FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hiermalekal.com

Windows 11 22H2 : les nouveautés

28 mars 2022 à 00:47

Windows 11 22H2 (nom de code “Sun Valley 2″) introduit de nouvelles fonctionnalités, améliorations, corrections et nouveaux éléments visuels. Bien que vous trouviez une série de changements, la plupart sont des modifications pour améliorer l’expérience existante.

Ce guide mettra en évidence les meilleures nouvelles fonctionnalités et les changements attendus qui arriveront lorsque dans la mise à jour 2022 de Windows 11 sera publiée autour du mois d’octobre 2022.

La liste des nouveautés n’est pas encore totalement fixée mais on voit déjà dessiner une partie des améliorations.
Voici une liste des principales nouveautés qui viendront avec cette nouvelle version de l’OS de Microsoft.

Windows 11 22H2 : les nouveautés

Windows 11 22H2 : les nouveautés

Cette nouvelle version apporte énormément d’améliorations.
Si vous voulez seulement les principales, suivez ce tutoriel :

Nouvelles disposition du menu Démarrer et groupes d’applications épinglées

Windows 11 avait apporté une nouvelle conception du menu Démarrer.
Microsoft continue d’améliorer ce dernier en apportant de nouvelles fonctionnalités.

Sous Windows 11 22H2, Microsoft prévoit de mettre à jour le menu Démarrer avec des dossiers et la possibilité de modifier les dispositions de la section recommandée.

Dans cette nouvelle version, vous pourrez faire glisser une application sur une autre pour créer un dossier dans la section épinglée. Vous pouvez ajouter plus d’applications à un dossier, réorganiser les applications dans un dossier, supprimer des applications d’un dossier et vous pourrez également choisir un nom pour le dossier.

Les groupes d'applications épinglées dans Windows 11 22H2
Les groupes d'applications épinglées dans Windows 11 22H2

On trouve des changements de la présentation de la section “recommandé”, même s’il n’est toujours pas possible de désactiver et de supprimer la fonctionnalité, mais vous pouvez désormais choisir parmi trois options de disposition différentes.
Cela depuis la page Paramètres de démarrage pour afficher moins d’éléments recommandés et plus d’épinglés, y compris “Autres Epinglés”, ” Défaut “et “plus de recommandations”.

Les dispositions du menu Démarrer dans Windows 11 22H2

Voici les exemples des nouvelles présentations du menu Démarrer :

La disposition autres épinglés du menu Démarrer de Windows 11
La disposition autres recommandations du menu Démarrer de Windows 11
La disposition autres recommandations du menu Démarrer de Windows 11
La disposition par défaut du menu Démarrer de Windows 11
La disposition par défaut du menu Démarrer de Windows 11

Le retour du glisser/déposer dans la barre des tâches

Windows 11 ramène des améliorations hautement demandées à la barre des tâches.
C’est le retour de la possibilité de faire glisser et de déposer des fichiers entre l’application Windows dans la barre des tâches pour apporter au premier plan au premier plan.

Glisser/déposer dans la barre des tâches dans Windows 11 22H2

De plus, vous pouvez désormais personnaliser la barre des tâches avec vos applications préférées depuis la liste toutes les applications du menu Démarrer toujours en faisant glisser et déposer sur la barre des tâches pour les épingler.

Glisser/déposer dans la barre des tâches dans Windows 11 22H2

En outre, la barre des tâches affichera désormais les informations de l’heure et de la date de tous les écrans sur une configuration multi-écrans, comme cela était possible dans les versions précédentes.

Nouvelle barre des tâches pour tablettes

Windows 11 introduit une nouvelle conception de la barre des tâches pour les tablettes qui basculeront automatiquement vers le mode tablette lors de la déconnexion ou du pliage du clavier sur un périphérique convertible. (La fonctionnalité ne sera pas disponible sur les ordinateurs portables ou les ordinateurs de bureau.)

Nouvelle barre des tâches pour tablettes dans Windows 11 22H2

La barre des tâches propose deux modes, y compris effondré” et “élargi.
L’état “effondré” cache toutes les icônes, à l’exception de celles essentielles de la barre d’état système, vous donnant plus d’espace et vous empêchant d’invoquer accidentellement la barre des tâches lors de la tenue de votre tablette. D’autre part, dans l’état “étendu”, la barre des tâches est optimisée pour avoir touché des icônes plus grandes. Vous pouvez facilement basculer entre les deux états en faisant glisser de haut en bas au bas de votre appareil.

Glisser/déposer dans l’ancrage des fenêtres

Dans Windows 11, Microsoft avait facilité la disposition des fenêtres dans l’espace de travail grâce à l’ancrage des fenêtres.

Glisser/déposer dans l'ancrage des fenêtres de Windows 11 22H2

Microsoft continue d’améliorer le multitâche dans cette mise à niveau de Windows 11.
Une autre fonctionnalité de la version 22H2 est une nouvelle façon de disposition des fenêtres. Vous pouvez l’essayer en faisant glisser une fenêtre en haut de l’écran pour révéler les dispositions et ancrage, déposer la fenêtre en haut d’une zone de l’écran et utiliser cet assistant pour disposer les fenêtres à l’écran.

Glisser/déposer dans l'ancrage des fenêtres de Windows 11 22H2

Dans le cadre de l’expérience de bureau, Windows 11 facilite désormais la gestion des fenêtres des onglets Microsoft Edge. Au moment d’ancrer les fenêtres, vous verrez maintenant trois des onglets de bord les plus récents affichés (par défaut) comme des suggestions.

Glisser/déposer dans l'ancrage des fenêtres de Windows 11 22H2

L’utilisateur peut aussi définir le nombre d’onglet de Microsoft à Edge à afficher lors de l’alignement des fenêtres.

Les paramètres Multitâches et affichage des onglets Microsoft Edge dans Windows 11 2022

Un changement subtil mais intéressant est la mise à jour des groupes instantanés qui incluent désormais le fond d’écran de bureau pour faciliter la différencie de vos groupes de fenêtres normales. Cela apparaîtra lors de l’utilisation de ALT + TAB, de la vue tâche et de la barre des tâches Aperçu.

Je vous rappelle que l’application PowerToys offre de nouvelles fonctionnalités sur la disposition des fenêtres, y compris pour Windows 10 :

Explorateur de fichiers : Aperçu et menu contextuel plus rapide

Du côté de l’explorateur de fichiers, la gestion d’onglets a refait parlé d’elle dans l’explorateur de fichiers.
Toutefois, cette fonctionnalité tant attendue n’est disponible que dans le canal Dev de Windows Insider.
Il est encore prématuré de dire si les onglets seront disponibles dans Windows 11 22H2.

Toutefois quelques améliorations ont été apportés à l’explorateur de fichiers.

Étant donné que le menu contextuel Legacy ne disparaîtra pas de suite, Microsoft ajoute l’action MAJ + Clic droit de la souris pour ouvrir le menu plus rapidement.
Vous remarquerez également que les éléments du menu contextuel “Legacy” incluent désormais plus de sections et de couleur de sélection avec des couleurs claires ou sombres, en fonction du mode couleur système.

Explorateur de fichiers : Aperçu et menu contextuel plus rapide dans Windows 11 22H2

De plus Microsoft a corrigé un bug qui faisait que le menu contextuel “Legacy” avait tendance à s’ouvrir trop bas par rapport à l’icône.

Le menu contextuel Legacy dans Windows 11

De plus, en grandes icônes, les icônes des dossiers sont associés au contenu pour plus de lisibilité.

Nouvelles icônes de dossiers dans la nouvelle version de Windows 11 2022

L’accès rapide est maintenant capable d’afficher des fichiers synchronisés de OneDrive, téléchargements à partir de tous les emplacements d’index.
Si les fichiers ne sont pas disponibles localement sur l’ordinateur, ils afficheront les vignettes et vous pouvez les partager via le partage OneDrive.

Ajouter des documents en favoris

Favoris est l’une des meilleures fonctionnalités Windows 11 22H2, et vous allez absolument l’adorer. Dans la vue à domicile de l’explorateur de fichiers, vous pouvez désormais épingler des fichiers pour un accès rapide. Cliquez avec le bouton droit sur un fichier que vous utilisez fréquemment et choisissez «Ajouter aux favoris» dans le menu contextuel, et vous avez terminé.

Ajouter des documents en favoris sur Windows 11

Ces fichiers apparaîtront sur la page d’accueil, ainsi que des dossiers d’accès rapide et des fichiers récents, tirés de OneDrive et des documents Office de Microsoft 365. Fondamentalement, File Explorer dans Windows 11 22H2 est désormais bien intégré avec vos fichiers Web.

Ajouter des documents en favoris sur Windows 11

L’accès rapide est maintenant Accueil

Bien que File Explorer n’ait pas reçu la fonctionnalité des onglets avec la mise à jour Windows 11 22H2, il a reçu quelques modifications pour rendre l’explorateur par défaut encore meilleur. Tout d’abord, l’accès rapide est maintenant appelé à la maison dans la barre latérale gauche. Comme d’habitude, vous pouvez ajouter des dossiers à un accès rapide (maintenant appelé à la maison).

L'accès rapide est maintenant Accueil dans Windows 11

Windows à la une pour l’arrière-plan et fond d’écran

Windows 11 introduit également Windows à la une une nouvelle fonctionnalité qui modifie automatiquement l’arrière-plan de bureau avec des images différentes dans le monde entier.

Windows à la une pour l'arrière-plan et fond d'écran dans Windows 11 22H2

La fonctionnalité est similaire à l’arrière-plan de l’écran de verrouillage et vous pouvez l’activer à partir du paramètre “Arrière-plan” avec l’option “Windows à la une” sous le paramètre Personnalisation > Arrière-plan.

Une fois activée, une icône “En savoir plus sur cette image” s’ajoute dans le fond d’écran pour obtenir des informations ou passer à l’image suivante.

