FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 26 mai 2022Flux principal

Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows

26 mai 2022 à 09:33

Les touches rémanentes est une fonction d’accessibilité et d’ergonomie qui vous permet d’utiliser les raccourcis clavier en appuyant sur une touche à la fois au lieu de tout en même temps. Une fois que vous avez fini de l’utilisation de la fonctionnalité, il existe plusieurs façons de l’éteindre

Ce tutoriel vous explique comment désactiver les clés rémanentes afin que la fenêtre ne s’ouvre plus. Les instructions de cet article s’appliquent à Windows 11, Windows 10, Windows 8 et Windows 7.

Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows

Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows

Sur Windows 11

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis cliquez à gauche sur Accessibilité
  • Ensuite dans le volet de droite, descendez pour cliquer sur Clavier
Ouvrir les paramètres de clavier de Windows 11
  • Ensuite vous pouvez désactiver totalement les touches rémanentes ou choisir celles à activer en cliquant sur la flèche >
Désactiver les touches rémanentes de Windows 11
  • Enfin désactiver Raccourci clavier pour les touches rémanentes
Désactiver les touches rémanentes de Windows 11

Sur Windows 10

Comment ouvrir les paramètres de Windows
  • Puis à gauche cliquez sur Clavier, tout en bas dans la partie Interaction
  • Ensuite à droite, décochez Autoriser la touche de raccourci pour lancer les touches rémanentes
Autoriser/Désactiver la touche de raccourci pour lancer les touches rémanentes sur Windows 10

Sur Windows 7, 8 (par le panneau de configuration)

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez control et OK afin d’ouvrir le Panneau de configuration de Windows
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Puis cliquez sur les options d’ergonomie
Ouvrir les options d'ergonomie du Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Modifier le fonctionnement de votre clavier
Modifier le fonctionnement de votre clavier dans les options d'ergonomie du Panneau de configuration
  • Au milieu décocher Activer les touches rémanentes
Activer/Désactiver les touches rémanentes depuis les options d'ergonomie du Panneau de Configuration

Qu’est-ce que les touches rémanentes de Windows ?

Chaque clavier utilise des touches de modificateur, qui modifient la fonction d’une touche du clavier. Celui que vous utilisez probablement le plus souvent est MAJ, qui modifie les lettres minuscules en majuscules et utilise les caractères “Row Top” sur la plupart des touches, comme le point d’exclamation (&) sur la touche 1.
Selon les programmes que vous utilisez sur votre ordinateur, vous pouvez également utiliser CTRL, ALT ou les touches Windows sur les appareils Windows. Utilisez la clé de commande sur Mac.

Les touches rémanentes aident les personnes handicapées ou qui souffrent de blessures au stress répétitives. Au lieu de maintenir une touche, vous pouvez le taper et il restera «enfoncé» jusqu’à ce que vous appuyez sur une autre touche.
Dans Windows 11, 10, 7 et 8, cette fonctionnalité s’active en appuyant cinq fois sur la touche Maj.
Une fenêtre apparaît vous demandant si vous voulez activer les touches rémanentes.

Les touches rémanentes peuvent être utiles si vous n’aimez pas maintenir une touche enfoncée pendant de longues périodes. Si vous n’êtes pas un tactile, en particulier, ou si vous apprenez à utiliser des logiciels qui utilisent souvent les touches de modificateur, cela peut être utile pendant que vous suivez la touche que vous souhaitez appuyer. Sinon, cette fonctionnalité n’a pas d’intérêt pour vous.

Les touches rémanentes de Windows

L’article Comment désactiver les touches rémanentes sur Windows est apparu en premier sur malekal.com.

À partir d’avant-hierFlux principal

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

15 juin 2018 à 22:26

Cet article vous explique comment réinitialiser le mot de passe perdu ou oublié de Windows 11, Windows 10 ou Windows 7 et 8 avec la méthode ultiman.exe de l’invite de commandes.

Cette méthode utilman permet de changer le mot de passe depuis une clé USB d’installation de Windows ou depuis depuis une clé de récupération de Windows.
Le but est d’utiliser l’icône des options d’ergonomie pour ouvrir l’invite de commandes.
A partir de là, on passe des commandes pour réinitialiser le mot de passe d’un compte utilisateur Windows sans Live USB.

Attention dans cette page, on parle bien de compte local et non de compte Microsoft.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows 7 ou Windows 10

Introduction

Cette méthode consiste l’icône des options d’ergonomie par celle de l’invite de commandes de Windows.
Ensuite on passe les commandes de réinitialisation du mot de passe.
Ci-dessous, l’icône des options d’ergonomie qui s’affiche sur la page d’identification de Windows où vous êtes bloqué.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Voici toutes les étapes à suivre décrites dans cet article pour remettre un mot de passe oublié :

  1. Créer une clé USB d’installation de Windows 10 ou de récupération et démarrer l’ordinateur dessus.
  2. Depuis la clé USB, on accès aux options de récupération puis l’invite de commandes
  3. Dans l’invite de commandes, on passe les commandes qui vont remplacer l’icône des options d’ergonomie
  4. Redémarrer l’ordinateur
  5. Sur la page d’identification, Cliquez sur les options d’ergonomie pour ouvrir l’invite de commandes
  6. Passer les commandes pour réinitialiser le mot de passe oublié et enfin pouvoir accéder à Windows à nouveau.
Ce n’est pas la méthode la plus simple à causer des commandes à saisir.
Il existe des solutions plus simples avec des Live CD.
Plus d’informations : Réinitialiser le mot de passe Windows perdu ou oublié depuis un Live CD.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Créer une clé USB de réparation de Windows

Si vous avez déjà une clé d’installation de Windows, vous pouvez passer au paragraphe suivant.
Sinon, suivez ce lien pour créer une clé USB de récupération de Windows : 

Pour se faire, il faut bien entendu avoir accès à un ordinateur qui fonctionne.

Notez que vous pouvez utiliser cette méthode avec le Live CD Malekal.
De plus ce dernier propose des outils pour réinitialiser le mot de passe de Windows.
Plus d’informations : Créer le Live CD Malekal pour dépanner son ordinateur.

Une fois la clé USB de récupération créé, suivez ce lien pour démarrer votre ordinateur dessus : 

Depuis les options de récupération

Ouvrir les invites de commandes

  • Cliquez sur Réparer l’ordinateur pour ouvrir les options de récupérations.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows
  • Sur la page Choisir une option, cliquez en bas à gauche sur Dépannage.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows
  • Dans la nouvelle fenêtre des options avancées, cliquez sur invite de commandes.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows

Pour plus d’informations sur les options avancées de récupération de Windows, suivre notre article :

Réinitialiser le mot de passe perdu ou oublié

Voici ensuite les commandes à saisir dans l’invite de commandes pour pouvoir modifier l’icône des options de récupération.

  • Tapez les commandes suivantes :
c:
cd Windows
cd System32
  • Ensuite, nous allons sauvegarder le fichier Ultiman.exe en le copiant en Ultiman.exe.old
copy Utilman.exe Utilman.exe.old
  • On remplace le fichier Ultiman.exe par celui de l’invite de commandes (cmd.exe) :
copy cmd.exe Utilman.exe
  • Confirmez le remplacement du fichier par « O » ou « Oui » .
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Enfin vous pouvez sortir de l’invite de commandes en cliquant sur la croix en haut à droite ou en saisissant exit puis Entrée.
Enfin de retour sur les choix des options, cliquez sur Continuer pour redémarrer l’ordinateur.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Modifier le mot de passe perdu ou oublié

Une fois Windows redémarré, vous pouvez cliquez sur l’icône des options ergonomique, cela devrait ouvrir l’invite de commandes.
Voici la syntaxe pour changer le mot de passe d’un compte utilisateur Windows courant :

net user <utilisateur> <motdepasse>

Ainsi pour changer le mot de passe de l’utilisateur demo en toto, il faut saisir :

net user demo toto
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

On peut même aller plus loin puisqu’il est possible de créer un nouvel utilisateur administrateur.
Cela est très utile, si vous avez perdu les accès administrateur, comme expliqué sur notre page :

net user <utilisateur> <motdepasse> /add
net localgroup Administrateurs <utilisateur> /add

Par exemple, pour ajouter un utilisateur administrateur superadmin avec le mot de passe toto, il faudra saisir :

net user superadmin toto /add
net localgroup Administrateurs superadmin /add
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Plus d’informations sur ces commandes de gestions des utilisateurs et de mot de passe Windows : Comment Ajouter, modifier ou supprimer le mot de passe d’un utilisateur sur Windows 7, 8 ou 10

Enfin pour remettre le fichier  des options d’ergonomie à l’origine, il faut saisir les commandes suivantes :

del Utilman.exe
ren Utilman.exe.old Utilman.exe

En vidéo

La vidéo suivante résume les commandes à saisir afin de réinitialiser le mot de passer oublié.
Suivez ce tutoriel en vidéo en lisant bien les instructions et en vous aidant aussi de cet article.

L’article Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe) est apparu en premier sur malekal.com.

Cortana ne fonctionne plus sur Windows 10 : Réparer Cortana

2 mars 2017 à 17:26

Comment réparer Cortana ou le réinitialiser lorsque Cortana ne fonctionne plus sur Windows 10 ?

Cortana est le nouvel assistant personnel de Windows 10.
Il permet d’effectuer des recherches de fichiers mais aussi des recherches WEB.
Il peut arriver parfois que Cortana ne fonctionne plus.
En effet Cortana ne répond plus, se bloque ou plante.

Cet article, vous explique comment réparer Cortana sur Windows 10.
Cela permet de rétablir Cortana afin de résoudre les problèmes de plantage, blocage freez ou encore Cortana qui ne s’ouvre plus.

Cortana ne fonctionne plus sur Windows 10 : Réparer Cortana

Cortana ne fonctionne plus Windows 10 : Blocage, freez de Cortana

Après une mauvaise manipulation ou du jour au lendemain, Cortana ne fonctionne plus.
Souvent cela se traduit par des blocages et freez.
Ainsi lors d’une tentative de recherche, Cortana ne répond pas.
Vous cliquez sur dessus mais il ne se passe rien.

Ces blocages de Cortana sont fréquents peuvent avoir plusieurs sources :

  • Le service de recherche de Windows n’est pas actif
  • Des clés du registre de Cortana sont endommagées
  • Une corruption du profil utilisateur de Windows

Cet article vous guide pour réparer Cortana.

Cortana ne fonctionne plus Windows 10 : Réparer Cortana

Réparer ou réinitialiser Cortana

  • Ensuite cherchez l’option Réparer ou réinitialiser
Réinitialiser/réparer Cortana de Windows 10
Bravo ! vous avez réussi à réinitialiser ou réparer Cortana de Windows 10

Réparer Cortana avec le Profil utilisateur

Des incohérences dans le profile utilisateur peuvent faire que Cortana ne répond pas, fonctionne mal et se bloque.
Pour résoudre ces problèmes, tentez l’opération suivante :

  • Télécharger le fichier suivant : Profilelist-defaut.reg.zip
  • Ouvrez le contenu et double cliquez sur le fichier reg qui s’y trouve
  • Acceptez toutes les demandes ainsi que l’inscription des données
  • Redémarrez l’ordinateur afin de prendre en compte les changements
Réparer Cortana en réparant le profile
Bravo ! vous avez réussi à réparer Cortana de Windows 10

Créer une nouvelle session

Vous pouvez aussi tenter de créer un nouvel utilisateur Windows afin de vérifier si les plantages Cortana se posent aussi.
Si ce n’est pas le cas, il ne vous restera plus qu’à transférer les données (documents etc) pour repartir sur celle-ci.

Ici il ne s’agit pas vraiment de réparer Cortana.
En effet, c’est plutôt une solution de contournement.

Voir la page : Comment créer un utilisateur facilement sur Windows

Vérifier la présence de Cortana dans SystemApps

Vérifiez que les dossiers des applications Metro sont bien présentes.

  • Ouvrez le dossier Windows
  • Puis le dossier SystemApps
  • Les trois dossiers suivantes doivent être présentes : Cortana, ShellMenuExperienceHost, ShellExperienceHost
Les dossiers SystemApps Cortana, ShellMenuExperienceHost, ShellExperienceHost relatives au menu démarrer de Windows 10

En plus de bloquer le menu démarrer et le rendre non fonctionnel, cela provoque des erreurs DCOM : Microsoft.Windows.StartMenuExperienceHost dans l’observateur d’évènements.

Si manquant, vous pouvez les télécharger depuis ces liens :

Enfin décompressez le fichier zip dans le dossier SystemApps.

Réparer Cortana avec Powershell et invite de commandes

Voici une seconde solution pour réparer sur Cortana.
Elle se base sur des commandes powershell qui réinitialise les fichiers Cortana.
Il s’agit de ré-enregistrer les applications Powershell.

Pour cela,

  • Ouvrez le menu Démarrer > PowerShell
  • Faites un clic droit sur le premier PowerShell > Plus > Exécuter en tant qu’administrateur.
Ouvrez Powershell en administrateur

Acceptez pour que l’application puisse modifier des données.
La fenêtre PowerShell s’ouvre alors.

Réparer Cortana avec Powershell

Enfin dans la fenêtre PowerShell, copier/coller la commande suivante :

Get-AppXPackage -AllUsers | Foreach {Add-AppxPackage -DisableDevelopmentMode -Register "$($_.InstallLocation)\AppXManifest.xml"}

La réparation de Cortana s’effectue avec des lignes qui vont défiler.
Laisser l’opération s’effectue.
Redémarrez votre PC et vérifie si Cortana fonctionne à nouveau.

Si le problème persiste, vous pouvez tenter de réparer Cortana avec les commandes SFC et DISM.

sfc/scannow
sfc scannow pour réparer les fichiers systèmes de Windows

Laissez l’opération de vérification des fichiers systèmes s’effectuer.
Ensuite enchaînez avec la commande DISM suivante :

DISM /Online /Cleanup-image /Scanhealth
DISM /Online /Cleanup-image /Restorehealth
DISM répare rles images de Windows 10

A vérifier si cela résout les problèmes de fonctionnement de Cortana.

Bravo ! vous avez réussi à réparer Cortana avec Powershell sur Windows 10

Windows Repair

Windows Repair est un utilitaire gratuit qui permet de réparer des composants et fonctionnalités de Windows.

