FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Open Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10 ou Windows 11

25 juillet 2019 à 14:00

Vous n'aimez pas le nouveau menu Démarrer de Windows 10 et souhaitez revenir à un menu Démarrer plus classique.
En clair, vous voulez remettre le menu Démarrer de Windows 7 sur Windows 10, 11.
Avec Open Shell est la solution idéale, gratuite et open source pour personnaliser le menu Démarrer.
Vous avez le choix entre différents alternatives au menu Démarrer de Windows 10.
L'interface du menu démarrer sera en français par contre l'interface de paramétrage est en anglais.
Open Shell succède à Classic Shell qui est abandonné.

Voici un tutoriel du logiciel Open Shell.

Classic Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10

Différences entre Classic Shell et Open Shell

Les deux sont des projets libres et gratuits.
Le projet Classic Shell est arrêté et plus maintenu, ainsi Open Shell a pris le relai.
Ainsi on conseille plutôt d'installer ce dernier puisqu'il peut corriger des bugs ou posséder de nouvelles fonctionnalités.

Les liens pour télécharger :

Pour ceux qui connaissent déjà, Open Shell est un fork de Classic Menu - plus d'informations : Classic Shell (fork de Classic Shell)

Open Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10, 11

Voici toutes les étapes pour installer Open Shell pour remettre à un menu démarrer classique sur Windows 10, Windows 11.

Installer Open Shell

Pour installer Open Shell sur Windows 11, il faut suivre quelques étapes au préalable (non nécessaire sur Windows 10).
Pour cela, suivez ce tutoriel :

  • Télécharger Open Shell depuis ce lien :
  • L'installation ne pose pas de problème en particulier, c'est du suivant, suivant.
Classic Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10

Modifier l'apparence du menu Démarrer avec Open Shell

Les menus d'Open Shell

Au premier lancement, on arrive sur ce menu de paramétrage rapide.
Vous pouvez choisir l'aspect du bouton du menu Démarrer de Windows 10.

Open Shell étant une application qui s'installe dans Windows, il s'ajoute dans le menu Démarrer.
Plusieurs menus sont disponibles :

  • Classic Start menus Settings : Modifier l'apparence du menu Démarrer
  • Classic Explorer Settings : Personnaliser l'explorateur de Windows en modifiant l'apparence des boutons de navigation, barre d'outils, etc
  • Classic IE Settings : plugin pour Internet Explorer, vous pouvez afficher la zone de sécurité ou progression
Classic Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10

Le style de menu Démarrer

Pour changer l'apparence du menu Démarrer de Windows 10, ouvrez le menu Classic Start menus Settings.

Depuis l'onglet Start Menu Style, vous pouvez choisir le style d'affichage.
On trouve le menu Démarrer classique et le menu Démarrer de Windows 7.
Ainsi, vous pouvez remettre le menu Démarrer de Windows 7 sur Windows 10 en un clic.

En bas, il est aussi possible de changer l'aspect du bouton du menu Démarrer et y définir un personnalisé.

Open Shell : choisir l'aspect et style du menu Démarrer

Dans l'onglet Basic Settings, on trouve différentes options dont le comportement du menu Démarrer de Windows 10.

Open Shell : les paramètres et configurations

Skin du menu Démarrer

Dans l'onglet Skin, vous pouvez aussi changer son aspect (couleurs, transparence, etc) du menu Démarrer.

Open Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10

Plusieurs présentations sont disponibles dont voici quelques exemples de ces skin de menu Démarrer avec des couleurs et effets de transparences différents.
Ainsi us pouvez installer très facilement des alternatives au menu Démarrer de Windows 10.
En haut, le bouton "Menu Démarrer (Windows)" permet de revenir au menu Démarrer de Windows 10 natif.
Ce dernier est aussi accessible avec en cliquant sur le menu Démarrer tout en laissant maintenu la touche Maj.

Open Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10
Open Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10
Open Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10

Personnaliser les icônes et menus

Enfin dans l'onglet Customize Start menu, vous pouvez choisir les menus et icônes qui vont s'afficher dans le menu Démarrer.
Par exemple, il est possible de retirer le menu Documents, ajoutez celui du panneau de configuration ou ce PC.

La liste des commandes s'affichent puis cliquez sur Display pour choisir le régime d'affichage :

  • don't display this item : NE PAS afficher l'élément dans le menu démarrer
  • Display at a link : afficher l'élément en cliquable
  • Display as a menu : l'élément s'affiche sous la forme de menu avec ses sous-menus
Modifier les menus, icônes du menu Démarrer dans Open-Shell

Passer open shell en français

  • Ouvrez Classic Start menus Settings
  • Puis cochez en haut Show all Settings
  • Puis cliquez sur Français dans la liste et validez par OK. On vous indique qu'il faut relancer Open Shell
Classic Start menus Settings
  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Quitter
Quitter Open Shell
  • Ensuite relancez Open Shell en cliquant sur le menu Classic Start menus Settings

Personnaliser le menu Démarrer de Open Shell

Open Shell propose énormément d'option lorsque l'on active Show All settings en haut de la page Classic Start menus Settings.

OPen-Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10
  • Controls : Définissez les raccourcis clavier d'open-shell
  • Taskbar : Personnaliser l'affichage de la barre des tâches
  • Windows 10 Settings : Permet d'activer les touches raccourcies Shift + Win pour afficher le menu Démarrer de Windows 10
  • Customize Start menu : Vu précédemment pour choisir les éléments à afficher dans le menu Démarrer
  • Context Menu : Toute la configuration des menus contextuels
  • Sounds : Ajouter des sons systèmes sur les évènements du menu Démarrer
  • Language : Choisir la langue du menu Démarrer
  • Main menu et Menu Look : Configurations sur les apparences du menu Démarrer
  • General Behavior : D'autres configurations sur le comportement du menu Démarrer
  • Search Box : Personnaliser le champs de recherche dans le menu Démarrer

Personnaliser la couleur de la barre des tâches

Open Shell permet aussi de personnaliser la barre des tâches de Windows depuis le menu Taskbar : La barre des tâches de Windows 10.
Notamment il est tout à fait possible de changer la couleur de la barre des tâches.

Personnaliser la couleur de la barre des tâches avec Open Shell

D'autres personnalisation or Open Shell sont possibles sur Windows 10, se reporter à notre article :

Sauvegarder la configuration Open-Shell

Tout bas de Settings for Open-Shell, un menu déroulant backup est disponible.
Cela vous permet d’enregistrer votre configuration pour la restaurer.

  • Save to XML file : Sauvegarder la configuration dans un fichier XML
  • Load from XML File : restaurer la configuration depuis le fichier XML
  • Reset all settings : Restaurer tous les paramètres par défaut
Sauvegarder la configuration Open-Shell

Open Shell en vidéo

Pour terminer afin d'avoir une vision des changements effectués par Classic Shell, voici une vidéo rapide de présentation :

L’article Open Shell : revenir au menu Démarrer classique sur Windows 10 ou Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Windows Repair Toolbox : trousseau d’outils de réparation et de dépannage

29 septembre 2021 à 17:23

Windows Repair Toolbox est un trousseau qui regroupe tous les outils pour réparer Windows et dépanner un PC.
Ils proposent des logiciels pour tester le hardware, réparer Windows, désinstalleur d'application et de sauvegarde et restauration de données.
Enfin, la boite à outils propose aussi des utilitaires de détection et de suppression de virus et de logiciels malveillants.
En un clic vous exécutez ou installez le logiciel sur le PC.

