FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Corsair dévoile le casque gaming HS55 WIRELESS

23 septembre 2022 à 17:34
HS55 WIRELESS CORE

CORSAIR, fabricant mondial leader d’équipements hautes performances pour les joueurs et les créateurs de contenu, ajoute aujourd’hui un excellent nouveau modèle à sa gamme de casques gaming : le HS55 WIRELESS CORE. Ce casque élégant propose deux façons de se connecter à l’audio : en sans fil 2,4 GHz à faible latence ou en Bluetooth. Grâce à sa construction légère complétée par des écouteurs en mousse à mémoire de forme, le HS55 WIRELESS CORE associe un confort optimal durable et un son de qualité sans fil.

Le HS55 WIRELESS CORE se connecte à une multitude d’appareils avec une grande polyvalence. Le mode sans fil 2,4 GHz à faible latence permet la connexion à un PC, un Mac ou une PS5 avec un signal sans fil d’une puissance infaillible sur une portée allant jusqu’à 15 m. Autre possibilité, le Bluetooth vous permet d’écouter le son des tablettes, appareils mobiles et autres dispositifs en toute simplicité. Les 24 heures d’autonomie de la batterie vous assurent de profiter de l’audio de vos jeux, de votre musique et d’autres contenus multimédia sans câbles gênants, tandis que la recharge rapide vous offre 6 heures d’utilisation en seulement 15 minutes de charge.

HS55 WIRELESS CORE

Le poids plume du HS55 WIRELESS CORE est idéal pour une utilisation en continu toute la journée et jusqu’au bout de la nuit. Les écouteurs en mousse à mémoire de forme revêtus de cuir synthétique vous plongent dans un bulle de confort, une sensation renforcée par l’arceau réglable au fil des heures d’écoute. Avec les commandes audio supra-aurales, les différents réglages (volume, silence, son latéral et préréglages EQ) restent à portée de doigt, pour procéder aux ajustements sans interrompre la moindre partie de jeu.

Le HS55 WIRELESS CORE offre les performances audio indispensables à tout gamer pour communiquer efficacement, en entrée comme en sortie. Deux transducteurs audio en néodyme de 50 mm haute qualité et personnalisés émettent un son excellent avec une gamme couvrant tous les sons à ne pas manquer sur le champ de bataille, et ils prennent en charge la technologie audio Tempest 3D sur PS5. Dirigez votre équipe avec assurance grâce à un microphone omnidirectionnel qui capte la voix haut et fort, ou rabattez-le pour le mettre instantanément en sourdine.

HS55 WIRELESS CORE

Avec plusieurs options de connexion, un design léger remarquablement confortable et un son de grande qualité, le HS55 WIRELESS CORE coche toutes les cases pour une utilisation sans fil agréable d’un bout à l’autre de la journée.

Disponibilité, garantie et tarifs

Le casque gaming CORSAIR HS55 WIRELESS CORE est disponible dès maintenant sur la boutique en ligne de CORSAIR et auprès des distributeurs et des revendeurs agréés du réseau mondial CORSAIR.

Le casque gaming CORSAIR HS55 WIRELESS CORE est vendu avec une garantie de deux ans et est secondé par le réseau d’assistance clientèle mondial de CORSAIR.

Cet article Corsair dévoile le casque gaming HS55 WIRELESS a été publié en premier par GinjFo.

Creative propose un casque Sound Blaster Blaze V2

Un casque sans fioriture, avec micro amovible, vendu 45 euros.

iStock-1305224055(1)

full

iStock-1305224055(1)

thumbnail

Voiture électrique : les concepts de buggy s’accumulent sans jamais se concrétiser

16 septembre 2022 à 17:55

La probabilité qu’un constructeur produise ce qui s'apparente à un buggy électrique est proche de zéro. Pourtant, plusieurs constructeurs utilisent ce genre d’engin comme concept-car. Le dernier en date est signé de Dacia avec son Manifesto.  [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Ultimate Vocal Remover – Les réseaux neuronaux à votre service pour vos instrumentales

11 septembre 2022 à 09:00
Par : Korben

Je vous ai parlé à de multiples reprises de services en ligne permettant de séparer l’audio instrumental de la piste vocale de n’importe quelle chanson. Des trucs comme Acapella Extractor et Vocalise par exemple ou encore ce genre d’intégration dans Ableton.

