FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Comment définir Chrome par défaut sous Windows 11 ?

9 septembre 2021 à 10:00

I. Présentation

Au sein de Windows 11, le navigateur Edge sera préinstallé et il sera défini comme navigateur par défaut, ce qui n'est pas une surprise. Si vous souhaitez installer un autre navigateur, comme Firefox, Chrome ou encore Brave, et le définir par défaut, il y a quelques manipulations à prévoir ! Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment modifier le navigateur par défaut sous Windows 11, en prenant Chrome comme exemple.

Vous allez voir que Microsoft ne facilite pas les tâches des utilisateurs qui souhaitent effectuer ce changement, car vis-à-vis de Windows 10, c'est plus compliqué !

II. Windows 11 : modifier le navigateur par défaut

Pour commencer, il faut accéder à la section "Applications par défaut" des paramètres de Windows 11. Pour cela, recherchez "Applications" dans la zone de recherche. Comme ceci :

Ensuite, au niveau de "Définir les valeurs par défaut des applications", recherchez "Chrome". Bien sûr, il faut l'avoir installé avant de pouvoir le définir comme navigateur par défaut. Cliquez sur "Google Chrome".

Une liste d'extension s'affiche : ce sont les extensions et liens pour lesquels Chrome peut être défini comme application par défaut. Windows 11 ne permet pas de choisir un navigateur par défaut, il faut faire la modification extension par extension !

On peut voir que "Microsoft Edge" est défini pour différentes extensions et liens. L'idée est simple : remplacer Edge par Chrome, pour chaque extension (y compris pour les fichiers PDF si vous le souhaitez).

Pour cela, cliquez sur "Microsoft Edge" au niveau de chaque extension. Une fenêtre nommée "Avant de faire le basculement" va s'afficher, cliquez sur "Modifier quand même".

Ensuite, choisissez "Google Chrome" dans la liste qui apparaît et cliquez sur "OK".

Le tour est joué ! Répétez l'opération pour les autres extensions où Edge est défini.... C'est pénible, mais il n'y a pas le choix. Ah, si, il y en a un : rester avec Edge...

III. Windows 11 : modifier le navigateur par défaut des widgets

Avec ce que l'on vient de faire, nous avons fait qu'une partie du travail ! Certains liens, malgré la modification de la config, continueront de s'ouvrir avec Edge ! C'est notamment le cas des liens au sein des widgets de Windows 11 !

Pour forcer le changement, il est nécessaire d'utiliser l'outil Edge Deflector. Son objectif est simple : intercepter les requêtes d'ouverture de liens à destination d'Edge pour utiliser votre navigateur par défaut à la place, en l'occurrence ici Chrome.

C'est un outil gratuit et disponible sur GitHub à cette adresse : Edge Deflector

Téléchargez et installez le logiciel, c'est tout simple...

Ensuite, retournez dans le menu "Applications par défaut" et cette fois-ci recherchez "EdgeDeflector" puis cliquez dessus.

Un seul élément s'affiche : remplacez "Microsoft Edge" par "EdgeDeflector".

Voilà, à partir de maintenant, tous les liens vont s'ouvrir avec Chrome, Firefox ou Brave, en fonction du navigateur que vous souhaitez utiliser par défaut ! Sans vouloir faire de publicité à Microsoft Edge, depuis que Microsoft s'appuie sur Chromium, il fonctionne vraiment bien ! Par contre, c'est abusé de devoir faire autant de manipulations pour changer de navigateur par défaut.

The post Comment définir Chrome par défaut sous Windows 11 ? first appeared on IT-Connect.

Veeam Agent for Microsoft Windows – Présentation et installation

Bonjour à toutes et tous ! Nous voici de nouveau ensemble pour la découverte d’une solution de l’éditeur Veeam. Nous avions déjà vu il y a quelque temps dans différents articles la solution Veeam Backup for Microsoft 365 et cette fois-ci, nous allons découvrir Veeam Agent for Microsoft Windows ! Oui, je sais, nous avions …

Privatezilla : supprimer les mouchards de Windows 10

3 septembre 2021 à 10:54
Par : Nautilus

Les logiciels espions (les mouchards) font légion de nos jours. Ils s’immiscent dans la grande majorité des programmes afin de tirer diverses informations vous concernant. Si la bienveillance était l’unique mode de pensée de l’humanité, les mouchards permettraient tout simplement d’améliorer votre confort d’utilisation. Or, ce n’est pas toujours le cas. De plus en plus d’applications utilisent les...

Source

Broadcast 1.3 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

3 septembre 2021 à 09:46

Nvidia met à jour son application Broadcast. La publication de la version 1.3 améliore les performances, corrige quelques bugs et augmente la compatibilité. Disponible en téléchargement depuis quelques heures, Broadcast 1.3 est un logiciel dédié à l’enregistrement vidéo et au streaming. L’une de ses originalités est d’exploiter l’IA. Avec la publication de cette nouvelle version ...

The post Broadcast 1.3 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ? appeared first on GinjFo.

WSUS Offline Update – Mettre à jour une machine Windows sans Internet

30 août 2021 à 10:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment utiliser le logiciel WSUS Offline Update pour mettre à jour une machine Windows (poste de travail ou serveur) qui n'a pas de connexion Internet ou qui n'est pas connectée au réseau.