Windows Repair Toolbox peut se placer sur une clé USB de dépannage que l'on peut utiliser pour la maintenance des ordinateurs.
Plus besoin de se rendre sur le site de chaque éditeur. De plus, cela garantir d'avoir la dernière version du logiciel.
C'est un outil à connaître à et utiliser lorsque l'on est dépanneur informatique pour maintenance ou dépannage.

Toutefois Windows Repair Toolbox n'est pas disponible en français.

Ce tutoriel vous présente et vous guide pour utiliser Windows Repair Toolbox.

Windows Repair Toolbox : trousseau d'outils de réparation et de dépannage

Comment télécharger & installer Windows Repair Toolbox

  • Télécharger Windows Repair Toolbox depuis ce lien :
  • Créez un dossier pour y décompresser les fichiers de l'utilitaire
  • Décompressez Windows_repair_toolbox.zip dans ce dossier avec l'explorateur de fichiers de Windows ou 7-zip
Comment installer Windows Repair Toolbox
  • Puis double-cliquez sur Windows_Repair_Toolbox.exe
  • Sur la page bleue Windows a protégé votre ordinateur cliquez sur Exécuter quand même
Comment installer Windows Repair Toolbox
  • Acceptez les conditions d'utilisation du logiciel en cliquant sur I accept
Comment installer Windows Repair Toolbox
  • Enfin sur la page de bienvenue, cliquez sur Start afin de démarrer l'utilitaire
Comment installer Windows Repair Toolbox
Interface de Windows Repair Toolbox

Comment utiliser Windows Repair Toolbox

L'utilisation de Windows Repair Toolbox est très facile grâce à une interface simple.

  • Les onglets pour accéder aux différents logiciels et utilitaires
  • La liste des outils
  • Enfin en bas, les informations systèmes et matériels (version de Windows, CPU, utilisation mémoire, disque, information de Boot Legacy ou UEFI, ...).
Comment utiliser Windows Repair Toolbox

Pour exécuter ou installer un logiciel :

  • Cliquez sur l'utilitaire dans la liste
  • Dans Download and Run, la progression du téléchargement s'affiche
Comment utiliser Windows Repair Toolbox
  • Puis l'outil s'ouvre à l'écran
Comment utiliser Windows Repair Toolbox
  • Les logiciels et outils déjà téléchargés et disponibles sont signalés par un cadre vert
Comment utiliser Windows Repair Toolbox

Les outils téléchargés sont stockés dans le dossier de Windows Repair Toolbox qui peut gonfler avec le temps.
Il est possible de faire du nettoyage par un clic droit sur chaque outil pour supprimer l'application téléchargée.

Comment utiliser Windows Repair Toolbox

Windows Repair Toolbox : trousseau d'outils de réparation et de dépannage

Voici une liste des outils de dépannage et de réparation disponibles dans Windows Repair Toolbox.

Les outils pour connaitre son matériel de test et diagnostic hardware

  • HWinfo : Affiche les informations matérielles du PC ainsi que les capteurs de température, utilisation CPU, GPU, mémoire, ....
  • CPU-Z : Affiche la configuration du processeur (modèle, fréquence, nombre de cœurs, jeux d'instructions, ...)
  • Crucial S.S : Récapitule la configuration SSD
  • RAMExpert : RamExpert vous donne les spécifications RAM (Random Access Memory). Il recommande ensuite de mettre à niveau le cas échéant.
  • DiskInfo : Donne les informations de vos périphériques de stockage disque dur ou SSD
  • Stress Test : Permet d'effectuer un stress test de votre PC pour tester la stabilité système
  • HWMonitor : Permet de connaître la configuration matérielle de son PC
  • GPU-Z : Récapitule toutes les informations de la carte graphique (modèle, fréquence du GPU, type et quantité de mémoire, ...)
  • Funmark : Outil gratuit de stress test de votre PC
  • MemoryDiag : Diagnostic de la mémoire RAM à travers un memtest
  • GSmartControl : Faire un test S.M.A.R.T de son disque dur ou SSD afin de vérifier l'état de santé de son disque dur. D'autres logiciels S.MA.R.T dans ce lien : Les meilleurs logiciels pour faire un test S.M.A.R.T de son disque dur/SSD
  • BatteryInfo : Un utiltiaire pour PC portable et netbook pour afficher les informations et l'état de la batterie
Les outils pour connaitre son matériel de test et diagnostic hardware de Windows Repair Toolbox

Les outils et logiciels systèmes utiles

  • Procmon : Utilitaire de capture de l'activité système. Utile pour suivre les ouvertures de fichiers, d'exécution d'application, du registre Windows ou les connexions réseaux.
  • GrantPerms : Afficher et modifier les permissions de fichiers ou dossiers
  • NirLauncher : Donne accès à divers outils Nirsoft comme Productkey, BlueScreenview, AppCrashView, WirelessKeyView, WebBrowserPassView, MailPassView, …
  • SDI Origin (Snappy Driver Installer) : Télécharger, installer et mettre à jour les pilotes et drivers automatiquement
  • Don't sleep : Un programme pour prévenir et empêcher la mise en veille, l'arrêt ou le redémarrage du PC
  • BlueScreenView : Utilitaire pour lire les journaux minidump pour analyser les BSOD et écrans bleus de la mort
  • Firefox portable : Le navigateur Mozilla Firefox en version portable
  • WizTree : Utilitaire pour analyser et afficher l'utilisation disque afin de trouver les fichiers ou dossiers volumineux
  • Sysinternals Suite : La suite des utilitaires Sysinternals
  • Macrorit Disk Partition Expert : Outil de partitionnement de disque (agrandir, réduire, fusionner, créer, formater des partitions)
  • Ninite : Installer et mettre à jour tous les logiciels et applications de votre PC
  • AppCrash : Utilitaire pour analyser les plantages et crashs des applications
Les outils et logiciels systèmes utiles de Windows Repair Toolbox

Les logiciels pour réparer Windows

  • Complete Internet Reapair : Réparer la couche réseau de Windows, réinitialiser Winsock pour résoudre les problèmes de connexion internet
  • WinRepairAIO : Permet d'installer Windows Repair All-In-One pour réparer les composants de Windows
  • Troubleshoot : Ouvre les utilitaires de résolution des problèmes de Windows 10 ou Windows 11
  • Account Fixer :
  • SFCix : Effectue une réparation SFC automatique et intègre un ensemble de réparation automatique des fichiers systèmes
  • Process Explorer : Un gestionnaire de tâches avancé
  • UltraAdwKiller : Supprimer les adwares et PUP de votre PC
  • NetRepairAIO : Un outil pour résoudre les problèmes réseaux et réparer les adaptateurs réseaux
  • Office Uninstall : Désinstaller Office de votre PC
  • FreeFixer : Supprimer les malwares notamment les adwares, PUP, Spywares et Trojan
  • FRST : Analyse le système pour générer un rapport
  • Autoruns : Lister et désactiver les applications qui se lancent au démarrage
Les logiciels pour réparer Windows de Windows Repair Toolbox

