FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierIT

Restaurer les données d’un disque USB mal éjecté (RAW)

25 décembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

La période est décidément propice à la réparation, après Lunii c'est au tour d'un disque dur externe USB de tomber en panne ❌.

Symptôme : Windows demande "vous devez formater le disque, voulez-vous le formater ?". Dans le gestionnaire de disque de Windows le disque est vu en type "RAW", c'est à dire que Windows ne comprend pas le type de partition présent.

C'est l'occasion pour moi de vous parler d'un logiciel que j'utilise depuis quelques années aux côtés d'autres logiciels plus classiques et/ou libres : DiskGenius. Il a l'avantage de regrouper un grand nombre de fonctionnalités dans la même interface.

DiskGenius

DiskGenius est un logiciel payant que dont vous avez peut-être déjà entendu parler sous le nom de Partition Guru.

Je l'ai connu il y a déjà plusieurs années dans des LiveCD de dépannage (comme Sergei). Comme il m'a rendu de nombreux services j'ai contacté l'entreprise Eassos (à ne pas confondre avec easeUS) pour pouvoir l'utiliser à titre personnel et légalement.

L'interface peut sembler pauvre au premier abord mais en réalité toutes les fonctionnalités importantes sont présentes. Il n'y a qu'à faire un clic droit pour comprendre la puissance de l'outil. La barre d'icones n'est absolument pas représentative des possibilités. En fonction de la où on clique (disque, partition, etc) différentes options sont proposées.

Libre à vous de l'essayer ou de l'acheter, ça ne changera absolument rien pour moi. Personnellement je l'emporte toujours dans ma trousse à outil, avec mon Zalman (ou Ventoy si vous aimez la modernité^^).

Comment est-ce arrivé ?

La personne à qui appartenait le disque m'a confirmé que le disque n'a pas été maltraité, il n'est pas tombé et il était toujours éjecté proprement. Mais il était utilisé sur plusieurs ordinateurs : sous Windows, sous MacOS et connecté sur une TV en USB. Et ça complique les choses : la plupart des TV coupent l'alimentation des ports USB à l'extinction, le disque a pu s'arrêter au mauvais moment.

Le disque est vieux d'une dizaine d'années et comme tous les vieux disques l'âge n'arrange rien.

Il s'agit d'un disque Samsung M3 Portable, au format 2,5" en USB3 et d'une capacité de 2to de stockage. 5400 trs/min, classique et suffisant pour du stockage externe.

Connexion et état du disque

Le périphérique est bien détecté quand il est connecté à Windows, on peut donc éliminer une panne de l'électronique du boitier. Une très bonne nouvelle car les Samsung M3 Portable ont un connecteur non standard directement soudé au PCB. Une vraie cochonnerie, croyez-moi!  J'ai déjà du jeter un disque à cause de ça car c'est mission impossible de retrouver le même PCB avec le même firmware (2 conditions nécessaires).

La première chose à faire est donc d'évaluer l'état de santé du disque grâce à la table SMART à l'aide de CrystalDiskInfo ou directement dans DiskGenius :

Résultat : aucun secteur en C5/C6, encore une bonne nouvelle 👌

Problème : à ce stade je n'ai aucune information sur le système de fichier : exFAT, NTFS, FAT32 ?

Avec les logiciels classiques

Avant de me confier le disque la personne a cherché sur Google comment récupérer ses données, et c'est vers le classique OnTrack EasyRecovery que les résultats se sont portés. Après une recherche qui dure plusieurs heures le résultat s'affiche enfin : de nombreux fichiers sont visibles mais les noms des fichiers, dossier et l'arborescence sont perdus. Tout est en vrac... pas facile de retrouver l'ordre des vidéos de vacances si bien rangées avant le crash^^

Je tente de récupérer un fichier pour voir si ça fonctionne mais comme je m'y attendais c'est à ce moment là qu'il faut sortir la carte bancaire 🤐

J'emporte le disque pour tranquillement travailler dessus avec mes outils.

Avec TestDisk

TestDisk est un logiciel libre qui peut faire des miracles, il m'a déjà sauvé bon nombre de disques. En lançant une analyse rapide 2 partitions sont identifiées :

Mais quand j'essaie l'une ou l'autre il n'est pas capable d'afficher les fichiers :

Je me rends vite compte que sans un balayage complet du disque, qui demandera de nombreuses heures, je n'aurai pas plus d'infos sur la présence de fichiers.

Je ne lance pas PhotoRec car le contenu sera désorganisé de la même façon qu'avec EasyRecovery (avec le nom des secteurs au lieu des noms de fichier).

Acronis n'y parvient pas mieux :

AOMEI Partition Assistant :

Même chose avec Minitool.

1. Sauvegarde de la table de partitions

Avant tout modification sur la structure du disque la première chose que je fais est de sauvegarder la table de partition du disque.

Clic droit sur le disque > backup partition table :

Enregistrer ce fichier en sécurité, nous pourrions en avoir besoin si la situation venait à se compliquer.

2. Retrouver la partition perdue

Comme le disque semble en bonne santé il nous reste à retrouver les données, présentes sur le disque mais invisible. Nous devons d'abord retrouver ou est se situe la partition pour que les fichiers apparaissent.

