FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

TPM : C’est quoi et comment l’activer ?

Le TPM est connu certainement pour bon nombre d’entre nous (je parle ici des techos), cependant il y a de grandes chances qu’il soit découvert par bien du monde puisqu’il fait partie des prérequis pour le future système d’exploitation de Microsoft : Windows 11. Le TPM pour Trusted Platform Module est une solution de sécurité, …

Windows 11 : Vérifier si tous les prérequis sont respectés avec WhyNotWin11

Je vous en parlais hier, Microsoft à sortit un outil pour vérifier la compatibilité de Windows 11 est respecté, le seul problème c’est qu’il vous dit si vous êtes éligible ou non à Windows 11 sans pour autant vous donner les détails de ce qui peut bloquer l’installation du dernier OS de Microsoft. Microsoft a …

GPO – Windows Update : comment gérer les heures d’activités de Windows ?

20 juillet 2021 à 13:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment configurer les heures d'activités définies dans Windows Update au sein de Windows 10 ou Windows Server, directement par GPO (stratégie de groupe).

Lorsque Windows installe des mises à jour sur votre machine, il doit redémarrer pour finaliser l'installation des mises à jour. Si vous ne redémarrez pas régulièrement votre machine, ce qui est le cas sur un serveur, Windows peut décider de redémarrer tout seul. Que ce soit sur un ordinateur ou un serveur, s'il y a un redémarrage en pleine production, on ne va pas spécialement apprécier... À juste titre.

Microsoft permet de configurer les heures d'activités pour définir une plage horaire pendant laquelle la machine n'est pas autorisée à redémarrer d'elle-même. C'est ce que nous allons apprendre à configurer dans ce tutoriel.

II. Windows Update - configurer les heures d'activité sous Windows 10

Commençons par regarder les paramètres au sein d'une machine Windows 10, avant de parler de la GPO que vous pourriez déployer sur votre parc informatique et vos serveurs.

Cliquez sur le menu "Démarrer" et accédez au menu "Paramètres". Ensuite, cliquez sur "Mise à jour et sécurité" puis sur la gauche sur "Windows Update".

Au sein du panneau de configuration de Windows Update, cliquez sur "Modifier les heures d'activité".

Par défaut, Windows détermine lui-même les heures d'activité en fonction de l'utilisation que vous faites de votre machine. Pour personnaliser la plage horaire, il faut passer sur l'état "Désactivé" le paramètre "Ajuster automatiquement les heures d'activité de cet appareil en fonction de l'activité".

Ensuite, cliquez sur le bouton "Modifier".

Vous avez la possibilité de définir l'heure de début et l'heure de fin. Lorsque c'est fait, cliquez sur "Enregistrer".

Windows 10 Heures d'activité

Voilà, c'est fait, votre machine est configurée !

III. Windows Update - configurer les heures d'activité par GPO

Basculons maintenant sur le contrôleur de domaine pour configurer une GPO qui va permettre de configurer les heures d'activité. Cette GPO pourra s'appliquer aux ordinateurs de votre parc et/ou à vos serveurs, même si la plage définie ne sera peut-être pas la même dans les deux cas.

Note : si vous souhaitez utiliser des plages différentes, vous devez créer plusieurs GPO.

Je vous laisse créer une GPO et la modifier. Vous devez parcourir les paramètres de cette façon :

Configuration ordinateur > Modèles d'administration > Composants Windows > Windows Update

Ce qui vous permettra de trouver le paramètre suivant :

Désactiver le redémarrage automatique pour les mises à jour pendant les heures d'activité

Nous allons configurer ce paramètre pour définir l'état "Activé". Il faudra définir une heure de début et une heure de fin : ce qui donnera une plage horaire.

Microsoft précise que ce paramètre n'a pas d'effet si vous configurez l'un des deux paramètres suivants (ou les deux) :

  • Pas de redémarrage automatique avec des utilisateurs connectés pour les installations planifiées de mises à jour automatiques
  • Toujours redémarrer automatiquement à l'heure planifiée

GPO - Heures d'activité Windows Update

La GPO étant prête, il reste à l'appliquer sur une ou plusieurs unités d'organisation, puis à tester.

