FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 6 octobre 2022Flux principal

Forcer la mise à jour 22H2 de Windows 11 sur un PC non compatible

Windows 11 nécessite des prérequis bien spécifiques pour pouvoir être installé. Notamment un processeur de 8ème génération ou plus ainsi qu’une une puce TPM 2.0. Si vous avez installé Windows 11 sur un ordinateur non compatible en utilisant l’une des méthodes que j’avais partagés, alors vous serez certainement bloqué lors du passage de la mise …

L’article Forcer la mise à jour 22H2 de Windows 11 sur un PC non compatible est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

Windows 11 22H2 : des problèmes de performances pour la copie des fichiers volumineux !

6 octobre 2022 à 09:22

Les utilisateurs de Windows 11 22H2 sont impactés par un nouveau problème qui concerne la copie de gros fichiers, notamment avec le protocole SMB. Microsoft travaille sur ce bug afin de proposer une solution aux utilisateurs.

Par l'intermédiaire d'un post officiel, Microsoft, par l'intermédiaire de Ned Pyle, a confirmé qu'il y avait des problèmes avec la copie de gros fichiers sous Windows 11 22H2. En effet, on peut lire : "Il y a une réduction des performances dans 22H2 lors de la copie de fichiers volumineux d'un ordinateur distant vers un ordinateur Windows 11." - On parle ici de fichiers volumineux de plusieurs Giga-octets, et si l'on copie ce même fichier vers une machine qui ne tourne pas sur Windows 11 22H2, le problème ne se présente pas.

En termes de performances, on parle d'une perte de débit d'environ 40% sous Windows 11 22H2, ce qui n'est pas négligeable et peut considérablement augmenter le temps de transfert de certains fichiers.

Bien que l'exemple du protocole SMB soit donné, ce bug n'est pas exclusif au transfert de fichiers sur le réseau en SMB. En effet, les utilisateurs peuvent constater des baisses de performances même lors de la copie de fichiers locaux. 

Quelle est la solution proposée par Microsoft ?

En attendant de trouver une solution, via un correctif par exemple, Microsoft propose à ses utilisateurs d'effectuer la copie des fichiers volumineux avec la ligne de commande, soit avec Robocopy ou Xcopy, en ajoutant l'option "/J". Voici un exemple :

robocopy \\someserver\someshare c:\somefolder somefile.ned /J

Actuellement, il y a également un problème avec les connexions Bureau à distance sous Windows 11 22H2, comme je l'évoquais dans un précédent article. Un peu moins récemment, il y avait également eu un problème de performances avec les jeux vidéo sur les machines équipées d'une carte graphique NVIDIA.

Source

The post Windows 11 22H2 : des problèmes de performances pour la copie des fichiers volumineux ! first appeared on IT-Connect.

Windows 11 22H2 : de gros problèmes avec les connexions RDP

6 octobre 2022 à 08:50

Suite aux problèmes rencontrés par de nombreux utilisateurs avec les connexions "Bureau à distance" sous Windows 11 22H2, Microsoft effectue des recherches de son côté pour corriger ce nouveau bug. Faisons le point.

Suite à l'installation de Windows 11 22H2, le client Bureau à distance de Windows fait des siennes sur les postes de travail équipés de cette version de Windows. En effet, il se déconnecte de façon aléatoire, se bloque ou même pire encore, il ne se connecte même pas au serveur distant. De nombreux témoignages sont lisibles sur le forum answers.microsoft.com.

Par exemple, un admin Windows affirme : "Tous nos utilisateurs du Bureau à distance utilisant Windows 11 ont des problèmes de connexion au Bureau à distance après avoir installé cette mise à jour. Il se bloque à la connexion."

Autre exemple : "Nous avons découvert qu'il y a un bug dans le client Remote Desktop, qui n'essaie que la connexion UDP et non la connexion TCP. Nous n'autorisons que la connexion par le port 443 sur notre pare-feu." - Ou encore : "J'ai plusieurs clients sous Windows 11, et après la mise à jour 22H2, ils n'ont pas pu se connecter à nos serveurs RDS. J'ai essayé sans le pare-feu, mais rien n'a changé. Le problème a disparu après le rollback, ils ont pu se connecter à nouveau."

Les accès RDP sont très utilisés en entreprise, notamment pour accéder à des serveurs applicatifs, alors on peut imaginer que ce bug pose de sérieux problèmes à certaines organisations.

Quelle est la solution pour corriger ce problème ?

Bien qu'il n'y ait pas de correctif officiel de la part de Microsoft, il y a tout de même une solution en attendant. Alors oui, vous pouvez faire machine arrière et revenir sur la version précédente de Windows mais ce n'est pas la solution la plus simple à mettre en œuvre sur un ensemble de machines... Vous pouvez aussi désactiver les connexions UDP dans le client RDP de Windows. Ainsi, le client RDP n'a pas d'autres choix que de se connecter en TCP.

Sur les machines Windows 11 22H2 affectées, vous devez effectuer ceci :

1 - Ouvrir l'éditeur de Registre Windows

2 - Accéder à la clé : HKLM\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows NT\Terminal Services\Client

3 - Créer une nouvelle valeur DWORD nommée "fClientDisableUDPavec la valeur 1

4 - Redémarrer la machine

Vous pouvez aussi déployer cette clé de Registre par GPO ou à partir d'une ligne de commande :

reg add "HKLM\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows NT\Terminal Services\Client" /v fClientDisableUDP /d 1 /t REG_DWORD

Il y a aussi un paramètre de GPO nommé "Désactiver UDP sur le client" et situé à cet emplacement :

Configuration ordinateur > Stratégie > Modèle d'administration > Composants Windows > Services Bureau à distance > Client Connexion Bureau à distance

RDP - Désactiver UDP par GPO

Avez-vous rencontré ce problème de votre côté ?

Source

The post Windows 11 22H2 : de gros problèmes avec les connexions RDP first appeared on IT-Connect.

Windows 11 22H2 est disponible pour tous les PC éligibles !

6 octobre 2022 à 00:05
Windows 11 22H2

Microsoft accélère le déploiement de la première mise à jour des fonctionnalités de Windows 11. Windows 11 22H2 est désormais proposé à tous les PC éligibles.

Par contre attention, Windows 11 2022 Update (22H2) est une mise à jour facultative. En clair il est nécessaire d’intervenir dans Windows Update pour déclencher son téléchargement et son installation.

Sur la page Status de Windows 11, Microsoft annonce

Nous entrons dans une nouvelle phase du déploiement de Windows 11 22H2 et nous augmentons sa disponibilité pour tous ceux qui vérifient les mises à jour sur les appareils Windows éligibles. Notez que, si nous détectons que votre appareil peut avoir un problème, tel qu’une incompatibilité d’application, nous pouvons mettre en place une mise en attente de protection et ne pas proposer la mise à jour jusquà ce que ce problème soit résolu.

Windows 11 22H2, le deploiement par étape est terminé

L’annonce est importante car elle indique que l’approche prudente semble terminée. La disponibilité est générale bien que pour certains PC éligibles des restrictions sont en place. Nous savons qu’elles s’appliquent actuellement à des configurations accompagnées de certaines imprimantes et/ou exploitant un ancien pilote audio Intel SST (Smart Sound Technology). A noter qu’il existe aussi des blocages qui ne sont pas documentés publiquement pour des raisons de sécurité. Ils peuvent aussi concerner des incompatibilités logicielles.

