FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Ryzen 7000 series, G.Skill prépare de la Trident Z5 DDR5-6000 CL30 dédiée

12 août 2022 à 16:38
Mémoire vive DDR5 Trident Z5 de G.Skill

G.Skill prépare son catalogue mémoire à l’arrivée des Ryzen 7000 series. La firme va proposer de la mémoire conçue spécifiquement pour cette nouvelle plateforme AMD.

Le premier produit prévu fait partie de la gamme Trident Z5. L’un des focus est une haute fréquence mais aussi des timings agressifs. Nous aurons également le support de la technologie EXPO dont nous vous parlions dans cette actualité :

Ryzen 7000 et la gestion de la DDR5, un BIOS Gigabyte apporte des réponses

L’annonce des cartes mères X670E il y a quelques jours a permis aux constructeurs de se positionner clairement autour de la DDR5. Beaucoup ont souligné que leurs solutions seront capables de prendre en charge les profils XMP 3.0 d’Intel ou l’EXPO d’AMD. Pour le moment ce dossier n’est cependant pas très clair car AMD n’a pas officiellement confirmé cette technologie EXPO.

Il a été néanmoins confirmé par certains partenaires que l’EXPO est une fonctionnalité dédiée à l’overclocking de la mémoire pour les systèmes AMD Ryzen 7000. Il s’est dit que deux profils d’overclocking seront disponibles afin de profiter d’une fréquence maximale ou de faibles latences.

Pour revenir aux solutions Trident Z5 spéciales Ryzen 7000 series, l’offre, au code produit F5-6000J3038F16G, assure des timings CL30-38-38-96 et une bande passante maximale de 6000 MT / s.

Les processeurs AMD Ryzen 7000 ainsi que la nouvelle cartes mères X670 devraient être lancés le 15 septembre prochain.

Source : WCCFTECH

Cet article Ryzen 7000 series, G.Skill prépare de la Trident Z5 DDR5-6000 CL30 dédiée a été publié en premier par GinjFo.

iPhone 14, une hausse des prix se confirme, que savons-nous ?

12 août 2022 à 15:26
iPhone 13 Pro d'Apple

Nous avançons depuis plusieurs semaines qu’Apple envisage d’augmenter les prix de ses prochains iPhones par rapport à la gamme actuelle. Un nouveau rapport confirme cette hypothèse.

Mauvaise nouvelle pour les fans d’Apple. Tout semble confirmer que l’iPhone 14 sera plus cher que l’iPhone 13. L’analyste Ming-Chi Kuo, dont les informations autour d’Apple se révèlent souvent justes, révèle que le prix de vente moyen, également connu sous le nom d’ASP de l’iPhone va augmenter. Cette nouvelle politique tarifaire d’Apple sera mise en place à l’occasion de la sortie de l’iPhone 14. En clair la firme va profiter du lancement de sa prochaine génération de smartphone pour revoir à la hausse ses prix. Malheureusement le rapport n’évoque pas l’amplitude de cette hausse.

Les informations précédentes à ce sujet ont évoqué à plusieurs reprises qu’Apple réfléchissait à une hausse de 100 $ du prix de tous les modèles, à commencer par l’iPhone standard de base.

iPhone 14, quatre modèles

La gamme iPhone 14 va s’organiser autour de quatre modèles. Nous aurons normalement :

  • L’iPhone 14 équipé d’une dalle de 6,1 pouces,
  • L’iPhone 14 Max équipé d’une dalle de 6,7 pouces,
  • L’iPhone 14 Pro épaulé d’un écran de 6,1 pouces,
  • et l’iPhone 14 Pro Max avec un écran de 6,7 pouces.

Cette semaine dans un Tweet Ming-Chi Kuo a écrit

« Hon Hai / Foxconn est l’un des gagnants de cette augmentation de l’ASP de la gamme iPhone 14. J’ai estimé que l’ASP de la série iPhone 14 augmenterait d’environ 15% (par rapport à l’ASP de la série iPhone 13) (…) »

La gamme iPhone 14 devrait être annoncée en septembre. Des personnes familières du sujet ont déclaré que l’événement aurait lieu en début de mois tandis que la commercialisation se fera une dizaine de jour après. Vous trouverez tous les détails dans notre actualité dédiée.

iPhone 14, une annonce le 6 septembre et une disponibilité le 16 septembre 2022

Cet article iPhone 14, une hausse des prix se confirme, que savons-nous ? a été publié en premier par GinjFo.

Windows 11 build 25179 est disponible, quoi de neuf ?

12 août 2022 à 14:55
Preview de Windows 11 publiée dans la cadre du programme Windows Insider

Depuis quelques heures Microsoft propose une nouvelle Preview de Windows 11. Cette build 25179 n’apporte aucun changement majeur. Il s’agit principalement d’une version axée sur les améliorations et les optimisations.

Disponible en téléchargement, Windows 11 Build 25179 est proposé au travers du canal DEV du programme Windows Insider. Microsoft annonce une mise à jour à destination du dictionnaire d’orthographe. Une liste de mots neutres en termes de langue est déployée. Elle sera normalement synchronisée sur l’ensemble des appareils utilisant le même compte Windows. Cette option est disponible à l’adresse suivante

Paramètres > Comptes > sauvegarde Windows > Mémoriser mes préférences > Préférences de langue.

L’un des faits les plus marquants concerne cependant l’explorateur de fichiers. La version prenant en charge les onglets est désormais déployée sur l’ensemble des machines inscrits sur le canal DEV. La phase de test sur un nombre limité de machine est terminée.

