FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Comment réinitialiser le pare-feu Windows Defender de Windows 10

23 août 2020 à 15:50

Windows 10 propose par défaut le firewall Windows Defender.
Ce dernier filtre les connexions entrantes et sortants et permet de protéger contre des attaques réseaux et virus.

Mais en voulant améliorer la protection, vous avez créer des règles ou modifier des paramètres du pare-feu de Windows Defender qu'il ne fallait pas.
Vous devez supprimer toutes les règles de pare-feu personnalisées pour résoudre votre problème de connectivité réseau?

Dans cet article, nous allons vous montrer 5 façons de réinitialiser et restaurer les paramètres par défaut du pare-feu dans Windows 10.

Comment réinitialiser le pare-feu Windows Defender de Windows 10

Comment réinitialiser le pare-feu Windows Defender de Windows 10

Il existe beaucoup de méthodes pour remettre par défaut le pare-feu de Windows 10.
Notez que cela remet les règles de pare-feu à zéro, c'est utile lorsque vous en avez créé qui bloque l'accès à internet à des applications.
Cela ne va pas réparer le pare-feu en cas d'erreur.

Pour ce type de problème, suivez cette page :

Réinitialiser le pare-feu par défaut via le panneau de configuration

  • Ensuite à gauche, cliquez sur Paramètres par défaut
  • Puis cliquez sur Paramètres par défaut
  • Enfin confirmez en cliquant sur Oui
Bravo ! Vous avez réussi à réinitialiser et restaurer le pare-feu Windows Defender.

Réinitialiser le pare-feu par défaut via Windows Defender

On peut aussi remettre par défaut le firewall de Windows 10 depuis la sécurité de Windows.

  • Double-cliquez sur le bouclier Windows Defender en bas à droite de l'écran
  • Puis à gauche, cliquez sur Pare-feu et protection du réseau
  • Tout en bas, cliquez sur Restaurer les paramètres par défaut des pare-feux
  • On arrive alors au panneau de configuration et paramètres par défaut. Cliquez dessus.
  • Enfin confirmez en cliquant sur Oui
Bravo ! Vous avez réussi à réinitialiser et restaurer le pare-feu Windows Defender.

Réinitialiser le pare-feu par défaut via le pare-feu Windows avec sécurité avancée

L'autre méthode consiste à les réinitialiser depuis les paramètres avancés du pare-feu Widnows Defender.

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Puis dans la fenêtre exécuter, saisissez wf.msc
  • Ensuite sur le Pare-feu Windows Defender, faites un clic droit
  • Dans le menu déroulant, cliquez sur restaurer la stratégie par défaut
  • Enfin confirmez, en faisant Oui.
Bravo ! Vous avez réussi à réinitialiser et restaurer le pare-feu Windows Defender.

Réinitialiser le pare-feu par défaut via l'invite de commande

  • Ouvrez l'invite de commandes de Windows
  • Puis copiez/collez la commande suivante :
netsh advfirewall reset

Pour aller plus loin sur la commande CMD netsh advfirewall, suivre ce lien :

Bravo ! Vous avez réussi à réinitialiser et restaurer le pare-feu Windows Defender.

Réinitialiser le pare-feu par défaut via Windows PowerShell

Enfin on peut restaurer le pare-feu Windows Defender par défaut depuis PowerShell.

(New-Object -ComObject HNetCfg.FwPolicy2).RestoreLocalFirewallDefaults()

Bravo ! Vous avez réussi à réinitialiser et restaurer le pare-feu Windows Defender.

Avec Complete Internet Repair

Complete Internet Repair est aussi capable de réinitialiser les paramètres du firewall Windows.
Pour cela, il faut cliquer sur la flèche en face de Reset Windows Firewall Configuration.
Suivez ce guide pour utiliser cet utilitaire gratuit :

Comment réparer la connexion internet et le réseau de Windows avec Complete Internet Repair

Liens

L’article Comment réinitialiser le pare-feu Windows Defender de Windows 10 est apparu en premier sur malekal.com.

Browser Hijacker : les pirates des navigateurs Internet

7 mai 2017 à 11:41

Les Browser Hijacker en français les pirates des navigateurs WEB sont des programmes malveillants qui visent à prendre en otage les navigateurs internet en modifiant la page de démarrage.
Ces programmes malveillants sont spécialisés dans le détournement de page d'accueil des navigateurs.
Plus précisément la modification de paramètres (Hijack en anglais) de Firefox, Chrome, et Internet Explorer.
Certains antivirus peuvent classer ces menaces en Trojan.StartPage.