Si vous estimez que ces restrictions sont trop « prudentes » vous pouvez forcer la mise à niveau de votre PC à l’aide de l’outil de création de support. Nous ne le conseillons pas à moins d’être prudent en ayant au préalable procédé à une sauvegarde complète de votre disque système. Avec un clonage de ce dernier, il devient simple et rapide de retrouver son environnement de travail avec sa configuration, ses logiciels et ses paramètres.

Cet article Windows 11 22H2 est disponible pour tous les PC éligibles ! a été publié en premier par GinjFo.

Hier — 5 octobre 2022Flux principal

Configure an SFTP server on Windows

5 octobre 2022 à 13:08

Windows Server 2019 and Windows 10 (build 1809) have support for OpenSSH out-of-the-box, so there is no need to use any third-party library to run an SSH server or SFTP. In this post, I will demonstrate how to configure an SFTP server in Windows and use it to transfer files.

The post Configure an SFTP server on Windows first appeared on 4sysops.

Windows 11 : forcer la mise à jour 22H2 sur un PC non compatible

5 octobre 2022 à 12:30
Par : Le Crabe

Pour installer ou mettre à jour Windows 11, votre ordinateur doit répondre à la configuration matérielle minimale requise de Microsoft, qui stipule entre autres l’obligation pour un PC d’être équipé d’une puce de sécurité TPM 2.0 ou encore de 4 Go de mémoire vive (RAM) minimum. Nous avons déjà vu ensemble comment contourner ces exigences matérielles imposées par Microsoft et réussir à installer...

Source

Windows : récupérer la clé de sécurité WiFi de tous les réseaux connus

5 octobre 2022 à 10:30

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons apprendre à récupérer la clé de sécurité WiFi de tous les réseaux sans-fil connus, c'est-à-dire les profils enregistrés sur la machine locale. À chaque fois que l'on se connecte à un nouveau réseau WiFi, les informations sur le réseau sont enregistrées dans Windows : nom du SSID, clé de sécurité, etc...

Avec l'interface graphique de Windows, on peut récupérer facilement une clé de sécurité sans-fil, tandis qu'à partir de PowerShell ou de l'utilitaire WirelessKeyView de Nirsoft, on peut récupérer l'ensemble des clés de sécurité WiFi enregistrées sur une machine Windows.

Version originale : 9 septembre 2012.

II. Récupérer la clé de sécurité du réseau actuel

Sous Windows, que ce soit du Windows 7, Windows 10 ou Windows 11, on peut facilement voir la clé de sécurité du réseau auquel on est connecté actuellement à partir du "Panneau de configuration" (celui d'ancienne génération).

Accédez à "Démarrer" puis recherchez "Panneau de configuration". Cliquez sur "Centre Réseau et partage" dans l'affichage par icônes.

Pour accéder à l'état de la connexion en cours, cliquez dessus dans le centre de réseau et partage. Dans mon cas, je clique sur "Connexion réseau sans fil (NEUF AF00)".

clewifi2

Ensuite, il faut accéder aux propriétés de la connexion sans fil en cliquant sur le bouton "Propriétés sans fil".

clewifi3

Accédez à l'onglet "Sécurité"  puis cochez la case "Afficher les caractères" pour que la clé de sécurité s'affiche en clair (ceci nécessite une élévation de privilèges). Vous n'avez plus qu'à récupérer la clé !

clewifi4

III. Récupérer les clés de sécurité de tous les réseaux WiFi

Pour récupérer l'ensemble des mots de passe WiFi de tous les réseaux connus par votre machine, il y a plusieurs façons de faire : avec PowerShell en utilisant NETSH, ou avec l'utilitaire WirelessKeyView de Nirsoft.

A. WirelessKeyView

Le logiciel WirelessKeyView est proposé gratuitement par Nirsoft. Vous pouvez le télécharger à l'adresse suivante :

Vous allez obtenir une archive ZIP qu'il faudra décompresser avec le mot de passe indiqué sur la page de téléchargement (WKey4567#). Ensuite, il suffit de lancer le logiciel et de constater que toutes les informations s'affichent à l'écran, en clair ! Voici un exemple :

Windows - WirelessKeyView

Dans certains cas, l'antivirus peut ne pas être content et détecter ce logiciel comme un outil malveillant ! Dans ce cas, soit vous créez une exception, soit vous utilisez la seconde méthode proposée ci-dessous. Personnellement, sur une machine Windows 11 22H2 équipée de Windows Defender, je n'ai pas eu la moindre alerte !

B. PowerShell et NETSH

On peut aussi se passer de l'installation d'un logiciel, en utilisant des outils natifs à Windows : PowerShell et NETSH. En effet, NETSH dispose de commandes pour lister les profils WiFi mais aussi afficher les clés de sécurité, donc on peut le coupler à PowerShell pour faire une boucle et obtenir l'information de tous les réseaux.

Avec NETSH, on peut lister les profils WiFi avec cette commande :

netsh wlan show profiles

Voici un exemple :

Windows - Netsh lister les profils WiFi

Puis, on peut récupérer la clé de sécurité d'un réseau sans-fil spécifique en précisant le nom du profil (SSID) :

netsh wlan show profile name=MonReseauWiFi key=clear

Voici un exemple :

Windows - Netsh clé de sécurité WiFi

À partir de PowerShell, on peut déjà récupérer la liste des profils et stocker les noms dans une variable $WLANList :

$WLANList=((netsh wlan show profiles) -match '\s{2,}:\s') -replace '.*:\s' , ''

Puis, avec une boucle Foreach on peut afficher la clé de sécurité pour chaque profil, en écrivant également dans la console le nom du réseau. Il est possible d'améliorer et affiner ce bout de code, mais dans l'idée, cela donne :

Foreach($WLAN in $WLANList){ Write-Host $WLAN ; netsh wlan show profile name=$WLAN key=clear | Where{ ($_ -match "Contenu de la clé") } }

Dans la console, une liste des profils WiFi avec la clé de sécurité correspondante va s'afficher sans avoir utilisé le moindre logiciel tiers ! Il ne reste plus qu'à la récupérer ! Vous pouvez aussi utiliser ce script PowerShell.

The post Windows : récupérer la clé de sécurité WiFi de tous les réseaux connus first appeared on IT-Connect.

Comment installer et configurer SNMP sous Windows Server 2022 ?

5 octobre 2022 à 07:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons apprendre à installer et configurer le SNMP sur un serveur sous Windows Server 2022. Le protocole SNMP est très utile lorsque l'on souhaite superviser (monitoring) un équipement (commutateurs, routeurs, serveurs, imprimantes...) afin de récupérer des informations sur plusieurs métriques. Nous pouvons citer quelques solutions de supervision compatibles SNMP : Centreon, Zabbix, Nagios, Checkmk.

Par défaut, la fonctionnalité SNMP n'est pas installée sur Windows donc il convient d'ajouter la fonction avec l'interface graphique de Windows, avec PowerShell ou à partir de son outil de gestion de configuration préférés (Ansible, PowerShell DSC, etc.).

Note : dans sa documentation au sujet de Windows Server 2012 R2, Microsoft précise que SNMP est obsolète. En effet, nous pouvons lire : "SNMP est déprécié. À la place, utilisez Common Information Model (CIM), qui est pris en charge par le protocole de services Web WS-Management et mis en œuvre en tant que Windows Remote Management.". Néanmoins, il reste un protocole très utilisé aujourd'hui pour la supervision.

Version originale : 27 août 2015

II. Installer SNMP sous Windows Server 2022

Ici, j'utilise une machine sous Windows Server 2022 mais la procédure est la même sur les autres versions notamment Windows Server 2012 R2, Windows Server 2016, Windows Server 2019.