Enfin nous avons quelques améliorations autour des entrées dont l’ajout du clavier Tamil Anjal. A ce sujet Redmond précise qu’il s’agit d’une a d’un clavier très populaire

Nous ajoutons le clavier tamoul Anjal pour la langue tamoule. C’est un clavier populaire pour saisir des caractères tamouls, donc si vous parlez cette langue, essayez-le! Ce clavier est actuellement déployé sur un sous-ensemble d’Insiders pendant que nous évaluons la qualité. Pour l’ajouter (une fois qu’il est disponible), assurez-vous que le tamoul (Inde) est répertorié sous Paramètres > heure et langue > langue et région, puis cliquez sur le bouton « … » à côté de la langue, sélectionnez Options de langue et ajoutez-le à la liste des claviers.

Tout ce petit monde est uniquement disponible sur le canal DEV. Comme souvent Microsoft ne propose aucun calendrier et n’évoque aucune date de déploiement grand public. A noter que Microsoft a également publié pour cette version de nouveaux ISOs d’installation. Vous pouvez les trouver ici.

 

Cet article Windows 11 build 25179 est disponible, quoi de neuf ? a été publié en premier par GinjFo.

Carte graphique Arc Alchemist, Intel va-t-il jeter l’éponge ?

12 août 2022 à 12:23
Intel Arc Alchemist

Une réflexion de Jon Peddie Research n’est pas réjouissante pour Intel et plus particulièrement sa branche graphique. Les solutions Arc Alchemist ont-elles un avenir ?

L’article explique que les derniers résultats financiers d’Intel mettent en lumière une situation difficile à ignorer. Au cours d’un trimestre, le géant a enregistré des pertes, une baisse de marge et de ses ventes tout en abandonnant plusieurs unités commerciales non essentielles. Par exemple, l’unité Optane est désormais de l’histoire ancienne. Créée en 2017, elle n’a jamais réalisé de profit.

Intel met fin à son activité Optane

Depuis l’arrivée de Pat Gelsinger à la tête du groupe, Intel a abandonné six entreprises, économisant ainsi 1,5 milliard de dollars. La grande question désormais est de savoir si la branche dGPU est menacée.

Intel et le dGPU, une aventure bientôt terminée ?

Lancé en 2016, le groupe dGPU s’est armé de Raja Koduri de chez AMD. Depuis, la branche n’a cessé de s’enrichir de talents jusqu’en 2021, date à laquelle est arrivée Tom Petersen de chez Nvidia.

Depuis le 1er trimestre 2021, Intel a commencé à évoquer les performances de son groupe dGPU, connu sous le nom d’AXG, les pertes se montent à 2,1 milliards de dollars. Selon Jon Peddie Research (JBR),  l’investissement d’Intel serait en réalité bien plus important. Le chiffre se situerait aux alentours des 3,5 milliards de dollars.

Il n’est pas surprenant qu’Intel a pris la décision d’investir massivement dans le domaine du dGPU. Ce segment du marché fait face à une demande qui ne cesse de progresser. Les processeurs graphiques sont aujourd’hui présents dans de nombreux domaines allant des Chromebooks aux superordinateurs en passant par le jeu vidéo sans oublier l’IA et le cloud computing. Son rôle ne cesse de prendre de l’importance

JBR note que les résultats d’Intel sur le marché des cartes graphiques gaming sont pour le moment embarrassants. Nous n’avons eu droit qu’à une sortie silencieuse avec quelques OEM et très peu de cartes personnalisées. Les différents résultats divulgués ont été moins que « stellaires » qu’espérés tandis que la date de lancement officielle reste toujours inconnue.

Tout ceci ne serait pas réjouissant si bien que les rumeurs évoquent une situation problématique. Certains n’hésitent plus à annoncer:

La fête est terminée et AXG serait le prochaine filiale d’Intel à être larguée.

La bonne nouvelle est que cette rumeur a été démentie par Raja Koduri sur Twitter.

Nous sommes très attachés à notre feuille de route. Nous sommes en train de monter en puissance Alchemist et nous continuerons à améliorer l’expérience.

Malheureusement, il s’agit juste d’un Tweet et pas d’une déclaration officielle alors que penser…

JBR ajoute:

Intel devrait-il mettre fin à sa branche AXG? Probablement. L’entreprise a commencé le projet il y a six ans. Depuis AMD et Nvidia ont sorti trois générations de nouveaux dGPU incroyablement puissants, et d’autres sont en préparation.

Ajoutons qu’au niveau mondial, quatre nouvelles entreprises ont démarré en Chine et deux nouvelles ont été annoncées aux États-Unis.

Intel doit donc désormais faire face au duo renforcé AMD / Nvidia et six start-ups.

Aux yeux de JBR:

« Peu de PDG supporteraient cela, en particulier lorsqu’ils tentent de repositionner leur entreprise à la suite d’investissements antérieurs malavisés. Gelsinger a été recruté pour nettoyer les choses et revenir aux forces fondamentales d’Intel. Le programme dGPU est noble dans son concept, intrigant dans sa conception présumée mais il s’agit d’une aventure trop grande même pour Intel, surtout en ces jours de restructuration. »

Ainsi JBR conseille:

“La meilleure chose qu’Intel pourrait faire à ce stade est de trouver un partenaire et de vendre sa branche dGPU. Cela pourrait même être déguisé en un mouvement stratégique, tout comme ils l’ont fait en se rapprochant de TSMC pour la fabrication des premiers dGPU.”

 

Cet article Carte graphique Arc Alchemist, Intel va-t-il jeter l’éponge ? a été publié en premier par GinjFo.

MinisForum dévoile ses Mini-PC DeskMini TH60 et TH80 « Tiger Lake »

12 août 2022 à 10:35
Mini-PC DeskMini TH60 et TH80 de MinisForum

MinisForum dévoile deux nouveaux Mini-PC, les DeskMini TH60 et TH80. Basés sur une plateforme Intel H45, ils embarquent un processeur « Tiger Lake ».