Installer Windows Repair
  • Windows Repair se lance automatique, acceptez les conditions d’utilisation
Windows Repair EULA
  • Toutefois, il est conseillé de faire les réparations en mode sans échec. Pour cela, en bas, cliquez sur Reboot To Safe Mode.. ou suivez ce guide complet : Redémarrez Windows en mode sans échec
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
  • Puis relancez Windows Repair
  • Cliquez sur l’onglet Réparation – Principal
  • La liste des type de réparation de Windows s’affiche : cliquez sur Préréglages : Réparations communes
Windows Repair - réparer Windows
  • Vous obtenez alors la liste ci-dessous, laissez les éléments cochés
Liste des réparation Windows Repair
  • Enfin cliquez en bas à droite sur Démarrer les réparations
  • L’opération se lance avec une succession d’étape… des fenêtres noires peuvent s’ouvrir ou se refermer.
Réparer Windows avec Windows Repair
  • Laissez terminer, un message vous indique que la réparation Windows Repair est terminée.
  • Redémarrez le PC en mode normal de Windows

Plus de détails dans ce tutoriel complet :

La vidéo suivante vous guide pour utiliser Windows Repair :

Bravo ! vous avez réussi à réparer Cortana de Windows 10

Réparer Windows 10 sans perte de données

Cortana continue de se bloquer ou planter.

Vous pouvez tenter de réparer Windows 10 sans perte de données.
Cela permet de réparer Windows sans normalement toucher à la configuration (application installées, données utilisateurs).

Ici le but est d’effectuer une réparation plus complète de Windows 10.

A l’issue, vous retrouvez votre environnement.
Il ne reste plus qu’à vérifier si Cortana fonctionne correctement.
Si oui la réparation de Cortana est terminée.

Réinitialiser Windows 10

Vous pouvez aussi réinitialiser Windows 10.
Les applications seront supprimées mais pas les données utilisateurs.
Ici il s’agit de repartir sur Windows 10 de zéro pour repartir sur de bonnes bases.
C’est donc l’ultime solution de contournement pour réparer Cortana.

Suivez les instructions suivantes afin de réinitialiser Windows 10.
Nul besoin de clé USB, DVD-Rom de Windows 10.
En effet, ce dernier prévoit tout ce qu’il faut pour le remettre à zéro.

Cliquez sur le menu Démarrer de Windows puis Paramètres

Réinitialiser Windows 10 pour réparer Cortana

Dans les Paramètres, cliquez sur le menu « Mise à jour et Sécurité »

Réinitialiser Windows 10 pour réparer Cortana

Dans le menu Mise à jour et Sécurité de Windows 10, cliquez à gauche sur Récupération.
Enfin puis dans la partie « Réinitialiser ce PC », cliquez sur le bouton « Commencer ».

Réinitialiser Windows 10 pour réparer Cortana

Un long processus de remise à zéro de Windows 10 s’effectue.
Comptez au moins 45 minutes.
Il faudra aussi effectuer un paramétrage.
Enfin Windows 10 s’ouvre à nouveau.
Plus de détails sur toutes les étapes :

L’article Cortana ne fonctionne plus sur Windows 10 : Réparer Cortana est apparu en premier sur malekal.com.

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10, 11

25 mai 2022 à 09:49

Windows 10 ou Windows 11 télécharge et installe automatiquement les mises à jour
Les mises à jour automatiques installent d’importants correctifs de sécurité et de bogues, mais elles peuvent réduire les performances du système si vous utilisez le PC pendant le téléchargement ou l’installation de la mise à jour.

Windows 11 téléchargera et commencera à installer les mises à jour dès qu’elles seront disponibles. Cela se produit automatiquement sans notification préalable, de sorte que vous ne remarquerez peut-être pas la mise à jour jusqu’à ce que les performances du système se détériorent de manière inattendue.

Voici comment arrêter la mise à jour en cours grâce à la fonction de pause de Windows Update.
Enfin vous trouverez d’autres méthodes pour suspendre Windows Update.

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10, 11

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10

Windows 10 vous donne la possibilité de mettre en pause Windows Update pendant 7 jours.
Voici comment faire :

Comment ouvrir les paramètres de Windows
  • Puis ouvrez Mise à jour et Sécurité
  • Ensuite cliquez sur Suspendre les mises à jour pendant 7 jours
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10
  • Le statut passe en Mises à jour interrompues, cliquez sur le bouton Rependre les mises à jour pour activer Windows Update
  • Vous pouvez aussi régler le délai de suspension en cliquant en bas sur Options avancées
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10
  • Puis en bas dans Interrompre les mises à jour, choisissez le jour de suspension
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10

Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 11

Sur Windows 11, vous pouvez mettre en pause Windows Update au maximum pendant 3 semaines.

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • A gauche, cliquez sur Windows Update
  • Puis à droite dans Interrompre les mises à jour, choisissez le délai de suspension
Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 11

Comment mettre en pause Windows Update par les services Windows

services.msc : ouvrir les services Windows
  • Puis descendez tout en bas dans la liste pour trouver Windows Update
  • Double-clic dessus et passer le type de démarrage sur Désactivé
Désactiver le service Windows Update de Windows 11
  • Puis cliquez sur Appliquer
  • Si l’état du service est en cours d’exécution, cliquez sur Arrêter
Désactiver le service Windows Update de Windows 11

Le site fournit aussi un script que vous pouvez placez sur le bureau de Windows.
Ce dernier permet de mettre en pause Windows Update mais aussi de retirer la pause.

  • Téléchargez le script pour mettre Windows Update en pause :
  • Décompressez le ZIP sur le bureau par exemple avec 7-zip
  • Puis faites un clic droit et exécuter en tant qu’administrateur sur le script activer/désactiver pause Windows Update.
Script pour mettre Windows Update en pause

Activer la connexion mesurée pour arrêter les mises à jour automatiques de Windows 10, 11

Le paramètre de connexion mesurée est généralement utilisé pour limiter l’activité Internet en arrière-plan lors de l’utilisation des données mobiles. En termes simples, lorsque vous activez une connexion mesurée, Windows ne télécharge aucune mise à jour pour conserver vos données mobiles.
La bonne chose est que vous pouvez définir n’importe quel type de connexion Internet comme une connexion mesurée et empêcher Windows 10 ou Windows 11 de télécharger des mises à jour automatiques.

  • Ouvrez les paramètres de Windows 10 ou Windows 11
  • Puis Réseau et Internet
  • Cliquez sur la connexion Ethernet ou Wi-Fi
  • Puis activez Définir comme connexion limitée
Activer ou désactiver la connexion limitée sur Windows 10
Activer ou désactiver la connexion limitée sur Windows 11

L’article Comment mettre en pause Windows Update sur Windows 10, 11 est apparu en premier sur malekal.com.

8 choses qui prennent de la place disque sur Windows

25 mai 2022 à 09:20

Avec le temps, votre PC en Windows peut s’alourdir et utiliser de l’espace disque fortement.
De nombreux emplacements de Windows peuvent utiliser l’espace disque de manière excessive.

Dans cet article, je vous propose de vous donner les huit emplacements de Windows connus pour prendre de l’espace disque.
En connaissance ces derniers et en les surveillant, vous pouvez facilement libérer de la place disque.

8 choses qui prennent de la place disque sur Windows

8 choses qui prennent de la place disque sur Windows

Le dossier TEMP

Des fichiers temporaires sont souvent nécessaires pour Windows mais, leur objectif est temporaire. Parfois, ces fichiers peuvent s’accumuler dans le temps et prendre de la place disque.
Le dossier temporaire le plus utilisé se trouve dans le dossier du profil utilisateur, pour le vider :

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Puis saisissez %TEMP% et cliquez sur OK
  • Sélectionnez l’intégralité des fichiers et supprimez les. Vous risquez de ne pas parvenir à supprimer tous les fichiers, cela est normal car ils sont en cours de fonctionnement
Dossier AppData\Local\Temp et les fichiers temporaires de Windows

D’autres méthodes dans ce tutoriel :

La corbeille de Windows

La corbeille de Windows stocke les fichiers supprimés que vous pouvez restaurer à tout moment
Enfin, la corbeille peut se vider par un clic droit sur l’icône de la Corbeille puis vider.

Comment vider la Corbeille Windows

Le dossier de téléchargement

Si vous téléchargez beaucoup de programmes, jeux et autres et que vous ne nettoyez pas régulièrement le contenu, le dossier téléchargement peut occuper beaucoup d’espace disque.
Un clic droit puis Propriétés permet de vérifier la taille du dossier.

Vérifier la taille du dossier de téléchargement de Windows

Afficher la liste en détails depuis le menu fichiers puis cliquez sur la colonne Taille pour trouver les fichiers les plus volumineux.

Le dossiers Documents, Images et vidéos

Exactement de la même manière que le dossier Téléchargements, on peut cumuler des photos, vidéos et autres fichiers multimédias.
Ainsi, les dossiers Le dossiers Documents, Images et vidéos sont des niches connues qui prennent beaucoup de place disque.
Il convient alors de faire du ménage dans ces dossiers.

Le dossier Program Files : les applications et jeux installés

Les applications et jeux installées peuvent occuper plusieurs dizaines de Go.
Avec le temps, vous pouvez accumuler des programmes inutiles et le dossier Programme (Program Files) peut atteindre une taille importance sur le disque.
Heureusement, il est très facile de savoir ce qui prend de la place disque :

  • Ouvrez les paramètres de Windows 10 ou Windows 11
  • Puis Applications
  • Dans Trier par, choisissez taille
  • Vérifiez l’espace disque utilisé par les applications et désinstallez celle que vous n’utilisez plus
Vérifier l'espace disque utilisé par les applications et jeux installés (dossier Program Files)

La restauration du système

La restauration du système est une fonctionnalité utile de Windows car elle permet de revenir à un point de restauration en cas de problème.
Par exemple, après l’installation d’une mise à jour ou une application qui fait planter le système, vous pouvez revenir en arrière.
Mais la restauration du système peut occuper beaucoup d’espace disque.

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez sysdm.cpl et OK
Ouvrir les propriétés du système via sysdm.cpl
  • Puis cliquez sur Configurer
Gérer et limiter l'espace disque de la restauration du système de Windows 7, 10
  • Vérifiez l’utilisation disque de la restauration du système :
Vérifier la taille de la restauration du système de Windows

Plus de détails :

Les fichiers hors connexion

Les fichiers hors connexion permettent d’accéder à des fichiers d’un partage de dossier lorsque ce dernier est hors ligne.
Cela est pratique quand un serveur de fichiers est inaccessible ou lorsqu’un ordinateur n’est pas connecté au réseau.
C’est une fonctionnalité qui n’est pas active par défaut dans Windows.

Dans le cas où vous l’avez activé, vous pouvez gérer l’utilisation disque des fichiers hors connexion ou tout simplement la désactiver.
Pour cela :

  • Accédez au Centre de synchronisation depuis le Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Cliquez sur l’onglet Utilisation du disque
  • Puis visualisez en haut l’espace disque utilisé par les fichiers hors connexion. En dessous, s’affichent les fichiers temporaires
Vérifier l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Pour définir la taille disque utilisé par les fichiers hors connexion, cliquez sur Modifier les limites
  • Puis définissez l’espace maximal utilisable par les fichiers hors connexion et en dessous par les fichiers temporaires
Limiter l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11

Plus de détails :

Les mises à jour Windows

Les mises à jour de Windows pouvaient prendre beaucoup de place disque sur Windows, notamment afin de permettre de leurs désinstallations.
Cela avait tendance à augmenter la taille du dossier C:\Windows.
C’était vrai sur Windows 7 mais plus le cas avec Windows 10 ou Windows 11 car les mises à jour de fonctionnalités réinitialisent les mises à jour installées en passant à la version supérieure.

Le plus simple est d’utiliser cleanmgr pour nettoyer le dossier Windows Update.

Comment trouver ce qui prend de la place disque

Il existe des utilitaires très pratique pour trouver les dossiers ou fichiers volumineux, par exemple WizzTree ou WindirStat.
Vous trouverez une liste dans ce tutoriel :

Afficher la répartition de l'utilisation disque avec WizzTree

Comment faire de la place disque

Pour faire de la place disque, suivez ces tutoriels pour nettoyer Windows :

Nettoyage et suppression de fichiers temporaires sur Windows 10

Notez que l’ancien utilitaire de nettoyage de disque de Windows fait encore bien le boulot :

Enfin pour aller plus loin pour faire de la place disque :

L’article 8 choses qui prennent de la place disque sur Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Windows 10 et la copie de fichiers, Microsoft corrige les problèmes de lenteur

25 mai 2022 à 07:46

Windows 10 de MicrosoftMicrosoft apporte des solutions à plusieurs problèmes de Windows 10 dont celui affectant les performances lors de la copie de fichiers.

The post Windows 10 et la copie de fichiers, Microsoft corrige les problèmes de lenteur appeared first on GinjFo.

Windows 10 build 19044.1739 débarque, quoi de neuf ?

25 mai 2022 à 00:01

Windows 10 - Insider Preview BuildMicrosoft publie une nouvelle Preview de Windows 10. Cette build 19044.1739 corrige des bugs et améliore les performances.

The post Windows 10 build 19044.1739 débarque, quoi de neuf ? appeared first on GinjFo.

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

13 février 2020 à 09:30

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender peut parfois être compliqué.
En effet, l’utilisation avancée du Firewall Windows Defender n’est parfois pas simple.

Dans ce tutoriel, nous verrons comment pouvoir gérer facilement ses applications sur le pare-feu de Windows.
Mais surtout comment autoriser/bloquer une application sur le firewall Windows 10 ou Windows 11.

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Le principe est de créer une règle de trafic afin de bloquer les connexions de l’application.
Plusieurs méthodes sont possibles.
Enfin pour autoriser une application sur le firewall Windows Defender, il suffit de désactiver la règle.

On peut d’ailleurs faire la même chose avec les adresses IP : Bloquer une adresse IP avec le pare-feu de Windows Defender

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender de Windows 10, Windows 11

Autoriser une application

Voici comment gérer ses applications depuis les paramètres du pare-feu de Windows.
Vous allez constater que cette méthode n’est pas très pratique et même fastidieuse d’où les autres méthodes proposées dans cet article.

Ouvrir les sécurités de Windows 10
  • Puis cliquez sur Pare-feu et protection du réseau
  • Ensuite dans la liste cliquez sur Autoriser une application ou une fonctionnalité via le Pare-feu de Windows
  • Vous arrivez sur une liste d’application avec des éléments cochés avec deux colonnes Privé et Public
Pour comprendre les deux profils, lire l’article : Les différences entre un réseau public, privé ou domestique sur Windows
  • Cliquez sur Modifier les paramètres

Ainsi vous pouvez donc autoriser ou ne pas autoriser une application à se connecter sur le profil réseau Privé ou Public de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

La liste est par défaut grisée et donc inaccessible.