Ouvrez le Gestionnaire de serveur, cliquez sur "Gérer" puis "Ajouter des rôles et fonctionnalités". Passez les 4 premières étapes sans effectuer de modifications, jusqu'à arriver à l'étape "Fonctionnalités". Ici, vous devez cocher "Service SNMP" puis "Fournisseur WMI SNMP" si vous envisagez d'utiliser la couche WMI. Vous pouvez aussi l'ajouter par la suite.

Installer SNMP Windows Server 2022

Poursuivez jusqu'à l'étape finale pour lancer l'installation et patientez un instant ! Voilà, SNMP est installé sur le serveur Windows !

III. Installer SNMP en PowerShell

Pour les amateurs de PowerShell et de scripts, sachez qu'il est possible de lancer une installation de SNMP en PowerShell plutôt que de passer par le Gestionnaire de serveur.

Ouvrez une console PowerShell en tant qu'administrateur, et saisissez la commande suivante :

Get-WindowsFeature -Name *snmp* | Install-WindowsFeature

Cette commande a pour effet d'installer toutes les fonctionnalités qui contiennent SNMP dans leurs noms, à savoir :

  • Outils SNMP ("RSAT-SNMP") : Administration de la fonctionnalité SNMP
  • Service SNMP ("SNMP-Service") : Service SNMP en lui-même
  • Fournisseur WMI SNMP ("SNMP-WMI-Provider") : Utiliser les requêtes WMI par SNMP avec cette extension

Pour vérifier l'état de l'installation si vous le souhaitez, exécutez simplement cette commande :

Get-WindowsFeature -Name *snmp*

Vous obtiendrez ceci :

Vérifier si le SNMP est bien installé
Vérifier si le SNMP est bien installé

Passons maintenant à la configuration.

IV. Configuration du service SNMP

Il n'y a pas de console MMC propre à la gestion du service SNMP comme on peut l'avoir pour d'autres rôles et fonctionnalités. La configuration s'effectue par les propriétés du service SNMP.

Par conséquent, accédez à la console des services (services.msc) et recherchez le service nommé "Service SNMP". Effectuez un clic droit dessus et "Propriétés".

Accéder aux propriétés du service SNMP
Accéder aux propriétés du service SNMP

Par rapport à un service classique, vous devez observer la présence d'onglets supplémentaires : Interruptions, Sécurité et Agents, sachant que l'on utilise principalement les deux derniers cités.

Si vous ne voyez pas ces onglets, pas de panique ! Il suffit de redémarrer le service par un clic droit sur "Service SNMP" puis "Redémarrer", sinon par PowerShell :

Restart-Service SNMP

Retournez dans les propriétés et les onglets doivent apparaître.

A. Onglet "Sécurité"

Dans cet onglet, on déclare les communautés que l'on accepte ainsi que les droits attribués. Bien souvent, on attribut une autorisation de lecture seule sur une communauté, mais plusieurs choix sont proposés.

  • Ajouter une communauté

Pour ajouter une communauté, on cliquera sur "Ajouter" et on saisit les informations correspondantes. Il est possible d'ajouter plusieurs communautés, avec un niveau différent de droits à chaque fois si besoin. Pour le nom des communautés, il est préférable d'utiliser des noms complexes pour éviter qu'il soit facilement devinable.

Configurer une communauté SNMP sous Windows

  • Filtrage des hôtes

Par sécurité, il vaut mieux cocher l'option "Accepter les paquets SNMP provenant de ces hôtes" et ajoutez à la liste votre serveur de supervision. Ceci évite d'accepter les paquets SNMP provenant de n'importe qui...

SNMP sous Windows - Filtrage IP

Passons à l'onglet "Agent".

B. Onglet "Agent"

Cet onglet sert à indiquer des informations relatives à votre serveur pour les intégrer dans l'agent SNMP. La zone "Contact" permet d'indiquer les infos sur la personne qui administre ce serveur (un nom, un prénom, ou une adresse e-mail), alors que le champ "Emplacement" sert à indiquer où se trouve ce serveur (exemple : Salle blanche).

ws-2012-snmp-4

Enfin, différentes options sont proposées au niveau "Service" :

- Physique : Le serveur gère-t-il des périphériques physiques ? Exemple : un disque dur.

- Applications : Des applications envoient-elles des données par le biais de TCP/IP ?

- Liaison de données et sous-réseau : Le serveur gère-t-il un pont ?

- Internet : Le serveur est-il un routeur ?

- Bout en bout : Le serveur est-il connecté au réseau en TCP/IP ?

N'hésitez pas à tester votre configuration avec un logiciel de test SNMP, ou sinon testez directement avec votre serveur de supervision. Pour que la configuration soit bien prise en compte, il est préférable de redémarrer le service SNMP.

V. Conclusion

Nous venons de voir comment installer et configurer le SNMP sur Windows Server dans le but de pouvoir superviser notre serveur ! D'autres techniques sont possibles en complément, comme l'utilisation de NSClient++ notamment pour exécuter des scripts PowerShell (via NRPE) et retourner des états. Par exemple :

The post Comment installer et configurer SNMP sous Windows Server 2022 ? first appeared on IT-Connect.

La réinitialisation du PC en Windows 11 se bloque : 5 solutions

5 octobre 2022 à 10:31

La réinitialisation d’usine de Windows 11 se bloque à 1%, 24%, 62%, 64%, 66%, 99%, etc.
Cela est problématique car vous ne parvenez pas à remettre votre PC à zéro.
Il existe plusieurs raisons qui peuvent empêcher la réinitialisation de Windows 11 de se terminer.
Cela peut aller des problèmes de fichiers systèmes endommagés à des problèmes matériel.

Dans ce tutoriel complet, je vous donne toutes les solutions pour réussir à aller au bout de la réinitialisation du PC.
A l’issu, vous devriez trouver la solution pour remettre votre PC et Windows 11 à zéro.

La réinitialisation du PC en Windows 11 se bloque

Pourquoi la réinitialisation du PC se bloque ?

Voici les principales sources qui peuvent empêcher la réinitialisation du PC d’arriver à 100% et se terminer :

Essayez les solutions de ce tutoriel pour résoudre les problèmes de réinitialisation et restauration de Windows 11.

Comment résoudre la réinitialisation du PC en Windows 11 qui se bloque ?

Attendre

Certains utilisateurs ont signalé que l’ensemble du processus de repos peut prendre plusieurs heures. Vous pouvez simplement laisser votre ordinateur fonctionner pendant la nuit pour vous assurer que le processus de réinitialisation se termine complètement.

Parfois la réinitialisation du PC peut prendre beaucoup de temps, car vous avez énormément de données à déplacer dans le dossier Windows.old.

Réinitialiser Windows 11 depuis le Cloud

Les fichiers pour restaurer Windows 11 se trouve dans la partition de récupération de votre disque système.
Il peut arriver que la partition de récupération soit endommagée.
Parfois, elle n’a pas été mise à niveau avec le reste du système, ce qui est source de problème de réinitialisation de Windows 11.

Pour palier à cela, Microsoft propose la réinitialisation par le Cloud.
Au lieu de prendre les fichiers sur la partition de récupération, le système télécharger les fichiers d’installation de Windows 11.

Durant le processus de réinitialiser du PC, choisissez l’option Téléchargement dans le Cloud.