Le constructeur met en avant des petits PC polyvalents capables de répondre à différents usages. Cela va du jeu vidéo (simple) à de la bureautique en passant par du multimédia et l’affichage dynamique.

Mini-PC DeskMini TH60 et TH80 de MinisForum

DeskMini TH60 et TH80, détails

Le DeskMini TH60 s’équipe d’un processeur Intel Core i5-11400H. Il dispose de 6 cœurs physiques et 12 cœurs logiques. L’ensemble turbine à 4,5 GHz et s’accompagne d’un cache L3 de 12 Mo. Le contrôleur mémoire assure de son coté le support de la DDR4 à 3200 MHz.

Mini-PC DeskMini TH60 et TH80 de MinisForum

Du coté graphique nous avons l’iGPU du CPU.

Le DeskMini TH80 est une version plus puissante du TH60. Sa mécanique propose un Core i7-11800H, un processeur disposant de 8 cœurs physiques et 16 cœurs logiques. Propulsé à 4,60 GHz il dispose d’un cache L3 de 24 Mo, d’un contrôleur DDR4-3200 et de la même solution graphique embarquée.

Mini-PC DeskMini TH60 et TH80 de MinisForum

Ces Mini-PC affichent des dimensions de 18,2 x 17,7 cm pour une hauteur de 3,6 cm. Ils prennent en charge jusqu’à 64 Go de mémoire DDR4 en mode dual channel. Ils disposent également d’un emplacement M.2 2280 PCIe 4.0 et d’un emplacement en PCIe 3.0. Ils peuvent prendre en charge jusqu’à 3 moniteurs en utilisant un HDMI, un DisplayPort et un port USB-C.

Équipés de 256 ou 512 Go de stockage, ils s’accompagnent de Windows 11 Pro préinstallé. L’alimentation est confiée à un adaptateur secteur 19 V.

Voici leur principal équipement

  • 1 x Port RJ45 2,5 Gigabit Ethernet,
  • 1 x Port USB3.2 Gen1 Type-A,
  • 4 x Port USB3.2 Gen2 Type-A,
  • 1 x USB Type-C,
  • 1 x HDMI ,
  • 1 x DisplayPort,
  • Un bouton Clear CMOS,
  • Jacks audio Micro/Casque.

Nous n’avons pas d’information sur leurs tarifs.

Cet article MinisForum dévoile ses Mini-PC DeskMini TH60 et TH80 « Tiger Lake » a été publié en premier par GinjFo.

DRAM, les baisses de prix vont se poursuivre au moins jusqu’en 2023

12 août 2022 à 10:05
DRAM

Selon les derniers chiffres publiés par TrendForce, les prix de la DRAM vont continuer de baisser. En raison de stocks conséquents, l’offre est plus importante que la demande.

Cette situation n’est pas le fruit du hasard. Avec une production en constante progression, les fabricants coréens ont mécaniquement augmenté l’offre. Ce choix a permis de stimuler les achats auprès des distributeurs et des clients avec des baisse des prix. A cela s’est ajouté l’arrivée de puces mémoire à bas prix. Dans un tel contexte, d’autres fournisseurs n’ont pas d’autre choix que de faire la même chose pour pouvoir se positionner sur un marché en rééquilibrage.

Evolution des prix de la DRAM au T3 et T4 2022 – Source : TrendForce

Evolution des prix de la DRAM au T3 et T4 2022 – Source : TrendForce

Du coup l’ajustement des prix vers le bas est plus violent que prévu. Initialement prévu entre 8 et 13% nous sommes désormais sur une fourchette entre 13 et 18% pour le troisième trimestre 2022. À l’approche du quatrième trimestre, il est difficile d’espérer un nouvel équilibre entre l’offre et la demande permettant de stabiliser les prix.

DRAM, les prix vont continuer de baisser

Les prix de la DRAM « Grand Public » vont donc continuer de baisser jusqu’à ce que l’offre excédentaire soit épuisée. Il est attendu une nouvelle chute des prix entre 3 et 8% au T4.

Bien que le prix actuel de la DDR4 soit relativement bas, les trois principaux fabricants ont encore l’intention de poursuivre la migration vers de nouveaux processus de fabrication. Les coûts seront alors réduits, de sorte que la tendance à la baisse des prix devrait se poursuivre.

Cet article DRAM, les baisses de prix vont se poursuivre au moins jusqu’en 2023 a été publié en premier par GinjFo.

Windows 11, la version 22H2 corrigera le bug des baisses de performance

12 août 2022 à 08:01
Windows 11 de Microsoft

Windows 11 est victime d’un bug problématique. Il provoque une utilisation élevée du processeur. De nombreux rapports sont disponibles sur le Feedback Hub de Microsoft à ce sujet.

Cette utilisation des ressources du processeur n’est pas sans conséquence. Le PC accuse des pertes de performance et le système est ralenti. Apparemment le problème provient d’un processus nommé « sihost.exe ». Il est aussi connu sous le nom de Shell Infrastructure Host. Il s’agit d’un composant de base de Windows. Il est utilisé par le menu démarrer, la barre des tâches et plusieurs autres éléments graphiques importants du système d’exploitation. Par exemple, nous le retrouvons avec l’effet de transparence.

Windows 11, KB5016700 corrige le problème

De multiple raisons peuvent expliquer cette utilisation élevée du processeur par Shell Infrastructure Host. L’une d’elle pourrait être Windows 11 lui-même. Il n’est pas exclu q’un bug affecte l’OS. Pourquoi ? La défaillance est constatée dans différents environnements même après une installation dite propre. En clair des utilisateurs sont victimes de ce problème après une installation à partir de zéro de Windows 11. Du coup aucune application tierce ne peut être mise en cause. Des retours évoquent qu’un simple transfert de fichiers peut s’accompagner d’une utilisation trop importante du processeur.

