FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 26 mai 2022Flux principal

Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows

26 mai 2022 à 09:33

Les touches rémanentes est une fonction d’accessibilité et d’ergonomie qui vous permet d’utiliser les raccourcis clavier en appuyant sur une touche à la fois au lieu de tout en même temps. Une fois que vous avez fini de l’utilisation de la fonctionnalité, il existe plusieurs façons de l’éteindre

Ce tutoriel vous explique comment désactiver les clés rémanentes afin que la fenêtre ne s’ouvre plus. Les instructions de cet article s’appliquent à Windows 11, Windows 10, Windows 8 et Windows 7.

Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows

Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows

Sur Windows 11

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis cliquez à gauche sur Accessibilité
  • Ensuite dans le volet de droite, descendez pour cliquer sur Clavier
Ouvrir les paramètres de clavier de Windows 11
  • Ensuite vous pouvez désactiver totalement les touches rémanentes ou choisir celles à activer en cliquant sur la flèche >
Désactiver les touches rémanentes de Windows 11
  • Enfin désactiver Raccourci clavier pour les touches rémanentes
Désactiver les touches rémanentes de Windows 11

Sur Windows 10

Comment ouvrir les paramètres de Windows
  • Puis à gauche cliquez sur Clavier, tout en bas dans la partie Interaction
  • Ensuite à droite, décochez Autoriser la touche de raccourci pour lancer les touches rémanentes
Autoriser/Désactiver la touche de raccourci pour lancer les touches rémanentes sur Windows 10

Sur Windows 7, 8 (par le panneau de configuration)

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez control et OK afin d’ouvrir le Panneau de configuration de Windows
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Puis cliquez sur les options d’ergonomie
Ouvrir les options d'ergonomie du Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Modifier le fonctionnement de votre clavier
Modifier le fonctionnement de votre clavier dans les options d'ergonomie du Panneau de configuration
  • Au milieu décocher Activer les touches rémanentes
Activer/Désactiver les touches rémanentes depuis les options d'ergonomie du Panneau de Configuration

Qu’est-ce que les touches rémanentes de Windows ?

Chaque clavier utilise des touches de modificateur, qui modifient la fonction d’une touche du clavier. Celui que vous utilisez probablement le plus souvent est MAJ, qui modifie les lettres minuscules en majuscules et utilise les caractères “Row Top” sur la plupart des touches, comme le point d’exclamation (&) sur la touche 1.
Selon les programmes que vous utilisez sur votre ordinateur, vous pouvez également utiliser CTRL, ALT ou les touches Windows sur les appareils Windows. Utilisez la clé de commande sur Mac.

Les touches rémanentes aident les personnes handicapées ou qui souffrent de blessures au stress répétitives. Au lieu de maintenir une touche, vous pouvez le taper et il restera «enfoncé» jusqu’à ce que vous appuyez sur une autre touche.
Dans Windows 11, 10, 7 et 8, cette fonctionnalité s’active en appuyant cinq fois sur la touche Maj.
Une fenêtre apparaît vous demandant si vous voulez activer les touches rémanentes.

Les touches rémanentes peuvent être utiles si vous n’aimez pas maintenir une touche enfoncée pendant de longues périodes. Si vous n’êtes pas un tactile, en particulier, ou si vous apprenez à utiliser des logiciels qui utilisent souvent les touches de modificateur, cela peut être utile pendant que vous suivez la touche que vous souhaitez appuyer. Sinon, cette fonctionnalité n’a pas d’intérêt pour vous.

Les touches rémanentes de Windows

L’article Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Comment supprimer/désactiver Cortana de Windows 11

26 mai 2022 à 09:33

Cortana est l’assistant numérique basé sur le cloud de Microsoft qui aide les utilisateurs avec leurs commandes vocales. Il fait partie intégrante du système d’exploitation Windows depuis Windows 8.1. Vous pouvez utiliser Cortana pour trouver des fichiers, des dossiers et des applications sur votre PC, garder une trace des calendriers, définir des rappels, des requêtes de recherche sur le Web, configurer les paramètres de l’ordinateur et bien plus encore.

Ce n’est plus le moteur de recherche par défaut dans Windows 11 mais plutôt une application. Bien qu’il soit préinstallé avec le système d’exploitation Windows 11, il n’est pas actif par défaut. Même si Microsoft n’essaie plus de forcer les gens à utiliser Cortana, il démarre toujours avec le système et s’exécute en arrière-plan dans Windows 11, en attendant d’être appelé.

Que vous pensiez que l’assistant virtuel de Microsoft envahit votre vie privée ou que ce soit juste un bloatware que vous n’utilisez pas et que vous souhaitez vous débarrasser, vous pouvez désactiver / supprimer Cortana sur votre PC.
Dans ce tutoriel, je vous montre comment désactiver temporairement ou en permanence ainsi que désinstaller Cortana dans Windows 11.

Comment supprimer/désactiver Cortana de Windows 11

Comment supprimer Cortana de Windows 11

Supprimer Cortana en PowerShell

Voici une méthode simple pour désinstaller Cortana par PowerShell.

  • Appuyez sur le raccourci clavier  
    + X ou cliquez avec le bouton droit de la souris sur le menu Démarrer puis sélectionnez “Terminal Windows (admin)“. Plus d’informations : Comment ouvrir Windows Terminal
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec le clic droit du menu Démarrer
  • Puis copiez/collez la commande suivante :
Get-AppxPackage *Microsoft.549981C3F5F10* | Remove-AppxPackage
Comment supprimer Cortana de Windows 11 en PowerShell
  • Cortana est maintenant supprimé de Windows 11

Désinstaller Cortana avec ThisIsWin11

ThisIsWin11 est une application qui permet de personnaliser Windows 11 mais aussi supprimer les bloatwares et applications préinstallées.

  • Téléchargez ThisIsWin11 depuis ce lien :
Décompresser et installer ThisISWin11
  • Puis cliquez à gauche sur Apps (Debloat Windows 11) 1[/point]
  • Dans la liste de gauche, cliquez sur Microsoft.549981C3F5F10
  • Puis cliquez sur Move Selected pour le basculez à droite 2[/point]. Vous pouvez basculez d’autres applications préinstallées que vous désirez supprimer
  • Ensuite cliquez sur Empty Bin 3[/point]
Comment désinstaller Cortana de Windows 11 avec ThisIsWin11
  • Confirmez la suppression sur la popup
  • Cortana est supprimé de Windows 11
Comment désinstaller Cortana de Windows 11 avec ThisIsWin11

Comment réinstaller Cortana

Si vous changez d’avis et désirez réinstaller Cortana, c’est très simple.

ouvrir Microsoft Store sur Windows 11
  • Ouvrez la fiche et cliquez sur le bouton bleu Obtenir
Comment réinstaller Cortana sur Windows 10, 11

Comment désactiver Cortana de Windows 11

Désactiver Cortana depuis applications

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis dans le menu de gauche, cliquez sur Applications
  • Et dans le menu de droite sur Applications et fonctionnalités
Ouvrir applications et fonctionnalités de Windows 11
  • Ensuite dans la liste, cherchez Applications
  • Cliquez sur l’icône trois points à droite
  • Puis Options avancées
Ouvrir les options avancées de Cortana
  • Puis dans Autorisations pour les applications, passez Autorisations d’applications en arrière-plan sur Jamais
  • Désactiver l’option S’exécuter à la connexion
Comment désactiver Cortana de Windows 11

Désactiver Cortana du démarrage

  • Ouvrez le gestionnaire de tâches par un clic droit sur le menu Démarrer ou utilisez le raccourci clavier
    + X
  • puis Gestionnaire des tâches. Vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier CTRL+MAJ+ESC
Ouvrir le gestionnaire de tâches sur Windows 11
  • Cliquez sur l’onglet Démarrage
  • Sélectionnez Cortana dans la liste puis cliquez en bas à droite sur Désactiver
Désactiver Cortana du démarrage de Windows 11

Désactiver Cortana par le registre Windows

Ouvrir l'éditeur du registre Windows
  • Puis, à gauche, déroulez l’arborescence suivante HKEY_LOCAL_MACHINE > SOFTWARE > Policies> Microsoft > Windows
Dérouler l'arborescence du registre Windows
  • Faites un clic droit sur la clé Windows
  • Puis Nouveau > Clé
Désactiver Cortana de Windows 11 par le registre Windows
  • Nommez la clé Windows Search puis cliquez dessus
Désactiver Cortana de Windows 11 par le registre Windows
  • Ensuite dans le volet de droite, faites un clic droit Nouveau > Valeur D-Word 32 bits
Créer une valeur DWORD 32 bits dans le registre Windows
  • Nommez la valeur AllowCortana et laissez la donnée à 0
Désactiver Cortana de Windows 11 par le registre Windows
  • Dorénavant lorsque vous exécutez Cortana, un message indique Cortana est désactivé
Message Cortana est désactivé au lancement
  • Pour réactiver Cortana, supprimez la clé AllowCortana ou passez la donnée à 1

Désactiver Cortana par l’éditeur de stratégie de groupe locale

gpedit.msc est l’éditeur de stratégie de groupe locale pour activer ou désactiver des modèles de configuration ou de restrictions administrateur.
Ce dernier n’est pas disponible dans les éditions familles de Windows 11 et Windows 10.
Si vous utilisez ces éditions, vous devez l’activer :

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saisissez gpedit.msc
Ouvir gpedit.msc sur Windows 10, 11
  • Puis déroulez Stratégies de l’ordinateur local > Configuration ordinateur > Modèles d’administration > Composants Windows
Accédez aux composants Windows depuis gpedit.msc, l'éditeur de stratégie de groupe locale
  • Toujours dans le volet de gauche, cherchez Rechercher
  • Puis dans le volet de droite, double cliquez sur Autoriser Cortana
Désactiver Cortana de Windows 11 par l'éditeur de stratégie de groupe locale
  • Passez sur Désactiver et cliquez sur Appliquer et OK
Désactiver Cortana de Windows 11 par l'éditeur de stratégie de groupe locale
  • A partir de maintenant, lorsque vous exécutez Cortana, un message indique Cortana est désactivé
Message Cortana est désactivé au lancement

Désactiver Cortana avec WinAero

WinAero Tweaker est un logiciel pour personnaliser Windows.
Vous pouvez modifier des paramètres cachés de Windows dont le son à l’ouverture de Windows.

