FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Adoptez Surfshark VPN (2,1 EUR / mois) et obtenez toute la suite cybersécurité gratuitement

20 juin 2022 à 18:00
Par : Korben

Surfshark

— Article rédigé en partenariat avec Surfshark —

Les vacances d’été arrivent à grands pas et il y a des chances que vous vous connectiez à des réseaux wifi publics au niveau de sécurité plus qu’approximatif. Alors histoire de surfer en toute tranquillité, que diriez-vous d’adopter un VPN ?

Un VPN ou Réseau Privé Virtuel en français permet de se connecter à Internet en faisant transiter votre trafic réseau par des serveurs privés et sécurisés. L’un des acteurs les plus prometteurs en matière de VPN est sans doute Surfshark.

Dans le paysage depuis des années, Surfshark n’a de cesse d’innover et offre un bon compromis entre accessibilité et performance. Passer par un serveur tiers implique forcément une certaine latence, c’est pourquoi vous devez choisir votre prestataire VPN avec soin. Surfshark dispose de nombreux serveurs à travers le monde (+ 3200 répartis dans 95 pays) et offre un ping et des débits ascendants / descendants excellents, afin de ne pas ralentir votre surf.

Concernant les accès aux services VOD (et musique), évidemment, les connexions Surfshark ne sont pas bloquées par Netflix, Youtube, Amazon, Spotify…etc. Ainsi, en fonction du pays du serveur par lequel vous transitez, vous aurez accès à des catalogues de contenus sans restrictions géographiques. Surfshark supporte ainsi les 37 catalogues Netflix ainsi que 13 catalogues de Prime Video, les 15 de Disney+, Canal+, Hulu, ARTE…etc. Au top pour « voyager » en restant chez vous ou tout simplement continuer à suivre votre série préférée même en vacances à l’étranger.

Concernant la sécurité, tout est bien évidemment chiffré en AES-256-GCM et le protocole VPN utilisé par défaut est IKEv2/IPsec. Toutefois si vous avez une préférence pour OpenVPN, WireGuard ou L2TP, c’est possible d’utiliser ces protocoles. De plus, Surfshark permet de faire de l’obfuscation (le fameux mode camouflage) afin que votre fournisseur d’accès internet ne puisse pas savoir que vous utilisez un VPN.

D’ailleurs, si vous vous abonnez avant le 4 juillet à un plan VPN standard de 2 ans, Surfshark vous offrira un antivirus gratuit ainsi que 2 mois d’abonnements offerts. L’antivirus compatible Windows et macOS a d’ailleurs été certifié par Virus Bulletin et vous pourrez prendre connaissance du niveau de sérieux du logiciel en allant consulter le rapport d’évaluation (spoiler : Il est excellent).

Une fonction CleanWeb permet également de bloquer les trackers et autres tentatives de phishing, ce qui est bien pratique quand on n’est pas réveillé.

Surfshark Search permet également de faire des recherches sur Internet sans laisser de trace grâce à son moteur de recherche sans pub et sans tracking. Quand à Surfshark Alert, ce service permet de surveiller votre identité numérique, notamment vos comptes en ligne pour savoir si des données ont fuité suite à un piratage.

Mais les Linuxiens ne sont pas en reste puisqu’une interface graphique est maintenant disponible sur Linux ! Hé oui, avant c’était forcément la ligne de commande pour utiliser Surfshark mais depuis quelques temps, la même interface que pour les utilisateurs de Windows / macOS est disponible également sous Linux. L’outil utilise Wireguard et intègre le support IPv6 ainsi qu’une protection contre le leak DNS et d’autres fonctionnalités comme la connexion automatique et le kill switch (c’est-à-dire la coupure totale d’Internet en cas d’arrêt du VPN) arriveront prochainement.

Au-delà de l’antivirus et de l’arrivée de l’interface sous Linux, la grosse nouveauté 2022 de Surfshark, c’est l’arrivée de leur technologie Nexus basé sur SDN (Software Defined Network). Cela permet une configuration dynamique et programmatique du réseau afin d’en améliorer les performances, la maintenance et la confidentialité de ses utilisateurs. Grâce à Nexus, les connexions sont de fait beaucoup plus stables et sécurisées.

Comme vous pouvez le voir sur la capture écran ci-dessus, grâce à Nexus, vous pouvez dès à présent bénéficier d’une IP rotative qui changera toutes les 5 à 10 minutes automatiques, vous assurant une meilleure intraçabilité.

À terme Nexus permettra l’arrivée de nouvelles fonctionnalités comme IP Randomizer qui vous permettra d’utiliser plusieurs adresses IP différentes en même temps lorsque vous vous connecterez à internet. Par exemple, des adresses IP différentes pour des sites web différents. 

Et le MultiHop Dynamique qui permettra aux utilisateurs de choisir leurs propres emplacements d’entrée et de sortie VPN comme bon leur semble. Par exemple, entrer dans le réseau Nexus via un emplacement A (Paris par exemple) et sortir via l’emplacement B (États-Unis).

