FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Encrypt email in Outlook with Microsoft 365

6 décembre 2022 à 12:17

A support ticket came in recently, in which a client asked whether they needed to upgrade their Microsoft 365 license to encrypt email in Outlook.

The post Encrypt email in Outlook with Microsoft 365 first appeared on 4sysops.

Microsoft 365 compliance policy: Control access with compliant devices

18 novembre 2022 à 06:35

With the procedure described in this post, you can ensure that only devices with an assigned Microsoft 365 compliance policy are able to sign in. This way, you will significantly improve the security of your Microsoft 365 deployment.

The post Microsoft 365 compliance policy: Control access with compliant devices first appeared on 4sysops.

Veeam Backup for Microsoft 365—Why you need to back up your M365 data

15 novembre 2022 à 09:09

Are backups required for Microsoft 365? We look at the reasons you should back up your Microsoft 365 data and the new Veeam Backup for Microsoft 365 v6 features to protect your M365 data.

The post Veeam Backup for Microsoft 365—Why you need to back up your M365 data first appeared on 4sysops.

Qu’est-ce que Microsoft Dynamics 365 Business Central ?

27 octobre 2022 à 07:00

Dans l'écosystème de Microsoft, il y a des services à destination des entreprises, des établissements scolaires et des particuliers répondants à une multitude de besoins. Pour les entreprises, certains outils et services sont plus adaptés à certaines tailles d'entreprises. Si l'on prend l'exemple de Microsoft Dynamics 365 Business Central, il s'agit d'un ERP proposé par Microsoft pour les petites et moyennes entreprises. Dans cet article, je vous présente cette solution proposée par Microsoft.

Qu'est-ce qu'un ERP ?

Avant de parler de la solution Microsoft Business Central, parlons d'un ERP en tant que tel. Un ERP (pour Enterprise Resource Planning) est un progiciel de gestion qui permet de gérer l'ensemble des processus d'une entreprise, en couvrant les besoins des différents services. Autrement dit, ce progiciel va permettre à l'entreprise de gérer ses activités quotidiennes, que ce soit pour la gestion des risques, la comptabilité, la gestion des achats, la planification des projets ou encore les ressources humaines. C'est une solution tout-en-un.

Bien qu'il existe des ERP spécialisés en fonction des domaines d'activités et des besoins des entreprises, vous l'aurez compris, l'ERP est un élément central d'une entreprise, mais aussi d'un système d'information. Lorsqu'il est en place, il doit impérativement permettre à l'entreprise d'être plus efficace.

Comme pour de nombreux autres systèmes, un ERP peut être mis en place en local sur les serveurs de l'entreprise, ou directement dans le Cloud en mode "SaaS" : c'est-à-dire un logiciel accessible sous la forme d'un abonnement, où l'entreprise n'a pas à se soucier de l'hébergement, de la sécurité, etc.

Microsoft Dynamics 365 Business Central

Microsoft répond à ces différents besoins par l'intermédiaire d'une suite d'applications regroupées sous l'appellation "Dynamics 365" découpée en plusieurs services, parmi lesquels Business Central. Si l'on regarde sur le site de Dynamics 365, "Business Central" se place directement sous "Petites et moyennes entreprises". Pour ceux qui connaissent, c'est l'évolution de Microsoft Dynamics NAV.

Microsoft Dynamics 365 Business Central

Cette solution a aussi pour but de casser le mythe de l'ERP réservé uniquement aux grandes entreprises... Premier avantage d'un point de vue technique, c'est qu'il est hébergé dans le Cloud (même si un déploiement local est envisageable) : pas besoin d'un gros investissement de départ (dans des serveurs, par exemple). En effet, une prestation d'accompagnement à la mise en place et de formation des salariés permettra un bon démarrage.

Accessible aussi bien à partir d'un ordinateur, d'un smartphone ou d'une tablette, Microsoft Business Central pourra vous accompagner partout, en vous donnant accès à la gestion de votre entreprise : suivi des ventes (et projection), visibilité financière, gestion des clôtures mensuelles, immobilisations, comptabilité fournisseur, workflows automatiques, gestion d'entrepôts, etc... La liste des fonctionnalités est longue, et il suffit de visiter le site de Microsoft pour s'en convaincre. Toutefois, on peut résumer en 6 axes :

  • Gestion financière
  • Gestion de projet
  • Gestion des opérations
  • Reporting et analyses financières
  • Gestion chaîne d'approvisionnement
  • Gestion commerciale et services (intégration de fonctions "CRM")

Au-delà de ses fonctionnalités pures, Business Central profite de toute la force de Microsoft en matière d'analyse des données et de reporting grâce à du machine learning et à l'excellent Power BI... Comme on peut s'en douter, Microsoft propose aux utilisateurs la connexion avec d'autres applications telles que Power BI, mais aussi Word, Outlook ou encore Excel. Au final, cela permet d'éliminer la problématique des silos.