Les outils de sauvegarde et de restauration de données

  • FastCopy : Permet de copier les fichiers ou dossiers plus rapidement
  • Black4Sure : Outil pour sauvegarder vos documents
  • CloneApp : Sauvegarder la configuration et préférences de vos applications pour les restaurer
  • Recuva : Récupérer les fichiers perdus, supprimés ou effacés
  • Licence Crawler : Récupérer les licences, numéros de série et clés de vos applications installées
  • DMDE (Disk Editor and Data Recovery Software) : récupérer des partitions de disques supprimées
Les outils de sauvegarde et de restauration de données de Windows Repair Toolbox

Les utilitaires internes de Windows

Ouvrir les utilitaires internes de Windows avec Windows Repair Toolbox

Les logiciels de désinstallation d'application

  • Revo uninstaller : Permet de désinstaller facilement une application sans laisser de traces dans le système
  • UltraSearch : Recherche de fichiers avancés
  • DDU : Désinstaller et supprimer les pilotes graphiques NVidia et ATI
  • AVRemoval : Supprimer les publicités et adwares
  • RegSeeker : Permet de faire des recherches dans le registre Windows
  • Java Uninstaller : Désinstaller toutes les version de Java de Windows
Les logiciels de désinstallation d'application de Windows Repair Toolbox

Les logiciels pour supprimer des virus

  • RKill : Permet de tuer les processus malveillants pour faciliter leurs suppressions
  • TDSSKiller : Analyser, rechercher et supprimer les rootkits et bootkits
  • Microsoft :
  • Emsisoft Anti-Malware : Logiciel anti-malware pour supprimer un large éventail de malwares
  • Kaspersky Virus Removal Tool : Logiciel d'éradication de malwares de Kaspersky
  • Eset Online scanner : Le scan en ligne d'ESET NOD32
  • Hitman Pro : Un Anti-Malware efficace pour supprimer des logiciels malveillants
  • RogueKiller : Analyse le PC pour supprimer tout type de malwares (Trojan, Backdoor, Adware, PUP, Spywares, ...)
  • Malwarebytes Anti-Malware (MBAM) : Le fameux logiciel d'éradication de logiciel de Malwarebytes
  • AdwCleaner : Supprimer les adwares et PUP du PC
  • Norton PE (Norton Power Eraser) : L'outil de désinfection et suppression de virus de Symantec
  • Dr.Web : Logiciel d'éradication de malwares de l'éditeur Dr.Web

Les outils de maintenance et de réparation :

  • CCleaner : Supprimer les fichiers inutiles (temporaires, log, ...) pour faire de la place disque
  • Disk Defrag : Défragmenter le disque pour accélérer le PC
  • Win-RepairAIO : Permet d'installer Windows Repair All-In-One pour réparer les composants de Windows
  • Autoruns : Afficher et désactiver les applications qui se lancent au démarrage
  • Windows Update : Ouvre Windows Update pour gérer les mises à jour de Windows
  • PatchMyPC : Mettre à jour l'ensemble des applications de votre PC pour corriger les vulnérabilités et failles logiciels
  • Intel Drivers : Mettre à jour les pilotes et applications Intel
Les logiciels pour supprimer des virus de Windows Repair Toolbox

Outils de diagnostics systèmes

Cette section de Windows Repair Toolbox regroupe des outils de vérification du fonctionnement de Windows.
Par exemple, vous pouvez y tester l'ouverture de fichiers Word, Excel, PowerPoint, Excel, MP3, MP4, ZIP, ...
Cela afin de s'assurer que les associations de fichiers sont corrects.
De plus, vous avez aussi des liens vers certains composants de Windows (gestionnaire de périphériques, sons, ...).
Enfin il est possible de tester le microphone et la webcam.

Les outils de diagnostics systèmes avec Windows Repair Toolbox

Comment ajouter des outils à Windows Repair Toolbox

Enfin l'utilitaire vous permet d'ajouter vos propres outils préférés pour dépanner vos PC.
Pour cela, suivez ce guide complet :

Windows Repair Toolbox sur clé USB Bootable

Enfin Windows Repair Toolbox est disponible sur des Live USB comme Medicat ou Hiren Boot CD.
Dans tous les cas, comme il s'agit d'une application portable, vous pouvez l'ajouter dans un dossier de votre clé USB.

Retrouvez la liste des meilleurs Live USB de dépannage dans ce guide complet :

Liens

L’article Windows Repair Toolbox : trousseau d’outils de réparation et de dépannage est apparu en premier sur malekal.com.

Synology – Demander des fichiers à ses amis (photo, vidéo, document…)

28 septembre 2021 à 07:00
Par : Fx
créer demande fichiers synologyÀ la suite d’un évènement important entre amis ou avec votre famille, vous souhaitez récupérer les photos et vidéos qu’ils ont pu prendre (en souvenir). Pourquoi ne pas utiliser votre NAS Synology ? Inutile de vous creuser la tête à chercher un logiciel, tout est intégré avec DSM 7.0. En moins de 2 minutes, vous allez pouvoir générer un espace de dépôt et envoyer un lien direct par mail… Créer une demande de fichier Suite à un mariage ou une […]

Quel est le meilleur lecteur PDF gratuit ?

19 juin 2019 à 16:51

Les PDF (Portable Document Format) est devenu un standard de documents très populaire.
Pour ouvrir ces derniers, il existe beaucoup de lecteurs et logiciels.
Certains sont gratuits et d'autres payants.

Quel est le meilleur lecteur ou logiciel PDF gratuit ?
Quel programme pour ouvrir un PDF ?

Cet article tente de répondre à toutes ces questions afin de choisir le meilleur lecteur PDF gratuit.
Voici une liste des principaux lecteurs et logiciels PDF gratuits.

Quel est le meilleur lecteur PDF gratuit ?

Introduction

Le PDF fut créer par Adobe en 1992 et a pour but de préserver le contenu d'un document.
Ainsi il n'est pas possible de modifier un PDF.
Depuis sa création le PDF se voit maintenu devenu une norme qui n'est plus détenu par Adobe.

Longtemps son logiciel Acrobat Reader fut le plus utilisé avant que de nouveaux lecteurs apparaissent.
Depuis de nouveaux lecteurs PDF gratuits on vu le jour.
Certains existent en version portable.

Quel est le meilleur lecteur PDF gratuit ?