Il est possible de lire

« Une installation propre de Windows 11 sur un Lenovo ThinkPad-P72 accompagnée de l’installation de toutes les mises à jour fournies par Windows Update. Sihost.exe entre en jeu et engendre un taux d’occupation CPU à 16% et une vitesse de ventilateur élevée.”

Ce problème n’est pas inconnu de Microsoft puisque Windows 11 a reçu une mise à jour (KB5016700) à ce sujet via le programme Windows Insider. Elle apporte officiellement une solution.  Redmond n’entre pas dans les détails et ne donne aucune explique sur l’origine de cette défaillance.

La note de version précise seulement

« Nous avons résolu un problème qui, dans certains cas, oblige sihost.exe à utiliser une grande quantité de CPU. »

 

Cet article Windows 11, la version 22H2 corrigera le bug des baisses de performance a été publié en premier par GinjFo.

Bon Plan, la GeForce RTX 3060 Eagle 12G est à 399.90 €

11 août 2022 à 14:56
GeForce RTX 3060 EAGLE 12G (rev. 2.0) (LHR) de Gigabyte

Si vous étés à la recherche d’une carte graphique gaming taillée pour du Full HD en Full Option, la GeForce RTX 3060 Eagle 13G de Gigabyte est actuellement sous la barre des 400 €.

La belle s’équipe d’un système de refroidissement. Elle profite d’un GPU GA106-300 “Ampere”. Il s’arme de 3584 cœurs CUDA, 112 cœurs Tensors, 28 cœurs Ray-Tracing, 112 TMUs et 48 ROPs. L’ensemble fonctionne à une fréquence de base à 1320 MHz contre 1777 MHz en mode boost. L’équipement comprend 12 Go de GDDR6 calibrés à 1875 MHz et un bus mémoire 192-bit.

GeForce RTX 3060 Eagle de Gigabyte

GeForce RTX 3060 Eagle de Gigabyte

L’ensemble assure une puissance de 12.7 TFLOPs et une bande passante mémoire de 360 Go/s.

Du coté des performances nos tests montrent une mécanique taillée pour répondre aux besoins du Full HD avec du Full Option. Le 1440p est accessible sans trop se poser de question. En termes de puissance, la carte se positionne en dessous d’une GeForce RTX 2080 Super. Nous sommes en gros au niveau d’une RTX 2070. L’activation du Ray Tracing avec la technologie DLSS ne pose pas de problème en 1080p

Pour lire son test complet c’est ici : GeForce RTX 3060 Eagle, le test complet

Cet article Bon Plan, la GeForce RTX 3060 Eagle 12G est à 399.90 € a été publié en premier par GinjFo.

Feuille de route des Radeon RX, RDNA 3 cette année et RDNA 4 en 2024

11 août 2022 à 14:40
Radeon RX d'AMD - Architecture graphique RDNA 3 et 4

AMD a récemment mis à jour sa feuille de route concernant l’évolution de ses solutions graphiques. A l’image de l’architecture processeur Zen nous avons une vue sur deux ans des avancées de l’architecture graphique RDNA.  

L’architecture graphique RDNA 2 est actuellement au cœur de l’offre d’AMD. Cette année elle va laisser sa place à RDNA 3. L’aperçu proposé par AMD est le plus détaillé à ce jour.

Feuille de route 2018 / 2024 - Architecture graphique RDNA

Feuille de route 2018 / 2024 – Architecture graphique RDNA

 

Architecture RDNA 3, les grandes évolutions

Architecture graphique RDNA 3 - les points essentiels

Architecture graphique RDNA 3 – les points essentiels

Avec RDNA 3 AMD promet une augmentation des performances par Watt supérieure à 50% face à RDNA 2. Il s’agit d’une augmentation similaire à celle que nous avons pu observé lors du passage de RDNA à RDNA 2.  Pour y parvenir AMD va s’appuyer sur plusieurs avancées et optimisations.

RDNA 3 va tout d’abord profiter d’une gravure à 5 nm probablement assurée par TSMC. En parallèle plusieurs améliorations de l’architecture sont prévues dont un Infinity Cache de nouvelle génération appelé « pipeline graphique optimisé ». Le point le plus important est probablement la concrétisation d’une année de rumeurs autour de plusieurs demandes de brevet. AMD va introduit une approche « chiplet ». Pour le moment les informations manquent mais la conséquence est connue. Au niveau du GPU nous allons passer d’une solution monolithique à une conception « chiplet », en utilisant plusieurs “puces” plus petites.

L’usage est chiplets est une importante avancée. Elle va permettre de faire évoluer les GPU sans trop être tributaire de la taille de la matrice et des limites de rendement. La contrepartie est que la multiplication des éléments demande de faire circuler dans le GPU une immense quantité de données. De l’innovation est donc attendu de ce coté là, AMD le sait est n’hésite pas à parler de conception de chiplet « avancée ».

Si AMD prépare activement l’arrivée sur le marché de ses Radeon RX RDNA 3, ses équipes travaillent déjà sur la suite, son successeur. L’architecture RDNA 4 est prévue pour 2024. Malheureusement le constructeur reste très vague, il n’y a donc pas grand-chose à disséquer à son sujet. La seule chose connue et que les GPU RDNA 4 seront fabriqués à l’aide d’un « nœud avancé » de quoi espérer une finesse de gravure en dessous des 5 nm.  Du 4 ou du 3 nm sont possibles.

 

Cet article Feuille de route des Radeon RX, RDNA 3 cette année et RDNA 4 en 2024 a été publié en premier par GinjFo.

GeForce RTX 3060 Cute Pet, Yeston propose de “mignon”

11 août 2022 à 11:18
GeForce RTX 3060 Cute Pet de Yeston

Yeston est à l’origine d’une GeForce RTX 3060 originale, la GeForce RTX 3060 Cute Pet. La belle profite d’une robe au look particulier s’adressant en priorité à un jeune public.