Microsoft Dynamic 365 Business Central - Dashboard

Microsoft Business Central est une solution flexible et ouverte dans le sens où l'on peut ajouter des connecteurs vers des applications externes, en fonction des besoins de votre entreprise et des autres outils utilisés. Pour ce qui est du sur mesure, il y a également l'opportunité de se tourner vers Microsoft Power Apps et Power Automate (bien connu des utilisateurs de Microsoft 365).

En matière de licences, Microsoft décline cette solution en deux versions : Dynamics 365 Business Central Essentials et Dynamics 365 Business Central Premium. La version "Premium" bénéficie de deux modules supplémentaires : "Gestion des services" et "Fabrications". Pour être plus précis, sachez que la licence la moins coûteuse est facturée 59 euros par utilisateur et par mois. Toutefois, chaque utilisateur n'a pas besoin d'une licence à ce tarif. Rassurez-vous, Microsoft a mis en ligne un guide de 61 pages sur le licensing de Dynamics 365.

Un retour d'expérience à publier au sujet de Dynamics 365 Business Central ? Vous pouvez laisser un commentaire.

L'article Qu’est-ce que Microsoft Dynamics 365 Business Central ? est disponible sur IT-Connect : IT-Connect.

WithSecure lance une protection avancée pour Microsoft OneDrive

26 octobre 2022 à 12:24
Par : UnderNews

WithSecure Elements propose désormais une protection permettant de sécuriser les partages et les collaborations Microsoft OneDrive.

The post WithSecure lance une protection avancée pour Microsoft OneDrive first appeared on UnderNews.

Déplacer la synchronisation Azure AD Connect vers un nouveau tenant Microsoft 365

17 octobre 2022 à 10:00

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment synchroniser une instance Azure AD Connect vers un nouveau tenant Microsoft 365, en conservant le même domaine. Autrement dit, nous allons déconnecter Azure AD Connect d'un tenant Microsoft 365 (ou Office 365) en cours de synchronisation, pour le remettre en place vers un nouveau tenant, à partir du même annuaire Active Directory et en utilisant le même domaine "it-connect.tech".

J'ai eu besoin d'effectuer cette opération récemment pour réorganiser mon environnement de tests, alors j'en ai profité pour faire cette procédure. Il est à noter que cet article ne couvre pas la récupération éventuelle des données : tout ce qui est sur le tenant actuel sera supprimé si ce n'est pas récupéré dans les temps (puisque les comptes ne restent pas indéfiniment dans la corbeille).

Voici un résumé des étapes à réaliser, dans le bon ordre :

  • Vérifier l'état de la synchronisation Azure AD Connect
  • Arrêter la synchronisation automatique Azure AD Connect
  • Créer une OU vide dans l'Active Directory et baser la synchronisation Azure AD Connect sur cette OU (cela va supprimer tous les objets synchronisés auparavant)
  • Supprimer le seuil qui bloque la synchronisation s'il y a 500 objets ou plus à supprimer
  • Forcer la synchronisation Azure AD Connect : à partir de là, tous vos utilisateurs précédemment synchronisés iront dans les éléments supprimés
  • Désinstaller Azure AD Connect et supprimer les données (dans Programmes et le profil dans Users)
  • Supprimer le nom de domaine du tenant actuel
  • Ajouter le nom de domaine sur le nouveau tenant
  • Réinstaller complètement Azure AD Connect
  • Vérifier que les objets sont bien synchronisés sur le nouveau tenant

Prêt ? Alors c'est parti...!

II. Vérifier l'état de la synchronisation Azure AD Connect

À partir du centre d'administration Office 365, vous pouvez vérifier l'état de la synchronisation Azure AD Connect en regardant le widget correspondant. En complément, je vous encourage à lancer l'outil "Synchronization Service" pour voir l'état des dernières synchronisations. C'est essentiel de vérifier que la synchronisation soit opérationnelle avant d'aller plus loin.

