FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Plus Policy : Editeur de stratégie locale pour toutes les éditions de Windows

30 novembre 2021 à 10:12

Policy Plus est un éditeur de stratégie locale gratuit et open source pour toutes les éditions de Windows.
C'est donc un moyen de proposer les fonctions de politiques et restrictions administratives de GPEDIT sur les éditions familles de Windows.

Pour cela, l'éditeur Policy Plus reprend celui de gpedit.msc afin de fournir l'ensemble des GPOS local pour toutes les versions de Windows.
Ainsi, il fonctionne sur Windows 7, 8, Windows 10 et Windows 11.
Il proposent aussi des fonctions de recherche et de filtres non disponibles dans gpedit.msc.

Dans ce tutoriel, je vous présente cet outil très pratique qui peut être une alternative à l'éditeur de stratégie locale de Windows.

Plus Policy : Editeur de stratégie locale pour toutes les éditions de Windows

Qu'est-ce que Plus Policy

Pour rappel les stratégies de groupe locale permettent à un administrateur de mettre en place des restrictions administratives afin d'imposer des paramètres dans Windows.
Ils sont essentiellement utilisés dans les entreprises pour configurer les postes, imposer, contrôler des configurations.
Cela permet entre autre de contrôler les postes d'un domaine entreprise en imposant des modèles d'administration.
Dans ce cas là, le message "Ce Paramètre est géré par l'administrateur ou géré par l'organisation".
Enfin ces restrictions fonctionnent sur Windows Pro, parfois certains malwares les utilisent pour désactiver des fonctionnalités notamment de Windows Defender.

Policy Plus est destiné à fournir les paramètres de stratégie de groupe à la disposition de tous.
Avec cet éditeur, vous pouvez activer une politique pour mettre en place des restrictions ou imposer des configurations de Windows spécifique.

Notamment il propose les fonctionnalités suivantes :

  • Exécuter et travailler sur toutes les éditions Windows, pas seulement Pro et Enterprise
  • Complément entièrement avec licence (c'est-à-dire une transplantation sans composants dans les installations Windows)
  • Afficher et modifier les stratégies de registre en matière de GPOS local, GPOS par utilisateur, fichiers POL individuels, Hors ligne Registry User Hivers et The Live Registry
  • Accédez à des stratégies par ID, texte ou entrées de registre affectées
  • Afficher des informations techniques supplémentaires sur les objets (stratégies, catégories, produits)
  • Fournir des moyens pratiques de partager et d'importer des paramètres de stratégie
  • Les politiques non-registry (c'est-à-dire des articles en dehors de la Direction des modèles d'administration de l'éditeur de stratégie de groupe) n'ont actuellement aucune priorité, mais ils peuvent être reconsidérés à une date ultérieure.

Plus Policy : Editeur de stratégie locale pour toutes les éditions de Windows

Télécharger Plus Policy

  • Téléchargez Plus Policy depuis ce lien :
  • C'est une version portable disponible donc au format ZIP. Décompressez le fichier ZIP par exemple avec 7zip dans l'emplacement souhaité
  • Puis double-cliquez sur PlusPolicy.exe afin d'ouvrir l'interface
  • Voici une description de l'interface de Policy Plus :
Description de l'interface de Policy Plus
  • Les états et statuts possibles d'une politique :
    • Not Configurer (Non configuré) : celle-ci n'est pas configurée et donc inactive
    • Enabled (Activé) : La politique s'applique sur le système
    • Disabled (Désactivé) : La politique est désactivée

Comment modifier une stratégie locale

  • Tout a bord à gauche, déroulez la catégorie de la politique
  • Puis à droite, la liste des politiques s'affiche. En cliquant dessus, un descriptif s'affiche
Comment modifier une stratégie locale avec Policy Plus
  • Double-cliquez sur la politique pour ouvrir l'éditeur et changer le statut (Not Configured, Enabled, Disabled)
Comment modifier une stratégie locale avec Policy Plus
  • Une fois la configuration établie, cliquez sur le Menu File > Save Policies. Pour aller plus vite, vous pouvez utiliser le raccourci clavier CTRL+S
Comment modifier une stratégie locale avec Policy Plus
  • Lorsque cela réussi, une popup affiche Success
Comment modifier une stratégie locale avec Policy Plus

Comment filtrer les stratégies locales

Plus Policy donne aussi la possibilité de filtrer les politiques.
Cela peut s'avérer pratique, par exemple pour trouver des politiques et restrictions activées ou désactivées.

  • Cliquez sur le menu View Puis Filters Options
Comment filtrer les stratégies locales avec Policy Plus
  • Dans Current State, vous pouvez filtrer par l'Etat de la politique, pour cela, cochez Supported On
  • Puis déroulez la liste
Comment filtrer les stratégies locales avec Policy Plus
  • Par exemple dans System d'exploitation Windows, vous pouvez afficher que les politiques de Windows 10
Comment filtrer les stratégies locales avec Policy Plus

Comment rechercher des stratégies locales

Enfin cet éditeur de stratégie locale donne aussi la possibilité d'effectuer des recherches.
Elle fonctionne de la même manière que dans regedit, l'éditeur du registre Windows.

  • Positionnez vous sur la catégorie
  • Puis cliquez sur le menu Find puis choisissez le type de recherche :
    • ID -- Chercher une politique par son identifiant
    • Registry -- Recherche par clé de clé ou nom, ou nom de valeur
    • Text -- Trouver dans les titres, les descriptions et dans les commentaires
Comment rechercher des stratégies locales avec Policy Plus
  • Par exemple ici on cherche sur le texte Windows Defender afin de trouver toutes les restrictions liés à ce dernier. Décochez :
    • In title : pour ne pas faire ressortir les restrictions avec le mot dans le nom
    • In description : pour chercher sur le mot dans la description
    • In Comment : pour chercher le mot dans le commentaire
Comment rechercher des stratégies locales avec Policy Plus
  • Le résultat s'affiche avec la liste des politiques contenant ce mot. Il ne reste plus qu'à double-cliquez sur celle qui nous intéresse
Comment rechercher des stratégies locales avec Policy Plus
  • En fermant la politique, cela ouvre celle-ci dans l'éditeur, appuyez sur la touche F3 (ou menu Find / Find Next) pour passer à la suivante

Importer / Exporter les politiques

Plus Policy possède aussi une fonctionnalité d'exporter et d'importer les politiques des stratégies de groupe locale.
Cela permet donc d'exporter la configuration de l'éditeur de stratégie locale vers un fichier .pol ou .reg que l'on peut ensuite importer sur un autre PC.
Les deux formats supportés sont :

  • Fichier .POL - Fichier Standard utilisé pour les stratégies de groupe.s Il enregistre des clés de registre créées lors de la création d'un modèle d'administration et peut spécifier des paramètres utilisateur locaux ou globaux. Les fichiers POL sont généralement nommés registry.pol
  • Fichier .REG - Fichier de Script REG qui créent les clés Policies dans le registre Windows
  • Cliquez sur le Menu Share puis choisissez le format d'export POL ou REG
Exporter les stratégies de groupe locale
  • Dans le cas d'un export REG, vous devez choisir entre User (configuration utilisateur) ou Computer (configuration ordinateur)
Exporter les stratégies de groupe locale
  • Puis cliquez sur Browse pour créer le fichier
Exporter les stratégies de groupe locale
  • Naviguez dans vos dossiers pour sélectionnez l'emplacement puis saisissez le nom du fichier d'export
  • Puis cliquez sur Enregistrer
Exporter les stratégies de groupe locale
  • Enfin cliquez sur Export. Si tout va bien, un message indique que l'opération a réussi
Exporter les stratégies de groupe locale

L'import fonctionne de la même manière.

  • Cliquez sur Share puis Import REG ou Import Pol
  • Sélectionnez le fichier puis cliquez sur Import
Importer les stratégies de groupe local dans Policy Plus

L’article Plus Policy : Editeur de stratégie locale pour toutes les éditions de Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Comment changer les DNS de Windows

4 septembre 2016 à 21:57

Comment changer ses serveurs DNS (Domain Name System) de Windows, afin de pouvoir configurer ses propres serveurs DNS (Google, etc).
Les serveurs de noms ou DNS permettent de convertir les adresses littérales en adresses IP.
Modifier ses serveurs DNS peut donc permettre de contourner certains filtrages DNS.

Cette page vous guide dans la modification des DNS de Windows 10, 7, 8 et Windows 11.

Changer les DNS dans Windows

Comment changer les serveurs DNS sur Windows

Rappelez vous que chaque interface réseau : votre carte Ethernet (par câble) et votre carte Wi-Fi ont leurs propres configurations.
Si vous désirez modifier les DNS, vous devez le faire pour chaque carte.
Surtout, si vous avez tendance à utiliser les deux modes de connexion.

Pour obtenir la liste des adresses des serveurs de noms :

Comment changer les DNS de Windows 10

Voici un tutoriel qui vous guide pour changer les DNS d'une carte Ethernet ou carte Wi-Fi sur Windows 10 :

Comment changer les DNS de Windows 11

Dans ce tutoriel, je vous donne deux méthodes pour changer les DNS de Windows 11, depuis les paramètres ou en PowerShell :

Comment changer les DNS de Windows depuis les connexions réseau

Voici comment modifier les adresses des serveurs de noms dans les interfaces réseaux de Windows.

Temps nécessaire : 5 minutes.

Comment changer les DNS de Windows 7, 8, 10

  1. Ouvrir les interfaces réseaux de Windows

    Sur votre clavier, appuyez sur la touche Windows + R
    Dans la fenêtre exécuter, saisissez : ncpa.cpl

    Ouvrir les connexions réseaux sur Windows

  2. Ouvrir les propriétés de la carte réseau

    Dans le cas où vous êtes connecté en filaire (connexion par câble), faites l'opération sur la carte Ethernet.
    Alors que si la connexion est en WiFi, l'opération de changement de DNS doit être effectuée la carte Wifi/Wireless.

    Faites un clic droit sur la carte réseau en question puis Propriétés.comment changer les DNS de Windows

  3. Modifier l'adresse TCP/IPV4

    Repérez et sélectionnez TCP/IP V4
    puis cliquez sur Propriétés.comment changer les DNS de Windows

  4. Changer les serveurs DNS

    La configuration TCP/IP v4 s'ouvre alors.
    Dans la partie basse, cochez l'option : utilisez le serveur DNS de l'adresse suivante
    Enfin saisissez le DNS préféré (primaire) et éventuellement un serveur DNS (secondaire).comment modifier les DNS de Windows

  5. Valider les changements

    Cliquez sur OK pour prendre en compte les changements.
    Répétez l'opération pour les paramètres TCP/IP V6.

Bravo ! Vous avez modifié les serveurs DNS de Windows.

En Powershell

Get-DnsClientServerAddress
  • Ensuite utilisez la commande Set-DNSClientServerAddress pour changer les DNS de Windows :
Set-DNSClientServerAddress "NomInterface" –ServerAddresses ("adresse-serveur-DNS-prefere", "adresse-serveur-DNS-secondaire")
  • Remplacez dans la commande :
    • NomInterface : le nom de l'interface réseau
    • adresse-serveur-DNS-prefere : l'adresse du serveur DNS principal
    • adresse-serveur-DNS-secondaire : l'adresse du serveur DNS secondaire
  • Par exemple pour changer les serveurs DNS en 1.1.1.1 et 1.0.0.01 sur l'interface Ethernet0 :
Set-DNSClientServerAddress "Ethernet0" –ServerAddresses ("1.1.1.1","1.0.0.1")
Comment changer les DNS de Windows en Powershell
Bravo ! vous avez réussi à changer les DNS de Windows en Powershell.

En ligne de commandes avec netsh

Il est tout à fait possible de changer la configuration IP en ligne de commandes.
Et donc on peut modifier les serveurs DNS de cette manière.
Cela se fait avec la commande CLD netsh.

  • Puis utilisez la commande Get-DnsClientServerAddress pour la configuration DNS et le nom des interfaces réseau (colonne InterfaceAlias)
Get-DnsClientServerAddress
  • Ensuite utilisez la commande Set-DNSClientServerAddress pour changer les DNS de Windows :
Set-DNSClientServerAddress "NomInterface" –ServerAddresses ("adresse-serveur-DNS-prefere", "adresse-serveur-DNS-secondaire")
  • Remplacez dans la commande :
    • NomInterface : le nom de l'interface réseau
    • adresse-serveur-DNS-prefere : l'adresse du serveur DNS principal
    • adresse-serveur-DNS-secondaire : l'adresse du serveur DNS secondaire
  • Par exemple pour changer les serveurs DNS en 1.1.1.1 et 1.0.0.01 sur l'interface Ethernet0 :
Set-DNSClientServerAddress "Ethernet0" –ServerAddresses ("1.1.1.1","1.0.0.1")
Bravo ! vous avez réussi à changer les DNS de Windows depuis l'invite de commandes avec netsh.

Dans le registre Windows

La configuration IP des interfaces est stockée dans le registre Windows.
On peut donc modifier directement celle-ci.

  • Sur votre clavier, appuyez sur la touche
    + R
  • Puis saisissez regedit et OK
  • Cela ouvre l'éditeur du registre Windows, déroulez à gauche :
HKLM\System\CurrentControlSet\Services\Tcpip\Parameters
  • On trouve alors chaque interface avec son GUID {XXXX}. Cliquez sur chacun pour trouver celui de votre interface réseau Ethernet ou Wifi
  • A droite, cherchez la valeur NameServer, c'est elle qui stocke les adresses des serveurs DNS. Par exemple ci-dessous, c'est 192.168.1.1.
  • Il suffit alors de double-cliquer sur NameServer et saisir les adresses des serveurs de noms souhaités.
  • Lorsque la valeur NameServer est vide, cela signifie que les DNS sont en DHCP. C4est à dire que les serveurs DNS sont récupérés automatiquement depuis votre box internet
  • Enfin pour spécifier plusieurs adresses, DNS préféré et auxiliaire, on les sépare par des virgules. Ci-dessous, les adresses DNS de Quad9.
Bravo ! vous avez réussi à changer les DNS de Windows depuis le registre Windows.

Utilitaires pour changer les DNS

Il existe bien entendu beaucoup d'utilitaires pour modifier ses serveurs DNS.
Notamment : QuickSetDNS

Comment changer les DNS configurés dans Windows
QuickSetDNS

ou encore DNSJumper

Puis DNS Angel permet de changer de serveurs DNS depuis une liste prédéfinie : DNS Angel

Enfin YogaDNS permet de gérer plusieurs serveurs DNS et créer des règles de résolution DNS.
Plus d'informations :

YogaDNS : un client DNS avancé pour gérer plusieurs serveurs DNS

Comment vérifier ses DNS sur Windows

Vous avez changé les serveurs DNS mais souhaitez vérifier que la modification a fonctionné.