Au sein d'un parc informatique, il n'est pas rare d'avoir des machines déconnectées du réseau local et qui n'ont pas Internet. Je pense notamment aux postes de travail associés à des machines-outils, par exemple. Le fait que la machine soit isolée du réseau ne doit pas vous empêcher de maintenir à jour son système d'exploitation. Oui, d'accord, mais comment obtenir les mises à jour ?

On pourrait s'amuser à télécharger les fichiers de mises à jour depuis le site Microsoft Catalog et à procéder à l'installation. Pas facile de savoir ce qu'il faut réellement télécharger et surtout c'est chronophage. Avec WSUS Offline Update, nous allons pouvoir rendre la mise à jour des postes déconnectés un peu moins pénible.

Voici les fonctionnalités principales de WSUS Offline Update :

  • Télécharger en mode hors ligne les mises à jour de Windows 10 ou Windows 8.1
  • Télécharger en mode hors ligne les mises à jour de Windows Server 2019, Windows Server 2016 ou Windows Server 2012 R2
  • Télécharger en mode hors ligne les mises à jour d'Office 2016, Office 2013 et Office 2010 (pas d'Office 2019, dommage)
  • Copier les mises à jour téléchargées sur un support USB ou un dossier réseau
  • Créer un fichier ISO d'installation des mises à jour

Ce logiciel gratuit est téléchargeable sur le site officiel : Télécharger - WSUS Offline Update

II. Utilisation de WSUS Offline Update

Après l'avoir téléchargé, vous obtenez un ZIP avec un dossier "wsusoffline" à l'intérieur. C'est dans ce même dossier que vous allez trouver l'exécutable (portable) : UpdateGenerator.exe.

Cet exécutable donne accès à une interface graphique. Pour sélectionner les produits Microsoft qui vous intéressent, vous devez naviguer entre les différents onglets : Windows, Office, Legacy Windows et Legacy Office. Ensuite, cochez les petites cases correspondantes aux versions et aux langues que vous souhaitez télécharger.

Dans l'exemple ci-dessous, je télécharge seulement les mises à jour pour Windows 10 version 1909 et en 64 bits.

En complément, sur la partie inférieure vous pouvez cocher "Include C++ Runtime Libraries and .NET Frameworks" pour obtenir les paquets liés à .NET et les mises à jour associées. Dans le même esprit, si vous souhaitez les mises à jour des définitions de Windows Defender, cochez l'option "Include Windows Defender definitions".

Pour copier les mises à jour sur une clé USB, un disque externe ou vers un emplacement réseau, cochez l'option "Copy updates for selected products into directory" sous "USB medium" et précisez le chemin. Si vous cochez l'option "Clean up target directory", le contenu du répertoire distant sera supprimé avant de commencer la copie.

Note : le téléchargement des mises à jour et très gourmand en espace disque alors si vous prenez plusieurs produits et plusieurs versions, prévoyez large. Pour vous donner un ordre d'idée : pour les mises à jour de Windows 10 v1909 64 bits, l'outil a consommé environ 7 Go sur ma machine. J'ai déjà eu le cas où le téléchargement d'un produit a occupé 13 Go.

Par défaut, WSUS Offline Update va télécharger les mises à jour à partir d'Internet et des serveurs de Microsoft. Si vous avez un serveur WSUS en local, vous pouvez l'utiliser.

Le téléchargement sera plus ou moins long en fonction du débit et des performances de votre machine. Dans tous les cas, je crois que c'est le moment de faire une pause café, car même avec la fibre il faut prévoir une dizaine de minutes ! 🙂

Téléchargement des mises à jour avec WSUS Offline Update
Téléchargement des mises à jour avec WSUS Offline Update

À la fin de l'installation, l'assistant vous propose d'afficher le fichier de log.

Les mises à jour téléchargées seront stockées à l'emplacement suivant :

<chemin vers le dossier de wsusoffline>\wsusoffline\client

Par exemple :

C:\Users\Administrateur\Downloads\wsusoffline\client

Dans ce dossier, il y a ensuite un dossier par produit. Par exemple pour Windows 10 x64, ce sera le dossier "w100-x64" et au sein de son sous-dossier nommé "glb", on voit les paquets d'installation autonomes.

C:\Users\Administrateur\Downloads\wsusoffline\client\w100-x64\glb

C'est le contenu du dossier nommé "client" qui va nous intéresser pour mettre à jour le poste client qui n'a pas de connexion Internet. Dans la majorité des cas, on passera par une clé USB pour faire l'installation sur le poste hors ligne puisqu'il n'est pas connecté au réseau (d'où l'intérêt de l'option "Copy updates for selected products into directory" sous "USB medium".

III. Mettre à jour le poste client Windows (hors ligne)

Le dossier "client" étant sur le poste client à mettre à jour, nous allons procéder à la mise à jour. Pour cela, au sein du dossier "client", exécutez "UpdateInstaller.exe" (à ne pas confondre avec UpdateGenerator.exe).

Une fenêtre va apparaître, cliquez tout simplement sur "Start", mais lisez ce qui suit avant d'aller trop vite.