La carte embarque un GPU GA106 classique et ne propose aucune fréquence boostée en sortie de carton. Le constructeur ne vise pas la première place des cartes graphiques les plus rapides sur ce segment de prix. L’objectif est différent puisque la belle est probablement l’une des versions personnalisées les plus mignonnes de la GeForce RTX 3060.

GeForce RTX 3060 Cute Pet de Yeston GeForce RTX 3060 Cute Pet de Yeston GeForce RTX 3060 Cute Pet de Yeston GeForce RTX 3060 Cute Pet de Yeston

Le système de refroidissement s’appuie sur un unique ventilateur en charge de propulser l’air au travers d’un dissipateur thermique occupant toute la surface du PCB. L’ensemble se veut compact. Avec une longueur de 188 mm elle vise les configurations Mini-ITX. Sous le capot nous retrouvons 3584 cœurs CUDA accompagnés de 12 Go de GDDR6 calibrés à 15 Gbps. L’alimentation nécessite un connecteur PCIe 8 broches.

A noter que cette GeForce RTX 3060 Cute Pute n’est pas la première de son genre. En début d’année Yeston a dévoilé la Radeon RX 6500 XT Cute Pet au look très similaire. Nous avons eu également droit en 2019 à la Radeon RX 580 CUTE PET.

Radeon RX 580 "CUTE PET"

Pour revenir à cette RTX 3060 Cute Pute elle est affiché aux alentours des 400 €. Malheureusement sa commercialisation n’est assurée qu’en Chine.

Cet article GeForce RTX 3060 Cute Pet, Yeston propose de “mignon” a été publié en premier par GinjFo.

MEG Ai1300P PCIE5, MSI annonce un bloc ATX 3.0 de 1300W Full modulaire et 80Plus Platinum

11 août 2022 à 10:39
Alimentation ATX 3.0 MEG Ai1300P PCIE5 de MSI

MSI dévoile la MEG Ai1300P PCIE5. Cette alimentation full modulaire répond aux critères de la norme ATX 3.0. Comme son nom le laisse deviner sa puissance est de 1300 Watts.

L’ATX 3.0 a l’objectif principal d’aider à fournir plus de fiabilité et une meilleure efficacité énergétique au cœur de nos PC. Cette norme permet également de fournir beaucoup de puissance à une carte graphique. Nous retrouvons une amélioration de l’efficacité a faible charge et la présence d’un nouveau connecteur d’alimentation. Nommé PCIe 5.0 12VHPWR il se dote de 12 + 4 broches au lieu des 6 ou 8 broches traditionnelles. Avec ce nouveau connecteur PCIe 5.0, l’alimentation peuvent fournir jusqu’à 600 watts de puissance via un unique faisceau.

Alimentation ATX 3.0 MEG Ai1300P PCIE5 de MSI

Cette MEG Ai1300P PCIE5 est entièrement conforme aux normes PCIe 5.0 et ATX 3.0. Elle dispose de ce connecteur 12VHPWR à 16 broches en natif afin d’étre opérationnelle  pour toutes les futures cartes graphiques hautes performances.

MSI ajoute

Selon PCI-SIG, les cartes graphiques sont capables de dépasser leur puissance maximale de 3 fois. C’est particulièrement le cas pour les cartes graphiques hautes performances telles que la NVIDIA GeForce RTX 3090 Ti ou les prochaines cartes graphiques NVIDIA. On pense que les prochaines cartes graphiques auront besoin de 600 W de puissance et auront des excursions de puissance allant jusqu’à 1800 W. Cette demande ne dure que 100 microsecondes mais peut perturber fortement le système. Ces excursions de puissance sont également connues sous le nom de pics de puissance […] La  MEG Ai1300P PCIE5 peut atteindre en toute sécurité un pic de puissance totale de 200% sa puissance.

Le bloc propose une gestion 100% modulaire permettant de brancher que le stric minimum. Nous remarquons aussi sur l’un des clichés un connecteur USB permettant probablement une gestion plus poussée via un soft sous Windows.

Nous n’avons pas d’information sur son tarif et son système de refroidissement. Le bloc répond aux contraintes de label 80Plus Platinum. Nous avons ainsi l’assurant d’un haut rendement limitant le gaspillage énergétique et les besoins en refroidissement. A ce sujet MSI indique seulement que le refroidissement est intelligent. En clair il doit s’adapter automatiquement au besoin de quoi proposer probablement un mode fanless à faible charge.

Cet article MEG Ai1300P PCIE5, MSI annonce un bloc ATX 3.0 de 1300W Full modulaire et 80Plus Platinum a été publié en premier par GinjFo.

Arc A750 Vs GeForce RTX 3060, selon Intel Nvidia doit revoir sa copie

11 août 2022 à 10:05
Tests Intel – Arc A750 Vs GeForce RTX 3060

Intel est à l’origine de la publication d’un test complet de sa carte graphique Arc A750. Au travers de 50 benchmarks la belle a été confrontée à la GeForce RTX 3060 sous les API DirectX 12 et Vulcan.

Selon Intel la GeForce RTX 3060 est battu quelque soit l’environnement et la définition. Ainsi l’A750 est

  • 3% plus rapide sous DirectX 12 en 1080p,
  • Environ 5% sous DirectX 12 plus rapide à 1440p,
  • 4% plus rapide sous l’API Vulkan en 1080p,
  • 5% plus rapide sous l’API Vulkan en 1440p.

Tous les tests ont été effectués sans l’activation du Ray Tracing. De même les technologies  XeSS et DLSS n’ont pas été activée. Il est intéressant de noter que sous les 6 titres exploitant l’API Vulkan l’avance de la solution Intel est constante.