  • Téléchargez et installez WinAero Tweaker :
  • Puis à gauche accédez à Windows Apps puis Disable Cortana 1[/point]
  • A droite, cochez Disable Cortana 2[/point]
  • En bas, cliquez sur Reboot Now 3[/point]
Désactiver Cortana avec WinAero

L’article Comment supprimer/désactiver Cortana de Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Cortana ne fonctionne plus sur Windows 11 : Réparer Cortana

26 mai 2022 à 09:32

L’assistant Cortana est très utile au quotidien pour organiser ses journées.
C’est une application intégrée à Windows 11 mais qui n’est plus directement présent dans la barre des tâches.
Dans certains cas, il peut arriver que vous rencontrez des problèmes de fonctionnement de Cortana.
Par exemple, Cortana bug, se bloque ou encore il ne s’ouvre plus.

Ce tutoriel vous aide à résoudre le problème de Cortana ne fonctionne plus sur Windows 11.
Vous trouverez différentes méthodes pour réparer Cortana.

Cortana ne fonctionne plus sur Windows 11 : Réparer Cortana

Cortana ne fonctionne plus sur Windows 11 : Réparer Cortana

Réinitialiser/Réparer Cortana

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis dans le menu de gauche, cliquez sur Applications
  • Et dans le menu de droite sur Applications et fonctionnalités
Ouvrir applications et fonctionnalités de Windows 11
  • Ensuite dans la liste, cherchez Applications
  • Cliquez sur l’icône trois points à droite
  • Puis Options avancées
Ouvrir les options avancées de Cortana
  • Puis cliquez sur Réparer dans la partie Réinitialiser
Comment réparer Cortana de Windows 11
  • Patientez jusqu’à la réinitialisation se termine
Comment réparer Cortana de Windows 11
  • Exécutez Cortana et vérifiez s’il refonctionne à nouveau. Si ce n’est pas le cas, recommencez la procédure mais en cliquant sur Réinitialiser. Cela supprime tous les paramètres de l’application

Désinstaller/Réinstaller Cortana

  • Appuyez sur le raccourci clavier  
    + X ou cliquez avec le bouton droit de la souris sur le menu Démarrer puis sélectionnez “Terminal Windows (admin)“. Plus d’informations : Comment ouvrir Windows Terminal
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec le clic droit du menu Démarrer
  • Puis copiez/collez la commande suivante :
Get-AppxPackage *Microsoft.549981C3F5F10* | Remove-AppxPackage
Comment supprimer Cortana de Windows 11 en PowerShell

Cortana est maintenant supprimé de Windows 11, pour le réinstaller :

ouvrir Microsoft Store sur Windows 11
  • Ouvrez la fiche et cliquez sur le bouton bleu Obtenir
Comment réinstaller Cortana sur Windows 10, 11

Windows Repair

Windows Repair est un utilitaire gratuit qui permet de réparer des composants et fonctionnalités de Windows.

Installer Windows Repair
  • Windows Repair se lance automatique, acceptez les conditions d’utilisation
Windows Repair EULA
  • Toutefois, il est conseillé de faire les réparations en mode sans échec. Pour cela, en bas, cliquez sur Reboot To Safe Mode.. ou suivez ce guide complet : Redémarrez Windows en mode sans échec
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
  • Puis relancez Windows Repair
  • Cliquez sur l’onglet Réparation – Principal
  • La liste des type de réparation de Windows s’affiche : cliquez sur Préréglages : Réparations communes
Windows Repair - réparer Windows
  • Vous obtenez alors la liste ci-dessous, laissez les éléments cochés
Liste des réparation Windows Repair
  • Enfin cliquez en bas à droite sur Démarrer les réparations
  • L’opération se lance avec une succession d’étape… des fenêtres noires peuvent s’ouvrir ou se refermer.
Réparer Windows avec Windows Repair
  • Laissez terminer, un message vous indique que la réparation Windows Repair est terminée.
  • Redémarrez le PC en mode normal de Windows

Plus de détails dans ce tutoriel complet :

La vidéo suivante vous guide pour utiliser Windows Repair :

Réparer Windows 11

Enfin en dernier lieu si rien ne fonctionne, vous pouvez tenter de réparer Windows 11 sans perte de données et en conservant les programmes installés.
Cela permet de rétablir le système lorsque ce dernier bug.
La procédure est décrite pas à pas dans cet article :

Il s’agit d’une opération de réinitialisation et de remise à zéro qui supprime les applications et remet le système à son état d’origine.
C’est la solution radicale pour retrouver un système fonctionnel :

Si la réinitialisation de Windows 10, 11 est impossible (blocage, plantage, etc), la seule solution est de réinstaller Windows 11 avec une clé USB.

L’article Cortana ne fonctionne plus sur Windows 11 : Réparer Cortana est apparu en premier sur malekal.com.

À partir d’avant-hierFlux principal

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

15 juin 2018 à 22:26

Cet article vous explique comment réinitialiser le mot de passe perdu ou oublié de Windows 11, Windows 10 ou Windows 7 et 8 avec la méthode ultiman.exe de l’invite de commandes.

Cette méthode utilman permet de changer le mot de passe depuis une clé USB d’installation de Windows ou depuis depuis une clé de récupération de Windows.
Le but est d’utiliser l’icône des options d’ergonomie pour ouvrir l’invite de commandes.
A partir de là, on passe des commandes pour réinitialiser le mot de passe d’un compte utilisateur Windows sans Live USB.

Attention dans cette page, on parle bien de compte local et non de compte Microsoft.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows 7 ou Windows 10

Introduction

Cette méthode consiste l’icône des options d’ergonomie par celle de l’invite de commandes de Windows.
Ensuite on passe les commandes de réinitialisation du mot de passe.
Ci-dessous, l’icône des options d’ergonomie qui s’affiche sur la page d’identification de Windows où vous êtes bloqué.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Voici toutes les étapes à suivre décrites dans cet article pour remettre un mot de passe oublié :

  1. Créer une clé USB d’installation de Windows 10 ou de récupération et démarrer l’ordinateur dessus.
  2. Depuis la clé USB, on accès aux options de récupération puis l’invite de commandes
  3. Dans l’invite de commandes, on passe les commandes qui vont remplacer l’icône des options d’ergonomie
  4. Redémarrer l’ordinateur
  5. Sur la page d’identification, Cliquez sur les options d’ergonomie pour ouvrir l’invite de commandes
  6. Passer les commandes pour réinitialiser le mot de passe oublié et enfin pouvoir accéder à Windows à nouveau.
Ce n’est pas la méthode la plus simple à causer des commandes à saisir.
Il existe des solutions plus simples avec des Live CD.
Plus d’informations : Réinitialiser le mot de passe Windows perdu ou oublié depuis un Live CD.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Créer une clé USB de réparation de Windows

Si vous avez déjà une clé d’installation de Windows, vous pouvez passer au paragraphe suivant.
Sinon, suivez ce lien pour créer une clé USB de récupération de Windows : 

Pour se faire, il faut bien entendu avoir accès à un ordinateur qui fonctionne.

Notez que vous pouvez utiliser cette méthode avec le Live CD Malekal.
De plus ce dernier propose des outils pour réinitialiser le mot de passe de Windows.
Plus d’informations : Créer le Live CD Malekal pour dépanner son ordinateur.

Une fois la clé USB de récupération créé, suivez ce lien pour démarrer votre ordinateur dessus : 

Depuis les options de récupération

Ouvrir les invites de commandes

  • Cliquez sur Réparer l’ordinateur pour ouvrir les options de récupérations.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows
  • Sur la page Choisir une option, cliquez en bas à gauche sur Dépannage.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows
  • Dans la nouvelle fenêtre des options avancées, cliquez sur invite de commandes.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows

Pour plus d’informations sur les options avancées de récupération de Windows, suivre notre article :

Réinitialiser le mot de passe perdu ou oublié

Voici ensuite les commandes à saisir dans l’invite de commandes pour pouvoir modifier l’icône des options de récupération.

  • Tapez les commandes suivantes :
c:
cd Windows
cd System32
  • Ensuite, nous allons sauvegarder le fichier Ultiman.exe en le copiant en Ultiman.exe.old
copy Utilman.exe Utilman.exe.old
  • On remplace le fichier Ultiman.exe par celui de l’invite de commandes (cmd.exe) :
copy cmd.exe Utilman.exe
  • Confirmez le remplacement du fichier par « O » ou « Oui » .
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Enfin vous pouvez sortir de l’invite de commandes en cliquant sur la croix en haut à droite ou en saisissant exit puis Entrée.
Enfin de retour sur les choix des options, cliquez sur Continuer pour redémarrer l’ordinateur.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Modifier le mot de passe perdu ou oublié

Une fois Windows redémarré, vous pouvez cliquez sur l’icône des options ergonomique, cela devrait ouvrir l’invite de commandes.
Voici la syntaxe pour changer le mot de passe d’un compte utilisateur Windows courant :

net user <utilisateur> <motdepasse>

Ainsi pour changer le mot de passe de l’utilisateur demo en toto, il faut saisir :

net user demo toto
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

On peut même aller plus loin puisqu’il est possible de créer un nouvel utilisateur administrateur.
Cela est très utile, si vous avez perdu les accès administrateur, comme expliqué sur notre page :

net user <utilisateur> <motdepasse> /add
net localgroup Administrateurs <utilisateur> /add

Par exemple, pour ajouter un utilisateur administrateur superadmin avec le mot de passe toto, il faudra saisir :

net user superadmin toto /add
net localgroup Administrateurs superadmin /add
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Plus d’informations sur ces commandes de gestions des utilisateurs et de mot de passe Windows : Comment Ajouter, modifier ou supprimer le mot de passe d’un utilisateur sur Windows 7, 8 ou 10

Enfin pour remettre le fichier  des options d’ergonomie à l’origine, il faut saisir les commandes suivantes :

del Utilman.exe
ren Utilman.exe.old Utilman.exe

En vidéo

La vidéo suivante résume les commandes à saisir afin de réinitialiser le mot de passer oublié.
Suivez ce tutoriel en vidéo en lisant bien les instructions et en vous aidant aussi de cet article.

L’article Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe) est apparu en premier sur malekal.com.

Windows 11 ne démarre plus : toutes les solutions

25 mai 2022 à 09:49

Malheureusement lorsque vous démarrez votre PC, vous rencontrez des problèmes qui empêchent Windows 11 de démarrer.
Dans ce tutoriel, je vous liste les principaux problèmes, erreurs que l’on peut rencontrer lors du chargement de Windows 11 et leurs solutions.
Ainsi je vous donne toutes les solutions pour résoudre Windows 11 qui ne démarre plus.