Si vous souhaitez que la machine soit arrêtée à la fin de l'installation, cochez l'option "Shut down on completion" au préalable. Par ailleurs, je vous recommande de conserver l'option "Verify installation packages" pour que les paquets d'installation soient vérifiés avant l'installation. Ce serait dommage d'essayer d'installer un paquet corrompu.

Là encore, patientez pendant l'installation... Le logiciel va s'appuyer sur le service Windows Update de votre machine pour voir quelles sont les mises à jour manquantes. Si les mises à jour sont dans vos sources hors ligne, elles seront installées.

Voilà, votre machine Windows est à jour grâce à WSUS Offline Update ! Un outil simple, mais qui s'avère encore bien pratique de nos jours ! Si vous connaissez une alternative, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

The post WSUS Offline Update – Mettre à jour une machine Windows sans Internet first appeared on IT-Connect.

La suite bureautique LibreOffice 7.2 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

27 août 2021 à 00:01

LibreOffice est l’une des principales alternatives à la suite bureautique Office de Microsoft. Sa plus importante qualité est probablement sa licence open-source qui lui permet de proposer une rentabilité maximale. Cependant la préoccupation majeure lors de son adoption concerne sa compatibilité. Le passage d’Office à LibreOffice n’est pas si simple car il faut s’assurer de ...

The post La suite bureautique LibreOffice 7.2 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ? appeared first on GinjFo.

CPU-Z v1.97 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

25 août 2021 à 16:32

Le très utile utilitaire CPU-Z évolue avec la publication de la version 1.97. Elle apporte la prise en charge de nouveaux processeurs mais pas seulement. Disponible en téléchargement depuis quelques heures CPU-Z v1.97 est capable de détecter certaines processeurs Intel Alder Lake-S. Plus précisément l’application prend en charge les Core i9-12900K, Core i7-12700K et Core ...

The post CPU-Z v1.97 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ? appeared first on GinjFo.

Microsoft Store : télécharger et installer manuellement un package APPX

25 août 2021 à 10:00

I. Présentation

Sous Windows 10 (et Windows 11), lorsque l'on installe une application à partir du Microsoft Store, l'installation s'effectue grâce à un fichier au format "appx" ou "appxbundle". Ceci est dû au fait que ce sont des applications universelles : UWP pour Universal Windows Platform.

Le Microsoft Store permet d'effectuer une installation en local, mais il ne permet pas de télécharger le fameux package d'installation pour le déployer sur une autre machine et réaliser, ce que l'on pourrait appeler, une installation hors ligne d'un package APPX. Dommage, car sur des machines isolées du réseau ou avec des configurations particulières, cela pourrait s'avérer bien pratique.

Dans ce tutoriel, nous allons voir qu'il est possible de récupérer le package APPX / APPXBundle d'une application du Microsoft Store pour réaliser une installation manuelle sur un poste Windows.

II. Télécharger un paquet APPX pour une installation hors ligne

La première étape consiste à générer un lien de téléchargement pour notre application du Microsoft Store et à récupérer le fichier d'installation. Pour cela, je vais prendre l'application Microsoft To-Do comme exemple.

Note : la méthode détaillée dans cet article ne fonctionne pas avec les applications payantes. Autrement dit, elle ne permet pas de récupérer gratuitement des applications payantes !

Commencez par vous rendre sur le Microsoft Store à partir d'un navigateur : Microsoft Store

Recherchez l'application qui vous intéresse, pour ma part Microsoft To-Do, et lorsque vous êtes sur la page de l'application, effectuer un "copier" de l'URL.

Ouvrez un deuxième onglet pour accéder au site suivant : store.rg-adguard.net

Ce site permet d'obtenir des liens de télécharger pour les paquets du Microsoft Store. Il est fiable et gratuit, en l'échange de quelques publicités.

Sélectionnez "URL (link)" et collez l'adresse de votre application. Cliquez sur le bouton pour valider.

Une liste (assez longue) de résultats est retournée ! Nous avons plusieurs paquets différents et c'est normal. Le site affiche notre application Microsoft To-Do mais également les paquets correspondants aux dépendances. Je ne vous apprends rien si je vous dis que l'application ne fonctionnera pas sans ses dépendances.

Vous devez maintenant récupérer les différents paquets, en suivant les consignes suivantes :

  • Téléchargez l'application au format "appx" ou "appxbundle", dans la version la plus récente
  • Les paquets avec l'extension "eappx" ou "eappxbundle" correspondent à des mises à jour, on peut les ignorer pour une installation initiale
  • Un paquet appxbundle intègre toutes les architectures tandis qu'un fichier appx correspond à une architecture spécifique, par exemple x64 : faites le bon choix
  • Téléchargez les paquets correspondants aux différentes dépendances (si nécessaire en fonction de la configuration de la machine cible)

Au final, vous allez télécharger plusieurs fichiers : l'application et ses dépendances. Bonne nouvelle : vous avez tout ce qui est nécessaire pour installer l'application UWP en mode hors ligne.

Pour ma part, voici le nom du paquet de l'application :

Microsoft.Todos_2.50.42141.0_neutral_~_8wekyb3d8bbwe.appxbundle

III. Installer manuellement un paquet APPX

Basculez sur une machine où l'application n'est pas présente (ou pas à jour) et transférez les paquets. Pour installer un package APPX ou APPXBUNDLE sur Windows, c'est simple il suffit de l'ouvrir.