Windows à la une pour l'arrière-plan et fond d'écran dans Windows 11 22H2

Configuration du navigateur par défaut plus facile

Microsoft apporte la possibilité de changer rapidement les navigateurs par défaut.
Lorsque vous ouvrez les paramètres d’applications par défaut du navigateur, vous trouverez un nouveau bouton “Définir par défaut” qui configure automatiquement Chrome, Firefox ou tout autre navigateur en tant que navigateur par défaut dans le système.

Mettre un navigateur par défaut plus facile dans Windows 11 22H2

Lorsque vous utilisez l’option, le système par défaut le nouveau navigateur pour .htm, .html, http et https, qui sont les protocoles principaux pour accéder au Web.
Cependant, ce n’est pas parfait car Microsoft Edge continuera d’être la valeur par défaut pour d’autres protocoles, y compris .pdf, .svg, .xhtml et ftp.

Nouvelle fonction “Désinstallation Mises à jour” dans l’historique de mise à jour

Jusqu’à présent, vous avez dû utiliser le panneau de contrôle pour supprimer des mises à jour. Toutefois, à partir de Windows 11 22h2, l’application Paramètres des histoires de mise à jour Windows Update reçoit une nouvelle page pour désinstaller les mises à jour cumulatives et fonctionnalités de l’expérience moderne.

Nouvelle fonction Désinstallation Mises à jour dans l'historique de mise à jour dans Windows 11 22H2

Étant donné que le panneau de commande n’inclut plus la page “Programmes et fonctionnalités”, à l’aide de l’application Paramètres est le seul moyen de supprimer les mises à jour de Windows 11.

Nouvelle fonction Désinstallation Mises à jour dans l'historique de mise à jour dans Windows 11 22H2

L’article Windows 11 22H2 : les nouveautés est apparu en premier sur malekal.com.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (utilman.exe)

15 juin 2018 à 22:26

Cet article vous explique comment réinitialiser le mot de passe perdu ou oublié de Windows 11, Windows 10 ou Windows 7 et 8 avec la méthode utilman.exe de l’invite de commandes.

Cette méthode utilman permet de changer le mot de passe depuis une clé USB d’installation de Windows ou depuis depuis une clé de récupération de Windows.
Le but est d’utiliser l’icône des options d’ergonomie pour ouvrir l’invite de commandes.
A partir de là, on passe des commandes pour réinitialiser le mot de passe d’un compte utilisateur Windows sans Live USB.

Attention dans cette page, on parle bien de compte local et non de compte Microsoft.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows 7 ou Windows 10

Introduction

Cette méthode consiste l’icône des options d’ergonomie par celle de l’invite de commandes de Windows.
Ensuite on passe les commandes de réinitialisation du mot de passe.
Ci-dessous, l’icône des options d’ergonomie qui s’affiche sur la page d’identification de Windows où vous êtes bloqué.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Voici toutes les étapes à suivre décrites dans cet article pour remettre un mot de passe oublié :

  1. Créer une clé USB d’installation de Windows 10 ou de récupération et démarrer l’ordinateur dessus.
  2. Depuis la clé USB, on accès aux options de récupération puis l’invite de commandes
  3. Dans l’invite de commandes, on passe les commandes qui vont remplacer l’icône des options d’ergonomie
  4. Redémarrer l’ordinateur
  5. Sur la page d’identification, Cliquez sur les options d’ergonomie pour ouvrir l’invite de commandes
  6. Passer les commandes pour réinitialiser le mot de passe oublié et enfin pouvoir accéder à Windows à nouveau.
Ce n’est pas la méthode la plus simple à causer des commandes à saisir.
Il existe des solutions plus simples avec des Live CD.
Plus d’informations : Réinitialiser le mot de passe Windows perdu ou oublié depuis un Live CD.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (utilman.exe)

Créer une clé USB de réparation de Windows

Si vous avez déjà une clé d’installation de Windows, vous pouvez passer au paragraphe suivant.
Sinon, suivez ce lien pour créer une clé USB de récupération de Windows : 

Pour se faire, il faut bien entendu avoir accès à un ordinateur qui fonctionne.

Notez que vous pouvez utiliser cette méthode avec le Live CD Malekal.
De plus ce dernier propose des outils pour réinitialiser le mot de passe de Windows.
Plus d’informations : Créer le Live CD Malekal pour dépanner son ordinateur.

Une fois la clé USB de récupération créé, suivez ce lien pour démarrer votre ordinateur dessus : 

Depuis les options de récupération

Ouvrir les invites de commandes

  • Cliquez sur Réparer l’ordinateur pour ouvrir les options de récupérations.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows
  • Sur la page Choisir une option, cliquez en bas à gauche sur Dépannage.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows
  • Dans la nouvelle fenêtre des options avancées, cliquez sur invite de commandes.
Accéder à l'invite de commandes depuis les options de récupération de Windows

Pour plus d’informations sur les options avancées de récupération de Windows, suivre notre article :

Réinitialiser le mot de passe perdu ou oublié

Voici ensuite les commandes à saisir dans l’invite de commandes pour pouvoir modifier l’icône des options de récupération.

  • Tapez les commandes suivantes :
c:
cd Windows
cd System32
  • Ensuite, nous allons sauvegarder le fichier Utilman.exe en le copiant en Utilman.exe.old
copy Utilman.exe Utilman.exe.old
  • On remplace le fichier Utilman.exe par celui de l’invite de commandes (cmd.exe) :
copy cmd.exe Utilman.exe
  • Confirmez le remplacement du fichier par « O » ou « Oui » .
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Enfin vous pouvez sortir de l’invite de commandes en cliquant sur la croix en haut à droite ou en saisissant exit puis Entrée.
Enfin de retour sur les choix des options, cliquez sur Continuer pour redémarrer l’ordinateur.

Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Modifier le mot de passe perdu ou oublié

Une fois Windows redémarré, vous pouvez cliquez sur l’icône des options ergonomique, cela devrait ouvrir l’invite de commandes.
Voici la syntaxe pour changer le mot de passe d’un compte utilisateur Windows courant :

net user <utilisateur> <motdepasse>

Ainsi pour changer le mot de passe de l’utilisateur demo en toto, il faut saisir :

net user demo toto
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

On peut même aller plus loin puisqu’il est possible de créer un nouvel utilisateur administrateur.
Cela est très utile, si vous avez perdu les accès administrateur, comme expliqué sur notre page :

net user <utilisateur> <motdepasse> /add
net localgroup Administrateurs <utilisateur> /add

Par exemple, pour ajouter un utilisateur administrateur superadmin avec le mot de passe toto, il faudra saisir :

net user superadmin toto /add
net localgroup Administrateurs superadmin /add
Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (ultiman.exe)

Plus d’informations sur ces commandes de gestions des utilisateurs et de mot de passe Windows : Comment Ajouter, modifier ou supprimer le mot de passe d’un utilisateur sur Windows 7, 8 ou 10

Enfin pour remettre le fichier  des options d’ergonomie à l’origine, il faut saisir les commandes suivantes :

del Utilman.exe
ren Utilman.exe.old Utilman.exe

En vidéo

La vidéo suivante résume les commandes à saisir afin de réinitialiser le mot de passer oublié.
Suivez ce tutoriel en vidéo en lisant bien les instructions et en vous aidant aussi de cet article.

L’article Réinitialiser mot de passe oublie ou perdu sur Windows en invite de commandes (utilman.exe) est apparu en premier sur malekal.com.

Comment connaitre ses DNS (Windows, Linux et Android)

1 juin 2022 à 08:48

Pour faire correspondre un nom d’hôte à une adresse IP, on utilise le protocole DNS.
Pour cela, le système d’exploitation configure des serveurs DNS pour chaque interface réseau.
Comment connaître et trouver les adresses DNS utilisés ?
Il suffit de suivre les méthodes simples de ce guide complet.

Dans ce tutoriel qui vous guide pour trouver les serveur adresses et serveurs DNS que vous utilisez.

Comment connaitre ses DNS (Windows, Linux et Android)

Introduction

On distingue deux types de DNS :

  • Les serveurs DNS internes de votre appareil – “local DNS” : Ce sont les serveurs DNS configurés dans votre appareil
  • Les serveurs DNS publics : Ce sont les DNS utilisées dans la connexion internet. Ils sont configurés au niveau du routeur ou de la box internet

Si vous n’avez pas touché à la configuration réseau de votre appareil, la box internet attribue l’adresse IP de votre carte Ethernet ou Wi-Fi par DHCP.
Les DNS configurés par votre appareil est alors l’adresse IP de votre box Internet.
Enfin la box internet, elle, utilise pour la connexion internet, les DNS du fournisseurs d’accès internet.

Comment connaitre son adresse DNS publics

Avec BrowserLeaks.com

Les sites WEB consultés peuvent connaître les serveurs DNS utilisés.
Ainsi, c’est la méthode la plus simple pour trouver les serveurs DNS publics utilisés.
De plus cette façon de trouver les DNS fonctionnent autant sur Windows, Linux ou Android.
Par exemple le site Browserleaks le fait très bien.

Comment connaitre son adresse DNS publics avec BrowserLeaks.com
  • Ensuite visualiser les serveurs DNS de votre connexion internet
Comment connaitre son adresse DNS publics avec BrowserLeaks.com

Avec DNS Leak

De la même manière le site DNS Leak est capable d’afficher vos DNS.

Comment connaitre son adresse DNS publics avec DNS Leak
  • Les serveurs DNS publics s’affichent dans DNS IP
Comment connaitre son adresse DNS publics avec DNS Leak

Dans la configuration de sa box internet ou routeur

Comment connaitre son adresse DNS publics dans la configuration de sa box internet ou routeur

Comment connaitre son adresse DNS sur Windows

Avec ipconfig

La commande ipconfig de Windows affiche la configuration IP de chaque interface réseau.
C’est donc la méthode la plus adéquate pour trouver les serveurs DNS de chaque carte réseau.

ipconfig

Pour n’afficher que la ligne avec les serveurs DNS, utilisez la commande findstr comme ceci :

Comment connaitre son adresse DNS sur Windows avec ipconfig
ipconfig /all | findstr "Serveurs DNS."