Prenez un poste sur lequel s'applique la GPO, exécutez la commande "gpupdate /force" et redémarrez la machine.

Dès que c'est fait, retournez dans les paramètres de Windows Update, vous devriez voir la mention "Votre organisation gère certains paramètres". Cliquez sur le lien en dessous : "Afficher les stratégies de mise à jour configurées".

On peut voir que deux paramètres sont définis : l'heure de début d'activité et l'heure de fin d'activité.

Désormais, vous savez comment configurer les heures d'activité de Windows Update sur vos machines et vos serveurs !

The post GPO – Windows Update : comment gérer les heures d’activités de Windows ? first appeared on IT-Connect.

Word Microsoft 365 – Comment désactiver le mode sombre par défaut ?

Bonjour à toutes et tous ! Nous nous retrouvons dans un nouvel article qui cette fois-ci est là pour faire le partage d’une petite astuce sous Word de la version Microsoft 365. Introduction Depuis les dernières mises à jour de Microsoft 365 et si vous êtes un utilisateur d’un des thèmes Noir ou Gris foncé …

WSUS Offline Update – Mettre à jour une machine Windows sans Internet

30 août 2021 à 10:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment utiliser le logiciel WSUS Offline Update pour mettre à jour une machine Windows (poste de travail ou serveur) qui n'a pas de connexion Internet ou qui n'est pas connectée au réseau.

Au sein d'un parc informatique, il n'est pas rare d'avoir des machines déconnectées du réseau local et qui n'ont pas Internet. Je pense notamment aux postes de travail associés à des machines-outils, par exemple. Le fait que la machine soit isolée du réseau ne doit pas vous empêcher de maintenir à jour son système d'exploitation. Oui, d'accord, mais comment obtenir les mises à jour ?

On pourrait s'amuser à télécharger les fichiers de mises à jour depuis le site Microsoft Catalog et à procéder à l'installation. Pas facile de savoir ce qu'il faut réellement télécharger et surtout c'est chronophage. Avec WSUS Offline Update, nous allons pouvoir rendre la mise à jour des postes déconnectés un peu moins pénible.

Voici les fonctionnalités principales de WSUS Offline Update :

  • Télécharger en mode hors ligne les mises à jour de Windows 10 ou Windows 8.1
  • Télécharger en mode hors ligne les mises à jour de Windows Server 2019, Windows Server 2016 ou Windows Server 2012 R2
  • Télécharger en mode hors ligne les mises à jour d'Office 2016, Office 2013 et Office 2010 (pas d'Office 2019, dommage)
  • Copier les mises à jour téléchargées sur un support USB ou un dossier réseau
  • Créer un fichier ISO d'installation des mises à jour

Ce logiciel gratuit est téléchargeable sur le site officiel : Télécharger - WSUS Offline Update

II. Utilisation de WSUS Offline Update

Après l'avoir téléchargé, vous obtenez un ZIP avec un dossier "wsusoffline" à l'intérieur. C'est dans ce même dossier que vous allez trouver l'exécutable (portable) : UpdateGenerator.exe.

Cet exécutable donne accès à une interface graphique. Pour sélectionner les produits Microsoft qui vous intéressent, vous devez naviguer entre les différents onglets : Windows, Office, Legacy Windows et Legacy Office. Ensuite, cochez les petites cases correspondantes aux versions et aux langues que vous souhaitez télécharger.

Dans l'exemple ci-dessous, je télécharge seulement les mises à jour pour Windows 10 version 1909 et en 64 bits.

En complément, sur la partie inférieure vous pouvez cocher "Include C++ Runtime Libraries and .NET Frameworks" pour obtenir les paquets liés à .NET et les mises à jour associées. Dans le même esprit, si vous souhaitez les mises à jour des définitions de Windows Defender, cochez l'option "Include Windows Defender definitions".

Pour copier les mises à jour sur une clé USB, un disque externe ou vers un emplacement réseau, cochez l'option "Copy updates for selected products into directory" sous "USB medium" et précisez le chemin. Si vous cochez l'option "Clean up target directory", le contenu du répertoire distant sera supprimé avant de commencer la copie.

