FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Les types d’hyperviseurs : hyperviseur de type 1 et de type 2

5 mai 2021 à 10:00

I. Présentation

La virtualisation est une technologie omniprésente en entreprise, mais aussi à la maison lorsqu'il s'agit de se monter un serveur pour faire des tests, ou alors directement sur sa propre machine. La virtualisation s'appuie sur un système que l'on appelle un hyperviseur. Il faut savoir qu'il existe deux types d'hyperviseurs : les hyperviseurs de type 1 et les hyperviseurs de type 2.

Dans un cas comme dans l'autre, pour effectuer de la virtualisation, votre machine doit disposer d'une configuration matérielle supportant la technologie Intel-VT ou AMD-V. Rassurez-vous, c'est une fonctionnalité standard dans les machines vendues depuis plusieurs années désormais.

Je vous propose d'aborder cette notion de "type d'hyperviseur" dans cet article synthétique. Disponible également au format vidéo :

II. Hyperviseur de type 1

Un hyperviseur de type 1 est un système qui s’installe directement sur la couche matérielle du serveur. On parle d'hyperviseur natif.

Ces systèmes sont allégés de manière à se « concentrer » sur la gestion des systèmes d’exploitation invités c'est-à-dire ceux utilisés par les machines virtuelles qu’ils contiennent. Ceci permet de libérer le plus de ressources possible pour les machines virtuelles. Toutefois, il est possible d’exécuter uniquement un hyperviseur à la fois sur un serveur.

Lorsqu'un hyperviseur de type 1 est installé sur une machine, la machine ne peut pas servir à autre chose qu'à faire tourner l'hyperviseur, elle est dédiée à cet usage. Il faut considérer que l'hyperviseur devient le système d'exploitation de la machine.

En fait, les ressources matérielles de votre machine, que ce soit un ordinateur ou un serveur, sont gérées directement par l'hyperviseur en lui-même.

Parmi les hyperviseurs de type 1 on trouve des solutions proposées par de grands éditeurs. Voici quelques noms de solutions : Hyper-V de chez Microsoft, ESXi de chez VMware, Proxmox VE qui se base sur Linux KVM et qui est open source, ou encore Citrix avec Citrix XenServer. VMware est le leader sur le marché avec sa solution VMware ESXi, intégrée notamment dans sa suite vSphere.

Il est à noter que Hyper-V est un cas particulier, car il s'installe en tant que rôle sur une machine Windows (à l'exception d'Hyper-V Server) : il donne l'impression d'être un hyperviseur de type 2, mais ce n'est pas le cas. Il est intégré à Windows de manière à accéder directement au matériel et Windows est en quelque sorte modifié pour être un niveau au-dessus de l'instance Hyper-V.

Les hyperviseurs de type 1 sont ceux que l'on déploie en entreprise lorsque l'on souhaite monter une infrastructure basée sur la virtualisation.

Hyperviseur Type 1
Hyperviseur Type 1 - Représentation synthétique

III. Hyperviseur de type 2

Un hyperviseur de type 2 est un logiciel qui s’installe et s’exécute sur un système d’exploitation déjà en place. On parle d'hyperviseur hébergé. Par exemple, une machine sous Windows 10 sur lequel on va venir installer un hyperviseur (comme n'importe quel autre logiciel) dans le but de créer des VMs.

De ce fait, plus de ressources sont utilisées étant donné qu’on fait tourner l’hyperviseur et le système d’exploitation qui le supporte. Naturellement, il y a moins de ressources disponibles pour les machines virtuelles et les performances sont moindres, car il faut passer par l'OS principal.

L’intérêt qu’on peut trouver c’est le fait de pouvoir exécuter plusieurs hyperviseurs simultanément vu qu’ils ne sont pas liés à la couche matérielle. Néanmoins, dans certains cas ce n'est pas si simple et il peut y avoir des conflits. Mais le réel intérêt, c'est de pouvoir utiliser sa machine pour faire ses tâches habituelles, mais aussi de l'utiliser comme hyperviseur lorsque l'on a besoin : monter une VM pour faire quelques tests, par exemple.

Parmi les hyperviseurs de type 2, on retrouve les solutions suivantes : Oracle VirtualBox qui est gratuit et s'installe aussi bien sur Windows que Linux, VMware Workstation (payant) ainsi que sa déclinaison gratuite VMware Workstation Player. Sur MacOS, on pourra installer VMware Fusion.

Clairement, ces hyperviseurs de type 2 sont idéals pour réaliser des tests sur une machine existante, tout comme peut l'être Hyper-V sur Windows 10. Des tests à la maison ou en entreprise, dans tous les cas, l'hyperviseur de type 2 n'est pas destiné à la production.

Hyperviseur Type 2
Hyperviseur Type 2 - Représentation synthétique
The post Les types d’hyperviseurs : hyperviseur de type 1 et de type 2 first appeared on IT-Connect.

VMware ESXi : Ajouter VMware tools sur pfSense ?

Hey ! Bonjour à toutes et tous ! Aujourd’hui, nous allons de nouveau parler des VMware Tools pour une machine virtuelle qui accueillerait la solution pfSense ! Introduction Oui, je sais ce que vous vous dites au fond de vous : Mais il nous a déjà parlé des VMware Tools pour une machine virtuelle sous …
❌