Windows 11 ne démarre plus : toutes les solutions

Windows 11 ne démarre plus : toutes les solutions

Ecran noir au démarrage du PC

Le premier type de problème que vous pouvez rencontrer est un problème d’écran noir dès le démarrage du PC.
Cela n’est pas un problème logiciel et n’a rien à voir avec le système d’exploitation Windows 11.
Très généralement, c’est un problème matériel au niveau de la carte graphique, de la connectique écran ou encore de l’écran lui même.

Ecran noir à l'allumage du PC ou de l'ordinateur

Les erreurs BCD, Winload.efi ou erreur 0x0000225, 0x0000098 , 0x000000f

Après le démarrage du PC et la phase POST du BIOS, il lance Windows 11.
Si les fichiers de configuration sont manquants ou corrompus, cela affiche un écran bleu avec un message d’erreur.
Ce message d’erreur indique un problème BCD mentionnant winload.efi et accompagné d’un code erreur 0x0000225, 0x0000098 , 0x000000f, 0xc0000605, 0xc00000e9, 0xc0000428, …

Dans ce cas là, il faut réparer le démarrage de Windows 11.
Dans ce tutoriel, je vous donne les solutions pour réparer le démarrage de Windows 11.

Comment réparer le démarrage (UEFI) de Windows 11

Windows 11 boucle sur la réparation automatique

Un autre problème courant est que Windows 11 démarre, vous voyez le logo mais ce dernier entre en réparation automatique.
Cela se produit lorsque le système d’exploitation est endommagé.
Par exemple, le registre Windows est endommagé ou des fichiers systèmes sont manquants ou corrompus.
En général, vous avez accès aux options de récupération de Windows 10, 11.
Dans ce cas là, vous pouvez tenter une réparation de Windows en invite de commandes.
Suivez ce tutoriel : Réparer Windows 10, 11 en CMD et invite de commandes

Sinon la meilleure solution reste de réinstaller Windows : Comment réinstaller Windows 11

En outre, il est conseillé de vérifier la santé de son disque dur ou SSD car un problème matériel peut être à l’origine de la corruption du système.
Pour cela, suivez ce tutoriel : Comment vérifier la santé de son disque avec S.M.A.R.T.

Réparer Windows 7, 10, 11 depuis l'invite de commandes

Les erreurs fichier introuvable, erreur DLL

Au moment d’ouvrir la session utilisateur de Windows 11 et au chargement de Windows, un message d’erreur mentionnant un fichier manquant ou introuvable s’affiche.
Cela se produit lorsqu’une entrée du démarrage tente d’ouvrir un fichier qui n’est plus présent.
En général, les raisons sont une mauvaise désinstallation d’une application ou encore une désinfection contre les virus.
Le fichier est supprimé du disque mais l’entrée de démarrage n’a pas été supprimée.

Pour résoudre cela :

Comment supprimer un programme au démarrage de Windows 11

Les derniers conseils de résolution des problèmes au démarrage de Windows 11

Si vous pensez que Windows 11 est endommagé, vous pouvez effectuer une réparation.
Cela ne touche pas à vos données, ni à la configuration de l’utilisateur.
Pour y parvenir, suivez ce guide pas à pas :

De manière générale, si vous avez besoin d’aide pour résoudre des dysfonctionnements, vous pouvez demander de l’aide sur le forum.
L’aide est gratuite et des instructions vous seront données pour trouver une solution.
Pour utiliser le forum, suivez ce guide : Comment demander de l’aide sur le forum

Comment réparer Windows 11 sans perte de données

Liens

L’article Windows 11 ne démarre plus : toutes les solutions est apparu en premier sur malekal.com.

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10, 11

25 mai 2022 à 09:49

Windows 10 ou Windows 11 télécharge et installe automatiquement les mises à jour
Les mises à jour automatiques installent d’importants correctifs de sécurité et de bogues, mais elles peuvent réduire les performances du système si vous utilisez le PC pendant le téléchargement ou l’installation de la mise à jour.

Windows 11 téléchargera et commencera à installer les mises à jour dès qu’elles seront disponibles. Cela se produit automatiquement sans notification préalable, de sorte que vous ne remarquerez peut-être pas la mise à jour jusqu’à ce que les performances du système se détériorent de manière inattendue.

Voici comment arrêter la mise à jour en cours grâce à la fonction de pause de Windows Update.
Enfin vous trouverez d’autres méthodes pour suspendre Windows Update.

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10, 11

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10

Windows 10 vous donne la possibilité de mettre en pause Windows Update pendant 7 jours.
Voici comment faire :

Comment ouvrir les paramètres de Windows
  • Puis ouvrez Mise à jour et Sécurité
  • Ensuite cliquez sur Suspendre les mises à jour pendant 7 jours
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10
  • Le statut passe en Mises à jour interrompues, cliquez sur le bouton Rependre les mises à jour pour activer Windows Update
  • Vous pouvez aussi régler le délai de suspension en cliquant en bas sur Options avancées
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10
  • Puis en bas dans Interrompre les mises à jour, choisissez le jour de suspension
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 11

Sur Windows 11, vous pouvez mettre en pause Windows Update au maximum pendant 3 semaines.

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • A gauche, cliquez sur Windows Update
  • Puis à droite dans Interrompre les mises à jour, choisissez le délai de suspension
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 11

Comment mettre en pause Windows Update par les services Windows

services.msc : ouvrir les services Windows
  • Puis descendez tout en bas dans la liste pour trouver Windows Update
  • Double-clic dessus et passer le type de démarrage sur Désactivé
Désactiver le service Windows Update de Windows 11
  • Puis cliquez sur Appliquer
  • Si l’état du service est en cours d’exécution, cliquez sur Arrêter
Désactiver le service Windows Update de Windows 11

Le site fournit aussi un script que vous pouvez placez sur le bureau de Windows.
Ce dernier permet de mettre en pause Windows Update mais aussi de retirer la pause.

  • Téléchargez le script pour mettre Windows Update en pause :
  • Décompressez le ZIP sur le bureau par exemple avec 7-zip
  • Puis faites un clic droit et exécuter en tant qu’administrateur sur le script activer/désactiver pause Windows Update.
Script pour mettre Windows Update en pause

Activer la connexion mesurée pour arrêter les mises à jour automatiques de Windows 10, 11

Le paramètre de connexion mesurée est généralement utilisé pour limiter l’activité Internet en arrière-plan lors de l’utilisation des données mobiles. En termes simples, lorsque vous activez une connexion mesurée, Windows ne télécharge aucune mise à jour pour conserver vos données mobiles.
La bonne chose est que vous pouvez définir n’importe quel type de connexion Internet comme une connexion mesurée et empêcher Windows 10 ou Windows 11 de télécharger des mises à jour automatiques.

  • Ouvrez les paramètres de Windows 10 ou Windows 11
  • Puis Réseau et Internet
  • Cliquez sur la connexion Ethernet ou Wi-Fi
  • Puis activez Définir comme connexion limitée
Activer ou désactiver la connexion limitée sur Windows 10
Activer ou désactiver la connexion limitée sur Windows 11

L’article Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10, 11 est apparu en premier sur malekal.com.

8 choses qui prennent de la place disque sur Windows

25 mai 2022 à 09:20

Avec le temps, votre PC en Windows peut s’alourdir et utiliser de l’espace disque fortement.
De nombreux emplacements de Windows peuvent utiliser l’espace disque de manière excessive.

Dans cet article, je vous propose de vous donner les huit emplacements de Windows connus pour prendre de l’espace disque.
En connaissance ces derniers et en les surveillant, vous pouvez facilement libérer de la place disque.

8 choses qui prennent de la place disque sur Windows

8 choses qui prennent de la place disque sur Windows

Le dossier TEMP

Des fichiers temporaires sont souvent nécessaires pour Windows mais, leur objectif est temporaire. Parfois, ces fichiers peuvent s’accumuler dans le temps et prendre de la place disque.
Le dossier temporaire le plus utilisé se trouve dans le dossier du profil utilisateur, pour le vider :

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Puis saisissez %TEMP% et cliquez sur OK
  • Sélectionnez l’intégralité des fichiers et supprimez les. Vous risquez de ne pas parvenir à supprimer tous les fichiers, cela est normal car ils sont en cours de fonctionnement
Dossier AppData\Local\Temp et les fichiers temporaires de Windows

D’autres méthodes dans ce tutoriel :

La corbeille de Windows

La corbeille de Windows stocke les fichiers supprimés que vous pouvez restaurer à tout moment
Enfin, la corbeille peut se vider par un clic droit sur l’icône de la Corbeille puis vider.

Comment vider la Corbeille Windows

Le dossier de téléchargement

Si vous téléchargez beaucoup de programmes, jeux et autres et que vous ne nettoyez pas régulièrement le contenu, le dossier téléchargement peut occuper beaucoup d’espace disque.
Un clic droit puis Propriétés permet de vérifier la taille du dossier.

Vérifier la taille du dossier de téléchargement de Windows

Afficher la liste en détails depuis le menu fichiers puis cliquez sur la colonne Taille pour trouver les fichiers les plus volumineux.

Le dossiers Documents, Images et vidéos

Exactement de la même manière que le dossier Téléchargements, on peut cumuler des photos, vidéos et autres fichiers multimédias.
Ainsi, les dossiers Le dossiers Documents, Images et vidéos sont des niches connues qui prennent beaucoup de place disque.
Il convient alors de faire du ménage dans ces dossiers.

Le dossier Program Files : les applications et jeux installés

Les applications et jeux installées peuvent occuper plusieurs dizaines de Go.
Avec le temps, vous pouvez accumuler des programmes inutiles et le dossier Programme (Program Files) peut atteindre une taille importance sur le disque.
Heureusement, il est très facile de savoir ce qui prend de la place disque :

  • Ouvrez les paramètres de Windows 10 ou Windows 11
  • Puis Applications
  • Dans Trier par, choisissez taille
  • Vérifiez l’espace disque utilisé par les applications et désinstallez celle que vous n’utilisez plus
Vérifier l'espace disque utilisé par les applications et jeux installés (dossier Program Files)

La restauration du système

La restauration du système est une fonctionnalité utile de Windows car elle permet de revenir à un point de restauration en cas de problème.
Par exemple, après l’installation d’une mise à jour ou une application qui fait planter le système, vous pouvez revenir en arrière.
Mais la restauration du système peut occuper beaucoup d’espace disque.