Note : le téléchargement des mises à jour et très gourmand en espace disque alors si vous prenez plusieurs produits et plusieurs versions, prévoyez large. Pour vous donner un ordre d'idée : pour les mises à jour de Windows 10 v1909 64 bits, l'outil a consommé environ 7 Go sur ma machine. J'ai déjà eu le cas où le téléchargement d'un produit a occupé 13 Go.

Par défaut, WSUS Offline Update va télécharger les mises à jour à partir d'Internet et des serveurs de Microsoft. Si vous avez un serveur WSUS en local, vous pouvez l'utiliser.

Le téléchargement sera plus ou moins long en fonction du débit et des performances de votre machine. Dans tous les cas, je crois que c'est le moment de faire une pause café, car même avec la fibre il faut prévoir une dizaine de minutes ! 🙂

Téléchargement des mises à jour avec WSUS Offline Update
Téléchargement des mises à jour avec WSUS Offline Update

À la fin de l'installation, l'assistant vous propose d'afficher le fichier de log.

Les mises à jour téléchargées seront stockées à l'emplacement suivant :

<chemin vers le dossier de wsusoffline>\wsusoffline\client

Par exemple :

C:\Users\Administrateur\Downloads\wsusoffline\client

Dans ce dossier, il y a ensuite un dossier par produit. Par exemple pour Windows 10 x64, ce sera le dossier "w100-x64" et au sein de son sous-dossier nommé "glb", on voit les paquets d'installation autonomes.

C:\Users\Administrateur\Downloads\wsusoffline\client\w100-x64\glb

C'est le contenu du dossier nommé "client" qui va nous intéresser pour mettre à jour le poste client qui n'a pas de connexion Internet. Dans la majorité des cas, on passera par une clé USB pour faire l'installation sur le poste hors ligne puisqu'il n'est pas connecté au réseau (d'où l'intérêt de l'option "Copy updates for selected products into directory" sous "USB medium".

III. Mettre à jour le poste client Windows (hors ligne)

Le dossier "client" étant sur le poste client à mettre à jour, nous allons procéder à la mise à jour. Pour cela, au sein du dossier "client", exécutez "UpdateInstaller.exe" (à ne pas confondre avec UpdateGenerator.exe).

Une fenêtre va apparaître, cliquez tout simplement sur "Start", mais lisez ce qui suit avant d'aller trop vite.

Si vous souhaitez que la machine soit arrêtée à la fin de l'installation, cochez l'option "Shut down on completion" au préalable. Par ailleurs, je vous recommande de conserver l'option "Verify installation packages" pour que les paquets d'installation soient vérifiés avant l'installation. Ce serait dommage d'essayer d'installer un paquet corrompu.

Là encore, patientez pendant l'installation... Le logiciel va s'appuyer sur le service Windows Update de votre machine pour voir quelles sont les mises à jour manquantes. Si les mises à jour sont dans vos sources hors ligne, elles seront installées.

Voilà, votre machine Windows est à jour grâce à WSUS Offline Update ! Un outil simple, mais qui s'avère encore bien pratique de nos jours ! Si vous connaissez une alternative, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

The post WSUS Offline Update – Mettre à jour une machine Windows sans Internet first appeared on IT-Connect.

Comment obtenir un PC silencieux en 2021 ? nos astuces et conseils

2 septembre 2021 à 14:58

Il n’est pas facile de rendre un PC silencieux surtout si sa configuration est musclée. Si cette mission est délicate elle n’est heureusement pas impossible. Il existe des tas d’astuces et des solutions pour combattre les décibels. Alors comment rendre son PC silencieux ? Afin de combattre cet ennemi, il est nécessaire de mieux le ...

The post Comment obtenir un PC silencieux en 2021 ? nos astuces et conseils appeared first on GinjFo.

Comment définir Chrome par défaut sous Windows 11 ?