Avec nslookup

La commande nslookup est conçue pour effectuer des résolutions DNS.
Par défaut, elle utilise les serveurs DNS configurés dans Windows.
Vous pouvez donc l’utiliser pour afficher l’adresse IP du serveur DNS.

nslookup www.google.fr
  • La première réponse Serveur et Address affichent le nom d’hôte et l’adresse IP du serveur DNS
Comment connaitre son adresse DNS sur Windows avec nslookup

Comment connaitre son adresse DNS sur Linux

Si vous venez de changer les serveurs DNS sur Linux, il peut être utile de vérifier la prise en compte de la nouvelle configuration DNS.
Voici, pour cela, deux méthodes simples.

Avec le fichier /etc/resolv.conf

Sur Linux, les serveurs DNS sont déclarés dans le fichier /etc/resolv.conf.
Ainsi pour trouver les serveurs DNS configurés, il suffit de visualiser le contenu du fichier avec la commande cat comme ceci :

cat /etc/resolv.conf
nameserver 213.186.33.99
Comment connaitre son adresse DNS sur Linux par le fichier /etc/resol.conf

Par resolvectl ou systemd-resolve

Si systemd-resolved st installé dans le système, vous pouvez utiliser la commande resolvectl pour obtenir la configuration DNS.
Il est notamment possible d’afficher les serveurs DNS utilisés par Linux.

Pour cela :

  • Ouvrez un terminal
  • Puis saisissez la commande suivante :
resolvectl status|grep "DNS Server"
  Current DNS Server: 10.0.0.138
         DNS Servers: 10.0.0.138
Comment connaitre son adresse DNS sur Linux avec resolvectl

Une variante est la commande suivante :

systemd-resolve --status | grep 'DNS Servers' -A2
         DNS Servers: 10.0.0.138
          DNS Domain: ~.        
                      home      
Comment connaitre son adresse DNS sur Linux avec systemd-resolve

Avec la commande dig

Dig est un utilitaire qui permet d’effectuer des résolutions DNS notamment à des fins de debug.
Il n’est pas installé par défaut, vous devez donc l’installer avec APT ou Dnf.
Ensuite effectuez une résolution DNS comme ceci :

dig www.malekal.com

Puis vérifiez quel serveur DNS répond :

;; Query time: 12 msec
;; SERVER: 213.186.33.99#53(213.186.33.99)
;; WHEN: Mon May 30 14:16:04 CEST 2022
;; MSG SIZE  rcvd: 92
Comment connaitre son adresse DNS sur Linux avec la commande dig

Comment connaitre les DNS sur Android

Pour savoir le DNS publics, utilisez un des sites proposés en début de ce tutoriel.
Sinon pour trouver les DNS internes, vous pouvez utiliser un de ces outils réseaux.

Avec Pingtools, se rendre dans Network pour afficher la configuration IP dont les serveurs DNS :

Comment connaitre les DNS sur Android

Liens

L’article Comment connaitre ses DNS (Windows, Linux et Android) est apparu en premier sur malekal.com.

Apt Linux : installer et mise à jour de paquets et distribution Ubuntu, Debian, Mint

14 juillet 2019 à 13:31

APT pour Advanced Package Tool est un utilitaire présent sur les distributions Linux Debian comme Ubuntu, Mint, Kali, etc
Cet outil essentiel permet d’installer, supprimer un logiciel ou encore mettre à jour ce dernier.
Enfin avec apt, vous pouvez aussi mettre à jour votre distribution Linux.
Plusieurs commandes existent comme apt-get, apt-cache, etc

Cet article vous présente l’utilisation d’APT :

  • comment installer ou supprimer un paquet (package en anglais)
  • comment mettre à jour un logiciel
  • et enfin comment mettre à jour votre distribution Linux
Apt Linux : installer et mise à jour de paquet et distribution

Introduction à APT

Ne pas confondre APT avec Advanced persistent threat qui désigne des logiciels malveillants sophistiqués.

En effet apt permet d’installer des logiciels sur les distributions à base de Debian depuis les dépôts (repository).
Quelques rappels concernant les packages de distribution.
Un mainteneur s’occupe de maintenir un package qui permet d’installer un logiciel sur la distribution.
Il s’agit d’un fichier .deb que le mainteneur créé et maintient.
Ce fichier permet de jouer des scripts afin de placer les fichiers de configuration et de l’application dans Linux.
En clair donc d’installer les paquets et applications dans Linux.

dépôts (respositories en anglais) sont des serveurs mis en ligne qui stockent tous les .deb d’une distribution.
Ainsi, apt se connecte à l’un de ses serveurs afin de télécharger le .deb et l’installer. On appelle cela les sources.
Pour ce fait, apt appelle la commande dpkg.
Un dépôt peut stocker plus de 20 000 fichiers .deb.

Enfin apt peut aussi mettre à jour une distribution Linux.
Cela consiste donc à télécharger tous les .deb de la nouvelle version et les installer.
Les logiciels systèmes comme udev, libc ou encore le noyau linux sont aussi mis à jour par cette méthode.

Du côté des distributions Redhat, l’équivalent est yum/DNF.
Son fonctionnement est assez proche.

Les fichiers de configuration

Afin de fonctionner apt utilise plusieurs fichiers et dossiers.
Voici une liste de ces derniers.

  • /etc/apt/sources.list: stocke les sources avec l’adresse des dépôts
  • /etc/apt/sources.list.d/: sources additionnels. Ainsi on peut ajouter des dépôts non officielles.
  • /etc/apt/apt.conf: fichier de configuration APT
  • /etc/apt/apt.conf.d/: fichiers de configuration additionnels.
  • /etc/apt/preferences.d/: Les fichiers de préférences additionnels.
  • /var/cache/apt/archives/: Stocke les packages (fichiers .deb)
  • /var/lib/apt/lists/: stocke la liste et informations sur les packages du systèmes.

Par exemple ci-dessous le dossier archives qui contient les deb téléchargés.
Cela évite en cas de réinstallation un nouveau téléchargement.
Sinon la commande apt-get clean permet de vider ce dossier.

Le dossier /var/cache/apt/archives/ d'apt

Les dépôts et sources

Ce fichier de déclaration contient donc les adresses des repositories.
On trouve aussi la déclaration de la version de la distribution.
Cela permet donc à apt de se connecter au serveur afin de télécharger le o les fichier .deb.

Voici un exemple de fichier sources.list.
La structure reste toujours la même à savoir :

  • l’adresse WEB, FTP ou DVD-Rom du dépôt
  • la version de la distribution. Ici il s’agit d’une Debian stretch. On peut aussi désigner la version par stable ou unstable.
  • Enfin les composants main, contrib, non-free
Les dépôpts et sources d'une distribution
  • La section main comprend l’ensemble des paquets qui se conforment aux DFSG – Directives Debian pour le logiciel libre. En clair donc il s’agit de logiciels respectant les licences libres. Enfin ce sont donc les packages qui font strictement partie de la distribution.
  • La section contrib comprend l’ensemble des paquets qui se conforment aux DFSG, mais qui ont des dépendances en dehors de main.
  • La section non-free contient des logiciels qui ne se conforment pas aux DFSG. On peut donc trouver des logiciels propriétaires.

Voici un exemple de source.list provenant de la distribution Ubuntu.
La structure est la même.
Bien entendu le nom des versions ou les composants peuvent changer.
Ici chez Ubuntu, on trouve les composants universe, multiverse et restricted.

Les dépôpts et sources d'une distribution

Enfin bien entendu les dépôts possède une structure et un index.
Celle-ci est identique d’une distribution à l’autre : Ubuntu, Mint, Debian, etc.

Les dépôpts et sources d'une distribution

Ci-dessous le paquet ngp.

Les dépôpts et sources d'une distribution

Ajouter un dépôt

On peut donc éditer le fichier /etc/apt/source.list pour modifier les dépôts.
Mais on peut aussi ajouter un dépôt en créant un fichier dans /etc/apt/sources.list.d/.

Bien entendu, il existe une commande pour ajouter un dépôt.
Ubuntu lui possède une commande qui permet d’ajouter un dépôt : add-apt-repository.

Par exemple pour activer les dépôts universe et multiverse.

sudo add-apt-repository universe multiverse

ou encore pour forcer une adresse source :

sudo add-apt-repository "deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu $(lsb_release -sc) main universe restricted multiverse"

Les commandes apt

Apt regroupe différentes commandes selon les besoins.
Voici une liste de ces commandes :

  • apt-get : commande principale qui se décline en différents paramètres. Vous trouverez une liste ci-dessous.
  • apt-cache : afin d’effectuer une recherche de package dans les dépôts. Obtenir la version, les dépendances, etc.

Comme vous modifiez la configuration système, ces opérations nécessite des droits root.
Ainsi sur Debian, il faut s’identifier en root ou utiliser sudo pour les distributions basés sur ce dernier.

apt-get update

apt-get update permet de mettre à jour l’indexation du dépôt sur votre Linux.
En effet, lorsque votre indexation est trop ancien, il n’est plus synchronisé avec celui en ligne.
Ainsi, vous pouvez demander une version qui n’existe plus et obtenir une erreur.

Enfin on utilise apt-get update lorsque l’on modifie le sources afin de télécharger les nouveaux index.

Cette commande resynchronise votre indexation.

apt-get update sur Linux

apt-get install

Cette commande permet d’installer un logiciel et paquet sur votre Linux.
Ici on installe l’éditeur emacs avec la commande :

apt-get install emacs

Lors de son utilisation la liste des paquets et leurs dépendances apparaît.
L’espace disque nécessaire s’affiche.
Enfin une confirmation apparaît pour continuer l’installation.

apt-get install sur Linux

Ensuite apt télécharge les paquets (fichiers .deb).

apt-get install sur Linux

Enfin apt lance dpkg pour installer le paquet.
D’abort dpkg dépaque le paquet puis lance le scripts de configurations (Paramétrage).
Enfin le logiciel est installé sur la distribution Linux.

apt-get install sur Linux

apt-get remove

apt-get remove permet de supprimer un paquet et logiciel.
Il fonctionne donc comme install mais effectue l’opération inverse.
Cette commande ne supprime pas les fichiers de configuration.
Pour tout supprimer, il faut utiliser apt-get purge.