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez sysdm.cpl et OK
Ouvrir les propriétés du système via sysdm.cpl
  • Puis cliquez sur Configurer
Gérer et limiter l'espace disque de la restauration du système de Windows 7, 10
  • Vérifiez l’utilisation disque de la restauration du système :
Vérifier la taille de la restauration du système de Windows

Plus de détails :

Les fichiers hors connexion

Les fichiers hors connexion permettent d’accéder à des fichiers d’un partage de dossier lorsque ce dernier est hors ligne.
Cela est pratique quand un serveur de fichiers est inaccessible ou lorsqu’un ordinateur n’est pas connecté au réseau.
C’est une fonctionnalité qui n’est pas active par défaut dans Windows.

Dans le cas où vous l’avez activé, vous pouvez gérer l’utilisation disque des fichiers hors connexion ou tout simplement la désactiver.
Pour cela :

  • Accédez au Centre de synchronisation depuis le Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Cliquez sur l’onglet Utilisation du disque
  • Puis visualisez en haut l’espace disque utilisé par les fichiers hors connexion. En dessous, s’affichent les fichiers temporaires
Vérifier l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Pour définir la taille disque utilisé par les fichiers hors connexion, cliquez sur Modifier les limites
  • Puis définissez l’espace maximal utilisable par les fichiers hors connexion et en dessous par les fichiers temporaires
Limiter l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11

Plus de détails :

Les mises à jour Windows

Les mises à jour de Windows pouvaient prendre beaucoup de place disque sur Windows, notamment afin de permettre de leurs désinstallations.
Cela avait tendance à augmenter la taille du dossier C:\Windows.
C’était vrai sur Windows 7 mais plus le cas avec Windows 10 ou Windows 11 car les mises à jour de fonctionnalités réinitialisent les mises à jour installées en passant à la version supérieure.

Le plus simple est d’utiliser cleanmgr pour nettoyer le dossier Windows Update.

Comment trouver ce qui prend de la place disque

Il existe des utilitaires très pratique pour trouver les dossiers ou fichiers volumineux, par exemple WizzTree ou WindirStat.
Vous trouverez une liste dans ce tutoriel :

Afficher la répartition de l'utilisation disque avec WizzTree

Comment faire de la place disque

Pour faire de la place disque, suivez ces tutoriels pour nettoyer Windows :

Nettoyage et suppression de fichiers temporaires sur Windows 10

Notez que l’ancien utilitaire de nettoyage de disque de Windows fait encore bien le boulot :

Enfin pour aller plus loin pour faire de la place disque :

L’article 8 choses qui prennent de la place disque sur Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Nettoyer Windows 11 avec l’assistant de stockage

16 décembre 2021 à 09:32

L’assistant de stockage est une fonctionnalité de Windows 11 qui permet d’effectuer un nettoyage de disque et du système.
Il remplace l’utilitaire de nettoyage cleanmgr présent depuis Windows XP.

L’assistant de stockage liste les emplacements qui prennent de la place sur votre et disque tout en pouvant supprimer les fichiers temporaires, vider la corbeille et supprimer les fichiers inutiles.
De plus, il peut se déclencher lorsque vous n’avez plus assez de place disque ou vous pouvez l’activer pour un nettoyage automatiquement.
Enfin dans Windows 11, il revoit aussi vers une nouvelle fonctionnalité de gestion des partitions de disque.

Dans ce tutoriel, je vous montre comment nettoyer Windows 11 avec l’assistant de stockage.

Nettoyer Windows 11 avec l'assistant de stockage

Nettoyer Windows 11 avec l’assistant de stockage

Comment ouvrir l’assistant de stockage

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis cliquez sur Stockage
Ouvrir les paramètres de stockage de Windows 11

Nettoyer Windows 11 manuellement pour faire de la place disque

Les paramètres de stockage indique la taille du disque système C ainsi que l’espace libre.
En dessous, il vous donne les emplacements qui prennent le plus de place disques comme les fonctionnalités et applications ou fichiers temporaires.

Nettoyer Windows 11 manuellement pour faire de la place disque

Cliquez sur Afficher plus de catégories pour obtenir la liste complète avec système & réservé, Bureau, OneDrive, etc.

Nettoyer Windows 11 manuellement pour faire de la place disque

En cliquant sur la catégorie, vous obtenez des informations supplémentaires sur ce qui peut prendre de la place disque.
Parfois, certains actions sont possibles.
Par exemple lorsque vous cliquez sur Fonctionnalités et applications, cela renvoie vers les paramètres d’applications pour désinstallation.

Supprimer les fichiers temporaires et inutiles manuellement

Les fichiers temporaires sont sources de gaspillages d’espace disque (voir liste plus bas).
C’est l’un des principaux éléments qu’il faut nettoyer.

  • Cliquez sur cette section
Supprimer les fichiers temporaires et inutiles manuellement
  • En haut, la quantité potentielle d’espace disque à libérer s’affiche puis en dessous la liste des fichiers temporaires à nettoyer s’affichent. Laissez toutes les options cochées
  • Cliquez sur Supprimer les fichiers
Supprimer les fichiers temporaires et inutiles manuellement
  • L’assistant nettoie alors le disque et le système, il ne reste plus que les catégories que vous n’avez pas cochés
Supprimer les fichiers temporaires et inutiles manuellement

Voici les catégories de fichiers temporaires avec un descriptif :

  • Fichier programmes téléchargés : Nettoyer les programmes téléchargés comme les contrôles ActiveX, applet Java. etc
  • Fichiers Internet temporaire : Supprime les fichiers temporaires de Microsoft Edge et applications installées qui s’appuient dessus. Voir aussi : Comment vider le cache internet de Chrome, Firefox; Brave, Opera ou Edge
  • Rapports d’erreurs Windows et commentaires : fichiers de diagnostics générées à partir d’erreurs Windows et de commentaires utilisateurs
  • Cache de nuanceur DirectX : Nettoyer les fichiers créées par le système graphique peut accélérer le temps de chargement des applications et améliorer sa réactivité
  • Fichiers d’optimisation de livraison : L’optimisation de la distribution est utilisée pour télécharger les mises à jour de Windows.
  • Corbeille de Windows : Les fichiers supprimés de votre PC sont placés dans cet emplacement
  • Fichiers temporaires : les fichiers créés par les applications qui peuvent s’accumuler dans le temps
  • Miniatures : Windows conserve une copie des miniatures des images, vidéos et documents pour une réouverture plus rapide. Cela peut aussi s’accumuler avec le temps

Exécuter l’assistant de stockage

Enfin vous pouvez effectuer un nettoyage avec l’assistant de stockage pour libérer un peu de place disque

  • Cliquez sur Assistant de stockage
Exécuter l'assistant de stockage de Windows 11
  • Puis en bas Exécuter l’assistant de stockage maintenant
Exécuter l'assistant de stockage de Windows 11
  • Patientez jusqu’à la fin du nettoyage
Exécuter l'assistant de stockage de Windows 11

Nettoyer Windows 10 automatiquement pour faire de la place disque

Suivez ce tutoriel pour activer l’assistant de stockage de Windows 11 :

Les recommandations de nettoyage de Windows 11

Les paramètres de stockage de Windows 11 apporte une nouvelle fonctionnalité de recommandations de nettoyage.
Elle regroupe les éléments que vous pouvez supprimer dans Windows 11.

Les recommandations de nettoyage de Windows 11

On y trouve :

  • Les fichiers temporaires : Cela renvoie à la section évoquée plus haut dans cet article.
  • Les fichiers volumineux ou inutilisés : Pratique pour trouver les fichiers qui prennent de la place disque. Se reporter aussi à ce tutoriel : Lister/Trouver les fichiers volumineux sur Windows 10
  • Fichiers synchronisé avec le nuage :
  • Applications inutilisées : vous indique les applications installées que vous n’utilisez plus
Les recommandations de nettoyage de Windows 11

Liens

L’article Nettoyer Windows 11 avec l’assistant de stockage est apparu en premier sur malekal.com.

Create a WinPE bootable disk with Windows 11

24 mai 2022 à 16:37

Microsoft does not provide a WinPE bootable disk as an ISO, so you have to create it yourself. During this process, you can also add language packages or tools.

The post Create a WinPE bootable disk with Windows 11 first appeared on 4sysops.

Microsoft va déployer plus franchement Windows 11 sur vos PC, si vous êtes d’accord

24 mai 2022 à 16:18

Microsoft considère que Windows 11 a atteint un stade suffisant pour être déployé plus largement. À condition, naturellement, de satisfaire la configuration matérielle.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Microsoft va déployer plus franchement Windows 11 sur vos PC, si vous êtes d’accord

24 mai 2022 à 16:18

Microsoft considère que Windows 11 a atteint un stade suffisant pour être déployé plus largement. À condition, naturellement, de satisfaire la configuration matérielle.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

13 février 2020 à 09:30

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender peut parfois être compliqué.
En effet, l’utilisation avancée du Firewall Windows Defender n’est parfois pas simple.

Dans ce tutoriel, nous verrons comment pouvoir gérer facilement ses applications sur le pare-feu de Windows.
Mais surtout comment autoriser/bloquer une application sur le firewall Windows 10 ou Windows 11.

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Le principe est de créer une règle de trafic afin de bloquer les connexions de l’application.
Plusieurs méthodes sont possibles.
Enfin pour autoriser une application sur le firewall Windows Defender, il suffit de désactiver la règle.

On peut d’ailleurs faire la même chose avec les adresses IP : Bloquer une adresse IP avec le pare-feu de Windows Defender

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender de Windows 10, Windows 11

Autoriser une application

Voici comment gérer ses applications depuis les paramètres du pare-feu de Windows.
Vous allez constater que cette méthode n’est pas très pratique et même fastidieuse d’où les autres méthodes proposées dans cet article.

Ouvrir les sécurités de Windows 10
  • Puis cliquez sur Pare-feu et protection du réseau
  • Ensuite dans la liste cliquez sur Autoriser une application ou une fonctionnalité via le Pare-feu de Windows
  • Vous arrivez sur une liste d’application avec des éléments cochés avec deux colonnes Privé et Public
Pour comprendre les deux profils, lire l’article : Les différences entre un réseau public, privé ou domestique sur Windows
  • Cliquez sur Modifier les paramètres

Ainsi vous pouvez donc autoriser ou ne pas autoriser une application à se connecter sur le profil réseau Privé ou Public de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

La liste est par défaut grisée et donc inaccessible.