Une fenêtre comme celle ci-dessous s'affiche pour vous proposer l'installation (ou la mise à jour).

Quelques secondes plus tard, le tour est joué ! L'application s'ouvre !

Dans un premier temps, je vous invite à tenter l'installation de l'application en elle-même, sans vous occuper des dépendances. Ensuite, si vous avez un message d'erreur, il y a des chances pour que ce soit à cause d'une dépendance qui est manquante. Dans ce cas, installez d'abord les dépendances puis, dans un second temps, l'application.

IV. Installer plusieurs paquets APPX avec PowerShell

PowerShell intègre une commande capable de réaliser l'installation d'un paquet APPX ou APPXBUNDLE alors pourquoi s'en priver ? Comme vous le savez, j'adore PowerShell alors je suis obligé de vous expliquer comment faire !

L'idée est la suivante : utiliser le cmdlet Add-AppxPackage et spécifier le chemin vers le package à installer (-Path). Voici un exemple :

Add-AppxPackage -Path "C:\Users\Florian\Desktop\Microsoft.Todos_2.50.42141.0_neutral_~_8wekyb3d8bbwe.appxbundle"

Ce qui est cool, c'est qu'avec une simple boucle nous allons pouvoir installer plusieurs paquets APPX très facilement !

Par exemple, pour installer tous les fichiers APPX (ou APPXBUNDLE) stockés dans le dossier "C:\Sources\", voici comment procéder. La commande Get-ChildItem va nous permettre de récupérer les éléments du dossier (avec un filtre sur l'extension) et grâce à une boucle, nous allons installer chaque paquet avec la commande Add-AppxPackage.

Ce qui donne :

Get-ChildItem "C:\Sources\" -Filter *.appxbundle | Foreach{ Add-AppxPackage -Path $_.FullName }

Pour inclure plusieurs extensions, car on peut rencontrer le cas, voici la syntaxe :

Get-ChildItem "C:\TEMP\APPX\*" -Include ('*.appx','*.appxbundle') | Foreach{ Add-AppxPackage -Path $_.FullName }

À vous de jouer ! 🙂

The post Microsoft Store : télécharger et installer manuellement un package APPX first appeared on IT-Connect.

Word Microsoft 365 – Comment désactiver le mode sombre par défaut ?

Bonjour à toutes et tous ! Nous nous retrouvons dans un nouvel article qui cette fois-ci est là pour faire le partage d’une petite astuce sous Word de la version Microsoft 365. Introduction Depuis les dernières mises à jour de Microsoft 365 et si vous êtes un utilisateur d’un des thèmes Noir ou Gris foncé …

Télécharger et se connecter avec WinSCP

11 août 2021 à 17:20

WinSCP est un logiciel gratuit pour transférer ou synchroniser des fichiers de Windows vers Linux.
Il permet de gérer des hôtes et sites distants auxquels vous vous connectez pour naviguer dans les dossiers.
Vous pouvez alors transférer, synchroniser et manipuler les fichiers distants.
Pour cela, il se base sur les protocoles de fichiers SFTP (SSH File Transfer Protocol), SCP (Secure Copy) et FTPS (FTP Over TLS).

Ce tutoriel vous guide pour télécharger WinSCP mais aussi comment se connecter à un hôte distant.

Télécharger et se connecter avec WinSCP

Télécharger et se connecter avec WinSCP

Télécharger & installer WinSCP

Rien de particulier durant l'installation, simplement vous pouvez choisir l'interface utilisateur.

  • Commander : C'est l'affichage classique des clients FTP, SCP, SFTP avec deux panneaux latéraux avec l'arborescence locale et distante
  • Explorateur : Affichage des fenêtres type explorateur de fichiers
Choisir l'interface utilisateur à l'installation de WinSCP

Créer un site

Pour gérer vos serveurs et sites distants, WinSCP propose un gestionnaire de site.
Cela vous permet de créer, supprimer et gérer les sites et de vous connecter à partir de ces derniers.
La première chose à faire est donc de créer des sites.
Il s'ajoute dans une liste des sites pour vous connecter ensuite.

  • Dès l'ouverture, WinSCP propose d'ajouter un nouveau site
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Choisissez le protocole de fichiers (SFTP, SCP, FTP, ...)
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Remplissez le nom d'hôte, nom d'utilisateur et mot de passe
  • Dans Avancé, vous pouvez régler des paramètre avancé mais aussi les paramètres de transfert
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Depuis ce dernier, vous définissez le mode de transfert (Texte, Binaire, ...), des options courantes et d'envoi et aussi la possibilité de limiter la bande passante
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Puis valider, au besoin, vous pouvez enregistrer le mot de passe pour ne pas avoir à le ressaisir. Par contre, des malwares peuvent le voler, il faut alors configurer un mot de passe maître
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Le site d'ajoute dans la liste de gauche. Un clic droit puis Effacer permet de supprimer le site
  • Enfin il est possible à tout moment d'ajouter un nouveau site depuis le menu Session > Nouvelle session