Dans DiskGenius menu Tools > Search Lost Partitions (partition recovery) :

Il est aussi possible d'utiliser le menu Tools > Load Current Partition Intelligently comme expliqué ici.

Et la magie opère : une partition exFAT apparaît maintenant. Rien n'est sauvegardé sur le disque, l'information est juste présentée dans DiskGenius.

Gros avantage : les données sont déjà accessibles même sans sauvegarder une nouvelle table de partition détectée! Comme précisé par DiskGenius, le bouton "reserve" va mémoriser l'information en mémoire vive, le bouton "ignore" va continuer la recherche.

3. Faire une image brute

Maintenant qu'on a notre partition retrouvée, avant d'aller plus loin et de toucher au disque je préfère faire une image complète du disque. Cela permet de la restaurer si besoin mais également de travailler dessus si le disque venait à se dégrader subitement. C'est le cas quand nous avons une zone très lente à lire ou encore pire : un atterrissage des têtes.

L'inconvénient c'est qu'il faut autant d'espace disque. La personne qui m'a confié le disque a foncé acheter un disque USB de 4to, ce sera parfait pour stocker l'image.

On peut utiliser TestDisk, Acronis True Image, WinHex, CloneDisk... ou encore dd sous GNU/Linux.

Avec DiskGenius : clic droit sur le disque > Clone Partition To Image File :

Il est possible de compresser l'image avec certains outils mais je ne veux prendre aucun risque ici, juste une copie parfaite des secteurs de données :

Sachez qu'il est aussi possible de passer le disque en lecture seule pour empêcher tout accident de manipulation dans l'interface :

Pensez à repasser le disque en mode "online" si vous avez besoin de revenir en mode lecture/écriture.

4. Récupérer les fichiers ✅

Il ne reste plus qu'à lancer une copie des fichiers directement depuis DiskGenius avec un clic droit sur les fichiers/dossiers :

Et là encore des options particulières sont bien pratiques. Il est possible de continuer la copie même en cas d'erreur (zone illisible du disque) et de remplacer les caractères un peu exotiques qui pourraient faire planter la copie :

A la fin un rapport de copie permet de savoir ce qui a pu être copié ou non, je vous conseille de cocher la case pour mémoriser ce rapport.

Grâce à cette case on peut facilement fournir le fichier à la personne à qui appartient le disque pour qu'elle sache tout de suite si des fichiers importants pour elle sont manquants. On évite la phrase "ben j'ai récupéré des choses mais pas tout, tu regarderas...".

5. Sauvegarder la table de partition

Une fois que vous avez récupéré tous vos fichiers/dossiers vous pouvez maintenant mémoriser la table de partition détectée grâce au bouton "Save All" :

Si tout se passe bien le disque sera utilisable ensuite. Je vous recommande quand même d'utiliser le logiciel de diagnostic du constructeur pour vérifier toute la surface du disque.

DiskGenius peut s'y substitué en partie en testant les temps de réponse des secteurs :

Cela demandera plusieurs heures en fonction de la taille du disque. C'est un équivalent aux populaires HDD Regenerator et drevitalize.

De mon côté quand j'ai besoin de faire un test rapide c'est vers HDTune que je me tourne (aussi payant), il permet de faire une passe très rapide sur un disque douteux. Cela ne remplace toutefois pas un test complet si rien n'est détecté.

Conclusion

Je voulais vous présenter DiskGenius depuis un moment, c'est chose faite. Il existe de nombreuses alternatives, que ce soit dans le monde du libre ou non, mais DiskGenius a l'avantage d'être un tout en un.

Ils ont même pensé à ajouter l'éjection propre du périphérique. Sans partition détectée l'éjection est impossible sous Windows. Autant prendre soin d'un disque sur lequel on tente de récupérer les données plutôt que le débrancher en croisant les doigts pour que ça ne soit pas au "mauvais moment".

Les points forts de DiskGenius :

  • un explorateur de fichier natif et ne dépendant pas du processus "explorer.exe" de Windows
  • une détection des partitions et un accès aux fichiers à la volée sans toucher au disque (travail en mémoire vive)
  • exportation et importation rapide de la table de partition
  • éjection propre du disque via le menu
  • copie d'une partition/disque vers un autre et/ou vers un fichier
  • montage d'un disque bitlocké (saisie passphrase)

Ce qu'il manque :

  • pas d'effacement DoD 5220.22-M
  • pas de création d'image sans système de fichiers
  • un raccourci pour rafraichir les disques connectés
  • pas de traduction en français (anglais ou chinois)

J'espère que vous aurez appris des choses avec ce post et que ça vous sera utile en cas de déboire avec un disque ou un SSD (qui n'est pas à l'abri d'avoir un système de fichier corrompu).

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 25/12/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Restaurer les données d’un disque USB mal éjecté (RAW) provient de : on Blogmotion.

Comment fonctionne un pluviomètre ?

21 décembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

C'est en regardant une des trouvailles de Philippe, aka Cyrob, que j'ai découvert comment un pluviomètre électronique peu compter la quantité d'eau qui tombe du ciel.

Et je dois dire que c'est aussi simple qu'efficace!  Si j'avais eu le cahier des charges d'un truc pareil je serai probablement parti sur un compteur de tour, similaire à celui qu'on trouve pour les molettes de souris.