Des subterfuges sont ensuite utilisés pour garder ces paramètres (persistance) et forcer le retour vers le moteur de recherche ou page d'accueil indésirable.

Le but final est de gagner de l'argent avec les publicités sur ce moteur, gagner de l'argent avec le volume du trafic envoyé à des moteurs tiers (Yahoo!, Bing ou Google).
Ces méthodes font parti intégrante de la guerre que livre les moteurs de recherche, lire : La guerre des moteurs de recherche sur internet.

Ce tutoriel vous présente ces menaces, les outils pour les éradiquer et nettoyer vos navigateurs internet.

Introduction au Browser Hijacker

Les Browser Hijacker sont des menaces qui ont explosés et s'installent avec des packs d'adwares et PUPs (Programmes Potentiellement Indésirables).
Ces Browser Hijacker n'ont qu'un seul but : bloquer la page de démarrage sur un moteur de recherche en particulier afin de forcer son utilisation.
Pour cela, il modifie la configuration de tous les navigateurs internet présents : Google Chrome, Mozilla Firefox, Internet Explorer ou Microsoft Edge.
Certains de ces Browser Hijacker tentent ensuite de maintenir ce blocage à travers divers mécanismes.

Le but est de faire de l'argent, en augmentant artificiellement le nombre de visiteurs de ces moteurs de recherche et gagner de l'argent avec les publicités qui s'y trouvent.
L'adresse et le nom du moteur de recherche change régulièrement dans le temps, afin de contourner d'éventuellement liste noire antivirus et autres.

Pour une liste de Browser Hijacker, rendez-vous sur la page : Liste des Browser Hijacker

Search engine Browser Hijacker

Le mot Hijack provient de l'anglais exproprier, en informatique, le hijacking est la pratique d'attaques de type hijack, à l'aide d'un Hijacker.
Le hijacking consiste à modifier la configuration d'un élement.
En général, il cherche aussi à ce que cette modification reste.
Parmis les réglages qui peuvent être hijackés :

Trojan.StartPage est aussi une menace lié au Browser Hijacker puisque ce sont des chevaux de troie spécialisés dans le remplacement de la page de démarrage du navigateur WEB.

Pourquoi détourner la page de démarrage ?

Pour des raisons économiques.
Il existe une guerre des moteurs de recherche sur internet, en positionnant un moteur de recherche spécifique en page d'accueil ou de démarrage, on peut vous forcer à utiliser ce dernier.
Ainsi, on augmente le nombre de visiteurs et l'audience du site artificielle, cela permet de gagner de l'argent avec les publicités qui s'ouvriront durant les recherches ou le volume du trafic envoyé vers un moteur de recherche plus important.
Dans le cas de Bing ou Yahoo! cela permet de récupérer des parts de marchés dans la bataille que se livre les géants du net.

Ces détournement de page d'accueil ou homepage sont souvent accompagnés de logiciels publicitaires (adwares).
Là aussi, le but est de se servir de l'ordinateur pour charger des pubs en tout genre afin de gagner de l'argent.

Exemple de détournement de page vers le moteur webssearches.

Techniques et méthodes des Browser Hijacker

Voici quelques méthodes utilisées par les Browser Hijacker pour forcer la page de démarrage souhaitée.
La plupart du temps, un programme malveillant tourne sur l'ordinateur et remet périodiquement la page de démarrage voulue.

Extensions parasites

Une des méthodes consiste à proposer l'installation d'extensions parasites sur Chrome ou Firefox.
Ces extensions permettent de modifier les paramétrages des navigateurs Internet et contrôler la page de démarrage.
Par exemple, le moteur de recherche myway est assez active dans ces méthodes.

Parfois, la proposition d'installation des extensions est vicieuses, car elle vise à forcer l'installation, par l'utilisation du plein écran ou des popups incessantes qui empêchent la fermeture de la page, ainsi, l'utilisateur est contraint d'installer l'extension vérolée.