Ce sont des outils assez corrects, mais qui ne font pas non plus de miracles.

Mais c’était sans compter sur Ultimate Vocal Remover GUI (UVR), une interface Windows pour un séparateur de piste qui utilise des réseaux neuronaux pour arriver à ses fins. Je l’ai testé et le résultat est vraiment excellent.

Alors UVR est vraiment un gros logiciel de plusieurs gigas qui embarque tout le nécessaire pour fonctionner et qui surtout réclame pas mal de puissance machine. Si vous avez une carte graphique Nvidia avec au moins 8 GB de V-RAM c’est l’idéal.

En entrée, vous mettez votre fichier audio (MP3) puis vous sélectionnez un répertoire de sortie et surtout un modèle, les meilleurs étant MDX-Net + UVR MDX Net Main ou Ensemble Mode + Multi AI. Vous pouvez également forcer le GPU ou encore augmenter la réduction de bruit.

Ainsi, après quelques minutes, vous récupérerez une version instrumentale et une version vocale. Même les ad libs peuvent être extraits ou laissés au choix (modèle karaoké). De quoi faire tous les remix, versions karaoké et samples de vos rêves. C’est magique !

Si ça vous intéresse de tester l’outil, c’est dispo ici sur Github. Il faudra d’abord télécharger le logiciel, l’installer puis appliquer son patch. Lisez bien les instructions sur le site.

Les voitures allemandes attendues en 2022

10 août 2022 à 10:12
Par : UnderNews

Elles ont pris l’habitude de faire l’actualité et de créer la sensation à mesure de la sortie de nouveaux modèles chaque année… Les entreprises automobiles allemandes sont de véritables références dans le monde et continuent de moderniser leur flotte chaque année afin de garder une certaine hégémonie dans les parts de marché. À quelques semaines […]

The post Les voitures allemandes attendues en 2022 first appeared on UnderNews.

Ajoutez des effets (Limiteur, compresseur, égaliseur, volume automatique…etc) à vos entrées audio Linux

8 août 2022 à 09:00
Par : Korben

Si vous êtes utilisateur de Linux et que vous manipulez un peu de son pour du streaming, de l’enregistrement ou autre, voici EasyEffects.

Cet outil est le successeur de PulseEffects et utilise le serveur audio Pipwire. Grâce à EasyEffects vous pourrez appliquer des effets à vos périphériques d’entrée audio (micro) à l’aide d’un equalizer, d’un limiteur, d’un compresseur, ajouter de la reverb…etc.

Voici la liste des effets disponibles :


    Gain automatique
    Renforcement des basses
    Amplification des basses
    Compresseur
    Convolver
    Crossfeed
    Crystalizer
    Dé-esseur
    Annuleur d'écho
    Égaliseur
    Excitateur
    Filtre (modes passe-bas, passe-haut, passe-bande et réjection de bande)
    Gate
    Limiteur
    Loudness
    Maximiseur
    Compresseur multibande
    Gate multibande
    Réduction du bruit
    Pitch
    Réverbération
    Outils stéréo

Bref, de quoi vous amuser, le tout via une interface graphique bien pensée

Comment auditer l’Active Directory avec Purple Knight ?

2 août 2022 à 16:15

I. Présentation

La sécurité de l'Active Directory est un véritable enjeu pour les entreprises et il n'est pas forcément simple de garder un œil sur l'état général de son annuaire Active Directory sans utiliser des outils adaptés. Fort heureusement, ces outils existent, que ce soit pour surveiller l'activité de l'Active Directory ou pour l'auditer comme nous l'avons vu récemment avec PingCastle.

Aujourd'hui, je vais vous présenter un autre outil gratuit pour auditer l'Active Directory : Purple Knight, édité par l'entreprise Semperis. Ce logiciel s'utilise gratuitement et il n'y a pas de commercialisation de licences, car Semperis commercialise un autre produit : Semperis Directory Services Protector (DSP). Dans cet article, je m'intéresse à l'audit de l'Active Directory, mais ce logiciel est capable d'auditer Azure Active Directory également.