Comment réinitialiser le PC en Windows 10 dans le Cloud

Vérifier la santé et l’état de son disque dur ou SSD

Une source probable qui peut expliquer qu’il est impossible de réinitialiser Windows 11 est un problème matériel.
Votre disque ou SSD où se trouve la partition système et partition de récupération rencontre un problème matériel.
La lecture ou l’écriture de fichiers ne fonctionne pas correctement et cela bloque la remise à zéro du PC.

Vérifiez l’état de votre support de stockage en suivant ce tutoriel :

Dans le cas où le PC plante au démarrage et Windows 11 inaccessible, vous devez effectuer cette vérification à l’aide d’un Live USB. On en parle dans cet article : Les meilleurs Live USB de secours pour dépanner son PC

Vérifier l'état de santé de son disque dur avec la technologie SMART

Réinitialiser Windows 11 à partir des options de récupération

Une corruption importante du système peut entraîner des problèmes pour réinitialiser le PC.
Dans ce cas, vous pouvez tenter la remise à zéro depuis l‘environnement WinRE.

  • Ouvrez les paramètres de Windows 11
  • Puis Récupération
  • Cliquez sur Redémarrer maintenant dans la partie Démarrage avancé
Accéder au démarrage avancé de Windows 11
  • Une fois dans l’environnement de récupération, cliquez sur Réinitialiser le PC
Réinitialiser le PC en Windows 10 ou Windows 11
  • Laissez vous guider afin de terminer la réinitialisation de Windows 11

Réinstaller Windows 11 avec une clé USB

Enfin si vous ne parvenez toujours pas à remettre Windows 11 à l’état d’usine, vous pouvez réinstaller Windows 11 avec une clé USB.
Cela revient à peu près au moment, simplement, quelques étapes sont à réalisées notamment créer et démarrer sur une clé USB d’installation.

Voici les étapes :

Choisir l'option installation personnalisée de Windows 11
  • Durant le processus d’installation de Windows 11, sélectionnez la partition principale pour réinstaller Windows dessus, vous pouvez soit :
    • formater la partition pour supprimer toutes les données et repartir de zéro
    • Installer un nouveau Windows par dessus, vos anciennes données seront déplacées dans le dossier Windows.old et ainsi vous ne perdez aucune donnée
Choisir la partition principale où installer Windows 11

Une fois la réinstallation terminée :

L’article La réinitialisation du PC en Windows 11 se bloque : 5 solutions est apparu en premier sur malekal.com.

10 meilleurs logiciels de contrôle à distance pour PC

3 novembre 2016 à 17:54

Lorsque l’on doit aider un ami, un membre de la famille ou un client, il est beaucoup facile de prendre la main sur son PC. Si vous administrez un réseau local LAN, vous pouvez aussi chercher des solutions pour se connecter à un PC pour le dépanner.
Pour cela, il existe toutes sortes d’applications et logiciels.
Ils permettent donc de partager un écran et même de contrôler entièrement le PC distant comme si vous étiez devant.
Cela peut se faire par internet et même pour certains solutions depuis un Smartphone ou tablette.

Voici une sélection des meilleurs logiciels de contrôle à distance pour PC via internet.

Les logiciels de contrôle à distance PC

Les meilleurs logiciels pour contrôler un PC à distance

Le bureau à distance Google Chrome

Le bureau à distance Google Chrome (Google Chrome Remote Desktop) est un logiciel gratuit pour prendre la main sur un ordinateur distant.
L’installation et l’utilisation est très simple, vous installez l’application de bureau à distance puis vous pouvez accéder à un PC par un échange de code.

Partager un écran avec le bureau à distance Google Chrome

Sinon vous pouvez ajouter des PC dans une liste pour prendre la main très facilement.
Très pratique lorsque vous devez régulièrement prendre la main sur un ordinateur distant.

L'accès à distance avec le bureau à distance de Google Chrome

La prise en main reste classique, par contre, vous n’avez pas de fonction de transfert de fichiers ou de chat.

Le contrôle à distance d'un PC avec le bureau à distance de Google Chrome

Le tutoriel complet de Google Chrome Remote Desktop :

AnyDesk : un challenger à Teamviewer

AnyDesk est un logiciel gratuit de bureau à distance pour prendre le contrôle de PC.
Connectez-vous à un ordinateur à distance, que vous soyez de l’autre côté du bureau ou à l’autre bout du monde. AnyDesk garantit aux professionnels de l’informatique comme aux particuliers mobiles des connexions sûres et fiables aux bureaux à distance.

La prise en main est très simple et se fait par un échange de code.
Vous pouvez alors contrôler le bureau de l’appareil distant ou simplement partager l’écran.
L’interlocuteur gère les permissions et autorisations.

En effet, AnyDesk propose beaucoup de fonctionnalité :

  • Transférer des fichiers avec le PC distant
  • Chat pour discuter avec votre interlocuteur
  • La possibilité d’envoyer des combinaisons clavier comme CTRL+ALT+Suppr
  • Copier/coller avec le presse papier distant
  • Un gestionnaire de fichiers pour naviguer dans l’arborescence du PC distant
  • Ecouter les sons provenant du PC distant
Contrôler un PC distant avec AnyDesk

Teamviewer ! L’incontournable

Teamviewer est l’application de prise en main à distance le plus connu et utilisé.
Ce logiciel est gratuit pour un usage personnelle (non commercial).

Prise de contrôle à distance avec Teamviewer

Teamviewer génère un ID et un mot de passe que vous devez communiquer à votre partenaire.
Il est possible de figer l’ID et le mot de passe et de faire en sorte que l’application tourne en fond sans rien devoir lancer sur l’ordinateur.

Prise de contrôle à distance avec Teamviewer

Exemple de prise en main :

Prise de contrôle à distance avec Teamviewer

L’utilitaire permet divers actions, comme arrêter l’ordinateur ou transférer des fichiers.
Vous pouvez aussi chatter avec votre partenaire.

Prise de contrôle à distance avec Teamviewer

Le transfert de fichier de lors d’une prise en main à distance.

Prise de contrôle à distance avec Teamviewer

Le tutoriel du site :

VNC : Pratique pour administrer un parc informatique

VNC est une application de prise en main à distance, dont le code source est libre.
Il existe des versions gratuites et payantes : RealVNC est une version payante, TightVNC est une version libre.

VNC fonctionne en version Linux/et Windows. Il existe des clients pour Android.

VNC fonctionne en mode client/serveur. De ce fait, vous devez effectuer un transfert de ports pour pouvoir accéder sur l’ordinateur à transférer, si ce dernier est derrière un routeur/box.
Pour palier à cela, il existe toutefois VNC Repeater où un serveur VNC est créé et le client pourra effectuer une connexion sortante vers ce dernier.
Cet aspect ne sera pas abordé ici.

Voici un exemple avec TightVNC.

L’accès VNC fonctionne avec un mot de passe.
La configuration du serveur VNC est aussi protégé par un mot de passe.

Prise en main à distance avec VNC
Prise en main à distance avec VNC

Il est possible de changer le port par défaut de VNC 5900 et de bloquer/autoriser des IPs.

Prise en main à distance avec VNC

Exemple de prise en main VNC :

Prise en main à distance avec VNC

Quelques informations de sécurité concernant VNC, si vous comptez rendre votre ordinateur accessible par VNC depuis l’internet :

  • Je vous conseille de changer le port 5900 par défaut. Beaucoup de scans sont faits sur les ports VNC.
  • Filtrer l’accès par IP, avec un pare-feu par exemple.