Comme quoi, faire un truc simple demande parfois plus de réflexion qu'un truc complexe 🙂

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 21/12/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Comment fonctionne un pluviomètre ? provient de : on Blogmotion.

ESET 2022 : les nouveautés

20 décembre 2021 à 15:51
Par : Mr Xhark

L'éditeur européen a sorti la nouvelle version ESET 2022 de sa suite de sécurité.

Voyons les nouveautés.

Nouveautés

ESET réinvente son gestionnaire de mots de passe Password Manager.

Ssorte de chambre forte chiffrée et qui vous permet de générer des mots de passe.  fait peau neuve. Disponible sous forme d’extension pour la plupart des navigateurs, et sur les appareils Android et iOS, il prend en charge KeePass, Microsoft Authenticator, Dashlane, etc :

Ce gestionnaire de mot de passe nécessite une licence Premium.

Il est possible de partager des licences avec votre famille avec ESET Home et profiter de la protection LiveGuard. Le module permet notamment de détecter les malware avant leur exécution dans une sandbox.

Pour le reste on retrouve une amélioration des systèmes de détection et de protection, qui suit la tendance et la complexité des charges virales qui augmente avec le temps. Une protection améliorée des protections bancaires et des paiements (toujours en navigateur sécurisé).

Enfin le support de ARM64 est de la partie pour NOD32 dans le cadre d'un programme beta. C'est vrai que les processeurs ARM64 sont encore peu nombreux dans le monde Windows mais quand on voit comment ça se passe chez Apple, il y a fort à parier que ces architectures débarquent un jour ou l'autre massivement dans le monde de Bill.

Retrouvez les différentes versions sur le site ESET France. Si vous disposez d'une licence qui n'a pas expirée la mise à jour sera automatique.

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 20/12/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article ESET 2022 : les nouveautés provient de : on Blogmotion.

Miner des Bitcoins sur 1000 calculatrices TI-84

15 décembre 2021 à 19:05
Par : Mr Xhark

Thomas s'est lancé un petit défi qui m'a rappelé mes années d'études, accompagné de ma super calculette Texas Instrument TI-89 achetée d'occasion (après poncé la TI-83). Et si tu étais plutôt #teamcasio je ne t'en veux pas 😉

Un défi aussi inutile qu'indispensable! J'aime beaucoup la détermination de Thomas pour mettre à l'épreuve une idée et la concrétiser techniquement. Qu'importe le résultat final, c'est le how-to qui m'intéresse.

Combien d'entre-nous auraient abandonné avant 😆 ?

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 15/12/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Miner des Bitcoins sur 1000 calculatrices TI-84 provient de : on Blogmotion.

WiFiman : scanner votre réseau domestique

4 décembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

J'ai longtemps utilisé WiFi Analyzer pour afficher les réseaux WiFi environnants avec mon smartphone Android, mais elle n'est plus mise à jour depuis 2018.

Aujourd'hui je vous présente son application remplaçante : WiFiman 📡

Historique et expression du besoin

WiFi Analyzer permet d'afficher les bandes de fréquences WiFi de 2,4GHz et 5GHz ainsi que les noms des réseaux (SSID). Elle permet de choisir un canal libre ou peu utilisé pour éviter les perturbations avec les autres réseaux du coin. Bien sûr le scan fonctionne sans aucune clé WPA, on écoute ici les réseaux qui flottent dans l'air et s'annoncent comme tel.

Quand tout le monde parle en même temps dans une réunion on ne comprend rien. Il faut demander à répéter et se rapprocher de celui qui parle. Avec le WiFi c'est pareil : si tout le monde utilise la même fréquence elle sera partagée avec des inconvénients importants : perte de débit, réémission des paquets, etc. De plus en plus de box, routeurs et points d'accès savent choisir le canal le moins utilisé de façon automatique mais ça n'était pas le cas il y a 10 ans.

Pour compléter le scan j'utilise l'application Fing. Elle permet de découvrir les périphériques de votre réseau local, en ayant saisi le code WPA cette fois-ci (ainsi que les périphériques connectés en filaire). Grâce à elle je sais vite si un périphérique est joignable ou non et surtout quelle est son adresse IP. C'est très pratique avec des périphériques en DHCP, surtout que je ne suis pas fan des IP fixe pour mes capteurs domotiques (filaire ou non).

Fing permet également de lancer des ping avec un graphique de réponse, faire un traceroute, du wake on LAN et faire un scan des ports ouverts. Ce scan de port donne beaucoup d'information sur les services qui tournent sur un périphérique donné.

Mais... le scan de port n'est pas complet, il teste uniquement les ports les plus connus pour que ce soit plus rapide. Et puis la publicité et fonctions payantes sont un peu trop présentes dans l'application Fing.

Passons à son alternative.

WiFiman : il sait tout faire

WiFiman est une autre application Android gratuite et développée par Ubiquiti. Cette application remplace les 2 précédentes et elle est excellente !

Elle permet de :

  • cartographier le chemin vers internet (IP, box)
  • faire un test de débit
  • grapher votre signal de réception WiFi et cellulaire
  • pinguer en continue 4 cibles : Google, Facebook, DNS Google et passerelle
  • avoir pleins de détails sur un AP au choix (nombre de clients...)
  • Créer une carte de chaleur de réception à partir de vos photos
  • scanner les bandes WiFi 2,4 et 5GHz
  • et faire un scan de *tous* les ports de 0 à 65535
  • afficher les périphériques Bluetooth environants (super intéressant!)