Tests Intel – Arc A750 Vs GeForce RTX 3060 Tests Intel – Arc A750 Vs GeForce RTX 3060 Tests Intel – Arc A750 Vs GeForce RTX 3060 Tests Intel – Arc A750 Vs GeForce RTX 3060

Par contre sous DirectX 12 si le bilan est à la faveur de l’A750, dans le détail le classement est fluctuant selon les moteurs de jeu. Dans « Dolmen », par exemple, la RTX 3060 assure une framerate de 347 FPS contre 263 pour l’Arc tandis que dans Resident Evil VIII l’A750 propose du 160 FPS contre 133 FPS de la RTX 3060.

Concernant la disponibilité de la solution graphique Intel, aucun calendrier précis n’est encore connu. Intel a seulement déclaré que le lancement est prévu pour « plus tard cette année ».

Voici les détails des deux configurations utilisées pour ces tests.

Tests Intel – Arc A750 Vs GeForce RTX 3060 Tests Intel – Arc A750 Vs GeForce RTX 3060

Source : Intel via TechPowerUp

Cet article Arc A750 Vs GeForce RTX 3060, selon Intel Nvidia doit revoir sa copie a été publié en premier par GinjFo.

Microsoft abandonne Windows Server 20H2, que faut-il faire ?

11 août 2022 à 08:01
Windows Server de Micosoft

Le Patch Tuesday du mois d’aout 2022 ne propose pas que des mises à jour cumulatives. C’est également l’évènement annonçant la fin de vie de Windows Server 20H2.

En clair cette grande maintenance est le dernier cycle de correctifs pour ce système d’exploitation.  En d’autres termes, Microsoft ne publiera plus d’autres mises à jour et améliorations de sécurité. L’unique solution pour continuer à profiter de correctif est de mettre à niveau sa machine.

Sans eux, elle va progressivement être confrontée à des risques de piratage de plus en plus importants. Etant donné qu’il s’agit d’un système d’exploitation serveur les implications en matière de sécurité sont très préoccupantes.

Microsoft explique

Windows Server 20H2 est en fin de service aujourd’hui, le 9 août 2022. Après le 9 août 2022, ces appareils ne recevront plus de mise à jour mensuelle de sécurité et de qualité contenant une protection contre les dernières menaces de sécurité. Pour continuer à recevoir des mises à jour de sécurité et de qualité, Microsoft recommande d’effectuer la mise à jour vers la dernière version de Windows Server. Nous continuerons à assurer la maintenance des éditions suivantes :

  • Windows 10 Entreprise et Éducation,
  • Windows 10 IoT Entreprise,
  • Windows 10 Entreprise multisession ?
  • Windows 10 sur Surface Hub.

Microsoft prévient également que le 9 août a également vu le retrait du canal semi-annuel Windows Server.  Le géant précise

Cela marque également le retrait du canal semi-annuel (SAC) Windows Server. Il n’y aura pas de futures versions SAC de Windows Server. Windows Server passe au canal de maintenance à long terme (LTSC) en tant que canal de publication principal. Les clients qui utilisent Windows Server SAC doivent passer à Azure Stack HCI. Alternativement, les clients peuvent utiliser le canal de maintenance à long terme de Windows Server.

Des informations complètes sur Windows Server et les options de maintenance actuelles sont disponibles sur cette page.

Cet article Microsoft abandonne Windows Server 20H2, que faut-il faire ? a été publié en premier par GinjFo.

Faille de sécurité SQUIP, votre processeur AMD est-il concerné ?

11 août 2022 à 07:50
Processeur Ryzen 7 2700X d'AMD

Des chercheurs en sécurité ont découvert une faille dans les processeurs AMD. Exploitée elle permet de divulguer des informations. Cette vulnérabilité se nomme SQUIP.

Après les puces Intel Core de 10, 11 et 12ième génération c’est au tour des processeurs AMD de dévoiler certaines faiblesses. Les puces à l’architecture Zen 2 et 3 sont affectés par une vulnérabilité de sécurité que les recherches ont nommée SQUIP. Il s’agit d’une attaque par canal auxiliaire qui cible les planificateurs de CPU.

L’information est issue d’un document de recherche rédigé par des chercheurs de Lamarr Security Research, de l’Université de technologie de Graz et du Georgia Institute of Technology. Cette vulnérabilité affecte certains processeurs AMD. Le document s’accompagne de détails techniques sur la vulnérabilité en question. Elle touche les planificateurs de CPU des processeurs AMD. SQUIP est la première attaque par canal auxiliaire sur les files d’attente des planificateurs. Selon les tests effectués cette faille est problématique puisqu’elle permet d’extraire des données sensibles d’une victime en moins de 45 minutes.

Faille SQUIP, liste des CPU AMD concernés

Des mesures d’atténuation matérielles et logicielles sont suggérées dans le document. L’une des options les plus simples consiste à désactiver la technologie SMT mais il faut se préparer à une baisse importante des performances en multicœurs.

Voici la liste des processeurs AMD concernés.

  • Ryzen 2000, 3000 et 5000 séries,
  • Ryzen 4000 et 5000 séries avec iGPU Radeon,
  • Ryzen Threadripper de 2e et 3e génération,
  • Ryzen Threadripper PRO,
  • Processeurs mobiles Athlon 3000 avec solution graphique Radeon,
  • Processeurs mobiles Ryzen 2000 et 3000,
  • Ryzen 3000, 4000 et 5000 avec solution graphique Radeon,
  • Athlon 3000 series avec solution graphique Radeon (Chromebook),
  • Processeurs mobiles Athlon avec solution graphique Radeon (Chromebook),
  • Processeurs Ryzen 3000 série avec solution graphique mobile, (Chromebook)
  • Processeurs EPYC de 1ère, 2ème et 3ème génération.