  • Pour modifier une autorisation du pare-feu : cliquez sur le bouton Modifier les Paramètres. A partir de là, vous pouvez cocher/décocher une application.
  • Pour ajouter une nouvelle application dans le pare-feu : cliquez sur le bouton en bas “Autoriser une application
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Cliquez sur bouton Parcourir sur la nouvelle fenêtre pour aller chercher l’exécutable de l’application que vous souhaitez ajouter dans la liste.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! vous avez autorisé ou bloqué une application sur le pare-feu Windows Defender

Bloquer une application

via les règles avancées

Pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender, on doit créer une règle avancée.

Pour cela,

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saisissez wf.msc
Comment ouvrir Windows Defender Firewall avancé
  • Sur règles de trafic sortant, faites un clic droit puis Nouvelle règle
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • L’assistant de nouvelle règle de trafic sortant s’ouvre alors
  • Sélectionnez Programmes puis cliquez sur Suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Ensuite cliquez sur Parcourir
  • Naviguez dans votre dossier pour sélectionner l’exécutable de l’application à bloquer sur firewall
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Dans action, sélectionnez bloquer la connexion puis cliquez sur suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin laissez tout coché dans les profils de règles puis cliquez sur Suivant.
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin indiquez un nom à la règle et éventuellement une description
  • Cliquez sur Terminer
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! Vous avez créé une règle pour bloquer votre application
.

Celle-ci apparaît dans la liste avec une icône interdiction.
Un clic droit permet de la désactiver pour autoriser temporairement l’application.
Enfin on peut la supprimer.

Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

En invite de commandes

Enfin on peut bloquer une application sur le pare-feu de Windows en invite de commandes.
Pour cela, il faut utiliser la commande netsh advfirewall firewall.

Inspirez-vous alors de cette commande :

netsh advfirewall firewall add rule name="Bloquer Chrome" program="C:\Program Files (x86)\Google\Chrome\Application\chrome.exe" dir=out action=block profile=public
Enfin pour plus de détails, suivez cet article complet : Pare-feu Windows Defender en invite de commandes avec netsh advfirewall

Windows Firewall Control

Windows Firewall Control permet facilement de configurer et gérer le pare-feu de Windows en créant notamment des règles sur le pare-feu de Windows.
Pour comprendre le fonctionnement de Windows Firewall Control, voici le tuto et en vidéo de présentation de Windows Firewall Control :

Firewall App Locker

Firewall App Blocker est une application gratuite qui permet de gérer facilement vos applications sur le pare-feu Windows.
Vous pourrez autoriser ou bloquer des applications facilement, depuis une liste ou par un clic droit sur l’icône de l’application.

  • L’application se présente sous la forme d’un fichier zip.
  • Décompressez ce dernier dans un emplacement de votre choix.
  • En liste, vous trouverez les applications autorisées ou bloquées.
  • Le cercle rouge barrée indique que l’application est bloquée et celle-ci est aussi écrite en rouge.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Par exemple, ci-dessous Google Chrome est interdit sur le pare-feu Windows, la connexion au site WEB est interdite comme le montre ce message d’erreur “Votre Accès à internet est bloqué”.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Depuis le menu Options, vous pouvez ajouter des menus d’autorisation/déblocage de Pare-feu de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Il est aussi possible d’exporter et importer la liste en cas de réinstallation de Windows, mais aussi pour importer vos règles du pare-feu Windows sur un autre ordinateur.

En vidéo, autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

OneClick Firewall

OneClick Firewall est une programme gratuit de winaero.com qui permet d’ajouter deux entrées dans le menu contextuel de Windows pour autoriser ou bloquer une application.
Le programme OneClick Firewall s’installe dans Windows et donc vous pouvez donc le désinstaller à tout moment pour retirer les entrées du menu contextuel de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows

Hard Configurator

C’est un outil gratuit qui améliore la sécurité de Windows 10 de manière automatique ou non.
Il permet aussi d’ajouter des règles de pare-feu très facilement.
Se reporter à notre tutoriel :

Hard configurator ajouter des règles de pare-feu facilement

Vidéo : Autoriser ou bloquer un programme sur le pare-feu de Windows

Enfin une vidéo qui récapitule toutes les étapes pour créer une règle pour autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

Les bons réglages du pare-feu de Windows Defender

Sur le topic suivant, j’explique comment bloquer quelques processus système qui peuvent être utiliser par des programmes malveillants : 

L’article Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender est apparu en premier sur malekal.com.

Quel est le meilleur Pare-feu/Firewall pour Windows 10, 11 ?

13 août 2020 à 14:47

Vous cherchez un bon pare-feu ou Firewall pour protéger votre PC des virus, malwares, intrusions et attaques réseaux.
Mais vous ne savez pas lequel choisir.
En effet, il en existe beaucoup comme Comodo, ZoneAlarm, NetLimiter, Glasswire, SimpleWall et bien d’autres.
D’ailleurs la plupart sont sous la forme de Firewall gratuit.
Enfin Windows 10 est fournit avec Windows Defender Firewall.
Est-il suffisant ?

Cet article vous présente une sélection des meilleurs pare-feu pour Windows 10, 11 afin de vous aider à choisir.

Quel est le meilleur Pare-feu/ Firewall pour Windows 10 ?

Quel est le meilleure Pare-feu et Firewall pour Windows 10, 11 ?

Un pare-feu est un dispositif qui permet de filtrer les connexions réseaux.
Dans Windows, vous pouvez bloquer l’accès à une application légitime ou malveillante.
Il vise aussi à protéger les services internet de Windows contre les connexions entrantes pouvant exploiter des vulnérabilités et failles logiciels.
C’est notamment le cas avec les attaques par vers informatiques.
Pour plus d’explications, lire :

Comme pour les antivirus, on installe un seule pare-feu sur le PC.
Il ne sert à rien de cumuler si ce n’est pour créer des lenteurs ou plantages de Windows.

Windows Defender Firewall

Depuis Windows XP Service Pack 2, Windows propose en natif un pare-feu.
Dans Windows 10, il est renommé en Windows Defender Firewall pour s’intégrer pleinement avec l’antivirus de Microsoft.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, il fait le job puisqu’il permet :

  • de bloquer les flux entrants et sortants
  • bloquer ou autoriser une application
  • On peut créer des règles personnalisées (protocoles, ports, destination/sources, …)

Ainsi on peut gérer les applications autorisées à se connecter.
Cela se présente sous la forme d’une liste des applications que l’on coche.

Le contrôle des applications dans Windows Defender Firewall

Et puis, il y a les fonctions avancées de Windows Defender Firewall.
Vous pouvez créer des règles entrantes ou sortantes.
Soit sur une application, soit des règles de réseau avec le protocole (TCP, UDP, ICMP) et le port.
De quoi donc pouvoir créer toutes les règles souhaitées

Les règles avancées de Windows Defender Firewall

Un des problèmes de Windows Defender Firewall sont les règles par défaut.
Des processus systèmes pouvant être détournés par les malwares sont autorisés.
Ainsi, ils ne protègent pas complètement.
Pour palier à cela, il faut suivre ce guide :

Enfin un dossier complet existe sur le site afin de vous guider dans la configuration et utilisation du Firewall de Windows.

Avantages de Windows Defender FirewallDésavantages Windows Defender Firewall
Intégré à Windows, rien à installerManque une recherche dans la liste des applications autorisées.
L’interface est assez ancienne et peu moderne
Discret et légerL’interface de gestion et création de règles n’est pas pratique
Le journal du pare-feu est très sommaire
Les avantages et inconvénients de Windows Firewall

En complément, on peut aussi utiliser Windows Firewall control pour mieux contrôler le pare-feu de Windows et palier à certains manquements.

Comodo Firewall

Comodo Firewall est un pare-feu relativement populaire qui existe en version gratuite dite “Free”.
La version payante embarque un antivirus pour une licence un PC annuelle à 17,99 euros.

Les fonctionnalités :

  • Protection pare-feu avec un contrôle des applications.
  • Arrête les virus et les logiciels malveillants avant qu’ils n’accèdent à votre ordinateur.
  • Technologie Sandbox et bac à sables. Le bac à sable est un environnement d’exploitation virtuel pour les programmes non approuvés – garantissant que les virus et autres logiciels malveillants sont complètement isolés du reste de votre ordinateur
  • Analyse basée sur le cloud et analyse des comportements
  • Fournit aux utilisateurs la possibilité de verrouiller leur PC afin que seules les bonnes applications connues puissent s’exécuter.

A la fin de l’installation, Comodo Firewall propose plusieurs modification comme :

  • Changer les DNS de votre connexion internet
  • Installer Comodo Dragon comme navigateur WEB
  • Pousser Yahoo! comme moteur de recherche. Il s’agit ici de monétiser la version gratuite avec un accord commercial avec Yahoo!
Fin de l'installation de Comodo

Les fonctions de pare-feu pour autoriser ou bloquer la connexion sur une application.

Les fonctions du pare-feu de Comodo

On peut aussi afficher les connexions établies mais l’interface reste assez ancienne car il s’agit juste d’une liste.
La page est assez petite et peu pratique.
On ne peut pas faire de recherche sur le nom d’un processus.
Aucun graphique dans le temps n’est disponible.

Les connexions établies sur Comodo Firewall

Les fonctions du container avec l’exécution virtuel dans le bac à sable.
On peut aussi afficher les processus actif dans un gestionnaire de tâches très minimal.

Les fonctions de sandbox et bac à sables de Comodo

Voici un exemple d’alerte et popup qui s’ouvre lorsqu’une application inconnue tente de se connecter.
Vous devez alors choisir d’autoriser ou bloquer.

Alerte réseau du Pare-feu Comodo

Comodo dragon est le navigateur WEB basé sur Chromium.
Il embarque des extensions Comodo mais c’est surtout un prétexte pour forcer le moteur de recherche Yahoo!

Comodo Dragon

L’utilisation mémoire de Comodo Firewall.

Utilisation mémoire de Comodo Firewall
Avantages de Comodo FirewallInconvénients de Comodo Firewall
Complet et donc destiné aux utilisateurs avancés qui veulent tout contrôlerComodo Firewall est donc plus qu’un pare-feu et assez lourd dans son utilisation mais aussi sur le système.
La fonction Sandbox et bac à sablesUn PC de 4 Go sera ralentit surtout si vous avez un antivirus derrière.
La version gratuite peut être percue comme intrusive
Comparatif Comodo Firewall

ZoneAlarm Firewall

ZoneAlarm Firewall est un pare-feu qui existe en plusieurs versions dont une version gratuite.
Dans tous les cas elle embarque un antivirus.

  • Antivirus et Anti-Spyware : Détecte et supprime les virus, logiciels espions, chevaux de Troie, vers, bots et rootkits.
  • Pare-feu avancé : Surveille les programmes ayant des comportements suspects, pour repérer et empêcher de nouvelles attaques pouvant contourner les protections antivirus habituelles.
  • Firewall bidirectionnel : Rend votre PC invisible aux pirates, et empêche les logiciels espions d’envoyer vos données via internet.
  • Protection d’identité : Vous avertit s’il y a des changements non autorisés dans votre dossier de crédit.
  • Mode jeu : Optimise les performances de vos programmes de jeux en ligne, vous offrant la possibilité de suspendre temporairement les alertes de sécurité, les mises à jour des définitions de virus et les analyses automatiques.

Voici la page principale de ZoneAlarm Free Firewall.
Par défaut, l’antivirus n’est pas installé.

La version payante ajoute un Anti-Ransomware, Anti-phishing, Anti-Keylogger.
Bref ça devient presque une suite de sécurité.

L'interface de ZoneAlarm Firewall

La page des paramètres du Firewall.

Les paramètres du pare-feu de ZoneAlarm Firewall

Lee contrôle des applications sur le pare-feu.
Ce n’est pas des plus pratique.

Le contrôle des applications de ZoneAlarm Firewall

Le journal de ZoneAlarm Firewall où on peut trier, rechercher par état.

Le journal de ZoneAlarm Firewall

L’utilisation mémoire avec et sans l’antivirus ZoneAlarm.

Utilisation mémoire de ZoneAlarm
Utilisation mémoire de ZoneAlarm
Avantages de ZoneAlarm FirewallDésavantages de ZoneAlarm Firewall
Relativement completL’interface mérité nu coup de peinture pour plus modernité
Assez simple d’utilisationAucun suivi des connexions en temps réel
Comparatif de ZoneAlarm

SimpleWall

SimpleWall est une interface qui permet de contrôler la plate-forme de filtrage Windows (WFP).
Avec ce dernier, vous contrôler très facilement les accès réseaux pour chaque application.

L’interface est simple et agréable.
On peut lister les applications autorisés et bloqués sur le pare-feu.

L'interface de SimpleWall

SimpleWall permet aussi de gérer les services Windows et applications UWP.

Gérer les applications Win32, applications UWP et services Windows sur SimpleWall

Voici un exemple d’alerte réseau du firewall. Vous pouvez autoriser/bloquer une application ou créer une règle personnalisée.

Alerte de connexion sur SimpleWall

Enfin il est très simple d’afficher les connexions réseaux établies en temps réel ou les historiser dans un journal.

Les connexions en temps réel sur SimpleWall
Le journal de SimpleWall

Un tutoriel existe sur le site :

Avantages de SimpleWallInconvénients de SimpleWall
Interface simple et clairManque une fonction de recherche dans les journaux
Permet de créer des règles personnalisées
Comparatif du firewall SimpleWall

GlassWire

GlassWire est un firewall mais aussi un logiciel qui permet de suivre les connexions réseaux en temps réel.
La version gratuite ne propose pas les fonctionnalités de pare-feu.

On peut très facilement suivre les débits montants et descendants dans le temps.
De plus, Glasswire affiche des alertes sur le graphique que l’on retrouve dans le journal.

Le graphique de l'utilisation réseau sur GlassWire

Puis on peut afficher la liste des applications avec les débits, le type de trafic et les hôtes contactées.
En clair vous pouvez très facilement suivre l’activité réseau de chaque application.

Utilisation et connexion réseau par application sur Glasswire

A chaque fois on peut obtenir des informations sur le processus ou l’application.
Il est aussi possible de soumettre à une analyse VirusTotal.
Enfin des alertes sont liées à celle-ci que l’on retrouve dans le journal.

Les informations sur les applications dans le pare-feu Glasswire.

Enfin la fonction pare-feu avec les applications bloquées ou autorisées.
Vous pouvez aussi bloquer tout le trafic réseau d’une interface.
Elle s’arrête là avec aucune possibilité de créer des règles de personnalisées.

Le pare-feu glasswire

Le journal d’évènements de Glasswire qui consigne toutes les alertes et activités réseau.