Browser Hijacker et Extensions parasites

Modification du raccourcis

Cette méthode consiste à forcer un lien dans les propriétés de tous les raccourcis des navigateurs internet.
Ainsi, lorsque l'internaute double-clic sur le raccourcis, le moteur de recherche hijack s'ouvre en plus de la page de démarrage.
Il faut alors nettoyer tous les raccourcis de lancement des navigateurs WEB.
Certains Browser Hijacker installent alors des mécanismes (tâche planifiées etc) afin de replacer ce lien dans les raccourcis.

Browser Hijacker : Modification du raccourcis de lancement du navigateur WEB

Remplacement du navigateur Internet

Une autre méthode consiste à remplacer le navigateur internet par défaut, ou modifier les raccourcis des navigateurs internet existant pour faire pointer sur une copie avec un paramétrage particulier.
Du côté, des navigateurs internet alternatif, Chromium est souvent utilisé à ces fins.

Les programmes de sécurité

Les éditeurs de sécurité proposent des logiciels de protection de la page de démarrage qui visent à modifier celle-ci.
Le but est en fait le même que les Browser Hijacker, utiliser un moteur de recherche spécifique qui va permettre à l'éditeur de gagner de l'argent.
C'est un des méthodes utilisées par les antivirus gratuits pour monétiser ces derniers.
Par exemple, AVG propose d'installer AVG Search qui va en fait utilise Yahoo!
L'argument avancé est la sécurité car le programme protège la page de démarrage et le moteur proposé est soit disant plus sûr, ce qui est du pipeau.

D'autres programmes comme Adaware Web Companion fonctionne de la même manière.
Plus de détails sur la page : Comment supprimer Adaware Web Companion

Browser Hijacker et Adaware Web Companion

Orange fait aussi de même avec Orange Insider : Orange Insider : Page de démarrage de Chrome ou Firefox forcée

Browser Hijacker et Orange Insider

Ces changements et tentatives de contrôle de la page de démarrage et moteur de recherche sont avant tout économique.

Comment supprimer les Browser Hijacker

Vous devez désinfecter Windows, supprimer tous les programmes malveillants et parasites.
A partir de là, il sera ensuite possible de re-paramétrer votre page de démarrage.

Les outils de suppression des Browser Hijacker

Les outils de désinfection et de suppression de Browser Hijacker et Trojan.StartPage suivant sont gratuits.
Leurs fonctionnements est assez identiques pour tous ces outils avec une partie analyse et une partie nettoyage.

Les outils génériques, qui analysent l'ordinateur afin de supprimer les Browser Hijacker mais aussi toute autre malware :

Supprimer les Browser Hijacker

Voici un lien de désinfection générique pour les adwares et PUPs qui permet aussi de nettoyer les Browser Hijacker.
La procédure est très détaillée et vous guide pas à pas pour parvenir à supprimer tous ces virus.

Les sites de désinfection (suppression d'adwares, Browser Hijacker & trojans) :

Remettre la page de démarrage

Cette page vous donne toutes les procédures pour remettre la page souhaitée dans la configuration de votre navigateur internet.

Suivez le tutoriel :


Comment changer la page de démarrage de Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Edge

L’article Browser Hijacker : les pirates des navigateurs Internet est apparu en premier sur malekal.com.

Activer/désactiver TPM sur Windows 10, 11 et dans le BIOS de son PC

5 novembre 2020 à 10:28

TPM (Trusted Platform Module) est une puce intégrée à la carte mère de votre ordinateur qui permet de sécuriser votre appareil.

Ainsi, Windows 10 utilise largement le module de plateforme sécurisée (TPM) et l'intègre profondément dans le système Windows pour ses améliorations de sécurité telles que Device Guard et Windows Hello for Business.
Enfin on peut l'utiliser pour chiffrer son disque avec BitLocker et éviter de devoir saisir un mot de passe complexe à chaque démarrage.

Dans Windows 11, TPM fait partie de la configuration minimale requise.

Dans cet article, vous allez voir comment activer et désactiver TPM depuis Windows 11 ou Windows 10.
Vous pouvez aussi être amener à vider TPM avant de vendre votre PC.
Enfin comment vérifier si TPM est actif.