Vous pouvez utiliser aussi une commande depuis l'invite de commandes de Windows :

ipconfig /all

Cela retourne toute la configuration TCP pour chaque interface réseau.
Ici pour la carte Ethernet, on retrouve bien les serveurs DNS Google 8.8.8.8

L’article Comment changer les DNS de Windows est apparu en premier sur malekal.com.

9 meilleurs logiciels pour modifier ou nettoyer le menu contextuel de Windows

19 novembre 2021 à 10:04

Avec le temps, le menu contextuel de Windows accessible par le clic droit peut s'agrandir.
En effet, lorsque vous installez une application, celle-ci peut ajouter une entrée dans le menu contextuel.
Cela peut allonger le temps d'ouverture menu déroulant du clic droit mais aussi parfois provoquer des plantages d'explorer.
Ainsi, il peut alors être nécessaire de nettoyer le menu contextuel de Windows pour en réduire la taille.

De plus, par défaut certaines actions que l'on souhaiterait avoir ne sont pas disponibles.
Heureusement, il existe aussi des utilitaires gratuits pour éditer le menu contextuel et ajouter de nouvelles actions.
Vous pouvez donc personnaliser le menu contextuel de Windows pour ajouter ou supprimer des entrées.
Cela permet de gagner beaucoup de temps rendant certaines fonctionnalités à porté du menu clic droit de Windows.

Voici une sélection des meilleurs logiciels pour modifier ou nettoyer le menu contextuel de Windows 11, 10, 8, 7.

meilleurs logiciels pour modifier ou nettoyer le menu contextuel de Windows

9 meilleurs logiciels pour nettoyer le menu contextuel de Windows

CCleaner

CCleaner est l'un des utilitaires d'optimisation et de nettoyage de PC les plus populaires et les plus largement utilisés pour Windows. Cette simple pièce de logiciels est remplie de nombreuses fonctionnalités telles que l'optimisation du registre, trouver les fichiers en double, l'optimiseur de démarrage, etc., mais l'une des caractéristiques moins connues de ce logiciel est qu'elle peut également être utilisée pour gérer vos éléments de menu contextuel afin que Vous pouvez facilement désactiver ou même les supprimer au besoin.

Pour gérer les éléments de menu contextuel :

  • Téléchargez puis installez CCleaner, ouvrez-le dans le menu Démarrer
  • Accédez à Outils → Démarrage, puis sélectionnez l'onglet Menu contextuel
  • Puis sélectionnez l'élément de menu contextuel que vous souhaitez désactiver et cliquer sur le bouton Désactiver. Si vous souhaitez supprimer complètement l'élément, cliquez sur le bouton Supprimer
CCleaner : éditer et nettoyer le menu contextuel de Windows

Ainsi nettoyer le menu déroulant de Windows avec CCleaner est extrêmement simple.

Easy Context Menu

Easy Context Menu est un logiciel gratuit capable d'éditer le menu contextuel de Windows.
Il est disponible au format portable pour les architectures 32- or 64-bit.
Easy Context menu permet à la fois d'ajouter de nouvelles fonctionnalités au menu déroulant mais aussi nettoyer le menu contextuel de Windows.

L'interface est relativement simple avec la liste des entrées que vous pouvez activer ou désactiver au menu déroulant du clic droit de Windows.
Cochez les éléments activer puis cliquez sur l'icône +.
Si vous désirez supprimer un élément du menu contextuel, il faut cliquer sur l'icône -.

Easy Context Menu : gérer le menu du clic droit de Windows

En plus de personnaliser le menu contextuel de Windows, vous pouvez aussi effectuer un nettoyage.
Pour cela :

  • Cliquez sur le menu FichierNettoyeur de menu contextuel ou utiliser la combinaison de touche : CTRL+X
Easy Context Menu : Nettoyer le menu contextuel de Windows
  • Laissez cocher les entrées
  • Puis cliquez à gauche sur Désactiver ou Effacer pour supprimer définitivement l'entrée du menu du clic droit de Windows
Easy Context Menu : Nettoyer le menu contextuel de Windows

MenuMaid

Menumaid est également un logiciel simple qui vous aide à activer et à désactiver les options de menu contextuel. Il est gratuit mais un peu ancien puisqu'il nécessite d'installer le .NET Framework 3.5.

Menumaid peut gérer les menus contextuels d'Internet Explorer et de Windows Explorer.
Pour désactiver une option du menu contextuel, tout ce que vous avez à faire est de désélectionner la case à cocher en regard de l'option que vous souhaitez supprimer.
Automatiquement l'entrée va disparaître du menu du clic droit de Windows.

MenuMaid : activer et à désactiver les options de menu contextuel

Comme vous pouvez le constater, cet utilitaire est vraiment très simple d'utilisation.

ContextEdit

ContextEdit est une autre utilitaire gratuit pour modifier le contenu des menus déroulants de Windows.

À première vue, l'interface utilisateur peut sembler un peu ancienne mais elle fait le travail. Étant donné que ContextEdit vous permet de gérer les éléments de menu contextuels en fonction du type de fichier et de l'extension, vous devez sélectionner le type de fichier ou l'extension chaque fois.
Ensuite décoche en bas à droite les contenus des menus contextuels.

ContextEdit : Editer le menu contextuel de Windows pour chaque extension de fichiers

ShellExView

ShellMenuView est une outils gratuit utile de Nirsoft capable d'afficher les objets COM de Windows et ajoutés par les applications installées.
Ainsi, on trouve en autre les entrées de menu contextuel statiques attribuées à un type de fichier ou à une extension spécifique.
Notamment il est possible de visualiser le menu déroulant liée à une extension de fichiers.
Par exemple, VLC qui propose d'ouvrir un fichier MP4.
A partir de là, vous pouvez retirer une entrée du menu déroulant pour cette extension de fichiers pour affiner vraiment le contenu du menu du clic droit.

ShellMenuView affiche énormément d'information comme le nom de la compagnie, la DLL chargées, la clé du registre utilisée pour stocker la configuration etc.
Le plus simple est de regrouper par type afin de lister les context menu ensemble.
Vérifiez le nom du produit, l'extension de fichiers visés pour trouver le menu contextuel à désactiver.

ShellExView : modifier le menu contextuel de Windows

Ensuite, on sélectionne le ou les entrées puis on clic sur l'icône rouge ou verte pour le désactiver.
On peut aussi utiliser le clic droit ou des raccourcis clavier (F7 désactiver et F8 activer).

Cet utilitaire se destine plutôt aux utilisateurs confirmés qui veulent contrôler de manière approfondis les entrées du menu du clic droit de Windows.

ShellExView : modifier le menu contextuel de Windows

ShellMenuView

ShellMenuView est un autre utilitaire gratuit de NirSoft qui ressemble beaucoup à son grand frère ShellExView.
Toutefois, cet utilitaire se borne à lister les entrées du menu déroulant rendant sa lecture plus simple.
De plus, on peut très facilement identifier les extensions de fichiers visées par une entrée du menu contextuel de Windows.

Ci-dessus, toutes les menus VLC du clic droit pour chaque extensions de fichiers vidéos.
En dessous, la même chose avec AceStream.

ShellMenuViev : modifier le menu contextuel de Windows

Ensuite, le fonctionnement pour activer ou désactiver une entrée du menu contextuel suit la même logique.
On sélectionne dans l'élément dans la liste puis on utilise les icônes rouges ou vertes.

ShellMenuViev : modifier le menu contextuel de Windows

Enfin pour nettoyer tous les menus déroulant, il suffit de sélectionner tout les entrées hors du dossier Windows et de les désactiver.

FileMenu Tools

FileMenu Tools est un outil gratuit capable de personnaliser le menu déroulant de Windows mais aussi gérer les entrées liées aux applications.
Il est assez proche d'Easy Context Menu puisque vous pouvez à la fois ajouter de nouvelles entrées dans le menu déroulant mais aussi gérer les menus ajoutées par les applications de Windows.
De quoi donc nettoyer facilement le menu déroulant de Windows.

On coche les éléments à ajouter ou supprimer puis on utilise l'icône coche verte pour ajouter ou la croix rouge pour supprimer.

FileMenu Tools : activer/désactiver des entrées du menu déroulant du clic droit de Windows

Pour gérer les entrées des applications, cliquez sur l'onglet Commandes des autres applications.

FileMenu Tools : activer/désactiver des entrées du menu déroulant du clic droit de Windows

Autorun

Autorun est un utilitaire gratuit de la suite SysInternals qui vous permet d'activer ou désactiver les programmes au démarrage de Windows, des tâches planifiées, la chaîne Winsock (LSP) et bien d'autres fonctionnalités.
Parmi lesquelles, il est aussi possible de désactiver les menu contextuels de Windows.

Pour activer ou désactiver une entrée du menu déroulant de Windows :

  • Téléchargez Autoruns depuis ce lien :
  • Puis lancez Autoruns par un clic droit puis exécuter en tant qu'administrateur
  • Ensuite dans Autoruns, cliquez sur le menu Explorer 1
  • Cela liste les contextmenu. Dans l'exemple ci-dessous, on ne voit que l’application 7-zip.
  • Décochez les éléments à désactiver du menu contextuel de Windows 2
Résoudre les plantages du clic droit sur le bureau de Windows avec Autoruns

Glary Utilities

On termine cette sélection des meilleurs logiciels pour gérer le menu déroulant de Windows avec Glary utilities.
Ce dernier est un utilitaire très complet pour nettoyer et optimiser Windows.
Parmi les fonctionnalités, un gestionnaire du menu contextuel est disponible.

  • Téléchargez puis installer Glary utilities
Glary Utilities
  • Puis cliquez sur les options avancées
  • Ensuite accédez au gestionnaire du menu contextuel
Le gestionnaire du menu contextuel de Glary Utilities
  • Puis laissez coché les éléments à supprimer des menus du clic droit
  • Enfin cliquez en bas sur Supprimer
Le gestionnaire du menu contextuel de Glary Utilities

L’article 9 meilleurs logiciels pour modifier ou nettoyer le menu contextuel de Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Comment ouvrir MMC et créer une console MMC

18 novembre 2021 à 09:59

Microsoft Management Console (MMC) donne accès à une racine de console d'où vous pouvez ajouter des composants de logiciels enfichables.
Cela donne accès à différents outils d'administration dans une même fenêtre afin d'administrer Windows.
Après avoir créé votre console MMC, il est possible de l'enregistrer pour ouvrir celle-ci plus rapidement.

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment ouvrir MMC et créer une console MMC.

Comment ouvrir MMC et créer une console MMC

Comment ouvrir MMC et créer une console MMC

Créer une console MMC

Voici comment ouvrir et créer une console MMC sur Windows :

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis sur votre clavier, saisissez mmc et OK
Exécuter MMC sur Windows
  • La console MMC s'ouvre sur la racine de la console
La racine de la console MMC
  • Puis cliquez sur le menu Fichier et Ajouter/Supprimer un composant logiciel enfichable. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier CTRL+M
Menu fichier de MMC
  • A gauche, on trouve la liste des composants de logiciel enfichable, sélectionnez celui qui vous intéresse
  • Puis cliquez au milieu sur Ajouter
Ajouter/Supprimer un composant logiciel enfichable
  • Selon le composant, une fenêtre de paramètre s'affiche. En général, il s'agit de choisir entre l'administration de votre ordinateur (local) ou un PC de votre réseau LAN
Les options d'ajout d'un composant de logiciel enfichable à la console MMC
  • Le composant bascule dans la liste de droite. Répétez l'opération pour ajouter d'autres composant de logiciel enfichable
Ajouter/Supprimer un composant logiciel enfichable
  • Ensuite cliquez sur OK
  • Les outils d'administration de Windows s'affiche à gauche dans la racine de la console MMC
La console MMC avec des composants de logiciel enfichable

A noter que la gestion de l'ordinateur propose la plupart des outils d'administration, plus d'informations :

La gestion de l'ordinateur dans Windows 10, 11

Enregistrer et ouvrir une console MMC depuis un fichier .msc

Pour faciliter l'ouverture par la suite, il est possible d'enregistrer la racine de la console afin de ré-ouvrir directement ce dernier.

  • Cliquez sur le menu Fichier puis Enregistrer sous
Enregistrer le racine de la console MMC
  • Ensuite sélectionnez l'emplacement et le nom du fichier MMC
Enregistrer le racine de la console MMC
  • Pour ré-ouvrir la console MMC, double-cliquez sur le fichier MMC
Enregistrer et ouvrir une console MMC

L’article Comment ouvrir MMC et créer une console MMC est apparu en premier sur malekal.com.

Qu’est ce que MMC (Microsoft Management Console)

18 novembre 2021 à 09:58

Microsoft Windows contient une multitude de façons de gérer et de maintenir votre système.
Pour faciliter son administration, Windows propose un outil MMC (Microsoft Management Console) qui vous aide à modifier les paramètres administratifs et à effectuer d'autres fonctions.
MMC se présente sous la forme d'une console de gestion pour accéder à divers utilitaires Windows tels que le gestionnaire de périphériques, la Gestion des disques, le Planificateur de tâches et bien d'autres.

Dans ce tutoriel, je vous explique ce qu'est MMC et comment l'utiliser pour ouvrir les composants de logiciel enfichable.
Vous y apprendrez notamment comment ouvrir et créer une console MMC sur Windows.

Qu'est ce que MMC (Microsoft Management Console)

Qu'est ce que la Console MMC (Microsoft Management Console)

Microsoft Management Console (MMC) est un ensemble d'outil pour administrer Windows sous la forme de logiciel enfichable.
Ainsi, vous utilisez Microsoft Management Console (MMC) pour créer, enregistrer et ouvrir des outils d'administration, appelés consoles, qui gèrent les composants matériels, logiciels et réseau de votre système d'exploitation Microsoft Windows.

Ainsi on accède aux utilitaires tels que le gestionnaire de périphériques, le planificateurs de tâches, l'observateur d'évènements ou encore les dossiers partagés.
Pour cela, deux méthodes sont possibles :

  • En ajoutant un composant de logiciel enfichable à la console MMC
  • En ouvrant directement le composant logiciel enfichable soit depuis les menus de Windows, soit avec la commande msc

Ainsi, on retrouve ces logiciels enfichables dans différents composants de Windows notamment :

Comment ouvrir une console MMC

Vous pouvez ouvrir la console MMC afin d'ajouter les composants de logiciel enfichable souhaités.