Le journal Glasswire

Enfin il existe un article et tutoriel qui présente plus en profondeur ce Firewall :

Avantages de GlasswireInconvénients Glasswire
Assez légerLa version gratuite ne propose pas de pare-feu
Permet de connaître les connexions établies pour chaque applicationLes applications UWP / Windows Stores ne sont pas bien gérées dans le pare-feu
On ne peut pas faire de règles personnalisées
Comparatif GlassWire

NetLimiter

NetLimiter est un logiciel connu pour limiter la bande passante et débit des applications.
Toutefois, il offre aussi des fonctionnalités de pare-feu afin de bloquer les connexions des applications inconnues ou malveillantes.
Cela permet aussi de filtrer les connexions des applications vers internet ou votre réseau LAN.

Popup demander sur le pare-feu NetLimiter
Avantages de NetLimiterInconvénients Glasswire
Assez légerPeut être compliqué pour un utilisateur débutant
Permet de connaître les connexions établies pour chaque application
Peut limiter la bande passante par application
Comparatif NetLimiter

Comparatif Firewall : quel pare-feu choisir ?

Votre choix dépend bien entendu de vos attentes et connaissances informatiques.
Ce tableau comparatif peut déjà vous aider.

LégèretéEfficacitéFacilité d’utilisationNombre
de fonctionnalités
Windows Defender Firewall

(règles par défaut trop permissive)
Comodo Firewall
GlassWire
NetLimiter
SimpleWall

(fait le boulot globalement)
ZoneAlam
Comparatif Firewall : quel pare-feu choisir ?

Pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête, ou cherche le plus léger, Windows Defender Firewall est suffisant.
Pour les utilisateurs avancés qui aiment tout contrôler, Comodo Firewall ou ZoneAlarm fera l’affaire. Attention à la lourdeur, à éviter sur un PC avec 4 Go de RAM.
Si c’est plutôt pour suivre l’activité réseau, le choix se portera alors sur GlassWire ou NetLimiter qui est de loin le meilleur.
Enfin SimpleWall est un bon compris entre tout cela.

L’article Quel est le meilleur Pare-feu/Firewall pour Windows 10, 11 ? est apparu en premier sur malekal.com.

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

24 mai 2022 à 13:43

Sur Windows 10 ou Windows 11, les fichiers hors connexion sont une fonctionnalité héritée qui vous permet de télécharger et de garder les fichiers réseau toujours disponibles hors connexion. Il s’agit d’une fonctionnalité qui est utile lorsque vous traitez des problèmes de connexion réseau lents pour accéder aux fichiers.
Le serveur de fichiers devient indisponibles ou vous devez généralement travailler en dehors du réseau local avec des fichiers disponibles dans un dossier partagé.

Quelle que soit la raison pour laquelle cela pourrait être, sur Windows 10, 11 Pro et Enterprise (à l’exclusion de l’édition Famille), «Fichiers hors ligne» fournit un moyen pratique et rapide d’accéder aux fichiers quelle que soit la condition réseau. Ensuite, la prochaine fois que vous vous connectez au réseau, les fichiers se synchroniseront automatiquement.

Dans ce guide, vous apprendrez les étapes pour rendre les fichiers réseau toujours disponibles hors connexion sur Windows 10, 11. De plus, je décris les étapes pour utiliser le centre de synchronisation pour gérer les paramètres des fonctionnalités, résoudre les conflits et supprimer des fichiers temporaires.

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Sur un dossier partagé

Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Une opération de préparation et de transfère de fichiers s’effectue afin de rendre les fichiers disponibles hors connexion. Cliquez sur Fermer.
Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Si vous souhaitez réaliser les fichiers toujours en ligne, utilisez les mêmes étapes décrites ci-dessus et effacez l’option «toujours disponible hors ligne».

Enfin, vous pouvez visualiser la progression depuis le Centre de synchronisation de Windows, il affiche aussi les erreurs.
Pour obtenir plus de détails, cliquez à gauche sur Afficher les résultats de la synchronisation.
L’observateur d’évènements de Windows est aussi un bon moyen pour résoudre les problèmes de synchronisation.
Notez qu’il est aussi possible de planifier la synchronisation des fichiers depuis le bouton Planifier, par exemple à heure fixe ou après un évènement particulier.

Planifier la synchronisation des fichiers hors connexion

Depuis le centre de synchronisation

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez control et OK afin d’ouvrir le Panneau de configuration de Windows
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Puis en haut à droite cliquez sur Catégorie dans Afficher par puis sélectionnez Grandes icônes
Afficher par catégorie dans le Panneau de configuration
  • Cliquez sur Centre de synchronisation
Ouvrir le centre de synchronisation de Windows
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Enfin cliquez sur Autoriser les fichiers hors connexion
Autoriser les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Après avoir terminé les étapes, vous pouvez utiliser les étapes précédentes pour créer des fichiers dans un dossier partagé accessible sans connexion réseau

Comment désactiver les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Voici comment désactiver les fichiers hors connexion :

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez control et OK afin d’ouvrir le Panneau de configuration de Windows
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Puis en haut à droite cliquez sur Catégorie dans Afficher par puis sélectionnez Grandes icônes
Afficher par catégorie dans le Panneau de configuration
  • Cliquez sur Centre de synchronisation
Ouvrir le centre de synchronisation de Windows
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Enfin cliquez sur Désactiver les fichiers hors connexion
Désactiver les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Une fois les étapes terminées, la fonctionnalité de synchronisation des fichiers réseau avec votre ordinateur sera désactivée.

Comment gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11

Bien que les paramètres par défaut soient suffisants pour la plupart des utilisateurs, les fichiers hors ligne Windows incluent de nombreux paramètres que vous pouvez personnaliser.
Par exemple, vous pouvez contrôler la quantité d’espace local pour stocker les fichiers réseau. Vous pouvez activer le chiffrement pour ajouter une couche de sécurité supplémentaire.
Vous pouvez optimiser les fichiers hors ligne pour les connexions réseau lentes, et vous pouvez afficher et gérer les conflits et les résultats.

Vérifier l’espace disque utilisé

  • Accédez au Centre de synchronisation depuis le Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Cliquez sur l’onglet Utilisation du disque
  • Puis visualisez en haut l’espace disque utilisé par les fichiers hors connexion. En dessous, s’affichent les fichiers temporaires
Vérifier l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Pour définir la taille disque utilisé par les fichiers hors connexion, cliquez sur Modifier les limites
  • Puis définissez l’espace maximal utilisable par les fichiers hors connexion et en dessous par les fichiers temporaires
Limiter l'espace disque utilisé par les fichiers hors connexion de Windows 10, 11

Activer le chiffrement des fichiers hors connexion

Pour activer le chiffrement pour les fichiers réseau hors ligne, utilisez ces étapes :

  • Accédez au Centre de synchronisation par le Panneau de configuration
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Puis cliquez sur l’onglet Chiffrement
  • Enfin cliquez sur Chiffrer
Chiffrer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

Optimiser la synchronisation pour une connexion lente

Pour déterminer la fréquence à laquelle vérifier les connexions du réseau lentement, utilisez ces étapes :

  • Ouvrez le Panneau de configuration puis Centre de synchronisation
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Puis cliquez sur l’onglet Réseau
  • Augmenter la vérification de la connexion lente à 10 minutes
Optimiser la synchronisation pour une connexion lente

Après avoir terminé les étapes, lorsque vous travaillez hors ligne (Explorateur de fichiers > Accueil > Accès Rapide> Travaillez hors connexion).
En raison d’une connexion réseau lente, Windows 10, 11 vérifiera la vitesse de connexion en utilisant le temps que vous avez spécifié. Si le réseau est lent, vous continuerez à travailler hors ligne, mais il passera la connexion en ligne si elle est à nouveau bonne.

Afficher les fichiers hors connexion

  • Ouvrez le Panneau de configuration puis Centre de synchronisation
  • Ensuite accédez à Gérer les fichiers hors connexion tout en bas, dans le menu de gauche
Gérer les fichiers hors connexion de Windows 10, 11
  • Cliquez en bas sur Afficher vos fichiers hors connexion
Comment afficher les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Puis naviguez dans les dossiers du réseau pour trouver les dossiers synchronisés . Par exemple ci-dessous le dossier Downloads
Comment afficher les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11
  • Il est alors possible de les ouvrir ou les copier
Comment afficher les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11

L’article Comment activer les fichiers hors connexion sur Windows 10, 11 est apparu en premier sur malekal.com.

La partition de récupération de Windows 10

11 septembre 2017 à 18:38

La partition de récupération de Windows est une partition dédiée aux options avancées de récupération de Windows.
Il s’agit d’options de dépannage qui aide lorsque Windows plante au démarrage.
Ainsi vous pouvez démarrer sur la partition de récupération et WinRE (Windows Recovery Environment) lorsque votre Windows est endommagée afin d’opérer des réparations.
On y trouve les options de récupération de Windows 10 comme la restauration du système, l’invite de commandes ou la réinitialisation du système.

La partition de récupération stocke donc les fichiers pour démarrer dessus ainsi que les outils de dépannage.
Cette partition existe depuis Windows 8 et est donc présente sur Windows 10.

Cet article n’explique pas comment utiliser la restauration du système.
Si vous avez besoin de démarrer dessus, suivez plutôt cette page : Windows 10, 11 : les options de récupération système.

Dans cet article, vous trouverez quelques informations sur le fonctionnement de cette partition de récupération.

La partition de récupération de Windows 10

La partition de récupération de Windows 10

La partition de récupération de Windows 10 a une taille d’environ 500 Mo.
Lorsque vous installez Windows 10, l’installeur l’a créé automatiquement.

Ci-dessous, un exemple de partition de récupération visible depuis la gestion des disques de Windows.
Enfin cette partition n’est pas accessible depuis Windows.
En, elle est cachée et aucune lettre de lecteur lui est attribuée.

La partition de récupération de Windows 10

Cette partition se compose d’un dossier Recovery et WindowsRe avec un fichier :

  • boot.sdi : C’est une image de disque qui est chargé en mémoire durant le démarrage sur la partition de récupération.
  • ReAgent.xml : contient des données comme des chemins et certains éléments de configuration de la partition de récupération
  • Winre.wim : il s’agit d’une image de Windows.
La partition de récupération de Windows 10

Vous l’aurez compris, il ne faut pas supprimer la partition de récupération.
En effet, sinon les options avancées de récupération de Windows 10 ne seront plus accessibles.

ReAgent.xml

Le fichier ReAgent.xml stocke un descriptif de la partition de récupération.

Comme vous pouvez le constater, contient des GUID et des options que l’on peut activer ou non (1 ou 0).
Ainsi, dans le cas où vous avez supprimé le contenu de votre partition de récupération, copier le contenu d’une partition provenant d’un autre ne fonctionnera pas.
En effet il faudra modifier le fichier pour refléter votre installation.

La partition de récupération de Windows 10 et fichier ReAgent.xml

Voici quelques informations sur son contenu.
D’abord on trouve le WinreBCD.
Le boot loader l’utilise lors du chargement de la partition.
On peut aussi le voir depuis la commande bcdedit /enum all :

 <WinreBCD id="{9e02b877-6b72-11e6-b7a6-e3afb9b3849a}"/>
La partition de récupération de Windows 10 et fichier ReAgent.xml

Puis le GUID du disque se trouve dans le fichier ReAgent.xml ainsi que l’offset définit le début de la partition :

<WinreLocation path="\Recovery\WindowsRE" id="0" offset="1048576" guid="{4cd8e451-5a25-4f08-a0d5-b546502e0f88}"/>
La partition de récupération de Windows 10 et fichier ReAgent.xml


Enfin, sachez qu’une copie du fichier ReAgent.xml se trouve aussi dans %windir%\system32\Recovery

La partition de récupération de Windows 10 et fichier ReAgent.xml

La commande Reagentc

REAgentC.exe permet de déployer un environnement de récupération Windows® (Windows RE) personnalisé.
Mais aussi elle permet d’activer des solutions de récupération d’images.
Ainsi, vous pouvez gérer la partition de récupération de Windows à l’aide de cette commande.

Les options possible pour reagentc, on trouve :

  • /info : donne des informations sur la partition de récupération
  • /enable : active la partition de récupération, à noter que si le fichier ReAgent.xml a été supprimé, il sera recréé automatiquement.
  • /disable : désactive la partition de récupération
  • /setreimage : permet de déployer une image Windows RE – exemple reagentc /setreimage /path S:\Recovery\WindowsRE\winre.wim /target C:\Windows
  • /boottore : au prochain démarrage de l’ordinateur, ce dernier va démarrer sur la partition de récupération
La partition de récupération de Windows 10 et commande ReAgentc

Voici un exemple reagentc /info :

La partition de récupération de Windows 10 et commande ReAgentc

Lorsque la configuration n’est pas correcte, on obtient une erreur :

REAGENTC.EXE : image Windows RE introuvable.

La partition de récupération de Windows 10 et commande ReAgentc

Les logs de ReAgentC sont dans C:\Windows\Logs\ReAgent, dans le cas où vous rencontrez des erreurs.
Ces derniers donnent des indications sur la source des problèmes.

La partition de récupération de Windows 10 et commande ReAgentc

Recréer la partition de récupération

Après avoir modifié vos partitions de disque, vous avez supprimé la partition de récupération de Windows 10.

Recréer la partition de récupération n’est pas forcément chose aisée selon les cas.
La page suivante vous donnent quelques explications et traite de deux cas en exemple : Recréer la partition de récupération de Windows 10

Déplacer la partition de récupération

Parfois la partition de récupération de Windows 10 est mal positionnée.
Elle se trouve entre deux partitions de disque principale, ce qui empêche de fusionner.
L’article suivant vous guide pour la déplacer : Comment recréer la partition de récupération de Windows 10.

Liens

Pour aller plus loin dans les outils : Windows 10 : sauvegardes et récupération de données

Tous les tutoriels du site autour des articles autour des problèmes de démarrage de Windows :

et les tutoriels pour restaurer ou réparer Windows :

Enfin les autres options de récupération de Windows :

Enfin autour des disques GPT :

L’article La partition de récupération de Windows 10 est apparu en premier sur malekal.com.

7 commandes CMD pour réparer Windows

23 mai 2022 à 09:20

Lorsque le système est corrompu, cela entraîne des lenteurs du PC, des messages d’erreur ou des instabilités du système.
Pour corriger les problèmes de fonctionnement de Windows, il existe différents outils et commandes CMD pour corriger Windows.
Il est important de connaître ces outils car ils permettent de sortir de situations pénibles et retrouver un PC rapide et fonctionnel.
Toutes ces commandes de réparation de Windows sont utilisables en mode sans échec de Windows et certaines sont disponibles aussi en environnement WinRE (options de récupération de Windows).

Dans ce tutoriel, je vous présente 7 commandes CMD pour réparer Windows.