Voici une liste des principaux lecteurs PDF avec leurs avantages et inconvénients.
Certains sont des logiciels libres et d'autres propriétaires.
Pour ces derniers, la version gratuit sert d'appel pour des versions payantes.
Ces derniers proposent souvent du travail en collaboration, héberger des PDF dans le cloud, PDF Creator, générer des formulaires, etc.

Quel est le meilleur lecteur PDF gratuit ?

Votre navigateur WEB

Au départ, les navigateurs internet ne savaient pas lire les PDF.
Ils utilisaient le plugin Adobe Reader qui permettait de lire un PDF en ligne.
Mais dans les années 2010, ce dernier a beaucoup souffert de vulnérabilités.
Des Web Exploit ont exploité ces derniers.

Afin de sécuriser les navigateurs WEB, les éditeurs intègrent un lecteur PDF.
Ainsi, Microsoft Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox savent lire un PDF.
Cela en font un lecteur PDF gratuit.

Le lecture PDF sur les navigateurs WEB

Vous pouvez donc utiliser ces derniers afin de lire vos PDF.
Ils sont très largement suffisant pour lire de temps en temps un PDF.

Dans certains cas, il peut arriver que le PDF soit complexe et que le navigateur ne parvienne pas à le lire.
Par exemple on peut demander à remplir un formulaire.
Ainsi il vous faudra alors vous tourner vers une autre solution.

Sumatra PDF Reader

Il s'agit d'un logiciel libre des plus populaires.
En effet, ce dernier étant assez léger et s'ouvre très vite.

Ce lecteur support aussi différents formats comme les ePub et Mobi eBooks, documents XPS, CBZ et CBR books.

C'est la solution que nous vous conseillons pour une utilisation régulière.

Sumatra PDF Reader un lecteur PDF gratuit et léger

Fluetro PDF

Fluetro PDF est un lecteur PDF simple, léger et rapide pour lire vos PDF.
Is offre les fonctionnalités suivantes :

  • Visualiser et Annoter des PDF
  • Onglet pour visualiser plusieurs PDF
  • Souligner et mettre en évidence les textes importants
  • Outils de formes et de surbrillance
  • Zoom, imprimé, Signet Support
  • Recherche de texte avancé

Un des points forts de Fluetro PDF est la possibilité d'annoter les PDF.
Plusieurs outils surlignage, rectangle, cercle sont disponible.
A chaque fois, vous avez la possibilité de choisir la couleur à appliquer sur le PDF.

Fluetro PDF : un lecteur simple léger et rapide avec annotations

De quoi surligner, encadrer ou encrer les textes importants. ou les encercler les textes importants facilement

Fluetro PDF : un lecteur simple léger et rapide avec annotations

Le lecteur PDF est disponible dans Windows Store :

Télécharger et Installer Fluetro PDF

Foxit PDF Reader

Foxit PDF Reader est un lecteur PDF propriétaire mais gratuit.
Il s'agit d'une fonction d'appel de la version Foxit PhantomPDF

Voici quelques fonctions offertes :

  • Maîtrisez rapidement le produit en utilisant la barre d'outils à ruban de style Microsoft Office, qui fournit une interface utilisateur familière.
  • Tirez profit des formulaires et du flux de travail existants avec le remplissage de formulaires XFA (architecture de formulaire XML) et PDF (Acroforms) standard.
  • Compatibilité JAWS (Accès aux tâches par la parole), qui permet aux personnes aveugles ou malvoyantes de lire un écran à l'aide d'une sortie du texte par un système audio ou au moyen d'une plage tactile Braille.
  • Conversion de PDF vers Word.

Un mode sécurisé permet aussi de protéger votre PC.

Foxit PDF Reader et le mode de lecture sécurisée

Voici à quoi ressemble Foxit Reader.

Foxit PDF Reader un viewer PDF gratuit

Cool PDF Reader

Tout comme Sumatra PDF, Cool PDF Reader cherche à être un lecteur PDF léger.
En effet, il est de petite taille puisqu'il ne fait que 3,2 Mo.
Avec ce dernier, vous pouvez :

  • Voir et imprimer le PDF
  • Recadrer un fichier PDF
  • Retirer du texte et des graphiques d'un document PDF
  • Convertir un fichier PDF en BMP, JPG, GIF, PNG, WMF, EMF, EPS, TIFF
  • Extraire un PDF en TXT
  • Supporte les fichiers PDF de toutes les versions
  • Travailler avec 72 langues différentes
  • Zoom avant / arrière et rotation de la page
  • Diaporama document PDF avec plein écran
Cool PDF Reader un logiciel PDF gratuit

Adobe Acrobat Reader DC

Pour revenir au source, vous pouvez installer Adobe Acrobat Reader DC.
Est-ce que Adobe Acrobat Reader est gratuit ?
Oui Acrobat Reader est gratuit pour une utilisation personnelle.

Ce lecteur gère les formulaires.
Ainsi vous pouvez apposez votre signature électronique.
De plus il propose une fonction de remplissage automatique intelligent pour compléter plus rapidement les formulaires.

On peut aussi convertir un PDF en Word ou Excel.

Enfin une fonction permet de stocker vos PDF en ligne avec Adobe Document Cloud, Box, Dropbox, Microsoft OneDrive ou SharePoint.

Toutefois Adobe Reader est assez connu pour ses problèmes de sécurité.
Souvent des vulnérabilités sont publiées.

Adobe Acrobat Reader DC : un lecteur PDF gratuit

Ce n'est pas le lecteur PDF le plus léger mais il est très complet pour une utilisation régulière.

Enfin voici les fonctions disponibles dans Acrobe Reader DC et Pro.

PDF-XChange Viewer

Voici un autre lecteur PDF gratuit et très léger.
Ainsi il peut gérer les onglets, ce qui est pratique lorsque l'on ouvre plusieurs PDF en même temps.

Bien sûr, on retrouve les fonctions habituels comme le zoom, le plein écran et la possibilité d'imprimer.

Pour une lecture de PDF occasionnel, ce logiciel fera l'affaire.

PDF-XChange Viewer pour lire ses PDF gratuitement

PDF Architect FREE

PDF Architect FREE est probablement le plus lourd mais aussi le plus complet.
Parmi les fonctions :

  • Créer un fichier PDF à partir de Word, Excel, PowerPoint et de plus de 300 formats de fichiers
  • Faire pivoter, déplacer et supprimer des pages, fusionner des PDF
  • Gère l'envoi PDF par voie électronique au format EPUB.
PDF Architect FREE : un lecteur PDF free

Comme vous pouvez le voir à la fin, PDF Architect créé beaucoup de services Windows.
Cela peut ralentir le démarrage de Windows.

PDF Architect FREE : un lecteur PDF free

Les différentes gammes avec les versions free, standard, etc.

PDF Architect FREE : un lecteur PDF free

STU Viewer

Enfin on termine par STU Viewer qui est aussi un lecteur gratuit.
L'avantage de ce dernier est qu'il ne s'arrête pas au format PDF.
Ainsi il permet de lire plusieurs types de fichiers comme PDF, Tiff, PNG, Txt, TCR, PDB, FB2, XPS, les archives de bande dessinées numériques et comics CBR et CBZ ainsi que les fameux DjVu.