  • Pour modifier une autorisation du pare-feu : cliquez sur le bouton Modifier les Paramètres. A partir de là, vous pouvez cocher/décocher une application.
  • Pour ajouter une nouvelle application dans le pare-feu : cliquez sur le bouton en bas “Autoriser une application
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Cliquez sur bouton Parcourir sur la nouvelle fenêtre pour aller chercher l’exécutable de l’application que vous souhaitez ajouter dans la liste.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! vous avez autorisé ou bloqué une application sur le pare-feu Windows Defender

Bloquer une application

via les règles avancées

Pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender, on doit créer une règle avancée.

Pour cela,

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saisissez wf.msc
Comment ouvrir Windows Defender Firewall avancé
  • Sur règles de trafic sortant, faites un clic droit puis Nouvelle règle
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • L’assistant de nouvelle règle de trafic sortant s’ouvre alors
  • Sélectionnez Programmes puis cliquez sur Suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Ensuite cliquez sur Parcourir
  • Naviguez dans votre dossier pour sélectionner l’exécutable de l’application à bloquer sur firewall
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Dans action, sélectionnez bloquer la connexion puis cliquez sur suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin laissez tout coché dans les profils de règles puis cliquez sur Suivant.
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin indiquez un nom à la règle et éventuellement une description
  • Cliquez sur Terminer
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! Vous avez créé une règle pour bloquer votre application
.

Celle-ci apparaît dans la liste avec une icône interdiction.
Un clic droit permet de la désactiver pour autoriser temporairement l’application.
Enfin on peut la supprimer.

Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

En invite de commandes

Enfin on peut bloquer une application sur le pare-feu de Windows en invite de commandes.
Pour cela, il faut utiliser la commande netsh advfirewall firewall.

Inspirez-vous alors de cette commande :

netsh advfirewall firewall add rule name="Bloquer Chrome" program="C:\Program Files (x86)\Google\Chrome\Application\chrome.exe" dir=out action=block profile=public
Enfin pour plus de détails, suivez cet article complet : Pare-feu Windows Defender en invite de commandes avec netsh advfirewall

Windows Firewall Control

Windows Firewall Control permet facilement de configurer et gérer le pare-feu de Windows en créant notamment des règles sur le pare-feu de Windows.
Pour comprendre le fonctionnement de Windows Firewall Control, voici le tuto et en vidéo de présentation de Windows Firewall Control :

Firewall App Locker

Firewall App Blocker est une application gratuite qui permet de gérer facilement vos applications sur le pare-feu Windows.
Vous pourrez autoriser ou bloquer des applications facilement, depuis une liste ou par un clic droit sur l’icône de l’application.

  • L’application se présente sous la forme d’un fichier zip.
  • Décompressez ce dernier dans un emplacement de votre choix.
  • En liste, vous trouverez les applications autorisées ou bloquées.
  • Le cercle rouge barrée indique que l’application est bloquée et celle-ci est aussi écrite en rouge.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Par exemple, ci-dessous Google Chrome est interdit sur le pare-feu Windows, la connexion au site WEB est interdite comme le montre ce message d’erreur “Votre Accès à internet est bloqué”.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Depuis le menu Options, vous pouvez ajouter des menus d’autorisation/déblocage de Pare-feu de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Il est aussi possible d’exporter et importer la liste en cas de réinstallation de Windows, mais aussi pour importer vos règles du pare-feu Windows sur un autre ordinateur.

En vidéo, autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

OneClick Firewall

OneClick Firewall est une programme gratuit de winaero.com qui permet d’ajouter deux entrées dans le menu contextuel de Windows pour autoriser ou bloquer une application.
Le programme OneClick Firewall s’installe dans Windows et donc vous pouvez donc le désinstaller à tout moment pour retirer les entrées du menu contextuel de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows

Hard Configurator

C’est un outil gratuit qui améliore la sécurité de Windows 10 de manière automatique ou non.
Il permet aussi d’ajouter des règles de pare-feu très facilement.
Se reporter à notre tutoriel :

Hard configurator ajouter des règles de pare-feu facilement

Vidéo : Autoriser ou bloquer un programme sur le pare-feu de Windows

Enfin une vidéo qui récapitule toutes les étapes pour créer une règle pour autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

Les bons réglages du pare-feu de Windows Defender

Sur le topic suivant, j’explique comment bloquer quelques processus système qui peuvent être utiliser par des programmes malveillants : 

L’article Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender est apparu en premier sur malekal.com.

Quel est le meilleur Pare-feu/Firewall pour Windows 10, 11 ?

13 août 2020 à 14:47

Vous cherchez un bon pare-feu ou Firewall pour protéger votre PC des virus, malwares, intrusions et attaques réseaux.
Mais vous ne savez pas lequel choisir.
En effet, il en existe beaucoup comme Comodo, ZoneAlarm, NetLimiter, Glasswire, SimpleWall et bien d’autres.
D’ailleurs la plupart sont sous la forme de Firewall gratuit.
Enfin Windows 10 est fournit avec Windows Defender Firewall.
Est-il suffisant ?

Cet article vous présente une sélection des meilleurs pare-feu pour Windows 10, 11 afin de vous aider à choisir.

Quel est le meilleur Pare-feu/ Firewall pour Windows 10 ?

Quel est le meilleure Pare-feu et Firewall pour Windows 10, 11 ?

Un pare-feu est un dispositif qui permet de filtrer les connexions réseaux.
Dans Windows, vous pouvez bloquer l’accès à une application légitime ou malveillante.
Il vise aussi à protéger les services internet de Windows contre les connexions entrantes pouvant exploiter des vulnérabilités et failles logiciels.
C’est notamment le cas avec les attaques par vers informatiques.
Pour plus d’explications, lire :

Comme pour les antivirus, on installe un seule pare-feu sur le PC.
Il ne sert à rien de cumuler si ce n’est pour créer des lenteurs ou plantages de Windows.

Windows Defender Firewall

Depuis Windows XP Service Pack 2, Windows propose en natif un pare-feu.
Dans Windows 10, il est renommé en Windows Defender Firewall pour s’intégrer pleinement avec l’antivirus de Microsoft.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, il fait le job puisqu’il permet :

  • de bloquer les flux entrants et sortants
  • bloquer ou autoriser une application
  • On peut créer des règles personnalisées (protocoles, ports, destination/sources, …)

Ainsi on peut gérer les applications autorisées à se connecter.
Cela se présente sous la forme d’une liste des applications que l’on coche.

Le contrôle des applications dans Windows Defender Firewall

Et puis, il y a les fonctions avancées de Windows Defender Firewall.
Vous pouvez créer des règles entrantes ou sortantes.
Soit sur une application, soit des règles de réseau avec le protocole (TCP, UDP, ICMP) et le port.
De quoi donc pouvoir créer toutes les règles souhaitées

Les règles avancées de Windows Defender Firewall

Un des problèmes de Windows Defender Firewall sont les règles par défaut.
Des processus systèmes pouvant être détournés par les malwares sont autorisés.
Ainsi, ils ne protègent pas complètement.
Pour palier à cela, il faut suivre ce guide :

Enfin un dossier complet existe sur le site afin de vous guider dans la configuration et utilisation du Firewall de Windows.

Avantages de Windows Defender FirewallDésavantages Windows Defender Firewall
Intégré à Windows, rien à installerManque une recherche dans la liste des applications autorisées.
L’interface est assez ancienne et peu moderne
Discret et légerL’interface de gestion et création de règles n’est pas pratique
Le journal du pare-feu est très sommaire
Les avantages et inconvénients de Windows Firewall

En complément, on peut aussi utiliser Windows Firewall control pour mieux contrôler le pare-feu de Windows et palier à certains manquements.

Comodo Firewall

Comodo Firewall est un pare-feu relativement populaire qui existe en version gratuite dite “Free”.
La version payante embarque un antivirus pour une licence un PC annuelle à 17,99 euros.

Les fonctionnalités :

  • Protection pare-feu avec un contrôle des applications.
  • Arrête les virus et les logiciels malveillants avant qu’ils n’accèdent à votre ordinateur.
  • Technologie Sandbox et bac à sables. Le bac à sable est un environnement d’exploitation virtuel pour les programmes non approuvés – garantissant que les virus et autres logiciels malveillants sont complètement isolés du reste de votre ordinateur
  • Analyse basée sur le cloud et analyse des comportements
  • Fournit aux utilisateurs la possibilité de verrouiller leur PC afin que seules les bonnes applications connues puissent s’exécuter.

A la fin de l’installation, Comodo Firewall propose plusieurs modification comme :

  • Changer les DNS de votre connexion internet
  • Installer Comodo Dragon comme navigateur WEB
  • Pousser Yahoo! comme moteur de recherche. Il s’agit ici de monétiser la version gratuite avec un accord commercial avec Yahoo!
Fin de l'installation de Comodo

Les fonctions de pare-feu pour autoriser ou bloquer la connexion sur une application.

Les fonctions du pare-feu de Comodo

On peut aussi afficher les connexions établies mais l’interface reste assez ancienne car il s’agit juste d’une liste.
La page est assez petite et peu pratique.
On ne peut pas faire de recherche sur le nom d’un processus.
Aucun graphique dans le temps n’est disponible.

Les connexions établies sur Comodo Firewall

Les fonctions du container avec l’exécution virtuel dans le bac à sable.
On peut aussi afficher les processus actif dans un gestionnaire de tâches très minimal.

Les fonctions de sandbox et bac à sables de Comodo

Voici un exemple d’alerte et popup qui s’ouvre lorsqu’une application inconnue tente de se connecter.
Vous devez alors choisir d’autoriser ou bloquer.

Alerte réseau du Pare-feu Comodo

Comodo dragon est le navigateur WEB basé sur Chromium.
Il embarque des extensions Comodo mais c’est surtout un prétexte pour forcer le moteur de recherche Yahoo!

Comodo Dragon

L’utilisation mémoire de Comodo Firewall.

