peut dégrader la durée de vie de la machine voire même vous poser des problèmes avec la Polaïce si vous ne respectez pas la réglementation en termes de puissance sur ce genre d’engin de mort.

Bref, mettez un casque, ne roulez pas trop vite et soyez prudent. Parce que bon, se tuer en trottinette, c’est un peu la honte comme mort.

Test Mercusys Halo H80X

15 septembre 2022 à 11:00

I. Présentation

Les systèmes WiFi Mesh sont à la mode, car ils permettent d'améliorer la qualité du réseau WiFi de son logement : un élément central, car nous utilisons de plus en plus d'appareils connectés, entre les ordinateurs, les smartphones, les tablettes et tous les objets connectés divers et variés. Un signal WiFi trop faible à l'étage, des déconnexions intempestives... Et vous voilà à la recherche d'une solution.

Sur le marché, de nombreuses marques proposent des solutions à cette problématique : du simple répéteur WiFi, au kit WiFi Mesh plus évolué. Aujourd'hui, c'est le kit Mercusys Halo H80X qui va être présenté : du déballage à la configuration, en passant par les tests de performance. Pour ceux qui ne connaissent pas Mercusys, il s'agit d'une marque appartenant à TP-Link. Toutefois, il est important de préciser que Mercusys est une entité indépendante qui dispose de sa propre gamme de produits, son propre pôle R&D, etc.

Certains kits WiFi Mesh sont chers, voire très chers, tandis que celui-ci se veut beaucoup plus abordable : 199,90 euros pour un kit avec trois boîtiers WiFi. À titre de comparaison, certains kits sur le marché sont vendus 2 fois ou 3 fois plus cher. Le prix c'est une chose, mais nous verrons si les performances et les fonctionnalités sont au rendez-vous.

Avant de commencer à déballer et installer le kit, voici quelques caractéristiques :

  • Nombre de boîtiers WiFi : 3 bornes Halo
  • Normes WiFi : WiFi 6, prise en charge des bandes de fréquences 2,4 GHz et 5 GHz
  • Débits théoriques : 2402 Mbps en 5 GHz, 574 Mbps en 2.4 GHz
  • Diffusion d'un WiFi invité : oui
  • Sécurité du réseau WiFi : WPA-PSK, WPA2-PSK, WPA3
  • Nombre d'appareils pris en charge : 150
  • Modes de fonctionnement : routeur (IP dynamique, IP statique, PPPoE/L2TP/PPTP) ou point d'accès
  • Fonctionnalités : contrôle parental, qualité de service, serveur DHCP, NAT, Firewall, etc.

Pour des détails supplémentaires :

II. Package et design

La jolie boîte Mercusys donne de nombreuses informations sur le kit en lui-même, notamment des détails techniques qui permettent de mettre en avant les avantages du Wi-Fi 6 : la fonction BSS Color pour lutter contre les interférences, l'OFDMA pour rendre le réseau plus efficace et permettre la prise en charge d'un plus grand nombre d'utilisateurs, ou encore le MU-MIMO qui signifie que le routeur peut communiquer avec plusieurs périphériques en même temps, y compris lorsque les flux sont gourmands. Dommage que ce soit écrit en anglais.

À l'intérieur de la boîte se situent les trois boîtiers Mercusys, correctement protégés, ainsi que trois blocs d'alimentation, un guide d'installation rapide et un câble Ethernet jaune (Mercusys aurait pu mettre un câble rouge ou noir pour coller avec la charte graphique de la marque). Un seul câble Ethernet, c'est le strict minimum pour relier la solution à Internet. Pour exploiter les autres ports Ethernet, il faudra vous procurer d'autres câbles Ethernet.

Les trois boîtiers Halo inclus dans ce kit sont identiques, aussi bien en termes de performances que de connectiques. D'ailleurs, on constate que chaque boîtier est doté de 3 ports Ethernet RJ45 en 1 Gbit/s, en complément d'un bouton Reset et du port pour l'alimentation. Le fait que chaque boîtier dispose de trois ports RJ45 est un avantage. Par contre, il est à noter qu'il n'y a pas de port USB, ce qui ne permettra pas de partager facilement un appareil USB sur le réseau.

Sur la façade, chaque boîtier est équipé d'une LED qui indique son état : une information importante pendant la phase d'initialisation, et par la suite pour voir si un boîtier fonctionne normalement ou s'il est en erreur. L'aération du boîtier s'effectue par le dessous puisque le boîtier dispose de 4 patins qui permettent de le surélever, mais aussi par le dessus dans une moindre mesure, mais c'est important pour créer un flux d'air.

La présentation du kit Mercusys étant effectuée, nous pouvons passer à l'installation.

III. Mise en route du kit Mercusys

Pour la mise en route, ne recherchez pas le boîtier principal, car il n'y en a pas : prenez n'importe quel boîtier, et il deviendra le boîtier principal. Comme le montre la photo ci-dessous, chaque borne Mercusys est équipée de 3 ports RJ45 pouvant aussi bien servir pour le LAN (réseau local) que pour le WAN (Internet). C'est bien, car cela simplifie la mise en route, car chez beaucoup de modèles concurrents, il y a un boîtier principal équipé d'un port WAN et d'autres boîtiers uniquement pour le LAN.

MERCUSYS HALO H80X

Vous allez me dire "qu'est-ce que j'en fais du boîtier ?", et bien c'est l'application Mercusys qui va répondre à cette question puisqu'elle est là pour nous guider tout au long du processus de mise en route. Elle est disponible sur Android et iOS et implique la création d'un compte pour être utilisée avec ce kit WiFi Mesh. Suite à la création du compte, il faut démarrer l'assistant et choisir le type d'appareils "Halo".

C'est ici que commence l'installation : l'application vous guide étape par étape, en français. Avec le mode d'installation par défaut, la borne WiFi Mercusys est positionnée en tant que routeur, c'est-à-dire à la place de votre Box. Toutefois, ça peut être contraignant si votre opérateur ne vous laisse pas mettre un autre routeur à la place de sa Box sans devoir apporter une configuration spécifique (authentification, par exemple). Pour information, vous pouvez aussi conserver votre Box et passer en mode point d'accès par la suite, comme ça la Box reste en place et la solution Mercusys gère le réseau WiFi (qu'il faudra désactiver sur la Box).

Une fois la borne Halo connecté et tout ce beau monde actif, les étapes continuent de s'enchaîner. Cela passe par la connexion au boîtier, la configuration de son emplacement et de votre propre réseau WiFi : nom du réseau et mot de passe.

À la suite de ces quelques étapes, le premier boîtier Halo est en place et opérationnel ! En reprenant le même nom et le même mot de passe que le réseau WiFi de votre Box, les appareils se reconnectent automatiquement. D'ailleurs, l'application affiche une liste des appareils connectés, avec un nom et la consommation en matière de bande passante. Afin d'organiser votre réseau, vous pouvez renommer vos appareils.

J'espère que ce kit va tenir la route, car j'ai une bonne quinzaine d'appareils connectés.

Pour ajouter les autres boîtiers Halo et constituer le réseau WiFi Mesh, on peut s'appuyer sur l'application Mercusys, mais ce n'est pas obligatoire. En effet, il suffit d'alimenter un second boîtier, puis le troisième, et ils vont être intégrés automatiquement ! C'est à la fois pratique et ultra simple ! Sur l'application, le message "1 nouveau Halo a rejoint votre réseau" : il ne reste plus qu'à le nommer.

IV. Fonctionnalités et performances

A. Aperçu de l'application

Ce kit se met en place facilement grâce à l'assistant de l'application qui permet une mise en route par étape et au fait que l'on puisse utiliser n'importe quel port Ethernet sans se poser de question. Ensuite, en explorant l'application, on se rend rapidement compte qu'il y a de nombreuses fonctionnalités, dont certaines s'adressent aux utilisateurs avertis.

Ce qui est intéressant, c'est de pouvoir configurer l'intégralité de la solution, y compris les options avancées, à partir de l'application mobile ! Parfois, sur certaines solutions concurrentes, il faut passer par une interface de gestion en mode Web, complémentaire à l'application, pour accéder à certaines fonctions. Ici, l'interface Web n'apporte pas réellement de fonctions en plus, si ce n'est que l'on peut avoir accès aux journaux du système. Pour s'authentifier sur l'interface, il faut utiliser le mot de passe du compte Mercusys qui est associé à la solution en place.

Le réseau Wi-Fi est configurable depuis l'application mobile, que ce soit pour changer le nom du réseau, configurer une clé de sécurité différente, ou encore gérer le réseau pour les invités. Si le boîtier est utilisé comme routeur, vous avez aussi la possibilité de configurer le serveur DHCP, les règles de redirection de ports, les DDNS ou encore de gérer les VLANs.