Environ 100 points liés à la sécurité de l'Active Directory sont vérifiés par Purple Knight, aussi bien sur la sécurité des comptes, la délégation Active Directory, les stratégies de groupe, l'infrastructure Active Directory en elle-même, que les options liées à Kerberos.

II. Télécharger et installer Purple Knight

Pour télécharger Purple Knight, il est nécessaire de compléter un formulaire sur le site officiel afin de recevoir un e-mail avec un lien de téléchargement. Contrairement à PingCastle, il faut fournir quelques informations pour télécharger Purple Knight. Rendez-vous sur cette page :

Personnellement, j'ai reçu l'e-mail avec le lien de téléchargement dans la foulée après avoir complété le formulaire. On obtient une archive ZIP d'environ 100 Mo. Le contenu de cette archive ZIP doit être extrait sur votre machine. On obtient ceci :

Les deux PDF font office de documentation sur l'utilisation du logiciel et le répertoire "Scripts" contient un ensemble de scripts PowerShell signés que l'outil va exécuter pour réaliser son audit :

III. Lancer un audit avec Purple Knight

Pour lancer un audit avec Purple Knight, c'est tout simple : il faut exécuter le fichier "PurpleKnight.exe". Un assistant s'ouvre. Commençons par accepter les conditions d'utilisation avant de poursuivre.

La seconde étape consiste à sélectionner l'environnement cible, à auditer donc. Ici, c'est l'Active Directory du domaine "it-connect.local" qui va nous intéresser, donc il faut cocher la case à côté de "Active Directory" puis cliquer sur le bouton "Select" pour sélectionner le domaine. On peut sélectionner plusieurs domaines. Quand c'est fait, on peut cliquer sur "Next".

La troisième étape consiste à sélectionner les éléments à analyser, au cas par cas ou par catégorie. Pour que l'audit soit complet, il vaut mieux tout sélectionner afin d'avoir un résultat pertinent qui reflète réellement l'état actuel de votre annuaire Active Directory.

Nous pouvons voir que, sous chaque catégorie, il y a la liste des éléments qui seront évalués. Il faut cliquer sur "Run tests" pour démarrer l'audit.

L'audit en lui-même est rapide et ne nécessite que 1 ou 2 minutes pour vérifier environ 100 points différents.

Quand l'audit est terminé, l'idéal est de cliquer sur "View report" pour afficher le rapport HTML dans un navigateur. Ce même rapport peut être exporté au format PDF ou au format CSV, comme le montre le bouton "Save as" en bas de l'interface.

Passons à la prochaine étape où nous allons nous intéresser au rapport en lui-même.

IV. Interpréter le rapport d'audit

C'est l'heure du verdict : nous allons parcourir le rapport d'audit pour voir quelles sont les faiblesses de notre Active Directory relevée par Purple Knight.

En ce qui me concerne, l'Active Directory de mon lab a obtenu la lettre B et le score de 88%. Ici, plus le score est élevé, mieux c'est ! 

Ce qui m'intéresse dans un premier temps, c'est le résultat pour la ligne "IOEs found", 15 dans mon cas. En fait, IOE signifie Indicators of Exposure (Indicateurs d'exposition) et cela correspond au nombre de règles pour lesquelles mon Active Directory n'est pas conforme aux recommandations.

En descendant dans la page, nous pouvons ceux qui sont critiques et qu'il faut traiter en priorité. En cliquant sur le lien "Read More" on est envoyé directement à la section du rapport qui donne des détails techniques sur la règle, mais aussi les éléments de l'Active Directory concernés.

Toujours un peu plus bas dans le rapport, il y a un score par catégorie cette fois-ci. Sur son site, Semperis précise : "Le score global moyen de Purple Knight est de 61 %, la sécurité de Kerberos étant en moyenne de 43 % et celle de Group Policy de 58 %.", ce qui vous permettra de vous situer. En naviguant dans le menu à gauche du rapport, on peut parcourir chaque section et voir l'ensemble des points vérifiés avec le résultat associé.