C'est donc l'application idéale quand on est amené à recevoir beaucoup de documents de divers formats.

On trouve des fonctions de recherches, rotations, zoom, etc.

STU Viewer un lecteur PDF et images

Lequel choisir ?

En conclusion, si vous cherchez un lecteur PDF gratuit et rapide : Sumatra PDF, Cool PDF Viewer et PDF-XChange Viewer font l'affaire.
Pour des documents multi-formats STu Viewer est le plus approprié.

Foxit Reader et Adobe Acrobat Reader DC se placent en intermédiaire.
En effet, ils proposent plus de fonctions mais sont plus lourds.

Enfin pour un lecteur PDF complet, il faudra plutôt choisir PDF Architect.

Lecteurs PDF payants

Chaque produit précédent existe en version payante sauf pour Sumatra PDF.

Expert PDF Reader

Ce logiciel PDF est édité par Avantquest.
Ce dernier était aussi connu pour proposer le logiciel de nettoyage peu fiable OneSafe PC Cleaner.

  • Éditez et modifiez facilement vos PDF
  • Convertir des PDF au format Word, Excel, PowerPoint, HTML, Images….
  • Créez des PDF depuis tout type de fichiers.
  • Transformez vos documents et images numérisés en PDF éditables.
  • Signer tous vos documents, factures, contrats avec la signature électronique.

PDF Element

Enfin ce dernier est édité par Wondershare.
Voici quelques une des fonctions principales :

  • PDFelement vous permet d'éditer vos PDF grâce à ses nombreux outils d'édition que vous retrouverez affichés sur son ruban situé sur la partie supérieure de son interface.
  • Il vous permet aussi de convertir les tableaux de vos documents PDF au format Excel.
  • Son plug-in OCR vous permet de transformer vos PDF scannés en fichiers éditables et consultables.

L’article Quel est le meilleur lecteur PDF gratuit ? est apparu en premier sur malekal.com.

Les bases à savoir pour débuter avec Git

21 septembre 2021 à 09:00
Par : Korben

Il y a un petit mois, les patrons m’ont demandé de leur faire une vidéo expliquant les bases du système de versioning Git.

J’ai donc tourné une vidéo pour vous leur apprendre les bases de Git et il est temps de la rendre accessible au plus grand nombre.

Si vous n’êtes pas développeur, vous avez peut-être toujours regardé Git avec un œil curieux. Au-delà du code pur et dur, vous pouvez tout mettre dessus, par exemple de la documentation, un livre que vous êtes en train d’écrire ou n’importe quel format de fichier contenant du texte (.xml, .html, .txt…etc.).

Git est donc un outil qui s’adresse à tout le monde et pas uniquement aux développeurs.

Évidemment dans cette vidéo, je vous fais tout en ligne de commande, mais si vous utilisez un outil comme Visual Studio Code ou d’autres IDE, vous pouvez faire exactement la même chose avec la souris. Mais c’est histoire d’avoir le vocabulaire et les explications de ce qui se cache derrière un push, un pull, un checkout, un commit…etc.

Bonne semaine à tous !

Synology – Cacher un dossier partagé

17 septembre 2021 à 07:00
Par : Fx
cacher dossier NAS SynologyAvec DSM 7.0, vous avez peut-être eu la mauvaise surprise de voir apparaître certains dossiers du NAS depuis votre ordinateur. Dans cet article, nous allons configurer un dossier pour qu’il ne soit pas visible depuis le réseau… sans le supprimer et qu’il reste toujours accessible depuis File Station ou une application. Cacher un dossier partagé Lors de la mise à jour vers DSM 7.0, certains ont eu la mauvaise surprise de voir apparaître de nouveaux dossiers web et web_packages, depuis […]

La galaxie Medicat

6 septembre 2021 à 10:44
Par : Korben

Pour faire suite à ma précédente vidéo sur « Comment préparer la dernière clé USB de votre vie« , je vous propose aujourd’hui une découverte de Medicat et des outils associés.

Medicat est un super outil qui permet de dépanner des ordinateurs, ou de faire sauter leur mot de passe. C’est un outil qui embarque en réalité toute une suite d’outils indispensables.

Grâce à Medicat, vous pourrez faire des sauvegardes, dépanner des Windows, des Linux, enlever les malwares, ou encore retirer un mot de passe oublié.

C’est un outil indispensable pour tous les techniciens qui se respectent et ça vous fera gagner énormément de temps, que ce soit au boulot ou dans les réunions de famille où chacun se pointe avec son laptop pour se faire dépanner gratos par vous.

Je tiens quand même à remercier les soutiens sur Patreon sans qui cette vidéo n’aurait pas vu le jour.

Dans les vidéos réservées aux abonnées en ce moment, je fais un topo sur Spotify qui exploite vos données personnelles et un retour d’expérience sur les cryptomonnaies.

À très vite sur Patreon !

Les liens :

PiVPN : OpenVPN ou WireGuard sur un Raspberry Pi (Tuto)

31 août 2021 à 07:00
Par : Fx
pivpn 300x225 - PiVPN : OpenVPN ou WireGuard sur un Raspberry Pi (Tuto)Peu de temps avant mon départ en vacances, j’ai découvert PiVPN (mieux vaut tard que jamais). PiVPN est une solution clé en main pour transformer votre Raspberry Pi en serveur VPN : OpenVPN ou WireGuard. Facile à installer et à paramétrer, il est en plus redoutable en performances avec WireGuard. Explications… PiVPN : OpenVPN / WireGuard PiVPN existe depuis plusieurs années maintenant. Son objectif est de faciliter la configuration et la gestion d’un serveur VPN depuis un Raspberry Pi. Je […]

Télécharger et se connecter avec WinSCP

11 août 2021 à 17:20

WinSCP est un logiciel gratuit pour transférer ou synchroniser des fichiers de Windows vers Linux.
Il permet de gérer des hôtes et sites distants auxquels vous vous connectez pour naviguer dans les dossiers.
Vous pouvez alors transférer, synchroniser et manipuler les fichiers distants.
Pour cela, il se base sur les protocoles de fichiers SFTP (SSH File Transfer Protocol), SCP (Secure Copy) et FTPS (FTP Over TLS).

Ce tutoriel vous guide pour télécharger WinSCP mais aussi comment se connecter à un hôte distant.

Télécharger et se connecter avec WinSCP

Télécharger et se connecter avec WinSCP

Télécharger & installer WinSCP

Rien de particulier durant l'installation, simplement vous pouvez choisir l'interface utilisateur.

  • Commander : C'est l'affichage classique des clients FTP, SCP, SFTP avec deux panneaux latéraux avec l'arborescence locale et distante
  • Explorateur : Affichage des fenêtres type explorateur de fichiers
Choisir l'interface utilisateur à l'installation de WinSCP

Créer un site

Pour gérer vos serveurs et sites distants, WinSCP propose un gestionnaire de site.
Cela vous permet de créer, supprimer et gérer les sites et de vous connecter à partir de ces derniers.
La première chose à faire est donc de créer des sites.
Il s'ajoute dans une liste des sites pour vous connecter ensuite.