Un tutoriel VNC existe sur le site :

RustDesck : open source et gratuit

RustDesck est une solution de prise en main à distance gratuit et open source.
Il supporte Windows, Linux, MacOS et Android.
Il offre les fonctionnalités suivantes :

  • Contrôle et prise en main à distance
  • Transférer des fichiers
  • Fonctionnalité de chat pour échanger avec votre correspondant
  • Open Source et gratuit
  • La connexion est chiffrée
  • Possibilité de créer son propre serveur de relai : Comment installer son serveur de relai RustDesk
Comment prendre la main sur un PC à distance avec Rustdesk sur Windows

MeshCentral : gestion d’ordinateur en opensource

MeshCentral est un site Web complet de gestion d’ordinateurs open source. Avec MeshCentral, vous pouvez exécuter votre propre serveur Web pour gérer et contrôler à distance des ordinateurs sur un réseau local ou n’importe où sur Internet. Une fois que vous avez démarré le serveur, créez un groupe de périphériques et téléchargez et installez un agent sur chaque ordinateur que vous voulez gérer.
Une minute plus tard, le nouvel ordinateur apparaîtra sur le site Web et vous pourrez en prendre le contrôle. MeshCentral comprend une fonctionnalité complète de bureau à distance, de terminal et de gestion de fichiers basée sur le Web.

MeshCentral : gestion d'ordinateur en opensource

GoToAssist Remote Support : solution pour du support à distance

GoToAssist Remote Support est une autre solution de prise de contrôle de PC payant.
Il se destine plutôt aux entreprises qui doivent proposer du support client.
Le fonctionnement est assez similaire à Teamviewer ou AnyDesk.
L’utilisateur lance GoToAssist à partir de votre navigateur Web, votre ordinateur de bureau ou votre appareil mobile.
Puis le client clic sur un lien ou entre un code pour ouvrir la session distante et permettre la prise en main de son appareil.

GotoMyPC (LogmeIn) : Une alternative intéressante

GotoMyPC est un logiciel de prise en main à distance et contrôle du PC pour une assistance à distance avec vos amis, membre de la famille ou client.
Il fonctionne sur PC, Mac ou Android.
Il propose les fonctionnalités suivantes :

  • Accédez à vos ordinateurs depuis n’importe quel appareil
  • Stockez, partagez et collaborez sur des fichiers en un clic
  • Chat pour converser avec votre interlocuteur
  • Imprimez les documents distants sur une imprimante locale

Une interface WEB peut vous permettre d’accéder au partage écran depuis n’importe quel ordinateur.

GotoMyPC : logiciel de prise en main à distance

Ensuite vous installez le client GotoMyPC sur les appareils distants.

GotoMyPC : logiciel de prise en main à distance

Le gestionnaire de fichiers afin de transférer des fichiers avec un ordinateur distant.

GotoMyPC : logiciel de prise en main à distance

Assistance à distance de Windows

Windows 10 offre une fonctionnalité d’assistance à distance.
Ce dernier permet de contrôler un PC à distance à travers un partage de l’écran qui se fait par un échange de code ou par un fichier.
Vous donc voir que l’écran de la personne mais on peut aussi autoriser un contrôle complet de l’ordinateur distant.

C’est une fonction de Windows très utile pour une assistance et dépannage par une prise en main d’un PC à distance.

assistance_windows_prise_en_main_8

Le bureau à distance de Windows

Le bureau à distance de Windows est une fonctionnalité de contrôle à distance disponible pour les éditions Windows 10 Pro et Windows Server. Il peut aussi se nommer Terminal Server.
Il s’appuie sur le protocole RDP (Remote Desktop Protocol) qui est inclut par défaut dans ces versions de Windows.

En général, on l’utilise pour :

  • Un contrôle du PC par exemple pour administrer vos serveurs à distance
  • Proposer la publicisation d’application de bureau virtualisée ou non

La prise en main fonctionne avec un service bureau à distance qui écoute sur le port 3389.
On se connecte en utilisant la connexion bureau à distance (MSTSC) qui fait office de client.
Mais on peut aussi utiliser Remote Desktop client (MSRDC).

Saisir le nom de l'ordinateur sur connexion bureau à distance

Puis le contrôle du PC s’effectue.
Le transfert de fichiers n’est pas possible avec ce mode.

La prise en main et le contrôle à distance avec le bureau à distance de Windows 10

L’article suivant explique comment activer le bureau à distance sur Windows 10 :

Quel est le meilleur logiciel de contrôle de PC à distance ?

Comme vous pouvez le voir, il existe beaucoup de logiciels pour prendre la main sur un ordinateur par internet ou sur votre réseau local LAN.
AnyDesk est une solution très intéressante car gratuit et simple d’utilisation.
Le bureau à distance de Google Chrome est aussi très intéressant car facile à mettre en place et à utiliser.
Mais pensez que vous êtes fliqués par le géant de l’internet.
Teamviewer est aussi très pratique mais il est payant.

VNC peut aussi suffire pour prendre la main sur vos PC sur un LAN mais beaucoup plus difficile à mettre en place pour une prise main via internet.
Les applications de bureau à distance de Microsoft inclut dans Windows souffrent du même problème.

L’article 10 meilleurs logiciels de contrôle à distance pour PC est apparu en premier sur malekal.com.

Windows 10 22H2, le lancement est imminent

5 octobre 2022 à 07:31
Windows 10 22H2 de Microsoft

La mise à jour 2022 des fonctionnalités pour Windows 10 sera bientôt disponible. La date se rapproche à grand pas. Il est possible que le coup d’envoi soit donné dans les prochaines heures ou jours. Pourquoi ? Explication

Cette première et unique mise à jour des fonctionnalités pour Windows 10 de 2022 est connue sous le nom de 22H2. Nous savons officiellement que son lancement est programmé pour le mois d’octobre. Cependant, la date exacte n’est pas connue. Microsoft n’a jamais été précis à ce sujet.

Un indice vient d’apparaitre laissant entendre que nous sommes désormais très proche de ce lancement. Les liens de téléchargement des ISOs d’installation ont été repérés en ligne. Ils sont apparus (via techosarusrex (Twitter)) mais ne sont pas encore actifs. En clair ils ne permettent pas encore de récupérer ces images ISOs.

A noter que la même chose s’est produite lors de l’arrivée de la première mise à jour des fonctionnalités de Windows 11 :

Windows 11 22H2 est proche, les liens officiels de téléchargement des ISO sont prêts

Windows 10 reste d’actualité jusqu’en octobre 2025

Cette mise à jour est importante car depuis le lancement de Windows 11, Windows 10 est passé au second plan. Elle rappelle que ce système d’exploitation est toujours d’actualité. A ce sujet Microsoft à promis une prise en charge au moins jusqu’en octobre 2025. Il est prévu d’assurer sa maintenance avec des corrections de bugs et de sécurités mais aussi de nouvelles mises à jour de fonctionnalités. Elles permettront de peaufiner ses performances et son expérience tout en ajoutant de petites nouveautés ici et là. Il est cependant peu probable que Microsoft décide d’apporter de grands changements.

A ce sujet John Cable de chez Micxrosoft a rappelé le mois dernier

Pour les clients qui utilisent un appareil qui n’est pas éligible pour Windows 11, Windows 10 est un OS idéal. Il sera pris en charge jusqu’au 14 octobre 2025 et nous avons annoncé que la prochaine mise à jour des fonctionnalités de Windows 10 22H2 arrivera le mois prochain, continuant à vous offrir à la fois le support et le choix avec Windows.

La rumeur veut que le coup d’envoi soit donné lors du prochain Patch Tuesday prévu la semaine prochaine. Le rendez-vous est fixé au 11 octobre. Au sujet du contenu cette MAJ va proposer un ensemble étendu de fonctionnalités. Malheureusement les révélations s’arrêtent là. En clair nous n’avons aucun détail sur ces fameuses fonctionnalités.