Mercusys a intégré une fonctionnalité qui s'adresse directement aux parents : le contrôle parental. Ainsi, il est possible de filtrer la navigation sur Internet en bloquant certaines catégories de sites. Vous pouvez aussi gérer le temps de connexion pour chaque appareil, car chaque profil créé peut s'appliquer sur un ou plusieurs périphériques connectés à votre réseau. L'application permet de créer plusieurs profils, avec chacun ses propres règles.

Grâce à la fonction qualité de service, vous pouvez prioriser un appareil de votre réseau en lui allouant une partie de la bande passante. Enfin, la solution Mercusys vous offre quelques statistiques, notamment sur le nombre d'appareils connectés à votre réseau, chaque jour, représenté sous la forme d'un graphe.

B. Les performances

Il est temps d'effectuer quelques tests de débit pour voir comment réagit ce kit WiFi Mesh lorsqu’on le sollicite. Il faut savoir que ce système est bi-bande, donc les deux bandes de fréquences (5 GHz et 2,4 GHz) sont utilisées pour les échanges entre les boîtiers Mercusys et les appareils connectés, mais aussi pour les communications entre les différents routeurs. En effet, si vous êtes connecté sur un boîtier qui n'est pas celui connecté à Internet, et que vous souhaitez accéder à Internet, le flux devra transiter de votre PC vers un premier boîtier Mercusys, puis de ce même boîtier vers le boîtier Mercusys connecté à Internet. Le fait qu'il n'y ait que deux bandes utilisées devrait impacter les performances.

  • Premier test : la copie des données entre mon PC et mon NAS

Pour être plus précis, mon ordinateur est connecté en WiFi (et équipé d'une carte WiFi 6) et mon NAS est connecté en RJ45 sur le boîtier Mercusys. L'appareil en WiFi est situé dans une autre pièce, à une distance d'environ 7 mètres. En effectuant des transferts de fichier via le protocole SMB, voici les résultats obtenus :

Benchmark Mercusys H80X - Test 1

Une distance relativement proche qui permet d'obtenir de bonnes performances, le tout avec 18 appareils connectés sur le réseau.

  • Deuxième test : exploitation du système WiFi Mesh

Grâce à la technologie WiFi Mesh, l'appareil qui se connecte au réseau WiFi sera connecté sur la borne WiFi qui propose la meilleure connexion à l'instant t. Ainsi, même si l'on s'éloigne du boîtier principal qui est connecté à Internet, on doit avoir une bonne connexion grâce au boîtier satellite disposer à d'autres endroits du logement. Si l'on se réfère à la documentation officielle, ce kit serait capable de couvrir une surface très importante : 650m² lorsque les trois boîtiers sont actifs.

Cette fois-ci, j'utilise toujours le même ordinateur et le même NAS, sauf que je m'éloigne du boîtier principal (où est connecté le NAS). Mon PC est situé à environ 7 mètres du boîtier satellite, soit à environ 15 mètres du boîtier principal. Ainsi, mon ordinateur bascule sa connexion sur un boîtier satellite, ce qui se traduit par une baisse du débit. On perd entre 10 et 15 Mo/s de débit par rapport au test précédent.

Benchmark Mercusys H80X - Test 2

En étant à une longue distance, les performances s'effondrent, mais la connexion reste stable, ce qui est appréciable. Ce kit apporte un vrai plus pour couvrir l'intégralité d'un logement et il permettra d'éliminer les zones grises, c'est-à-dire sans couverture WiFi. Pour obtenir les meilleures performances, il peut s'avérer astucieux d'exploiter les ports RJ45 des boîtiers autant que possible, dans le but de laisser un maximum de bande passante WiFi disponible pour les flux entre les points d'accès WiFi.

V. Conclusion

Personnellement, j'ai apprécié le design des boîtiers Mercusys et d'un point de vue pratique, la présence de trois ports Ethernet sur chaque boîtier est un réel atout. Ce sera d'autant plus intéressant si vous avez un ordinateur fixe, un NAS, etc... qui n'ont pas de connexion WiFi et qui sont dispersés à différents endroits de votre logement. Les performances sont correctes et en adéquation avec le prix de ce kit et son positionnement sur le marché : ce n'est pas du haut de gamme, mais c'est une solution pertinente pour améliorer son WiFi à la maison.

Au-delà des performances, du prix, du design, etc... Ce qui est me plaît également, c'est à la fois l'application et la faciliter d'installation de ce kit. Il n'est pas nécessaire d'avoir de connaissances en informatique pour le mettre en place, ce qui est rassurant. Comme je le disais, pour ajouter un boîtier Halo à son installation, il suffit de le brancher électriquement : difficile de faire plus simple. L'application est ergonomique, simple à utiliser, mais cela ne veut pas dire qu'il y a peu de fonctionnalités proposées et je dirais même que les fonctions essentielles sont là.

En ce qui concerne le tarif, ce kit est abordable puisqu'il est proposé à 199,90 euros au moment de ce test. Il s'agit de son prix de lancement. Bien sûr, ce n'est pas anodin, mais pour une solution WiFi Mesh, en WiFi 6, c'est plus que correct !

The post Test Mercusys Halo H80X first appeared on IT-Connect.

HP will pay customers for blocking non-HP ink cartridges in EU

12 septembre 2022 à 19:24
HP printer owners forced to use non-HP ink and toner cartridges in Europe will receive compensation from the vendor for not adequately informing them about the limitations of the devices they bought. [...]

Firmware des ordinateurs HP : des failles découvertes en 2021 ne sont toujours pas corrigées !

12 septembre 2022 à 09:52

De nombreux appareils de chez HP, notamment dans les gammes professionnelles, sont impactés par un ensemble de 6 failles de sécurité avec une sévérité élevée qui touchent directement le firmware. Ces vulnérabilités ne sont pas totalement corrigées, et pourtant, certaines ont été divulguées publiquement depuis juillet 2021.

Que fait HP ? Les chercheurs en sécurité ont remonté 3 vulnérabilités à HP en juillet 2021, puis 3 autres vulnérabilités en avril 2022, et il s'avère que ces vulnérabilités ne sont toujours pas corrigées. Pourtant a eu plus de 4 mois ou plus d'une année complète, selon les vulnérabilités. Binarly, à l'origine de ces découvertes, a rendu publiques certaines de ces failles à l'occasion de l'événement Black Hat 2022, et même avec ça, HP n'a toujours pas publié de mises à jour de sécurité pour tous les modèles concernés (mais pour certains modèles, oui).

Voici la liste de ces 6 vulnérabilités qui permettent d'exécuter du code arbitraire. Il s'agit de failles de type "corruption de la mémoire" situées dans le composant System Management Module, intégré à l'UEFI :

  • CVE-2022-23930 - Score CVSS v3 de 8.2 sur 10
  • CVE-2022-31644 - Score CVSS v3 de 7.5 sur 10
  • CVE-2022-31645 - Score CVSS v3 de 8.2 sur 10
  • CVE-2022-31646 - Score CVSS v3 de 8.2 sur 10
  • CVE-2022-31640 - Score CVSS v3 de 7.5 sur 10
  • CVE-2022-31641 - Score CVSS v3 de 7.5 sur 10

Les failles au sein des firmwares sont particulièrement dangereuses, car un logiciel malveillant qui exploite une vulnérabilité de ce type peut persister même lorsqu'il y a une réinstallation du système d'exploitation.

Ces vulnérabilités sont-elles corrigées ?

HP a publié trois avis de sécurité au sujet des différentes failles de sécurité, et ils permettent d'obtenir des informations sur les modèles affectés. Voici la liste :

Voici ce qu'il faut retenir :

  • CVE-2022-23930 a été corrigée sur tous les systèmes concernés en mars 2022, à l'exception des PC clients légers
  • CVE-2022-31644, CVE-2022-31645, et CVE-2022-31646 ont été corrigées par des mises à jour de sécurité le 9 août 2022

Cependant, de nombreux modèles n'ont pas encore reçu de correctifs ! C'est le cas des ordinateurs portables destinés au marché professionnel, comme les gammes Elite, Zbook, ProBook, ainsi que les ordinateurs de bureau des gammes ProDesk, EliteDesk, ProOne, mais aussi les gammes Z1, Z2, Z4, et Zcentral.

  • CVE-2022-31640 et CVE-2022-31641 ont été corrigées par des correctifs mis en ligne tout au long du mois d'août et jusqu'au 7 septembre 2022

Malgré tout, des modèles HP restent sans correctif et sont donc toujours exposés. Reste à savoir quand HP publiera les correctifs pour les nombreux modèles sans solution à ce jour... La semaine dernière, c'est une vulnérabilité important dans le logiciel HP Support Assistant qui avait eu le droit à son article.