En bref : WiFiman fait tout et elle le fait bien, un must have! Espérons qu'elle reste gratuite 🙂

Bien sûr si vous avez un environnement Ubiquiti elle s'intègrera à l'écosystème. L'app est aussi dispo sur iOS mais je ne l'ai pas testée.

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 04/12/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article WiFiman : scanner votre réseau domestique provient de : on Blogmotion.

[vidéo] L’affaire Crypto AG

29 novembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Après de nombreux mois d'absence Sylvqin revient avec une vidéo à déguster de 40 minutes au sujet de l'entreprise Crypto AG.

C'est franchement passionnant et bien raconté. Et la fin de l'histoire remonte à seulement quelques années en arrière. Faites un tour sur archive.org pour revenir dans le passé...

Une telle vidéo a du demander un énorme travail en amont 👍

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 29/11/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article [vidéo] L’affaire Crypto AG provient de : on Blogmotion.

D’où vient le bruit de la bouilloire qui chauffe ?

25 novembre 2021 à 13:16
Par : Mr Xhark

Voilà une question qu'elle est bonne ! Viviane de Scilabus s'est penché sur le sujet :

C'est vrai qu'utiliser un capteur sonore pour détecter si l'eau va bouillir semble finalement une bonne idée une fois qu'on a compris ce qui génère le bruit. Je trouve d'ailleurs que lorsque la bouilloire est entartrée elle est plus bruyante qu'après nettoyage (vinaigre blanc).

J'aime beaucoup ces vidéos existentielles de Viviane, il y en a de nombreuses autres sur sa chaine.

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 25/11/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article D’où vient le bruit de la bouilloire qui chauffe ? provient de : on Blogmotion.

Comment j’ai réparé une Lunii : « system not found » ✅

11 novembre 2021 à 17:01
Par : Mr Xhark

On m'a sollicité pour réparer une boite à histoires Lunii (v1). Celle-ci est tombée avec le câble microUSB en place, ce qui a eu pour effet d'arracher le port de son PCB.

Symptôme de départ : celle-ci ne se charge plus et la LED de témoin de charge reste éteinte.

Récit d'une réparation exploratoire réussie que je vous partage comme je l'avais déjà fait pour réparation du BIOS d'un PC Portable DELL.

Avant tout si vous ne connaissez pas Lunii :

Je contacte le support

J'ai déjà changé la molette de volume qui craquait sur une autre Lunii, rapidement et sans aucun frais. C'est un problème fréquent et bien connu et le nettoyant contact n'y a rien fait. Je sais donc que l'entreprise Lunii dispose d'une page de support dédiée sur laquelle vous pouvez décrire votre problème, ce que j'ai fait.

J'ai demandé s'il était possible de recevoir un connecteur microUSB ainsi qu'une batterie (car elle était mal en point à zéro volt, lunii étant restée allumée).

Voici la réponse du support :

Étant donné le dommage subi par l'appareil, votre Fabrique à Histoires est considérée comme étant hors garantie.
Par ailleurs, le port USB et la molette de sélection ne sont pas réparables sur Ma Fabrique à Histoires.

Nous avons tout de même une solution à vous proposer 😊

Nous pouvons vous proposer d'échanger votre appareil contre une Fabrique à Histoires reconditionnée, pour 30 euros. Cet appareil sera comme neuf aussi bien esthétiquement qu'en matière de performances et de fiabilité et sera garanti 6 mois.

Il doit s'agir d'une réponse type (ou d'une erreur) car je n'ai pas parlé de la molette de sélection mais bien de la batterie et du port microUSB. Dans ma demande j'ai précisé que je réaliserai l'opération de soudure moi-même car j'en avais l'habitude.

Devant cette réponse je me dit que je peux tenter le coup, si je ne m'en sors pas j'accepterai la proposition pour recevoir une Lunii reconditionnée à 30 euros.

Une boite qui se répare facilement

Lunii s'ouvre facilement avec des vis cruciformes et tout est très accessible. C'est assez rare pour le souligner, la marque s'inscrit dans une démarche de longévité et de réparabilité dont d'autres entreprises devraient s'inspirer.

Ceci étant dit c'est assez logique : ça n'est pas tant le prix du boitier qui leur rapporte de l'argent mais aussi et surtout les histoires que les parents achètent régulièrement sur le Luniistore :

Il y a régulièrement des soldes sur les packs 😉

Mais revenons à notre boite ouverte. Heureusement les pistes ne sont pas arrachées du PCB et je parviens à ressouder le port, à l'aide de flux et de pâte à souder.

Eureka! la LED rouge s'allume bien quand la Lunii charge, et après quelques minutes la tension de la batterie remonte :

La boite à histoire fonctionne de nouveau. Mais quelque chose m'interpelle...

Une étrange partition

J'ai extrait la carte microSD pour la connecter en direct sans passer par Lunii, pour avoir un accès direct et éviter une émulation quelconque d'un périphérique USB par Lunii :

Lorsque je regarde la partition de la carte microSD SanDisk de 8G, j'ai de l'espace vide (non partitionné) et une partition de 10 mo en FAT12 (étrange!) en fin de carte sur l'avant dernier cylindre (965 sur 966).