Bref que du bon avec une offre super complète qui n’a de cesse de s’améliorer. Pour finir, sachez qu’avec un même abonnement vous pouvez utiliser Surfshark sur autant de machines que vous le souhaitez, en même temps. Surfshark fonctionne sur tout type d’appareil: PC, Mac, tablette ou smartphone…etc.

Découvrez Surfshark à partir de 2,1 € par mois

Airshare – Pour transférer des fichiers entre toutes vos machines

4 juin 2022 à 09:00
Par : Korben

Besoin de transférer des fichiers entre 2 machines ?

Airshare est là pour ça ! Il s’agit d’un outil en ligne de commande et d’un module codé en Python qui vous permet de transférer des fichiers entre deux machines dans un réseau local, P2P, en utilisant Multicast-DNS. Il peut donc être utilisé sans avoir de connexion internet.

Il permet également d’ouvrir une interface HTTP pour ceux qui n’utilisent pas la ligne de commande. Les transferts sont rapides et il est possible de transférer plusieurs fichiers et répertoires, qui seront envoyés petit bout par petit bout. Cela évitera une surcharge de la mémoire de votre ordinateur.

Et le plus beau c’est que c’est dispo sous Linux, macOS et Windows.

Pour l’installer avec pip (ou pipx):

pip install Airshare

Pour l’installer sous macOS :

brew install airshare

Enjoy !

Se protéger de la faille Follina, qui permet de prendre le contrôle d’un Windows

2 juin 2022 à 14:58
Par : Korben

Oh chouette, ça faisait longtemps ! Des chercheurs de Nao Sec ont découvert une faille 0day actuellement utilisée par des cybercriminels, qui permet de prendre entièrement la main sur un ordinateur équipé de Windows.

La vulnérabilité se situe dans l’outil de diagnostic et de support de Microsoft (MSDT) et peut être exploitée à l’aide d’un document Word piégé. Ainsi en ouvrant le document ou simplement sa prévisualisation, cela va automatiquement ouvrir une URI contenant du code Powershell malicieux qui s’exécutera et permettra à l’attaquant d’être admin sur la machine ciblé. Je vous laisse consulter la CVE-2022-30190 pour ceux qui veulent ainsi que ce thread Twitter qui explique en détail son fonctionnement.

Il y a même un PoC disponible ici.

Alors évidemment, si j’écris cet article, ce n’est pas pour vous dire de passer sous Linux, hein, mais plutôt pour vous expliquer comment bloquer temporairement l’exploitation de cette faille 0day en attendant que Microsoft se bouge les fesses. C’est important, car comme je vous le disais en intro, la faille est activement exploitée.

Pour cela rien de plus simple. Ouvrez une invite de commande en Administrateur, puis faites une sauvegarde de la clé de registre avec la commande :

reg export HKEY_CLASSES_ROOT\\ms-msdt search-ms.reg

Et ensuite, on va la supprimer comme ceci :

reg delete HKEY_CLASSES_ROOT\\ms-msdt /f

Et vous voilà protégé jusqu’à nouvel ordre.

Je serai aux Geek Faëries 2022 du 3 au 5 juin prochain

22 mai 2022 à 10:11
Par : Korben

Je vous en ai parlé rapidement dans mon dernier édito et ce matin en sirotant mon café, je me suis dit que ça méritait quand même un article plus détaillé.

Les Geek Faëries est un festival qui célèbre la culture geek au sens large. C’est un moment de partage unique où chacun peut venir avec ses passions, les faire découvrir, rencontrer d’autres passionnés et surtout apprendre et vivre de nouvelles choses. Ça n’a rien à voir avec les conventions geeks que vous pouvez connaître. C’est vraiment beaucoup plus large et beaucoup moins commercial. On est vraiment sur de la passion et de l’échange.

Aller aux Geek Faëries, ça permet vraiment de se ressourcer. De faire une pause de « monde réel » pour kiffer sa passion et celles des autres en toute bienveillance, dans un environnement détendu et ouvert.

Photo de Florian Belmonte (l’article est ici)

Le lieu est magique, les gens sont extra et les activités variées : conférences, cosplay, retrogaming, jeux de rôle, jeux de société, hacking, logiciel libre, arène de combat médiéval, ainsi que des concerts et des moments de rencontre avec les invités. Il y aura même Mozilla, Framasoft et Ratzillas !

Vous pourrez même devenir un livre vivant.

Photo de Florian Belmonte (l’article est ici)

L’événement, auquel je participerai ainsi que Remouk mon acolyte de Webosaure (et son groupe Kickban) aura lieu du 3 au 5 juin prochain. Nous aurons donc le plaisir de vous rencontrer là bas, d’échanger, et de passer un bon moment.

Et je suis certain qu’il fera beau et qu’aucune pandémie ne viendra gâcher la fête 🙂

En 2017, j’avais même réalisé une vidéo portrait de geek que je vous remets ici même si ça date 🙂

Infos pratiques

Maintenant les infos pratiques :

Voilà, pour le résumé. J’espère vraiment vous voir là bas. C’est un peu ma sortie de l’année donc j’espère vraiment qu’on ne se ratera pas sur place.