Activer/désactiver TPM sur Windows 10 et dans le BIOS de son PC

Comment vérifier si TPM est activé dans Windows 10 ou Windows 11

Comment activer/désactiver TPM dans le BIOS

Activer TPM dans le BIOS de son PC

Comme tout configuration liée au matériel, vous pouvez activer ou désactiver TPM depuis dans les paramètres du BIOS de votre PC.
Ensuite vous pourrez l'activer dans Windows 10.
En règle générale, l'option TPM est activée par défaut mais je vous donne la procédure au cas où elle ne l'est pas.

Le contenu et l'accès au BIOS du PC diffèrent selon la marque (ASUS, Dell, HP, etc).
Ainsi, il faut chercher dans les options avancées (Advanced) et dans la partie Security ou Trusted Computing.
Ensuite pensez à quitter le BIOS en sauvegardant avec l'option exit & save.

Suivez ce guide complet pour ouvrir le BIOS de votre PC :

ASUS ou ASUSROG

  • Ouvrez le BIOS de votre PC ASUS
  • Par exemple sur un PC ASUS, il faut se rendre dans les options avancées du BIOS.
  • Puis cliquez sur Advanced
  • Cherchez l'option Trusted Computing
  • Activez TPM Support et TPM State en le passant sur (Enable)
  • Enfin allez dans le menu Exit pour sauvegarder (saves) et quitter (exit)
Activer TPM sur un PC ASUS
Activer TPM sur un PC ASUS
Bravo ! vous avez réussi à activer TPM dans le BIOS d'un PC ASUS.

HP

  • Ouvrez le BIOS de votre PC HP
  • Rendez-vous ensuite dans le menu Security
  • Activez TPM Support et TPM State en le passant sur (Enable)
  • Enfin enregistrez les modifications et quitter depuis le menu Exit
Activer TPM sur un PC HP
Bravo ! vous avez réussi à activer Le module de plateforme sécurisée (TPM) dans le BIOS d'un PC HP.

Lenovo

Pour vérifier si le module de plateforme sécurisée (TPM) est bien actif sur un PC Lenovo.

  • Ouvrez le BIOS de votre PC Lenovo
  • Rendez-vous ensuite dans le menu Security
  • Vous trouverez alors les options Security Chip
  • Dans l'exemple ci-dessous Security Chip Selection doit être réglé sur Discrete TPM.
Activer TPM sur un PC Lenovo

Enfin un autre exemple pour activer TPM sur un PC Lenovo ThinkPad :

  • Accédez au BIOS de votre PC Lenovo
  • Puis à gauche cliquez sur le menu Security
  • A droite, cliquez sur Security Chip
Comment activer TMP sur PC Lenovo
  • Vérifiez que Security Chip Type est sur TPM 2.0
  • Ensuite que l'option en dessous Security Chip est bien activée sinon activez la
  • Enfin appuyez sur F10 pour enregistrer les modifications du BIOS et le quitter
Comment activer TMP sur PC Lenovo
Bravo ! vous avez réussi à activer TPM dans le BIOS d'un PC Lenovo.

MSI

Toutes les cartes mères MSI ne supportent pas TMP 2.0 : Liste complète de cartes mères supportant le module TPM 2.0 (PDF)

Voici comment activer les support TPM sur un PC MSI

  • Accédez au BIOS de votre PC MSI
  • Puis cliquez sur Advanced
  • Cherchez l'option Trusted Computing
  • Dans cette dernière Security Device Support doit être activé (Enable)
  • Puis allez dans le menu Exit pour sauvegarder (saves) et quitter (exit)
Activer TPM sur un PC MSI

Pour activer TMP sur les BIOS de PC de bureau MSI :

  • Se rendre dans le menu Settings > Security > Trusted Computing
  • Pour Activer TPM 2.0, réglez TPM Device Selection sur PTT
  • Puis appuyez sur ESC pour quitter le BIOS et enregistrez les mdofications
Activer TMP sur les BIOS de PC de bureau MSI
Bravo ! vous avez réussi à activer TPM dans le BIOS d'un PC MSI.

Gigabyte

Les cartes mères et BIOS à base de Gigabyte suivent la même logique pour activer TMP.

Activer TMP sur Gigabyte
  • Réglez TMP Support sur Enable
  • TPM State sur Enabled
  • Appuyez sur la touche F10 pour enregistrer et quitter le BIOS du PC
Activer TMP sur Gigabyte

Depuis les sécurité de Windows 10

Ensuite, vous pouvez être amener à désactive le module de plateforme sécurisée.
Cela se fait dans les sécurité de Windows.