Source

The post Firmware des ordinateurs HP : des failles découvertes en 2021 ne sont toujours pas corrigées ! first appeared on IT-Connect.

Test ENGWE EP-2 Pro Upgraded

10 septembre 2022 à 10:00

I. Présentation

Les moyens de transport électriques sont de plus en plus populaires, que ce soit les voitures ou les vélos électriques, notamment car nous essayons de nous déplacer en respectant au mieux l'environnement. Sur le marché florissant des vélos électriques, il y a de nombreuses marques dont ENGWE dont je vais vous parler aujourd'hui. De manière générale, ce mode de transport de plus en plus présent dans nos maisons mérite d'être mis en avant.

Cet article, ce sera une première pour plusieurs raisons : il s'agit de mon premier test d'un vélo électrique, le premier article au sujet d'un produit de la marque ENGWE et ma première véritable expérience au volant d'un vélo électrique (même si nous verrons qu'il en fait un peu plus). L'avantage, c'est que, autant sur le montage que sur l'utilisation, je pourrais vous donner un véritable regard de débutant.

Commençons à nous intéresser au modèle ENGWE EP-2 Pro Upgraded que j'ai eu l'opportunité de tester. Sachez que ENGWE est une marque spécialisée dans les vélos électriques, qui existe depuis plus de 20 ans et qui a écoulé plus de 600 000 vélos à travers le monde. Disponibles à l'achat sur le site officiel (il y a un entrepôt européen), ces vélos sont disponibles également sur d'autres sites de e-commerce français.

Pendant plusieurs semaines, j'ai eu l'occasion de me balader avec ce vélo au look atypique et avec lequel je me suis bien amusé ! Envie d'en savoir plus ? Il suffit de lire la suite de cet article !

Test ENGWE EP-2 Pro Upgraded

II. Déballage et montage de l'ENGWE EP-2 Pro

Voilà, le carton est arrivé à la maison, tout droit de Pologne : c'est en Europe, donc il n'y a pas de frais de douane à prévoir ! Il ne reste plus qu'à découvrir l'ENGWE EP-2 Pro qui va devoir être assemblé par mes soins. À l'intérieur du carton, les différents éléments sont correctement protégés avec de la mousse et attachés. Je n'ai pas eu d'éléments abîmés, rayés ou cassés.

Lors de la livraison, le vélo est livré presque assemblé entièrement ! En fait, il y a les éléments suivants à monter : la potence, le guidon, la roue avant, la selle, les deux pédales et les phares avant et arrière. Tous les outils nécessaires au montage sont livrés avec le vélo, et il y a aussi une notice, mais elle est en anglais. Je me suis dit, comment faire si l'on ne comprend pas l'anglais ? J'ai trouvé deux vidéos sur YouTube qui permettent de s'en sortir facilement (ici et ici). Il y a aussi une notice au format PDF que l'on peut télécharger sur le site officiel (ici).

N'étant pas habitué à assembler des vélos, j'ai mis une heure à faire l'assemblage des pièces restantes et à faire les réglages. Au final, c'est assez peu puisqu'il est déjà quasiment monté dans son carton !

Engwe EP-2 Pro Upgraded - Accessoires

Engwe EP-2 Pro Upgraded - Notice officielle

J'ai profité de l'assemblage pour prendre quelques photos, je me suis dis que c'était l'occasion d'aider certaines personnes à effectuer l'assemblage. Il faut commencer, dans l'ordre, par monter :

  • La selle, en conservant le petit tube en plastique
  • La potence sur la fourche, puis le guidon
  • La roue avant
  • Le garde-boue avant
  • Le phare LED avant

Une fois que c'est fait, il reste quelques éléments très rapides à installer :

  • Les pédales (attention, il y a une pédale gauche et une pédale droite)
  • Le phare arrière sur le porte-bagage
  • Le porte-bagage à l'arrière

Pour finaliser le montage, il sera nécessaire d'utiliser les colliers en plastique (colson) pour attacher les câbles au guidon.

Une fois le montage effectué, on se retrouve avec un vélo électrique au look original ! En fait, compte tenu de la taille des pneus (20 pouces) associée à des jantes bâton, on est clairement sur un modèle de type VTT, ou plutôt "FAT Bike" pour reprendre le terme officiel. C'est un atout mis en avant par ENGWE : ce modèle est fait pour être utilisé sur des terrains cabossés et instables, aussi bien le sable, la boue que la neige ! Il est clair que ce vélo devrait s'en sortir dans beaucoup de situations !

Ce modèle est proposé en trois coloris : gris, noir et orange. Ici, c'est la version grise qui est présentée. D'un point de vue esthétique, avec ses gros pneus, son guidon surélevé et son cadre imposant (il intègre la batterie), l'ENGWE est très sympa ! Il a vrai un style ! Le cadre alu m'a l'air très solide et avec de belles finitions.

ENGWE EP-2 Pro Upgraded Test

Avant de partir faire un tour, il reste une étape importante : le chargement de la batterie. Deux options sont proposées :

  • Retirer la batterie, ce qui implique d'ouvrir le vélo en deux et de déverrouiller la batterie avec la clé avant de pouvoir l'extraire, afin de la recharger où l'on souhaite à l'aide du chargeur officiel
  • Connecter directement le vélo à une prise électrique, toujours à l'aide du même chargeur, sans devoir retirer la batterie du cadre - Le connecteur est protégé par un cache en silicone.

De par son emplacement et la conception du cadre, cette batterie est protégée contre les vols. Sur cette version "Upgraded" du modèle EP-2 Pro, le vélo est équipé d'une batterie au lithium 48V 13Ah (compatible aussi avec les batteries 16Ah) tandis que la version classique embarque une batterie 48V 12,5Ah. La charge complète nécessite environ 6h30. Sur cette version "Upgraded", il y a également une selle plus confortable.

Un voyant lumineux présent sur le chargeur permet de savoir si la batterie est complètement chargée ou non. Par la suite, au niveau du compteur du vélo, nous aurons une information plus précise sur le niveau de batterie restant. Maintenant, allons faire un tour...

III. Première utilisation

La batterie est pleine, il est temps de partir barouder... Il suffit de mettre la clé dans le contact (ce n'est pas une blague !) pour allumer le vélo, ou plutôt activer la batterie : c'est une sécurité importante. Sans cette action, l'assistance électrique n'est pas utilisable. J'en profite pour signaler que l'emplacement de la clé n'est pas très pratique : sous le cadre, alors il faut se baisser pour mettre la clé ou y aller à tâtons... Le seul avantage c'est que l'on ne voit pas le neiman de la batterie.

Quand c'est fait, un bouton permet d'allumer le vélo électrique, ce qui aura pour effet d'activer le compteur. En fonction de la taille du cycliste, il faudra ajuster la hauteur de la selle et du guidon : cela convient aux personnes de différentes tailles.

Avant de parler de l'utilisation, faisons le tour des derniers éléments que je n'ai pas encore évoqué :

  • Une béquille est présente et elle est préinstallée
  • Le vélo propose 7 vitesses (un seul plateau) gérées par un dérailleur Shimano
  • La fourche avec suspension peut-être verrouillée ou non pour gérer l'amortie
  • Les deux roues sont équipées de frein à disque Tektro
  • Un compteur, ou ordinateur de bord si vous préférez, affichera diverses informations : vitesse, niveau d'assistance, distance parcourue ou encore la vitesse moyenne
  • Un boitier de commande permettant de démarrer et d'arrêter le vélo, de gérer le niveau d'assistance, de gérer l'éclairage et l'écran
  • Il n'y a pas d'amortie sous la selle, c'est une fonction présente sur d'autres modèles de la marque (ENGWE Moteur Pro et ENGWE Moteur X).

Ce modèle intègre un porte-bagages que vous pourrez utiliser à votre guise, mais vous pouvez aussi l'équiper avec les sacs officiels commercialisés par ENGWE. Il y a notamment un modèle imperméable (voir ici), qui colle très bien à l'étiquette tout-terrain de ce modèle.