Se connecter à un hôte distant avec WinSCP

  • Double-cliquez sur le site depuis la liste pour se connecter à l'hôte distant
  • La connexion s'établit. A la première connexion, avec le protocole SFTP vous devez valider et enregistrer l'empreinte de la clé du serveur distant
Se connecter à un hôte distant avec WinSCP
  • Si vous n'avez pas enregistré le mot de passe, WinSCP vous demande de le saisir
Se connecter à un hôte distant avec WinSCP
  • La connexion est établie :
    • dans le volet de gauche : l'arborescence de l'hôte locale
    • dans le volet de droite : l'arborescence de l'hôte distante
  • Vous avez le nom du fichier, la taille, date de modifications, droits et propriétaires
Se connecter à un hôte distant avec WinSCP
  • Enfin, une fois connecté, vous avez accès au menu Commandes, vous avez accès aux actions suivantes :
    • Comparaison de répertoire : Vérifier que les répertoires sont identiques
    • Garder le répertoire distant à jour : Synchronise constamment le dossier
    • Synchroniser : Synchroniser les fichiers et dossiers dans n'importe quel sens. On en parle dans ce tutoriel : WinSCP : Synchronisation automatique ou manuel de fichiers ou dossiers distants
    • Synchroniser les arborescences : Synchroniser les dossiers mais les créé vides
    • Rechercher des fichiers : Rechercher des fichiers
    • Queue : Gérer la liste d'attente
    • Commandes personnalisées : Lancer des commandes personnalisée
    • Ouvrir une console : ouvre la console de WinSCP pour passer des commandes
    • Ouvrir avec PuTTY : ouvre PuTTY
    • Supprimer les caches : Vide le cache WinSCP
Le menu Commandes de WinSCP

Pour aller plus loin :

Enfin il est aussi possible de synchroniser vos fichiers distants :

L’article Télécharger et se connecter avec WinSCP est apparu en premier sur malekal.com.

Configurer le DNS-over-HTTPS dans Firefox par GPO

10 août 2021 à 11:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment activer, désactiver et configurer le DNS over HTTPS (DoH) dans Mozilla Firefox, grâce à une GPO (stratégie de groupe).

Précédemment, je vous ai expliqué comment gérer le DoH dans Chrome : aujourd'hui, on va s'intéresser au cas de Firefox. Comme je le disais dans mon précédent article, il me semble intéressant de prendre le contrôle de la fonctionnalité DoH en entreprise pour garder la main sur le filtrage DNS.

La norme DNS-over-HTTPS est intéressante pour renforcer la vie privée des utilisateurs sur Internet, mais aussi pour chiffrer les trames DNS. Néanmoins, cela peut poser problème en entreprise puisqu'il devient plus difficile de réaliser du filtrage DNS avec un firewall : les trames DNS sont chiffrées et encapsulées dans du trafic HTTPS.

🎥 Vidéo complète sur le DNS over HTTPS : de la théorie à la pratique avec la configuration des navigateurs et une démo sous Windows 10 avec une rapide analyse de trames.

II. Gérer le DNS-over-HTTPS par GPO dans Firefox

Pour commencer, soit vous créez une nouvelle GPO ou vous utilisez une GPO existante, c'est au choix. Cela n'a pas d'importance de mon point de vue.

Quant à la configuration du DNS-over-HTTPS par GPO, on peut appliquer les paramètres au niveau ordinateur ou utilisateur, comme avec Google Chrome. Mozilla propose 4 paramètres différents pour gérer le DoH dans Firefox, ils sont disponibles à l'emplacement suivant :

Configuration utilisateur / configuration ordinateur > Modèles d'administration > Mozilla > Firefox > DNS sur HTTPS

Tout simplement, on peut activer ou désactiver le DoH en configurant le paramètre nommé "Activé" (oui, le nom n'est pas très explicite...). Si le paramètre "Activé" est positionné sur "Désactivé" alors le DoH sera désactivé dans Firefox.

Si en revanche vous décidez d'activer le paramètre précédent, sachez que le paramètre "Provider URL" permettra de forcer l'adresse du résolveur DoH que vous souhaitez utiliser. Par exemple avec le résolveur de chez Quad9 :

Enfin, s'il y a des domaines pour lesquels vous ne souhaitez pas utiliser le DoH, le paramètre "Domaines exclus" devra être activé. Ce paramètre permet de gérer une liste de domaines à exclure.

Que vous décidiez d'activer ou non le DNS-over-HTTPS dans Firefox, je vous recommande d'activer le paramètre "Bloqué" : cela va figer la configuration. Sinon, l'utilisateur pourra la modifier. Un petit détail à prendre en considération.

Sur un poste client, si l'on active le DoH dans Firefox, que l'on configure le résolveur de Quad9 et que l'on bloque les modifications de la configuration, voici ce que ça donne :

Firefox : DoH géré par GPO
Firefox : DoH géré par GPO

 

The post Configurer le DNS-over-HTTPS dans Firefox par GPO first appeared on IT-Connect.