Les commandes CMD pour réparer Windows

7 commandes CMD pour réparer Windows

SFC : Réparer les fichiers système manquants ou endommagés de Windows

SFC (System File Check) est un vérificateur de fichiers système.
La commande SFC est capable de trouver les fichiers systèmes corrompus et endommagés pour les réparer.
C’est l’outil à utiliser pour réparer les fichiers système manquants ou endommagés sous Windows.

Ouvrir invite de commandes en administrateur
sfc /scannow
  • Laissez l’analyse s’effectuer. Si des fichiers endommagés sont trouvés, SFC va les corriger
Réparer les fichiers systèmes avec SFC

DISM : Réparer les images de Windows

DISM est un utilitaire intégré de Windows pour corriger les images systèmes stockés dans le magasin des composants de Windows (WinSxS).
C’est un outil à privilégier lorsque les mises à jour de Windows sont en échec.
Cela peut aussi aider à corriger des lenteurs de Windows causés par des erreurs des composants de Windows.

Ouvrir invite de commandes en administrateur
  • Puis saisissez la commande suivante :
DISM /Online /Cleanup-image /Restorehealth
Réparer les fichiers systèmes avec DISM

rstrui : restaurer Windows

rstrui est la commande qui permet d’ouvrir l’utilitaire de restauration du système.
Lorsque la restauration du système est actif, des points de restauration sont créés régulièrement.
En revenant sur un point de restauration, vous pouvez rétablir la configuration de Windows.
De quoi annuler les précédentes modifications à l’origine d’instabilités du système.

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Dans la fenêtre exécuter, copiez/collez : rstrui.exe
  • Puis cliquez sur OK
Exécuter rstrui.exe pour restaurer Windows
  • Puis sélectionnez le point de restauration et laissez vous guider pour restaurer Windows

chdsk : réparer les erreurs de disque

Les erreurs de disque entrainent des lenteurs général du système.
Vous pouvez aussi rencontrer des erreurs lors de la lecture ou la copie de fichiers.
chkdsk est un utilitaire de disque qui a deux fonctions :

  • Corriger les erreurs du système de fichiers
  • Détecter les secteurs défectueux et les marques comme inutilisable

Pour l’utiliser :

Ouvrir invite de commandes en administrateur
  • Puis saisissez la commande suivante :
chkdsk C: /F /R
  • Appuyez sur la touche o (oui), tape sur entrée et A
  • Puis redémarrez le PC
  • Lors du redémarrage un écran bleu va s’afficher avec “étape 1 sur 5″…, c’est normal ! Et il va rester ainsi d’étape en étape durant 1h ou 2h. C’est long mais nécessaire pour effectuer toutes les vérifications.

bcdboot : réparer le BCD et démarrage de Windows

bcdboot est utilitaire a utiliser en environnement WinRE capable de recopier les fichiers de démarrage.
La configuration de démarrage est stockée dans le BCD (Boot Configuration Data).
Lorsque ce dernier est corrompu ou endommagé, des erreurs BCD s’affiche au démarrage avec un code erreur  0x0000225, 0X0000098 , 0x000000f, 0xc0000605, 0xc00000e9, 0xc0000428, …
La mention winload peut aussi s’afficher.

Pour utiliser bcdboot, suivez ce tutoriel :

bcdboot : réparer le démarrage de Windows 10

bootrec : réparer le démarrage de Windows

Bootrec est une commande qui permet de réparer le démarrage de Windows sur les ordinateurs MBR.

bootrec : réparer le démarrage Windows 7, 10 et accès refusé

systemreset : réinitialiser le PC

systemreset est une commande qui vous permet de réinitialiser le PC.
Vous pouvez l’utiliser lorsque le système est totalement corrompu et que vous souhaitez remettre le PC à zéro.
Vous avez alors la possibilité de garder les fichiers personnelles ou de supprimer l’intégralité des données.

Réinitialiser Windows 10

Dernier mot pour réparer Windows

Pour utiliser la plupart de ces commandes, vous pouvez aussi suivre ce tutoriel :

Il existe d’autres outils de réparation graphiques interne ou externes à Windows.
J’en présente dans ce tutoriel :

Enfin pensez qu’il est aussi possible de réparer Windows sans perdre vos données personnelles :

Installation en cours de Windows 11

Liens

L’article 7 commandes CMD pour réparer Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Qu’est-ce que WinRE (Windows Recovery Environment)

23 mai 2022 à 09:20

WinRE (Windows Recovery Environment) est un environnement de récupération et de dépannage pour Windows 10 et Windows 11.
Depuis ce dernier, vous pouvez réinitialiser le PC, restaurer Windows, accéder à l’invite de commandes pour passer des commandes CMD pour réparer Windows, etc.

Mais vous pouvez vous poser des questions sur cet environnement. Par exemple comment accéder à WinRE, quelles sont les options de dépannage de WinRE ? comment ça marche ?

Ce tutoriel répond à toutes ces questions concernant WinRE.

Qu'est-ce que WinRE (Windows Recovery Environment)

Qu’est-ce que WinRE (Windows Recovery Environment)

Windows Recovery Environment, également connu sous le nom de Windows Re ou Winre, fait référence à un environnement de récupération dans le système d’exploitation Windows.
Winre est développé sur la base de Windows Preinstallation Environment (Windows PE) et il est préchargé dans les éditions de bureau de Windows 10 et Windows 11 (Famille/Home, Pro, Enterprise et Education). En outre, Windows Server 2016 et les versions ultérieures ont également Windows Re.

Vous pouvez personnaliser l’environnement de récupération Windows sur votre PC avec des pilotes supplémentaires, des langages, des composants optionnels Windows PE et de nombreux autres outils de dépannage et de diagnostic. Winre Windows 10 est fréquemment utilisée par les personnes pour réparer les problèmes de systèmes d’exploitation inoieux communs.

A noter que les éditeurs ou les constructeurs OEM peuvent se baser sur WinRE pour créer leurs propres disque de récupération.
Ainsi les utilitaires de partitionnement de disque ou de clone de disque offre souvent la possibilité de créer leur propre clé USB intégrant leurs logiciels dans l’environnement de récupération Windows.

WinRE VS WinPE : les différences

WinPE (Windows Preinstallation Environment) est essentiellement une version légère du système d’exploitation Windows. Il est inclus dans le cadre du kit d’évaluation et de déploiement Windows (WADK ou ADK), qui est un ensemble d’outils créés par Microsoft pour aider les utilisateurs à dépanner et à déployer les installations Windows.

Les plus grandes différences entre WinPE et WinRE car ils fonctionnent dans les fichiers .wim qui viennent de construire est que Winpe charge les pilotes du réseau et offre un environnement de ligne de commande de type Vista, tandis que Winre offre une gestion de démarrage et de disque et une récupération et une récupération outils.
Notez que tout ce que Winpe peut faire, Winre peut également faire. Sauf si vous le configurez pour charger les pilotes de réseau et le fournir des données de configuration TCP/IP, WinRe ne peut pas faire ce que WinPE fait automatiquement avec des commandes telles que Arp, IPConfig, Net, netsh, nbtStat, netstat, ping, pathping, print, route et tracert.

  • WinRE basé sur Windows 10*11. Cette option prend en charge les machines virtuelles UEFI, Secure Boot, USB 3.0 et Hyper-V Gen 2
  • Windows PE contient également le plus de pilotes de «boîte de réception» et peut être un bon choix général.

En substance, c’est la simplicité de WinRE qui en fait la meilleure option pour la plupart des gens qui essaient de créer des médias de récupération du système.
Bien que WinPE puisse vous offrir un certain nombre d’options puissantes et de capacités supplémentaires si vous en avez besoin, pour la majorité des utilisateurs, il n’est tout simplement pas nécessaire.

Comment accéder à WinRE

Voici les méthodes pour accéder à WinRE :

Notez que Windows peut démarrer automatiquement dans cet environnement de récupération dans les cas suivants :

  • Une erreur de démarrage sécurisée (Secure Boot)
  • Une erreur BitLocker sur les périphériques Touch uniquement
  • Lorsque le PC plante deux fois consécutivement lors du démarrage de Windows. Ce dernier entre en réparation automatique

Toutes les méthodes pour accéder à WinRE sont données dans ce tutoriel complet :

Démarrer sur les options de dépannage de Windows 10, Windows 11

Quelles sont les options de dépannage de WinRE ?

Tout d’abord l’option réinitialiser le PC permet de remettre votre PC à zéro en gardant vos données personnelles ou en supprimant l’intégralité des données.

Les options de récupération de Windows 10 et réinitialiser Windows 10

Puis dans les options avancés, on trouve les options de dépannage suivantes :

Windows 10 : les options de récupération système

Notez que la modification du registre Windows est possible depuis l’invite de commandes en WinRE :

Editer le registre Windows depuis les options de récupération (WinRE)

Consultez ce tutoriel pour plus de détails :

La partition de récupération et WinRE.wim

L’environnement WinRE est stockée dans une partition de récupération qui se trouve en général à la fin du disque système.
Cette partition de récupération dédiée a une taille de 450 Mo sur Windows 10 et autour de 600 Mo sur Windows 11.
Etant donné qu’il s’agit d’une partition système, aucune lettre de lecteur ne lui aie attribuée et donc elle est masquée dans l’explorateur de fichiers.

La partition de récupération et WinRE.wim

WinRE peut être installé dans la même partition que Windows, mais il est généralement installé dans la partition de récupération ou d’outils WinRE. Peu importe où il est installé, il s’exécute toujours dans la RAM (ou le démarrage du disque RAM) et se voit attribuer la lettre de lecteur X:\.
Ceci est important à noter car toutes les modifications que vous apportez à X:\ ne seront pas enregistrées après un redémarrage.

Lettre de lecteur X dans l'invite de commandes options de récupération (WinRE)

On y trouve alors le dossier Recovery\WindowsRE composé de trois fichiers :

  • boot.sdi
  • ReAgent.xml
  • WinRE.wim
La partition de récupération et WinRE.wim

Lors de la configuration de Windows, Windows prépare les partitions du disque dur pour prendre en charge Winre.

  • Windows place initialement le fichier d’image Winre (winre.wim) dans la partition Windows, dans le dossier \Windows\System32\Recovery
  • Avant de livrer le PC à votre client, vous pouvez modifier ou remplacer le fichier image Winre pour inclure des langages, des pilotes ou des packages supplémentaires
  • Pendant le passage de configuration spécialisé, le fichier d’image Winre est copié dans la partition des outils de récupération, afin que l’appareil puisse démarrer aux outils de récupération même s’il y a un problème avec la partition Windows

Lorsque vous déployez Windows en appliquant des images, vous devez configurer manuellement les partitions du disque dur. Lorsque WinRE est installé sur un disque dur, la partition doit être formatée sous forme de NTFS.

Comment désactiver WinRE

WinRE peut aider les appareils à récupérer à Windows, mais, si nécessaire, il peut être désactivé en ouvrant une invite de commande élevée et en utilisant la commande :

reagentc /disable

En désactivant WinRE, cependant, certaines fonctionnalités de Windows 10, 11 peuvent ne pas fonctionner.
De plus, WinRE sera réactivé après l’installation d’une mise à jour des fonctionnalités car elle est un élément essentiel du processus de mise à jour.

L’article Qu’est-ce que WinRE (Windows Recovery Environment) est apparu en premier sur malekal.com.

Comment connaitre la résolution de son écran (7 façons)

20 mai 2022 à 09:11

Vous ne savez pas quelle est la résolution de votre écran ? Voici un moyen simple de vérifier la résolution de l’écran dans les systèmes d’exploitation Windows 10, Windows 11 et Windows 7.

Chaque moniteur ou écran a une résolution spécifique qu’il prend en charge. Windows peut détecter automatiquement la résolution de l’écran et ajuster la façon dont il affiche les choses en conséquence.

En règle générale, les utilisateurs de Windows n’ont jamais à se soucier de la résolution réelle de l’écran. Principalement parce que Windows s’occupe automatiquement des paramètres d’affichage. Cependant, par curiosité, vous vous demandez peut-être “Quelle est la résolution de mon écran“. Il existe de nombreuses raisons de connaître la résolution du moniteur. Certaines de ces raisons incluent, mais sans s’y limiter, le téléchargement de fonds d’écran avec une résolution appropriée, la détermination d’une mise à l’échelle optimale de l’affichage, l’application de paramètres de jeu appropriés, etc.

Heureusement, Windows permet de savoir très facilement la résolution de l’écran. En fait, il existe plusieurs façons de trouver la résolution d’écran dans Windows 10 et Windows 11.
Ce tutoriel simple et rapide vous montrera comment connaître la résolution de l’écran dans les systèmes d’exploitation Windows 10, Windows 11 et Windows 7.

Comment connaitre la résolution de son écran

Comment connaitre la résolution de son écran dans les paramètres de Windows 10, 11

  • Faites un clic droit sur le bureau de Windows 11 ou Windows 10
  • Puis dans le menu déroulant, cliquez sur Paramètres d’affichage
Ouvrir les paramètres d'affichage de Windows 11
Comment changer la résolution écran sur Windows 10
  • Au milieu se trouvent les réglages de la résolution écran
Comment changer la résolution écran sur Windows 11
Comment changer la résolution écran sur Windows 10

L’accès aux paramètres d’affichage se fait depuis les paramètres > Système > Affichage.

Comment savoir la résolution de son écran dans le panneau de configuration (Windows 7)

Dans les anciennes versions de Windows, la résolution se règle dans le Panneau de configuration > Affichage.
Voici comment vérifier la résolution de votre écran :

  • Cliquez sur menu Démarrer de Windows 7
  • Puis Panneau de configuration
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows 7
  • Ensuite cliquez sur Affichage
Ouvrir les paramètres d'affichage du Panneau de configuration de Windows 7
  • La résolution écran actuelle s’affiche à l’écran, ici il s’agit de 2558×1288
Comment savoir la résolution de son écran dans le panneau de configuration (Windows 7)

Enfin vous pouvez accéder aux paramètres d’affichage plus rapidement par un clic droit sur le bureau de Windows 7 > Résolution d’écran.

Ouvrir les paramètres de résolution d'écran de Windows 7

Comment connaître la résolution de son écran depuis dxdiag (Outil de diagnostic de DirectX)

Une autre façon de connaître la résolution écran est d’utiliser l’Outil de diagnostic de DirectX.
Ce dernier récapitule la configuration matériel de votre PC (système, affichage, son et périphériques d’entrée).