La console MMC avec des composants de logiciel enfichable

Le tutoriel suivant vous explique comment faire :

Comment ouvrir MMC et créer une console MMC

Liste des commandes MSC et composant de logiciel enfichable (MMC)

A chaque composant de logiciel enfichable correspond une commande msc qui permet d'ouvrir directement l'outils d'administration.
Ce tableau récapitule la liste des commandes msc afin d'ouvrir directement l'outil d'administration.

Console MMCDescription
azman.mscGestionnaire d’autorisations
certmgr.mscGestion des Certificats personnels et de l'ordinateur
comexp.mscServices des composants ( Ordinateurs-Observateur d’évènements-Services)
compmgmt.mscGestion de l’ordinateur (Planificateur de tâches-Observateur d’évènements-Dossiers partagés-Fiabilité et performance-Gestionnaire de périphériques-Gestion des disques)
devmgmt.mscGestionnaire de périphériques
diskmgmt.msc Gestion des disques
eventvwr.mscObservateur d’événements
fsmgmt.mscDossiers partagés
gpedit.mscEditeur de stratégie de groupe locale (Configuration Ordinateur-Configuration Utilisateur)
lusrmgr.mscGestion des Utilisateurs et groupes locaux
napclcfg.mscConfiguration du client NAP
perfmon.mscMoniteur de fiabilité et de performances
printmanagement.mscGestion de l’impression
rsop.mscJeu de stratégie résultant (Configuration ordinateur-Configuration utilisateur)
secpol.mscStratégie de sécurité locale (Paramètres de sécurité)
services.mscServices
taskschd.mscPlanificateur de tâches
tpm.mscGestion de module de plateforme sécurisée sur l’ordinateur local
wf.mscPare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité
wmimgmt.mscRacine de la console/Contrôle WMI (Infrastructure de gestion Windows WMI)
Liste des commandes mmc et composants de logiciel enfichables MMC
Liste des commandes MSC et composant de logiciel enfichable (MMC)

Liste des commandes et utilitaires de Windows (fichier .msc, .cpl)

L’article Qu’est ce que MMC (Microsoft Management Console) est apparu en premier sur malekal.com.

Installer ADB et Fastboot sur Windows

2 novembre 2021 à 09:35
Par : Le Crabe

Pour effectuer des opérations sur un appareil Android ou sur le sous-système Windows pour Android (WSA), il est nécessaire d’installer les outils ADB et Fastboot dans Windows. ADB et Fastboot sont deux outils qui permettent de communiquer et d’ envoyer des commandes à un appareil Android ou bien au Windows Subsystem for Android (WSA). Ils ont tous deux des fonctions différentes : ADB (Android...

Source

Wbadmin : Sauvegarder Windows en ligne de commandes

28 octobre 2021 à 17:31

L'utilitaire WBADMIN.exe est un outil de ligne de commande qui vous permet de créer la sauvegarde de l'état du système ou de sauvegarder des données, des répertoires (et des fichiers) et de restaurer des données d'une telle sauvegarde.
L'outil WBADMIN peut être utilisé pour automatiser les sauvegardes dans toutes les versions Windows modernes.
Ainsi, il est disponible sur Windows 7, 8, 10 et Windows 11 ainsi que Windows Server.

Ce tutoriel montre comment utiliser Wbadmin pour sauvegarder Windows.

Wbadmin : Sauvegarder Windows en ligne de commandes

Comment utiliser Wbadmin

C'est un outil en ligne de commandes que l'on peut utiliser dans l'invite de commandes ou dans PowerShell.
Pour obtenir l'aide, utilisez la commande suivante :

webadmin /?

Voici les commandes prises en charge :

  • ENABLE BACKUP – créer ou modifier la tâche de sauvegarde planifiée
  • DISABLE BACKUP – Désactiver le travail de sauvegarde automatique
  • START BACKUP – démarrer une tâche de sauvegarde
  • STOP JOB – Arrêter une sauvegarde en cours d'exécution
  • GET VERSIONS – Afficher les sauvegardes disponibles
  • GET ITEMS – Lister les éléments du magasin de sauvegarde
  • GET STATUS – Affiche l’état de l’opération en cours d’exécution
  • DELETE BACKUP – Supprime une ou plusieurs sauvegardes
  • RESTORE CATALOG – Récupère un catalogue de sauvegarde à partir d’un emplacement de stockage spécifié dans le cas où le catalogue de sauvegarde de l’ordinateur local a été endommagé
L'aide de la commande Wbadmin

Sauvegarder et image système de Windows en ligne de commandes avec Wbadmin

Créer une image système

Voici comment créer une image système avec les lecteurs C, D, F avec wbAdmin vers le lecteur E :

wbAdmin start backup -backupTarget:E: -include:C:,D:,F: -allCritical -quiet
  • backuprTarget : Emplacement de stockage de cette sauvegarde. Nécessite une lettre de lecteur de disque dur (f:), un chemin basé sur un GUID de volume auformat \?\Volume{GUID}, ou un chemin UNC (Universal Naming Convention ) vers un dossier partagé distant (\\).
  • Include : Spécifie la liste des éléments, séparés par une virgule, à inclure dans la sauvegarde. Vous pouvez inclure plusieurs volumes. Les chemins des volumes peuvent être spécifiés à l'aide de lettres de lecteur de volume, de points de montage de volume ou de noms de volume GUID
  • AllCritical : Crée une sauvegarde qui inclut tous les volumes critiques (ceux-ci contiennent les fichiers et les composants du système d'exploitation) en plus des autres éléments que vous avez spécifiés avec le paramètre

La sauvegarde système se fait dans le dossier WindowsImageBackup.
La commande affiche la progression de la création de l'image système par un pourcentage.

Créer une image système en ligne de commandes avec Wbadmin
Créer une image système en ligne de commandes avec Wbadmin

Enfin un journal est créé dans C:\Windows\Logs\WindowsBackup qui donne quelques informations sur l'état de la sauvegarde.

C:\Windows\Logs\WindowsBackup avec les journaux de l'image système

Restaurer une image système

Pour restaurer une image système (réimager), on utilise l'option start sysrecovery depuis l'environnement Windows RE.

wbadmin get versions -BaclupTarget:e:
Restaurer une image système en ligne de commandes avec wbadmin
  • Ensuite pour restaurer l'image système en spécifiant la version par l'option -version :
wbadmin start sysrecovery -version:03/31/2020-09:00 -backupTarget:d:
Restaurer une image système en ligne de commandes avec wbadmin
  • Si l'opération a réussi, redémarrez le PC pour démarrer sur le système restauré
Restaurer une image système en ligne de commandes avec wbadmin

Voir aussi ces tutoriels :

Sauvegarder vos données par l'historique de fichiers en ligne de commandes avec Wbadmin

Créer une sauvegarde de fichiers avec l'historique de fichiers

wbAdmin peut aussi sauvegarder vos documents avec l'historique de fichiers.
Ce système de sauvegarde Windows est basé sur le service Shadow Copy Service (VSS).
L'utilitaire WBADMIN crée une copie d'ombre (instantanée) du volume spécifié et crée une sauvegarde de l'image système basée sur cet instantané (la performance de l'ordinateur peut diminuer pendant la sauvegarde).

Pour sauvegarder ou mettre à jour une sauvegarde de l'historique de fichiers, on utilise l'option -vssFull

wbadmin start backup –backupTarget:e: -include:c:\documents -vssFull

Sur Windows 10, 11, cela peut retourner l'erreur : La sauvegarde partielle des volumes n’est pas prise en charge dans cette version de Windows.

Pour effectuer une copie VSS, on utilise l'option -vsscopy :

wbadmin start backup –backupTarget:e: -include:c:\documents\,c:\backup -vsscopy

Vous pouvez aussi sauvegarder un dossier partagé, par exemple :

wbadmin start backup –backupTarget:\\srv1\sav -include:c:\documents\,c:\sav

Pour créer une tâche planifiée de sauvegarde, on utilise l'option -schedule :

wbadmin enable backup -include:c:\documents\* -addtarget:e: -allCritical -schedule:00:00

Supprimer les anciennes sauvegardes

Pour lister les sauvegardes disponibles :

wbadmin get versions

Supprimer toutes les copies sauf les deux derniers (0 - Supprimer toutes les sauvegardes):

wbadmin delete systemstatebackup -keepversions:2

Vous pouvez supprimer uniquement la copie de sauvegarde la plus ancienne:

wbadmin delete systemstatebackup –backupTarget:e: –deleteOldest -quiet

L’article Wbadmin : Sauvegarder Windows en ligne de commandes est apparu en premier sur malekal.com.

10 meilleurs logiciels pour calculer l’empreinte numérique d’un fichier (hash)

25 octobre 2021 à 10:04

Lorsque vous téléchargez un fichier ou transférer d'un PC à un autre, il peut être utile de calculer l'empreinte numérique d'un fichier.
Le hash est une empreinte numérique unique d'un fichier sous la forme d'une série alphanumérique.
En vérifiant le hash et en comparant la somme de contrôle, vous pouvez assurer que les fichiers sont identiques.
Il existe plusieurs fonctions et algorithmes de hachage comme MD5, SHA1, SHA-3 (256 bit), SHA256, SHA512.
A lire sur le sujet : Qu'est-ce qu'une somme de contrôle (checksum) et à quoi cela sert ?

Dans ce tutoriel, je vous présente les meilleurs logiciels pour calculer l'empreinte numérique d'un fichier.

meilleurs logiciels pour calculer l'empreinte numérique d'un fichier (hash)

10 Meilleurs logiciels pour calculer l'empreinte numérique d'un fichier (hash)

7-Zip

7-Zip est un utilitaire opensource pour compresser ou décompresser des fichiers ZIP, RAR, 7z ou ISO.
Mais saviez-vous que 7-zip peut aussi calculer l'empreinte numérique d'un fichier ?
Il supporte les algorithmes de hachages CRC-32, CRC-64, SHA-1, SHA-256.

Pour calculer le hash d'un fichier, faites un clic droit puis CRC SHA.

Calculer le CRC-32, CRC-64, SHA-1, SHA-256 avec 7-zip

Les informations de la somme de contrôle s'affiche dans une nouvelle fenêtre :

Calculer le CRC-32, CRC-64, SHA-1, SHA-256 avec 7-zip

Hash Generator

Hash Generator est un programme gratuit et très simple pour calculer l'empreinte numérique d'un fichier.
Indiquez le chemin du fichier et cliquez sur Generate Hash.
Puis l'outil génère les hashs suivants MD5, SHAxxx, Base64, LM, NTLM, CRC32, ROT13, RIPEMD, ALDER32, HAVAL, et plus.
On peut aussi exporter le résultat dans un fichier HTML.
Enfin l'outil s'ajoute aussi au menu contextuel de Windows pour calculer plus rapidement le hash d'un fichier.

Hash Generator - calculer le hash d'un fichier MD5, SHAxxx, Base64, LM, NTLM, CRC32, ROT13, RIPEMD, ALDER32, HAVAL

HashMyFiles

HashMyFiles est l'utilitaire de NirsSoft qui vous permet de calculer les hachages MD5, SHA-1, SHA-256, SHA-384, Shaxxx et CRC32 d'un ou plusieurs fichiers de votre système.
Vous pouvez facilement copier la liste des hashs dans le Presse-papiers ou les enregistrer dans le fichier texte / html / xml
Hashmyfiles peut également être exécuté à partir du menu contextuel de Windows Explorer et affichent les hachages du fichier ou du dossier sélectionné.
Il est aussi possible de calculer tous les fichiers d'un dossier d'un simple clic.
Ainsi, vous pouvez calculer et vérifier le hash des fichiers du dossier de téléchargement.

HashMyFiles - calculer le hash d'un fichier MD5, SHA-1, SHA-256, SHA-384, Shaxxx et CRC32

HashTab

HashTab est un autre utilitaire pour Windows très pratique pour calculer les empreintes numériques d'un fichier.
En effet, il ajoute un onglet Hachages dans les propriétés.
De plus, il propose une fonctionnalité pour comparer le hachage de deux fichier afin de vérifier s'ils sont identiques.

HashTab onglet pour calculer le hash d'un fichier

HashTab est capable de calculer par défaut les hashs MD5, CRC32 et SHA1.
Mais depuis les paramètres, vous pouvez ajouter autour de 25 hashs supplémentaires comme les SHA, Ader 32, GOST, BTIH, RIPEMD, TIGER, et WHIRLPOOL.

MultiHasher

Multihasher est une application Windows intuitive pouvant vérifier l'intégrité des fichiers en calculant leurs checksums. Il supporte CRC32, MD5, RIPEMD-160, SHA-1, SHA-256, SHA-384 et SHA-512.
Vous pouvez calculer le hash d'un fichier, d'un processus ou d'un dossier.
L'interface est vraiment agréable et vous pouvez en quelques clics choisir les algorithmes de hachages
La liste des fichiers s'affichent, lorsque vous cliquez dessus, les hash du fichier s'affichent en bas.

L'outil offre une comparateur de digestes et de hash.

De plus, on peut envoyer le hash au service VirusTotal pour vérifier si le fichier est légitime ou malveillant.
Le seul bémol est que l'outil ne semble plus développé puisque la dernière version est de 2017, il fonctionne encore globalement bien même sur Windows 10 ou 11.
Par contre, l'envoi à VirusTotal ne fonctionne pas correctement.

QuickHash

QuickHash est un logiciel opensource disponible pour Windows, Linux et MacOSX pour calculer le hash d'un fichier.
Il support les algorithmes suivants :

  • MD5,
  • SHA1,
  • SHA-3 (256 bit),
  • SHA256,
  • SHA512,
  • xxHash,
  • Blake2B (256 bit) and
  • Blake3
  • CRC32
QuickHash calculer le hash d'un dossier ou fichier

Il peut calculer le hash d'un dossier entier, comparer deux fichiers individuels, comparer des répertoires entiers ou un disque entier. Bien sûr, ce dernier prend une durée importante en raison de la taille, mais l'option est agréable à voir. Vous pouvez également travailler via une ligne de document de texte par ligne, hachage chacun à votre guise.

Comparer les hashs d'un fichier

HashTools

HashTools calcule et vérifie les hachages en un seul clic.
Il prend en charge CRC32, MD5, SHA1, SHA256, SHA384, SHA512 et SFV, ainsi que l'intégration dans le menu contextuel de l'Explorateur Windows pour un clic d'accès.

Le bouton Créer SFV créera des checksums CRC32 pour les fichiers et les enregistrera dans un fichier SFV que vous pouvez utiliser pour vérifier ultérieurement.
Cliquez avec le bouton droit sur un fichier permettra la copie du hachage ou de son chemin ainsi que de fournir un hachage manuellement ou du presse-papiers à comparer avec.
Les hashs identiques apparaissent en verts sinon ils sont de la couleur rouge s'ils sont différents.