Voici son contenu :

Mais où sont stockées les histoires ?! J'ai beau chercher des fichiers cachés, rien. De toutes façons ça ne peut pas tenir dans 10 mo. Le plus étrange c'est que Lunii fonctionne bel et bien...

De mon côté DiskGenius et Windows m'indique tous les deux que la partition de 10mo semble mal en point. Je lance une réparation avec chkdsk qui corrigera les erreurs avec succès.

J'essaie de nouveau : Lunii fonctionne toujours, c'est déjà ça. Sauf que ça ne colle pas du tout aux infos que je trouve sur le web (cf tuto), car on voit bien dans cette vidéo le répertoire ".content" et les fichiers contenant les histoires :

Ce répertoire n’apparait pas chez moi. Je me dis que quelque chose ne va pas.

Je continue mes recherches et je découvre l'existence de plusieurs firmwares :

  • VENDOR_ID : PRODUCT_ID
  • 0x0c45 : 0x6820 ➡ Lunii v1 firmware 1.x (version actuelle)
  • 0x0c45 : 0x6840 ➡ Lunii v1 firmware 2.x (cible)
  • 0x0483 : 0xa341 ➡ Lunii v2 Firmware 2.x

J'en conclus que j'étais sur un firmware 1.x avec un accès direct à la carte SD.

Pour trouver votre Lunii connectée en USB à partir d'une invite PowerShell :

Get-PnpDevice -PresentOnly | Where-Object { $_.InstanceId -match '^USB'} | ft -auto

Et pour cible juste Lunii à partir en filtrant sur les 2 VENDOR_ID connus :

Get-PnpDevice -PresentOnly | Where-Object { $_.InstanceId -match '(_0c45|_0483)' } | ft -auto

Vous pouvez aussi le voir avec Nirsoft USBDeview.

Une mise à jour qui tourne en rond

Comme demandé je débranche Lunii qui redémarre à 2 reprises... puis Luniistore boucle sur ce message :

Je me rends compte que quelque chose se passe mal dans le processus de mise à jour, et que ce cas n'est pas prévu par le logiciel Luniistore. Quand j'essaie d'allumer Lunii sans câble j'arrive sur l'erreur "system not found" invitant connecter Lunii à un ordinateur :

Lunii est donc "briquée", oh joie. Impossible d'accéder à quoi que ce soit d'autre que la popup demandant la mise à jour dans le Luniistore. Même en restaurant une image de la carte microSD... comme s'il y avait un cache quelque part.

Bloqué

J'écris en désespoir de cause au support Lunii et la suite vous la connaissez puisque vous êtes ici en train de lire cette aventure! En effet au moment ou j'écris cet article je n'ai pas encore reçu de réponse.

Sans carte microSD Lunii a son écran qui clignote blanc, impossible d'aller plus loin c'est bloquant. J'ignore si le firmware est stocké sur la carte microSD ou bien si le firmware a besoin de fichiers censés être présents sur la carte microSD. Je teste des combinaisons de bouton des fois qu'un reset existe, sans succès.

La carte microSD semble corrompue et sans elle Lunii ne démarre pas. Perdu pour perdu je supprime tous les fichiers présents dans la partition FAT12 de 10mo de la carte microSD, mais ça ne change rien.

Mon hypothèse est donc la suivante : Lunii travaille effectivement avec des données dans une partition invisible, confirmé par ce post hackaday qui évoque une autre partition FAT12 qui serait cachée. Mes manipulations de réparation n'ont pas du mettre de l'ordre dans tout cas, vu qu'il n'était pas censé y avoir de données dans l'espace libre.

D'autres personnes se sont trouvées dans le même cas sur le post Facebook annonçant la mise à jour en 2020. Cette mise à jour apporte le support du format MP3 en plus du format WAV, qui permet d'avoir plus d'histoires sur la carte microSD, au détriment d'une batterie qui fond plus rapidement à cause du décodage probablement logiciel.

Mon hypothèse : en fonction du firmware le partitionnement et la structure de la carte microSD n'est pas la même.

La solution : effacer la carte microSD

Je me dis alors que c'est sûrement une zone mémoire illisible dans la carte microSD, dans laquelle Lunii n'arrive pas à écrire qui bloque la mise à jour.

J'avais vu sur le web que le support renvoyait une carte microSD dans certains cas. Je me dit alors que c'est quand même dommage de changer la carte si elle n'est pas morte... mais je sais bien que le support n'enverra pas d'image pour restaurer la carte, ils ne veulent peut-être pas donner trop de bille sur le "comment ça marche".

Mais peut-être que le support Lunii envoie une carte microSD vide ? c'est mon hypothèse.

Je lance dans un effacement complet de la carte microSD avec DiskGenius pour y écrire des zéros :

Il est aussi possible de le faire avec diskpart sous Windows (et linux) depuis un CMD admin :

diskpart
list diskselect disk XX (numéro du disque)
clean

Si vous êtes sous GNU/Linux (sdX = votre clé USB) :

dd if=/dev/zero of=/dev/sdX bs=1M

Attention : n'utilisez pas ces commandes si vous ne savez pas exactement ce qu'elles font, vous risquez d'effacer toutes les données de votre ordinateur (exemple de retour attendu).