Utilisation mémoire de Comodo Firewall
Avantages de Comodo FirewallInconvénients de Comodo Firewall
Complet et donc destiné aux utilisateurs avancés qui veulent tout contrôlerComodo Firewall est donc plus qu’un pare-feu et assez lourd dans son utilisation mais aussi sur le système.
La fonction Sandbox et bac à sablesUn PC de 4 Go sera ralentit surtout si vous avez un antivirus derrière.
La version gratuite peut être percue comme intrusive
Comparatif Comodo Firewall

ZoneAlarm Firewall

ZoneAlarm Firewall est un pare-feu qui existe en plusieurs versions dont une version gratuite.
Dans tous les cas elle embarque un antivirus.

  • Antivirus et Anti-Spyware : Détecte et supprime les virus, logiciels espions, chevaux de Troie, vers, bots et rootkits.
  • Pare-feu avancé : Surveille les programmes ayant des comportements suspects, pour repérer et empêcher de nouvelles attaques pouvant contourner les protections antivirus habituelles.
  • Firewall bidirectionnel : Rend votre PC invisible aux pirates, et empêche les logiciels espions d’envoyer vos données via internet.
  • Protection d’identité : Vous avertit s’il y a des changements non autorisés dans votre dossier de crédit.
  • Mode jeu : Optimise les performances de vos programmes de jeux en ligne, vous offrant la possibilité de suspendre temporairement les alertes de sécurité, les mises à jour des définitions de virus et les analyses automatiques.

Voici la page principale de ZoneAlarm Free Firewall.
Par défaut, l’antivirus n’est pas installé.

La version payante ajoute un Anti-Ransomware, Anti-phishing, Anti-Keylogger.
Bref ça devient presque une suite de sécurité.

L'interface de ZoneAlarm Firewall

La page des paramètres du Firewall.

Les paramètres du pare-feu de ZoneAlarm Firewall

Lee contrôle des applications sur le pare-feu.
Ce n’est pas des plus pratique.

Le contrôle des applications de ZoneAlarm Firewall

Le journal de ZoneAlarm Firewall où on peut trier, rechercher par état.

Le journal de ZoneAlarm Firewall

L’utilisation mémoire avec et sans l’antivirus ZoneAlarm.

Utilisation mémoire de ZoneAlarm
Utilisation mémoire de ZoneAlarm
Avantages de ZoneAlarm FirewallDésavantages de ZoneAlarm Firewall
Relativement completL’interface mérité nu coup de peinture pour plus modernité
Assez simple d’utilisationAucun suivi des connexions en temps réel
Comparatif de ZoneAlarm

SimpleWall

SimpleWall est une interface qui permet de contrôler la plate-forme de filtrage Windows (WFP).
Avec ce dernier, vous contrôler très facilement les accès réseaux pour chaque application.

L’interface est simple et agréable.
On peut lister les applications autorisés et bloqués sur le pare-feu.

L'interface de SimpleWall

SimpleWall permet aussi de gérer les services Windows et applications UWP.

Gérer les applications Win32, applications UWP et services Windows sur SimpleWall

Voici un exemple d’alerte réseau du firewall. Vous pouvez autoriser/bloquer une application ou créer une règle personnalisée.

Alerte de connexion sur SimpleWall

Enfin il est très simple d’afficher les connexions réseaux établies en temps réel ou les historiser dans un journal.

Les connexions en temps réel sur SimpleWall
Le journal de SimpleWall

Un tutoriel existe sur le site :

Avantages de SimpleWallInconvénients de SimpleWall
Interface simple et clairManque une fonction de recherche dans les journaux
Permet de créer des règles personnalisées
Comparatif du firewall SimpleWall

GlassWire

GlassWire est un firewall mais aussi un logiciel qui permet de suivre les connexions réseaux en temps réel.
La version gratuite ne propose pas les fonctionnalités de pare-feu.

On peut très facilement suivre les débits montants et descendants dans le temps.
De plus, Glasswire affiche des alertes sur le graphique que l’on retrouve dans le journal.

Le graphique de l'utilisation réseau sur GlassWire

Puis on peut afficher la liste des applications avec les débits, le type de trafic et les hôtes contactées.
En clair vous pouvez très facilement suivre l’activité réseau de chaque application.

Utilisation et connexion réseau par application sur Glasswire

A chaque fois on peut obtenir des informations sur le processus ou l’application.
Il est aussi possible de soumettre à une analyse VirusTotal.
Enfin des alertes sont liées à celle-ci que l’on retrouve dans le journal.

Les informations sur les applications dans le pare-feu Glasswire.

Enfin la fonction pare-feu avec les applications bloquées ou autorisées.
Vous pouvez aussi bloquer tout le trafic réseau d’une interface.
Elle s’arrête là avec aucune possibilité de créer des règles de personnalisées.

Le pare-feu glasswire

Le journal d’évènements de Glasswire qui consigne toutes les alertes et activités réseau.

Le journal Glasswire

Enfin il existe un article et tutoriel qui présente plus en profondeur ce Firewall :

Avantages de GlasswireInconvénients Glasswire
Assez légerLa version gratuite ne propose pas de pare-feu
Permet de connaître les connexions établies pour chaque applicationLes applications UWP / Windows Stores ne sont pas bien gérées dans le pare-feu
On ne peut pas faire de règles personnalisées
Comparatif GlassWire

NetLimiter

NetLimiter est un logiciel connu pour limiter la bande passante et débit des applications.
Toutefois, il offre aussi des fonctionnalités de pare-feu afin de bloquer les connexions des applications inconnues ou malveillantes.
Cela permet aussi de filtrer les connexions des applications vers internet ou votre réseau LAN.

Popup demander sur le pare-feu NetLimiter
Avantages de NetLimiterInconvénients Glasswire
Assez légerPeut être compliqué pour un utilisateur débutant
Permet de connaître les connexions établies pour chaque application
Peut limiter la bande passante par application
Comparatif NetLimiter

Comparatif Firewall : quel pare-feu choisir ?

Votre choix dépend bien entendu de vos attentes et connaissances informatiques.
Ce tableau comparatif peut déjà vous aider.

LégèretéEfficacitéFacilité d’utilisationNombre
de fonctionnalités
Windows Defender Firewall

(règles par défaut trop permissive)
Comodo Firewall
GlassWire
NetLimiter
SimpleWall

(fait le boulot globalement)
ZoneAlam
Comparatif Firewall : quel pare-feu choisir ?

Pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête, ou cherche le plus léger, Windows Defender Firewall est suffisant.
Pour les utilisateurs avancés qui aiment tout contrôler, Comodo Firewall ou ZoneAlarm fera l’affaire. Attention à la lourdeur, à éviter sur un PC avec 4 Go de RAM.
Si c’est plutôt pour suivre l’activité réseau, le choix se portera alors sur GlassWire ou NetLimiter qui est de loin le meilleur.
Enfin SimpleWall est un bon compris entre tout cela.

L’article Quel est le meilleur Pare-feu/Firewall pour Windows 10, 11 ? est apparu en premier sur malekal.com.

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

24 mai 2022 à 13:43

Sur Windows 10 ou Windows 11, les fichiers hors connexion sont une fonctionnalité héritée qui vous permet de télécharger et de garder les fichiers réseau toujours disponibles hors connexion. Il s’agit d’une fonctionnalité qui est utile lorsque vous traitez des problèmes de connexion réseau lents pour accéder aux fichiers.
Le serveur de fichiers devient indisponibles ou vous devez généralement travailler en dehors du réseau local avec des fichiers disponibles dans un dossier partagé.

Quelle que soit la raison pour laquelle cela pourrait être, sur Windows 10, 11 Pro et Enterprise (à l’exclusion de l’édition Famille), «Fichiers hors ligne» fournit un moyen pratique et rapide d’accéder aux fichiers quelle que soit la condition réseau. Ensuite, la prochaine fois que vous vous connectez au réseau, les fichiers se synchroniseront automatiquement.

Dans ce guide, vous apprendrez les étapes pour rendre les fichiers réseau toujours disponibles hors connexion sur Windows 10, 11. De plus, je décris les étapes pour utiliser le centre de synchronisation pour gérer les paramètres des fonctionnalités, résoudre les conflits et supprimer des fichiers temporaires.

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Sur un dossier partagé

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Une opération de préparation et de transfère de fichiers s’effectue afin de rendre les fichiers disponibles hors connexion. Cliquez sur Fermer.
Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Si vous souhaitez réaliser les fichiers toujours en ligne, utilisez les mêmes étapes décrites ci-dessus et effacez l’option «toujours disponible hors ligne».

Enfin, vous pouvez visualiser la progression depuis le Centre de synchronisation de Windows, il affiche aussi les erreurs.
Pour obtenir plus de détails, cliquez à gauche sur Afficher les résultats de la synchronisation.
L’observateur d’évènements de Windows est aussi un bon moyen pour résoudre les problèmes de synchronisation.
Notez qu’il est aussi possible de planifier la synchronisation des fichiers depuis le bouton Planifier, par exemple à heure fixe ou après un évènement particulier.

Planifier la synchronisation des fichiers hors connexion

Depuis le centre de synchronisation

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez control et OK afin d’ouvrir le Panneau de configuration de Windows
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Puis en haut à droite cliquez sur Catégorie dans Afficher par puis sélectionnez Grandes icônes
Afficher par catégorie dans le Panneau de configuration
  • Cliquez sur Centre de synchronisation
Ouvrir le centre de synchronisation de Windows
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Enfin cliquez sur Autoriser les fichiers hors connexion
Autoriser les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Après avoir terminé les étapes, vous pouvez utiliser les étapes précédentes pour créer des fichiers dans un dossier partagé accessible sans connexion réseau

Comment désactiver les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Voici comment désactiver les fichiers hors connexion :

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez control et OK afin d’ouvrir le Panneau de configuration de Windows
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Puis en haut à droite cliquez sur Catégorie dans Afficher par puis sélectionnez Grandes icônes
Afficher par catégorie dans le Panneau de configuration
  • Cliquez sur Centre de synchronisation
Ouvrir le centre de synchronisation de Windows
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Enfin cliquez sur Désactiver les fichiers hors connexion
Désactiver les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Une fois les étapes terminées, la fonctionnalité de synchronisation des fichiers réseau avec votre ordinateur sera désactivée.

Comment gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11

Bien que les paramètres par défaut soient suffisants pour la plupart des utilisateurs, les fichiers hors ligne Windows incluent de nombreux paramètres que vous pouvez personnaliser.
Par exemple, vous pouvez contrôler la quantité d’espace local pour stocker les fichiers réseau. Vous pouvez activer le chiffrement pour ajouter une couche de sécurité supplémentaire.
Vous pouvez optimiser les fichiers hors ligne pour les connexions réseau lentes, et vous pouvez afficher et gérer les conflits et les résultats.