Enfin on peut aussi envoyer le hash au service VirusTotal pour vérifier si le fichier se trouve dans la base de données.

HashTools - calculer le hash d'un fichier

HashCheck

HashCheck est un utilitaire de 2009 qui s'intègre à l'explorateur de fichiers afin de calculer le hash d'un fichier depuis les propriétés d'un fichier.
Il fonctionne correctement sur Windows 10 et Windows 11.
Il supporte les algorithmes CRC-32, MD4, MD5, SHA-1 et vous pouvez sauver le hash dans un fichier MDR grâce au bouton Enregistrer.

HashCheck - calculer le hash d'un fichier

PowerShell

PowerShell est aussi capable de calculer le hash d'un fichier grâce au cmdlet Get-Filehash.

Il suffit de fournir le fichier à la commande get-filehash sortira le hachage comme SHA256 par défaut.
Vous pouvez modifier cela en ajoutant l'option -a et le nouvel algorithme, MD5, SHA1, SHA384, SHA512, MACTripleDES, et RIPEMD160 sont pris en charge.

Par exemple pour calculer le SHA1 d'un fichier avec PowerShell :

Get-Filehash [nomdufichier] -a SHA1
Calculer le hash d'un fichier en PowerShell

ou encore pour calculer le MD5 d'un fichier avec PowerShell :

Get-FileHash [nomdufichier] -a MD5
Calculer le hash d'un fichier en PowerShell

File Checksum Integrity Verifier (FCIV)

File Checksum Integrity Verifier (FCIV) est un utilitaire de 2004 de Microsoft capable de calculer le MD5 et SHA-1 d'un fichier en ligne de commandes.

Téléchargez FCVI et choisissez son emplacement.
Ensuite utilisez la commande suivante :

Pour calculer le MD5 d'un fichier ou d'un dossier :

fciv [nom fichier/dossier] -md5

Pour calculer l'empreinte SHA1 d'un fichier :

fciv [nom fichier/dossier] -sha1

Enfin pour les deux à la fois :

fciv [nom fichier/dossier] -both
File Checksum Integrity Verifier (FCIV) - calculer le hash d'un fichier

Enfin le résultat est aussi exportable en XML avec l'option -xml

fciv.exe c:\mydir -wp -both -xml db.xml

Liens

L’article 10 meilleurs logiciels pour calculer l’empreinte numérique d’un fichier (hash) est apparu en premier sur malekal.com.

Quelles sont les versions et éditions de Windows : La liste COMPLETE

20 octobre 2021 à 13:56

Windows est un système d'exploitation paru pour la première fois en 1985.
Lorsqu'une version arrive en fin de support, Microsoft publie une nouvelle version de Windows.
Ainsi, depuis la version 1.0, beaucoup de version Windows se sont succédées.

Dans ce tutoriel, vous trouverez la liste complète des versions de Windows avec leurs éditions respectives.

Quelles sont les versions et éditions de Windows : La liste COMPLETE

Introduction aux versions de Windows

Windows possède plusieurs caractéristiques :

  • Le numéro de version comme Windows 3.1, Windows 98, Windows XP, Windows 10, Windows 11
  • La date de publication : c'est la date de sortie officielle à partir de laquelle on peut acheter et télécharge la nouvelle version de Windows
  • L'édition de Windows : L'édition décline une version avec des fonctionnalités accessibles ou non selon la version de Windows. Elles se destinent au grand public, entreprise selon la taille
  • Numéro de Build : C'est le numéro de version et sous-version qui change pour chaque mise à jour de qualité et de mise à jour de fonctionnalités
  • Fin de support : Date à partir de laquelle Microsoft ne supporte plus une version de Windows. Les mises à jour ne sont plus publiées. La version de Windows expire et considérée comme étant arrêtée et en fin de support

Pour un historique complet des versions de Windows, suivez ce tutoriel :

Quelles sont les versions de Windows : La liste COMPLETE

Windows 1.0, 2.0, 3.11, 95, 98, 2000, Me

Version de Windows Date de publication Version EditionNuméro de BuildFin de support
Windows 1.0120/11/19851.01N/AN/A31/12/2001
Windows 1.0214/05/19861.02N/AN/A31/12/2001
Windows 1.0321/08/19861.03N/AN/A 31/12/2001
Windows 1.0410/04/19871.04N/AN/A 31/12/2001
Windows 2.0109/12/19872.01N/AN/A 31/12/2001
Windows 2.0309/12/19872.03N/AN/A 31/12/2001
Windows 2.127/05/19882.10N/AN/A 31/12/2001
Windows 2.1113/03/19892.11N/AN/A 31/12/2001
Windows 3.022/05/19903.00Windows 3.0a
Windows 3.0 avec Extensions Multimedia
N/A 31/12/2001
Windows 3.106/04/19923.10Windows 3.1103 31/12/2001
SpartaWindows for Workgroups 3.11022001-12-31
Windows NT 3.127/07/1993NT 3.1Windows NT 3.1528 31/12/2001
Windows 3.1108/11/19933.11Windows 3.11
Windows 3.222/11/19933.2Windows 3.2153 31/12/2001
Windows NT 3.521/09/1994NT 3.5Windows NT 3.5 Workstation807 31/12/2001
Windows NT 3.51N/ANT 3.51Windows NT 3.51 Workstation1057 31/12/2001
Windows 9524/08/19954.00Windows 95950 31/12/2001
Windows NT 4.024/08/1996NT 4.0Windows NT 4.0 Workstation138130/06/2004
Windows 9825/06/19984.10Windows 98199811/07/2006
Windows 98 Second Edition05/05/19994.10Windows 98 Second Edition2222 11/07/2006
Windows 200017/02/2000NT 5.0Windows 2000 Professional219513/07/2010
Windows Me14/09/20004.90Windows Me300011/07/2006
Les versions Windows 1.0, 2.0, 3.11, 95, 98, 2000, Me

Windows XP

Version de WindowsDate de publicationVersionEditionNuméro de BuildFin de support
Windows XP25/10/2001NT 5.1Windows XP Starter
Windows XP Home
Windows XP Professional
Windows XP 64-bit Edition
260008/04/2014
Windows XP29/10/2002NT 5.1 Windows XP Media Center Edition260008/04/2014
Windows XP30/09/2003NT 5.1Windows XP Media Center Edition 2004260008/04/2014
Windows XP12/10/2004NT 5.1Windows XP Media Center Edition 2005260008/04/2014
Windows XP25/04/2005NT 5.2Windows XP Professional x64 Edition379008/04/2014
Windows XP14/10/2005NT 5.2Windows XP Media Center Edition 2006271508/04/2014
Les éditions et versions de Windows XP

Windows Vista

Version de WindowsDate de publicationVersionEditionNuméro de BuildFin de support
Windows Vista30/11/2007NT 6.0Windows Vista Starter
Windows Vista Home Basic
Windows Vista Home Premium
Windows Vista Business
Windows Vista Enterprise
Windows Vista Ultimate
600211/04/2017
Les éditions et versions de Windows Vista

Windows 7

Version de WindowsDate de publicationVersionEditionNuméro de BuildFin de support
Windows 722/10/2009NT 6.1Windows 7 Starter
Windows 7 Home Basic
Windows 7 Home Premium
Windows 7 Professional
Windows 7 Enterprise
Windows 7 Ultimate
760114/01/2020
Les éditions et versions de Windows 7

Windows 8

Version de WindowsDate de publicationVersionEditionNuméro de BuildFin de support
Windows 826/10/2012NT 6.2Windows 8
Windows 8 Pro
Windows 8 Enterprise
960010/01/2023
Windows 8.117/10/2013NT 6.3Windows 8.1
Windows 8.1 Pro
Windows 8.1 Enterprise
960010/01/2023
Windows 8.123/05/2014NT 6.3Windows 8.1 avec bing960010/01/2023
Les éditions et versions de Windows 8

Windows 10

VersionVersion OSDateLiens / Commentaires
21H219044Octobre 2021 (?)Windows 10 21H2 : les nouveautés
21H119043Mai 2021Windows 10 21H1 (2104) : les nouveautés
20H219042Octobre 2020Windows 10 20H2 : les nouveautés
2004Redstone 8, 19041Mai 2020Windows 10 2004 : les nouveautés
1909Redstone 7, Build 18363 - 19H2Septembre 2019Les nouveautés de Windows 10 1909
1903Redstone 6, Build 18362 - 19H1Mai 2019Les nouveautés de Windows 10 1903
1809Redstone 5, build 17763Novembre 2018Nouveautés dans Windows 10 1809
1803Redstone 4, build 17134Avril 2018Nouveautés dans Windows 10 1803
1709Redstone 3, build 16299Octobre 2017Nouveautés de Windows 10 1709 (Fall Creators Update)
1703Redstone 2, buildAvril 2017Nouveautés de Windows 10 1703 (Creators Update)
1607Redstone 1, build 14393Août 2016Mise à jour Windows 10 anniversaire (1607)
1511Threshold 2, build 1058610 Novembre 2017

Windows 11

Version de Windows Date de publication Edition Numéro de Build Fin de support
Windows 11 21H2
(Sun Valley)
05/10/2021Windows 11 Home
Windows 11 Pro
Windows 11 Pro for Workstations
Windows 11 Pro Education
Windows 11 Enterprise
Windows 11 Education
2200010/10/2023
Les éditions et versions de Windows 11

L’article Quelles sont les versions et éditions de Windows : La liste COMPLETE est apparu en premier sur malekal.com.

Historique et liste des versions de Windows

27 mars 2018 à 13:38

Windows est un système d'exploitation qui existe depuis 1985.
Plusieurs versions se succèdent en commençant bien entendu par la version 1.0, Windows 3.1, Windows 95, Windows XP, etc.
Depuis les versions ont pris d'autres nomenclatures par numéro de version comme Windows 7, Windows 10 ou Windows 11.

Quelles sont les versions de Windows ?
Quelle est la dernière version ?

Voici un historique et liste des versions de Windows depuis les années 80 jusqu'à nos jours.
Vous trouverez à chaque fois des captures d'écran et un description de la version de Windows.

Historique des versions de Windows

Historique et liste des versions de Windows depuis les années 80

Windows est un système d'exploitation, c'est un logiciel qui permet l'utilisation au quotidien son ordinateur.
Ainsi le système d'exploitation fait le lien entre le matériel de l'ordinateur et l'utilisateur final.

Comme tout logiciel, Windows évolue dans le temps avec plusieurs versions.
Pour une liste complète des versions de Windows avec le numéro de version, build et date de publication et fin de support :

Si vous désirez une présentation générale de Windows, vous pouvez lire la page : 

Les versions de Windows

Enfin la durée de vie d'une version de Windows est limitée dans le temps.
On parle de fin de support quand Microsoft ne produit plus de mise à jour.
Plus d'infos sur ce lien.

Windows 1.0, 2.0 : années 80

La première version de Windows, Windows 1.0 a vu le jour en 1985.
A l'époque, les ordinateurs commençaient à être familiale même si les prix étaient exorbitants.
La mémoire de l'ordinateur pouvait atteindre de 16 Ko de mémoire vive

Ces versions de Windows ne sont pas vraiment des systèmes d'exploitations puisqu'à l'époque, le système d'exploitation était MS-DOS.
MS-DOS permettait était une interface austère sur fond noir qui fonctionnait essentiellement en lignes de commandes.
Un peu comme c'est le cas de l'invite de commandes de Windows.
Windows était donc à l'époque un logiciel qui se chargeait par dessus MS-DOS pour offrir une interface graphique qui utilisait alors la souris.
La souris n'était pas à l'époque encore très commun ce qui était donc une révolution.
Ces premières versions de Windows fonctionnaient en 16-bits.

Voici l'interface de Windows 1.0 qui à l'époque ne gérait que quelques couleurs.
Aucun effet graphique, puisque les ordinateurs n'était pas assez puissant pour cela.

Première version de Windows 1.0

Windows 2.0 est sortie en Décembre 1987 soit deux ans après la version 1.0.
Ce dernier permet la superposition de fenêtre mais aussi de minimiser ou maximiser les fenêtres.

Windows 2.0 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Windows 3.0 et 3.1 : années 90

Puis Windows 3.0 sortit en 1990.
Il s'agit de la première version de Windows nécessitant un disque dur pour fonctionner.
Elle vise à concurrencer le Machintosh d'Apple et l'interface graphique des Commodore inclues par défaut à l'achat.

Cette version 3.0 de Windows donnait aussi la possibilité de faire fonctionner des programmes MS-DOS dans Windows et supporte le multitâches.
Enfin Windows 3.0 supportait les 256 couleurs comme le montre la capture d'écran ci-dessous.

Windows 3.0 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

La mise à jour Windows 3.1 est arrivé en 1992, il s'agit de la version la plus connue pour ceux qui ont débutait l'informatique tôt.
Windows 3.1 requiert 1 Mo de RAM en mémoire et permettait de faire fonctionner toutes les programmes MS-DOS contrôlable par la souris.
Windows 3.1 a aussi été la première version distribuée par CD-ROM (mais installable par disquette) et prenait environ 15 Mo d'espace.

Cette version introduit les polices True Type pour la première fois mais surtout des applications révolutionnaires qui changea la face de l'informatique à tout jamais telles que le solitaire ou le démineur =)

Windows 3.1 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Windows 95

Windows 95 comme son nom l'indique est sortie en 1995 et apporte pour la première fois le menu Démarrer.
Cette version apporte aussi le plug and play qui permet la détection et installation de pilotes automatique lors de l'insertion d'un nouveau périphériques.

Windows 95 fonctionne pour la première fois en 32-bits et gère encore mieux le multitâche.
Enfin, Internet Explorer est inclut par défaut pour concurrencer Netscape. Plus d'informations sur l'article : Historique et fonctionnement des navigateurs WEB
Pour les gamers, cette version de Windows 95 propose des API, bibliothèques OpenGL et les premières versions DirectX.

Voici la configuration matérielle typique de l'époque : Pentium MMX 166MHz, chipset TX, 32 MO SDRAM, disque dur 4,3 Go, carte graphique Matrox Millenium 2 Mo

De nos jours, il est possible de faire fonctionner Windows 95 sur votre navigateur internet depuis la page : https://win95.ajf.me

Windows 95 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Windows 98

Puis vient Windows 98 en Juin 1998 avec IE 4, Outlook Express, Windows Address Book, Microsoft Chat.
Windows 98 Second Edition sort en 1999.

Windows 98 introduit les boutons de navigations dans l'explorateur.
Le support USB a aussi beaucoup amélioré sur cette version avec l'USB Hubs.

L'interface graphique de Windows a toutefois peu évolué.