  • Dès l'ouverture, WinSCP propose d'ajouter un nouveau site
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Choisissez le protocole de fichiers (SFTP, SCP, FTP, ...)
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Remplissez le nom d'hôte, nom d'utilisateur et mot de passe
  • Dans Avancé, vous pouvez régler des paramètre avancé mais aussi les paramètres de transfert
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Depuis ce dernier, vous définissez le mode de transfert (Texte, Binaire, ...), des options courantes et d'envoi et aussi la possibilité de limiter la bande passante
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Puis valider, au besoin, vous pouvez enregistrer le mot de passe pour ne pas avoir à le ressaisir. Par contre, des malwares peuvent le voler, il faut alors configurer un mot de passe maître
Créer un site un site distant avec WinSCP
  • Le site d'ajoute dans la liste de gauche. Un clic droit puis Effacer permet de supprimer le site
  • Enfin il est possible à tout moment d'ajouter un nouveau site depuis le menu Session > Nouvelle session

Se connecter à un hôte distant avec WinSCP

  • Double-cliquez sur le site depuis la liste pour se connecter à l'hôte distant
  • La connexion s'établit. A la première connexion, avec le protocole SFTP vous devez valider et enregistrer l'empreinte de la clé du serveur distant
Se connecter à un hôte distant avec WinSCP
  • Si vous n'avez pas enregistré le mot de passe, WinSCP vous demande de le saisir
Se connecter à un hôte distant avec WinSCP
  • La connexion est établie :
    • dans le volet de gauche : l'arborescence de l'hôte locale
    • dans le volet de droite : l'arborescence de l'hôte distante
  • Vous avez le nom du fichier, la taille, date de modifications, droits et propriétaires
Se connecter à un hôte distant avec WinSCP
  • Enfin, une fois connecté, vous avez accès au menu Commandes, vous avez accès aux actions suivantes :
    • Comparaison de répertoire : Vérifier que les répertoires sont identiques
    • Garder le répertoire distant à jour : Synchronise constamment le dossier
    • Synchroniser : Synchroniser les fichiers et dossiers dans n'importe quel sens. On en parle dans ce tutoriel : WinSCP : Synchronisation automatique ou manuel de fichiers ou dossiers distants
    • Synchroniser les arborescences : Synchroniser les dossiers mais les créé vides
    • Rechercher des fichiers : Rechercher des fichiers
    • Queue : Gérer la liste d'attente
    • Commandes personnalisées : Lancer des commandes personnalisée
    • Ouvrir une console : ouvre la console de WinSCP pour passer des commandes
    • Ouvrir avec PuTTY : ouvre PuTTY
    • Supprimer les caches : Vide le cache WinSCP
Le menu Commandes de WinSCP

Pour aller plus loin :

Enfin il est aussi possible de synchroniser vos fichiers distants :

L’article Télécharger et se connecter avec WinSCP est apparu en premier sur malekal.com.

Fabriquez un programmateur pour ATtiny 85

5 août 2021 à 07:00
Par : Sébr

attiny85 5 300x202 - Fabriquez un programmateur pour ATtiny 85Pour un projet, j’avais besoin de programmer un Attiny85. J’ai donc fait le choix d’acheter un tout prêt à l’emploi, sur le site Sparkfun. De plus, celui-ci fournit un tuto pour son utilisation. Le programmateur est le suivant que j’ai trouvé sur un site en France. Malheureusement, impossible de faire quoi que ce soit avec ce programmateur. Dans mes recherches, je tombe souvent sur des tutos pour en fabriquer un avec un Arduino Uno. Le souci, je n’ai pas cela […]

Cet article Fabriquez un programmateur pour ATtiny 85 est apparu en premier sur Cachem

Registry Explorer : alternative à l’éditeur de registre Windows

4 août 2021 à 09:46

Sur Windows 7, 8, 10 et Windows 11, on peut utiliser l'éditeur du registre Windows (regedit) afin de parcourir la base de registre Windows.
Mais selon ce que l'on souhaite faire, on trouve vite des limites à cet outil.

Il existe beaucoup d'alternatives dont Registry Explorer pour ouvrir la base de registre, parcourir et modifier les clés et valeurs.
Ce dernier étant encore en cours de développement d'autres fonctionnalités seront ajoutées par la suite.

Ce tutoriel vous présente les principales fonctionnalités de l'utilitaire Registry Explorer.

Registry Explorer : alternative à l'éditeur de registre Windows

Registry Explorer : alternative à l'éditeur de registre Windows

Pour tout savoir du registre Windows, suivez ce tutoriel :

Télécharger et installer Registry Explorer

  • Téléchargez l'utilitaire depuis ce lien :
  • Il se présente sous la forme d'un exécutable. C'est donc une version portable que vous pouvez placer sur clé USB ou dans un dossier spécifique
  • Double-cliquez dessus afin d'ouvrir Registry Explorer
Télécharger et installer Registry Explorer

Accéder au registre Windows

L'interface est assez proche de regedit avec :

  • Dans le volet de gauche, l'arborescence du registre Windows que vous pouvez dérouler
  • A droite : les valeurs, leurs types et leurs données
Accéder au registre Windows avec Registry Explorer

Un clic droit permet d'ouvrir le menu contextuel pour :

Accéder au registre Windows avec Registry Explorer

Modifier le registre Windows

Par défaut, Registre Explorer accède à la base de registre Windows en lecture seule.
Ainsi, les clés du registre ne sont pas modifiables.

Lorsque vous double-cliques sur une valeur, une fenêtre s'ouvre mais les champs sont grisés.

Modifier le registre Windows avec Registry Explorer

Cliquez sur l'icône Cadenas depuis la barre d'icônes pour retirer la lecture seule et rendre la modification du registre possible.
A partir de là, la clé Cygwin ci-dessous devient modifiable.

Modifier le registre Windows avec Registry Explorer

Importer/exporter des clés du registre Windows

Vous pouvez aussi exporter des clés du registre Windows.
Cela créé un fichier reg contenant avec les clés et leurs valeurs.
Puis vous pouvez réimporter le contenu grâce à ce fichier REG.
C'est un bon moyen pour sauvegarder le registre Windows avant modification afin de les rétablir en cas de problème.

Importer/exporter des clés du registre Windows

Plus de détails dans ce tutoriel :

Faire une recherche dans le registre Windows

Registre Explorer propose plusieurs fonctions pour rechercher des clés dans le registre Windows.
Pour cela on utilise le menu Search ou les raccourcis claviers.