Exemple ici avec :

apt-get remove em
apt-get remove pour supprimer un paquet sur Linux

apt-get upgrade

Cette commande met à jour les paquets de la distribution Linux.
Cela ne change pas la version de la distribution mais mets à jour des paquets.
En effet, des mises à jour de sécurité sont publiées chaque jour.

On lance la mise à jour des paquets avec la commande suivante :

apt-get upgrade

La liste des mises à jour s’affiche.
Ici celle-ci est très longue car la dernière mise à jour remonte à très longtemps.

apt-get upgrade pour mettre à jour la distribution Linux

puis les paquets se téléchargent.
La vitesse et délai s’affichent en bas à droite de l’écran.

apt-get upgrade pour mettre à jour la distribution Linux

Enfin la phase d’installation comme avec apt-get install.

apt-get upgrade pour mettre à jour la distribution Linux

apt-get peut poser des questions sur des actions à effectuer durant la mise à jour.

apt-get dist-upgrade

Enfin la commande apt-get dist-upgrade permet la mise à niveau et mise à jour de la distribution.
Pour plus d’informations, reportez-vous au paragraphe plus bas à cet effet.

apt-get download

Enfin on peut télécharger un paquet pour l’installer manuellement par exemple.
Par exemple pour télécharger le paquet emacs depuis les dépôts APT.

apt-get download emacs

puis on peut l’installer avec dpkg :

dpkg -i <package>
apt-get download pour télécharger un paquet depuis les dépôts APT

apt-cache

Enfin la commande apt-cache permet d’interroger le dépôt et obtenir des informations sur un paquet ou sur toute la base de données.
Ainsi avec apt-cache on peut recherche des paquets dans la base complète.

Par exemple pour chercher un paquet sur la description.

apt-cache interroger les dépôts

Enfin on peut aussi obtenir des informations sur un paquet.
Cela va de la version, aux dépendances.
Cela se fait avec la commande apt-cache showpkg.
Ainsi ci-dessous on obtient les informations sur le paquet chntpw

apt-cache showpkg chntpw

Autres commandes apt-get

apt-get propose d’autres commandes dont voici les principales.

  • dselect-upgrade : La commande dselect-upgrade suit les modifications faites par dselect dans le champ Status des paquets disponibles. Enfin elle effectue les actions nécessaires à la réalisation de cet état (par exemple, suppression d’anciens paquets, installation de nouveaux paquets).
  • purge : proche de remove mais les fichiers de configuration sont supprimés.
  • check : La commande check est un outil de diagnostic. Il met à jour le cache des paquets et cherche les dépendances défectueuses.
  • autoclean : Tout comme clean, autoclean nettoie le référentiel local des paquets récupérés. La différence est qu’il supprime uniquement les paquets qui ne peuvent plus être téléchargés et qui sont inutiles.
  • autoremove : apt-get supprime les paquets installés dans le but de satisfaire les dépendances d’autres paquets et qui ne sont plus nécessaires.
  • changelog : télécharge le journal des modifications d’un paquet et l’affiche avec sensible-pager.

Par exemple ci-dessous, apt nous informe que des paquets ne sont plus nécessaires.

apt les paquets qui ne sont plus nécessaires

On peut alors supprimer ces paquets non nécessaires avec apt-get autoremove.

Supprimer les paquets non nécessaires avec apt

Mettre à jour la distribution avec APT

Enfin la commande apt-get dist-upgrade permet la mise à niveau de la distribution.
Vous passez donc à la version suivante.

Voici un exemple de mise à jour manuelle avec apt-get.
Dans un premier temps, il faut éditer le fichier source.
puis on met à jour l’indexation avec apt-get update.

apt-get dist-upgrade - mise à jour de la distribution Linux

Ensuite on lance apt-get upgrade ou encore apt-full upgrade.

apt-get dist-upgrade - mise à jour de la distribution Linux

Les paquets se téléchargent puis leurs mises à jour s’effectuent..

apt-get dist-upgrade - mise à jour de la distribution Linux

La modification des fichiers de configuration peut demander une intervention.
Si on veut garder celui, installer celui par défaut etc.
On peut aussi avoir des questions en mode interactif comme avec apt-get upgrade.

L’option -y permet de répondre automatiquement.

apt-get -y dist-upgrade
apt-get dist-upgrade - mise à jour de la distribution Linux

Enfin vous pouvez lancer un apt-get autoremove afin de nettoyer les paquets non nécessaires.

Bien entendu, chaque distribution a ses spécificités.
Ainsi Ubuntu a d’autres commandes pour mise à niveau.
Plus d’informations sur ces articles :

Liens

L’article Apt Linux : installer et mise à jour de paquets et distribution Ubuntu, Debian, Mint est apparu en premier sur malekal.com.

13 commandes APT à connaitre sur Debian, Ubuntu, Mint, …

11 juin 2022 à 09:21

Les utilisateurs de distribution Linux Debian ou ses dérivées comme Ubuntu, Mint et bien d’autres connaissent la commande APT.
Notamment la commande apt install qui permet d’installer un paquet.
Mais saviez vous qu’il existe de nombreuses autres commandes APT ?

La liste COMPLETE des commandes APT avec un description, explications et exemples d’utilisation.

13 commandes APT à connaitre sur Debian, Ubuntu, Mint, ...

13 commandes APT à connaitre sur Debian, Ubuntu, Mint, …

apt update : Mettre à jour les sources des dépôts

La commande apt-get update est à utiliser pour mettre à jour le référentiel APT de votre appareil.
Elle est à utiliser lorsque vous modifiez, ajouter une source ou pour récupérer les dernières modifications des dépôts.

sudo apt update
apt update : Mettre à jour les sources des dépôts

Voici le statut de la liste d’index retourné par apt update

  • Hit – Cette liste d’index de package est déjà téléchargée et à jour
  • Ign – Cette liste d’index n’a pas pu être téléchargée, par exemple en raison d’une erreur 404 (non trouvée) ou encore la signature électronique est introuvable
  • Get – APT a vérifié les horodatages sur la liste des packages, il y a eu des modifications et seront téléchargés.

apt list : Lister les mises à jour disponibles

Cette commande vous permet de lister les mises à jour disponibles après avoir mis à jour le référentiel APT.
Utilisez la commande suivante :

apt list --upgradable

Puis les mises à jour de paquets avec les versions s’affichent en liste.

apt list : Lister les mises à jour disponibles

apt upgrade : Mettre à jour les paquets installés

La commande apt-get upgrade permet de mettre à jour l’ensemble des paquets installés sur votre PC.
Cela met à jour les logiciels installés, les librairies et met aussi à jour le noyau Linux.
En général, lorsque vous avez installé Debian, Ubuntu ou Mint, des mises à jour de sécurité sont mises en ligne.
Avec cette commande vous pouvez les appliquer sur votre système.

Mais elle ne permet pas de mettre à jour la version de votre distribution Linux.

sudo apt upgrade

apt dist-upgrade : Mettre à jour sa distribution

apt-get dist-upgrade permet de mettre à niveau votre distribution Linux.
C’est à dire de passer à la version supérieure.

Essentiel, il faut :

  • Déclarer les sources de la nouvelle version de la distribution Linux
  • Utiliser apt-get update pour mettre à jour les sources locales APT
  • Utiliser apt-get dist-upgrade
sudo apt dist-upgrade

apt-cache : Interroger un paquet dans les dépôts

La commande apt-cache search permet d’interroger le dépôt pour chercher un paquet par un nom, description.
Elle agit essentiellement comme une utilisation de la commande grep sur les informations d’un paquet.

Par exemple pour chercher tous les paquets en lien avec iptables :

apt-cache search iptables
apt-cache : interroger un paquet dans les dépôts

Mais si vous souhaitez plutôt trouver les paquets en relation avec les firewall :

apt-cache search firewall

apt show : Afficher les informations d’un paquet (versions, description, …)

Ces deux commandes permettent d’obtenir des informations détaillés d’un paquet dont :

  • Le nom
  • La version
  • Les informations du mainteneur
  • L’architecture
  • Les dépendances
  • Des suggestions de paquets
  • Une description
  • Les tags
  • Les fichiers
  • La taille
  • Les hash (MD5 et SHA256)

La syntaxe est simple, il suffit de spécifier le nom du paquet.
Par exemple pour obtenir des informations sur le paquet iptables :

apt-cache show iptables
apt-cache showpkg et show : Afficher les informations d'un paquet (versions, description, ...)

apt-cache showpkg

La commande apt-cache showpkg fonctionne de la même manière que la précédente.
Elle affiche les dépendances et les dépendances inversées. De plus, vous obtenez des informations supplémentaires sur les fichiers.

apt-cache showpkg iptables

apt-cache depends : afficher les dépendances d’un paquet

Cette commande permet de lister les dépendances et paquets recommandés, ainsi que les suggestions.
Par exemple pour afficher les dépendances du paquet iptables :

apt-cache depends iptables
apt-cache depends : afficher les dépendances d'un paquet

apt install : installer un paquet

Enfin voici la principale utilisation d’apt avec la possibilité d’installer un paquet.
Pour cela on utilise l’option install en spécifiant le ou le noms des paquets.