Le site suivant permet de faire fonctionner sur votre navigateur internet, une version s'approchant de Windows 98 : https://www.windows93.net/

Windows 98 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Windows ME

Windows ME pour Windows Millennium Edition est une version connue de Windows pour ses bugs.
Il s'agit de la dernière version de Windows basée sur MS-DOS.
Windows ME est sortie en Septembre 2000 introduisant des utilitaires de récupération de Windows.

La version d'Internet Explorer est 5.5, Windows Media Player 7 et la première version de Windows Movie Maker.

Windows Me : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Windows 2000

Windows 2000 est sortie en Février 2000 est basée sur Windows NT abandonnant totalement MS-DOS.
C'est probablement la version la moins connue car elle visait principalement les entreprises.
Elle introduit les mises à jour automatiques sur Windows Update et proposant l'hibernation.

Windows 2000 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Cette version se déclinait aussi en édition serveur avec Active Directory.

2001 : Windows XP

Probablement une des versions les plus connues de Windows qui est sortie lorsque l'informatique a réellement été un outil du quotidien.
Beaucoup d'utilisateur considèrent Windows XP comme la meilleure version de Windows.
Les ordinateurs de l'époque pouvait fonctionner avec 512 Mo de RAM, même si les plus anciens n'en avaient que 128 ou 256 Mo.

Sortie en Octobre 2001, Windows XP est une version améliorée de Windows 2000 mais plus "friendly" utilisateur avec un mixte des apports de Windows ME.
Le menu Démarrer de Windows est considérablement amélioré que ce soit dans les fonctions que visuellement.
Le temps de chargement de Windows XP s'améliore par rapport à Windows 2000.

La technologie ClearType apporte une amélioration du confort sur les écrans LCD.
Les CDs et périphériques amovibles se dotent de l'insertion automatique.
Les outils de récupération s'améliorent.
Ainsi il devient possible de réparer Windows XP depuis les CD d'installation.
La restauration du système fait son apparition pour la première fois qui permet de revenir à un état antérieure de Windows.

Plusieurs versions de Windows XP ont vu le jour, pendant les 13 années de support.
Windows XP a connu trois services packs.

Le service Pack 2

Le plus connu est le service pack 2 qui a grandement amélioré la sécurité de Windows XP à cause des bugs de sécurité exploités par les grands vers informatiques comme Blaster en 2003.
Ainsi, le service pack 2 de Windows XP apporte la première version du firewall mais aussi le centre de sécurité de Windows.
L’insertion automatique a pu être utilisé aussi par des vers informatiques visant les clés USB (voir Virus par clé USB ou virus raccourcis USB).
Par la suite une mise à jour de sécurité va désactiver cette fonction.

Windows XP a été grandement amélioré du point de vue visuelle, il s'agit aussi des premières versions introduisant les thèmes d'affichage.

Windows XP : Historique des versions de Windows depuis les années 80
Windows XP : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Windows XP est arrivé en fin de support en Avril 2014: Fin de support de Windows XP et risques de sécurité

2007 : Windows Vista

Windows Vista a vu le jour en 2007 et vise à remplacer Windows XP.
Il s'agit d'une première version avant la sortie de nouvelle version de Windows prévue environ tous les deux ans.
Vista pose le socle de nouvelles technologiques que l'on retrouve encore à ce jour dans Windows 10.

Beaucoup de nouveautés

Windows Vista introduit de nombreux apports visuels avec la transparences, un nouveau menu Démarrer et outils de recherche et de sécurité.
La technologie Windows Aero arrive pour de meilleurs effets visuels comme la transparence des fenêtres, l'aperçu d'une fenêtre depuis la barre de menus, des icônes en fonction du contenu des dossiers, des animations...
Notamment, c'est la première version de Windows récente avec le contrôle des comptes utilisateurs (UAC) ce qui, au départ, a beaucoup perturbé les utilisateurs.
Vista introduit aussi Windows PowerShell Bitlocker pour chiffrer des disques, Windows PowerShell, mais aussi le ReadyBoost pour utiliser la mémoire flash des disques amovibles comme mémoire de Windows.
On trouve aussi la première version de SuperFetch destinée à améliorer la vitesse d'ouverture et le temps de réponse des programmes les plus utilisés.

On y trouve aussi le magasin des composants (dossier WinSxS).

Côté gamer, Windows Vista introduit la version 10 de DirectX.

Windows Media Player 11 et Internet Explorer 7, Windows Defender comme anti-spyware sont aussi proposés en natif.
Vista inclut la reconnaissance vocale, Windows DVD Maker et Photo Gallery et Windows Media Player.
Il s'agit de la première version de Windows distribué par DVD-Rom.
Par la suite, une version de Windows Vista snas Windows Media Player pour répondre aux attaques anti-trust est sortie.

Windows Vista a connu deux services packs.

Une version bugguée ?

Cette nouvelle version de Windows est connue pour être bugée ce qui lui a valu beaucoup de critiques.
Certains éléments n'étant pas totalement abouti comme le magasin des comosants.
Cela est aussi en parti du au fait que Windows XP était très apprécié ce qui fait que Windows Vista n'a pu que très peu s'imposer.
Ainsi, en , la part de marché de Windows Vista en Europe s’élevait à 20 % contre plus de 70 % pour Windows XP.
En , il est le système le plus utilisé au monde avec une part de marché de 40,18%.

Windows Vista : Historique des versions de Windows depuis les années 80

La fin de support de Windows Vista est arrivée le 11 avril 2017

2009 : Windows 7

Windows 7 est une version de Windows très appréciée des internautes avec Windows XP.
Cette dernière a vu le jour en Octobre 20019, il s'agit d'une version améliorée de Windows Vista qui vise à corriger les bugs et critiques de ce dernier.
Ainsi, Windows 7 est beaucoup plus stable, rapide et facile à utiliser, en partie dû à une gestion plus intelligente de la mémoire.

Nouvelles technologies

Il s'agit surtout d'améliorer les technologies nouvelles introduit dans Windows Vista (Superfetch, BitLocker, magasin des composants, etc).
Windows 7 fonctionne en natif avec Internet Explorer 8, DirectX 11 et Windows Media Player 12

C'est la première version de Windows qui peut-être réparée en partie à partir d'un support d'installation sans avoir à démarrer dessus.
Windows 7 propose aussi pour la première fois, la possibilité de réparer l'ordinateur lors du démarrage.
Plus d'informations : Réparer Windows 7 sans perte de données

Les éditions de Windows 7

Plusieurs éditions de Windows 7 sont alors proposées que l'on retrouve aujourd'hui :

  • Windows 7 Starter : une version allégée réservée aux netbooks. L’interface Aero n’est pas disponible et on ne peut pas personnaliser Windows.
  • Windows 7 Édition Familiale Basique : destinée au grand public. Interface Aero non disponible.
  • Windows 7 Édition Familiale Premium : destinée au grand public avec des fonctions multimédias supplémentaires comme Windows Media Center, avec support de la télévision à haute définition (HDTV), la création de DVD…
  • Windows 7 Professionnel : destinée aux entreprises. Elle intègre des technologies de sauvegarde par le réseau et de chiffrement des données.
  • Windows 7 Entreprise : destinée aux très grandes entreprises. Elle inclut toutes les fonctionnalités de Windows 7 Professionnel et y ajoute la mise en œuvre d’une technologie de chiffrement matériel ainsi que la possibilité d’utiliser une seule image pour un déploiement mondial.
  • Windows 7 Édition Intégrale : (ou Ultimate pour les pays anglophones) une version complète comprenant toutes les technologies de la version Édition Familiale Premium et de la Professionnelle. Les modules linguistiques du système MUI (Multilingual User Interface (« Interface Utilisateur Multilingue »), qui permettent de faire basculer entièrement la langue d’affichage de Windows, sont disponibles dans cette édition de Windows 7.

Procès Anti-Trust

C'est aussi la version en Europe qui a été attaquée pour des procédés anti-trust en proposant Internet Explorer par défaut.
Les versions futures ont dû proposer un menu de choix du navigateur internet lors du premier démarrage.
De même une édition sans Windows Media Player avec le cigle N est aussi créée.

Windows 7 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Il s'agit aussi de la dernière version utilisant les clés de licence comme méthode d'activation de Windows.

La fin de support de Windows 7 est planifiée 14 janvier 2020.

2012 : Windows 8 et Windows 8.1

Sortie en Octobre 2012, Windows 8 a été une rupture dans la présentation et interface de Windows avec la disparition du menu Démarrer en faveur d'un menu plus tactile (Modern UI).

Disparition du menu démarrer

Les applications étant présentées en liste avec des tuiles dynamiques, toutefois un bureau à l'ancienne existe toujours mais sans le menu Démarrer.
La barre des tâches de ce dernier a été remplacé par la barre des charmes.
Le but étant de pouvoir fonctionner à la fois sur un ordinateur de bureau et une tablette comme les Microsoft Surface.

Windows 8 : Historique des versions de Windows depuis les années 80
Windows 8 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Windows 8 est plus rapide que les versions précédentes et introduit l'USB 3.0. Il s'agit aussi de la première version avec le Windows Store et incluant les applications universelles en fonctionnement plein écran et mode bureau.
Il introduit aussi les licences numériques qui sont enregistrés dans le BIOS de la carte mère de l'ordinateur.
Windows 8 introduit aussi la partition de récupération de Windows qui permet de restaurer Windows 8 (on parle d'actualiser) avec de nouvelles options de récupération.
Voir la page : Les options de récupération de Windows 8 : restaurer, réinitialiser Windows 8
Cette partition de récupération de Windows et licences numériques permettent l'abandon des restaurations d'usine spécifiques à chaque constructeur pour un procédé plus uniforme.

Windows 8 est aussi la première version de Windows à fonctionner avec des comptes Microsoft pour remplacer les comptes utilisateurs locaux.

Enfin la version Internet Explorer 10 incluant Adobe Flash et l'option Do Not Track (pour lutter contre le pistage des internautes) est natif.

Les critiques

Cette rupture de l'interface graphique et la perte du menu démarrer a été très mal vécu par les internautes qui ont en général, tenté de pallier à ce problème en installant des applications comme Classic Shell pour retrouver le menu Démarrer.
Internet Explorer 10 incluant Adobe Flash et l'option  Do Not Track (pour lutter contre le pistage des internautes).

Windows 8.1

Windows 8.1 est une mise gratuite pour Windows 8 parue en le 26 juin 2013 (voir Comment mettre à jour Windows 8 en Windows 8.1).
Il est possible de télécharger l'ISO d'installation de Windows 8.1 pour installer ce dernier directement.
Cette mise à jour apporte la version 11 d'Internet Explorer mais surtout réintroduit une partie du menu Démarrer à Windows 8 pour répondre aux critiques.
Le clic gauche ouvre la page d'accueil de Windows 8.1 alors que le clic droit ouvre un menu de commandes avec notamment le Panneau de configuration.

Windows 8.1 : Historique des versions de Windows depuis les années 80
Windows 8.1 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

La fin de support de Windows 8.1 est planifiée 10 janvier 2023.

2014 : Windows 10

Windows 10 est la dernière version de Windows, dont la première version a vu le jour en 2014.
Cette version apporte de nouvelles fonctionnalités mais surtout améliore celles existantes.
Windows 10 cherche à mettre en avant les applications et services WEB de Microsoft.
Il s'agit aussi là de reprendre la main face à Google.

Une refonte du système d'exploitation

Le menu Démarrer de Windows 10 a été complètement revue.
Un mixte entre l'ancien menu démarrer et la page d'accueil de Windows 8.
Ainsi, des tuiles dynamiques apparaissent en proposant la liste des programmes installées.

Windows 10 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

On retrouve aussi le menu de commandes assez identiques à Windows 8 accessible par le clic droit :

Windows 10 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Le centre de notification qui regroupe tous les messages adressés à l'utilisateur de la part de Windows ou des applications.

La fin du Panneau de configuration

Le Panneau de configuration de Windows est toujours présent.
Mais les paramètres de Windows 10 vise à le remplacer.
Il s'agit d'une refonte avec des menus fonctionnant à la fois sur mobile et sur Desktop.

Windows 10 : Historique des versions de Windows depuis les années 80
Paramètres de Windows 10 depuis la mise à jour 1703

Des applications intégrées

Microsoft abandonne Internet Explorer au profit de Microsoft Edge pour une refonte graphique complète.
Toutefois Internet Explorer se trouve encore dans Windows 10 : Utiliser Internet Explorer sur Windows 10

OneDrive est aussi proposé par défaut pour synchroniser vos fichiers et documents personnelles.

Enfin Cortana est aussi proposé par défaut.
Il s'agit d'un agenda personnelle qui permet d'effectuer vos recherches WEB via Bing, applications mais aussi de poser des questions.
Ce dernier une continuité des informations entre votre ordinateur et vos appareils mobiles.

Windows 10 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Côté récupération, Windows 10 introduit la possibilité de réinitialiser Windows 10, cela remet à zéro Windows sans supprimer les données.
Cette option est aussi accessible au démarrage lorsque Windows ne démarre pas deux fois de suite consécutivement.
Plus d'informations : Réinitialiser Windows 10

La sécurité dans Windows 10

La sécurité est aussi grandement améliorée dans Windows 10.
On considère maintenant Windows Defender comme un antivirus à part entière.
Ce dernier commence à réduire très sensiblement l'écart avec ces concurrents pour devenir une solution de protection envisageable.
Windows 10 apporte des fonctionnalités de protection et de mitigation comme un anti-Ransomware, un anti Web Exploit, la protection basée sur la virtualisation (VBS), etc.
Vous trouverez tous les détails sur la page : Windows 10 et la protection contre les virus et attaques

La sécurité dans Windows 10

Vers un OS internet

Windows 10 fonctionne comme une application internet, ainsi, Microsoft propose d'utiliser les comptes Microsoft à la place des comptes utilisateurs locaux.
Les comptes Microsoft sont des comptes internet, ainsi, les données recueilles dans le système d'exploitation sont liées à votre compte Microsoft.
Ainsi, OneDrive synchronise vos documents et données dans le Cloud.
Le compte Microsoft lui enregistre vos paramètres de Windows et les icônes du bureau aussi.
Lors d'une ré-installation de Windows 10, après avoir indiqué les informations de votre compte Microsoft, vous récupérez toutes ces données.

Des mises à jour de fonctionnalités

Microsoft continue d'améliorer Windows 10 avec des mises à jour de fonctionnalités.
Le régime est de deux mises à jour par an.
Chaque mise à jour possède un numéro de version et nom de build.
Vous trouverez une liste sur la page suivante : Les versions de Windows 10

En ce qui concerne les nouveautés apportées par ces versions, les pages suivantes :

Les critiques de Windows 10

Dès sa sortie, Windows 10 fut la cible de critiques.