  • Sur votre clavier, utilisez le raccourci clavier
    + R
  • Puis saisissez dxdiag et OK
Executer dxdiag (Outil de diagnostic de DirectX)
  • Cliquez sur Affichage puis la résolution d’écran s’affiche dans le mode d’affichage actuel
Comment connaître la résolution de son écran depuis dxdiag (Outil de diagnostic de DirectX)

Comment connaitre la résolution de son écran depuis les informations systèmes

Comment ouvrir les informations système de Windows avec msinfo32
  • Puis dans le menu de gauche, déroulez Composants > Afffichage
  • A droite la résolution d’écran s’affichage pour le ou les écrans, si vous êtes en multi-écran
Comment connaitre la résolution de son écran depuis les informations systèmes

Comment savoir la résolution de son écran en invite de commandes, Windows Terminal ou PowerShell

wmic path Win32_VideoController get CurrentHorizontalResolution,CurrentVerticalResolution
Comment savoir la résolution de son écran en invite de commandes, Windows Terminal ou PowerShell

Comment connaitre la résolution de son écran sur son navigateur internet

Votre navigateur internet envoie des informations de votre configuration aux sites internet visités.
Parmi ces informations on trouve la résolution écran.
Ainsi, un site internet peut afficher sans problème votre résolution écran actuel.
C’est peut-être la méthode la plus simple pour connaître la résolution de votre écran, mais elle peut également ne pas être fiable sur certaines configurations matérielles.
EnTout ce que vous avez à faire est d’utiliser votre navigateur Web préféré et de visiter un site Web capable d’identifier automatiquement la résolution de votre écran.

Par exemple le site whatsmyscreenresolution.com. Lorsque vous le visitez, la première chose que vous voyez est la résolution qu’il détecte pour votre écran.

Comment connaitre la résolution de son écran sur son navigateur internet

L’article Comment connaitre la résolution de son écran (7 façons) est apparu en premier sur malekal.com.

4 façons de changer la résolution écran de Windows 10

20 mai 2022 à 09:04

La résolution d’écran d’un écran détermine la quantité d’informations affichées à l’écran. Il est mesuré horizontalement et verticalement dans des pixels. Aux résolutions d’écran inférieures, telles que 640×480, moins d’éléments s’adapteront à l’écran, mais ils apparaîtront plus grand.
À des résolutions plus élevées, telles que 1900×1080, les éléments s’adapteront à l’écran, mais ils apparaîtront plus petits. Les modes de résolution varieront avec chaque affichage en fonction du périphérique de la carte vidéo, de la taille de l’écran, du pilote de la carte graphique et du pilote de l’écran.

Ce tutoriel vous donne 4 méthodes pour changer la résolution écran, dans le cas, par exemple si vous souhaitez augmenter la résolution écran.

4 façons de changer la résolution écran de Windows 10

4 façons de changer la résolution écran de Windows 10

Pour tout savoir sur la définition écran :

Les modes de résolution varient avec chaque affichage en fonction du périphérique de la carte vidéo, de la taille de l’écran, du pilote de la carte graphique et du pilote de l’écran.
Ainsi augmenter la résolution écran n’est possible que si la configuration matérielle du PC et de l’écran le permettent.

Depuis les paramètres d’affichage du bureau

  • Faites un clic droit sur le bureau puis cliquez sur Paramètres d’affichages.
  • Un autre chemin possible depuis les paramètres de Windows 10 > Système puis onglet Affichage à gauche.
Comment changer la résolution écran sur Windows 10
  • Au milieu de l’écran des paramètres d’affichage, vous pouvez changer la résolution écran.
Comment changer la résolution écran sur Windows 10
  • Lorsque vous modifiez la résolution d’écran, une popup Conserver ces paramètres d’affichage vous demande si vous désirer conserver ces paramètres d’affichage.
  • Si tout vas bien, cliquez sur Conserver pour appliquer la nouvelle résolution écran

En effet, si vous choisissez une résolution trop forte, que votre écran ne sait pas gérer, vous aurez alors un écran noir. Ainsi, cette popup vous donne 15 secondes pour valider les changements. Si vous ne le faites pas à cause d’un problème d’affichage, les paramètres revient à la configuration précédente.

Comment changer la résolution écran sur Windows

Depuis les paramètres d’affichage

Comment ouvrir les paramètres de Windows
  • Puis ouvrez Système
Ouvrir les paramètres Système de Windows 10
  • Ensuite dans le menu de gauche, cliquez sur Affichage
  • Enfin dans résolution de l’écran, cliquez sur le menu déroulant pour choisir la résolution écran. Vérifiez si vous pouvez augmenter la résolution écran.
Modifier la résolution écran de Windows 10

Depuis les paramètres d’affichage avancés

Comment ouvrir les paramètres de Windows
  • Puis ouvrez Système
Ouvrir les paramètres Système de Windows 10
  • Puis à gauche, cliquez sur Affichage
  • Tout en bas, cliquez sur Puis Propriétés de l’affichage avancés
Comment changer la résolution écran depuis les paramètres d'affichage avancés de Windows 10
  • Ensuite sous l’affichage, cliquez sur Propriétés de la carte vidéo
Comment changer la résolution écran depuis les paramètres d'affichage avancés de Windows 10
  • Enfin dans la nouvelle fenêtre, tout en bas, cliquez sur Tous les modes puis choisissez la résolution écran à appliquer
  • Cliquez sur OK pour appliquer la nouvelle résolution écran
Comment changer la résolution écran depuis les paramètres d'affichage avancés de Windows 10

En PowerShell, Registre Windows ou avec une application tiers

Suivez ce tutoriel pour trouver d’autres méthodes pour modifier la résolution écran de Windows 11.

Changer la résolution sur Windows 7, 8 et Windows 10 et Windows 11

L’article 4 façons de changer la résolution écran de Windows 10 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment changer la résolution écran sur Windows

1 septembre 2017 à 15:17

La résolution écran ou définition de l’écran est la densité de pixels affichés par l’écran.
Cette densité s’exprime par le nombre de points horizontaux et verticaux.
Elle se note XXXX x YYYY, par exemple 1024 x 768.

La résolution d’écran maximum est liée à la capacité du signal émis par la carte graphique et ce que l’écran peut afficher.
Ainsi, pour pouvoir afficher la résolution écran maximum, il faut que les pilotes de la carte graphique soit installée.

Cet article vous guide pour changer la résolution sur Windows 7, 8 et Windows 10 et Windows 11.

Changer la résolution sur Windows 7, 8 et Windows 10 et Windows 11

Qu’est-ce que la résolution écran

Pour tout savoir sur la définition écran :

Qu'est-ce que la résolution écran

Comment changer la résolution écran

Sur Windows 11

Suivez ce tutoriel complet :

Changer la résolution écran de Windows 11

sur Windows 10

Ce tutoriel vous guide pas à pas pour changer la résolution écran dans Windows 10 :

4 façons de changer la résolution écran de Windows 10

En powershell

Enfin on peut aussi changer la résolution écran en ligne de commandes.
Pour cela, on peut utiliser Powerhell de Windows 10.

  • Faites un clic droit sur le menu démarrer de Windows 10
  • Ensuite cliquez sur Windows Powershell (admin)
Modifier la résolution écran de Windows 10 en Powershell

Enfin il faut utiliser le cmdlet Set-DisplayResolution comme ceci.
Cela permet ici de définir la résolution écran 1920×1200.

Set-DisplayResolution -Width 1920 -Height 1200
Cette commande Powershell est réservée aux éditions serveur de Windows 10.
Bravo ! vous avez réussi à changer la résolution d’écran de Windows 10 en Powershell.

Depuis le registre Windows

La configuration de la résolution écran est stockée dans le registre Windows ou base de registre de Windows.
Plus précisément dans une clé VIDEO avec un identifiant qui identifie votre écran.
Vous pouvez donc modifier la résolution d’écran depuis le registre Windows, bien entendu cela n’est pas pratique.
Cependant, si vous avez enregistré une mauvaise résolution écran alors Windows peut afficher un écran noir.
Vous pouvez alors modifier la résolution écran depuis le registre Windows en mode sans échec.

Dans mon cas, la complète est :

HKEY_CURRENT_CONFIG\System\CurrentControlSet\Control\VIDEO\{1A3EB677-F210-43AE-85B9-C6964FF59BF6}\0000\Mon12345678

Chez vous, l’identifiant {} sera différent, cherchez dans toutes les sous-clés, le moniteur mon12345678 et les valeurs DefaultSetting.XResolution et DefaultSetting.YResolution.

  • DefaultSetting.XResolution est la résolution horizontale (X pour l’horizontale).
  • DefaultSetting.YResolution étant la résolution verticale (Y pour le vertical).
  • Double-cliquez dessus, passer en Décimale pour saisir la résolution souhaitée.
Comment changer la résolution écran depuis le registre Windows
  • Enfin redémarrez le PC afin de prendre en compte les changements
Bravo ! vous avez réussi à changer la résolution d’écran de Windows.

Sur Windows XP

Faites un clic droit sur le fond d’écran du bureau de Windows puis Propriétés ou Panneau de configuration > Affichage.

Comment changer la résolution écran sur Windows XP

Cliquez ensuite sur l’onglet Paramètres.
A gauche, vous pouvez changer la résolution de l’écran.

Comment changer la résolution écran sur Windows XP

sur Windows Vista, Windows 8 ou Windows 7

Sur le bureau de Windows Vista, 8 ou 7, faites un clic droit puis Résolution de l’écran.
Vous pouvez aussi passer par le Panneau de configuration > Affichage > Résolution de l’écran.

Comment changer la résolution écran sur Windows Vista, Windows 7 ou Windows 8.1

Le menu déroulant résolution de l’écran permet de changer celle-ci.

Comment changer la résolution écran sur Windows Vista, Windows 7 ou Windows 8.1

Enfin les différents modes disponibles apparaissent alors en ligne.

Comment changer la résolution écran sur Windows Vista, Windows 7 ou Windows 8.1

Une popup vous demande de confirmer la nouvelle résolution d’écran.
Si tout fonctionne, répondez par oui.

Depuis le panneau de configuration NVIDIA

Le panneau de configuration NVIDIA permet de modifier la résolution écran et fréquence de rafraichissement.
Il est aussi possible de créer une résolution écran et taux de rafraichissement personnalisé.

Comment ouvrir le panneau de configuration NVIDIA
  • A gauche, déroulez Ecran puis Changer la résolution
  • Vous pouvez choisir la résolution écran à appliquer et le taux de rafraichissement à droite
  • Pour créer une résolution écran, cliquez en bas sur Personnaliser
Changer la résolution écran et le taux de rafraichissement depuis le panneau de configuration NVIDIA
  • Cliquez sur Créer une résolution personnalisée et acceptez les conditions d’utilisation du logiciel
Créer une résolution écran et le taux de rafraichissement depuis le panneau de configuration NVIDIA
  • Définissez la résolution de l’affichage ainsi que le taux de rafraichissement
  • Puis en bas cliquez sur le bouton Test lorsque vous êtes prêt à tester le nouveau mode d’affichage
Créer une résolution écran et le taux de rafraichissement depuis le panneau de configuration NVIDIA

Si le nouveau mode est accepté par votre écran, vous verrez une fenêtre similaire à celle ci-dessous vous demandant de confirmer la nouvelle résolution. Choisissez Oui si vous êtes satisfait de sauvegarder le nouveau préréglage.

  • Si le nouveau mode échoue au test, votre écran affichera probablement un message hors de portée ou un écran noir. Après quelques secondes, votre image devrait revenir. Cela signifie que votre écran n’a pas accepté le nouveau mode et que vous ne pourrez pas ajouter cette nouvelle résolution personnalisée
  • Si le nouveau mode a réussi le test, vous devriez le voir répertorié dans la liste Résolution de votre écran
Créer une résolution écran et le taux de rafraichissement depuis le panneau de configuration NVIDIA
Bravo ! vous avez réussi à changer la résolution d’écran depuis le panneau de configuration NVIDIA.

Résoudre les problèmes pour modifier la résolution d’écran

La résolution écran est perdue au redémarrage de Windows

Un paramètre au démarrage de Windows peut faire que la résolution écran est perdu et revient en 800×600 à chaque démarrage de Windows.
Pour corriger cela, rendez-vous sur la page : 

Résolution écran limitée

Selon le moniteur utilisée, votre résolution écran peut-être limitée.
Par exemple, c’est souvent le cas d’un téléviseur.

Mais dans les cas classiques, il se peut que les pilotes de votre carte graphique ne soit pas installée.
Cela peut arriver après une installation fraîche de Windows.
Se reporter alors à la page : Comment mettre à jour ses pilotes

Liens

Quelques liens du site autour des paramètres d’affichage de Windows 10.

L’article Comment changer la résolution écran sur Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

16 janvier 2018 à 10:02

Après une manipulation dans le registre Windows, ce dernier ne démarre plus et plante au démarrage.
Vous ne pouvez donc plus accéder au registre Windows pour corriger votre erreur.
Sachez qu’il est toutefois possible d’accéder au registre Windows depuis les options de récupération de Windows ou depuis un Live CD.

Voici comment accéder au registre Windows quand Windows 7, 8.1, Windows 10 ou Windows 11 est planté.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

Introduction

Lorsque Windows ne démarre plus, il faut utiliser les options de récupération de Windows.
Les liens suivants vous expliquent comment accéder à ces options de récupération :

A noter que ces options de récupération donnent la possibilité d’effectuer une restauration du système, ce qui peut permettre de revenir en arrière et corriger ces erreurs de configuration.

Comprendre le fonctionnent du registre Windows

Avant de commencer, il faut aussi bien comprendre comment est stockée la base de registre dans Windows.
Les fichiers du registre Windows se trouvent dans le dossier C:\Windows\System32\config et correspondent aux ruches du registre Windows.

On trouve notamment les ruches suivantes :

  • C:\windows\system32\config\default : HKEY_LOCAL_MACHINE\default
  • C:\windows\system32\config\sam : HKEY_LOCAL_MACHINE\SAM (Security Account Manager)
  • C:\windows\system32\config\security : HKEY_LOCAL_MACHINE\Security
  • C:\windows\system32\config\software : HKEY_LOCAL_MACHINE\Software (informations logiciels)
  • C:\windows\system32\config\system : HKEY_LOCAL_MACHINE\System (informations systèmes, configuration, services etc)
  • Enfin, il existe aussi les clés utilisateurs HKEY_USERS qui se trouvent dans le fichier C:\Users\utilisateurs\NTUser.Dat
Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

Le but est donc d’accéder à ces fichiers du registre Windows à partir d’un Live CD ou à partir des options de récupération de Windows.

Enfin il est noté qu’en cas de corruption du registre Windows, une sauvegarde est normalement disponible dans le dossier C:\Windows\System32\config\RegBack.

