FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 30 novembre 2021Flux principal

Le client Zoom pour Windows bénéficie de la mise à jour automatique

30 novembre 2021 à 08:25

Zoom a annoncé le lancement d'une nouvelle fonctionnalité pour le client Zoom pour Windows et macOS : la mise à jour automatique lorsqu'une nouvelle version est disponible.

Cette fonctionnalité est appréciable, car elle va permettre aux utilisateurs de bénéficier d'un client Zoom à jour, sans réaliser le moindre effort. Conserver un logiciel à jour est intéressant vis-à-vis de la sécurité, mais aussi pour bénéficier des derniers correctifs de bugs (même si parfois cela génère de nouveaux dysfonctionnements... hum, hum).

La mise à jour automatique du client Zoom pour tous les utilisateurs est disponible pour Windows et macOS. Pour Linux, ce n'est pas pris en charge. Quant aux applications pour mobile, c'est assez facile, car on peut gérer activer les mises à jour automatiques au sein des magasins d'applications, notamment le Play Store de Google.

Comme le précise Jeromie Clark de chez Zoom, l'option sera activée par défaut lors de la première installation de Zoom ou lors de l'installation de la première mise à jour qui intègre cette fonctionnalité. L'utilisateur a l'opportunité de désactiver cette fonction en décochant la case qui va bien. Un paramètre que l'on peut retrouver dans les options du client Zoom à tout moment.

Il y a deux canaux disponibles pour obtenir les mises à jour Zoom : lent ou rapide. Avec le mode lent, vous misez plutôt sur la stabilité, tandis qu'avec le mode rapide, vous bénéficiez à chaque fois des dernières mises à jour stable, et donc, des nouvelles fonctionnalités.

Attention, indépendamment du choix du canal de mise à jour, si l'option de mise à jour automatique est activée et qu'une mise à jour de sécurité critique de Zoom est disponible, celle-ci sera installée.

Pour les entreprises, il existait déjà la possibilité de maintenir à jour automatiquement le client Zoom. Cette nouveauté permet de proposer cette fonction à tout le monde, aussi bien les particuliers que les professionnels.

Source

The post Le client Zoom pour Windows bénéficie de la mise à jour automatique first appeared on IT-Connect.
À partir d’avant-hierFlux principal

Installer macOS Monterey sur PC avec VMware

Si vous passez souvent par là, alors vous avez l’habitude de ce type de vidéos ou d’article. En effet, c’est régulièrement que je vous explique comment installer la nouvelle version de MacOS sur PC via VMware ou encore en passant par un Hackintosh. Et bien je reviens une nouvelle fois pour vous proposer d’installer la …

Raccourci clavier (emoji) macOS qui ne fonctionne pas sous Firefox

9 novembre 2021 à 09:00
Par : Korben

J’ai identifié un souci dans Firefox sous macOS que vous avez peut-être, qui normalement devrait être corrigé si j’en crois le bugzilla de Mozilla, mais il n’en est rien.

Donc je vous explique de quoi il en retourne et je vous dis comment corriger ça facilement.

Si vous avez dans Firefox des problèmes de clavier, de touches qui ne fonctionnent pas, de raccourcis comme celui pour appeler les Emojis (CTRL + Cmd + Espace) qui ne fonctionnent pas ou encore le menu « clic droit » sur les pages qui rame à fond et met 2 min à s’afficher et bien voici l’explication.

Cela est dû à un problème de localisation de Firefox. En effet, si vous avez un Firefox US et que vous avez activé la langue FR dessus, et bien ça bug.

Pour résoudre le problème, il faut rester dans la langue d’origine du navigateur. Donc si vous avez un Firefox US, restez en anglais. Si vous voulez du français, allez télécharger directement la version de Firefox en français tel qu’elle est distribuée sur le site de Mozilla.

Et voilà.

Ça fait des semaines que je me galérais avec ça et il suffisait simplement d’installer le navigateur dans sa « langue maternelle » et ne pas aller jouer à changer la langue dans les paramètres de celui-ci.

macOS Monterey – Créer une clé d’installation amorçable

1 novembre 2021 à 07:00
Par : Fx
Clé USB bootable macOS 12 MontereyComme tous les ans, Apple met à disposition gratuitement sa nouvelle version de macOS. Son nom Monterey correspond à macOS 12. Aujourd’hui, nous vous proposons un guide pour créer une clé d’installation amorçable (bootable). Pas besoin d’application, une ligne de commande suffit…   Clé d’installation Monterey La nouvelle version de macOS est sortie la semaine dernière et vous avez peut-être décidé de réinstaller votre Mac ou simplement faire la mise à jour sur un ou plusieurs ordinateurs (iMac, MacBook, Mac […]

Microsoft ATP dispose de capacités de réponse aux incidents pour Linux et macOS

26 octobre 2021 à 08:10

Microsoft a ajouté de nouvelles capacités de réponse aux incidents pour les machines sous macOS et Linux à sa solution Defender for Endpoint. Cela va permettre aux équipes SecOps de réagit en temps réel sur ces systèmes en cas d'incident de sécurité.