Il y a 5 niveaux de puissance différents pour l'assistance électrique, et forcément selon le type de terrain, votre poids, et le niveau utilisé, l'autonomie du vélo sera impacté :

  • Niveau 1 : 25%
  • Niveau 2 : 50%
  • Niveau 3 : 100%
  • Niveau 4 : 150%
  • Niveau 5 : 200%

Avec cette batterie, et avec l'assistance électrique au maximal, le vélo peut atteindre une vitesse de 45 km/h. En descente, on peut même aller encore un peu plus vite, j'ai atteint la vitesse de 48 km/h sans forcer ! Le niveau 5 est impressionnant, sans rien faire, le vélo roule à toute vitesse ! Forcément, avec le niveau 5 activé tout le temps, l'autonomie est réduite : environ 17 km. J'ai testé, car j'avoue, je voulais voir ce qu'il avait dans le ventre et les routes de Normandie sont parfaites pour ça ! 😉

Par contre, vous n’effectuez aucun effort pendant ce temps. Dans les chemins non cabossés et sur la route, ce mode est utilisable, mais quand ce sont des chemins cabossés, cela peut rapidement s'avérer dangereux. L'assistance électrique, c'est super, mais il faut gérer le niveau d'assistance en fonction du terrain : c'est votre mission.

Plusieurs balades et semaines d'utilisation m'ont permis de me faire un avis sur ce fat bike et sur son autonomie. Avec le niveau 3 d'assistance électrique, il est envisageable d'effectuer entre 50 km et 55 km avant que la batterie ne soit vide. Il n'y a pas à forcer en étant en niveau 3, enfin si, il faut tout de même fournir un effort dans les côtes, mais sinon il suffit de faire tourner les pédales et le vélo va rouler à environ 20 km/h de moyenne.

Ce modèle est taillé pour le tout-terrain, et c'est clairement en dehors des routes bitumées que l'on prend le plus de plaisir avec ce fat bike ! Sur grande route, et pour un long trajet, la vitesse moyenne de 20 km/h en niveau 3, me semble un peu juste (et on ne peut pas réellement pédaler plus fort pour aller plus vite). On peut toujours augmenter le niveau d'assistance, mais cela va affecter directement l'autonomie. Le vélo fait une trentaine de kilos, donc son poids impose d'avoir l'assistance électrique. Même si en centre-ville son utilisation est appréciable, le mieux c'est dans la nature, dans les chemins. 

Attention tout de même, sur le site du service public, c'est précisé : "Les vélos pouvant aller au-delà de 25 km/h sont des vélos débridés. Ils ne sont pas autorisés à circuler sur la voie publique.", à moins de l'immatriculé à en croire ce même site : "Un vélo électrique peut aller jusqu'à 45 km/h. Il appartient alors à la classe des cyclomoteurs (classe L1e-b). Si vous achetez un vélo électrique de cette classe, vous devez l'immatriculer."

Lorsque la luminosité devient trop faible, notamment quand la balade s'éternise, l'éclairage peut s'activer automatiquement. Sans cela, il y a un bouton accessible directement sur le guidon qui permet d'allumer ou d'éteindre les deux phares LEDs. La puissance du phare avant est très bonne et permet de rouler de nuit sans difficulté.

Note : en appuyant sur le bouton "-", le mode assistance s'active c'est-à-dire que le vélo roule à 6 km/h de manière fixe et que vous êtes positionné à côté en train de marcher. Ainsi, vous pouvez pousser le vélo sans forcer.

On pourrait même dire que ce bolide est à mi-chemin entre un vélo électrique et un scooter électrique, car il y a un accélérateur sur la poignée de droite donc il est possible d'accélérer sans avoir à pédaler !

Quand viendra le moment de ranger le vélo ou que vous allez avoir envie de le transporter, sachez qu'il peut se plier ! C'est l'un des atouts de ce modèle, c'est qu'il peut être mis dans le coffre d'une voiture grâce au fait que l'on peut le plier très facilement. Une fois plié, il fait 76 cm de large sur 81 cm de haut.

ENGWE EP-2 Pro Upgraded Pliable

IV. Conclusion

Quelle belle surprise ! Ce vélo a un look d'enfer, des gros pneus passe-partout, et en plus l'assistance électrique dépote ! Il suffira de jauger selon la durée de la balade et votre envie : avez-vous envie de bombarder et de vous amuser sur une courte distance ? Êtes-vous sur le point de faire une longue sortie ? Ou êtes-vous plutôt en train de faire une balade tranquille en famille ? L'ENGWE EP-2 Pro saura s'adapter ! Le fait qu'il soit pliable est aussi un atout car on peut le mettre dans sa voiture, sans avoir besoin d'un porte-vélo, même s'il faudra tout de même un peu de bonne volonté comme il pèse un peu plus de 30 kg.

Si vous souhaitez vous laisser tenter, sachez que l'ENGWE EP-2 Pro Upgraded est commercialisé au prix de 999,99 euros. Vous pouvez l'acheter directement sur le site officiel de la marque (voir le lien ci-dessous). Pour les nouveaux clients, il y a un code promo qui permet d'obtenir 2% de réduction : Newengweeu.

Je vous laisse en compagnie de quelques photos supplémentaires...

The post Test ENGWE EP-2 Pro Upgraded first appeared on IT-Connect.

7 symptômes d’un problème d’alimentation du PC

9 septembre 2022 à 09:41

Souvent oublié, comparé à d’autres composants du PC tels que la carte graphique, le SSD ou le processeur, l’alimentation du PC est pourtant un élément important.
En effet, elle alimente la carte mère et les composants. Sans elle, le PC ne peut fonctionner.

Mais quels sont les symptômes d’une alimentation de PC morte ou défaillante et lorsque celle-ci ne fonctionne pas correctement ?

Ce tutoriel répond à cette question en énumérant les principales conséquences d’un défaut d’alimentation du PC.

7 symptômes d'un problème d'alimentation du PC

Quels sont les symptômes d’un problème d’alimentation du PC

Le PC ne démarre pas du tout

Voici le première signe le plus évident, le PC ne réagit pas quand vous tentez de le démarrer.

Lorsqu’il y a un problème avec le bloc d’alimentation, votre PC ne démarre pas normalement. Il ne démarre pas et le PC est souvent considéré comme un ordinateur mort.
Cela vient tout simplement du fait que la carte mère et les composants du PC ne sont plus alimentés.

Réparer un PC qui ne s'allume plus ou ne démarre pas

Le PC redémarre de manière aléatoire ou s’éteint automatiquement

Si cela se produit pendant le démarrage, cela indique une défaillance du bloc d’alimentation car il ne peut pas répondre aux besoins d’alimentation adéquats.
Écran bleu de la mort – Lorsque vous êtes confronté à une interruption de l’écran bleu de votre PC, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas dans un état optimal.

Mon PC redémarre tout seul : les solutions

BSOD ou écran bleu de la mort

Le tristement célèbre BSOD (Blue Screen of Dead) ou écran bleu de la mort est un signe fréquent indiquant une panne d’alimentation. Mais généralement, c’est le manque d’alimentation qui peut provoquer le dysfonctionnement de différents composants matériels du système. Bien sûr, les BSoD peuvent être causés par des défaillances des pilotes, de la mémoire et des disques de stockage.

Mais ils peuvent également se produire dans le cas où le PSU (Power Supply Unit) est mauvais. Examinez attentivement le code d’erreur ou le message qui apparaît dans le BSoD et recherchez des informations sur le réseau pour exclure les problèmes de mémoire, de GPU, etc.

BSOD et Stop Code : les écrans bleus de la mort de Windows

Gel / Freez du PC / Lag ou bégaiement

Lorsque l’écran du PC se fige sans raison, sans écran bleu ni écran noir, il peut y avoir des problèmes d’alimentation du PC.
Un composant du PC ne peut plus continuer de fonctionner correctement et le PC se bloque.

Un autre symptôme est le Lag et bégaiement ce qui est très ennuyeux pour les gamer ou lorsque cela se produit quand on travaille sur le PC.
Le lag et le bégaiement se produisent également en cas de pilotes obsolètes, de fichiers corrompus, de RAM défectueuse ou de paramètres de jeu non optimisés, ainsi qu’en cas de problèmes de bloc d’alimentation.

  • 1er cas – Si votre ordinateur se bloque de façon aléatoire pendant un jeu intensif ou si vous avez overclocké votre CPU. Il se peut que le bloc d’alimentation ne réponde pas aux exigences en matière de TDP, ce qui entraîne un gel important. Essayez de réinitialiser les paramètres du BIOS et si le problème ne s’arrête pas. Vous avez peut-être un PSU défectueux
  • 2ème cas – Si le ventilateur de refroidissement du bloc d’alimentation est en panne, la chaleur à l’intérieur de l’ordinateur ne sera pas évacuée correctement, ce qui peut provoquer des gels. La température à l’intérieur de l’ordinateur peut être mesurée avec un logiciel tel que “HWMonitor

En mesurant la température à l’intérieur de l’ordinateur sur une base régulière, elle peut être utilisée comme ligne directrice pour l’évaluation des défaillances.