9 septembre 2021 à 10:00

I. Présentation

Au sein de Windows 11, le navigateur Edge sera préinstallé et il sera défini comme navigateur par défaut, ce qui n'est pas une surprise. Si vous souhaitez installer un autre navigateur, comme Firefox, Chrome ou encore Brave, et le définir par défaut, il y a quelques manipulations à prévoir ! Dans ce tutoriel, je vais vous expliquer comment modifier le navigateur par défaut sous Windows 11, en prenant Chrome comme exemple.

Vous allez voir que Microsoft ne facilite pas les tâches des utilisateurs qui souhaitent effectuer ce changement, car vis-à-vis de Windows 10, c'est plus compliqué !

II. Windows 11 : modifier le navigateur par défaut

Pour commencer, il faut accéder à la section "Applications par défaut" des paramètres de Windows 11. Pour cela, recherchez "Applications" dans la zone de recherche. Comme ceci :

Ensuite, au niveau de "Définir les valeurs par défaut des applications", recherchez "Chrome". Bien sûr, il faut l'avoir installé avant de pouvoir le définir comme navigateur par défaut. Cliquez sur "Google Chrome".

Une liste d'extension s'affiche : ce sont les extensions et liens pour lesquels Chrome peut être défini comme application par défaut. Windows 11 ne permet pas de choisir un navigateur par défaut, il faut faire la modification extension par extension !

On peut voir que "Microsoft Edge" est défini pour différentes extensions et liens. L'idée est simple : remplacer Edge par Chrome, pour chaque extension (y compris pour les fichiers PDF si vous le souhaitez).

Pour cela, cliquez sur "Microsoft Edge" au niveau de chaque extension. Une fenêtre nommée "Avant de faire le basculement" va s'afficher, cliquez sur "Modifier quand même".

Ensuite, choisissez "Google Chrome" dans la liste qui apparaît et cliquez sur "OK".

Le tour est joué ! Répétez l'opération pour les autres extensions où Edge est défini.... C'est pénible, mais il n'y a pas le choix. Ah, si, il y en a un : rester avec Edge...

III. Windows 11 : modifier le navigateur par défaut des widgets

Avec ce que l'on vient de faire, nous avons fait qu'une partie du travail ! Certains liens, malgré la modification de la config, continueront de s'ouvrir avec Edge ! C'est notamment le cas des liens au sein des widgets de Windows 11 !

Pour forcer le changement, il est nécessaire d'utiliser l'outil Edge Deflector. Son objectif est simple : intercepter les requêtes d'ouverture de liens à destination d'Edge pour utiliser votre navigateur par défaut à la place, en l'occurrence ici Chrome.

C'est un outil gratuit et disponible sur GitHub à cette adresse : Edge Deflector

Téléchargez et installez le logiciel, c'est tout simple...

Ensuite, retournez dans le menu "Applications par défaut" et cette fois-ci recherchez "EdgeDeflector" puis cliquez dessus.

Un seul élément s'affiche : remplacez "Microsoft Edge" par "EdgeDeflector".

Voilà, à partir de maintenant, tous les liens vont s'ouvrir avec Chrome, Firefox ou Brave, en fonction du navigateur que vous souhaitez utiliser par défaut ! Sans vouloir faire de publicité à Microsoft Edge, depuis que Microsoft s'appuie sur Chromium, il fonctionne vraiment bien ! Par contre, c'est abusé de devoir faire autant de manipulations pour changer de navigateur par défaut.

The post Comment définir Chrome par défaut sous Windows 11 ? first appeared on IT-Connect.

Mise à niveau Windows 10 vers Windows 11 sur un PC non compatible

13 octobre 2021 à 10:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment mettre à niveau un ordinateur de Windows 10 à Windows 11 même s'il ne respecte pas tous les prérequis imposés par Microsoft.

La méthode détaillée dans ce tutoriel n'est pas sortie du chapeau, c'est Microsoft qui l'a publiée ces derniers jours, même si ce n'est pas conseillé. Néanmoins, si vous disposez de Windows 10 en version 32 bits, il faudra passer par une réinstallation complète, car ce scénario n'est pas supporté. Si vous avez Windows 10 en 64 bits, c'est tout bon.