Redmond précise seulement

Cette version est axée sur la validation de la technologie de maintenance. Windows 10 22H2 a un ensemble étendu de fonctionnalités et Microsoft partagera plus de détails sur cette mise à jour plus tard cette année.

Cet article Windows 10 22H2, le lancement est imminent a été publié en premier par GinjFo.

À partir d’avant-hierFlux principal

Bug de Windows 11 22H2, les débits s’effondrent lors de la copie de gros fichiers

4 octobre 2022 à 17:52
Windows 11 22H2 alias Windows 11 2022 Update

Microsoft confirme un nouveau problème avec Windows 11 2022 Update. Il affecte les performances lors de la manipulation de gros fichiers.

La toute dernière version de Windows 11, 22H2 ou encore 2022 Update est victime d’un bug touchant les performances. Il est problématique car dans certaines situations il impacte sur l’expérience avec une dégradation des performances.

A l’heure d’écriture de cette actualité le problème n’est pas répertorié dans la liste officielle des bugs connus de Windows 11 22H2. Il a cependant été confirmé officiellement par le géant via une intervention de Ned Pyle (Principal Program Manager dans la branche Windows Server engineering). Sur le site Web de la communauté technologique de l’entreprise il a déclaré

Il y a une régression des performances dans 22H2 lors de la copie de fichiers volumineux d’un ordinateur distant vers un ordinateur Windows 11.

Le problème intervient lors des transferts de fichiers imposants. Il est précisé des fichiers de plusieurs Go avec à la clé une baisse de 40% des débits. Elle concerne les opérations de copie et de lecture.

Bien que le protocole de transfert mentionné soit le SMB, selon Ned Pyle il n’est pas en cause. En clair le problème ne peut pas être attribué à ce protocole. Il peut être constaté lors d’autres transferts sur des machines Windows 11, y compris des transferts locaux.

Windows 11 22H2 et la copie de gros fichiers, solution

En attendant un correctif, une solution de contournement est proposée. Elle passe par l’utilisation des utilitaires robocopy ou xcopy avec le paramètre /J . Voici un exemple de ligne de commande a exécuter

robocopy \\someserver\someshare c:\somefolder somefile.ned /J

A noter que d’autres outils permettent de contourner la défaillance. Nous pouvons citer

  • Fast Copy,
  • TeraCopy,
  • Ou encore CopyMaestro.

Windows 11 2022 Update est la seule version concernée par ce problème. Un correctif est à l’étude mais nous n’avons aucun calendrier de publication. Pour le moment il semble que le sujet est délicat. La cause n’a pas encore été identifiée.

Source

Cet article Bug de Windows 11 22H2, les débits s’effondrent lors de la copie de gros fichiers a été publié en premier par GinjFo.

Windows 11 : les dates de fin de support

4 octobre 2022 à 14:10
Par : Le Crabe

Windows 11 – le nouveau système d’exploitation de Microsoft – est un produit, et comme tout produit il suit la politique de cycle de vie défini par son éditeur, à savoir Microsoft. Cette politique définit les dates de fin de support pour toutes les versions de Windows 11 qui sont distribuées au fil des années par Microsoft. Windows 11 est en effet un système d’exploitation en constante évolution...

Source

Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11

4 octobre 2022 à 08:43

Beaucoup d’utilisateurs peuvent trouver Windows 10 ou Windows 11 trop intrusifs à cause de l’envoi de données de diagnostic.
Les plus réfractaires considèrent que cela met gravement leurs confidentialités en défaut allant jusqu’à d’espionnage.

Heureusement, il existe des solutions pour bloquer l’envoie des données de diagnostic.
En effet, ces derniers fonctionnent via des services Windows spécifiques.
Vous pouvez alors limiter la télémétrie de Windows 10/11.

Dans ce tutoriel, je vous explique comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11.

Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11

Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11

via la console services.msc

services.msc : ouvrir les services Windows
  • Dans la liste, cherchez et double-cliquez sur Expérience des utilisateurs connectés et télémétrie (DiagTrack)
  • Cliquez sur Arrêter
Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11
  • Puis positionnez le type de démarrage sur Désactiver
  • Enfin cliquez sur Appliquer et OK
Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11
  • Puis cherchez le service Diagnostic execution service
  • Positionnez le type de démarrage sur Désactiver
  • Enfin cliquez sur Appliquer et OK
Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11

Pour aller plus loin :

En invite de commandes ou PowerShell (Windows Terminal)

Une autre solution pour désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11 est d’utiliser la commande SC.
Vous pouvez même l’intégrer dans un script que vous pouvez placer sur le bureau.

Ouvrir invite de commandes en administrateur
  • Puis copiez/collez les commandes suivantes :
sc stop DiagTrack
sc config DiagTrack start= disabled
sc stop diagsvc
sc config diagsvc start= disabled
Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11

Liens

L’article Comment désactiver les données de diagnostic de Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment supprimer les données de diagnostic de Windows 10/11

4 octobre 2022 à 08:43

Lorsque vous utiliser Windows 10 ou Windows 11, ce dernier envoie des données de diagnostic à Microsoft.
Ce dernier les utilisent pour améliorer son OS mais aussi dans certains pour vous proposer des expériences personnalisables de Windows.
Pour plus d’informations sur ces données : Que ce sont les données de diagnostic Windows 10/11.

Microsoft vous donne la possibilité de gérer ces données et notamment de les effacer.
Dans ce tutoriel, je vous guide pour supprimer les données de diagnostic de Windows 10/11

Comment supprimer les données de diagnostic de Windows 10/11

Comment supprimer les données de diagnostic de Windows 11

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • A gauche, cliquez sur Confidentialité et Sécurité
  • Puis à droite sur Diagnostics et commentaires
Ouvrir les paramètres de confidentialité, diagnostics et commentaires de Windows 11
  • Déroulez Supprimer les données de diagnostic
  • Puis cliquez sur Supprimer
Supprimer les données de diagnostic de Windows 11
  • Enfin un message vous indique que la suppression a fonctionné avec la dernière date de suppression
Supprimer les données de diagnostic de Windows 11

Comment supprimer les données de diagnostic de Windows 10

  • Cliquez sur le Menu Démarrer puis en bas à gauche sur l’icône roue crantée afin d’ouvrir les paramètres de Windows 10. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I
Comment ouvrir les paramètres de Windows
  • Puis ouvrez Confidentialité
Ouvrir les paramètres de confidentialité de Windows 10
  • Ensuite dans le menu de gauche, cliquez sur Diagnostics et commentaires
  • Puis à droite, descendez dans la partie Supprimer les données de diagnotic
  • Cliquez sur Supprimer
Supprimer les données de diagnostic de Windows 10
  • Lorsque les données sont supprimées, un message rouge vous confirme la date de suppression
Supprimer les données de diagnostic de Windows 10

Comment supprimer les données de diagnostic depuis votre compte Microsoft

Le tableau de bord de confidentialité de votre compte Microsoft vous donne aussi la possibilité de supprimer les données de diagnostic de votre appareil.