  • Pour des raisons de confidentialité. Beaucoup d'informations comme l'utilisation des applications, les recherches Cortana, etc sont remontés à Microsoft. Windows 10 intègre un identifiant publicitaire. Cela permet à Microsoft de monétiser son système d'exploitation. C'est pour cela que la mise à jour Windows 7, 8 vers Windows 10 a été gratuite. Dès sa sortie, on a pu entendre des critiques sur la collecte de données. Lire les liens :
  • Mise à jour vers Windows 10 forcée : Microsoft a longtemps pratiqué la mise à jour de Windows 7 forcée. Beaucoup d'internautes se sont retrouvés du jour au lendemain avec la nouvelle version de Windows 10.
  • Microsoft Edge par défaut : lors des mises à niveau (mise à jour importante). Microsoft Edge est systématiquement remis comme navigateur internet par défaut. De plus, le changement de navigateur par défaut est plus complexe. Les navigateurs Chrome ou Firefox ne peuvent pas régler cette option depuis leur interface. Voir : Windows 10 : impossible Google Chrome/Firefox navigateur par défaut
  • Partage de la bande passante pour mise à jour de Windows : les ordinateurs personnelles peuvent partager les mises à jour de Windows (mode P2P) afin que Microsoft économise de la bande passante. Cette fonction a été mal perçue par les internautes.

Services internet et télémétrie

De manière générale, Microsoft cherche à faire utiliser ses services et applications internet (Cortana, OneDrive, Edge, etc).
Cela peut être mal vécu par les internautes.
Certaines polémiques ont poussé Microsoft à revoir certaines pratiques.
Notamment les options de confidentialité présentent lors du première démarrage ou installation de Windows.
En effet la présentation a souvent changé.
Ainsi on vous demande aussi, si vous désirez utiliser Cortana et OneDrive.

Windows 10 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

La version actuelle des paramètres de protection des données personnelles pour votre appareil :

Windows 10 : Historique des versions de Windows depuis les années 80

Ainsi, les internautes cherchent parfois à désactiver certaines de ces fonctions :

2021 : Windows 11

Windows 11 est sorti le 5 Octobre 2021 est estampillé Windows 11 21H2.
Même s'il s'agit d'une nouvelle version majeure, il est perçu comme une mise à jour importante de Windows 10.
Cette nouvelle version de Windows est destiné aux PC récents et se veut modernes.
Ainsi, les prérequis pour installer Windows 11 sont assez drastiques.
Ils nécessite TPM 2.0 et Secure boot ainsi qu'un CPU récent (Liste des CPU compatibles Windows 11).
Un des buts de Windows 11 est d'activer des protections comme la sécurité basée sur la virtualisation (VBS) et Hypervisor-protected Code Integrity (HVCI).

Du côté de l'interface, Windows 11 apporte une nouvelle version de Fluent Design et un nouveau menu Démarrer.
Ce dernier n'intègre plus les vignettes mais des applications recommandées ou épinglées.

L'interface de Windows 11

Une refonte complète des paramètres de Windows :

Les paramètres de comptes dans Windows 11

De nombreuses améliorations et nouveautés sont disponibles dans Windows 11, vous les trouverez sur la page suivante :

L’article Historique et liste des versions de Windows est apparu en premier sur malekal.com.

chkdsk : vérifier et réparer les erreurs de disque sur Windows [11, 10, 8, 7]

18 octobre 2021 à 16:31
Par : Le Crabe

chkdsk (Check Disk) est l’ utilitaire de vérification de disque de Windows. Développé par Microsoft, chkdsk permet de rechercher des erreurs sur n’importe quel disque (disque dur, SSD, clé USB…) et de les réparer automatiquement. chkdsk est un outil indispensable pour vérifier le bon fonctionnement d’un disque et réparer un disque défectueux. Besoin de savoir si un de vos disques est corrompu ou...

Source

netplwiz : Les utilisateurs doivent entrer un nom d’utilisateur et un mot de passe manquante

10 octobre 2021 à 19:10

Sur netplwiz, l'option "Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe pour utiliser cet ordinateur" est manquante ou disparue.
Cette option est essentielle pour configurer une connexion automatique et ouverture de session automatique à Windows.

Comment corriger la disparition de ce menu de netplwiz ?

Dans ce tutoriel, je vous explique comment rétablir et remettre l'option Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe pour utiliser cet ordinateur de netplwiz.

netplwiz : Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante

Introduction

Netplwiz est un utilitaire inclut dans Windows qui vous permet de gérer les comptes utilisateurs.
L'option Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe pour utiliser cet ordinateur permet de supprimer le mot de passe au démarrage de Windows.
Mais il peut arriver que cette option n'apparaisse pas en haut de la fenêtre de netplwiz comme le montre la capture d'écran ci-dessous.

netplwiz - résoudre Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante

Ce tutoriel vous guide pour corriger cette option manquante.

netplwiz - résoudre Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante

Résoudre les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante de netplwiz

Par le registre Windows

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\PasswordLess\Device
Modifier le registre Windows pour faire apparaître l'option Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante sur netplwiz
  • Puis dans le volet de droite double-cliquez sur DevicePasswordLessBuildVersion
  • Saisissez la valeur 0
Modifier le registre Windows pour faire apparaître l'option Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante sur netplwiz
  • Enfin redémarre votre PC pour prendre en compte les modifications
  • Réouvrez netplwiz afin de vérifier si l'option Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante de netplwiz est réapparue et disponible
Bravo, vous avez réussi à résoudre l'option les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante sur netplwiz.

Il peut arriver que la clé n'existe pas.
Ainsi, si HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\PasswordLess\Device est introuvable :

  • A gauche de l'éditeur du registre, déroulez :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\PasswordLess\Device
  • Puis faites un clic droit sur CurrentVersion puis Nouveau > Clé
  • Nommez la PasswordLess
  • Puis recommencez pour créer la clé Device
  • Ensuite cliquez sur Device
  • Puis dans le volet de droite, faites un clic droit Nouveau > Valeur D-Word 32 bits
Créer une valeur DWORD 32 bits dans le registre Windows
  • Nommez la DevicePasswordLessBuildVersion
  • Puis double-cliquez sur DevicePasswordLessBuildVersion
  • Saisissez la valeur 0
  • Enfin redémarrez le PC pour prendre en compte les modifications puis relancez netplwiz, l'option Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe manquante doit maintenant s'afficher

Configurer une connexion automatique à Windows avec AutoLogon

AutoLogon est une application gratuite qui vous aide à configurer une connexion automatique à Windows.
Il permet de supprimer la demande de mot de passe au démarrage de Windows.
On peut l'utiliser comme solution de contournement lorsque l'option Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe est manquante ou indisponible sur netplwiz.

Suivez ce tutoriel pour l'utiliser :

AutoLogon : Ouverture session automatique Windows 11, 10

L’article netplwiz : Les utilisateurs doivent entrer un nom d’utilisateur et un mot de passe manquante est apparu en premier sur malekal.com.

Mettre à jour Windows 7 ou 8.1 vers Windows 11

8 octobre 2021 à 10:40
Par : Le Crabe

Officiellement, la mise à niveau vers Windows 11 n’est possible que depuis un ordinateur exécutant Windows 10 version 2004 ou une version ultérieure. Cependant, les ordinateurs qui tournent encore sur Windows 7 ou Windows 8.1 peuvent effectuer la mise à niveau vers Windows 11 sans perdre de données à l’aide de l’image ISO de Windows 11 : le programme d’installation (setup.exe) de Windows 11...

Source

Qu’est ce que Winsock et pourquoi réinitialiser Winsock

1 octobre 2021 à 09:57

Winsock c'est quoi ? Pourquoi et comment réinitialiser Winsock ?

Lorsque l'on rencontre des problèmes de connexion internet, de connectivité ou réseau, il est conseillé de réinitialiser le catalogue Winsock.
Vous ne savez pas comment faire et surtout à quoi tout cela sert.
Grâce à ce tutoriel, vous allez comprendre ce qu'est Winsock et trouver plusieurs méthodes pour réinitialiser Winsock.

Qu'est ce que Winsock et pourquoi réinitialiser Winsock

Qu'est-ce que Winsock ?

Winsock est une interface de programmation ainsi que le programme de prise en charge qui gère les demandes d'entrée/sortie pour les applications Internet dans le système d'exploitation Windows.
Winsock s'exécute entre un programme d'application via WS2_32.DLL et la couche TCP/IP de Windows.
Cela fonctionne en insérant un fichier de bibliothèque DLL (dynamic link library) dans la couche Winsock.
Ainsi une application peut ensuite manipuler la couche réseau de Windows comme par exemple modifier les URL d'un site WEB, en bloquer l'accès.
Celle-ci se charge dans Layered Service Provider (LSP).

Qu'est-ce que Winsock - Schéma de fonctionnement
source : https://www.herongyang.com/Windows/Winsock-2-SPI-and-LSP-Layers.html
Winsock a disparu à partir de Windows Vista et est remplacé par Windows Filtering Platform (WFP) qui offre les mêmes fonctionnalités.

Pourquoi réinitialiser Winsock

Il existe essentiellement deux raison pour réinitialiser Winsock.

Les composants Winsock sont obsolètes, bloqués ou corrompus.

Une application corrompue se charge dans Winsock provoquant des problèmes réseaux sur Windows.
En clair l'application provoque des problèmes de fonctionnement de la couche réseau de Windows.
Un autre cas courant : Une application mal désinstallée peut aussi corrompre la couche Winsock.
Le fichier DLL est encore référencé dans Winsock mais ce dernier n'est plus présent sur le disque.

Les composants Winsock peuvent être infectés par un malware ou un cheval de Troie.

Ainsi, un logiciel malveillant peut rediriger le navigateur Web vers des sites Web malveillants ou pour bloquer l'accès à des sites tels que Windows Update.
Cela peut aussi provoquer des dysfonctionnement du réseau.
Dans ce cas là, AdwCleaner peut demander à réinitialiser Winsock afin de retirer le malware du catalogue.

Ainsi vous pouvez réinitialiser Winsock dans les cas suivant :

  • Vous avez supprimé les logiciels malveillants et rencontrez toujours des problèmes.
  • Vous obtenez des erreurs de réseau.
  • Vous ne parvenez pas à rechercher votre nom de domaine.
  • Vous avez désinstallé les logiciels liés au réseau (VPN, firewall).
  • Vous n'obtenez aucune connectivité ou des erreurs de connectivité limitées.
  • Si la libération et le renouvellement de votre adresse IP ne restaurent pas l'accès à Internet.
  • Lorsque vous pouvez accéder à Internet sur d'autres appareils de votre réseau, mais pas sur une machine Windows spécifique.

Commande netsh et Winsock

La commande netsh permet de manipuler Winsock.
Cela est possible avec la commande netsh winsock dont voici les sous-commandes :

  • audit - Affiche une liste des fournisseurs de service en couche Winsock qui ont été installés et supprimés.
  • dump - Affiche un script de configuration.
  • help - Affiche une liste de commandes.
  • remove - Supprime un fournisseur de service en couche Winsock du système.
  • reset - Réinitialise le catalogue Winsock à un état propre.
  • set - Définit les options Winsock.
  • show - Affiche les informations.

Comment afficher le catalogue Winsock (LSP)

La commande netsh suivante permet d'afficher le catalogue Winsock.

netsh winsock show catalog
Comment afficher le catalogue Winsock (LSP)

Comment réinitialiser Winsock sur Windows

Le tutoriel suivant vous guide pour remettre à zéro Winsock :

L’article Qu’est ce que Winsock et pourquoi réinitialiser Winsock est apparu en premier sur malekal.com.

Comment réinitialiser Winsock avec netsh

1 octobre 2021 à 09:57

Lorsque le catalogue Winsock est corrompu, on peut rencontrer des problèmes de connexion réseau ou internet.
Dans ce cas là, il est conseillé de réinitialiser Winsock avec la commande netsh.

Ainsi vous pouvez réinitialiser Winsock dans les cas suivant :

  • Vous avez supprimé les logiciels malveillants et rencontrez toujours des problèmes.
  • Vous obtenez des erreurs de réseau.
  • Vous ne parvenez pas à rechercher votre nom de domaine.
  • Vous avez désinstallé les logiciels liés au réseau (VPN, firewall).
  • Vous n'obtenez aucune connectivité ou des erreurs de connectivité limitées.
  • Si la libération et le renouvellement de votre adresse IP ne restaurent pas l'accès à Internet.
  • Lorsque vous pouvez accéder à Internet sur d'autres appareils de votre réseau, mais pas sur une machine Windows spécifique.

Ce tutoriel vous guide pour réinitialiser Winsock sur Windows 7, 8, 10 et Windows 11 avec netsh mais aussi par d'autres méthodes.

Comment réinitialiser Winsock avec netsh

Comment réinitialiser Winsock sur Windows

Winsock c'est quoi ? Pourquoi et comment réinitialiser Winsock ?
Ce tutoriel répond à toutes ces questions :

Réinitialiser Winsock avec netsh

Pour réinitialiser Winsock avec netsh :

netsh winsock reset
netsh winsock reset catalog
Réinitialiser Winsock avec netsh
  • Redémarrez votre ordinateur afin de prendre en compte les changements

Dans certains cas, il peut être nécessaire de réinitialiser Winsock et la pile TCP/IP.
Pour cela, passez les commandes suivantes toujours avec une invite de commandes en administrateur :

netsh winsock reset
netsh winhttp reset tracing
netsh winsock reset catalog
netsh int ip reset all
netsh int ipv4 reset catalog
netsh int ipv6 reset catalog

Réinitialiser le réseau de Windows

Windows 11 et Windows 10 fournissent un utilitaire de résolution des problèmes réseau.
Ce dernier réinitialise Winsock ainsi que la pile TCP/IP.
C'est donc un moyen de remettre à zéro Winsock de manière très simple.
Pour réinitialiser le réseau de Windows, suivez ce tutoriel :

Réinitialiser Winsock avec Complete Internet Repair

Complete Internet Repair est aussi capable de réinitialiser Winsock.
Pour cela, cliquez sur l'icône flèche en face de Repair Winsock (Reset Catalog).
Suivez ce guide pour utiliser cet utilitaire gratuit :

Comment réparer la connexion internet et le réseau de Windows avec Complete Internet Repair

L’article Comment réinitialiser Winsock avec netsh est apparu en premier sur malekal.com.