Parallels Desktop 17 est disponible : Windows 11, macOS Monterey, puce Apple M1…

10 août 2021 à 06:01
Par : Fx

Parallels Desktop 17 boiteParallels Desktop 17 est disponible dès aujourd’hui, 10 août. Il s’agit d’une version un peu particulière cette année. Tout d’abord, elle est nativement compatible avec les nouveaux Mac disposant d’une puce Apple M1, tout en gardant sa compatibilité avec les processeurs Intel. Aussi, elle est compatible macOS Monterey (sortie prévue cet automne 2021) et Windows 11 (sortie officielle : octobre 2021). Mais ce n’est pas tout… Parallels Desktop 17 Si la version précédente avait permis de découvrir les possibilités de […]

Cet article Parallels Desktop 17 est disponible : Windows 11, macOS Monterey, puce Apple M1… est apparu en premier sur Cachem

Registry Explorer : alternative à l’éditeur de registre Windows

4 août 2021 à 09:46

Sur Windows 7, 8, 10 et Windows 11, on peut utiliser l'éditeur du registre Windows (regedit) afin de parcourir la base de registre Windows.
Mais selon ce que l'on souhaite faire, on trouve vite des limites à cet outil.

Il existe beaucoup d'alternatives dont Registry Explorer pour ouvrir la base de registre, parcourir et modifier les clés et valeurs.
Ce dernier étant encore en cours de développement d'autres fonctionnalités seront ajoutées par la suite.

Ce tutoriel vous présente les principales fonctionnalités de l'utilitaire Registry Explorer.

Registry Explorer : alternative à l'éditeur de registre Windows

Registry Explorer : alternative à l'éditeur de registre Windows

Pour tout savoir du registre Windows, suivez ce tutoriel :

Télécharger et installer Registry Explorer

  • Téléchargez l'utilitaire depuis ce lien :
  • Il se présente sous la forme d'un exécutable. C'est donc une version portable que vous pouvez placer sur clé USB ou dans un dossier spécifique
  • Double-cliquez dessus afin d'ouvrir Registry Explorer
Télécharger et installer Registry Explorer

Accéder au registre Windows

L'interface est assez proche de regedit avec :

  • Dans le volet de gauche, l'arborescence du registre Windows que vous pouvez dérouler
  • A droite : les valeurs, leurs types et leurs données
Accéder au registre Windows avec Registry Explorer

Un clic droit permet d'ouvrir le menu contextuel pour :

Accéder au registre Windows avec Registry Explorer

Modifier le registre Windows

Par défaut, Registre Explorer accède à la base de registre Windows en lecture seule.
Ainsi, les clés du registre ne sont pas modifiables.

Lorsque vous double-cliques sur une valeur, une fenêtre s'ouvre mais les champs sont grisés.

Modifier le registre Windows avec Registry Explorer

Cliquez sur l'icône Cadenas depuis la barre d'icônes pour retirer la lecture seule et rendre la modification du registre possible.
A partir de là, la clé Cygwin ci-dessous devient modifiable.

Modifier le registre Windows avec Registry Explorer

Importer/exporter des clés du registre Windows

Vous pouvez aussi exporter des clés du registre Windows.
Cela créé un fichier reg contenant avec les clés et leurs valeurs.
Puis vous pouvez réimporter le contenu grâce à ce fichier REG.
C'est un bon moyen pour sauvegarder le registre Windows avant modification afin de les rétablir en cas de problème.

Importer/exporter des clés du registre Windows

Plus de détails dans ce tutoriel :

Faire une recherche dans le registre Windows

Registre Explorer propose plusieurs fonctions pour rechercher des clés dans le registre Windows.
Pour cela on utilise le menu Search ou les raccourcis claviers.

Faire une recherche dans le registre Windows avec Registry Explorer
  • Dans le volet de gauche, positionnez-vous dans l'arborescence à rechercher
  • Puis cliquez sur le menu Search > Find ou CTRL+F
  • Quelques options sont disponibles comme ne chercher que dans le nom des clés, valeurs ou données.
  • Cliquez sur Find Next
  • Puis l'éditeur du registre se positionne sur la clé trouvée, on appuie alors sur F3 pour passer à la recherche suivante.
Faire une recherche dans le registre Windows avec Registry Explorer

Ce n'est donc pas la façon la plus simple pour trouver l'ensemble des éléments dans une recherche du registre Windows.
Heureusement, Registre Explorer propose une fonction de recherche Find All qui permet de lister toutes les clés dans une fenêtre. Un double-clic permet d'accéder l'élément du registre.
De plus, on peut enregistrer le résultat de la recherche (Save Results)

Faire une recherche dans le registre Windows avec Registry Explorer

Il existe d'autres utilitaires comme RegScanner pour rechercher dans le registre Windows :

Les options

Enfin Registre Explorer propose quelques fonctionnalités interressantes.

Le menu Locations permet d'accéder à des emplacements utiles du registre Windows comme les services/Drivers ou encore la configuration hardware.

Les options de Registry Explorer

Dans le menu Options, vous pouvez choisir les polices de caractères ou encore activer le Dark Mode (Mode sombre).
Il est aussi possible de remplacer regedit.exe comme éditeur du registre par défaut.

Les options de Registry Explorer

Liens

L’article Registry Explorer : alternative à l’éditeur de registre Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Configurer le DNS-over-HTTPS dans Chrome par GPO

29 juillet 2021 à 11:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment activer ou désactiver le DNS over HTTPS dans Google Chrome, grâce à une GPO (stratégie de groupe).