Si vous ne connaissez pas la référence exacte de votre processeur, voici un moyen de la dénicher sous Windows 10 et 11. L’information se trouve dans l’application “Information système“. Il suffit de taper son nom dans le champ de recherche de la barre des tâches puis de l’exécuter.

AMD ne prévoit pas de publier d’atténuations du noyau ou de mises à jour de microcode pour les processeurs concernés. La firme préfère transférer le problème aux mains des développeur en leur recommandant d’utiliser les meilleures pratiques de développement…

Ressource utiles

 

Cet article Faille de sécurité SQUIP, votre processeur AMD est-il concerné ? a été publié en premier par GinjFo.

Windows 11 et  KB5016616, quoi de neuf ?

10 août 2022 à 17:02
Windows 11 de Microsoft

Le Patch Tuesday du mois d’aout 2022 donne naissance à la mise à jour cumulative Windows KB5016629. Elle vise les PCs sous Windows 11.

Le focus est la sécurité. Nous avons le colmatage de 54 failles dont 13 sont jugées comme critiques. Voici les détails :

Windows 11 et  KB5016616, une nouveauté et des corrections de bugs

En parallèle Microsoft corrige un problème qui pouvait empêcher l’ouverture du menu Démarrer. Le reste reprend le contenu de la Preview KB5015882 publiée le 21 juillet dernier. Il comprend des correctifs, des améliorations et une nouveauté.  Microsoft ajoute la possibilité d’activer les notifications urgentes même si focus assist est en mode “ne pas déranger”. Une nouvelle option est disponible lors de la première connexion afin de proposer une mise à niveau vers la toute dernière version de Windows 11. L’explorateur de fichiers est la cible d’un correctif afin de résoudre des problèmes de plantages.

A ce sujet le géant explique

Nous avons résolu un problème à l’origine d’un plantage d’explorer.exe lorsque vous utilisez les boutons de lecture et de pause du clavier sur certains appareils. Nous avons également corrigé un problème à l’origine d’un plantage de l’explorer.exe lorsque vous utilisez le menu contextuel du menu Démarrer (Win+ X) et qu’un moniteur externe est connecté à votre appareil.

Suite au déploiement de « search highlights » une nouvelle stratégie pour activer cette fonctionnalité sur les ordinateurs d’une entreprise est disponible.

Nous n’avons aucun nouveau problème connu. Le seul bug sans correction est issu d’une version précédente. Il est à l’origine d’un arrêt des onglets du mode IE du navigateur Microsoft Edge.

KB5015882 est distribuée au travers du service Windows Update. Vous pouvez aussi la télécharger pour des installations hors ligne via le portail Microsoft Update Catalog. Cela permet de mettre à jour plusieurs PC sans avoir besoin de télécharger le même package à chaque fois. C’est aussi une solution pour résoudre certains problèmes via Windows Update.

Cet article Windows 11 et  KB5016616, quoi de neuf ? a été publié en premier par GinjFo.

Windows 10 et  KB5016616, quoi de neuf ?

10 août 2022 à 16:46
Windows 10 de Microsoft

Dans le cadre du Patch Tuesday du mois d’aout 2022, Microsoft déploie plusieurs mises à jour cumulatives dont KB5016616. Elle vise les PCs sous Windows 10 20H2, 21H1 ou 21H2.

Le focus de cette grande maintenance mensuelle est la sécurité. A ce sujet KB5016616 corrige pas moins de 58 vulnérabilités dont 12 sont critiques et 46 importantes. Voici le détails des failles critiques

En parallèle Microsoft propose quelques améliorations. Nous avons des corrections de bugs visant le serveur d’autorité de sécurité local, l’affichage dans la zone de notification et l’impression. Pour cette dernière une défaillance est à l’origine de la création de files d’attente d’impression en double.

Windows 10 et  KB5016616, une nouveauté et des corrections de bugs

A tout ceci s’ajoute l’ensemble du contenu proposé par la « Preview » de KB5015878. Cela comprend la possibilité de recevoir des notifications importantes lorsque focus assist est en mode « Ne pas déranger ». Les stations d’accueil ne perdent plus leur connectivité Internet en sortie de mode Veille tandis que la lecture consécutive de clips vidéo dans les jeux sous l’API DirectX 12 ne pose plus de problème. Redmond explique avoir ajoutédes fonctionnalités qui améliorent l’expérience de mise à niveau du système d’exploitation et les problèmes de lecture des effets sonores avec certains jeux exploitant l’API XAudio sont corrigés.

Enfin le bug de hauteur de la zone de recherche lorsque plusieurs moniteurs ayant des définitions différentes est résolu ainsi que le problème empêchant l’ouverture de certains outils de dépannage.

KB5016616 est distribuée au travers du service Windows Update. Vous pouvez aussi la télécharger pour des installations hors ligne via le portail Microsoft Update Catalog. Cela permet de mettre à jour plusieurs PC sans avoir besoin de télécharger le même package à chaque fois. C’est aussi une solution pour résoudre certains problèmes via Windows Update.

Cet article Windows 10 et  KB5016616, quoi de neuf ? a été publié en premier par GinjFo.

Windows 10 et 11, le Patch Tuesday d’aout 2022 débute, tous les détails

10 août 2022 à 16:03
Patch Tuesday de Microsoft

Le Patch Tuesday du mois d’aout 2022 a débuté. Il donne naissance à plusieurs mises à jour cumulatives Windows. Le focus est la sécurité mais nous avons aussi des corrections de bugs.

Tout ce contenu est distribué au travers de différents canaux dont les services Windows Update (WUS) et Windows Server Update (WSUS). Bien que le téléchargement et l’installation soient automatiques, des liens directs sont aussi disponibles. Toutes ces mises à jour de sécurité sont dites cumulatives. Elles incluent l’ensemble des précédentes mises à jour. En clair il suffit d’installer la version la plus récente pour mettre totalement à jour son PC.