Par exemple pour installer iptables :

sudo apt install iptables

Pour installer plusieurs paquets, séparez les par un espaces :

sudo apt install iptables apf-firewall

A partir de là, APT propose d’installer le paquet et ses dépendances si besoin.
Il ne reste plus qu’à confirmer l’installation et APT s’occupe du reste.

apt install : installer un paquet

apt remove : Supprimer un paquet du système

A l’inverse, apt remove permet de désinstaller un paquet du système.
Il s’utilise exactement comme son homologue install.

sudo apt remove iptables
apt remove : supprimer un paquet du système

La suppression d’un package supprime toutes les données emballées, mais laisse généralement des fichiers de configuration utilisateur (modifiés) derrière, au cas où la suppression était un accident. Il suffit de publier une demande d’installation pour la suppression accidentelle
Le package restaurera sa fonction comme auparavant dans ce cas.

apt purge : Supprimer totalement un package

La commande purge fonctionne comme remove mais supprime l’intégralité des paquets dont les fichiers de configuration.

sudo apt purge iptables
apt purge : Supprimer totalement un package

apt clean et apt autoremove : Nettoyer APT

APT fournit aussi des commandes pour nettoyer le cache et le référentiel APT.
Voici les principales commandes :

  • clean : La commande apt-get clean efface le référentiel local des fichiers de package récupérés qui sont laissés dans /var/cache. C’est l’option qui libère le plus de place disque
  • autoclean : comme apt-get clean, elle efface le référentiel local des fichiers de package récupérés, mais elle ne supprime que les fichiers qui ne peuvent plus être téléchargés et sont pratiquement inutiles. Cela aide à empêcher votre cache de devenir trop volumineux
  • autoremove : L’option autoremove supprime les packages qui ont été automatiquement installés car un autre package en avait besoin mais, avec ces autres packages supprimés, ils ne sont plus nécessaires. Parfois, une mise à niveau vous suggérera d’exécuter cette commande

Les commandes se saisissent de cette manière :

apt autoremove
apt-get clean

apt-file : Lister les fichiers d’un paquet

APT-FILE est un outil de ligne de commande pour rechercher des fichiers dans les packages pour le système de gestion des packages APT.

Les commandes disponibles :

  • List – Afficher les fichiers de liste dans les packages
  • list-indices – INDICES DE LISTE CONFIGURÉS EN APT
  • search – Rechercher des fichiers dans les packages
  • updates – Mettez à jour les fichiers de contenu de récupération des APT-source

Pour mettre à jour la liste des paquets :

apt-file update

puis pour lister tous les fichiers comportant le mode iptables :

apt-file search iptables
apt-file : Lister les fichiers d'un paquet

Si vous souhaitez connaître tous les fichiers qui composent un paquet, utilisez l’option list.
Par exemple pour lister les fichiers du package iptables :

apt-file list iptables

apt-key : gérer les signatures électroniques des sources APT

apt-key est le programme qui gère la liste des clés utilisées par APT à faire confiance aux référentiels. Il peut être utilisé pour ajouter ou supprimer les clés ainsi que répertorier les clés de confiance.

apt-key est considéré comme obsolète.

Pour ajouter une signature à partir du numéro de clé :

apt-key adv --recv-keys --keyserver keyserver.distribution.com <numeroclé>

Pour lister les clés et signatures :

apt-key list

L’article 13 commandes APT à connaitre sur Debian, Ubuntu, Mint, … est apparu en premier sur malekal.com.

Qu’est-ce que Rectify11 (Windows 11 Redisign) et comment l’installer

13 juin 2022 à 08:38

Après la sortie de Windows 11, Microsoft a reçu d’énormes applaudissements pour la création d’un système d’exploitation cohésif et visuellement moderne. Cependant, il y a encore des éléments hérités dans Windows 11 qui vous rappellent les anciens jours de Windows XP.
Pour corriger ces petites incohérences, un groupe de développeurs a modifié Windows 11 et a construit Rectify11.
C’est une version avec un aspect visuel différent mais aussi un peu moins gourmand.

Dans ce tutoriel, je vous montre ce qui est Rectify11 et comment installer cette version modifiée et redessinée de Windows 11 sur votre PC.

Qu'est-ce que Rectify11 (Windows 11 Redisign) et comment l'installer

Qu’est-ce que Rectify11

Rectify11 est une version modifiée de Windows 11 qui vise à repenser et à corriger les incohérences de l’interface utilisateur dans le dernier système d’exploitation de bureau de Microsoft. Il a été fabriqué par un développeur nommé Mikerosoft6009. Le shell a été repensé à partir de zéro pour garder tout conformément au Fluent Design moderne.

Pour commencer, il a un mode sombre cohérent qui prend en charge les applications Win32, les fenêtres héritées comme le panneau de configuration, le gagnant, les anciennes boîtes de dialogue, etc. En fait, Rectify11 est rétro compatible avec des éléments d’interface utilisateur vieux d’une décennie, ce qui rend l’interface utilisateur entièrement cohérente et cohérente.

Comme vous pouvez le voir le menu Démarrer n’est pas centré et plaqué à gauche, comme dans les versions précédentes de Windows 10.
Le système de Widget est aussi désactivé par défaut.

Le bureau de Rectify11

En dehors de cela, Rectify11 a entièrement repensé la configuration de l’installation de Windows 11 avec des icônes mises à jour pour correspondre à l’esthétique moderne. L’équipe a également repensé l’anneau de chargement sur rectify11, en plus de nouveaux fonds d’écran sympas. Sans oublier, l’environnement de récupération, les boîtes de dialogue d’explorateur de fichiers, les propriétés du système, les boîtes d’action, tous ces éléments d’interface utilisateur ont été mis à jour avec de nouvelles icônes, polices et thèmes WinUI 3. Fondamentalement, Rectify11 consiste à améliorer les derniers ajouts auquel Microsoft n’a pas accordé beaucoup d’attention.

Panneau de configuration de Rectify11

Enfin, Rectify11 a également optimisé Windows 11 pour le rendre moins gourmand et plus axé sur les performances. C’est la raison pour laquelle il n’existe pas de télémétrie de fond, et l’exigence TPM a été supprimée. Donc, si vous êtes quelqu’un qui veut avoir une expérience cohérente de Windows 11, vous pouvez installer Rectify11 en suivant notre guide ci-dessous

Windows 11 VS Rectify11 : les différences

La principale différence entre Rectify11 et Windows 11 est la cohérence du mode sombre dans toute l’interface utilisateur, y compris les applications Win32. Sur le mode sombre Windows 11 (Dark mode), si vous ouvrez le panneau de configuration ou passez à la fenêtre Propriétés du système, vous constaterez qu’elles sont toujours en mode lumière. Alors que le mode noir est appliqué sur tous les éléments d’interface utilisateur sur rectify11, même si vous ouvrez des éléments d’interface utilisateur anciens comme la boîte de dialogue ODBC. Le mode sombre est vraiment cohérent ici, comme vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessous.

Le mode sombre (Dark Mode) de Rectify

En dehors de cela, Rectify11 a réorganisé l’environnement de récupération, y compris l’écran de configuration et d’options avancées. Alors que Windows 11 continue d’utiliser l’ancien processus de configuration Windows. Sans oublier, Rectify11 a également réorganisé les icônes, qui sont désormais conformes à la conception courante. Même dans un environnement WinRE, vous obtenez une interface utilisateur cohérente sur Rectify11.

Les options de récupération de Rectify11 (WinRE)

Ensuite, Rectify11 ne montre pas d’annonces, de suggestions, ni de vous demander d’installer OneDrive ou Microsoft Teams. Cette expérience redessinée de Windows 11 est absolument sans ballonnement et a complètement supprimé la télémétrie Windows en arrière-plan.
En conséquence, les performances sont bien meilleures sur ce système d’exploitation Windows 11 redessiné. Dans mon utilisation, cela ne prenait que 3% de CPU et 4 Go de RAM tout en étant inactif. Vous n’obtenez pas ce genre de performances sur Vanilla Windows 11.
L’utilisation mémoire est d’environ 10% de moins que la version officielle de Microsoft.

L'utilisation processeur et mémoire de Windows 11
L'utilisation processeur et mémoire de Rectify11

Côté espace disque, Rectify11 utilise environ deux fois moins d’espace disque (~12 Go) contre 26 Go pour la version Vanilla de Windows 11.

Comparatif de l'utilisation disque de Windows 11 et Rectify11

Enfin, du côté Windows Update, vous pouvez installer des correctifs de sécurité et de qualité sur Rectify11, mais les mises à jour cumulatives ne sont pas prises en charge. Dans ce département, Windows 11 est meilleur car les mises à jour sont directement gérées par Microsoft. Et si vous êtes quelqu’un qui veut une barre des tâches de type Windows 10 et un menu de démarrage, vous pouvez obtenir ces fonctionnalités sur rectify11 car il est livré avec Explorer Patcher intégré.

Comment installer Rectify11

Pour bénéficier de Rectify11, vous devez posséder une licence de Windows 11.
Pour vous en procurer une : 10 sites où acheter Windows 10, 11 pas cher (licence ou clé produit)

  • Téléchargez Rectify11 depuis ces liens :
  • Puis cliquez sur Download Now
  • Ensuite sélection l’emplacement de téléchargement (Google Drive ou Mediafire)
Télécharger Rectify11 depuis le site officiel
Installer Rectify11 - choisir la langue
Rectify11 - copie de fichiers

Liens

L’article Qu’est-ce que Rectify11 (Windows 11 Redisign) et comment l’installer est apparu en premier sur malekal.com.

Comment afficher ou masquer une icône dans la barre des tâches de Windows 11

13 juin 2022 à 12:54

Si vous vous demandez comment ajouter une icône à la barre des tâches de Windows 11, tout dépend de ce que vous voulez. Il existe plusieurs façons d’épingler un raccourci à la barre des tâches de Windows 11 et vous pouvez également inclure les éléments de la barre des tâches et les icônes de la barre des tâches que vous trouvez utiles.
Enfin peut-être que vous voulez savoir comment supprimer des icônes de la barre des tâches dans Windows 11 pour obtenir plus de place pour les raccourcis dont vous avez besoin tous les jours.

De toute façon, lisez ce tutoriel pour apprendre à afficher ou à masquer des icônes de la barre des tâches dans Windows 11.