J'insère la carte microSD dans Lunii et celle-ci m'invite à la connecter à l'ordinateur. Une fois connectée le Luniistore reconnaît que Lunii est vide et il va réinstaller tout ce qu'il faut, yeah !

Je procède ensuite à une réinitialisation via Luniistore histoire d'être sûr que tout est bien reparti de zéro.

Et je vois que en version de firmware 2.7 quand je clique en haut à droite sur l'icône Lunii > paramètres :

Maintenant la partition est de type FAT32 et elle occupe tout l'espace de la carte microSD :

Luniistore me propose ensuite d'envoyer toutes les histoires déjà achetées. C'est le gros avantage de Lunii : tout ce que vous avez acheté reste disponible en ligne dans le Luniistore et vous pouvez toujours renvoyer les histoires dans une ou plusieurs boites à histoire (3 maximum).

Enfin je relance la commande PowerShell pour voir que les ID VENDOR et PRODUCT sont bien ceux attendus :

Get-PnpDevice -PresentOnly | Where-Object { $_.InstanceId -match '(_0c45|_0483)' } | ft -auto

Status Class FriendlyName InstanceId
------ ----- ------------ ----------
OK USB Dispositif de stockage de masse USB USB\VID_0C45&PID_6840\USB2.0_DSP

Même chose sous GNU/Linux :

lsusb | grep -P "(0424|6001)"

Conclusion

L'object est atteint : faire fonctionner cette Lunii🎉.

Je suis content d'avoir pu ressouder le port microUSB sur le PCB, sinon il aurait fallu gratter le vernis pour souder des fils sur les pistes. Rien d'insurmontable mais il aurait fallu trouver une colle forte pour le nouveau port (comme celle-ci en poudre présentée par Philippe dans cette vidéo).

Les concepteurs de Lunii auraient du prévoir un port de charge classique rond et un port de connexion à part. Le format microUSB reste trop fragile d'une manière générale, et sur la v2 de Lunii il est d'ailleurs remplacé par un USB-C.

Je pense que la multiplication des firmwares et versions est pas super bien géré par le Luniistore (écrit en java), ou bien que l'état de la carte microSD fait planter le tout. C'est fort dommage de ne pas avoir mis une mémoire interne plus fiable (genre eMMC) au moins pour le boot et le fonctionnement de la boite à histoire. Mettre une carte microSD dans un appareil manipulé par des enfants qui vont sans cesse jouer avec le bouton ON/OFF n'est pas l'option que j'aurai choisie.

Cela n'enlève rien au succès de Lunii qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires pour un prix de 60€. D'autant que le produit se répare plutôt bien, avec les guides fournies, des vis standard, etc. Seule la batterie dispose d'un connecteur verrouillé, j'ai du tirer sur le connecteur pour déclipser les fines pattes en plastique... les fils se sont cassés et j'ai du les ressouder.

Voilà nous sommes arrivés à la fin de cette aventure Luniiesque! Et vous, vous avez déjà réparé cette bestiole verte ?!

Liens utiles

Voici un récapitulatif des liens qui peuvent vous intéresser (recherche Google).

Réinitialisations et connexion de Lunii à l'ordinateur :

Remplacement et réparation de pièces :

Logiciels, histoires et tutoriels :

ℹ Pour contacter le support Lunii c'est par ici.

ps : je vous parlerai prochainement de DiskGenius plus en détail pour ceux que ça intéressent

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 11/11/2021 | 5 commentaires |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Comment j’ai réparé une Lunii : « system not found » ✅ provient de : on Blogmotion.

STL et 3MF : quelles différences pour l’impression 3D ?

8 novembre 2021 à 17:44
Par : Mr Xhark

C'est une question que l'on peut se poser car il existe un autre format qui offre plus de possibilités que très connu STL : le format 3mf

Comme expliqué dans la vidéo le format 3MF permet par exemple d'embarquer les couleurs des pièces ou bien encore les paramètres d'impression.

En tant qu'utilisateur de Simplify 3D j'ai testé et le format est bien supporté, mais je ne vois aucun intérêt. A mon avis pour le particulier qui imprime à la maison ce format n'apportera pas grand chose de plus, le format STL est suffisant.

Mais si vous travaillez dans le monde industriel et/ou de l'impression 3D professionnelle ce format répondra probablement à vos besoins. Mais dans ce cas là, vous devriez déjà le connaître 🙂

L'avis de Prusa sur ces différences

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 08/11/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article STL et 3MF : quelles différences pour l’impression 3D ? provient de : on Blogmotion.

La différence entre tension (volt) et courant (ampère)

1 novembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Philippe nous propose un retour aux bases de l'électronique pour expliquer la différence entre la tension (et son synonyme impropre  "voltage") et le courant :

Je me souviens qu'à l'école on nous faisait une analogie hydraulique avec une cascade : le débit représentant le courant et la hauteur de la chute la tension. Je n'ai jamais trouvé l'analogie très parlante.

Merci Philippe pour ce petit rappel 🙂

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 01/11/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article La différence entre tension (volt) et courant (ampère) provient de : on Blogmotion.