A noter que nous avons aussi des mises à jour de sécurité pour .Net Core, Azure, Microsoft Office, Microsoft Windows Support Diagnostic Tool, Visual Studio et d’autres produits du groupe.

Patch Tuesday d’aout 2022, les derniers actualités

Windows et le Patch Tuesday du mois d’aout 2022

Dans le cadre d’un support étendu Microsoft corrige 29 vulnérabilités dans Windows 7.  Pas moins de 9 failles sont jugée critiques. Cela concerne

Windows 8.1 est concerné par 39 vulnérabilités dont 10 sont jugées comme critiques. Nous retrouvons

Windows 10 20H2, 21H1 et 21H2 sont la cible de 58 vulnérabilités dont 12 sont critiques et 46 importantes. Nous avons

Enfin Windows 11 est concerné par 54 vulnérabilités dont 13 sont critiques.

Tout ce beau monde est corrigé au travers de différentes mises à jour dont voici les liens

Enfin voici les liens directs pour un téléchargement et une installation manuelles.

Windows 7 et Server 2008 R2

Windows 8.1 and Windows Server 2012 R2

Windows 10 (version 20H2, 21H1, 21H2)

Windows 11

Cet article Windows 10 et 11, le Patch Tuesday d’aout 2022 débute, tous les détails a été publié en premier par GinjFo.

Ryzen 9 7000 series, AMD a prévu une nouvelle boite d’emballage

10 août 2022 à 15:07
Ryzen 9 7000 serie, la nouvelle boite d'emballage ?

La prochaine génération de processeur Ryzen devrait introduire de nouvelles boites d’emballage. Un premier cliché fait son apparition.

Proposé par nos confrères de chez VideoCardz nous avons photo représentant une prétendue boite d’emballage d’un processeur Ryzen 7000. Pour le moment il est difficile de se positionner. En clair il manque des informations permettant de confirmer sa réalité. L’image serait issue d’une présentation interne d’AMD.

Ryzen 9 7000 serie, la nouvelle boite d'emballage ?

A noter que ce packaging fait référence aux offres « premium » dont la tarification dépasse les 500 €. Il est possible que nous ayons des boites différentes pour les puces des gammes Ryzen 7 et Ryzen 5.

Sur la question de la politique tarifaire, les rumeurs évoquent un positionnement proche de celui des Ryzen 5000 series. Voici ce qui est censé se produire

  • Prix conseillé du Ryzen 7 7700X = Prix conseillé du Ryzen 7 5700X,
  • Prix conseillé du Ryzen 7 7800X > Prix conseillé du Ryzen 7 5800X,
  • Prix conseillé du Ryzen 9 7xy0X > Prix conseillé du Ryzen 9 5xy0X

Il est intéressant de noter que cette fuite autour des prix indique que le Ryzen 7 7800X est bien au programme. Par contre les rumeurs ne le confirment pas encore. L’annonce des Ryzen 7000 series serait programmée pour le 29 aout prochain et la commercialisation pour le 15 septembre.

Cet article Ryzen 9 7000 series, AMD a prévu une nouvelle boite d’emballage a été publié en premier par GinjFo.

Ryzen 7000 et la gestion de la DDR5, un BIOS Gigabyte apporte des réponses

10 août 2022 à 14:44
Processeur Ryzen 7000 series d’AMD

Une fuite d’un BIOS Gigabyte visant ses cartes mères X670E dévoile des informations concernant la prise en charge de la DDR5. Nous avons des détails sur les optimisations « DDR5 » prévues pour la plateforme Desktop Ryzen 7000, nom de code « Raphael ».

Ce BIOS est basé sur l’AGESA 1.0.0.1. Nous avons la confirmation qu’AMD va proposer une technologie alternative à l’XMP 3.0 d’Intel. Elle est connue sous le nom de EXPO, contraction de EXtended Profiles for Overclocking. A noter qu’il ne s’agit pas vraiment d’une révélation puisque nous parlions déjà de cette technologie en début d’année. A l’époque son appellation était RAMP, acronyme de Ryzen Accelerated Memory Profile.

Ryzen 7000 « Raphael » et la DDR5, c’est quoi la technologie RAMP ?

Par contre nous apprenons qu’EXPO prendra en charge deux profils « principaux » axés sur la bande passante ou de faible latence. Il sera possible d’agir sur les timings pour chacun des quatre canaux DDR5. Du coté fréquence, la valeur maximale possible pour l’Infinity Fabric sera de 3000 MHz.

Du côté de la carte mère X670E de Gigabyte, nous retrouvons les options de synchronisation mémoire suivantes :

  • Dram ODT impedance RTT_NOM_WR
  • Dram ODT impedance RTT_NOM_RD
  • Dram ODT impedance RTT_WR
  • Dram ODT impedance RTT_PARK
  • Dram ODT impedance DQS_RTT_PARK
  • Processor ODT impedance
  • Processor DQ drive strengths
  • Dram DQ drive strengths
  • Processor CK drive strengths
  • Processor CA drive strengths
  • Processor CS drive strengths
  • DDR RAS (tab)
  • DDR Training Options (tab)
  • DDR Data Eye (tab)

En parallèle Wccftech avance quelques données concernant le « sweet spot » de la mémoire DDR5 des Ryzen 7000. La DDR5-6000 devrait assurer les meilleures performances au travers d’un rapport 1: 1 avec la fréquence de l’Infinity Fabric. L’usage de mémoire plus rapide nécessitera probablement un rapport de type 1: 2 bien moins intéressant pour du gaming.

La gamme de processeur Ryzen 7000 sera normalement commercialisée le 15 septembre prochain.

Cet article Ryzen 7000 et la gestion de la DDR5, un BIOS Gigabyte apporte des réponses a été publié en premier par GinjFo.

❌