Selon les résultats et le contenu du rapport, il conviendra d'analyser chaque point afin de mettre un plan d'action pour y remédier. Selon votre score initial, fixez-vous l'objectif d'atteindre un score minimum de 90% même si l'idéal c'est bien sûr 100%.

A chaque fois, différentes informations sont fournies comme le niveau de sévérité, une description, la probabilité de compromission en exploitant cette faiblesse, des détails sur les éléments de votre Active Directory concernés par la règle, ainsi que des informations sur les étapes à réaliser pour résoudre ce défaut de sécurité.

La règle ci-dessous m'indique que j'ai un compte administrateur sur mon Active Directory qui est actif (utilisable, disons), mais qui n'a pas été utilisé depuis longtemps.

Le compte en question, nommé "wapt.wads", est listé par l'outil pour m'aider à résoudre le problème. Son emplacement dans l'annuaire est indiqué, tout comme la date de dernière connexion.

Après avoir résolu le problème, l'élément passe en vert (bien sûr, il faut relancer une analyse) :

Tuto Purple Knight

Ce qui est plaisant avec Purple Knight, c'est qu'il fait le lien entre les points vérifiés et les recommandations du MITRE et de l'ANSSI. Du coup, si l'on prend l'exemple de l'ANSSI, chaque élément vérifié à un "ANSSI ID", par exemple "vuln1_user_accounts_dormant", que l'on peut retrouver dans le guide "Point de contrôle de l'Active Directory" de l'ANSSI disponible iciC'est très pratique, car Purple Knight permet de voir rapidement si notre Active Directory respecte les recommandations de l'ANSSI.

Enfin, sachez que vous pouvez retrouver l'ensemble de vos rapports d'audit dans le répertoire "Output" de Purple Knight :

V. Conclusion

Pour auditer l'Active Directory, Purple Knight est une très bonne solution complémentaire à Ping Castle. Même s'il y a des règles communes, les éléments sont présentés différemment donc cela peut vous aider à mieux comprendre certains points à corriger. Les deux outils étant gratuits, il me semble pertinent d'auditer son annuaire Active Directory avec les deux outils d'autant plus que les scans s'effectuent rapidement.

Pour terminer, voici une liste de tutoriels qui pourront vous aider à corriger certains points :

The post Comment auditer l’Active Directory avec Purple Knight ? first appeared on IT-Connect.

Comparatif : quel est le meilleur casque audio pour jouer en 2022 ?

Pour briller en solo ou exceller à plusieurs dans toutes les arènes en ligne, rien ne vaut l'achat d'un micro-casque à la restitution sonore et à la captation impeccables. Suivez le guide !

illustration-intro

full

illustration-intro

thumbnail

Stop typing by hand and start using Windows Dictation NOW!

30 avril 2021 à 08:28

Earlier this month, Microsoft purchased a software company called Nuance. If you don’t know what that is, it’s essentially a speech recognition ‘AI’ company that allows you to dictation and convert speech to text. It was a puzzling announcement to me as all the rumours pointed towards Microsoft’s want to purchase the video game chat app Discord (yes, it’s more than just video games). Why would Microsoft want to purchase Nuance, and also why would Microsoft want another speech recognition when they already have one shipped in Windows 10 and, believe it or not, it’s great.

Today we will take a look at Windows’ built-in dictation, and all you need to do is press Windows + H. This will launch the dictation app, and you can start speaking to the microphone, and it will start turning your speech into text.

For this to work, you need first to select an input or text box where you normally would have the cursor in a typing area like Microsoft Word. Second, you need a working microphone. Thankfully with the pandemic, more and more machines have a microphone connected to the system.

If you have multiple input sources, say a Bluetooth-connected microphone that would pair up with the machine part-time and an always-connected microphone. You want to make sure the microphone you want to use for dictation is selected as the default input device Settings > Sound.

Here is a preview on how Windows dictation works in action.

Now you can stop typing and start speaking to your computer 🙂

The post Stop typing by hand and start using Windows Dictation NOW! appeared first on Next of Windows.

❌