Ouvrir le tableau de bord de confidentialité du compte Microsoft
  • Les activités s’affichent avec le nombre de données
Comment supprimer les données de diagnostic depuis votre compte Microsoft
  • Déroulez chacune d’elle et cliquez sur Effacer l’activité
Comment supprimer les données de diagnostic depuis votre compte Microsoft

Liens

L’article Comment supprimer les données de diagnostic de Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

Que ce sont les données de diagnostic Windows 10/11

4 octobre 2022 à 08:43

De nos jours, lorsque vous installez un logiciel, ce dernier envoie des données à l’éditeur bien souvent “pour améliorer le service”.
Cela se nomme la télémétrie.
Dans Windows 10 ou Windows 11, il existe aussi de telles données, nommées : les données de diagnostic.
Microsoft s’en sert pour obtenir des informations sur l’utilisation de son OS afin de l’améliorer mais pas que.

Dans ce tutoriel complet, je vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les données de diagnostic et leurs utilisations dans Windows 10/11.

Que ce sont les données de diagnostic Windows 10/11

Que ce sont les données de diagnostic et d’utilisation Windows 10/11

Lorsque vous installez et utilisez Windows, ce dernier envoie des données et commentaires aux serveurs Microsoft.
Cela se nomme les données de diagnostic.
Microsoft les utilise de différentes manières afin d’améliorer son système d’exploitation.
Il existe de type de données :

  • Les données de diagnostic requises et obligatoires : ce sont les données minimales que votre appareil doit transmettre afin de fonctionner correctement
  • Les données facultatives : ce sont des données optionnelles que vous pouvez activer afin de bénéficier de fonctionnalités supplémentaires de Windows comme les expériences personnalisées de Windows, Windows Insider. Ces données supplémentaires peuvent sont la manière dont vous utilisez les applications, les sites visités, etc

Lors de l’installation de Windows 10 ou de Windows 11, vous devez choisir entre les données de diagnostic obligatoires et facultatives.

Les données de diagnostics lors de l'installation de Windows 10
Les données de diagnostics lors de l'installation de Windows 10

Par la suite, il est possible de modifier le type de données de diagnostic envoyées depuis les paramètres de Windows.

Les paramètres de diagnostics et commentaires de Windows 11

A quoi servent les données de diagnostic de Windows 10/11

Microsoft utilise ces données dans les cas suivants :

  • Des informations de base sur les erreurs afin de déterminer si les problèmes rencontrés par votre appareil peuvent être résolus par le processus de mise à jour
  • Des informations sur votre appareil, ses paramètres et ses capacités, y compris les applications et les pilotes installés sur votre appareil, afin de déterminer si votre appareil est prêt et compatible avec la prochaine version du système d’exploitation ou de l’application et s’il est prêt à être mis à jour
  • Les informations de journalisation du processus de mise à jour lui-même pour comprendre comment les mises à jour de votre appareil se déroulent à travers les étapes de téléchargement, de pré-installation, de post-installation, de post-reboot et de configuration
  • Des données sur les performances des mises à jour sur tous les appareils Windows pour évaluer le succès du déploiement d’une mise à jour et pour connaître les caractéristiques des appareils (par exemple, le matériel, les périphériques, les paramètres et les applications) qui sont associées au succès ou à l’échec d’une mise à jour
  • Des données sur les appareils qui ont connu des échecs de mise à jour et sur les raisons de ces échecs, afin de déterminer s’il convient de proposer à nouveau la même mise à jour

Que sont les données de diagnostic obligatoires

Les données de diagnostic requises sont des informations sur votre appareil, ses paramètres et ses capacités, et sur son bon fonctionnement. Il s’agit du niveau minimum de données de diagnostic nécessaire pour que votre appareil reste fiable, sécurisé et fonctionne normalement.

Microsoft les utilise de cette manière :

  • Comprendre l’immense quantité de combinaisons de matériels, de systèmes et de logiciels que les clients utilisent
  • Analyser les problèmes en fonction de combinaisons spécifiques de matériel, de système et de logiciel et identifier où les problèmes se produisent avec un ensemble spécifique ou limité d’appareils
  • Déterminer si une application ou un processus rencontre un problème de performance (par exemple, l’application plante ou se bloque) et quand un fichier de vidage de panne est créé sur l’appareil (les vidages de panne eux-mêmes ne sont pas collectés sans autorisations supplémentaires, comme le choix d’envoyer des données de diagnostic facultatives)
  • Comprendre l’efficacité du système de transmission des diagnostics lui-même et résoudre les problèmes qu’il pose

Si vous avez sélectionné l’option obligatoire comme paramètre de données de diagnostic, la personnalisation est basée sur des informations concernant votre appareil, ses paramètres et ses capacités, et sur son bon fonctionnement.  

Que sont les données de diagnostic facultatives

Les données de diagnostic facultatives comprennent des détails supplémentaires sur votre appareil, ses paramètres, ses capacités et son état de santé. Les données de diagnostic facultatives comprennent également des informations sur les sites Web que vous consultez, l’activité de l’appareil (parfois appelée utilisation) et des rapports d’erreur améliorés.
Les données de diagnostic facultatives peuvent également inclure l’état de la mémoire de votre appareil en cas de panne du système ou d’une application.

En outre les données suivantes sont utilisées :

  • Les informations sur l’activité des applications aident à donner la priorité aux tests de compatibilité des applications et à apporter des améliorations aux applications et aux fonctionnalités les plus utilisées
  • Les informations relatives à l’impact des caractéristiques de l’appareil, de la configuration et de l’activité des applications sur la santé de l’appareil. Elles sont utilisées pour analyser et apporter des modifications visant à améliorer les performances des appareils Windows
  • Les informations agrégées sur l’historique de navigation dans les navigateurs Microsoft sont utilisées pour ajuster les algorithmes de recherche de Bing afin de fournir des résultats de recherche plus efficaces

De plus, si vous avez sélectionné l’option Facultatif, la personnalisation est également basée sur des informations sur la façon dont vous utilisez les applications et les fonctionnalités, ainsi que des informations supplémentaires sur la santé de votre appareil.

Comment désactiver et supprimer les données de diagnostic

Microsoft vous donne la possibilité de gérer les données de diagnostic.
Vous pouvez faire cela directement dans Windows ou à partir de votre compte Microsoft.
Cela depuis les paramètres de confidentialité.

Supprimer les données de diagnostic de Windows 11

Il est aussi possible de désactiver l’envoi de données de diagnostic.
Toutefois, aucun paramètre n’est disponible. Pour y parvenir, il faut désactiver un service Windows.

Liens

L’article Que ce sont les données de diagnostic Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment afficher à l’écran les touches que vous tapez sur votre clavier ?

4 octobre 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous enregistrez des tutoriels en vidéo, faites une présentation professionnelle à des clients ou réalisez des choses incroyables en live sur Twitch, vous avez peut-être besoin de montrer à l’écran les touches que vous tapez sur votre clavier.

C’est assez pratique pour montrer certains raccourcis qui ne sont pas faciles à capter comme ça en live, tellement vous allez vite. Seulement, voilà, la plupart des outils et des plugins qui font ça proposent du simple texte un peu moche.

Mais il existe un logiciel libre nommé Keyviz qui fonctionne exclusivement sous Windows et qui affiche chacune de vos touches dans le style de votre choix. Vous pouvez évidemment modifier le style des touches, leur taille, leur couleur ainsi que les symboles qui s’y trouvent et placez ça à l’endroit de votre choix sur l’écran.

Là où ça devient assez cool, c’est ce que si vous ne voulez pas tout montrer, mais uniquement afficher les raccourcis clavier type Ctrl + x…etc. , et bien c’est possible avec Keyviz. Ca évite les fuites de mots de passe en live par exemple.

Globalement, ça fait bien le taf et graphiquement, c’est super joli avec des animations plutôt propres. Je vous montre ce que ça donne en vidéo :

L’outil est téléchargeable ici et ses sources sont également sur Github.