Pour rappel, Microsoft Defender for Endpoint correspond à la version entreprise et payante de la solution Microsoft Defender intégrée à Windows 10 et Windows 11. Précédemment, cette plateforme de gestion était nommée Microsoft Defender Advanced Threat Protection (Microsoft Defender ATP). Microsoft Defender for Endpoint est disponible sur macOS depuis 2019, tandis que pour Linux c'est un peu plus récent : juin 2020. Un peu plus tôt dans l'année, Microsoft avait ajouté la prise en charge de Windows 10 ARM.

Ces nouvelles capacités de réponses sont actuellement disponibles en version preview et elles vont aider les équipes SecOps à déclencher des actions de réponse à incident directement à partir de l'interface de la plateforme Defender, lorsque les investigations seront en cours.

Par exemple, il sera possible de forcer l'isolation réseau d'une machine, notamment pour empêcher l'exfiltration de données et les mouvements latéraux une fois la machine compromise. Cette interface contient également des actions qui permettent de collecter des fichiers depuis la machine cible pour une analyse hors ligne (exemple : un script malveillant), mais aussi d'exécuter des commandes.

Cet ajout de fonctionnalité montre que Microsoft s'implique pour étendre les capacités de Defender for Endpoint à tous les systèmes utilisés en entreprise, et permettre aux équipes en charge de la sécurité de pouvoir agir sur l'ensemble des terminaux de l'entreprise à partir d'une interface unique.

Si vous souhaitez voir la liste des versions de macOS et les distributions Linux prises en charge, suivez ce lien : Microsoft - TechCommunity - Nous retrouvons par exemple Ubuntu, Debian, Oracle Linux, etc.

Source

The post Microsoft ATP dispose de capacités de réponse aux incidents pour Linux et macOS first appeared on IT-Connect.

Virtualiser Windows 11 sur macOS, c’est possible avec Parallels Desktop

19 octobre 2021 à 07:35

Le logiciel Parallels Desktop a reçu une nouvelle mise à jour qui lui permet de virtualiser Windows 11 sur macOS Monterey et un Mac équipé avec une puce Apple M1.

Le logiciel Parallels Desktop est plus que jamais indispensable pour les utilisateurs de macOS qui souhaitent utiliser Windows sur macOS par l'intermédiaire de la virtualisation. En effet, suite au passage des processeurs Intel aux puces Apple M1, le système macOS ne propose plus l'option "Bootcamp" qui permettait d'installer Windows en dual boot sur son Mac. La raison : il n'y a pas d'ISO de Windows en téléchargement pour les architectures ARM64.

Avec Parallels Desktop 17.1, vous pouvez virtualiser Windows 11 sur n'importe quel Mac équipé d'une puce Apple M1 et de la dernière version de macOS, à savoir macOS Monterey qui succédera à Big Sur à partir du 25 octobre prochain.

Vous n'êtes pas sans savoir que Windows 11 impose des prérequis bien particuliers, notamment la présence d'une puce TPM 2.0. Du coup, les développeurs de Parallels Desktop ont ajouté un TPM virtuel (vTPM) à leur logiciel afin de répondre aux exigences de Microsoft et permettre l'installation de Windows 11.

Cette nouvelle devrait ravir les utilisateurs de macOS qui souhaitent tester Windows 11, mais aussi les professionnels qui en ont besoin pour des usages spécifiques ou exécuter certaines applications via Windows.

Source

The post Virtualiser Windows 11 sur macOS, c’est possible avec Parallels Desktop first appeared on IT-Connect.

Installer macOS (VM) sous Linux en 1 seule ligne de commande

27 septembre 2021 à 09:00
Par : Korben

Si vous êtes utilisateur de Linux et que vous voulez profiter d’une petite VM MacOS pour essayer ou utiliser des outils conçus pour l’OS d’Apple, j’ai ce qu’il vous faut.

C’est un projet qui s’appelle Sosumi et qui permet de télécharger et installer une machine virtuelle (VM Qemu) macOS sous Linux avec une simple ligne de commande.

Alors comment ça fonctionne ?

Et bien, ouvrez un terminal, et installez snap si vous ne l’avez pas encore :

sudo apt update
sudo apt install snapd

Ensuite, pour installer Sosumi, vous n’aurez qu’à entrer la commande :

sudo snap install sosumi

Ensuite, lancez Sosumi à partir de votre terminal et la VM démarrera. Allez ensuite dans utilitaire de disque de macOS, formatez alors le disque dur virtuel principal puis lancez le programme d’installation.

Et voilà, vous aurez un beau macOS dans une VM.

Pour personnaliser un peu l’install, ça se passe dans le fichier :

~/snap/sosumi/common/launch

Amusez-vous bien !