Complete Internet Repair : Réparer la connexion internet

30 septembre 2021 à 14:21

Complete Internet Repair est un utilitaire gratuite et complet pour réparer la connexion internet et le réseau de Windows.
Cet utilitaire permet de réinitialiser la pile TCP/IP, réinitialiser Winsock, vider le cache DNS, supprimer les proxys, réinitialiser la configuration du pare-feu Windows, et bien d'autres.
Vous pouvez l'utiliser lorsque vous rencontrez des problèmes réseau ou lorsqu'il est impossible de se connecter à internet. Notamment dans les cas suivants :

  • Problème Internet ou réseau après suppression d'un logiciel publicitaire, d'un logiciel espion, d'un virus, d'un ver, d'un cheval de Troie, etc.
  • Perte de connexion réseau après l'installation/la désinstallation d'un VPN, d'un pare-feu, d'une suite de sécurité Internet, d'un antivirus ou d'autres programmes de mise en réseau.
  • Impossible d'accéder à un site Web ou ne peut accéder qu'à certains sites Web.
  • Résoudre des messages d'erreurs réseau, erreurs DNS.
  • Des erreurs ERR_ sur Google Chrome ou Microsoft Edge
  • Aucune connectivité réseau en raison d'erreurs de registre.
  • Problème de résolution et recherche DNS - Erreur DNS.
  • Échec du renouvellement de l'adresse IP de la carte réseau ou d'autres erreurs DHCP.
  • Problème de connectivité réseau avec un message de connexions limitées ou inexistantes.
  • La mise à jour Windows ne fonctionne pas.
  • Vous rencontrez des problèmes de connexion à des sites Web sécurisés HTTPS/SSL (ex. Banque).
  • Impossible de supprimer les paramètres de proxy.

Ce tutoriel vous guide pour utiliser Complete Internet Repair afin de réparer la connexion internet.

Complete Internet Repair : Réparer la connexion internet

Comment réparer la connexion internet avec Complete Internet Repair

Comment télécharger et installer Complete Internet Repair

Si vous êtes dépanneur informatique, Complete Internet Repair est disponible à travers Windows Repair Toolbox qui regroupe tous les outils de dépannage et maintenance.
Plus d'informations : Windows Repair Toolbox : trousseau d'outils de réparation et de dépannage.
  • Télécharger Complete Internet Repair depuis ce lien :
  • L'utilitaire de réparation du réseau est disponible sous la forme d'un setup à installer ou en version portable. Choisissez la version souhaitée
Comment télécharger et installer Complete Internet Repair
  • En version portable, il suffit d'extraire le dossier du fichier ZIP par exemple avec 7-zip
  • Enfin exécutez ComIntRep_x64
Comment télécharger et installer Complete Internet Repair

Voici une présentation de l'interface de Complete Internet Repair

Présentation de l'interface de Complete Internet Repair

Les options de réparation de la connexion internet et du réseau disponibles :

Comment réparer la connexion internet et le réseau de Windows

Avant de réparer la connexion internet, nous allons activer la restauration du système et créer point un point de restauration système

  • Cliquez sur le menu Commands puis Create a System Restore Point
Complete Internet Repair : Créer un point de restauration système
  • Ensuite dans Propriétés système, cliquez sur Configurer
  • Puis Activer la protection du système
  • Enfin réglez l'utilisation du disque à 10%
  • Enfin cliquez sur Appliquer puis OK
Complete Internet Repair : Créer un point de restauration système
  • Enfin cochez toutes les options de réparation du réseau
Comment réparer la connexion internet et le réseau de Windows avec Complete Internet Repair
  • Puis cliquez sur GO
  • En bas de l'interface les réparations du réseau et d'internet défilent
Comment réparer la connexion internet et le réseau de Windows avec Complete Internet Repair
  • Une fois la réparation du réseau de Windows terminée, un message indique l'ordinateur doit redémarrer
  • Cliquez sur OK
Comment réparer la connexion internet et le réseau de Windows avec Complete Internet Repair
  • Le PC redémarrage, le temps de redémarrage peut être plus long qu'à l'habitude
  • Vérifiez si Internet ou le réseau fonctionne à réseau
  • Enfin notez que dans le dossier Logging, on trouve le journal ComIntRepair qui donne toutes les informations sur la réparation de la couche réseau et connexion internet.
Comment réparer la connexion internet et le réseau de Windows avec Complete Internet Repair

Quelques autres méthodes pour réinitialiser le réseau de Windows :

Pour aller sur les problèmes de connectivités et de connexion internet :

Bravo ! vous avez réussi à réparer la connexion internet le réseau de Windows 10, Windows 11 avec Complete Internet Repair.

Comment utiliser Complete Internet Repair pour afficher la configuration TCP/IP de Windows

Pour résoudre les problèmes réseau ou de connexion internet, Complete Internet Repair propose quelques options :

Le menu Commands de Complete Internet Repair
  • Show TCP/IP config - affiche la configuration IP de chaque adaptateur réseau en utilisant la commande ipconfig.
Show TCP/IP config - affiche la configuration IP de chaque adaptateur réseau
  • Show Winsocks LSP : affiche la couche et chaîne Winsock afin de vérifier si celle-ci n'est pas brisée
Show Winsocks LSP : affiche la couche et chaîne Winsock

L’article Complete Internet Repair : Réparer la connexion internet est apparu en premier sur malekal.com.

4 meilleurs logiciels pour télécharger les ISO de Windows ou Office

29 septembre 2021 à 10:00

Pour télécharger les ISO de Windows 11, 10, 8, 7, Vista, XP ou télécharger ISO Office, vous pouvez utiliser les liens directs du site.
Mais il existe aussi des logiciels de télécharger les ISO Windows ou Office.
En général, ils sont capables de se connecter aux serveurs Microsoft et lancer le téléchargement.
Ainsi, vous êtes sûrs de récupérer les liens des ISO officiels de Microsoft.

Ces logiciels de téléchargement d'ISO Windows sont pratiques.
Il vous suffit de les installer sur votre PC pour les utiliser à tout moment.
Vous sélectionnez la version de Windows ou Office et ce dernier se charge du reste.

Dans cet article, je vous propose une sélection des meilleurs logiciels pour télécharger les ISO de Windows ou Office.

4 meilleurs logiciels pour télécharger les ISO de Windows ou Office

4 meilleurs logiciels pour télécharger les ISO de Windows ou Office

MediaCreation Tool : Télécharger Windows 11, Windows 10 ou Windows 8

MediaCreation Tool est l'outil de création de média de Microsoft, il permet :

  • De télécharger un fichier ISO de Windows 11, 10, 8
  • De créer directement une clé USB pour installer Windows 11, Windows 10 ou Windows 8
  • De mettre à jour Windows 10 ou Windows 11

Il faut se rendre sur le site de Microsoft puis lancer l'utilitaire et suivre l'assistant.
Pour y parvenir, suivez ce tutoriel :

Télécharger les ISO installation de Windows 10 avec Media Creation Tool
  • Acceptez le contrat de licence en cliquant sur Accepter.
Conditions d'utilisation de Media Creation tool
  • Sélectionnez ensuite le bouton Créer un support d'installation pour un autre PC
  • Cliquez sur Suivant pour passer à l'étape suivante.
Télécharger les ISO installation de Windows 10 avec Media Creation Tool
  • Media Creation Tool propose de télécharger un ISO conforme à l'architecture sur lequel vous exécutez l'outil.
  • Si vous voulez changer l'édition ou l'architecture, décoche en bas l'option : Utiliser les options recommandées pour ce PC
  • Enfin cliquez sur Suivant
Choisir la langue et architecture de Windows 10
  • Vous pouvez aussi prendre "les deux" en architecture pour avoir un support d'installation 32-bits et 64-bits.
Choisir la langue et architecture de Windows 10
  • Sélectionnez l'option Fichier ISO puis cliquez sur Suivant.
Télécharger les ISO installation de Windows 10, 11 avec Media Creation Tool
  • On vous propose ensuite de télécharger le fichier ISO.
  • Sélectionnez un dossier où vous avez assez d'espace disque.
Télécharger les ISO installation de Windows 10, 11 avec Media Creation Tool
  • Laissez le téléchargement s'effectuer. Cela va prendre plusieurs dizaines de minutes.
Télécharger les ISO installation de Windows 10, 11 avec Media Creation Tool
  • Enfin votre fichier ISO est prêt.
  • Vous pouvez alors graver ce dernier sur DVD ou utiliser Rufus pour créer une clé USB bootable.
  • Pour terminer vous pouvez installer Windows 10 grâce notre tutoriel :

MediaCreationTool.bat : Télécharger ISO de Windows 11 et Windows 10

MediaCreationTool.bat est un script qui permet de télécharger l'outil de création de Media de Windows selon la version désirée.
Il vous donne la possibilité de télécharger l'ISO de n'importe quelle version de Windows 11 ou Windows 10.
Enfin il peut aussi créer une clé USB d'installation de Windows.

  • Cliquez sur ce lien pour télécharger MediaCreationtool.bat
  • Puis il faut ensuite extraire le fichier ZIP dans un emplacement de votre choix
  • Cliquez avec le bouton droit sur le fichier de script MediaCreateTool.bat et sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur dans le menu contextuel.
MediaCreationTool.bat : Télécharger ISO de Windows 11 et Windows 10
  • Sélectionnez l'ISO à télécharger selon la version de Windows 10
MediaCreationTool.bat : Télécharger ISO de Windows 11 et Windows 10
  • Puis choisissez une des options suivantes :
    • Auto Setup : pour la mise à niveau directement sans invites, avec Edition Change / Fallback intelligent
    • Create ISO : pour la création de fichiers ISO directement via Dir2iso Snippet, y compris les personnalisations 'OEM'
    • Create USB : pour avoir créé USB via Native MCT, y compris les personnalisations «OEM» (invite une fois)
    • Select in MCT : Sélectionnez dans le choix MCT pour le traitement Vanilla MCT sans modifications «OEM» [..]
MediaCreationTool.bat : Télécharger ISO de Windows 11 et Windows 10
  • Les écrans changent selon l'option mais si vous cherchez à télécharger l'ISO de Windows 10 ou Windows 11, vous arrivez sur une page d'installation de Windows avec un état d'avancement :
MediaCreationTool.bat : Télécharger ISO de Windows 11 et Windows 10
  • Si tout va bien, vous récupérez les ISO de Windows dans le dossier de MediaCreationTool.bat
MediaCreationTool.bat : Télécharger ISO de Windows 11 et Windows 10

HeiDoc.net : Télécharger ISO Windows 7, 8, 10, 11 et Office

HeiDoc.net est un utilitaire gratuit qui permet de récupérer les ISO d'installation de Windows 7, 8, Windows 10 et Windows 11.

  • Téléchargez Heidoc depuis ce lien :
  • Au premier démarrage, une publicité avec un décompte s'affiche.
  • Patientiez pour cliquer sur Close afin de fermer cette pub.
Heidoc : Un utilitaire pour télécharger les ISO de Windows
  • Sélectionnez à droite la version de Windows
  • Puis dans le menu déroulant l'édition de Windows
Heidoc : Un utilitaire pour télécharger les ISO de Windows
  • Sélectionnez la langue puis confirmez
Heidoc : Un utilitaire pour télécharger les ISO de Windows
  • Puis sélectionnez ensuite 32-bits ou 64-bits
Heidoc : Un utilitaire pour télécharger les ISO de Windows
  • Enfin le téléchargement de l'ISO débute depuis le site de Microsoft
Heidoc : Un utilitaire pour télécharger les ISO de Windows

Pour télécharger Office 2019, 2016, 2013, 2011 ou 2010, suivez la même procédure.

Télécharger ISO de Microsoft Office avec HeiDoc.net

Rufus : Télécharger ISO et créer une clé d'installation de Windows 8, 10, 11

Rufus est aussi capable de créer un lien de téléchargement sur les serveurs de Microsoft afin de créer une clé USB.
Cela est possible pour les versions Windows 8, Windows 10 et Windows 11.

Voici comment télécharger les ISO de Windows 8, Windows 10 et Windows 11 avec Rufus.

  • Téléchargez Rufus depuis ce lien :
  • Cliquez sur Sélection puis Télécharger
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Une opération s'effectue que vous pouvez visualiser dans la partie Statut tout en bas.
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Puis une fenêtre Télécharger une image ISO s'ouvre
  • Choisissez la version de Windows : Windows 11, Windows 10 ou Windows 8
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Puis sélectionnez la release et version de Windows à télécharger
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Dans l'étape d'après, choisissez l'édition de Windows : Famille, Pro, Education.
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Ensuite sélectionnez la langue
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Enfin sélectionnez l'architecture : x86 ou x64.
  • Vous devez bien prendre celle corresponde à celle du PC où vous souhaitez réinstaller Windows.
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Enfin une fois que tout est réglé, cliquez sur le bouton Télécharger
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Sélectionnez l'emplacement sur votre disque où enregistrer le fichier ISO de Windows.
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus
  • Enfin le téléchargement du fichier ISO de Windows s'effectue. Cela peut prendre du temps selon la vitesse de la connexion internet.
Télécharger les ISO de Windows 8 ou 10 avec Rufus

L’article 4 meilleurs logiciels pour télécharger les ISO de Windows ou Office est apparu en premier sur malekal.com.

Clé de produit Windows 11, 10, 8, 7, Vista, XP : La liste complète

28 novembre 2019 à 12:03

Vous devez installer Windows Vista, 7, 8, Windows 10 ou Windows 11 et vous cherchez des clés produits génériques de Windows.
Microsoft fournit ces dernières afin d'installer la version de Windows.
Cela peut s'avérer utile pour évaluation ou test d'une version spécifique de Windows sur un PC, machine virtuelle.
Ensuite, si vous n'avez plus qu'à activer Windows en achetant une licence.

Ce tutoriel vous liste toutes les clés produits pour Windows 11, Windows 10, Windows 7, 8, Vista, XP.

Clé produit générique Wiindows

Qu'est-ce que les clés produits génériques ?

Une clé produit permet d'activer Windows afin d'enregistrer votre licence Windows.
En effet, Windows est produit payant.
Ainsi pour utiliser Windows 10, vous devez acquérir une licence sous la forme d'une clé produit.

Plus d'informations sur notre article complet.

Lorsque vous installez Windows, on vous demande de saisir cette clé produit.
Mais vous pouvez utiliser une clé produit générique afin de poursuivre l'installation.
A partir de là, vous avez 30 jours pour activer Windows avec votre licence.
Si vous ne le faites pas, certaines fonctions ne seront plus accessibles.

Notez que vous pouvez aussi indiquer que vous n'avez pas de clé produit générique.
L'installeur va alors en utiliser une, pas besoin de la saisir.