Vérifier l’espace disque utilisé

  • Accédez au Centre de synchronisation depuis le Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Cliquez sur l’onglet Utilisation du disque
  • Puis visualisez en haut l’espace disque utilisé par les fichiers hors connexion. En dessous, s’affichent les fichiers temporaires
Vérifier l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Pour définir la taille disque utilisé par les fichiers hors connexion, cliquez sur Modifier les limites
  • Puis définissez l’espace maximal utilisable par les fichiers hors connexion et en dessous par les fichiers temporaires
Limiter l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11

Activer le chiffrement des fichiers hors connexion

Pour activer le chiffrement pour les fichiers réseau hors ligne, utilisez ces étapes :

  • Accédez au Centre de synchronisation par le Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Puis cliquez sur l’onglet Chiffrement
  • Enfin cliquez sur Chiffrer
Chiffrer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Optimiser la synchronisation pour une connexion lente

Pour déterminer la fréquence à laquelle vérifier les connexions du réseau lentement, utilisez ces étapes :

  • Ouvrez le Panneau de configuration puis Centre de synchronisation
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Puis cliquez sur l’onglet Réseau
  • Augmenter la vérification de la connexion lente à 10 minutes
Optimiser la synchronisation pour une connexion lente

Après avoir terminé les étapes, lorsque vous travaillez hors ligne (Explorateur de fichiers > Accueil > Accès Rapide> Travaillez hors connexion).
En raison d’une connexion réseau lente, Windows 10, 11 vérifiera la vitesse de connexion en utilisant le temps que vous avez spécifié. Si le réseau est lent, vous continuerez à travailler hors ligne, mais il passera la connexion en ligne si elle est à nouveau bonne.

Afficher les fichiers hors connexion

  • Ouvrez le Panneau de configuration puis Centre de synchronisation
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Cliquez en bas sur Afficher vos fichiers hors connexion
Comment afficher les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Puis naviguez dans les dossiers du réseau pour trouver les dossiers synchronisés . Par exemple ci-dessous le dossier Downloads
Comment afficher les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Il est alors possible de les ouvrir ou les copier
Comment afficher les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

L’article Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Windows 11, tout le monde l’aime…selon Microsoft

24 mai 2022 à 08:46

Windows 11 de MicrosoftWindows 11 est désormais disponible pour tous les PC Windows 10 éligibles. Selon Microsoft il est apprécié par ses utilisateurs.

The post Windows 11, tout le monde l’aime…selon Microsoft appeared first on GinjFo.

Windows 11 : une zone de recherche Web directement sur le Bureau

24 mai 2022 à 07:55

Microsoft a intégré une nouvelle fonctionnalité dans la dernière version Dev de Windows 11. Il s'agit d'une barre de recherche Internet visible directement depuis le Bureau, un peu comme la barre de recherche Google sur un smartphone Android.

Cette barre de recherche placée sur le Bureau, directement sur le fond d'écran, pourra rendre bien des services aux personnes qui ne sont pas très à l'aise avec l'informatique. Personnellement, mon Bureau n'est visible que très rarement alors je ne pense pas utiliser cette nouveauté.

Par contre, cette zone de recherche utilise systématiquement Bing et le navigateur Microsoft Edge, même si ce n'est pas votre navigateur par défaut. Encore une fois, cela donne l'impression que Microsoft cherche à imposer son navigateur Edge sans respecter le choix de l'utilisateur. Néanmoins, vu que la fonctionnalité est en phase de développement, on peut imaginer (et espérer) que cela va changer d'ici que ce soit intégré dans une version stable de Windows 11 ! 🙂

Note : cette zone de recherche est associée à un nouveau processus nommé "DesktopSearchBoxWin32Exe.exe" et qui tourne à partir du moment où la fonctionnalité est activée.

Cette nouvelle fonctionnalité est actuellement testée auprès de quelques utilisateurs  du programme Windows Insiders exécutant la Build 25120 de Windows 11 (disponible via le canal "Dev"). Pour le moment, rien n'est acquis : ce n'est pas obligatoire que cette fonctionnalité soit intégrée à une future version stable de Windows 11.

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ? 🙂

Ces derniers jours, Microsoft a également intégré une mise à jour pour les membres du programme Insiders afin d'améliorer la prise en charge des applications Android. En effet, le sous-système Android de Windows vient de passer sur Android 12.1 (appelé 12L) et intègre donc des nouveautés : mises en veille des applications Android, prise en charge du micro, de la géolocalisation, du réseau, etc... dans les applications (ce qui est particulièrement intéressant), les notifications Android apparaîtront directement avec les notifications de Windows.

Source

The post Windows 11 : une zone de recherche Web directement sur le Bureau first appeared on IT-Connect.

Windows 11, la chose la plus importante c’est la qualité, la qualité et la qualité

24 mai 2022 à 07:52

Windows 11 de MicrosoftSelon Microsoft Windows 11 est le fruit d’une politique de développement accès en priorité sur la qualité, la qualité et la qualité.

The post Windows 11, la chose la plus importante c’est la qualité, la qualité et la qualité appeared first on GinjFo.

Clé USB Windows 11 Pro, Microsoft n’utilise pas le bon logo

24 mai 2022 à 00:01

Clé USB d’installation de Windows 11 ProLa Clé USB d’installation de Windows 11 Pro commercialisées par Microsoft s’accompagnent de logo de Windows 10…bizarre

The post Clé USB Windows 11 Pro, Microsoft n’utilise pas le bon logo appeared first on GinjFo.

Installer VirtualBox sur Windows 11 et créer sa première VM

23 mai 2022 à 17:15

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons apprendre à installer VirtualBox sur Windows 11 dans le but de créer des machines virtuelles, que ce soit pour faire tourner Windows 10, Windows 11, Windows Server ou une distribution Linux (Debian, Ubuntu, Kali Linux, etc.).

Ce tutoriel d'introduction à VirtualBox vous permettra de bien débuter avec cette solution de virtualisation open source développée par Oracle et qui est totalement gratuite. Par la suite, d'autres tutoriels seront mis en ligne pour approfondir le sujet.

Lorsqu'il s'agit d'effectuer de la virtualisation sur un poste de travail, notamment à des fins de tests dans le cadre d'un projet ou pendant ses études en informatique, VirtualBox est clairement une bonne solution. C'est également une alternative à d'autres solutions comme Hyper-V qui est intégré à Windows 10 et Windows 11 (ainsi qu'à Windows Server) et VMware Workstation (payant) / VMware Workstation Player (gratuit pour une utilisation personnelle).

Ma configuration : un poste de travail sous Windows 11 où je vais installer VirtualBox, mais vous pouvez installer VirtualBox sur Windows 10 (ou une version plus ancienne), ainsi que sur Linux. Concernant les machines virtuelles, VirtualBox prend en charge de nombreux systèmes, autant du Windows (exemple : Windows 10, Windows 11, Windows Server 2022, etc.), du Linux (Debian, Rocky Linux, Ubuntu, Fedora, etc.), que du BSD (PfSense) ou encore macOS.

Ces lectures pourraient vous intéresser également :

II. Télécharger VirtualBox pour Windows 11

Pour télécharger VirtualBox dans le but de l'installer sur une machine Windows, il n'y a qu'une seule bonne adresse : le site officiel de VirtualBox dans la section "Downloads". Il suffit de cliquer sur "Windows hosts" pour lancer le téléchargement de cet exécutable qui fait un peu plus de 100 Mo.

Télécharger VirtualBox pour Windows 11

III. Installer VirtualBox sur Windows 11

A. Installation de VirtualBox

L'installation de VirtualBox s'effectue très simplement, et le processus est le même sur les différentes versions de Windows. Commencez par lancer l'exécutable de VirtualBox que l'on vient de télécharger, puis cliquez sur "Suivant".

Installer VirtualBox sur Windows 11

Cette installation est personnalisable, mais je vous recommande d'installer toutes les fonctionnalités : ce qui est le cas avec la sélection par défaut. Au sein de l'image ci-dessous, on peut voir différents éléments, notamment :

  • VirtualBox USB Support afin de permettre à VirtualBox de prendre en charge les périphériques USB
  • VirtualBox Bridged Network afin d'intégrer la prise en charge du réseau en mode "Bridge" (la machine virtuelle peut se connecter à votre réseau local directement)
  • VirtualBox Host-Only Network afin d'intégrer la prise en charge du réseau en mode "Host-Only" (la machine virtuelle peut communiquer uniquement avec votre hôte physique Windows 11 et les autres machines virtuelles dans ce mode)

Cliquez sur "Suivant" pour poursuivre.

Cliquez sur "Oui", tout en sachant que le réseau sera interrompu un instant sur votre machine Windows 11, le temps que VirtualBox effectue les modifications au niveau du réseau, dans le but de prendre en charge les différents types de réseau dont le mode "Bridge".

Dès que vous avez confirmé, l'installation démarre... Et une notification "Voulez-vous installer ce logiciel de périphérique ?" va apparaître. Cochez l'option "Toujours faire confiance aux logiciels provenant de Oracle Corporation" et cliquez sur "Installer". En fait, VirtualBox a besoin d'installer plusieurs pilotes sur votre ordinateur.

Voilà, l'installation est déjà terminée ! Cochez l'option "Démarrer Oracle VM VirtualBox 6.1.34 après l'installation" et cliquez sur "Terminer" afin que le logiciel se lance.

B. Ajouter le pack d'extensions

Toujours sur le site officiel de VirtualBox (voir lien précédent), vous pouvez télécharger un pack d'extensions officiel, accessible sous la section "VirtualBox 6.1.34 Oracle VM VirtualBox Extension Pack" en cliquant sur le lien "All supported platforms". Ce pack va permettre d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires à VirtualBox : ce n'est pas obligatoire de l'ajouter mais cela peut s'avérer utile ! Par exemple, cela intègre le support de l'USB 3.0 dans les VM, la prise en charge des webcams, mais aussi le chiffrement des disques.

Ouvrez VirtualBox, cliquez sur "Fichier" puis sur "Paramètres" dans le menu.

Cliquez sur "Extensions" à gauche (1), puis sur le bouton avec "+" sur la droite (2) afin de charger le pack d'extensions VirtualBox que vous venez de télécharger (3).