Comment afficher ou masquer une icône dans la barre des tâches de Windows 11

Les icônes dans la barre des tâches de Windows 11 : comment ça marche

Lorsque vous démarrez Windows 11 pour la première fois, des icônes et éléments sont présents par défaut.
On trouve notamment :

Le clic droit sur ces icônes ne fonctionnent pas et vous ne pouvez pas retirer ces icônes directement de la barre de tâches.
Bien entendu, il reste possible d’ajouter de nouvelle icônes dans la barre des tâches. On parle alors d’épingler une application dans la barre de tâches.
Enfin elle continue d’afficher les applications actives pour basculer facilement de l’une à l’autre en cliquant dessus.

L’illustration ci-dessous montre ces deux types d’éléments très distincts mais à première vue identiques.

Les icônes dans la barre des tâches de Windows 11 : comment ça marche

Ce tutoriel vous explique à la fois comment masquer les éléments par défaut dans la barre de tâches mais aussi comment ajouter un raccourci d’une application dans la barre de tâches.

Comment afficher ou masquer une icône dans la barre des tâches de Windows 11

Comment ajouter/supprimer des icônes à droite de la barre des tâches

  • Faites un clic droit sur la barre des tâches puis Paramètres de la barre des tâches
Ouvrir les Paramètres de la barre des tâches de Windows 11
  • Activez ou désactiver les icônes systèmes à afficher ou à masquer dans la barre de tâches
Comment ajouter ou supprimer des icônes de la barre des tâches

Ainsi on peut facilement retirer les éléments par défaut de la barre de tâches de Windows 11 :

Afficher ou masquer une icône dans la barre des tâches de Windows 11
Afficher ou masquer une icône dans la barre des tâches de Windows 11

Comment épingler une icône dans la barres de tâches de Windows 11

Pour personnaliser la barre des tâches, vous pouvez ajouter ou supprimer les raccourcis de vos applications préférées.
Cela permet de les exécuter rapidement.
Pour cela, on épingle l’icône de l’application dans la barre des tâches.

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer de Windows 11 puis faites un clic droit sur les applications épinglées
  • Ensuite cliquez sur Epingler à la barres de tâches
Epingler une application à la barre des tâches de Windows 11
  • Sinon ouvrez toutes les applications
  • Puis faites un clic droit sur le raccourci > Plus > Epingler à la barre des tâches
Epingler une application à la barre des tâches de Windows 11
  • Automatiquement le raccourci de l’application s’affiche sous la forme d’une icône dans la barre des tâches
Ajouter une icône dans la barre des tâches de Windows

Pour retirer une icône d’une application de la barre des tâches :

  • Faites un clic droit sur l’icône puis Détacher de la barre des tâches
Détacher une icône de la barre des tâches de Windows 11
  • On peut aussi faire cela depuis l’ancien menu contextuel, en faisant un clic droit et en maintenant la touche MAJ enfoncée
  • Ensuite cliquez sur Supprimer
Supprimer une icône depuis la barre des tâches de Windows 11

Comment afficher ou cacher des icônes systèmes de l’angle la barre des tâches de Windows 11

Windows 11 vient aussi avec plusieurs icônes systèmes dans la zone de notification ou systray.
C’est à dire la zone complètement à la droite de la barre de tâches à gauche de l’horloge et date.
On peut aussi la nommer icônes de l’angle de la barre de tâches.
On y trouve notamment les icônes systèmes liés au réseau, son, statut de Windows Update et de l’insertion automatique.

Les icônes de l'angle de la barre des tâches de Windows 11

Pour afficher ou cacher des icônes de la barre de tâches de Windows 11 :

  • Faites un clic droit sur la barre des tâches puis Paramètres de la barre des tâches
Ouvrir les Paramètres de la barre des tâches de Windows 11
  • Déroulez icônes de l’angle de la barre des tâches :
    • Menu du stylet – Si vous exécutez Windows 11 sur un périphérique à écran tactile avec un stylet, vous pouvez utiliser cette icône pour accéder aux options et applications supplémentaires.
    • Clavier tactile – utile pour taper des appareils à écran tactile. Pour plus de détails, consultez notre guide sur l’activation du clavier tactile dans Windows 11
    • Pavé tactile visuel – active le pavé tactile virtuel, qui remplace la souris et peut aider les utilisateurs à exécuter Windows 11 sur une tablette
Afficher ou cacher des icônes systèmes de l'angle la barre des tâches de Windows 11

Liens

Comment afficher ou cacher des icônes des applications de l’angle la barre des tâches de Windows 11

Enfin les applications installées et actives peuvent aussi y ajouter leurs icônes.
Windows 11 masque automatiquement ces icônes grâce à la fonction de dépassement de la capacité de l’angle de la barre des tâches.

Par glisser/déposer

Vous pouvez alors afficher une icône par glisser/déposer :

  • Cliquez sur l’icône flèche vers le haut dans la zone de notification
  • Puis faites un clic gauche sur l’icône à afficher et laisser appuyer
Afficher ou cacher des icônes des applications de l'angle la barre des tâches de Windows 11  par glisser/déposer
  • Lâcher l’icône dans la zone de notification
Afficher ou cacher des icônes des applications de l'angle la barre des tâches de Windows 11  par glisser/déposer
  • L’icône devient alors visible en permanence dans la barre de tâches de Windows 11
Afficher ou cacher des icônes des applications de l'angle la barre des tâches de Windows 11  par glisser/déposer

Depuis les paramètres de la barre des tâches

  • Faites un clic droit sur la barre des tâches puis Paramètres de la barre des tâches
Ouvrir les Paramètres de la barre des tâches de Windows 11
  • Puis vous pouvez choisir les icônes qui s’affichent dans la zone de notification de Windows 11 (systray). Pour cela déroulez l’option Dépassement de capacité de l’angle de la barre des tâches
  • Enfin activez ou désactiver les icônes à afficher ou à masquer de la zone de notification
Comment ajouter ou supprimer des icônes de la barre des tâches

Liens

L’article Comment afficher ou masquer une icône dans la barre des tâches de Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment exécuter Windows Update en ligne de commandes (CMD) avec wuauclt ou usoclient

13 juin 2022 à 12:54

Dans Microsoft Windows 10 et Windows 11, Windows Update continue à fonctionner en arrière-plan et installe de nouvelles mises à jour automatiquement.
Windows Update vérifie les nouvelles mises à jour toutes les 22 heures.

Vous pouvez également exécuter manuellement Windows Update en ligne de commandes CMD pour ouvrir, rechercher de nouvelles mises à jour à tout moment.
Pour cela, il existe des commandes telles que wuauclt ou usoclient.

Dans ce tutoriel je vous montre comment exécuter Windows Update à partir de la ligne de commande CMD.

Comment exécuter Windows Update en ligne de commandes (CMD) avec wuauclt ou usoclient

Comment lancer Windows Update en ligne de commandes (CMD)

Voici comment lancer Windows Update en ligne de commandes :

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis copiez/collez la commande suivante :
control update

Une autre alternative pour aller sur Windows Update en CMD est d’utiliser la commande ms-settings :

ms-settings:windowsupdate

Comment exécuter Windows Update en ligne de commandes (CMD) avec wuauclt

wuauctl est le client Windows Update historique de Windows encore présent dans Windows 10 et Windows 11.
Toutefois, il est surplanté par usoclient et PowerShell.

Les options de la commande wuauctl

OPTIONSDESCRIPTION
/detectNowDétecter et télécharger des mises à jour disponibles (variera selon les paramètres système)
/reportNowDites au client de rapporter son statut au serveur WSUS
/runhandlercomserver
/runstoreascomserver
/showsettingsdialogAfficher la boîte de dialogue Paramètres Windows Update
/showindowsupdateAffiche la boîte de dialogue Mise à jour Windows ou la page Web (en fonction de la version Windows)
/resetauthorizationLorsqu’un chèque de mise à jour survient, un cookie est stocké qui empêche une nouvelle mise à jour ou chèque pendant 1 heure. Donc, vous devriez utiliser ceci pour supprimer ce cookie
/reseteulasRéinitialise l’acceptation de l’EULA
/showuAffiche la boîte de dialogue de mise à jour Windows sur Windows Vista et ci-dessus. Ouvre la mise à jour Windows sur XP
/selfupdatemanagedChercher les mises à jour Windows à l’aide de WSUS
/selfupdateunmanagedDéclenche une analyse Windows Update à l’aide du site Web de Windows Update
/showoptionsOuvrez la fenêtre Paramètres de la mise à jour Windows
/showfeaturedoptIndialogAfficher la boîte de dialogue Opt-in pour les mises à jour de la vedette
/demouiAfficher les icônes pour Windows Update
/showfeaturedupdatesOuvrir Windows Update et affiche les mises à jour en attente
/showwuautoscan
/updatenowInstaller les mises à jour maintenant
Les options de la commande wuauclt

Comment rechercher et installer des mises à jour en CMD avec wuauclt

La recherche de mise à jour Windows Update peut également être exécuté en CMD afin d’obtenir les dernières mises à jour.
La seule limitation exécutant la mise à jour Windows via l’invite de commande est qu’il n’affiche aucune barre de progression.