Azure AD Connect - Etat de la synchronisation

III. Arrêter la synchronisation automatique Azure AD Connect

Azure AD Connect effectue une synchronisation automatique à intervalle régulier. Dans le cadre de cette migration et pour maîtriser la synchronisation, nous allons désactiver la synchronisation automatique avec cette commande PowerShell :

Set-ADSyncScheduler -SyncCycleEnabled $False

Ensuite, vous pouvez vérifier que c'est bien pris en compte avec la commande ci-dessous.

Get-ADSyncScheduler

Dans le résultat de cette commande, la propriété "SyncCycleEnabled" doit avoir la valeur "False".

IV. Synchroniser à partir d'une OU vide

Le meilleur moyen de désynchroniser tous les éléments entre Active Directory et le tenant, c'est de changer les règles de synchronisation. En fait, cette étape est indispensable, car nous avons besoin de supprimer le domaine "it-connect.tech" du tenant actuel pour l'ajouter sur le nouveau tenant. Le problème, c'est que s'il y a des objets qui l'utilisent (par exemple, un utilisateur avec son adresse e-mail), ce ne sera pas possible de le supprimer, car cela crée une dépendance.

L'idée est la suivante : créer une OU nommée "Vide" (ou avec un autre nom) dans l'AD, en faisant en sorte qu'elle soit réellement vide comme son nom l'indique... Ensuite, nous allons reconfigurer l'instance Azure AD Connect pour que l'outil synchronise uniquement les objets de cette OU. Ainsi, tous les autres objets ne seront plus dans le périmètre donc ils finiront dans les éléments supprimés sur Office 365.

Sur votre annuaire, créez cette fameuse OU... Soit en PowerShell ou avec la console graphique, comme vous voulez.

Active Directory - OU avec le nom Vide

Ensuite, démarrez Azure AD Connect, choisissez "Personnalisation des options de synchronisation" et authentifiez-vous avec le compte de votre tenant actuel. Avancez jusqu'à l'étape "Filtrage par domaine/unité d'organisation" et ici sélectionnez "Synchroniser les domaines et les unités d'organisation sélectionnés" afin de cocher uniquement l'OU "Vide".

Azure AD Connect - Désynchroniser tous les comptes

Poursuivez jusqu'à la fin... Afin de valider et cocher l'option "Démarrez le processus de synchronisation une fois la configuration terminée" afin de démarrer une synchronisation.

Azure AD Connect - Démarrer la synchronisation

Cette synchronisation est lourde de conséquences : tous vos éléments synchronisés vont être supprimés du tenant !

V. Désactiver le seuil "Deletion Threshold"

Si vous avez moins de 500 objets synchronisés, cette limitation ne vous posera pas de problème. Sinon il faut savoir que Azure AD Connect intègre une sécurité qui va permettre d'empêcher la synchronisation s'il y a 500+ d'objets à supprimer : de quoi éviter la catastrophe si cela n'est pas volontaire.

Dans le cas où cela se produit, l'erreur "stopped-deletion-threshold-exceeded" est visible dans l'Observateur d'événements et dans la console Synchronization Service d'Azure AD Connect. Voici un exemple :

Pour désactiver cette sécurité, exécutez la commande PowerShell suivante :

Disable-ADSyncExportDeletionThreshold

Ensuite, relancez une synchronisation en ligne de commande :

Start-ADSyncSyncCycle -PolicyType Initial

Suite à cette synchronisation, les journaux de Synchronization Service doivent indiquer un grand nombre d'éléments supprimés ("Deletes") et sur le tenant, vous devez voir aussi du mouvement. Je vous invite à effectuer cette double vérification.

Office 365 - Désynchronisation Azure AD Connect - Utilisateurs supprimés

VI. Désinstallation d'Azure AD Connect

Pour qu'Azure AD Connect bascule d'un tenant à un autre, il convient de le réinstaller et de le reconfigurer entièrement. À partir de la console "Programmes et fonctionnalités", désinstallez Azure AD Connect.

Désinstaller Azure AD Connect

Laissez l'option "Désinstaller également les composants de prise en charge" cochée et validez.

Azure AD Connect - Assistant de désinstallation

Quelques minutes plus tard, Azure AD Connect est désinstallé.

Azure AD Connect - Désinstallation terminée

En complément, nous devons supprimer les données d'Azure AD Connect. Supprimez le répertoire "C:\Programmes\Microsoft Azure AD Sync", comme sur l'image ci-dessous.