Les entrailles du casque Sony WH-1000XM4

25 octobre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Stéphane a reçu un casque Sony WH-1000XM4, l'un des meilleurs casques du marché, en panne suite à une surchauffe au niveau du connecteur USB-C.

Un désossage en règle comme on les aime, avec l'expertise et l'analyse de Stéphane qui confirme que Sony ne se fiche pas du monde, une conception de qualité et de la belle électronique.

Étant possesseur de ce casque je ne peux que confirmer la qualité audio exceptionnelle, ainsi que son autonomie.

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 25/10/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Les entrailles du casque Sony WH-1000XM4 provient de : on Blogmotion.

[Linux] Comprendre les permissions en 20 min

21 octobre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Yves nous propose une vidéo sur le fonctionnement des permissions sous GNU/Linux :

Même si vous pensez tout connaître je vous invite à la regarder pour ne pas oublier les quelques subtilités qui peuvent exister. Et j'en profite pour compléter avec :

  • SetUID (sur fichier) : exécution avec les droits du propriétaire
  • SetGID (sur fichier) : exécution avec les droits du groupe propriétaire

Mais également la notion du StickyBit, que j'ai parfois utilisé dans des cas exotiques de chroot sur des dossiers. Dans le système ce droit est présent sur /tmp qui est en "1777". On peut le vérifier avec la commande stat, qui affiche les permissions en octal :

$ stat /tmp
Fichier : /tmp
Taille : 4096 Blocs : 8 Blocs d'E/S : 4096 répertoire
Périphérique : b302h/45826d Inœud : 63105 Liens : 8
Accès : (1777/drwxrwxrwt) UID : ( 0/ root) GID : ( 0/ root

Et plus directement avec juste le résultat octal :

 $ stat -c '%a' /tmp
1777

ℹ Retrouvez les options de stat dans le man, rubrique "FORMAT"

Enfin pour tout débutant (et pas que) le site chmodcommand.com permet de visualiser rapidement la correspondance des options et l'écriture octale :

Octal Permission Symbole
7 lecture, écriture et exécution rwx
6 lecture et écriture rw-
5 lecture et exécution r-x
4 lecture r--
3 écriture et exécution -wx
2 écriture -w-
1 exécution --x
0 aucune ---

Ainsi à partir des droits d'éxecution (1), écriture (2) et lecture (4) il est possible de connaître et construire des droits grâce l'addition de ceux-ci. D'où le 777 que déconseille Yves, encore plus en récursif, qui ouvre les vannes à tout le monde.

Conclusion

La gestion des droits sous GNU/Linux est basique mais efficace. Elle est assez éloignée du monde Windows car contrairement à NTFS il n'existe pas de notion d'héritage. Pour une gestion des droits plus fine, et pas seulement avec propriétaire/groupe/autre, il faudra explorer les ACLs.

Enfin, rappelons également que la création d'un utilisateur crée également un groupe du même nom que l'utilisateur (adduser/useradd). Pour un débutant cela peut être un peu déroutant. En réalité ça reste modifiable avec usermod ou lors de la création avec des arguments et paramétrable dans le squelette (fichier /etc/default/useradd).

Complément : IT-Connect et umask (wikipedia)

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 21/10/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article [Linux] Comprendre les permissions en 20 min provient de : on Blogmotion.

Les claviers PS/2 sont plus performants qu’en USB

13 octobre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Un titre qui peut paraître un peu loufoque, mais il n'en est rien. J'ai découvert pas mal de choses dans cette vidéo qui revient sur l'historique du port PS/2 et de sa façon d'interrompre le CPU :

Les claviers mécaniques sont de retours, mais un clavier mécanique PS/2 a encore plus la classe.

Pour une fois qu'un vieux truc reste plus performant que ses descendants, ça mérite d'être noté !

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 13/10/2021 | Un commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Les claviers PS/2 sont plus performants qu’en USB provient de : on Blogmotion.

La caméra derrière l’écran des smartphones

9 octobre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Après des notchs, des bordures, des capteurs motorisés, la caméra frontale de nos smartphones tente de disparaître complètement pour passer derrière l'écran.

PP Garcia est allé chez Oppo France pour comprendre comment est-il possible d'arriver à relever ce défi technologique :

Quand je vois la complexité au détriment de la perte de qualité je pense qu'une des meilleurs solutions reste la caméra qui sort de l'appareil, comme sur certains Xiaomi.

Intéressant en tout cas !

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 09/10/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article La caméra derrière l’écran des smartphones provient de : on Blogmotion.

Pilotez votre domotique avec un Kinect v2

29 septembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Les frères Poulain proposent d'utiliser un Kinect v2 dans un système de domotique. Un périphérique bardé de capteurs de qualités et en avance sur son temps :

On en trouve en occasion dès 15€, autant dire que c'est une super affaire à ce prix là.

N'oubliez pas de prendre une alimentation externe de qualité.

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 29/09/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Pilotez votre domotique avec un Kinect v2 provient de : on Blogmotion.

Pourquoi l’électronique génère un bruit de sifflement ?

25 septembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Qui n'a jamais été dérangé par un sifflement d'un transformateur, une alimentation ou même une carte graphique ?

C'est justement le thème de cette vidéo proposée par Goodwin, qui explique pourquoi on entend ce bruit et ce qui le génère.