Ouvrir invite de commandes en administrateur
  • Puis utilisez la commande wuauctl suivante :
wuauclt /detectnow /updatenow

Comment exécuter Windows Update en ligne de commandes (CMD) avec usoclient

Les options de la commande usoclient

La commande précédente fonctionne sur toutes les versions de Windows, y compris Windows 7 et Windows Server 2008 R2.
Mais si vous utilisez Windows 10, Windows 11 ou Windows Server 2016, vous pouvez utiliser la commande usoclient (Update Session Orchestrator) qui a plus d’options que Wuauclt. Vous pouvez exécuter Usoclient avec les commutateurs suivants:

OPTIONSDESCRIPTION
startscanVérifier les mises à jour
startdownloadDémarrer le téléchargement des mises à jour
startinstallInstaller les mises à jour téléchargées
refreshsettingsRafraîchir les paramètres pour voir si des modifications ont été apportées
resumeupdateReprendre l’installation des mises à jour lorsque la machine est démarrée
scaninstallwaitIl s’agit d’une analyse et de téléchargement combinés, mais pas (malgré le nom de la commande). Certains rapports montrent qu’il attend environ trois minutes avant qu’une commande supplémentaire puisse être utilisée
startInteractivescanCommencer la recherche de mise à jour. Equivalent à StartScan
restartdeviceRedémarre l’ordinateur pour terminer l’installation des mises à jour – Cependant, cette commande a peut-être été désactivée dans les versions les plus récentes (1803 et ultérieures) de Windows.
Les options de la commande usoclient

Comment rechercher et installer des mises à jour en CMD avec usoclient

Voici les principales utilisations d’usoclient en ligne de commandes :

Pour faire une recherche de mise à jour :

usoclient StartScan

Puis pour lancer le téléchargement :

usoclient startdownload

Enfin pour installer les mises à jour :

usoclient startinstall

L’article Comment exécuter Windows Update en ligne de commandes (CMD) avec wuauclt ou usoclient est apparu en premier sur malekal.com.

NetLimiter : Afficher les connexions, débit et utilisation du réseau de Windows

14 juin 2022 à 08:47

NetLimiter est un logiciel connu pour limiter la bande passante et débit des applications.
L’application est aussi capable de lister les connexions réseaux établies de chaque application.
Cela comprend les hôtes distantes avec les ports et leurs emplacements géographiques.
De plus, vous pouvez visualiser à tout moment la quantité de données envoyées (upload) ou téléchargées et reçues (download).
Pour visualiser votre consommation internet et réseau, vous pouvez aussi afficher cela sous la forme de graphique.

Enfin, NetLimiter enregistre toutes les connexions de chaque application dans un historique de connexion.
Ainsi, vous pouvez sans problème retracer toutes les connexions réseaux, internet et LAN effectuées et passées par les applications Windows.

Dans ce tutoriel, je vous explique comment afficher les connexions, débit et utilisation du réseau de Windows.

NetLimiter : Afficher les connexions, débit et utilisation du réseau de Windows

Comment installer NetLimiter sur votre PC

  • Téléchargez le setup et installeur depuis ce lien :
  • L’installation de NetLimiter ne pose pas de problème.
  • Comme d’habitude, il faut accepter les termes et cliquez sur le bouton Install
Comment installer NetLimiter
  • Puis laissez la copie des fichiers se faire
Comment installer NetLimiter
  • Une fois terminé, cliquez sur Run en vert
Comment installer NetLimiter
  • NetLimiter est maintenant installé sur votre PC. Vous pouvez l’exécuter depuis l’icône sur le bureau ou depuis le menu démarrer de Windows
Icône pour exécuter NetLimiter

Comment afficher les connexions établies par une application dans Windows

NetLimiter offre différents menus qui permettent de suivre l’activité réseau de votre appareil.
L’onglet Activité affiche le débit entrant et sortant de chaque processus.
A chaque fois, l’activité réseau entrante et sortante sont séparée.

Les activités réseaux dans NetLimiter

Tout d’abord vous pouvez filtrer la liste avec les applications en ligne, hors ligne ou cachées.

Les filtres d'activité réseau de NetLimiter

De plus, un bouton Vue filtrée est disponible en bas à droite avec des dizaines de filtres.

La vue filtrée dans NetLimiter

Afficher les connexions établies et en cours par une application

En déroulant, vous obtenez la liste les adresses IP distantes contactés avec le port réseau.

Afficher l'activité réseau d'une application ou de Windows avec NetLimiter
  • En cliquant avec le bouton droit de la souris puis Informations, vous affichez des détails sur la connexion avoir l’adresse IP locale, distante, port réseau local, distant et nom distant.
  • Comme vous pouvez le constater, il est aussi possible d’ajouter des règles de pare-feu, limiteur, priorité ou quota.
Afficher le détails de la connexion (adresse IP locale, distante, port réseau local, distant et nom distant)
  • Cliquez sur Télécharger la base de données de localisation.
Télécharger la base de données de localisation de NetLimiter
  • Puis lancez le téléchargement
Télécharger la base de données de localisation de NetLimiter
  • Dorénavant, NetLimiter affiche le pays et la ville de l’adresse IP distante.
Afficher emplacement géographique d'un hôte et adresse IP (Pays et Ville)

Afficher les données reçues et envoyées par les applications

Cliquez sur les colonnes pour paramétrer l’affichage des colonnes.
Vous pouvez ajouter des colonnes Total reçu et Total émis pour afficher le total des données envoyés et reçues.

Afficher les données reçues et envoyées par les applications dans NetLimiter

Les nouvelles colonnes s’affichent dans le tableau des activités réseaux des applications de Windows.

Afficher les données reçues et envoyées par les applications dans NetLimiter

Comment afficher l’historique des connexions réseaux de NetLimiter

NetLimiter enregistre toutes les activités réseaux et vous permet d’afficher à tout moment les connexions réseaux antérieures.
Pour cela, faites :

  • Faites un clic droit sur le processus puis Historique des connexions.
  • La liste des connexions réseaux avec les adresses IP, port local et distant ainsi que les données entrantes et sortants et l’horodatage s’affichent.
Comment afficher l'historique des connexions réseaux de NetLimiter
  • Pour exporter en CSV, cliquez sur l’icône en haut à droite
  • Puis définissez le chemin du fichier CSV
  • Cliquez sur Exporter
Comment afficher l'historique des connexions réseaux de NetLimiter

Comment afficher l’utilisation et débit du réseau de Windows dans NetLimiter

Vous pouvez obtenir des informations détaillées sous forme de graphique sur l’utilisation du réseau.
Cela affiche un graphique avec les débits téléchargés et envoyés.

Pour cela : Cliquez sur le menu Fenêtre > Graphiques du trafic

Comment afficher l'utilisation et débit du réseau de Windows dans NetLimiter
Ces mêmes graphiques sont disponibles sur le gestionnaire de tâches de Windows 10 ou dans Le moniteur de ressources de Windows.
De manière plus générale, pour suivre l’activité réseau sur Windows, reportez-vous à ce tutoriel : 

Mais NetLimiter offre d’autres méthodes de mesures de l’activité globale du réseau. Celles-ci sont disponibles depuis le menu Fenêtre> Statistiques du trafic
On retrouve alors des statistiques par application et sur le temps (24H, aujourd’hui, 1 mois, 1 an etc).
Mais aussi par zone (zone internet, zone local, etc).

Comment afficher l'utilisation et débit du réseau de Windows dans NetLimiter

On retrouve ces mêmes statistiques par processus :

  • Sélectionnez le processus 1
  • Puis à droite, cliquez sur Statistiques du trafic (ou par le clic droit) 2
  • Puis les statistiques de l’activité réseau du processus s’affiche 3
Comment afficher l'utilisation et débit du réseau de Windows dans NetLimiter

Par exemple ci-dessous les statistiques réseau avec le volume de données téléchargés et envoyés sur le LAN.
Le détails par application la plus consommatrice est donné.

Comment afficher l'utilisation et débit du réseau de Windows dans NetLimiter

Les mêmes statistiques sur internet.

Comment afficher l'utilisation et débit du réseau de Windows dans NetLimiter

L’article NetLimiter : Afficher les connexions, débit et utilisation du réseau de Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Comment utiliser Robocopy : 12 exemples pour copier des fichiers

14 juin 2022 à 14:11

La copie des fichiers est une tâche fréquemment utilisée pour tout administrateur système. Il existe plusieurs façons de copier des fichiers d’un emplacement à un autre.

Vous pouvez utiliser GUI pour faire glisser et déposer des fichiers, utiliser la commande PowerShell Copy et également utiliser l’outil de ligne de commande RoboCopy (Robust File Copy) pour effectuer le processus de copie.

Si vous souhaitez copier beaucoup de fichiers plus rapidement, vous devez utiliser Robocopy pour migrer les fichiers extrêmement rapidement. Il s’agit d’un outil très puissant qui imprime également un rapport détaillé de l’opération de copie. Avec Robocopy, vous pouvez copier un seul fichier, éliminer toutes les autorisations, refléter un lecteur entier et également supprimer quoi que ce soit dans la destination qui ne correspond pas à la source.
On trouve aussi les fonctionnalités suivantes :

  • Capacités de reprise
  • Copiez les autorisations, les propriétaires et les métadonnées NTFS
  • Copier les fichiers à l’aide du mode “Sauvegarde” pour les fichiers normalement inaccessibles
  • Retraite automatique
  • Synchroniser deux fichiers
  • Copier des chemins de fichier supérieurs à la limite de fichiers de 256 caractères

Dans ce tutoriel, je vous montre comment copier des fichiers d’un emplacement à un autre avec Robocopy sur Windows avec de multiples exemples. De quoi apprendre à utiliser cette commande copie de Windows très utile.

Comment utiliser Robocopy : 11 exemples pour copier des fichiers

La syntaxe Robocopy

La syntaxe de Robocopy est la suite :

robocopy C:\Source C:\Destination [OPTIONS]

Options de source :

  • /S – Copier les sous-dossiers
  • /E – Copier les sous-dossiers, y compris les dossiers vides (utile pour recréer une structure de dossiers)
  • /CopyAll – Copiez toutes les informations de fichier, telles que les attributs et les horodatages
  • /Maxage & / Minage – Utilisez-les pour filtrer le fichier âges, soit des maximums ou des minimums

Options de destination :

  • /A+ & /a– – ajouter ou supprimer les attributs de fichiers aux fichiers donnés
  • /CREATE – Créer une arborescence de répertoire et des fichiers de longueur zéro uniquement
  • Copier les options
  • /Z – Utilisez le mode redémarrage au cas où les transferts de fichiers sont interrompus
  • /B – Utilisez le mode de sauvegarde, qui utilise les privilèges SeBackupprivilege et SesestorePrivilege pour sauvegarder les fichiers qui nécessitent normalement les droits administratifs

Options par défaut :

Il est important de noter que lors de l’exécution de commandes de Robocopy, il existe un ensemble d’options par défaut utilisées.