Faire une recherche dans le registre Windows avec Registry Explorer
  • Dans le volet de gauche, positionnez-vous dans l'arborescence à rechercher
  • Puis cliquez sur le menu Search > Find ou CTRL+F
  • Quelques options sont disponibles comme ne chercher que dans le nom des clés, valeurs ou données.
  • Cliquez sur Find Next
  • Puis l'éditeur du registre se positionne sur la clé trouvée, on appuie alors sur F3 pour passer à la recherche suivante.
Faire une recherche dans le registre Windows avec Registry Explorer

Ce n'est donc pas la façon la plus simple pour trouver l'ensemble des éléments dans une recherche du registre Windows.
Heureusement, Registre Explorer propose une fonction de recherche Find All qui permet de lister toutes les clés dans une fenêtre. Un double-clic permet d'accéder l'élément du registre.
De plus, on peut enregistrer le résultat de la recherche (Save Results)

Faire une recherche dans le registre Windows avec Registry Explorer

Il existe d'autres utilitaires comme RegScanner pour rechercher dans le registre Windows :

Les options

Enfin Registre Explorer propose quelques fonctionnalités interressantes.

Le menu Locations permet d'accéder à des emplacements utiles du registre Windows comme les services/Drivers ou encore la configuration hardware.

Les options de Registry Explorer

Dans le menu Options, vous pouvez choisir les polices de caractères ou encore activer le Dark Mode (Mode sombre).
Il est aussi possible de remplacer regedit.exe comme éditeur du registre par défaut.

Les options de Registry Explorer

Liens

L’article Registry Explorer : alternative à l’éditeur de registre Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Installer Tailscale sur un NAS Synology (VPN WireGuard)

3 août 2021 à 07:00
Par : Fx

tailscale synology nas 300x225 - Installer Tailscale sur un NAS Synology (VPN WireGuard)Il y a quelques jours, en toute discrétion, Synology a mis à disposition un nouveau paquet : Tailscale. Il s’agit d’un service permettant de créer un réseau sécurisé entre vos périphériques (ordinateurs, téléphones, tablettes…). Même si ces derniers ne sont pas sur le même réseau, Tailscale permet de les interconnecter ensemble. Basé sur WireGuard, il est très facile à utiliser. Cerise sur le gâteau, il est compatible DSM 7.0 et DSM 6.2.x… Synology Tailscale WireGuard est certainement le meilleur service […]

Cet article Installer Tailscale sur un NAS Synology (VPN WireGuard) est apparu en premier sur Cachem

How To Create A Windows 11 VM on Your Synology NAS

12 juillet 2021 à 01:10

How to Setup a Windows 11 VM on Your Synology NAS

As Many of you may have heard, Microsoft has formally announced that Windows 11 is coming and after several high-profile presentations and numerous published references online, you are now able to begin the formal process of testing this new operating system to see if it brings any impressive improvements to your existing Windows 10 machine. When it is fully released later this year, you will be able to purchase Windows 11 for your new PC build or upgrade from your existing copy of Windows and onto this new software revision. Many of us have horror stories of bench testing a new OS either in beta or alpha release form, as it can often result in our working processes and workflow to suddenly wobble and fall over. When it comes to testing an entire operating system, not just an individual application or service, it is highly recommended that instead of upgrading your existing system blind, that you choose to run this operating system as a virtual machine. Also more commonly referred to as a ‘VM’, it is a virtual equivalent of a regular PC. Although you still need a physical bare-metal computer to host this VM and software for it to live within, known as a hypervisor, a virtual machine is an incredibly small alternative to a standard computer with all of its hardware specifications merely being a fractional and digital version of the physical computer that it lives within. A virtual machine can exist as a duplicated virtual version of your physical computer or as an entirely new computer that allows you to bench test Windows updates and whole system versions like Windows 11 without putting your existing setup at risk.

Why use a Synology NAS to host a Windows 11 VM?

In the last few years, we have seen a tremendous increase in the number of people that are using a Synology NAS to host one or more virtual machines. Not only because a NAS can be remotely accessed locally via the network or anywhere in the world via the internet, but it features a dedicated virtual machine hypervisor software that allows the system to efficiently host multiple VM and allow users to simply connect via a single portal tunnel and deploy the VM for use. Additionally, NAS VM software such as Synology Virtual Machine Manager allows you to take snapshots to revert a VM to a previous version, configure hardware assets and resources on the system up/down to improve your VM/bare-metal server as needed and also allows you to duplicate virtual machines very quickly and turn one successful VM deployment into many. Therefore if you have a Synology NAS with available resources to spare, it makes a lot of sense to test out windows 11 on your NAS with its free and inclusive software.

What You Will Need to Run Windows 11 on Your Synology NAS as a VM

In order to deploy a Windows 11 virtual machine on your Synology NAS, you are going to need a few things. These include:

  • I Synology NAS, obviously. But a Synology NAS with at least a 4 core Intel or AMD 64-bit x86 processor and at least 4GB of memory
  • A Windows VM beta image. There are numerous methods online to get the windows 10 ISO image file that I will discuss in this guide, that there is also the option to get a Windows 11 licence code directly from their website as long as you have an existing and authenticated copy of Windows 10 available.
  • It is recommended that you have at least 50GB of storage available for the test and likely more if you want to give Windows 11 an extensive preview experience.
  • Ideally, a desktop or laptop computer in order to conduct the steps in setting up the VM as it is a little bit more tricky (the UI) to perform with just a mobile device like a phone or tablet.

That is about it, everything you need to deploy a Windows 11 VM on your Synology NAS will likely already be in your possession if you are reading this guide. I recommend at minimum that you should have a mass such as DS920+ or DS1621+ in order to install this VM and still have sufficient system resources to run the NAS simultaneously.

Setting Up the VM software on Your Synology NAS Drive

The first thing we need to do is set up the virtual machine manager software on your Synology NAS. If you already have Synology VMM (Synology Virtual Machine Manager) on your NAS, you can skip this step and head to the next one. Otherwise, head into the DSM GUI on the NAS and onto the app centre.

From here, scroll down and find or use the search box, for the Synology virtual machine manager tool. It should allow you to click within a single button and it may ask you to install further applications such as the replication tool and system tools, go ahead and allow these as these will help you run the virtual machine fluidly.

After the application is installed you need to open it from the available list of apps and before you can proceed with the tool you will be asked to quickly check that you have sufficient resources available on your NAS in CPU and memory, as well as the system asking if it can create a new virtual network switch configuration. Click ok and allow it to do this as it ensures that the windows 11 VM can access by the network and the internet after it is deployed. If successful, you will be greeted with the Synology virtual machine manager user interface with a list of options on the left-hand side of the screen and a few hints and tips displayed in the middle of the screen. Next, you will need to get a copy of Windows 11 beta which can arrive in numerous forms.

Setting Up the Windows 11 ISO Image

As mentioned earlier, Windows 11 is currently available from numerous sources across the internet (for example) and alongside the ability to download the digital image of the software, more commonly produced as an ISO (which can be mounted vertically or burnt to a physical DVD if you want to install Windows 11 on a physical computer instead). Alongside this, you can use your existing copy of Windows 10 to connect with the Windows beta program (shown above, by searching for ‘Windows Insider Programme‘ in the settings menu) and it will provide you with a Windows 11 licence and means with which to test Windows 11 on your existing system. There are numerous other methods online and a quick Google search will provide you with numerous download sites where you can get hold of Windows 11 beta. For this guide, I have downloaded Windows 11 beta as an ISO at 4.54GB. it downloads as a single file and this is the file that you will need to transfer over to the NAS.