Il est vrai que la qualité de fabrication joue généralement sur le niveau sonore des bruits de bobine. Si vous ne l'avez jamais entendu, approchez-vous de votre carte graphique en plein jeu, vous ne pourrez pas le rater.

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 25/09/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Pourquoi l’électronique génère un bruit de sifflement ? provient de : on Blogmotion.

Healy : un coût de fabrication estimé à 15€

20 septembre 2021 à 16:24
Par : Mr Xhark

Chose promise chose due ! Stéphane Marty nous propose un décorticage en règle du boitier Healy, celui qui soigne tout avec presque rien :

Le résultat est sans appel : les rayons X n'auront pas suffit à mettre au jour le moteur quantique tant attendu, ralala quelle déception.

Toutefois il reste un espoir (ou pas) pour qui voudra "reverse" l'application Android 🙂

BOUM 💥 Nouvel épisode en ligne : Analyse intégrale d'un appareil de médecine quantique.
Oui, il s'agit bien du HEALY, et je pense que vous n'êtes pas prêt 😇
Pas de spoil dans vos tweets svp.
RELEASE THE KRAKEN ! 👾https://t.co/dsckbMt6UX

— Deus Ex Silicium (@dexsilicium) September 19, 2021

Bravo à Stéphane pour cette analyse dans un temps record et merci à Christophe Casalegno d'avoir cassé sa tirelire pour cette expérience.

 

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 20/09/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Healy : un coût de fabrication estimé à 15€ provient de : on Blogmotion.

Le « Healy » va se faire démonter par @dexsilicium

14 septembre 2021 à 08:00
Par : Mr Xhark

Tout a commencé par un tweet de Stéphane de la chaine Deus Ex Silicium (retrouvez son interview), qui découvrait le Healy au travers d'un décorticage en règle sur la chaine G Milgram":

Vous aussi vous découvrez ce magnifique appareil qu'est le Healy.

Et puis Stéphane a lancé un appel pour acquérir le bignou :

La magie des réseaux sociaux a fait son effet.
Christophe @Brain0verride un généreux donateur m'a envoyé les fonds pour commander l'appareil (controversé) HEALY en vue d'une analyse intégrale hardware + software dans une prochaine vidéo, et c'est chose faite 😉 A suivre donc !... pic.twitter.com/1feQxDpLcc

— Deus Ex Silicium (@dexsilicium) September 4, 2021

Et c'est Christophe Casalegno, aka Brain0verride, qui a proposé de financer le Healy pour qu'il arrive dans les bras de Stéphane 🙂

Il est arrivé, maintenant y a plus qu'à...
Episode d'analyse et de décorticage intégral en cours et dispo dans quelques jours 😉pic.twitter.com/NPzWmNHhtL

— Deus Ex Silicium (@dexsilicium) September 9, 2021

L'analyse quantique est en cours, il n'y a plus qu'à patienter...

Bon, je pense avoir percé les mystères du Healy. La question est : serez-vous prêt à affronter la vérité sur cet appareil de médecine quantique ? 😇
Réponse dimanche prochain (si j'ai eu le temps de boucler le montage de l'épisode) 😉#teasingdelamort pic.twitter.com/5rqNdALPuf

— Deus Ex Silicium (@dexsilicium) September 12, 2021

L'analyse de Stéphane est donc très attendue car on sait qu'elle sera très complète.

De mon côté je pense qu'on ne trouvera pas grand chose de plus qu'un vulgaire module Bluetooth, le reste du budget partant sûrement en marketing et dans l'app. Il y a fort à parier que l'appareil change de nom une fois qu'il aura été analysé chez Stéphane.

J'ai hâte !

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 14/09/2021 | Pas de commentaire |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Le « Healy » va se faire démonter par @dexsilicium provient de : on Blogmotion.

Flipper Zéro : une présentation complète en vidéo

8 septembre 2021 à 22:20
Par : Mr Xhark

Le fameux Flipper Zero continue son chemin et nous devrions pouvoir le commander à l'automne. En attendant les problèmes d'approvisionnement des écrans LCD, une review complète du Flipper a été publié sur une chaine YouTube russe :

La vidéo présente les fonctionnalités du Flipper, et je crois que l'on ne sera pas déçu. Si le support du NFC Mifare classic n'est pas encore pris en charge cela ne saurait tarder vu l'implémentation du reste.

J'ai hâte, j'ai hâte ! Le produit est tellement propre, pratique et complet que c'est un must have.

Le firmware de @flipper_zero est en ligne ! https://t.co/NCaN53Swsl

et l'update se fera en webUSB https://t.co/ecINRd8hNm

— 𝕩ɦΛƦҠ (@xhark) September 8, 2021

Que ce soit pour votre barrière de parking, votre TV, votre badge d'immeuble, de parking ou du boulot 🙂

Notez que la version finale sera plus aboutie puisque le firmware évolue régulièrement.

Vous n'aimez pas le RSS : abonnez-vous par email 📥
Vous devriez me suivre sur Twitter : @xhark

Article original écrit par Mr Xhark publié sur Blogmotion le 08/09/2021 | 2 commentaires |
Attention : l'intégralité de ce billet est protégée par la licence Creative Commons

Cet article Flipper Zéro : une présentation complète en vidéo provient de : on Blogmotion.
❌