Comme je le disais dans mon article dédié au DNS-over-HTTPS, cette norme est intéressante pour renforcer la vie privée des utilisateurs sur Internet, mais aussi pour chiffrer les trames DNS. Néanmoins, cela peut poser problème en entreprise puisqu'il devient plus difficile de réaliser du filtrage DNS avec un firewall : les trames DNS sont chiffrées et encapsulées dans du trafic HTTPS.

Si vous souhaitez garder le contrôle et empêcher l'utiliser du DoH au sein de Chrome sur les postes que vous gérez, il est possible d'agir avec une stratégie de groupe. C'est ce que nous allons voir dans cet article.

🎥 Vidéo complète sur le DNS over HTTPS : de la théorie à la pratique avec la configuration des navigateurs et une démo sous Windows 10 avec une rapide analyse de trames.

II. Gérer le DNS-over-HTTPS par GPO

Pour la GPO, je vous laisse en créer une nouvelle ou utiliser une GPO existante, c'est à vous de voir.

Ensuite, pour gérer le DNS-over-HTTPS par GPO, on peut appliquer les paramètres au niveau ordinateur ou utilisateur, c'est au choix. Les deux paramètres associés au DoH sont situés à cet emplacement :

Configuration utilisateur / configuration ordinateur > Modèles d'administration > Google > Google Chrome

Configuration utilisateur / configuration ordinateur > Modèles d'administration > Google > Google Chrome

Pour configurer le DoH au sein de Chrome, il faut activer le paramètre "Contrôle le mode DNS-over-HTTPS". Ensuite, il y a plusieurs valeurs possibles :

  • Activer DNS-over-HTTPS sans solution de secours à risque : utiliser exclusivement le DNS over HTTPS
  • Activer DNS-over-HTTPS avec solution de secours à risque : utiliser le DNS over HTTPS et recourir au DNS classique en cas d'erreur
  • Désactiver DNS-over-HTTPS : ne pas utiliser le DNS over HTTPS

En fonction de votre choix, si vous souhaitez activer ou désactiver le DoH, optez pour la bonne valeur.

Contrôle le mode DNS-over-HTTPS
GPO - Contrôle le mode DNS-over-HTTPS

Si vous souhaitez désactiver le DoH et empêcher qu'il soit activé par l'utilisateur, vous n'avez rien de plus à effectuer. Par contre, si vous souhaitez activer le DoH, il vous reste une dernière étape : spécifier le serveur DoH à utiliser.

Un second paramètre doit être configuré : "Permet de définir le modèle URI du résolveur DNS-over-HTTPS souhaité". Ce paramètre doit être activé et il faut définir l'URL du résolveur DoH que l'on veut utiliser.

Voici un exemple pour utiliser celui de Quad9 : https://dns.quad9.net/dns-query.

GPO - Permet de définir le modèle URI du résolveur DNS-over-HTTPS souhaité
GPO - Permet de définir le modèle URI du résolveur DNS-over-HTTPS souhaité

Dans les deux cas, votre GPO est prête ! Dans Chrome, l'option "Utiliser un DNS sécurisé" est préconfigurée grâce à la GPO et elle ne peut pas être modifiée ! 😉

Chrome - Le DNS sécurisé géré par GPO
Chrome - Le DNS sécurisé géré par GPO
The post Configurer le DNS-over-HTTPS dans Chrome par GPO first appeared on IT-Connect.

Screenpresso : le logiciel de capture d’écran ultime ?

Hey ! Bonjour à toutes et tous ! Nous voici de nouveau ensemble dans un nouvel article. Aujourd’hui, il ne sera pas sujet du modèle MSP, VMware ou encore de bulletin du CERT-FR, mais d’outil du techos ! Et pas n’importe quel outil, c’est un que nous utilisons quotidiennement, il s’agit de la capture d’écran …

Nextcloud Hub 22 est disponible : Outils collaboratifs, signature PDF…

12 juillet 2021 à 07:00
Par : EVOTk

Nextcloud Hub 22 300x225 - Nextcloud Hub 22 est disponible : Outils collaboratifs, signature PDF...Nextcloud Hub 22 est désormais en ligne. Cette nouvelle version se veut tournée vers l’entreprise et la productivité. Open source, Nextcloud est une solution de cloud privé gratuite et fiable que nous recommandons. Regardons de plus près cette nouvelle version 22… Nextcloud Hub 22 Nextcloud Hub continue de s’améliorer. Souvenez-vous, en février dernier, nous vous annoncions la sortie de Nextcloud Hub 21 dont l’accessibilité et les performances avaient été augmentées. Et nous voilà maintenant à la version 22! Cette nouvelle […]

Cet article Nextcloud Hub 22 est disponible : Outils collaboratifs, signature PDF… est apparu en premier sur Cachem

Configuration du DNS over HTTPS dans les navigateurs

11 juin 2021 à 13:00

I. Présentation

Suite à l'article d'introduction sur la norme DNS over HTTPS (DoH) dont l'objectif est de chiffrer les flux DNS entre votre machine et votre résolveur DNS, je vais vous expliquer comment configurer DoH dans votre navigateur, que ce soit sous Firefox, Chrome, Edge ou encore Brave.