Accéder au registre Windows depuis les options de récupération

On se rend donc dans l’invite de commandes depuis les options de récupération ou à partir d’un explorateur du registre Windows depuis un Live CD.
Depuis l’invite de commandes, en lançant l’utilitaire regedit pour explorer le registre de Windows, on se rend compte que l’on a déjà des ruches et clés.
Il ne s’agit pas des ruches de votre Windows mais de celles du système des options de récupération.
Vous ne retrouverez donc pas votre configuration Windows.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

Il faut charger les ruches précédemment indiquées dans le premier paragraphe.
Pour cela, placez-vous sur HKEY_LOCAL_MACHINE.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

Ensuite, cliquez sur le menu Fichier puis Charge la ruche.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

Naviguez dans les dossiers en cliquant à gauche sur “Ce PC” puis ouvrez le disque C > Dossier Windows > System32 > config pour obtenir la liste des ruches du registre Windows.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

On obtient donc les fichiers précédemment indiqués.
Par exemple, si l’on souhaite charger la ruche SYSTEM, il faut double ouvrir le fichier system.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

On doit indiquer ensuite un nom, par exemple SYSTEM_ON_C pour spécifier qu’il s’agit du system du disque C.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

A partir là, on a accès aux clés HKEY_LOCAL_MACHINE de votre Windows.
On peut répéter l’opération pour les clés Software ou les clés spécifiques à l’utilisateur.

Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

Accéder au registre Windows 10 depuis les options de démarrage

Cet autre tutoriel détaille l’accès au registre Windows 10 depuis les options de démarrage avancées.

Accéder au registre Windows en vidéo

Voici ce même tutoriel en vidéo, si cela est plus clair :

Liens

L’article Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté est apparu en premier sur malekal.com.

La base de registre Windows ou le registre Windows

4 novembre 2019 à 13:55

La base de registre Windows ou registre Windows est une base de données structurées où sont stockées un grand nombre d’informations.
Ces informations sont utilisées par Windows et ses composants ainsi que les programmes installés par l’utilisateur pour sauvegarder des informations utiles à leurs fonctionnements.
Cette base de données est invisible à l’utilisateur et est utilisée en arrière plan par Windows.

Cependant, il arrive parfois que l’on soit obligé de la modifier.
Cela est utile lorsque l’on rencontre des problèmes techniques ou pour modifier des paramètres qui ne sont pas accessibles directement dans
Windows.

Le registre Windows
Le registre Windows

Qu’est-ce que le registre Windows

Le registre Windows est un ensemble de données structurées.
En clair, il s’agit d’une base de données qui stockent les informations importantes pour Windows et les applications installées.
Le registre Windows contient toute la configuration de Windows.
On y trouve notamment :

Et donc, le registre Windows est donc très important.
C’est la charnière de Windows qui contient tous les éléments de configuration nécessaires à son fonctionnement.

Ainsi, si un des éléments du registre de Windows est endommagé, certaines fonctionnalités de Windows seront aussi endommagées.
Parfois pire car Windows plante au démarrage.

L’éditeur du registre Windows

Pour naviguer dans la base de registre de Windows, ce dernier possède un éditeur.
Il se nomme regedit.
D’ailleurs un article existe sur ce dernier :

Afin d’ouvrir regedit, vous pouvez suivre les instructions suivantes :

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Dans la fenêtre exécutez, saisissez regedit puis OK.

L’éditeur du registre Windows s’ouvre alors et vous permet de naviguer et modifier son contenu.

Dans la partie gauche, vous trouverez son arborescence.

  • Vous pouvez déroulez celle-ci en cliquant sur le + devant chaque entrées.
  • Vous pouvez ajouter un dossier dans l’arborescence en faisant un clic droit puis Nouveau.
  • Enfin dans la partie droite, On trouve les clefs ainsi que les valeurs qu’elles possèdent sur lesquelles vous pouvez rajouter une clef en faisant un clic droit/Nouveau.

La base de registre est un système de clé et de valeur.

  • 1 Vous avez les clés que vous pouvez dérouler.
  • 2 Les valeurs contenu dans la clé sélectionnée avec
    • Le type de valeurs 3
    • les données de la valeur 4
Présentation de la base de registre Windows ou le registre Windows

En se rendant donc sur une clé, on peut modifier une données de valeur.
Cela permet alors de faire varier la configuration.
A noter que par exemple Mozilla Firefox propose le même système avec son about:config.

Exemple

Par exemple, ci-dessous, nous somme sur la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon.
Et celle-ci possède plusieurs valeurs dont Userinit.
Il s’agit du processus qui va se lancer en début de session.
Un programme malveillant peut modifier celle-ci pour se charger et se rendre actif au lancement de Windows.

Présentation de la base de registre Windows ou le registre Windows

En résumé

Ainsi pour résumer :
La base de registre Windows se compose d’une arborescence avec des dossiers.
Dans les dossiers se trouvent les clés du registre avec divers formats (Texte, hexadécimal, Dword etc).
A chaque clé, correspond une valeur. Il s’agit de l’information stockée.
Si vous modifiez la valeur, vous modifiez la configuration de Windows ou l’application.

Les ruches du registre Windows

Windows stocke le registre Windows dans votre disque dur sous la forme de plusieurs fichiers.

  • Les fichiers NTuser.dat se trouve dans le profil utilisateur et stocke la configuration de l’utilisateur (fond d’écran, configuration de l’affichage, etc). Cette ruche du registre Windows se charge à la connexion de l’utilisateur pour charger le profil utilisateur
  • Différents fichiers se trouvent dans le dossier C:\Windows\system32\config. On y trouve aussi d’autres ruches du registre
Les ruches du registre Windows dans C:\Windows\system32\config

Si ces fichiers sont supprimées ou corrompues, la base de registre est alors perdues.
Cela peut provoquer de graves dysfonctionnements de Windows.
Comme l’impossibilité d’ouvrir la session utilisateur voire le démarrage complet de Windows.

Le contenu de la base de registre

Les ruches peuvent être chargées depuis un système alternatif,.
Pour cela, se reporter à la page suivante pour avoir un aperçu : Comment accéder au registre Windows quand Windows est planté

On trouve alors les ruches suivantes :

  • HKEY_LOCAL_MACHINE qui stocke la configuration générale de Windows
  • KEY_USERS la configuration des utilisateurs de Windows.
  • HKEY_CURRENT_USER la configuration de l’utilisateur courant. C’est le fichier NTUser de son profil

La liste des ruches de Windows est stockée dans la clé suivante : : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\hivelist

Descriptifs des ruches du registre Windows

Vous pouvez aussi vous reporter à la page suivante : Les ruches du registre Windows

Les ruches systèmes

Elles stockent la configuration communes à tous les utilisateurs.
Et donc à Windows de manière générale.
Ainsi elles s’appliquent à tous les utilisateurs.

HKEY_CLASSES_ROOT (appelé HKCR):
Elle contient toutes les associations de fichiers et les informations sur les extensions de fichiers.
Cette branche contient aussi les informations nécessaires à ActiveX, COM.
C’est aussi dans cette branche que seront crées les entrées lorsque .DLL sera enregistrée par le système à l’installation d’un programme.

HKEY_CURRENT_USER (appelé HKCU) : elle définit les paramètres relatifs à l’utilisateur Windows, ils sont classés en six sous-catégories.

  • Control panel: c’est le panneau de configuration.
  • Software: relatifs aux logiciels installés AppEvents: ce sont les sons systèmes (le coin-coin quand vous cliquez 🙂
  • Keyboard layout: les paramètres du clavier Remote Access: relatifs aux accès réseau à distance
  • Network: Configuration du réseau

HKEY_LOCAL_MACHINE (appelé HKLM) : elle contient toutes les informations concernant votre machine:

  • Hardware: contient les informations relatives au matériel (type de processus, carte-mère, type de carte réseau etc..)
  • Software: Les configurations des logiciels communes à tous les utilisateurs. Cette partie contient entre autres aussi les informations relatives à la sécurité locales de la machine.
  • Les valeurs HKLM prévaut sur les valeurs users, afin que l’administrateur puisse imposer les paramètres.
  • En clair, si vous avez des policies identiques sur HKLM et votre HKEY_USERS, c’est celle de HKLM qui prévôt.

Les ruches utilisateurs

C’est la configuration propre à chaque utilisateur.
Elle stocke les données de personnalisations, etc.

HKEY_USERS (appelé HKU) : Cette partie contient la liste des utilisateurs ( S1-625426-41565625-2456 ) et la configuration des programmes.
Par exemple, si chaque utilisateur personnalise son fond d’écran, Windows stocke cette information ici.
Elle contient aussi des informations sur le profil.

HKEY_CURRENT_CONFIG (appelé HKCC) : C’est la partie relative à la configuration de l’ordinateur utilisée entre autre par les drivers, la résolution etc.

HKEY_DYN_DATA (appelé HKDD) : C’est un raccourci vers les éléments utilisés uniquement en mémoire vive dans HKLM\Config. Par exemple les informations volatiles: temporaires jusqu’à la réinitialisation du système.

Les ruche sur le disque dur

Les ruches sont stockées sous forme de fichiers .SAV ou .DAT sur le disque. Voici la liste des clés HKEY_LOCAL_MACHINE et leurs emplacement sur le disque.

  • SECURITY : \WINDOWS\System32\config\SECURITY
  • SOFTWARE : \WINDOWS\System32\config\software
  • SYSTEM : \WINDOWS\System32\config\system
  • SAM : \WINDOWS\System32\config\SAM
Les ruches de la base de registre Windows ou du registre Windows

Les ruches utilisateurs

Les bases du registre relatives à l’utilisateur sont stockées dans le profil utilisateur Windows.
Les données utilisateurs sont stockées dans les clés : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\ProfileList

Les clés des utilisateurs par défaut :

  • HKEY_USER\.DEFAULT : \WINDOWS\System32\config\default
  • HKEY_USERS\USER\S-1-5-20 : C:\Users\NetworkService\NTUSER.DAT
  • HKEY_USERS\USER\S-1-5-19 : C:\WINDOWS\ServiceProfiles\LocalService\NTUSER.DAT

Vous avez ensuite des clés S-1-5 plus longues qui correspondent aux sessions utilisateurs.

  • HKEY_USERS\USER\S-1-5-XXXX-XXXX : C:\Users\<users>\ntuser.dat
Les ruches de la base de registre Windows ou du registre Windows
Les ruches de la base de registre Windows ou du registre Windows

La FAQ Microsoft suivante décrit la restauration de la base de registre sur Windows XP lorsque celle-ci est corrompu et que le chargement de Windows est impossible : http://support.microsoft.com/kb/307545/fr

Un CHKDSK du disque est conseillé ensuite afin de vérifier que ce dernier n’est pas corrompu.

Clés du registre Windows

Clés Autoruns

Les clés Autoruns correspondent aux clés qui permettent de lancer une application au démarrage de Windows ou d’une session utilisateurs.
Ce sont des clés très appréciées par les virus pour charger ces derniers.

Se reporter aussi à la page : Supprimer les programmes au démarrage de Windows

Voici la liste des clefs qui sont utilisées pour charger des programmes au démarrage de Windows.

  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Run
  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\RunOnce
  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\RunServices
  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\RunServicesOnce
  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Run
  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Runonce
  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\RunServices
  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\RunServicesOnce

Les différentes clés

Voici les détails de ces clés Run.

  • Run est la clé qui contient les programmes à lancer au démarrage, après le lancement de l’Explorateur Windows (explorer.exe).
  • RunOnce concerne des programmes qui ne se lancent qu’une fois (la clé est supprimée après le démarrage).
  • RunService contient les programmes lancés en service.
  • RunOnceService contient les programmes lancés en service. Programmes qui ne servent qu’une fois, tels que les scripts d’installation.

Normalement utilisé uniquement par “Setup” afin d’effectuer des manipulations après le reboot de la machine.
Les clefs qui contiennent les scripts à exécuter au login d’un utilisateur

  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Policies\Microsoft\Windows\Scripts\Logon
  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Windows\Scripts\Logon

Les clés Shell Folder

Les Clefs du menu démarrer de Windows et accès rapides :

  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Shell Folders
  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\User Shell Folders
  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Shell Folders
  • HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\UserShell Folders

On en parle dans cet article :

Les clés Shell

Démarrage de l’environnement (shell) qui permet notamment de supprimer le menu démarrer et barre des tâches.
Celle-ci sont très utilisées par les Trojan Winlock.

  • HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon\Shell
  • HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\system\Shell

Il existe bien entendu une multitude d’autres clefs qui permettent à un programme de se lancer au démarrage.

Vous trouverez une liste sur cette page :

Les Clés Windows

Pour voir les modifications faites sur la base de registre sur regedit en temps réels : Ajoutez la clef AutoRefresh (chaîne), en lui mettant la valeur 1 dans le dossier HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\RegEdt32\Settings

Pour obliger l’explorateur de Windows à supprimer de la mémoire les DLL non utilisées : Ajouter la clef AlwaysUnloadDll de type DWORD avec la valeur 1 dans le dossier HKEY_LOCAL_MACHINE/SOFTWARE/Microsoft/Windows/CurrentVersion/Explorer

Modifier le chemin de “Mes Documents” : Modifier la clef Personnal en indiquant le chemin dans le dossier HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Shell Folders

Modifier le chemin de “Mes images” : Modifier la clef My Pictures en indiquant le chemin dans le dossier HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows CurrentVersion\Explorer\Shell Folders

Supprimer une entrée dans Ajout/Suppression de Programmes, cela peut arriver que le programme a été désinstallé et que l’entrée reste: Supprimer le dossier correspondant à l’application dans HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall

Supprimer un Service de Windows : HKEY_LOCAL_MACHINE/SYSTEM/CurrentControlSet/Services et supprimer le dossier correspondant au service en question.

Les Clés applicatives

HKEY_LOCAL_MACHINE\Software contient les clés des applications installées.
En effet celles-ci peuvent utiliser la base de registre pour stocker des paramètres.
Lorsque vous désinstallez des applications, le setup supprime ces clés.

Notez que Microsoft a sa propre clé.
Dans la clé Microsoft, se trouve notamment les clés Windows et Windows NT.
Ces deux clés contiennent de multiples autres clés qui sont extrêmement importantes pour le fonctionnement de Windows.

Clés Software de la base de registre Windows ou du registre Windows

Les Clés des programmes installés

La liste des programmes installés, affichés par le Panneau de configuration > Programmes et fonctionnalités se trouve dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall
Pour plus d’informations, sur la désinstallation des programmes sur Windows, lire : Désinstaller les programmes sur Windows

Clés Uninstall de la base de registre Windows ou du registre Windows

Les Clefs relatives à Internet Explorer & Outlook Express

Voici quelques clés du registre Windows liées à Internet Explorer.