Confirmez en cliquant sur le bouton "Installation".

Cliquez sur "OK" : le pack d'extensions officiel est désormais installé sur votre instance VirtualBox !

Passons à la création de notre première machine virtuelle.

IV. Créer sa première VM VirtualBox

Pour créer une nouvelle machine virtuelle sur VirtualBox, il suffit de cliquer sur le bouton "Nouvelle" afin de lancer l'assistant de création d'une VM. Puisqu'il s'agit du premier démarrage de VirtualBox, c'est l'occasion de vous donner quelques informations supplémentaires au sujet de l'interface et des autres boutons.

  • Paramètres : configuration générale de VirtualBox (dossier par défaut des VMs, gestion des mises à jour, langue, réseaux NAT, extensions, etc.)
  • Importer : importer une Appliance virtuelle, au format OVF
  • Exporter : exporter une machine virtuelle existante au format OVF afin de créer une Appliance virtuelle
  • Ajouter : ajouter à l'inventaire de votre VirtualBox une machine virtuelle existante, dans le format VirtualBox standard (.vbox) ou au format XML

Sur la gauche, la section "Outils" permet d'accéder à des fonctions avancées notamment pour gérer la partie réseau virtuel, mais aussi pour gérer le stockage des VMs. Sous l'entrée "Outils", vos machines virtuelles viendront s'ajouter par la suite.

A. Processus de création d'une VM

Débutons la création de la machine virtuelle. Pour rappel, VirtualBox supporte une multitude de systèmes d'exploitation, aussi bien Windows, Linux que BSD. Dans cet exemple, je vais créer une machine virtuelle destinée à accueillir Windows 11. Plusieurs champs sont à renseigner :

  • Nom : nom de la machine virtuelle (c'est le nom qui va s'afficher dans VirtualBox)
  • Dossier de la machine : où stocker la machine virtuelle, tout en sachant qu'un sous-dossier avec le nom de la VM sera créé à cet emplacement
  • Type : le type de système d'exploitation, en fonction de ce que vous souhaitez installer comme OS
  • Version : la version du système que vous souhaitez installer, en l'occurrence Windows 11 pour ma part donc "Windows11_64"

Cliquez sur "Suivant" pour continuer.

En fonction du système d'exploitation que vous sélectionnez à l'étape précédente, VirtualBox effectue des recommandations sur les ressources à attribuer à la machine virtuelle. Ici, il s'agit de la mémoire vive, c'est-à-dire la RAM, que vous souhaitez affecter à la VM. Partons sur 4 Go, car effectivement c'est recommandé pour Windows 11, mais si vous manquez de ressources, indiquez plutôt 2 Go. Poursuivez.

Note : les ressources attribuées à la machine virtuelle sont modifiables par la suite.

En ce qui concerne le disque dur virtuel, nous partons de zéro donc il faut que l'on choisisse "Créer un disque dur virtuel maintenant" afin que la VM dispose d'un espace de stockage pour installer le système d'exploitation et stocker les données. Cliquez sur "Créer".

VirtualBox prend en charge trois formats différents pour les disques durs virtuels, ce qui est une différence majeure en comparaison d'autres solutions comme VMware et Hyper-V. Il y a le choix entre trois formats :

  • VDI qui est le format officiel de VirtualBox
  • VHD qui est le format officiel d'Hyper-V, même si l'on utilise plutôt le nouveau format VHDX de nos jours
  • VMDX qui est le format officiel de VMware, que ce soit avec VMware Workstation ou VMware ESXi

Afin de créer une machine virtuelle qui sera utilisée uniquement sur cette instance VirtualBox, choisissez "VDI". Par contre, si le disque dur virtuel sera rattaché à un hôte Hyper-V par la suite, il peut être intéressant de partir sur le format VHD pour éviter de devoir le convertir. Cliquez sur "Suivant".

Le disque virtuel peut être de taille dynamique ou de taille fixe. Je m'explique. Lorsqu'il est de taille dynamique, le fichier qui représente le disque virtuel (ici un fichier .vdi) va grossir au fur et à mesure que des données sont écrites dans le disque jusqu'à atteindre sa taille maximale, mais il ne se réduira pas si l'on supprime des données. A l'inverse, lorsqu'il est de taille fixe, l'espace de stockage total est alloué immédiatement (et donc réservé), ce qui permet d'avoir des performances un peu plus élevées mais c'est plus long lors de la création initiale du disque virtuel.

Personnellement, pour des machines virtuelles de test avec VirtualBox, j'estime que le mode "Dynamiquement alloué" est suffisant.

L'étape suivante consiste à indiquer la taille du disque virtuel, en sachant que par défaut, le disque sera stocké dans le répertoire de la VM (c'est modifiable lors de cette étape). J'indique une taille de 64 Go afin de respecter les prérequis de Windows 11, mais là encore, on pourrait attribuer une taille inférieure. Cliquez sur "Créer" pour créer la VM !

A cet instant, la VM est dans notre inventaire, elle est configurée, mais le système d'exploitation n'est pas installé. Nous devons finaliser la configuration de la VM avant de la démarrer.

B. Attribuer une image ISO à une VM VirtualBox

Pour installer Windows 11, ou un autre système, nous avons besoin de sources d'installation. Dans la majorité des cas, on utilise une image disque au format ISO pour installer un système d'exploitation. Il est nécessaire que l'on charge l'image ISO de Windows 11 dans le lecteur DVD virtuel de notre VM.

Cliquez sur la VM dans l'inventaire VirtualBox (1) puis sur le bouton "Configuration" (2) qui donne accès à la configuration générale de cette machine virtuelle. C'est par l'intermédiaire de ce menu que l'on gère les ressources (par exemple : augmenter la RAM, configurer le processeur, etc.). Cliquez sur "Stockage" à gauche (3), sur le lecteur DVD où c'est indiqué "Vide" pour le moment (4) puis cliquez sur l'icône en forme de DVD (5) et "Choose a disk file".

Sélectionnez l'image ISO du système d'exploitation que vous souhaitez installer puis validez. Voici ce que j'obtiens :

Restez dans la section "Configuration" de la VM, j'ai encore deux trois petites choses à vous expliquer.

C. Connexion au réseau de la VM

Accédez à la section "Réseau" sur la gauche. Cette section permet de gérer le réseau de la machine virtuelle : nombre d'interfaces réseau virtuelles (jusqu'à 4 par VM), adresse MAC, ainsi que le mode d'accès réseau (NAT, accès par pont (bridge), réseau interne, etc...). Si vous souhaitez que votre machine virtuelle ait accès à Internet, sélectionnez "NAT" ou "Accès par pont" mais ce second mode nécessite qu'un serveur DHCP soit actif sur votre réseau ou alors il faudra configurer manuellement une adresse IP.

Note : Je vais revenir plus en détails sur la partie réseau dans un article dédié.

D. Le nombre de processeurs virtuels

Comme un ordinateur physique, la machine virtuelle a besoin de mémoire vive, d'un disque dur et d'un processeur pour fonctionner. Lorsque nous avons créé la VM, vous avez peut être remarqué que l'assistant n'intégrait pas la configuration du processeur. Cependant, c'est bien configurable, à tout moment via l'onglet "Système" puis "Processeur" où il est possible de choisir le nombre de processeurs virtuels.

Note : l'option "Activer VT-x/AMD-v imbriqué" est nécessaire pour réaliser de la virtualisation imbriquée.

Dans mon cas, la machine virtuelle dispose de 2 processeurs virtuels :

Validez puisque la machine virtuelle est prête ! N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux autres sections du menu de configuration.

E. Premier démarrage et installation de l'OS

Pour démarrer une machine virtuelle, il suffit de la sélectionner dans l'inventaire puis de cliquer sur le bouton "Démarrer". Une seconde fenêtre va s'ouvrir afin de donner un visuel sur la VM.

Aïe, j'obtiens une vilaine erreur et ma machine virtuelle ne souhaite pas démarrer ! L'erreur est "Echec de l'ouverture de session pour la machine virtuelle..." avec les détails suivants :

Not in a hypervisor partition (HPV=0)
AMD-V is disabled in the BIOS (or by the host OS)

En fait, c'est normal car la fonctionnalité permettant de faire de la virtualisation n'est pas activée sur mon ordinateur ! Pour corriger ce problème, il est nécessaire de redémarrer l'ordinateur pour accéder au BIOS et activer la virtualisation.

Sans attendre, je redémarre mon ordinateur et j'appuie sur la touche "SUPPR" pour accéder au BIOS (la touche peut varier en fonction des machines, et cela peut être F2, par exemple) de ma carte mère ASUS . Pour activer la virtualisation, le "Mode SVM" doit être activé dans mon cas. Là encore, d'une carte mère à une autre, d'un fabricant à un autre, le nom peut changer. Recherchez une fonction faisant référence à AMD-V (pour un CPU AMD) ou Intel VT-x (pour un CPU Intel).

Dès que c'est fait, il faut sauvegarder la modification et relancer la machine physique... Cette fois-ci, VirtualBox peut démarrer la machine virtuelle et charger l'image ISO de Windows afin d'installer le système d'exploitation ! 🙂

Sur notre hôte physique Windows 11, où est installé VirtualBox, on peut voir que le dossier de la machine virtuelle Windows 11 contient différents fichiers.

  • Le fichier VBOX (au format XML) qui correspond à la configuration de la VM (RAM, CPU, etc.)
  • Le fichier VBOX-PREV qui est une sauvegarde de la configuration précédente
  • Le fichier VDI correspondant au disque dur virtuel en mode dynamique, donc actuellement il fait seulement 13 Go alors que sa taille maximale est de 64 Go
  • Le fichier NVRAM contient l'état du BIOS de la machine virtuelle, ce qui est un équivalent à la mémoire non volatile d'une machine physique

V. Conclusion

Voilà, VirtualBox est mis en place sur notre machine physique Windows 11 ! Il ne reste plus qu'à en profiter et créer des machines virtuelles ! Je vais revenir sur l'installation de Windows 11 dans une VM VirtualBox au sein d'un autre article. Pour Windows 10, Windows Server ou une distribution Linux (Ubuntu, Debian, etc...), il suffit de se laisser guider ! 🙂

Restez connectés : d'autres tutoriels sur VirtualBox seront publiés dans les prochaines semaines !

The post Installer VirtualBox sur Windows 11 et créer sa première VM first appeared on IT-Connect.
❌