Windows 11 22H2, il est temps de préparer son PC avec les bons pilotes et drivers !

4 octobre 2022 à 07:50
Windows 11 de Microsoft

Windows 11 22H2 se déploie doucement. Microsoft adopte une approche prudente afin de contrôler le processus de mise à jour et limitant les risques de bugs majeurs.

Cette démarche veut dire que tous les PCs éligibles n’auront pas accès en même temps à la mise à jour. Pour le moment, 22H2 est proposé de manière facultative et mesurée. Il est nécessaire d’intervenir dans Windows Update pour lancer une recherche puis, si l’OS apparait, déclencher son téléchargement et son installation. Il introduit des tas de nouveautés dont une barre des tâches améliorée et  un nouveau gestionnaire de tâches.

Il est possible de préparer son PC pour tenter d’accélérer la venu de 22H2 dans Windows Update. L’une des étapes est de s’assurer que tous les pilotes sont à jour et surtout compatibles avec ce nouvel environnement. Il est important de savoir qu’il s’accompagne d’une nouvelle version du WDDM, WDDM 3.1. Il est promis des améliorations de performances et quelques changements.

Si pour des raisons de rétrocompatibilité les anciens pilotes graphiques sont toujours pris en charge des pilotes dédiés sont conseillés. La bonne nouvelle est qu’Intel, AMD et Nvidia ont déjà publié des pilotes compatibles.

Drivers graphiques Nvidia compatibles 22H2.

Nvidia a été l’un des tous premiers constructeurs à se positionner. Des pilotes graphiques compatibles sont disponibles depuis l’été dernier. Que nous parlions de versions Game Ready et Studio ou RTX et Quadro pour les Pro, tous ont été mis à jour avec un support approprié pour Sun Valley 2.

Il suffit de se rendre sur le site de Nvidia pour procéder à leurs téléchargement et installation ou de relire notre article dédié si vous êtes un joueur.

Pilotes de chipset AMD compatibles 22H2.

Sur ce point il faut s’assurer que la version 4.08.09.2337 ou plus récente des pilotes de chipsets AMD Ryzen est installée. Vous pouvez vous rendre sur le site officiel du constructeur pour procéder à leur téléchargement.

Le changelog ne révèle rien d’excitant à part la mention du support de Windows 11 22H2. AMD liste quatre problèmes connus avec cette version 4.08.09.2337.

  • Il est possible que la mise à niveau vers des pilotes plus récents échoue,
  • Des soucis d’alignement du texte si vous utilisez la langue russe sont de la partie,
  • Il est nécessaire de redémarrer manuellement le PC si la langue n’est pas l’anglais,
  • Enfin pop-up « Windows Installer » peut apparaître à l’écran.

Ils prennent en charge les puces

  • Ryzen Threadripper PRO,
  • Ryzen 7000 Series Desktop,
  • Ryzen 5000 Series Desktop,
  • Ryzen Threadripper de 3ième et 2ième génération,
  • Ryzen 3000 series Desktop,
  • Ryzen 2000 series Desktop,
  • Ryzen 3000G/4000G/5000G Series,
  • Ryzen Mobile 3000U/C, 4000U/H, 5000U/H/HS, 6000U/H/HS/HX Series Processors.

Les chipsets

  • X670E/X670,
  • B350,
  • A320,
  • X370,
  • X399,
  • B450,
  • X470,
  • X570,
  • B550,
  • A520,
  • TRX40,
  • WRX80.

Pilotes graphiques Adrenalin Edition pour Windows 11 22H2

Si vous avez une solution graphique AMD il faut télécharger les derniers pilotes graphiques disponibles sur le site du constructeur. Assurez-vous qu’il s’agit au minimum des drivers Adrenalin Edition 22.7.1. A noter qu’en parallèle au support de Windows 11 22H2 nous avons la prise en charge du SDK Agility v1.606 et du Model Shader 6.7.

Pilotes Intel pour Windows 11 22H2

Enfin Intel a mis à jour ses drivers sans fil afin d’assurer une compatibilité avec Windows 11 22H2. Il s’agit du pilote Wi-Fi 22.160.0. La note de version indique

  • De meilleures performances pour les adaptateurs sans fil Wi-Fi 6,
  • La correction d’un bug affectant la connexion des appareils Android avec l’utilisation d’un point d’accès sans fil depuis un PC,
  • La résolution d’un souci où le PC pouvait ne pas obtenir une adresse IP.

A noter le déploiement est automatiquement via Windows Update. Il en est de même pour les drivers graphiques. Si l’impatience est trop importante vous pouvez les récupérer manuellement à ces deux adresses :

 

Cet article Windows 11 22H2, il est temps de préparer son PC avec les bons pilotes et drivers ! a été publié en premier par GinjFo.

Comment réinitialiser l’explorateur de fichiers par défaut sur Windows 10/11

3 octobre 2022 à 14:00

L’explorer Windows dispose de cinq modèles différents pour lesquels vous pouvez personnaliser l’affichage des dossiers.
Mais dans certains cas, vous pouvez souhaiter remettre l’affichage des dossiers par défaut afin de retrouver le comportement habituelle de l’explorateur.

Dans ce tutoriel, je vous explique comment réinitialiser l’explorateur de fichiers par défaut sur Windows 10/11.

Comment réinitialiser l'explorateur de fichiers par défaut sur Windows 10/11

Comment réinitialiser l’explorateur de fichiers par défaut sur Windows 10/11

Ouvrir les options des dossiers

  • Sur Windows 11, cliquez sur
    puis Options
Comment afficher les fichiers cachés sur Windows 11

Réinitialiser les options générales

  • Dans l’onglet général, cliquez tout en bas à droite sur Paramètres par défaut
Réinitialiser les options générales de l'explorateur Windows
  • Puis cliquez sur Appliquer
Réinitialiser les options générales de l'explorateur Windows

Restaurer les paramètres d’affichage des dossiers par défaut

Pour restaurer les paramètres d’affichage des dossiers par défaut pour chaque dossier utilisant le même modèle d’affichage, procédez comme suit :

  • Ensuite cliquez sur l’onglet Affichage
  • Puis en bas sur Paramètre par défaut
  • Cliquez sur Appliquer
Restaurer les paramètres d'affichage des dossiers par défaut de l'explorer Windows
  • Ensuite en haut, cliquez sur Réinitialiser les dossiers
Restaurer les paramètres d'affichage des dossiers par défaut de l'explorer Windows
  • Puis sur Appliquer aux dossiers
Restaurer les paramètres d'affichage des dossiers par défaut de l'explorer Windows
  • Confirmez par oui sur la fenêtre qui vous demande si vous souhaitez réinitialiser tous les dossiers de ce type aux paramètres d’affichage par défaut
Restaurer les paramètres d'affichage des dossiers par défaut de l'explorer Windows
  • Enfin cliquez sur Appliquer aux dossiers
  • Confirmez en cliquant sur oui
Restaurer les paramètres d'affichage des dossiers par défaut de l'explorer Windows

Réinitialiser les options de recherche

  • Enfin cliquez sur l’onglet Rechercher
  • Là aussi, cliquez sur Paramètres par défaut
Réinitialiser les options de recherche de l'explorateur Windows
  • Cliquez sur Appliquer puis OK

Restaurer l’emplacement des documents

Restaurer l'emplacement des documents de Windows

Liens

L’article Comment réinitialiser l’explorateur de fichiers par défaut sur Windows 10/11 est apparu en premier sur malekal.com.

❌