  • La page de recherche d’Internet Explorer : HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Internet Explorer\Main\LocalSearch\Search Page
  • La page de démarrage d’Internet Explorer : HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Internet Explorer\Main\Start Page
  • Emplacement des sites consultés : HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\InternetExplorer\TypedURLs
  • Empêcher le téléchargement à partir du WEB avec Internet Explorer, dans les clefs HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Internet Settings\Zones\3 et HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Internet Settings\Zones\3 modifier la valeur 1083 à 3

Interdire les modifications des comptes Outlook Express :

  • Dans la clef : HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Outlook Express
  • Faites Nouveau/Valeur DWord dans la partie droite
  • Tapez No Modify Accts puis Entrée
  • Double-clic sur cette valeur et tapez la donnée 1 puis OK

Clés SYSTEM

Les clés System sont très importantes, car elles contiennent les clés Control liées à la configuration matérielle de l’ordinateur et ses profils ainsi que les services Windows.
Dans les sous-clés Control, on peut notamment trouver les clés suivantes :

  • Configuration de Windows : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control
  • La configuration matérielle : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Enum
  • Les profils de configuration matériel : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Hardware Profiles
  • La liste des services Windows : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services
Clés SYSTEM de la base de registre Windows ou du registre Windows
Clés SYSTEM de la base de registre Windows ou du registre Windows

Recherche dans le registre Windows

L’éditeur de registre de Windows permet d’effectuer des recherches.
Pour cela, placez-vous sur la clé à partir de laquelle vous souhaitez effectuer une recherche.

  • Faites un clic droit et rechercher.
  • Tapez la valeur.
  • Pour passer à la valeur suivante, cliquez sur F3.
Faire des recherches dans la base de registre Windows ou du registre Windows

La recherche peut vite être fastidieuse.
Heureusement, il existe de multiples programmes plus efficaces (voir plus bas).

Faire des recherches dans la base de registre Windows ou du registre Windows
Faire des recherches dans la base de registre Windows ou du registre Windows

Le programme RegScanner est très pratique et simple pour effectuer des recherches est sortir la liste des clés contenant les éléments souhaités.
Les résultats peuvent être exporter dans un fichier Texte.

Faire des recherches dans la base de registre Windows ou du registre Windows

Plus de détails, reportez-vous à la page : 

Nettoyer la base de registre

Il existe beaucoup de nettoyeur de registre, des gratuits comme CCleaner et des payants.
Certains programmes de désinstallation ne suppriment pas toutes les clefs crées après installation ou utilisation d’un programme.
Enfin certaines clefs peuvent rester si vous ne parvenez pas à désinstaller un programme.
Les arguments des nettoyeurs sont que le nettoyage permet de rendre Windows plus rapide ou d’éviter qu’il plante.

Pour ma part, je ne suis pas convaincu, la base de registre est composée de milliers de clefs en supprimer une centaine ne rendra pas Windows plus véloce.
A utiliser des nettoyeurs à tout va, vous vous exposez à plus de risques de plantages qu’autre chose : Nettoyeur et Défragmenteur : ça sert à rien !

Sachez qu’une guerre féroce entre nettoyeur est faite, certains, ont aussi tendance à créer des nettoyeurs et logiciels d’optimisation pas très fiable et vendus très cher.
Souvent avec des méthodes commerciales très agressives.
Pour plus d’informations sur ces pratique, se reporter à la page : 

Quatre sujets sur le forum vous donnent les recette à suivre pour optimiser votre ordinateur ou résoudre les problèmes de lenteur :

Compacter le registre Windows

Avec le temps, les fichiers du registre Windows peuvent gonfler avec des espaces vides et autres, ce qui peut ralentir l’accès au registre et donc Windows de manière générale.
Il peut alors être nécessaire de compacter la base de registre Windows afin de retrouver une vitesse normale.

En théorie, ces outils ont pour but d’accélérer Windows puisqu’ils vont réduire les temps d’accès et l’utilisation CPU et mémoire.

Registry Compactor

L’utilitaire gratuit Registry Compactor fait très bien cela et assez facilement.

  • Télécharger Registry Compactor
  • Fermer tous vos programmes actuellement ouverts afin d’éviter des corruptions.
  • Lancez Registry Compactor
  • Ensuite sur la fenêtre de Registry Compactor, cliquez sur Suivant.
Compacter la base de registre Windows ou du registre Windows

Sur la page suivante, cliquez sur suivant pour passer à l’étape suivante.

Compacter la base de registre Windows avec Registry Compactor

Vous obtenez en liste, la taille avant et après le compactage avec le ratio.

Puis un message vous indique que Windows doit redémarrer afin de terminer l’opération de compactage de la base de registre de Windows.

Compacter la base de registre Windows avec Registry Compactor

Pour conclure sur le compactage du registre, sachez qu’il existe beaucoup d’outils.
La plupart sont gratuits ou ont une version gratuite avec des limitations.
Pour plus d’informations, lire l’article suivant : 

Défragmenter la base de registre Windows ou du registre Windows

Sauvegarde de la base de registre

Le registre Windows étant un élément crucial dès lors des sauvegardes régulières sont conseillées.

Sauvegarde avant modification

L’éditeur de la base de registre de Windows permet d’exporter et importer des clés du registre assez facilement pour des opérations de modifications ponctuelles.
Depuis l’éditeur du registre Windows, faites un clic droit sur la clé et exporter.

Sauvegarder la base de registre Windows ou du registre Windows

Cela permet de créer un fichier .reg contenant les informations du registre.
Si vous double-cliquez sur le fichier alors vous pouvez importer à nouveau les données.
Windows affiche un message d’avertissement vous demandant, si vous êtes certains de vouloir importer ces données.

Sauvegarder ou exporter la base de registre Windows ou du registre Windows

Le fichier REG

Le format des fichiers .reg

Sauvegarder ou exporter la base de registre Windows ou du registre Windows

Avec un en-tête puis les clés sont entre crochets et les valeurs sont avec un =

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Classes\*\OpenWithList\WordPad.exe] @=""
[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Classes\*\shell] [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Classes\*\shell\removeproperties] "ProgrammaticAccessOnly"="Apartment"

Il est possible de donner le format de la valeur comme ceci :

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\WOW6432Node\Policies\Microsoft\Windows\EnhancedStorageDevices] "TCGSecurityActivationDisabled"=dword:00000000

Enfin pour supprimer une valeur :

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\WOW6432Node\Policies\Microsoft\Windows\EnhancedStorageDevices] "TCGSecurityActivationDisabled"=-

L’article suivant en donne tous les détails.

Sauvegarde automatique

Mais surtout il est possible d’effectuer des sauvegardes du registre automatisées.

Toutefois, sachez aussi que Windows sauvegarde le registre notamment via des points de restauration.
Enfin, des utilitaires permettent de sauvegarder le registre Windows pour le restaurer en cas de problèmes :

Une démonstration en vidéo de la sauvegarde et restauration du registre Windows :

Autre sauvegarde alternative par une image ou sauvegarde système qui permet de sauvegarder entièrement Windows :

Comment réparer, restaurer le registre Windows

le registre de configuration est endommagé Windows 10.
Cela occasionne des dysfonctionnements et parfois des problème de chargement de Windows.
Vous souhaitez alors réparer ou restaurer le registre Windows.

Logiciels liés au registre Windows

Éditeur du registre alternatif

Il existe énormément d’éditeur du registre plus ou moins facile à utiliser.
La plupart apportent des recherches plus rapides et mieux conçues, parmi les plus connus, on trouve :

Editeur alternatif de la base de registre Windows ou du registre Windows

Programmes utiles liés au registre Windows

Quelques autres utilitaires qui peuvent parfois s’avérer utiles selon vos besoin.

  • RegShot : permet de traquer les modifications effectuées dans le registre Windows
  • Registry Guard : permet de bloquer la modification de certaines clés sensibles du registre Windows et notamment les AutoStart

Autres liens en rapport avec le registre Windows

Liens

Enfin si vous souhaitez parfaire vos connaissances Windows alors vous pouvez aussi lire la page : Processus et Services Windows

L’article La base de registre Windows ou le registre Windows est apparu en premier sur malekal.com.

8 options d’accessibilité que vous pouvez activer sur Windows 10, 11

19 mai 2022 à 08:09

Les options d’ergonomie de Windows 10 devenues les options d’accessibilité sur Windows 11 sont des fonctionnalités qui permettent à des personnes à mobilités réduites ou souffrant d’handicap d’utiliser pleinement un PC en Windows.
Elles peuvent aussi aider à éviter les fatigues visuelles et oculaires et pour un meilleure confort de l’utilisation de votre PC.
Les paramètres d’accessibilité sont donc importants pour les personnes qui passent beaucoup de temps sur un PC.

Dans ce tutoriel, je vous montre huit options d’accessibilité que vous pouvez activer sur Windows 10 ou Windows 11.

options d'accessibilité que vous pouvez activer sur Windows 10, 1

8 options d’accessibilité que vous pouvez activer sur Windows 10, 11

Comme évoqué dans l’introduction, dans les paramètres de Windows 10, les options d’ergonomie donnent accès aux narrateur, voix, loupe et contraste élevé.

Les options d'ergonomie de Windows 10
Les options d’ergonomie de Windows 10

Ces derniers ont changé de noms pour devenir les options d’accessibilités dans Windows 11.
Globalement, on retrouve les mêmes paramètres avec souvent des fonctionnalités supplémentaires.

Les options d'accessibilité de Windows 11
Les options d’accessibilité de Windows 11

Augmenter la taille des textes

Si vous trouvez du texte à travers le système est un peu petit pour une utilisation quotidienne, il existe deux options qui pourraient aider – vous pouvez augmenter la mise à l’échelle de l’affichage (ce qui agrandira tout), ou vous pouvez choisir d’agrandir le texte.

Augmenter la taille des textes

Le filtre de couleurs

Vous pouvez personnaliser la couleur ou la couleur d’accentuage des barres de titre et bordures de fenêtre, du bouton Démarrer ou de la barre des tâches.
Cela est utile pour les personnes qui rencontrent des difficultés pour percevoir des couleurs.

  • Le mode Sombre est conçu pour fonctionner bien dans un environnement à faible éclairage. Cette option s’menu Démarrer, la barre des tâches et le centre de tâches
  • Le mode clair est conçu pour fonctionner bien pendant les heures d’été. Si vous choisissez cette option, vous serez en mesure d’afficher une couleur d’accentuage pour les barres de titre et bordures de fenêtre

Pour cela, rendez vous dans les options d’accessibilités/ergonomie > Filtres de couleurs.
Il y a aussi une option pour l’allumer et l’éteindre rapidement via Win + Ctrl + C.
Toutefois sur Windows 11, ce raccourci clavier est à activer.

Activez le filtre de couleurs puis choisissez les couleurs à appliquer

Appliquer un filtre de couleurs sur Windows 10 ou Windows 11

En bas cliquez sur couleurs pour accéder aux paramètres de mode sombre et mode clair.
Vous pouvez aussi choisir les couleurs à accentuer.

Appliquer un filtre de couleurs sur Windows 10 ou Windows 11

Changer l’aspect de votre souris

Si vous avez du mal à trouver et visualiser la souris à l’écran, essayez d’agrandir le curseur de votre souris ou le rendre plus lumineux.
Cela est possible depuis les options d’accessibilité > Pointeur de souris et interaction tactile

Comment agrandir le curseur de la souris dans les paramètres de Windows 11

Pour plus de détails, suivez ce tutoriel :

Il existe également d’autres options pour vous aider disponibles PowerToys.
Pour plus d’informations : PowerToys : ajouter des fonctionnalités à Windows 10, 11

PowerToys et utilitaires de souris

Activer le mode nuit de Windows 10 ou Windows 11

Le mode nuit est un éclairage nocturne qui réduit la lumière bleue émise par leurs écrans. Cela permet de réduire la fatigue visuelle lorsque l’on passe beaucoup de temps devant un écran. Enfin celai aide à diminuer les problèmes d’endormissement lorsque vous passez vos soirées tard devant un écran.

Activer l'éclairage nocturne de Windows 11 par les paramètres

Utiliser le narrateur pour lire en audio le contenu à l’écran

Le Narrateur est un lecteur d’écran qui décrit ce qui se trouve sur votre écran, de sorte que vous puissiez utiliser ces informations pour naviguer sur votre appareil.
Il peut être par le clavier, la fonction tactile et la souris.

  • Utilisez les combinaisons clavier pour activer le narrateur de Windows
    + CTRL+ Entrée
Utiliser le narrateur de Windows 10, Windows 11
  • + CTRL+ N
Utiliser le narrateur de Windows 10, Windows 11

Utiliser la touche Impr Ecran Syst prenne une capture d’écran

Avez-vous déjà souhaité que la touche Impr Ecran fasse la même chose que Win + MAJ + S ?
Il suffit d’activer ce paramètre depuis les options d’accessibilité > Clavier > Utiliser le bouton d’écran d’impression pour ouvrir le capture à l’écran.
Ensuite si vous appuyez sur Impr Ecran, Windows ouvrira l’outil de capture d’écran afin de choisir le type de capture à effectuer (région, plein écran, …)

Utiliser la touche Imprimer Ecran pour ouvrir la capture d'écran sur Windows 11

Utiliser la loupe pour zoomer

Avez-vous déjà souhaité pouvoir ouvrir une loupe à tout moment dans les fenêtres des applications ? Cela est possible.
Utiliser la loupe pour agrandir des parties de votre écran.
La loupe peut s’exécuter en mode plein écran, dans une fenêtre distincte ou comme un objet qui suit le pointeur de votre souris à l’écran.

  • Appuyez simplement sur
    et + pour ouvrir la loupe
  • Ensuite appuyez à nouveau sur
    et + pour zoomer en avant et appuyez sur
    et pour Dézoomez
  • Enfin appuyez sur
    + ESC fermera la loupe

Lorsque vous utilisez la loupe, celle-ci s’ouvre avec des icônes.
Notez aussi que la loupe a également une fonctionnalité pratique pour lire à haute voix tout texte sélectionné.

Utiliser la loupe pour zoomer sur Windows 10, Windows 11

Utiliser le clavier visuel

Le clavier visuel (OSK -on-screen keyboard) est une fonctionnalité logicielle trouvée dans Microsoft Windows qui permet à un utilisateur à mobilité réduite d’utiliser leur souris pour sélectionner les touches sur le clavier.
Il peut être utilisé à la place d’un clavier matériel pour taper presque tous les logiciels.
Le clavier à l’écran a une mise en page comme un clavier standard, y compris toutes les lettres, les numéros, les symboles et les touches système, retour maison, fin, l’insertion, la page vers le haut, la page vers le bas, le CTRL, ALT, le verrouillage des majuscules.

Pour ouvrir le clavier visuel de Windows, suivez ce tutoriel :

Activer l'icône du clavier visuel de Windows 11

L’article 8 options d’accessibilité que vous pouvez activer sur Windows 10, 11 est apparu en premier sur malekal.com.

❌