Pas de clé produit (ProductKey) à l'installation de Windows 10

Clé de produit Windows 11

Edition de Windows 11Clés produits génériques Windows 11
Windows 11 ProfessionelVK7JG-NPHTM-C97JM-9MPGT-3V66T
Windows 11 FamilleTX9XD-98N7V-6WMQ6-BX7FG-H8Q99
Windows 11 Enterprise KeyBPPR9-FWDCX-D2C8J-H872K-2YT43
Windows 11 Enterprise N KeyRPH2V-TTNVB-4X9Q3-TJR4H-KHJW4
Windows 11 Education KeyBW6C2-QMPVW-D7KKK-3GKT6-VCFB2
Windows 11 UltimateQ269N-WFGWX-YVC9B-4J6C9-T83GX
Windows 11 Ultimate 64 bit82NFX-8DJQP-P6BBQ-THF9C-7CG2H
Windows 11 Ultimate keyIYVX9-NTFWV-6MDM3-9PT4T-4M68B
Windows 11 Ultimate ProMRG8B-VKK3Q-CXVCJ-9G2XF-6Q84J
Clés produits génériques Windows 11

Clés produits génériques KMS de Windows 11

Edition de Windows 11Clés produits génériques Windows 11
Windows 11 Professional KeyA269N-WFGWX-YVC9B-4J6C9-T83GX
Windows 11 Pro keyZK7JG-NPHTM-C97JM-9MPGT-3V66T
Windows 11 Professional N KeyMH37W-N47XK-V7XM9-C7227-GCQG9
Windows 11 Enterprise KeyBPPR9-FWDCX-D2C8J-H872K-2YT43
Windows 11 Enterprise GIYVX9-NTFWV-6MDM3-9PT4T-4M68B
Windows 11 UltimateQ269N-WFGWX-YVC9B-4J6C9-T83GX
Windows 11 Ultimate 64 bit82NFX-8DJQP-P6BBQ-THF9C-7CG2H
Windows 11 Ultimate keyIYVX9-NTFWV-6MDM3-9PT4T-4M68B
Windows 11 Ultimate ProMRG8B-VKK3Q-CXVCJ-9G2XF-6Q84J
Clés produits génériques Windows 11

Les liens :

Clé de produit de Windows 10

Édition de Windows 10Clés produits génériques Windows 10
Windows 10 FamilleYTMG3-N6DKC-DKB77-7M9GH-8HVX7
Windows 10 Famille N4CPRK-NM3K3-X6XXQ-RXX86-WXCHW
Windows 10 Famille Langue uniqueBT79Q-G7N6G-PGBYW-4YWX6-6F4BT
Windows 10 ProVK7JG-NPHTM-C97JM-9MPGT-3V66T
Windows 10 Pro N2B87N-8KFHP-DKV6R-Y2C8J-PKCKT
Windows 10 Pro for WorkstationsDXG7C-N36C4-C4HTG-X4T3X-2YV77
Windows 10 Pro N for WorkstationsWYPNQ-8C467-V2W6J-TX4WX-WT2RQ
Windows 10 S3NF4D-GF9GY-63VKH-QRC3V-7QW8P
Windows 10 EducationYNMGQ-8RYV3-4PGQ3-C8XTP-7CFBY
Windows 10 Education N84NGF-MHBT6-FXBX8-QWJK7-DRR8H
Windows 10 Pro Education8PTT6-RNW4C-6V7J2-C2D3X-MHBPB
Windows 10 Pro Education NGJTYN-HDMQY-FRR76-HVGC7-QPF8P
Windows 10 EnterpriseXGVPP-NMH47-7TTHJ-W3FW7-8HV2C
Windows 10 Enterprise G NFW7NV-4T673-HF4VX-9X4MM-B4H4T
Windows 10 Enterprise NWGGHN-J84D6-QYCPR-T7PJ7-X766F
Windows 10 Enterprise SNK96Y-D9CD8-W44CQ-R8YTK-DYJWX
Windows 10 Enterprise N LTSB 2016RW7WN-FMT44-KRGBK-G44WK-QV7YK
Clés produits génériques Windows 10

Clés produits KMS génériques de Windows 10

Édition de Windows 10Clé produit générique RetailClé produit générique KMS
Windows 10 Famille YTMG3-N6DKC-DKB77-7M9GH-8HVX7
Windows 10 Famille N4CPRK-NM3K3-X6XXQ-RXX86-WXCHW
Windows 10 Famille Langue unique BT79Q-G7N6G-PGBYW-4YWX6-6F4BT
Windows 10 ProfessionnelVK7JG-NPHTM-C97JM-9MPGT-3V66TW269N-WFGWX-YVC9B-4J6C9-T83GX
Windows 10 Professionnel N2B87N-8KFHP-DKV6R-Y2C8J-PKCKTMH37W-N47XK-V7XM9-C7227-GCQG9
Windows 10 ÉducationYNMGQ-8RYV3-4PGQ3-C8XTP-7CFBYNW6C2-QMPVW-D7KKK-3GKT6-VCFB2
Windows 10 Éducation N84NGF-MHBT6-FXBX8-QWJK7-DRR8H2WH4N-8QGBV-H22JP-CT43Q-MDWWJ
Windows 10 Professionnel Éducation8PTT6-RNW4C-6V7J2-C2D3X-MHBPB6TP4R-GNPTD-KYYHQ-7B7DP-J447Y
Windows 10 Professionnel Éducation NGJTYN-HDMQY-FRR76-HVGC7-QPF8PYVWGF-BXNMC-HTQYQ-CPQ99-66QFC
Windows 10 EntrepriseXGVPP-NMH47-7TTHJ-W3FW7-8HV2CNPPR9-FWDCX-D2C8J-H872K-2YT43
Windows 10 Entreprise NWGGHN-J84D6-QYCPR-T7PJ7-X766FDPH2V-TTNVB-4X9Q3-TJR4H-KHJW4
Windows 10 Entreprise N LTSB 2016RW7WN-FMT44-KRGBK-G44WK-QV7YKQFFDN-GRT3P-VKWWX-X7T3R-8B639
Windows 10 S (abandonné)3NF4D-GF9GY-63VKH-QRC3V-7QW8P
Windows 10 Entreprise S (abandonné) NK96Y-D9CD8-W44CQ-R8YTK-DYJWX
Clés génériques Windows 10

Les liens :

Clé produit générique Windows 10 pour OEM

Édition de Windows 10Clé de produit générique
Windows 10 Famille37GNV-YCQVD-38XP9-T848R-FC2HD
Windows 10 Famille N33CY4-NPKCC-V98JP-42G8W-VH636
Windows 10 ProfessionnelNF6HC-QH89W-F8WYV-WWXV4-WFG6P
Windows 10 Professionnel NNH7W7-BMC3R-4W9XT-94B6D-TCQG3
Clé Windows 10 pour OEM

Clé produit de Windows 8 et 8.1

Édition de Windows 8 et 8.1Clé de produit générique
Windows 8 NG4HW-VH26C-733KW-K6F98-J8CK4
Windows 8 NVDKYM-JNKJ7-DC4X9-BT3QR-JHRDC
Windows 8 ProXKY4K-2NRWR-8F6P2-448RF-CRYQH
Windows 8 Pro NBHHD4-FKNK8-89X83-HTGM4-3C73G
Windows 8 avec Media CenterRR3BN-3YY9P-9D7FC-7J4YF-QGJXW
Windows 8 Entreprise32JNW-9KQ84-P47T8-D8GGY-CWCK7
Windows 8 Entreprise NNCVKH-RB9D4-R86X8-GB8WG-4M2K6
Windows 8.1334NH-RXG76-64THK-C7CKG-D3VPT
Windows 8.1 ProXHQ8N-C3MCJ-RQXB6-WCHYG-C9WKB
Windows 8.1 Pro NRBBN-4Q997-H4RM2-H3B7W-Q68KC
Windows 8.1 EntrepriseFHQNR-XYXYC-8PMHT-TV4PH-DRQ3H
Windows 8.1 Entreprise NNDRDJ-3YBP2-8WTKD-CK7VB-HT8KW
Windows 8.1 UnilingueY9NXP-XT8MV-PT9TG-97CT3-9D6TC
Clés de produits génériques Windows 8 et 8.1

Les liens :

Clé produit de Windows 7

Édition de Windows 7 Clé de produit générique
Windows 7 Starter7Q28W-FT9PC-CMMYT-WHMY2-89M6G
Windows 7 Starter ND4C3G-38HGY-HGQCV-QCWR8-97FFR
Windows 7 Édition Familiale BasiqueYGFVB-QTFXQ-3H233-PTWTJ-YRYRV
Windows 7 Édition Familiale Basique NMD83G-H98CG-DXPYQ-Q8GCR-HM8X2
Windows 7 Édition Familiale PremiumRHPQ2-RMFJH-74XYM-BH4JX-XM76F
Windows 7 Édition Familiale Premium ND3PVQ-V7M4J-9Q9K3-GG4K3-F99JM
Windows 7 ProfessionnelHYF8J-CVRMY-CM74G-RPHKF-PW487
Windows 7 Professionnel NBKFRB-RTCT3-9HW44-FX3X8-M48M6
Windows 7 Édition IntégraleD4F6K-QK3RD-TMVMJ-BBMRX-3MBMV
Windows 7 Édition Intégrale NHTJK6-DXX8T-TVCR6-KDG67-97J8Q
Windows 7 EntrepriseH7X92-3VPBB-Q799D-Y6JJ3-86WC6
Windows 7 Entreprise NBQ4TH-BWRRY-424Y9-7PQX2-B4WBD
Clés de produits génériques Windows 7

Les tutoriels :

Clé produit de Windows Vista

Édition Windows Vista Clé de produit générique
Windows Vista StarterX9PYV-YBQRV-9BXWV-TQDMK-QDWK4
Windows Vista Édition Familiale BasiqueRCG7P-TX42D-HM8FM-TCFCW-3V4VD
Windows Vista Édition Familiale PremiumX9HTF-MKJQQ-XK376-TJ7T4-76PKF
Windows Vista Professionnel4D2XH-PRBMM-8Q22B-K8BM3-MRW4W
Windows Vista Édition IntégraleVMCB9-FDRV6-6CDQM-RV23K-RP8F7
Clés de produit génériques Windows Vista

Les liens :

Clé produit de Windows XP

Édition de Windows XP Clé de produit générique
Windows XP Édition Familiale (OEM) JQ4T4-8VM63-6WFBK-KTT29-V8966
Windows XP Édition Familiale (Retail)RH6M6-7PPK4-YR86H-YFFFX-PW8M8
Windows XP Édition Media CenterC4BH3-P4J7W-9MT6X-PGKC8-J4JTM
Windows XP Professionnel (OEM)XJM6Q-BQ8HW-T6DFB-Y934T-YD4YT
Windows XP Professionnel (Retail)CD87T-HFP4C-V7X7H-8VY68-W7D7M
Windows XP Professionnel (VL)M6TF9-8XQ2M-YQK9F-7TBB2-XGG88
Windows XP Professionnel Édition 64 bits (VL)B66VY-4D94T-TPPD4-43F72-8X4FY
Clés de produit génériques Windows XP

Les liens :

Les clés proviennent des sources suivantes :

L’article Clé de produit Windows 11, 10, 8, 7, Vista, XP : La liste complète est apparu en premier sur malekal.com.

Comment générer un fichier d’informations système (MsInfo32) sous Windows

15 septembre 2021 à 09:46

Windows inclut un outil appelé Microsoft System Information (Msinfo32.exe).
Cet outil rassemble des informations sur votre ordinateur et affiche une vue complète de votre matériel, de vos composants système et de votre environnement logiciel, que vous pouvez utiliser pour diagnostiquer les problèmes informatiques.
Enfin il vous permet aussi de générer un fichier d'informations système au format NFO.
Très utile pour partager les problèmes ou configuration en vue d'un dépannage.

Ce tutoriel vous explique comment générer un fichier d'informations système (MsInfo32) sous Windows.

Comment générer un fichier d'informations système (MsInfo32) sous Windows

Comment générer un fichier d'informations système (MsInfo32) sous Windows

Depuis l'interface des informations systèmes

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Tapez MSInfo32 et appuyez sur Entrée. Une fenêtre d'informations système s'affiche.
  • Dans la fenêtre Informations système, cliquez sur Fichier
  • Dans le menu déroulant, cliquez sur Enregistrer
Comment générer un fichier d'informations système (MsInfo32) sous Windows
  • Une fenêtre de destination du fichier s'affiche.
  • Sélectionnez l'emplacement où vous souhaitez enregistrer le fichier. Choisissez un emplacement où vous pouvez facilement trouver le fichier, comme votre bureau.
  • Nommez le fichier MSInfo32 en le tapant dans le champ Nom de fichier.
  • Cliquez sur Enregistrer.
Comment générer un fichier d'informations système (MsInfo32) sous Windows
  • Le processus d'exportation commence et peut prendre plusieurs minutes
Comment générer un fichier d'informations système (MsInfo32) sous Windows
  • Cliquez avec le bouton droit sur le fichier .nfo, puis cliquez sur Envoyer vers et sélectionnez Dossier compressé (zippé).
  • Localisez le fichier ZIP et joignez-le à votre réponse de ticket. Le fichier zip sera au même emplacement que vous avez enregistré le fichier MSInfo32.

Avec la commande MSInfo32

La commande MSInfo32 permet aussi de créer un rapport et bien d'autres actions comme :

  • Utiliser les informations système à partir d'un fichier de commandes ;
  • Créer des fichiers .nfo ou .txt contenant des informations provenant de catégories spécifiées ;
  • Ouvrir les informations système et n'afficher que des catégories spécifiques ;
  • Enregistrer un fichier sans avertissement (sans ouvrir les informations système) ;
  • Démarrer les informations système connectées à un ordinateur distant ;
  • Créer un raccourci ouvrant les informations système dans une configuration communément utilisée.

Elle est donc très utile pour intégrer dans un script batch ou pour filtrer les catégories à utiliser dans le rapport.

Le paramètre /nfo permet d'indiquer l'emplacement du fichier rapport à créer :

msinfo32 /nfo C:\TEMP\TEST.NFO

On peut aussi utiliser le paramètre /categories pour filtrer sur les catégories à utiliser dans le rapport.
Par exemple, pour afficher les informations du résumé du système et créer un fichier .nfo appelé syssum.nfo, qui contient des informations dans la catégorie Résumé du système, tapez :

msinfo32 /nfo syssum.nfo /categories +systemsummary

Pour créer un fichier .NFO dans le dossier C:\TEMP, nommé CONFLITS.NFO et contenant des informations concernant les conflits de ressources, tapez :

msinfo32 /nfo C:\TEMP\CONFLITS.NFO /categories +componentsproblemdevices+resourcesconflicts+resourcesforcedhardware
Comment générer un fichier d'informations système (MsInfo32) sous Windows

Liens

L’article Comment générer un fichier d’informations système (MsInfo32) sous Windows est apparu en premier sur malekal.com.

❌