À très vite !

La magnifique affiche de Fanélia

APECoin – Une monnaie de singe incontournable ?

23 mars 2022 à 15:31
Par : Korben

– Article en partenariat avec LiteBit . Cet article n’est en aucun cas un conseil en investissement, mais simplement la présentation d’un projet technique autour de la blockchain –

Un petit article qui sort des clous aujourd’hui pour vous parler d’un projet crypto qui fait grand bruit depuis quelques jours.

Présentation du projet

Si vous avez une connexion Internet, vous connaissez forcement les NFTs de Bored Ape Yacht Club (BAYC), ces images de singes que tous les artistes et personnes fortunées s’arrachent à plusieurs millions de dollars.

Yuga Labs, la société derrière le projet a non seulement levé plus de 450 millions de dollars, mais a également acheté les licences d’autres collections NFTs comme les Crypto Punks et les Meebits.

Et surtout il y a quelques jours, ils ont lancé leur cryptomonnaie : Le ApeCoin disponible sur LiteBit !

Adossé à une DAO (Organisation Autonome Décentralisée), cette cryptomonnaie va permettra à la communauté de BAYC d’exercer une certaine gouvernance sur les projets de Yuga Labs mais également de participer aux prochains jeux Play To Earn développés par Yuga Labs et Animoca Brands.

Ces jeux et le ApeCoin sont reçus très positivement par les propriétaires de BAYC qui vont enfin pouvoir exploiter leur singe de manière plus concrète au travers des services de Yuga Labs mais également avec de la prise de décision via la DAO.

Toutefois, cela reste une course de vitesse pour Yuga Labs qui doit rapidement consolider son écosystème avant que des propriétaires de NFT BAYC n’exploitent l’image et la marque de leurs propres NFTs pour lancer des jeux ou des partenariats à eux.

Pourquoi ApeCoin est un projet intéressant ?

Pour le moment, il n’y a pas encore d’utilité à ce token. Donc tout ceci reste un pari sur l’avenir. Certes Yuga Labs a énormément d’argent, et une communauté gigantesque mais ils doivent encore créer de toute pièce l’écosystème qui fera la joie de cette communauté.

Ce qui est positif, c’est que Yuga Labs semble parfaitement savoir où ils vont. Leur stratégie consiste à attirer encore plus de possesseurs de NFTs avec d’autres collections moins onéreuses que les BAYC. Ils souhaitent également offrir la possibilité aux gens de créer leurs propres personnages NFTs dans leurs futurs jeux et évidemment proposer une batterie de services utilisant leur ApeCoin.

Vous l’aurez compris, Yuga Labs a prévu de mettre le paquet sur le développement de son écosystème (ils vont même proposer un SDK) tout en continuant à pousser à la hype leurs singes avec l’aide des artistes qui en achètent.

Reste à savoir s’ils arriveront à réaliser tous leurs objectifs avant que leur communauté ne se lasse. Et pour le savoir, rien de plus simple : Il suffira de surveiller durant les prochains mois / prochaines années leur blockchain pour voir si le nombre de transaction reste en croissance.

Le token ApeCoin

ApeCoin est un token ERC-20 qui permettra à ses détenteurs de participer à la DAO d’ApeCoin.

Disponible à 1 milliard d’exemplaires, ce sera également un jeton d’utilité qui servira à toutes les transactions liées à l’écosystème BAYC.

En possédant les droits de 3 énormes collections de NFT (BAYC, Cryptopunk et Meebits), Yuga Labs dispose d’une gigantesque communauté. Et en créant un maximum d’utilité pour leur jeton, ils espèrent faire du ApeCoin une monnaie de choix qui sera utilisée dans l’économie de futurs jeux P2E, dans la vente d’objets numériques (NFTs) ou pourquoi pas dans un « metaverse » orienté gaming.

Il n’est pas non plus exclu que Yuga Labs rachète à l’avenir d’autres collections de NFTs pour augmenter encore plus la taille de sa communauté.

C’est vraiment une page blanche qui est en train de s’écrire sous nos yeux, et je trouve ça passionnant.

Quel est le cours du ApeCoin ?

Où acheter des ApeCoin ?

Attention, sachez qu’il y a 2 ApeCoin qui existent. Le véritable token ERC-20 sorti par Yuga Labs et un autre token BEP-20 qui n’a rien à voir avec les NFTs de BAYC. Alors pour être sûr de ne pas vous tromper si vous désirez en acheter, je vous recommande vivement de passer par LiteBit.

C’est l’un des sites les plus fiables et simples à utiliser pour effectuer un achat crypto. Je vous prends même par la main pour vous montrer comment cela se passe dans mon article et ma vidéo « À la découverte de LiteBit » .

Acheter APECoin sur la plateforme LiteBit !

À bientôt pour la présentation d’un autre projet crypto !

❌