Problèmes d’écran et d’affichage

Tout comme le premier scénario, c’est l’un des problèmes les plus ennuyeux. Imaginez que vous êtes en train de travailler ou de jouer à votre jeu préféré, et que soudain, il fait nuit noire. L’unité centrale s’éteint sans prévenir, puis elle redémarre, laissant toute votre progression non sauvegardée disparue à jamais. Plutôt irritant, non ?

Eh bien, c’est parce que votre carte mère n’a pas reçu suffisamment d’énergie pour fonctionner. Vous voulez deviner la cause ? Votre bloc d’alimentation défectueux.

Tous les problèmes d’écran, tels que des lignes bizarres, des motifs de couleur différents, des paramètres graphiques médiocres, des couleurs inexactes, indiquent la mauvaise santé du bloc d’alimentation.

Surchauffe du PC

Une surchauffe excessive peut également être le signe d’une mauvaise performance du bloc d’alimentation. Cela peut endommager les composants internes et ralentir les performances de l’ordinateur portable au fil du temps.

Connaître les températures de son PC CPU, GPU, SSD et disque dur

Fumée ou odeur de brûlé

Si l’unité brûle complètement, elle peut dégager de la fumée accompagnée d’une odeur de brûlé. Dans ce cas, vous devez immédiatement procéder à son remplacement et vous ne devez pas utiliser le système tant que le bloc d’alimentation n’a pas été remplacé.

Vous pouvez même entendre un bruit ressemblant à une mini-explosion et l’équipement s’arrête soudainement et dégage une odeur de brûlé. Ceci est généralement dû à un condensateur de la source qui a explosé, vous devrez donc remplacer le condensateur (un peu compliqué si vous n’avez pas les moyens) ou changer l’alimentation électrique.

Comment tester l’alimentation de son PC ?

Si vous rencontrez un de ces symptômes, il est possible que l’alimentation du PC ne fonctionne pas correctement.
Dans ce cas, vous pouvez tester celle-ci en suivant ce guide complet :

Comment tester l'alimentation de son PC

Liens

Les liens génériques pour vérifier le matériel de son ordinateur :

Les tutoriels généraux sur les problèmes matériel et stabilité de l’ordinateur :

L’article 7 symptômes d’un problème d’alimentation du PC est apparu en premier sur malekal.com.

Comment tester l’alimentation de son PC (3 façons)

9 septembre 2022 à 09:35

Votre PC ne s’allume plus ? Aucune réaction du PC, les ventilateurs ne tournent pas et aucun voyant ne s’allume.
On peut donc penser à un problème d’alimentation mettant en cause l’alimentation de son PC.
Mais comment vérifier si l’alimentation du PC est morte ou fonctionne ?

Ce tutoriel vous explique comment tester manuellement une alimentation électrique avec trois méthodes : trombone, multimètre et testeur d’alimentation PC. Ces informations s’appliquent à une alimentation ATX standard qui sont les plus courantes pour le grand public.

Comment tester l'alimentation de son PC

Comment tester l’alimentation de son PC

Le processus est risqué en raison des tensions impliquées et n’est pas destiné à l’utilisateur occasionnel.
Si vous en avez la possibilité, équipez vous de gants isolants électriques.

Pour les symptômes d’un problème d’alimentation du PC, suivez ce guide : 7 symptômes d’un problème d’alimentation du PC

Méthode du trombone

Ce premier test sommaire vous permet de vérifier que votre alimentation de PC fonctionne correctement.
C’est à dire qu’elle démarre et se lance. Cela est utile dans le cas où le PC ne s’allume pas et rien ne se passe.
Dans ce test, vous n’avez besoin que d’un trombone, c’est l’avantage de ce test simple.

Assurez-vous de sauter les bonnes broches lorsque vous testez votre bloc d’alimentation. Le fait de sauter les mauvaises broches peut entraîner des blessures et endommager le bloc d’alimentation. Utilisez l’image ci-dessous pour voir quelles broches vous devez sauter.
  • Ouvrez l’unité centrale. Attention certaines recommandations sont à suivre, je vous conseille donc de consulter ce tutoriel : Comment ouvrir/démonter son PC de bureau ou PC portable
  • Débranchez tous les câbles du bloc d’alimentation vers la carte mère. Pour faciliter le test de votre bloc d’alimentation, vous devez également déplacer votre boîtier d’ordinateur déconnecté et ouvert dans un endroit facile à travailler, comme une table ou une autre surface plane et non statique
  • Eteignez votre alimentation et débranchez la de la prise électrique murale
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Court-circuitez les broches 15 et 16 du connecteur d’alimentation à 24 broches de la carte mère avec un petit morceau de fil ou trombone. Le but est de connecter la prise verte (Power-On) à une sol (Noire) pour simuler un allumage du PC. Aidez vous du tableau de broches en fin de cet article
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Branchez la prise murale au bloc d’alimentation puis allumez ce dernier
  • Regardez si le ventilateur du bloc d’alimentation tourne. Si c’est le cas, le bloc d’alimentation fonctionne normalement
  • Rebranchez le PC. Si le PC ne s’allume pas, cela ne vient pas à priori de l’alimentation mais d’un autre composant.
REMARQUE : De nombreux blocs d’alimentation Corsair ont une fonction de vitesse nulle qui fait que le ventilateur ne tourne que pendant un moment après la mise sous tension du bloc d’alimentation. Cela indique toujours que le bloc d’alimentation fonctionne normalement.

Notez que vous pouvez faire un test plus poussé avec un multimètre comme expliqué dans le paragraphe qui suit.

Méthode du multimètre

Le multimètre offre la possibilité d’un test plus poussé, broche par broche afin de vérifier que le bloc d’alimentation délivre bien les tensions attendues.

  • Débranchez tous les périphériques externes et l’alimentation du PC
  • Ouvrez l’unité centrale. Attention certaines recommandations sont à suivre, je vous conseille donc de consulter ce tutoriel : Comment ouvrir/démonter son PC de bureau ou PC portable
  • Débranchez tous les câbles du bloc d’alimentation vers la carte mère
  • Regroupez tous les câbles d’alimentation et les connecteurs pour faciliter les tests. Essayez d’éloigner les câbles le plus possible du boitier pour faciliter les tests. Pour faciliter le test de votre bloc d’alimentation, vous devez également déplacer votre boîtier d’ordinateur déconnecté et ouvert dans un endroit facile à travailler, comme une table ou une autre surface plane et non statique
  • Court-circuitez les broches 15 et 16 du connecteur d’alimentation à 24 broches de la carte mère avec un petit morceau de fil ou trombone. Le but est de connecter la prise verte (Power-On) à une sol (Noire). Aidez vous du tableau de broches en fin de cet article
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Branchez le bloc d’alimentation sur une prise de courant et actionnez l’interrupteur situé à l’arrière du bloc d’alimentation. Vous devriez entendre le ventilateur commencer à fonctionner
  • Allumez votre multimètre et tournez le cadran sur le réglage VDC (Volts DC)
  • Testez le connecteur d’alimentation à 24 broches de la carte mère : Connectez la sonde négative du multimètre (noire) à n’importe quelle broche câblée à la terre (15 ,17, 18, 19, 24)
  • Puis connectez la sonde positive 23 (5V – rouge)
  • Si tout va bien, vous devriez avoir une mesure autour de 5 V (de 4,8 V à 5,2V)
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Répétez l’opération pour tester les autres broches rouges à 5V (broches 22 et 23)
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Ensuite passez au test de la broche bleu 14 (-12V). Vous devriez avoir une mesure de -11,52V à -12,48V
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Enfin passez à la broche Orange (3,3V), la mesure se situe entre 3,168V et 3,432V
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Puis tournez afin de répéter les mesures mais de l’autre côté du connecteur. Branchez la prise noire du multimètre à une broche de terre 3 ou 7
  • Puis testez les broches oranges, rouge et jaune
Comment tester l'alimentation de son PC
  • Une fois les opérations de test de votre alimentation de PC terminées, remontez la dans le PC et rebranchez ce dernier

Méthode avec un testeur alimentation pc

Un testeur d’alimentation vous permet de rester un peu plus éloigné de l’électricité qu’avec un test au multimètre. Comme ils ont été inventés parce que les tests sont manuels et introduisent une erreur humaine, les résultats d’un test de bloc d’alimentation avec un testeur d’alimentation sont plus concluants.
Les prix sont d’environ une quinzaine d’euros.