Azure AD Connect - Supprimer les données

Au passage, on en profite pour supprimer le dossier du compte utilisateur associé au service Azure AD Connect, cette fois-ci dans "C:\Users". Recherchez un dossier dont le nom commence par "ADSyncMSA". Par exemple :

Azure AD Connect - Supprimer le profil

Voilà, la désinstallation d'Azure AD Connect est effectuée.

VII. Supprimer le domaine du tenant actuel

À partir de l'interface admin.microsoft.com, connecté avec un compte du tenant actuel (amené à disparaître), nous devons supprimer le domaine "it-connect.tech" afin de le libérer et de pouvoir l'utiliser avec un autre tenant.

Ceci s'effectue dans "Paramètres" puis "Domaines". Ensuite, il faut définir le domaine onmicrosoft.com par défaut, puis sélectionner le domaine "it-connect.tech", et cliquer sur "Supprimer le domaine" en suivant l'assistant qui s'ouvre à ce moment-là. S'il y a une erreur, les éventuels éléments qui posent problème seront spécifiés.

Office 365 - Supprimer un domaine

VIII. Ajouter le domaine sur le nouveau tenant

Une fois que le domaine est correctement supprimé, il est libéré et peut être ajouté sur le nouveau tenant, toujours via admin.microsoft.com, dans "Paramètres" puis "Domaines".  Sauf que cette fois-ci il faut ajouter un nom de domaine en suivant la procédure classique, notamment la création des enregistrements DNS, mais ici ils existent déjà.*

Office 365 - Ajouter un domaine

A partir du moment où le domaine est ajouté et qu'il est dans l'état "Sain", vous pouvez passer à la suite.

IX. Nouvelle installation d'Azure AD Connect

Le nom de domaine étant prêt sur le nouveau tenant, nous pouvons effectuer une nouvelle installation d'Azure AD Connect. Je ne vais pas décrire toutes les options, car j'ai déjà décrit l'installation de cet outil dans un précédent tutoriel.

Réinstallation Azure AD Connect

Cette fois-ci, il faudra s'authentifier avec le compte Office 365 sur le nouveau domaine, soit avec un compte onmicrosoft.com ou avec un compte it-connect.tech créé au préalable.

Azure AD Connect - Connexion à Azure AD

Le domaine it-connect.tech est bien vérifié ! bonne nouvelle !

Azure AD Connect - Validation du domaine

En mode personnalisé, il est possible de choisir les unités d'organisation à synchroniser. Cette fois-ci, on choisit les unités d'organisation où se situent nos utilisateurs, groupes, etc... à synchroniser, et on pourra en profiter pour supprimer l'OU "Vide" créée précédemment.

Azure AD Connect - Sélection des OUs

Une fois l'installation terminée, la synchronisation se lance... En regardant les journaux via Synchronization Service, on voit bien que les objets sont ajoutés et mis à jour sur le tenant Office 365.

Azure AD Connect - Synchronization Service - Logs

Ils sont également visibles à partir du centre d'administration, comme ceci :

Azure AD Connect - Comptes synchronisés sur le tenant

X. Conclusion

Nous venons de voir comment connecter Azure AD Connect sur un nouveau tenant, en conservant le nom de domaine. Maintenant, il faudra reconfigurer les autres fonctionnalités en place sur le tenant d'origine : MFA, règles d'anti-spam, groupes pour l'affectation des licences, etc... Car ce nouveau tenant dispose de sa propre configuration.

The post Déplacer la synchronisation Azure AD Connect vers un nouveau tenant Microsoft 365 first appeared on IT-Connect.

A partir du mois prochain, Microsoft va rebaptiser Office en Microsoft 365 !

14 octobre 2022 à 08:26

Qui ne connaît pas Office ? La suite bureautique de Microsoft est connue du plus grand nombre ! Il faut dire qu'elle est disponible depuis 1990 : ça fait 32 ans qu'elle est sur le marché ! Toutefois, Microsoft semble décidé à mettre en avant une nouvelle marque : Microsoft 365.

Cette semaine, Microsoft a fait une annonce importante au sujet d'Office : les applications Microsoft Office basées sur le cloud et le site office.com seront bientôt renommées pour adopter la marque Microsoft 365. Sur le site officiel de la firme de Redmond, on peut lire : "Au cours des deux dernières années, Microsoft 365 est devenue notre suite de productivité phare. Nous créons donc une expérience pour vous aider à tirer le meilleur parti de Microsoft 365. Dans les mois à venir, Office.com, l'application mobile Office et l'application Office pour Windows deviendront l'application Microsoft 365, avec une nouvelle icône, un nouveau look et encore plus de fonctionnalités."