  • Ouvrez les sécurités de Windows depuis l'icône bouclier en bas à droite
  • Puis allez dans le menu Sécurité des appareils
  • Ensuite en bas, cliquez sur Résolution des problèmes du processeur de sécurité
Activer TPM depuis les sécurités de Windows 10
  • Ensuite cliquez sur le bouton Désactiver/activer le module de plateforme sécurisé
Attention, désactiver TPM sur un PC avec un disque chiffré par BitLocker peut entraîner une perte de données.
Assurez-vous d'avoir des sauvegardes et de savoir ce que vous faites.
Activer TPM depuis les sécurités de Windows 10
Bravo ! vous avez réussi à activer ou désactiver le module de plateforme sécurisée (TPM) sur Windows 10.

Activer le module de démarrage sécurisé TPM depuis gpedit.msc

L'éditeur de stratégie de groupe local (gpedit.msc) vous permet aussi de modifier la configuration de démarrage utilisant la technologie TPM.

Pour Activer le module de démarrage sécurisé TPM depuis gpedit.msc :

  • Sur votre clavier appuyez sur la touche
    + R
  • Dans la fenêtre exécutez, saisissez gpedit.msc puis OK.
  • Depuis l'éditeur de stratégies du groupe locale, déroulez à gauche : Configuration de l'ordinateur > Modèles d'administration > Composants Windows > Chiffrement de lecteur BitLocker > Lecteurs du système d'exploitation
  • A droite, double-cliquez sur Exiger une authentification supplémentaire démarrage.
Activer le module de démarrage sécurisé TPM depuis gpedit.msc

Comment vider TPM

Avant de vendre votre PC, il est préférable d’effacer le TPM en toute sécurité sur un ordinateur dont vous êtes sur le point de vous débarrasser.
Aindi, si vous utilisez BitLocker pour chiffrer le disque afin d'effacer les anciens lecteurs SSD, vous devrez effacer le TPM pour détruire la clé de chiffrement afin que personne ne puisse la récupérer.

Enfin parfois avant de réinstaller Windows 10 sur son SSD, on peut avoir besoin de supprimer les clés TPM.

Voici comment faire :

Clear-TPM

L’article Activer/désactiver TPM sur Windows 10, 11 et dans le BIOS de son PC est apparu en premier sur malekal.com.

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

13 février 2020 à 09:30

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender peut parfois être compliqué.
En effet, l'utilisation avancée du Firewall Windows Defender n'est parfois pas simple.

Dans ce tutoriel, nous verrons comment pouvoir gérer facilement ses applications sur le pare-feu de Windows.
Mais surtout comment autoriser/bloquer une application sur le firewall Windows 10 ou Windows 11.

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Le principe est de créer une règle de trafic afin de bloquer les connexions de l'application.
Plusieurs méthodes sont possibles.
Enfin pour autoriser une application sur le firewall Windows Defender, il suffit de désactiver la règle.

On peut d'ailleurs faire la même chose avec les adresses IP : Bloquer une adresse IP avec le pare-feu de Windows Defender

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender de Windows 10, Windows 11

Autoriser une application

Voici comment gérer ses applications depuis les paramètres du pare-feu de Windows.
Vous allez constater que cette méthode n'est pas très pratique et même fastidieuse d'où les autres méthodes proposées dans cet article.

Ouvrir les sécurités de Windows 10
  • Puis cliquez sur Pare-feu et protection du réseau
  • Ensuite dans la liste cliquez sur Autoriser une application ou une fonctionnalité via le Pare-feu de Windows
  • Vous arrivez sur une liste d'application avec des éléments cochés avec deux colonnes Privé et Public
Pour comprendre les deux profils, lire l'article : Les différences entre un réseau public, privé ou domestique sur Windows
  • Cliquez sur Modifier les paramètres

Ainsi vous pouvez donc autoriser ou ne pas autoriser une application à se connecter sur le profil réseau Privé ou Public de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

La liste est par défaut grisée et donc inaccessible.