Comment tester l'alimentation de son PC avec un testeur alimentation pc

Les connecteurs d’alimentation ATX 20 ou 24 broches 12V

Le connecteur d’alimentation ATX à 24 broches est le connecteur d’alimentation standard de la carte mère des ordinateurs actuels. Le connecteur lui-même est un connecteur Molex 39-01-2240, souvent appelé Molex Mini-fit Jr.
Ce dernier est normalisé.

Les connecteurs d'alimentation ATX 20 ou 24 broches 12V
BrocheNomCouleur du filDescription
1+3.3VOrange+3.3 VDC
2+3.3VOrange+3.3 VDC
3COMNoirPrise sol
4+5VRouge+5 VDC
5COMNoirPrise sol
6+5VRouge+5 VDC
7COMNoirPrise sol
8PWR_ONGrisPower Good
9+5VSBViolet+5 VDC Standby
10+12V1Jaune+12 VDC
11+12V1Jaune+12 VDC
12+3.3VOrange+3.3 VDC
13+3.3VOrange+3.3 VDC
14-12VBlue-12 VDC
15COMNoirPrise sol
16PS_ON#VertPower-On (allumage du PC)
17COMNoirPrise sol
18COMNoirPrise sol
19COMNoirPrise sol
20NCBlanc-5 VDC (optionnel – supprimé dans ATX12V v2.01)
21+5VRouge+5 VDC
22+5VRouge+5 VDC
23+5VRouge+5 VDC
24COMNoirGround
Brochage du connecteur d’alimentation ATX 24 broches 12V (ATX v2.2)

Liens

Les liens génériques pour vérifier le matériel de son ordinateur :

Les tutoriels généraux sur les problèmes matériel et stabilité de l’ordinateur :

L’article Comment tester l’alimentation de son PC (3 façons) est apparu en premier sur malekal.com.

HP fixes severe bug in pre-installed Support Assistant tool

7 septembre 2022 à 20:06
HP issued a security advisory alerting users about a newly discovered vulnerability in HP Support Assistant, a software tool that comes pre-installed on all HP laptops and desktop computers, including the Omen sub-brand. [...]

USB4 version 2.0 : une nouvelle norme, avec une bande passante à 80 Gbps

2 septembre 2022 à 12:13

La nouvelle norme USB pointe le bout de son nez : il s'agit de l'USB4 version 2, que l'USB Promoter Group vient d'annoncer et de décrire dans un document officiel. Quels sont les changements apportés par cette nouvelle version ?

Avec l'USB4, la bande passante disponible est de 40 Gbps. Et bien, avec l'USB4 version 2, la bande passante est doublée donc elle passe à 80 Gbps. Un connecteur ultra rapide, y compris en comparaison du Thunderbolt 4 qui est également limité à 40 Gbps. D'ailleurs, c'est bien "USB4 version 2.0", et non "USB4 Gen 2" comme c'était le cas avec certaines versions de l'USB3. Franchement, c'est un peu le fouillis dans la convention de nommage des normes USB... Un simple USB 4.1 voire même USB5, c'était bien aussi...

La connectique USB4 version 2.0 peut être utilisée avec les nouveaux câbles Type-C actifs de 80 Gbps, tout en assurant une compatibilité avec les câbles USB4 existants (en 40 Gbps passifs). Vous l'aurez compris, pour le connecteur on reste sur de l'USB-C, et il y a toujours la prise en charge de l'alimentation (Power Delivery). Cette nouvelle version assure une rétrocompatibilité avec les versions précédentes (USB4 version 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3), ce qui est indispensable pour que cette nouvelle norme soit adoptée progressivement.

Les premiers périphériques équipés de ports USB4 version 2.0 devrait arriver sur le marché d'ici la fin de l'année. Thunderbolt devrait bénéficier également d'une actualisation, mais à cause de problèmes de licence, USB et Thunderbolt sont mis à jour séparément. Le document officiel au format PDF est disponible ici : USB4 version 2.

Il y a des adeptes de l'USB4 ici ? Personnellement, j'utilise uniquement de l'USB3.

Source

The post USB4 version 2.0 : une nouvelle norme, avec une bande passante à 80 Gbps first appeared on IT-Connect.

ETHERLED : une méthode pour voler des données grâce aux LED des cartes réseau !

24 août 2022 à 09:15

Le chercheur israélien Mordechai Guri a fait la découverte d'une nouvelle méthode pour exfiltrer des données en utilisant les voyants lumineux des cartes réseau. Baptisée ETHERLED, cette trouvaille est à la fois étonnante et ingénieuse !

Grâce à la méthode ETHERLED, les voyants clignotants présents sur les cartes réseau sont transformés en signaux morse qui peuvent être décodés par un attaquant ! Pour capturer ces signaux, il faut être tout de même équipé, car il faut une caméra qui visualise en direct les voyants lumineux de la carte réseau de l'ordinateur cible. Ensuite, ces signaux sont traduits en binaire pour reconstituer les informations.

Cette méthode pour voler les informations s'applique sur les réseaux air-gapped, c'est-à-dire lorsque l'ordinateur est sur un réseau totalement isolé (car il est très sensible, par exemple). Puisqu'il est isolé et qu'il n'a pas d'accès à Internet, il est plus difficile pour les attaquants de l'atteindre à moins d'utiliser des méthodes adaptées, comme celle-ci. Le schéma ci-dessous illustre un exemple, où l'on se croirait presque dans James Bond avec le drone qui est là pour capturer les signaux morse de la carte réseau ! 😉

ETHERLED - Méthode pour exfiltrer des données

Même si le système est isolé dans un réseau air-gapped, Mordechai Guri affirme que si un attaquant parvient à infecter l'ordinateur cible avec un logiciel malveillant, il peut faire en sorte de remplacer le pilote de la carte réseau par une version malveillante qui modifie la couleur de la LED et la fréquence de clignotement : comme il l'a fait avec la méthode ETHERLED. Même s'il prend l'exemple d'un ordinateur, cette méthode peut fonctionner avec d'autres périphériques équipés de cartes réseau Ethernet : imprimantes, NAS, routeurs, etc. Il faut garder à l'esprit que sans l'infection initiale, c'est-à-dire le logiciel malveillant sur l'ordinateur cible qui va permettre de modifier le pilote de la carte réseau, cette méthode ne peut pas être utilisée.

Selon les voyants allumés sur la carte réseau et la couleur des voyants allumés, cela permet d'obtenir l'information en binaire : 00, 01 ou 10. En s'appuyant sur la méthode du morse, il faut inclure également des temps de pause entre les signaux. Même si cela peut sembler une éternité pour traduire une information, d'après le chercheur en sécurité, le temps nécessaire pour divulguer des mots de passe grâce à ETHERLED varie entre 1 seconde et 1,5 minute, selon la méthode d'attaque utilisée. Autre exemple, le temps nécessaire varie entre 2,5 secondes et 4,2 minutes pour les clés privées Bitcoin, et entre 42 secondes et une heure pour les clés RSA de 4096 bits.

Après avoir lu cet article, vous ne regarderez plus les LEDs des cartes réseau de la même façon ! 😉

Source

The post ETHERLED : une méthode pour voler des données grâce aux LED des cartes réseau ! first appeared on IT-Connect.

Un carnet Remarkable

23 août 2022 à 12:00
Par : Remouk

— Article rédigé par l’ami Remouk (DansTonChat) – Merci à lui —

Pendant longtemps, j’avais toujours sur moi un petit carnet de notes. Pour pas oublier des trucs, noter des paroles, mais aussi pour explorer des pistes de réflexion, mettre à plat des idées. Au boulot pareil, toujours un carnet. Bien sûr, avec le temps et comme tout le monde, je suis passé à des outils informatiques de prise de note, de todo-list, de mindmapping et autre… Sur smartphone, PC, c’est bien plus pratique.

Ceci étant dit, écrire à la main, ça a ce côté immédiat qui reste d’une efficacité redoutable. Ça permet aussi de sortir la tête de l’écran, de gribouiller, faire des croquis, des dessins… Pour réfléchir je préfère. Si vous êtes dans mon cas, alors la tablette Remarkable 2 pourrait vous intéresser. 🤓

Qu’a-t-elle de particulier ? C’est littéralement et uniquement un carnet de notes numérique. C’est à dire qu’elle se concentre sur l’essentiel : elle est faite uniquement (ou presque) pour la prise de note, et elle le fait (super) bien.

L’écran e-ink, de bonne qualité, dispose d’un toucher « papier » : quand vous écrivez avec le stylet, vous avez vraiment l’impression d’écrire sur une feuille. Ça peut sembler idiot, mais ça change vraiment la donne ! Côté lecture et rendu, pareil, on est habitués avec ces technos : ça ressemble à du papier. C’est un peu plus grand que du A5 donc vraiment bien adapté à la prise de notes.