Avant de commencer, je tiens à vous rappeler qu'il est déconseillé d'installer Windows 11 sur une machine non compatible. Microsoft précise que vous allez faire une croix sur certaines fonctionnalités de sécurité (notamment les mises à jour de sécurité) si vous n'avez pas de puce TPM. Microsoft spécifie aussi qu'il peut y avoir des crashs au niveau du noyau de Windows, mais aussi des écrans bleus de la mort (Blue screen of dead). Au final, cela peut mener à une perte de données lors d'un crash !

II. Télécharger l'ISO et prérequis de Windows 11

Pour mettre à niveau votre PC, vous allez devoir télécharger un ISO de Windows 11 (ou l'assistant de mise à niveau), rendez-vous sur cette page pour savoir comment procéder : télécharger un ISO de Windows 11.

En complément, voici un rappel au sujet des prérequis de Windows 11 :

  • Un CPU 64 bits, 1 GHz minimum, deux cœurs minimum (Intel, AMD ou Qualcomm)... Et pas trop ancien... C'est-à-dire Intel Core 8th génération et supérieur, et AMD Ryzen 2000 et plus récents.
  • RAM : 4 Go minimum
  • Stockage : 64 Go minimum
  • UEFI Secure Boot supporté et actif
  • Un module TPM 2.0 actif
  • Une puce graphique compatible DirectX 12 avec un pilote WDDM 2.0
  • Un écran avec une résolution minimale de 720p et de 9 pouces minimum

Sachez que si vous utilisez un processeur 32 bits, vous ne pourrez pas installer Windows 11, car Windows 11 existe seulement en 64 bits.

Note : vous pouvez analyser votre machine avec l'outil officiel "PC Health Check" afin de savoir quels sont les prérequis que ne respecte pas votre PC.

III. La valeur de Registre "AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU"

Cette clé de Registre fournie par Microsoft sert à autoriser les mises à niveau de Windows 10 vers Windows 11 sur les machines qui n'ont pas de puce TPM ou un processeur non supporté.

Actuellement si j'essaie d'installer Windows 11, j'obtiens le message suivant : "Ce PC ne répond pas actuellement à la configuration système requise pour Windows 11".

Pour supprimer cette alerte, nous allons manipuler le Registre Windows. Ouvrez l'éditeur de Registre en recherchant "regedit.exe" sur Windows 10 :

Parcourez l'arborescence jusqu'ici : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup\

A cet endroit, nous devons créer une clé de Registre nommée "MoSetup", car elle n'existe pas par défaut. Effectuez un clic droit sur "Setup", puis sous "Nouveau" cliquez sur "Clé". Nommez la clé "MoSetup" (en respectant la casse) et validez.

Ensuite, il faut créer la valeur "AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU" : effectuez un clic droit sur "MoSetup" et choisissez "Valeur DWORD 32 bits" sous "Nouveau".

Pour le nom de la valeur, indiquez "AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU" (en respectant la casse également). Modifiez la valeur pour indiquer "1" en décimale.

Voilà, le tour est joué, vous pouvez relancer la mise à niveau de Windows 10 vers Windows 11 et cette fois-ci, cela devrait passer !

IV. Mise à niveau Windows 10 vers Windows 11 d'une machine virtuelle

J'ai eu un cas où cette manipulation pour bypasser les prérequis TPM/CPU ne fonctionnait pas sur une machine virtuelle (sous VMware ESXi en l'occurrence). La bonne nouvelle, c'est qu'il y a une solution !

Il faut utiliser MediaCreationTool.bat (à ne pas confondre avec l'outil officiel de Microsoft). Vous pouvez le récupérer en suivant ce lien : MediaCreationTool.bat

Note : cet outil permet de télécharger facilement des fichiers ISO d'installation de Windows, et dans le cas présent d'ajouter un paramètre supplémentaire dans Windows pour bypasser les prérequis.

Vous avez besoin du fichier MediaCreationTool.bat et du dossier MCT (et son contenu). Ensuite, exécutez "MediaCreationTool.bat" afin d'obtenir l'interface comme celle ci-dessous. Choisissez "11" dans la liste, pour Windows 11.

Ensuite, choisissez "Auto Setup" pour effectuer la mise à jour sur place de Windows 10 vers Windows 11.