Bulletin d’actualité du CERT-FR – 20/09/2021

Bulletin d’actualité du 20/09/2021 Nous voici de nouveau ensemble dans notre rendez-vous de fin de semaine pour revenir sur les différents bulletins de sécurité publiés par le CERT-FR ! Durant la période du 13 septembre au 19 septembre 2021, le CERT-FR (Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques en France) a …

Un fond d’écran à couper le souffle chaque jour sous macOS

31 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Hier je vous expliquais comment changer de fond d’écran directement depuis le terminal Linux en allant chercher des photos sur Unsplash. Et aujourd’hui je me suis dit que j’allais penser un peu aux utilisateurs de macOS.

Vous ne le savez peut-être pas, mais Unsplash propose des applications officielles pour changer de fond d’écran sur iOS, macOS, mais également pour faire un économiseur d’écran sur l’AppleTV ou tout simplement décorer votre navigateur Chrome.

Pour ma part, je suis fan de l’application macOS qui se loge dans la barre de menu et nous permet d’obtenir un fond d’écran aléatoire en fonction de nos préférences thématiques.

Y’a plus qu’à choisir et laisser faire l’application ou l’utiliser comme moi en mode manuel pour n’avoir qu’un bouton à cliquer le jour où j’ai envie de changement dans ma vie.

Je ne saurais pas l’expliquer, mais nouveau fond d’écran ça fait toujours du bien au moral.

Évidemment pour les cliqueurs fous, soyez tranquilles, vous pourrez consulter l’historique des wallpapers consultés pour remettre celui qui vous aurait échappé.

Bref, c’est une super appli que j’utilise depuis un moment et que, je pense vous adopterez rapidement vous aussi.

A télécharger ici sur l’AppStore.

Installer macOS sous Linux avec un simple script

21 août 2021 à 09:00
Par : Korben

Vous êtes sous Linux, la vie est belle, mais vous aimeriez parfois lancer certaines applications macOS qui n’ont pas d’équivalent sous votre OS préféré. Ou alors vous aimeriez tout simplement tester l’OS d’Apple, car vous êtes curieux de tout ce qui se fait en informatique ?

Pas de souci, j’ai ce qu’il vous faut.

Il s’agit d’un script Python baptisé mac-on-linux qui permet très rapidement de télécharger une image officielle de macOS et de la convertir en machine virtuelle lancée avec qemu.

Pour ce faire, vous devez installer les outils suivants :

sudo apt install qemu-kvm dmg2img pulseaudio 

Faire un petit lien symbolique :

sudo ln -s /usr/bin/qemu-system-x86_64 /usr/bin/qemu

Et installer python click avec pip :

pip install -U click

Puis aller récupérer les sources du projet comme ceci :

git clone https://github.com/arindas/mac-on-linux-with-qemu.git

Lancez ensuite, le script

./run.sh

Ce script ira télécharger l’image dmg de macOS puis convertira celle-ci en .img avant de créer automatiquement un disque virtuel puis en le déployant sous qemu avant de le lancer.

Si vous rencontrez un problème lors de l’installation, supprimez le répertoire firmware/ et renommez fallback-firmware/ en firmware/. Une fois installés, ne modifiez pas les fichiers du firmware, ils seront automatiquement récupérés par le système installé.

Le malware multiplateforme de WildPressure s’attaque à macOS au Moyen-Orient

11 août 2021 à 14:32
Par : UnderNews

Milum est un cheval de Troie utilisé par WildPressure, un groupe APT (Advanced Persistent Threat) actif au Moyen-Orient, que Kaspersky surveille depuis août 2019. Lors de leurs investigations sur l’une des dernières attaques de ce groupe qui semble viser le secteur industriel, les chercheurs de Kaspersky ont détecté de nouvelles versions du malware écrites dans différents langages de programmation, dont une qui peut infecter à la fois les systèmes Windows et macOS. 

The post Le malware multiplateforme de WildPressure s’attaque à macOS au Moyen-Orient first appeared on UnderNews.

Parallels Desktop 17 est disponible : Windows 11, macOS Monterey, puce Apple M1…

10 août 2021 à 06:01
Par : Fx

Parallels Desktop 17 boiteParallels Desktop 17 est disponible dès aujourd’hui, 10 août. Il s’agit d’une version un peu particulière cette année. Tout d’abord, elle est nativement compatible avec les nouveaux Mac disposant d’une puce Apple M1, tout en gardant sa compatibilité avec les processeurs Intel. Aussi, elle est compatible macOS Monterey (sortie prévue cet automne 2021) et Windows 11 (sortie officielle : octobre 2021). Mais ce n’est pas tout… Parallels Desktop 17 Si la version précédente avait permis de découvrir les possibilités de […]

Cet article Parallels Desktop 17 est disponible : Windows 11, macOS Monterey, puce Apple M1… est apparu en premier sur Cachem

Bulletin d’actualité du CERT-FR – 02/08/2021

Bulletin d’actualité du 02/08/2021 Nous voici de nouveau ensemble dans notre rendez-vous de fin de semaine pour revenir sur les différents bulletins de sécurité publiés par le CERT-FR ! Durant la période du 26 juillet au 1 août 2021, le CERT-FR (Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques en France) a …
❌