En termes de planning, Microsoft fournit également des précisions. C'est en novembre 2022 que la transition sera effectuée pour le site Office.com ! Puis, en janvier 2023, suivront l'application Office sur Windows et l'application Office sur mobile.

L'appellation Microsoft Office ne va pas disparaître complètement, car Microsoft va continuer à l'utiliser pour les licences perpétuelles, ce qui correspond notamment à la suite Microsoft Office 2021, ainsi qu'à Microsoft Office LTSC. Mais, désormais, tout ce qui est relatif au Cloud de Microsoft, va passer sur la marque Microsoft 365. C'est clairement précisé par Microsoft : "Nous continuerons également à proposer des achats de ces apps aux consommateurs et aux entreprises via les plans Office 2021 et Office LTSC."

Pour le moment, c'est un changement de nom, donc les applications restent les mêmes : Word, Excel, PowerPoint ou encore Outlook. Microsoft a déjà entamé cette transition il y a quelque temps avec sa suite Microsoft 365 Apps disponibles par l'intermédiaire des abonnements Office 365 / Microsoft 365. Une information subtile, mais à prendre en considération.

Source

The post A partir du mois prochain, Microsoft va rebaptiser Office en Microsoft 365 ! first appeared on IT-Connect.

Automation for Active Directory, Microsoft 365, and Google Workspace with ManageEngine ADManager Plus

20 septembre 2022 à 16:45

Learn how ManageEngine ADManager Plus allows easy management for on-premises Active Directory and cloud applications, such as Microsoft 365 and Google Workspace, as well as easy Active Directory automation and permission delegation.

The post Automation for Active Directory, Microsoft 365, and Google Workspace with ManageEngine ADManager Plus first appeared on 4sysops.

Increase the Outlook attachment size limit

18 août 2022 à 21:25

Did you ever try to attach a file larger than 20 MB in Outlook? If so, you probably received this error message: The file you're attaching is bigger than the server allows. Try putting the file in a shared location and sending a link instead. In this post, you will learn how tot increase the Outlook attachment size limit.

The post Increase the Outlook attachment size limit first appeared on 4sysops.

Configure Quarantine Policies in Microsoft 365

12 août 2022 à 17:53

Email security is important for every Microsoft 365 tenant, and the configuration of quarantine policies is a critical part of this. Every Microsoft 365 administrator has to decide the manner in which their tenant will react to spam, phishing, and malicious content in emails. One possible action is to quarantine such emails. In this post, you will learn the technicalities of configuring quarantine policies in Microsoft 365.

The post Configure Quarantine Policies in Microsoft 365 first appeared on 4sysops.

Microsoft 365 – Problème Scan to Mail en mode SMTP Authentifié

J’ai été confronté à un petit souci assez agaçant aujourd’hui, en effet, depuis hier, deux clients se retrouvent dans l’incapacité de réaliser du Scan to Mail alors que tout fonctionnait très bien encore vendredi. Après de longues recherches avec un sympathique technicien de chez Konica, il s’avère que le problème viendrait d’une mise à jour …

L’article Microsoft 365 – Problème Scan to Mail en mode SMTP Authentifié est apparu en premier sur Tech2Tech | News, Astuces, Tutos, Vidéos autour de l'informatique.

Office 365 Mail Tip: How To Quickly Empty Any Folder in Outlook

27 juillet 2021 à 02:32
Par : Kent Chen

One of the users’ mailboxes got out of space the other day. After doing a bit of digging, here is what I found.

And that’s right. One of the tasks with too many attachments kept failing to sync back to the server and it quickly ate all the space left under his account.

If you have used Outlook before, you know how painful it is to clean up 49GB of data out of any folder. And here is a quick tip for those who just want a quick way to clean up space so they can be back to work right away.

Unfortunately, Outlook is not up for the task. We will be using Outlook web instead.

Log into Outlook online, click the Gear icon and choose View all Outlook settings.

In the General, tab, click the Storage tab. You will see the list of folders on the right that have the most data in there. Click the Empty button next to the folder you want to clean up and pick the option of All, 3 months, 6 months, or 12 months or older.

One-click. That’s all they need and Outlook online will take care of the rest.

The post Office 365 Mail Tip: How To Quickly Empty Any Folder in Outlook appeared first on Next of Windows.

❌