L'outil va effectuer quelques manipulations et lancer le processus d'installation de Windows 11... Il suffit de suivre l'assistant jusqu'à parvenir à l'étape "Installation en cours de Windows 11". Voilà, le tour est joué !

Mise à niveau Windows 10 vers Windows 11 sur PC non compatible
Mise à niveau Windows 10 vers Windows 11 sur PC non compatible

De manière générale, cet outil représente une alternative à la création de la valeur de Registre "AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU".

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à poster un commentaire sur cet article.

The post Mise à niveau Windows 10 vers Windows 11 sur un PC non compatible first appeared on IT-Connect.

Comment installer Windows 11 sur un PC non compatible ?

14 octobre 2021 à 10:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment installer Windows 11 sur un PC non compatible, c'est-à-dire un PC qui ne supporte pas le Secure Boot, qui n'a pas de puce TPM 2.0 ou moins de 4 Go de RAM.

Au-delà de l'installation sur un ordinateur, cette manipulation est également utile pour installer Windows 11 sur une machine virtuelle si l'hôte physique ne respecte pas tous les prérequis, que la VM n'a pas suffisamment de RAM, ou si votre logiciel de virtualisation ne prend pas en charge l'exposition TPM au niveau de la VM.

Note : si vous désirez mettre à niveau Windows 10 vers Windows 11 sur un PC non compatible, suivez mon tutoriel dédié à cette manipulation.

Mon PC Windows 10 n'est pas compatible Windows 11, que faire ?
Mon PC Windows 10 n'est pas compatible Windows 11, que faire ?

Avant de commencer, je tiens à vous rappeler qu'il est déconseillé d'installer Windows 11 sur une machine non compatible. Pourquoi ? Déjà, car vous faites une croix sur certaines fonctionnalités de sécurité (notamment les mises à jour de sécurité) si vous n'avez pas de puce TPM, mais aussi parce que Microsoft spécifie qu'il peut y avoir des crashs au niveau du noyau de Windows, mais aussi des écrans bleus de la mort (Blue screen of dead). Au final, cela peut mener à une perte de données pour les plus malchanceux.

Installer Windows 11 sur un PC non compatible, c'est possible et ce n'est plus un secret. Il y a même plusieurs façons de faire : en modifiant le Registre lors de l'installation, en modifiant le fichier ISO d'installation de Windows 11, et enfin, en modifiant la clé USB bootable d'installation de Windows 11.

Aujourd'hui, je vais vous expliquer comment modifier le Registre pendant l'installation pour bypasser les prérequis de Windows 11, et nous verrons aussi comment créer une clé USB bootable Windows 11 avec Rufus.

Avant de commencer, vous allez devoir télécharger un ISO de Windows, rendez-vous sur cette page pour savoir comment procéder : télécharger un ISO de Windows 11.

II. Rappel sur les prérequis de Windows 11

Avant de commencer, voici un rappel au sujet des prérequis de Windows 11 :

  • Un CPU 64 bits, 1 GHz minimum, deux cœurs minimum (Intel, AMD ou Qualcomm)... Et pas trop ancien... C'est-à-dire Intel Core 8th génération et supérieur, et AMD Ryzen 2000 et plus récents.
  • RAM : 4 Go minimum
  • Stockage : 64 Go minimum
  • UEFI Secure Boot supporté et actif
  • Un module TPM 2.0 actif
  • Une puce graphique compatible DirectX 12 avec un pilote WDDM 2.0
  • Un écran avec une résolution minimale de 720p et de 9 pouces minimum

Des informations que vous pouvez retrouver sur le site de Microsoft : Microsoft Docs - Prérequis Windows 11

Sachez que si vous utilisez un processeur 32 bits, vous ne pourrez pas installer Windows 11, car Windows 11 existe seulement en 64 bits.

Pour rappel, vous pouvez analyser votre machine avec l'outil officiel "PC Health Check" afin de savoir quels sont les prérequis que ne respecte pas votre PC.