A l’utilisation c’est assez simple : on crée des carnets, on remplit les pages… Et voilà. Pas de navigateur web, d’email, d’applications diverses, de notifications… Rien qui pourrait nous distraire de notre objectif. 🙂 Et c’est une bonne chose !

Mais attention, ça reste un carnet numérique et on vit quand même en 2022, alors on a plein de petites fonctionnalités pratiques qu’on aurait pas sur un carnet papier :

  • Copier / couper / coller (évidemment)
  • Des calques 🙂
  • Différents styles de crayons/stylos/pinceaux
  • Différents templates de page
  • Réorganisation des carnets/pages
  • Conversion des notes en texte brut
  • Utilisation en tant que liseuse
  • Lecture et prise de notes directement sur des documents PDF
  • Synchronisation via le cloud
  • Partage sur Google Drive, Dropbox ou OneDrive
  • Dernière nouveauté sympa : le partage d’écran

Seul bémol à propos des fonctionnalités cloud : il faut souscrire à un abonnement pour pouvoir tout utiliser. La première année est gratuite, offerte avec l’achat de la tablette, mais ensuite c’est 6€/mois (4€/mois pour la version Lite). C’est vraiment le point noir qui n’est pas clairement établi quand on découvre le produit.

À part ça, je trouve la tablette remarquable. 😀 L’interface est super ergonomique, l’objet et ses accessoires sont vraiment de très bonne qualité et bien pensés.

Alors oui, à 350€ le carnet de notes, ça peut sembler élevé, mais c’est un produit soigné et bien foutu, qui comble un besoin assez particulier : à vous de voir si c’est le vôtre. 🙂

Plus de 80 000 caméras Hikvision vulnérables et exposées sur Internet !

23 août 2022 à 08:55

Des chercheurs en sécurité ont découvert que plus de 80 000 caméras Hikvision sont vulnérables à une faille de sécurité critique, déjà connue et exploitée par des pirates informatiques. En l'exploitant, un attaquant peut exécuter des commandes à distance en passant par le serveur Web de la caméra.

Cette vulnérabilité est déjà connue puisqu'elle est associée à la référence CVE-2021-36260 et qu'elle a été corrigée par Hikvision via une mise à jour du firmware en septembre 2021. Cependant, si l'on se réfère à un livre blanc publié par l'entreprise CYFIRMA basée à Singapour, plus de 80 000 systèmes Hikvision utilisés par 2 300 organisations réparties dans 100 pays n'ont toujours pas appliqué la mise à jour de sécurité. Au total, les chercheurs en sécurité de CYFIRMA ont analysé 285 000 serveurs Web Hikvision accessibles sur Internet.

En termes de répartition géographique, la Chine arrive en tête avec 12 690 appareils, suivie par les États-Unis avec 10 611 appareils, puis le Vietnam, le Royaume-Uni, l'Ukraine, la Thaïlande, l'Afrique du Sud, etc... La France se place en 8ème position avec 2 377 systèmes vulnérables sur la base de l'échantillon analysé !

Hikvision - Répartition géographique caméras vulnérables

Une vulnérabilité exploitée par des pirates russes et chinois

Le problème, c'est qu'il existe deux exploits pour la vulnérabilité CVE-2021-36260, le premier mis en ligne en octobre 2021 et le second en février 2022, ce qui permet de rechercher et d'exploiter facilement des caméras Hikvision vulnérables ! D'ailleurs, le botnet Moobot, basé sur Mirai, a déjà compris que c'était une piste intéressante puisqu'il utilise cet exploit depuis décembre 2021 pour compromettre des appareils Hikvision et les utiliser dans le cadre d'attaques DDoS.

D'après les analyses, des groupes de pirates informatiques russes et chinois seraient à l'origine des attaques qui ciblent les appareils Hikvision. Dans son rapport, l'entreprise CYFIRMA parle également de campagnes de cyberespionnage. Au-delà de cette vulnérabilité, ce qui pose problème, ce sont les caméras qui ont un mot de passe trop faible et qui sont exposées sur Internet.

Si vous utilisez des caméras Hikvision, vous devez installer la mise à jour sans plus attendre (voir ici), sauf si c'est déjà fait !

Source

The post Plus de 80 000 caméras Hikvision vulnérables et exposées sur Internet ! first appeared on IT-Connect.

Quand un tube de Janet Jackson fait planter les vieux ordinateurs…

19 août 2022 à 14:41

Prenez un vieil ordinateur et tentez de lire la chanson "Rhythm Nation" de Janet Jackson : cela va le faire planter, comme une véritable vulnérabilité de type déni de service. Surprenant.

Sur le site de Microsoft, Raymond Chen, affirme "Un de mes collègues m'a fait part d'une anecdote provenant du support produit de Windows XP. Un grand fabricant d'ordinateurs a découvert que la lecture du clip vidéo de la chanson "Rhythm Nation" de Janet Jackson faisait planter certains modèles d'ordinateurs portables. Je n'aurais pas voulu me trouver dans le laboratoire qu'ils ont dû mettre en place pour étudier ce problème."

Sortie en 1989, ce tube de Janet Jackson est capable de faire planter l'ordinateur sur lequel il est joué, mais également les ordinateurs voisins ! Comment est-ce possible ? D'après le récit de Raymond Chen, il s'avère que cette musique contient l'une des « fréquences de résonance naturelle » des disques durs à 5400 tr/min intégrés à certains PC portables. Si vous avez un disque SSD, vous pouvez être rassuré ! 🙂

Ce bug n'est pas nouveau puisque cette anecdote date du début des années 2000.... Par contre, la nouveauté c'est que l'organisation MITRE vient d'attribuer à cette vulnérabilité un identifiant CVE : CVE-2022-38392, puisqu'il s'agit d'une faille de sécurité pouvant provoquer un déni de service ! Sur le site du MITRE, c'est précisé : "Un certain disque dur OEM à 5400 tours/minute, tel qu'il a été livré avec les PC portables vers 2005, permet à des attaquants physiquement proches de provoquer un déni de service (dysfonctionnement du dispositif et arrêt du système) via une attaque par fréquence de résonance avec le signal audio de la vidéo musicale Rhythm Nation."

À cause des vibrations générées par le son, la lecture du clip vidéo aurait également un impact négatif sur les performances du disque dur ! L'article de Raymond Chen évoque également, avec un certain humour, les vibrations générées par le cri d'une personne qui provoquerait une latence importante sur un disque dur. Le fabricant de PC en question a pris la décision d'inclure un filtre personnalisé dans le pipeline audio pour détecter et supprimer les fréquences à problèmes !

C'était l'histoire étrange, mais réelle du vendredi après-midi... Je vous laisse avec Janet Jackson !

Source

The post Quand un tube de Janet Jackson fait planter les vieux ordinateurs… first appeared on IT-Connect.

QNAP TS-410E : un NAS compact, avec 4 baies et sans ventilateur

18 août 2022 à 13:46

QNAP présente son nouveau NAS, le TS-410E, un modèle qui se veut à la fois puissant et discret : il s'agit d'un modèle fanless, au format compact, avec tout de même 4 baies au format 2,5 pouces. Présentation de ce modèle.

Le nouveau NAS QNAP TS-410E vient d'être dévoilé par QNAP, peu de temps après le modèle TS-i410X qui est dans le même esprit : 4 baies de disques en 2,5 pouces, double interface RJ45 10 GBe, pour un prix de 1 200 euros. Néanmoins, ce modèle TS-410E est plus abordable.

QNAP TS-410E - NAS

Le TS-410E est un NAS compact comme le prouve ses dimensions : 254 x 180 x 60 mm, avec un poids à vide de 2,64 kg. Pourtant, malgré son format, il est capable d'accueillir 4 disques ! Contrairement à de nombreux NAS qui acceptent les disques aux formats 3,5 et 2,5 pouces, celui-ci accepte uniquement les disques au format 2,5 pouces. Forcément, cela fait penser à un NAS dans lequel on va venir insérer des disques SSD (ici, en SATA 6 Gb/s), même s'il existe aussi des disques durs mécaniques dans ce format.

Étant donné que QNAP met en avant le silence de ce NAS et sa rapidité, cela passera forcément par des disques SSD car les disques durs sont plus ou moins bruyants. Les disques SSD ne font pas de bruit et ce modèle n'a pas de ventilateur, ce qui promet d'être silencieux ! 