Once you have downloaded your Windows 11 ISO, simply access your NAS file manager as you normally would and then drag and drop the windows 11 ISO file into a NAS directory that you have access to. Depending on your upload speed this can take from seconds to minutes, As soon as that is done, make your way back into the Synology virtual machine manager tool and continue with the installation of Windows 11 on your soon to be created brand new virtual machine.

Creating Your Synology Virtual Machine for Windows 11

Once you have made your way back into the Synology virtual machine manager application. Select the side bar option called ‘Image‘. 

At the top, you will find an option that allows you to add a new image. Select option and when prompted, select the option Synology NAS.

The list of available options on screen will be the ones that you have on your NAS and you just need to browse through the folders to find the one where you uploaded the windows 11 virtual machine ISO earlier. Click this ISO and then go-ahead to the next step.

Now head up to the top of the menu at ‘virtual machine’ and click create.

Then select the option for Microsoft Windows as the Virtual Machine Type

Then select the storage volume on your Synology NAS that you want the Windows 11 Virtual Machine to live/run-in

Next, You need to assign how much storage in GB/TB that you want the windows 11 Virtual Machine to use

Next, you need to assign the Windows 11 Virtual machine to a network. Synology Virtual Machine Creates a new virtual network when the software is installed, so you can use this or create a new one if you choose.

At this point, the virtual machine creation window will appear. You will need to assign CPU cores and Memory amounts to this VM. It is recommended that you dedicate at least 2 cores of your x86 64bit CPU and 2GB of memory, however, Windows 11 will run much, MUCH better if you can assign more hardware to this VM. Just remember that in order for the NAS to run smoothly (and there for the Virtual Machine Manager Hypervisor software to run well), you should leave sufficient CPU/Memory to the NAS.

From here you will need to connect the Windows 11 ISO/image you added earlier (should appear in a drop-down) and it is recommended that you use the Synology Windows Guest Driver ISO into the 2nd mounted drive too (as shown). You can also assign USB ports to the VM to allow you to connect devices physically to the NAS and then they will be accessible/visible to the Windows 11 VM.

Next you will need to let the Synology NAS know which users can access the Windows 11 VM. A list of the current NAS users/groups will appear and you can put a tick next to the users whose login credentials will allow access to this VM.

Then you need to confirm that the settings are correct, then you can confirm and the Synology Virtual Machine Manager will create the VM with the Windows 11 ISO/Image mounted for the first time setup.

When the Synology Virtual Machine manager displays the VM as available/powered off, you can power it on from the options at the top and connect to it in the web browser

When you connect to the VM at start up, much like a physical PC, the system will read from the mounted ISO/Image (as a normal PC would boot from the DVD drive to check from media) and you will boot straight into the Windows 11 installation screen.

If you are using the Windows 11 ISO/Image and do not have a product key, but still want to test out the Windows 11 system, you can click the option at the bottom to install without a licence.

Then just select the version of windows you want to install:

Then the area of storage you created in the VM setup on the Synology NAS will appear and you can select it to install the Windows 11 operating system on to.

From there installation will begin and it will be a relatively fast process, depending on the power of the VM resources you gave it and the speed of the storage media in your Synology NAS

After this, the VM will reboot and then go straight into the Windows 11 Setup tutorial

If you do not want to supply your Microsoft associated account details to this VM and Windows 11, you can do it without entering them by clicking the option to sign in another way

Then clicking the offline option:

Then just entering local/offline security information. However, do remember that this will limit some features of Windows 11 that require a Microsoft account.

Then you can proceed with the setup and the system will apply the settings you created:

The Windows 11 desktop will then be displayed and you can go ahead and have fun with your new VM

By default, Windows 11 will display via the web browser in a lower resolution (in case it cannot be displayed to users with older tech. But you can change this quickly by right-clicking and selecting display options

Then you can increase the resolution, which will make the screen bigger in your browser VM access too:

Additionally, if you want to access the VM OUTSIDE of the browser, the best way to do it is with the Remote Connection tool on a local PC:

And remember to keep an eye on memory and CPU use on your Synology NAS whilst the Windows 11 Virtual Machine is running

And there you have it. You now have a windows 11 VM on your Synology NAS hypervisor software:

 

If you have already installed Windows on a brand new computer before, then all of the steps necessary to install Windows are very familiar to you. Even then, you may need a refresher, so use the video below for my guide on how to set up Windows 101on a NAS after the virtual machine and ISO have been created. Although this guide is for Windows 11 on a Synology NAS, the steps for setting up a VM are are remarkably similar to other brands.

And there you have it, you can now test out Windows 11 as a virtual machine on your NAS without fear of it leading to problems on your existing Windows 10 PC. It is worth remembering that this is still a beta of Microsoft’s brand new operating system and therefore you can expect there to be a few hiccups along the way. Additionally, bear in mind that the performance of the VM will also be hinged in a big way on the hardware resources of your NAS and depending on the amount of resources you assigned to the VM ,and therefore the amount of resources you left to your NAS to run in the background will dictate how well Windows 11 will run. So do bear that in mind

 


Articles Get Updated Regularly - Get an alert every time something gets added to this page!


This description contains links to Amazon. These links will take you to some of the products mentioned in today's content. As an Amazon Associate, I earn from qualifying purchases. Visit the NASCompares Deal Finder to find the best place to buy this device in your region, based on Service, Support and Reputation - Just Search for your NAS Drive in the Box Below

 

SEARCH IN THE BOX BELOW FOR NAS DEALS

Need Advice on Data Storage from an Expert?

We want to keep the free advice on NASCompares FREE for as long as we can. Since this service started back in Jan '18, We have helped hundreds of users every month solve their storage woes, but we can only continue to do this with your support. So please do choose to buy at Amazon US and Amazon UK on the articles when buying to provide advert revenue support or to donate/support the site below. Finally, for free advice about your setup, just leave a message in the comments below here at NASCompares.com and we will get back to you. Need Help? Where possible (and where appropriate) please provide as much information about your requirements, as then I can arrange the best answer and solution to your needs. Do not worry about your e-mail address being required, it will NOT be used in a mailing list and will NOT be used in any way other than to respond to your enquiry. [contact-form-7] Terms and Conditions Alternatively, why not ask me on the ASK NASCompares forum, by clicking the button below. This is a community hub that serves as a place that I can answer your question, chew the fat, share new release information and even get corrections posted. I will always get around to answering ALL queries, but as a one-man operation, I cannot promise speed! So by sharing your query in the ASK NASCompares section below, you can get a better range of solutions and suggestions, alongside my own.   This description contains links to Amazon. These links will take you to some of the products mentioned in today’s video. As an Amazon Associate, I earn from qualifying purchases
❌