III. Windows 11 : bypasser les prérequis avec le Registre

Grâce à ces modifications dans le Registre pendant le processus d'installation, nous allons pouvoir bypasser plusieurs prérequis : TPM, Secure Boot et la RAM. Démarrez l'installation de Windows 11... Vous allez arriver sur cet écran :

Sans aller plus loin, utilisez le raccourci clavier "MAJ + F10" pour ouvrir une Invite de commande (cmd.exe), comme ceci :

Une fois l'invite de commande ouverte, saisissez la commande suivante :

regedit.exe

Cela va ouvrir l'éditeur du Registre. Parcourez l'arborescence du registre de cette façon :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup

Effectuez un clic droit sur "Setup" à gauche, puis sous "Nouveau" cliquez sur "Clé" afin de créer une nouvelle clé nommée "LabConfig" (en respectant la casse).

Installation de Windows 11 - Création de la clé LabConfig
Installation de Windows 11 - Création de la clé LabConfig

Au sein de la clé LabConfig, nous allons devoir créer trois valeurs DWORD 32 bits :

  • BypassTPMCheck
  • BypassSecureBootCheck
  • BypassRAMCheck

Commençons par la première valeur nommée "BypassTPMCheck". Effectuez un clic droit sur "LabConfig" (ou dans la partie de droite après avoir cliqué sur "LabConfig"), puis sous "Nouveau" cliquez sur "Valeur DWORD 32 bits".

Nommez la valeur "BypassTPMCheck". Validez puis modifiez la valeur pour indiquer "1" à la place de "0". Voilà, la première valeur est créée.

Windows 11 : création de la valeur BypassTPMCheck
Windows 11 : création de la valeur BypassTPMCheck

Répéter cette opération pour créer deux autres valeurs à "1" : BypassSecureBootCheck et BypassRAMCheck.

À la fin, au sein de la clé LabConfig, vous obtenez ceci :

Aperçu de BypassTPMCheck, BypassSecureBootCheck et BypassRAMCheck
Aperçu de BypassTPMCheck, BypassSecureBootCheck et BypassRAMCheck

Vous pouvez fermer l'éditeur de Registre et l'Invite de commande. Ensuite, poursuivez l'installation de Windows 11 normalement : vous n'allez plus être embêté par les prérequis !

Patientez pendant l'installation...

Voilà, après le redémarrage, il ne reste plus qu'à suivre les dernières étapes de l'installation de Windows 11... Si vous installez Windows 11 Famille, le compte Microsoft et la connexion Internet seront obligatoires, tandis qu'un compte local pourra être utilisé avec Windows 11 Pro.

IV. Créer une clé USB bootable Windows 11

Pour créer une clé USB bootable afin d'installer Windows 11 tout en bypassant les prérequis (ou pas d'ailleurs), je vous invite à utiliser l'outil Rufus. En complément, vous avez besoin d'un ISO de Windows 11 et d'une clé USB de 8 Go minimum (elle sera formatée alors pensez à sauvegarder vos données).

Récupérez la dernière version sur la page suivante et prenez la version "rufus-3.16_BETA2.exe" qui est la plus récente au moment où j'écris cet article.

Exécutez le logiciel, sélectionnez votre clé USB au niveau du champ "Périphérique" et cliquez sur le bouton "Sélection" pour rechercher votre fichier ISO sur votre machine.

Ensuite, pour le paramètre "Option d'image", sélectionnez "Extended Windows 11 Installation (no TPM/no Secure Boot/8GB- RAM)" si vous souhaitez bypasser les prérequis.

Créer une clé bootable Windows 11 qui bypass les prérequis
Créer une clé bootable Windows 11 qui bypass les prérequis

Pour le reste des paramètres, vous pouvez laisser les valeurs par défaut. Cliquez sur "Démarrer" pour lancer la création de la clé bootable. Ce sera plus ou moins rapide en fonction de la réactivité de votre clé USB.

La clé USB Windows 11 est prête, vous pouvez installer le système d'exploitation sans avoir à réaliser les modifications dans le Registre comme nous l'avons vu précédemment ! Profitez bien !

The post Comment installer Windows 11 sur un PC non compatible ? first appeared on IT-Connect.
❌