  • Pour modifier une autorisation du pare-feu : cliquez sur le bouton Modifier les Paramètres. A partir de là, vous pouvez cocher/décocher une application.
  • Pour ajouter une nouvelle application dans le pare-feu : cliquez sur le bouton en bas "Autoriser une application"
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Cliquez sur bouton Parcourir sur la nouvelle fenêtre pour aller chercher l'exécutable de l'application que vous souhaitez ajouter dans la liste.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! vous avez autorisé ou bloqué une application sur le pare-feu Windows Defender

Bloquer une application

via les règles avancées

Pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender, on doit créer une règle avancée.

Pour cela,

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saisissez wf.msc
Comment ouvrir Windows Defender Firewall avancé
  • Sur règles de trafic sortant, faites un clic droit puis Nouvelle règle
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • L'assistant de nouvelle règle de trafic sortant s'ouvre alors
  • Sélectionnez Programmes puis cliquez sur Suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Ensuite cliquez sur Parcourir
  • Naviguez dans votre dossier pour sélectionner l'exécutable de l'application à bloquer sur firewall
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Dans action, sélectionnez bloquer la connexion puis cliquez sur suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin laissez tout coché dans les profils de règles puis cliquez sur Suivant.
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin indiquez un nom à la règle et éventuellement une description
  • Cliquez sur Terminer
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! Vous avez créé une règle pour bloquer votre application
.

Celle-ci apparaît dans la liste avec une icône interdiction.
Un clic droit permet de la désactiver pour autoriser temporairement l'application.
Enfin on peut la supprimer.

Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

En invite de commandes

Enfin on peut bloquer une application sur le pare-feu de Windows en invite de commandes.
Pour cela, il faut utiliser la commande netsh advfirewall firewall.

Inspirez-vous alors de cette commande :

netsh advfirewall firewall add rule name="Bloquer Chrome" program="C:\Program Files (x86)\Google\Chrome\Application\chrome.exe" dir=out action=block profile=public
Enfin pour plus de détails, suivez cet article complet : Pare-feu Windows Defender en invite de commandes avec netsh advfirewall

Windows Firewall Control

Windows Firewall Control permet facilement de configurer et gérer le pare-feu de Windows en créant notamment des règles sur le pare-feu de Windows.
Pour comprendre le fonctionnement de Windows Firewall Control, voici le tuto et en vidéo de présentation de Windows Firewall Control :

Firewall App Locker

Firewall App Blocker est une application gratuite qui permet de gérer facilement vos applications sur le pare-feu Windows.
Vous pourrez autoriser ou bloquer des applications facilement, depuis une liste ou par un clic droit sur l'icône de l'application.

  • L'application se présente sous la forme d'un fichier zip.
  • Décompressez ce dernier dans un emplacement de votre choix.
  • En liste, vous trouverez les applications autorisées ou bloquées.
  • Le cercle rouge barrée indique que l'application est bloquée et celle-ci est aussi écrite en rouge.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Par exemple, ci-dessous Google Chrome est interdit sur le pare-feu Windows, la connexion au site WEB est interdite comme le montre ce message d'erreur "Votre Accès à internet est bloqué".

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Depuis le menu Options, vous pouvez ajouter des menus d'autorisation/déblocage de Pare-feu de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Il est aussi possible d'exporter et importer la liste en cas de réinstallation de Windows, mais aussi pour importer vos règles du pare-feu Windows sur un autre ordinateur.

En vidéo, autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

OneClick Firewall

OneClick Firewall est une programme gratuit de winaero.com qui permet d'ajouter deux entrées dans le menu contextuel de Windows pour autoriser ou bloquer une application.
Le programme OneClick Firewall s'installe dans Windows et donc vous pouvez donc le désinstaller à tout moment pour retirer les entrées du menu contextuel de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows

Hard Configurator

C'est un outil gratuit qui améliore la sécurité de Windows 10 de manière automatique ou non.
Il permet aussi d'ajouter des règles de pare-feu très facilement.
Se reporter à notre tutoriel :

Hard configurator ajouter des règles de pare-feu facilement

Vidéo : Autoriser ou bloquer un programme sur le pare-feu de Windows

Enfin une vidéo qui récapitule toutes les étapes pour créer une règle pour autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

Les bons réglages du pare-feu de Windows Defender

Sur le topic suivant, j'explique comment bloquer quelques processus système qui peuvent être utiliser par des programmes malveillants : 

L’article Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender est apparu en premier sur malekal.com.

❌