🎥 Vidéo complète sur le sujet : de la théorie à la pratique avec la configuration des navigateurs et une démo sous Windows 10 avec une rapide analyse de trames.

Il ne vous reste plus qu'à accéder à la partie de l'article (ou de la vidéo) qui correspond à votre navigateur, ou à vos navigateurs si vous en utilisez plusieurs. Chaque navigateur propose une liste de résolveurs DNS compatibles DoH, mais il est tout à fait possible d'utiliser le résolveur que l'on souhaite en spécifiant son adresse. Par exemple, pour utiliser le résolveur compatible DoH de chez Quad9, il faut utiliser cette adresse (et non 9.9.9.9) : https://dns.quad9.net/dns-query.

II. Configurer DNS over HTTPS dans Firefox

Commençons par le navigateur de Mozilla : Firefox. Ouvrez le navigateur et suivez la procédure suivante :

1 - Cliquez sur le menu en haut à droite puis sur "Options".

2 - Dans les options, au sein de la section "Général", descendez tout en bas de la page : vous y trouverez les paramètres réseau, cliquez sur "Paramètres".

3 - Cochez l'option "Activer le DNS via HTTPS" et là vous avez le choix entre Cloudflare, NextDNS ou Personnalisé, ce qui permettra d'indiquer l'adresse d'un autre résolveur.

DNS over HTTPS Firefox
Firefox - DNS over HTTPS

Voilà, c'est tout et vous allez voir que ce n'est pas plus compliqué avec les autres navigateurs.

III. Configurer DNS over HTTPS dans Brave

Si vous utilisez le navigateur Brave, voici comment activer le DNS over HTTPS. Ouvrez le navigateur et suivez les étapes suivantes :

1 - Ouvrez le menu en haut à droite et cliquez sur "Paramètres".

2 - Sur la gauche, cliquez sur "Paramètres supplémentaires", puis "Confidentialité et sécurité" et enfin sur "Sécurité".

3 - Au sein des paramètres de sécurité, il y a un paramètre nommé "Utiliser un DNS sécurisé" : cochez la case "Avec" et choisissez un fournisseur dans la liste ou alors prenez "Personnalisé" pour en utiliser un autre.

DNS over HTTPS Brave
Brave - DNS over HTTPS

IV. Configurer DNS over HTTPS dans Chrome

La procédure pour Chrome et très proche de celle pour Brave, en même temps ils ont une base commune : Chromium. Voici les étapes à suivre pour le navigateur de Google.

1 - Ouvrez le menu en haut à droite et cliquez sur "Paramètres".

2 - Sur la gauche, cliquez sur "Confidentialité et sécurité" puis au centre sur la partie "Sécurité".

3 - Nous retrouvons l'option "Utiliser un DNS sécurisé", que je vous propose d'activer. Choisissez le résolveur DNS de votre choix et précisez un résolveur personnalisé.

DNS over HTTPS Chrome
Chrome - DNS over HTTPS

V. Configurer DNS over HTTPS dans Edge

Pour finir, nous allons voir comment activer le DoH dans Edge, le navigateur de Microsoft intégré à Windows 10.

1 - Cliquez sur le menu en haut à droite puis sur "Paramètres".

2 - Sur la gauche, cliquez sur "Confidentialité, recherche et services" puis cochez l'option "Utiliser un DNS sécurisé pour spécifier comment consulter l'adresse du réseau pour les sites web".

3 - Cochez la sous-option "Choisissez votre fournisseur de services" : il ne reste plus qu'à choisir.

DNS over HTTPS Edge
Edge - DNS over HTTPS

A la suite de l'activation du DNS over HTTPS dans votre navigateur, vous pouvez vérifier que le DNS sécurisé est bien actif en effectuant un test via cette page : Cloudflare - Test Secure DNS

Voilà, vous n'avez plus de raison de ne pas utiliser un DNS sécurisé pour navigateur sur Internet. Dans le prochain article, nous parlerons de l'intégration de DoH au sein de Windows 10.

The post Configuration du DNS over HTTPS dans les navigateurs first appeared on IT-Connect.

RoyalTS : Le meilleur gestionnaire de connexions (RDP, SSH, TeamViewer, VMWare, Hyper-V, FTP…)

Aujourd’hui je vais vous présenter un logiciel que j’utilise depuis des années, mais je vais être franc, j’ai toujours eu la flemme d’en parler ! Ce logiciel est tellement complet que je ne savais pas par où commencer ! Mais là je suis partie, j’ai pris mon meilleur clavier et j’ai décidé de vous parler …

File Browser, LE gestionnaire de fichiers gratuit pour votre serveur…

10 juin 2021 à 07:00
Par : EVOTk

File BrowserParcourir les fichiers d’un serveur (cloud) avec une jolie interface graphique, c’est bien plus agréable que les lignes de commande. C’est pour cela que je vais vous présenter File Browser. Ce gestionnaire de fichiers gratuit est bien plus qu’une simple interface graphique. Explications… File Browser Tout d’abord, commençons par quelques images provenant du site officiel. Elles permettent une première approche de l’interface. Comme vous pouvez le constater, elle est très épurée et facile à prendre en main. Cerise sur le […]

Cet article File Browser, LE gestionnaire de fichiers gratuit pour votre serveur… est apparu en premier sur Cachem

❌