En ce qui concerne les caractéristiques techniques de ce NAS :

  • Processeur : Intel Celeron J6412 (4 cœurs / 4 threads) @ 2,6 GHz
  • RAM : 8 Go, non extensible
  • Stockage interne : mémoire flash de 4 Go (protection du système)
  • Réseau : 2 x RJ45 2,5 GbE
  • Connectiques : 1 x HDMI 1.4b, 4 x ports USB 3.2 Gen 2

Reste à connaître le prix de ce NAS, ainsi que sa date de disponibilité. Ces informations devraient être disponibles prochainement.

Qu'en pensez-vous ?

The post QNAP TS-410E : un NAS compact, avec 4 baies et sans ventilateur first appeared on IT-Connect.

Catégories de câbles Ethernet : Cat5 vs Cat6 vs Cat7 vs Cat8

11 août 2022 à 14:02

La norme Ethernet dans le temps avec des améliorations et notamment une vitesse de plus en plus accrue : 0BASE-T, 100BASE-T , 1000BASE-T et 10000BASE-T.
De la même manière, les câbles à paire torsadé ou droite suivent des évolutions.
Les normes des câbles RJ45 Ethernet sont établies par L’Electronic Industries Association et l’Association de l’industrie des télécommunications (EIA/TIA).
Pour les différencier, on parle de catégorie de câbles, par exemple : Cat5, Cat6, jusqu’à Cat8.

Quelles sont les différences entre ces catégories de câbles Ethernet ?
Avez-vous besoin d’un catégorie 5, 6 ou plus ?

Dans ce tutoriel, je vous explique quelles sont les différences entre les catégories Ethernet avec une description de chacune des normes (débits, longueur, fréquence et blindage).

Catégories de câbles Ethernet : Cat5 vs Cat6 vs Cat7 vs Cat8

Les câbles Ethernet Catégorie 5 (Cat5)

Le câble Cat5 ou câble de catégorie 5 est un câble Ethernet qui est utilisé sur les ordinateurs connectés au réseau local à la maison et dans les petits bureaux. La structure de ce câble se compose de quatre paires torsadées de fil de cuivre et des connecteurs RJ45 sont utilisés dans le point de terminaison.
Ce câble prend en charge les communications Ethernet rapides basées sur la norme de câblage des télécommunications commerciales EIA/TIA 568.
De nos jours, c’est encore le type de câble Ethernet le plus répandues.

En 2001, une révision est apparue le Cat5e permettant des débits en Gigabyte.

Spécification du câble catégorie 5 :

  • Vitesse : 10 Mbps à 100 Mbps
  • Fréquence maximale : 100 MHz
  • Longueur maximale :  100 m

Spécification du câble catégorie 5e :

  • Vitesse : 1 Gbps à 2,5 Gbps
  • Fréquence maximale : 100 MHz
  • Longueur maximale :  100 m

Les câbles Ethernet Catégorie 6 (Cat6)

La spécification de la catégorie 6 améliore la spécification de catégorie 5e en étendant la réponse en fréquence et en réduisant davantage la diaphonie. Les performances améliorées de Cat 6 offrent une bande passante de 250 MHz.
La fonction principale est de fonctionner comme des câbles réseau pour les routeurs, les LAN et les serveurs de connexion haut débit.

Le câble de catégorie 6A fournit une bande passante de 500 MHz.
Les deux variantes sont rétrocompatibles avec les câbles de catégorie 5 et 5e.

Spécification du câble catégorie 665 :

  • Vitesse : 5 Gbbs à 10 Gpbs
  • Fréquence maximale : 250 MHz
  • Longueur maximale :  55m pour du 10 Gpbs et 100 m pour des débits plus bas

Spécification du câble catégorie 6A :

  • Vitesse : 5 Gbbs à 10 Gpbs
  • Fréquence maximale : 100 MHz
  • Longueur maximale :  100 m

Les câbles Ethernet Catégorie 7 (Cat7)

La norme de câble de catégorie 7 a été ratifiée en 2002 et principalement introduite pour prendre en charge Ethernet 10 gigabits sur 100 m de câblage en cuivre.
Il contient quatre paires de fils de cuivre torsadés, tout comme les normes précédentes, terminées soit par des connecteurs électriques GG45, soit par des connecteurs TERA conçus pour des fréquences de transmission allant jusqu’à 600 MHz.

Le canal de classe F et le câble de catégorie 7 sont rétrocompatibles avec la classe D/catégorie 5e et la classe E/catégorie 6. La classe F présente des spécifications encore plus strictes pour la diaphonie et le bruit du système que la classe E.

Spécification du câble catégorie 7 :

  • Vitesse :
  • Fréquence maximale :
  • Longueur maximale :

Spécification du câble catégorie 7A :

  • Vitesse : 40 Gbps à 100 Gbps
  • Fréquence maximale : 1 GHz
  • Longueur maximale :  50 m pour du 40 Gbps et 15 m pour du 100 Gpbs

Les câbles Ethernet Catégorie 8 (Cat8)

La catégorie 8 a été ratifiée par le groupe de travail TR43 sous ANSI/TIA 568-C.2-1. Elle est définie jusqu’à 2000 MHz et uniquement pour des distances jusqu’à 30 m ou 36 m, selon les cordons de brassage utilisés.

Spécification du câble catégorie 8 :

  • Vitesse : 40 Gbps à 100 Gbps
  • Fréquence maximale : 1 GHz
  • Longueur maximale :  50 m pour du 40 Gbps et 15 m pour du 100 Gpbs

Les câbles Ethernet blindées et non blindées (UTP, U/FTP, F/UTP)

Les câbles Ethernet peuvent être blindés afin d’offrir une couche protectrice contre les protège des interférences électromagnétiques et des fuites.
Ainsi, cela assure que le signal soit transmis sans perturbation et perte de débit.
Le choix d’un câble blindé dépend de l’environnement et des possibles perturbations.

Le câble Ethernet peut être blindé à deux niveaux : au niveau de la gaine ou au niveau des paires
Puis on trouve différents type de blindage :

  • U = Unfoiled (non blindé)
  • F = Foiled (blindage par feuillard aluminium)
  • S = Shielded (blindage par tresse d’aluminium)
  • TP = Twisted Pairs (blindage par paires torsadées)

Les câbles non blindés sont notés UTP :

  • UTP (Unshielded twisted pair) sont les câbles à paires torsadées non blindés
  • F/UTP (Foil shielded twisted pair) sont des câbles torsadées non blindés mais avec un blindage en aluminium à l’intérieur de la gaine.
  • U/FTP : blindé par paire, seuls les conducteurs sont isolés et blindés.
  • F/FTP : blindage général et un blindage sur chaque paire.
  • SF/FTP : blindage double

Ainsi câbles F/FTP et S/FTP offrent les meilleurs protections.

Les câbles blindées et non blindées (UTP, U/FTP, F/UTP)

Les câbles blindés Cat 5e, Cat 6/6A et Cat 8/8.1 ont généralement une construction F/UTP, tandis que les câbles blindés Cat 7/7A et Cat 8.2 utilisent une construction S/FTP.
UTP est également le câble le plus couramment utilisé dans les réseaux informatiques. L’Ethernet moderne, la norme de mise en réseau de données la plus courante, peut utiliser des câbles UTP, l’augmentation des débits de données nécessitant des variantes de spécifications plus élevées du câble UTP.

Comme la bande passante du câble UTP s’est améliorée pour correspondre à la bande de base des signaux de télévision, l’UTP est maintenant utilisé dans certaines applications vidéo, principalement dans les caméras de sécurité

Cat5 vs Cat6 vs Cat7 vs Cat8 : En résumé

Cat 5UTP100 MHz100BASE-TX, 1000BASE-T100 m
Cat 5eUTP, F/UTP, U/FTP100 MHz1000BASE-T, 2,5GBASE-T100 m
Cat 6UTP, F/UTP, U/FTP250 MHz5GBASE-T, 10GBASE-T55 m (10GBASE-T)
100m (5GBASE-T)
Cat 6AUTP, F/UTP, U/FTP, S/FTP500 MHz5GBASE-T, 10GBASE-T100 m
Cat 7S/FTP, F/FTP600 MHz
Cat 7AS/FTP, F/FTP1 GHz40GBASE-T, 100GBASE-T50 m (40GBASE-T)
15 m (100GBASE-T)
Cat 8.1F/UTP, U/FTP2 GHz25GBASE-T, 40GBASE-T30 m/36 m
Cat 8.2S/FTP, F/FTP2 GHz25GBASE-T, 40GBASE-T
Le résumé des différences entre les câbles Cat5 vs Cat6 vs Cat7 vs Cat8

L’article Catégories de câbles Ethernet : Cat5 vs Cat6 vs Cat7 vs Cat8 est apparu en premier sur malekal.com.

❌