*.* /DCOPY:DA /COPY:DAT /R:10000000 /W:30

Ceux-ci se traduisent par l’ensemble de commandes suivant:

  • *. * – Copiez tous les fichiers sans filtre
  • /dcopy: DA – Options de copie de répertoire par défaut. Données et attributs (mais pas horodato).
  • /Copy: DAT – Options de copie de fichiers par défaut. Données, attributs et horodatages.
  • /R:10000000 – Nombre de fois pour réessayer la défaillance, la valeur par défaut est de 1 million.
  • /W:30 – Le temps d’attente entre les tentatives de réessayer, la valeur par défaut est de 30 secondes.

Comment utiliser Robocopy : 12 exemples pour copier des fichiers

Comment copier tous les fichiers d’un répertoire source vers une destination

Pour y parvenir, utilisez la commande sans aucune option.
Cela va copier l’intégralité des fichiers SANS les sous-répertoires.
Par exemple pour copier tous les fichiers de C:\Source vers C:\Destination

robocopy C:\Source C:\Destination
Comment copier tous les fichiers d'un répertoire source vers une destination avec Robocopy

Comment copier que les nouveaux fichiers

Maintenant que nous avons copié ces trois fichiers initiaux, supposons qu’un nouveau fichier vient d’être déposé dans ce dossier, et nous voulons seulement transférer le nouveau et non les trois autres qui ont déjà été copiés. Heureusement, il y a un simple interrupteur pour ce qui est /xo et qui se traduit par, exclure plus vieux.

robocopy C:\Source C:\Destination /XO

Dans cet exemple, cela ne copie qu’un seul fichier.

Comment copier que les nouveaux fichiers avec Robocopy

Mais si vous désirez inclure tous les sous-dossiers, utilisez les options /E et /S :

robocopy C:\Source C:\Destination /E /S

Comment exclure tout sauf sauf un type de fichiers

Pour exclure des fichiers, spécifiez l’extension.
Par exemple pour exclure tous les fichiers avec un type de fichiers spécifiques :

robocopy C:\Source C:\Destination *.txt /XO
Comment exclure tout sauf sauf un type de fichiers avec Robocopy

Ainsi en suivant cet exemple, si vous ne voulez tout exclure sauf les fichiers Excel :

robocopy C:\Source C:\Destination *.xls /XO

Enfin vous pouvez spécifier plusieurs types de fichiers :

robocopy C:\Source C:\Destination *.xls *.txt /XO

Comment exclure dossier avec Robocopy

Spécifiez le dossier à exclure à la fin de la commande.
Par exemple pour exclure le sous-dossier C:\source\dossier\a\exclucre :

robocopy C:\Source C:\Destination /E /S "C:\source\dossier\a\exclure"

Vous pouvez spécifier plusieurs répertoire l’un à la suite de l’autre :

robocopy C:\Source C:\Destination /E /S "C:\source\dossierexclure1" "C:\source\dossierexlure2"

Enfin il est possible d’utiliser le caractère joker :

robocopy C:\Source C:\Destination /E /S "C:\source\dossierexclure*"

Comment exclure des fichiers par leurs attributs

Puis utilisez ces deux options pour jouer sur les attributs de fichiers :

  • /IA:[RASHCNETO] – Inclure uniquement les fichiers où l’un des attributs donnés est défini
  • /XA:[RASHCNETO] – Exclure les fichiers où l’un des attributs donnés est défini

Par exemple pour exclure de la copie tous les fichiers avec l’attributs cachés (H pour Hidden) et S pour système :

robocopy C:\Source C:\Destination /S /XA:SH

Comment déplacer des fichiers avec Robocopy

Utilisez l’option /MOV pour indiquer que vous souhaitez déplacer des fichiers au lieu de les copier.

robocopy /MOV C:\Source C:\destination

Comment copier un seul fichier

Pour copier un seul fichier avec Robocopy, il faut simplement spécifier le nom.
Par exemple pour ne copier que le fichier Fichier-zip-corrompus.zip :

robocopy /MIR C:\Source C:\Destination Fichier-zip-corrompus.zip
Comment copier un seul fichier avec Robocopy

Là aussi, il est possible de spécifier plusieurs fichiers.

Synchroniser un dossier

Vous pouvez créer une copie exacte du dossier source dans le dossier de destination spécifié à l’aide de l’option /MIR.

robocopy /MIR C:\Source C:\Destination

Copier les fichiers avec une taille spécifique

Robocopy vous permet de spécifier la taille des fichiers que vous souhaitez copier.

Par exemple, pour copier tous les fichiers inférieurs à 2k, exécutez la commande suivante :

robocopy C:\Source C:\Destination /S /MAX:2000

Pour copier tous les fichiers supérieurs à 1k, exécutez la commande suivante :

robocopy C:\Source C:\Destination /S /MIN:1000

Copier le fichier avec des drapeaux spécifiques

Tous les fichiers et dossiers ont des drapeaux différents qui peuvent être utilisés à des fins différentes telles que le propriétaire de liste, les informations d’audit, les horodatages.

Une brève explication des différents drapeaux est indiquée ci-dessous :

  • R : Utilisé pour les attributs
  • T : Utilisé pour les horodatages
  • D : utilisé pour copier les propriétés des données
  • S : Utilisé pour la liste de contrôle d’accès NTFS
  • O : Utilisé pour les informations du propriétaire
  • U : Utilisé pour auditer des informations

Vous pouvez copier des attributs spécifiques avec la commande Robocopy en spécifiant l’option /copy.

Par exemple, pour copier les attributs d’informations du propriétaire, exécutez la commande suivante :

robocopy C:\Source C:\Destination /copy:O

Si vous souhaitez copier des fichiers avec tous les attributs, exécutez la commande suivante :

robocopy C:\Source C:\Destination /copyall

Comment copier des fichiers par le réseau rapidement avec robocopy

Voici un exemple d’utilisation de robocopy pour copier des fichiers par un partage réseau en bénéficiant de la vitesse de la copie.

robocopy \\Serveur\chemin/dossier C:\destination\mondossier /E /Z /ZB /R:5 /W:5 /TBD /NP /V /MT:16
  • /S – Copier les sous-répertoires, mais pas les vides
  • /E – Copier les sous-répertoires, y compris ceux vides
  • /Z – Copier les fichiers en mode redémarrage
  • /ZB – utilise le mode redémarrage. Si l’accès est refusé, utilisez le mode de sauvegarde
  • /R:5 – Réessayer 5 fois (vous pouvez spécifier un nombre différent, la valeur par défaut est de 1 million)
  • /W:5 – Attendez 5 secondes avant de réessayer (vous pouvez spécifier un nombre différent, la valeur par défaut est de 30 secondes)
  • /TBD – Attendez que les noms de partage soient définis (RETRY ERROR 67)
  • /NP – pas de progrès – n’affichez pas le pourcentage copié
  • /V – Produire une sortie verbale, affichant des fichiers sautés
  • /MT:16 – Faites des copies multithread avec n threads (par défaut est 8)

Comment faire des sauvegardes avec Robocopy

Suivez ce tutoriel pour effectuer des sauvegardes avec Robocopy :

L’article Comment utiliser Robocopy : 12 exemples pour copier des fichiers est apparu en premier sur malekal.com.

Robocopy : Sauvegarde de Windows

20 décembre 2016 à 17:09

Robocopy (Robust File Copy) est un utilitaire Windows en natif de qui permet de créer un miroir d’une arborescence.
Robocopy s’avère donc particulièrement pratique si vous souhaitez recopier une arborescence complète d’un ordinateur à un autre ou vers un NAS.

Robocopy fonctionne en invite de commandes de Windows. Vous pouvez donc créer un script .cmd afin de lancer ce dernier par une tâche planifiée par exemple.

Voici une présentation de cet outil Robocopy et comment l’utiliser pour faire des sauvegardes de Windows.

Robocopy : Sauvegarde de Windows

Introduction à Robocopy

Rocobopy permet de créer un miroir d’une arborescence.
Si vous désirez par exemple, recopier un dossier complet d’un ordinateur à un autre ou vers une unité de sauvegarde, puis de ne copier que les modifications par la suite.
Robocopy est fait pour cela.
En clair, il s’agit plus ou moins d’un équivalent de rsync de Linux puisque Rocobopy permet de synchroniser des dossiers.

Le tutoriel “Déplacer données utilisateurs” en parle d’ailleurs.

Comme toute commandes en ligne de commandes, Robocopy accepte divers paramètres pour activer certains fonctionnalités.
Voici la syntaxe de Robocopy :

-------------------------------------------------------------------------------
ROBOCOPY :: Copie de fichiers robuste pour Windows
-------------------------------------------------------------------------------

Syntaxe :: ROBOCOPY source destination [fichier [fichier]...] [options]

source :: répertoire source (lecteur:\chemin ou \\serveur\partage\chemin).
destination :: rép. de destination (lecteur:\chemin ou \\serveur\partage\chemin).
fichier :: fichier(s) à copier (noms/caractères génériques : valeur par défaut "*.*").

Plus d’informations sur son utilisation :

Robocopy : Sauvegarde de Windows

Sauvegarder le dossier utilisateur Windows avec Robocopy

Voici un exemple d’utilisation de la commande Robocopy pour sauvegarde le dossier utilisateur de Windows :

Robocopy "C:\Users\Mak" "F:\Sauvegarde" /MIR /FFT /XA:SH /XD AppData /XJD /R:5 /W:15 /MT:32 /V /NP /Z /LOG:Backup.log
  • /MIR – (équivalent à /E /PURGE) signifie “miroir” et est l’option la plus importante. Il considère votre dossier source comme le “maître”, ce qui fait copier / refléter les modifications de la source (nouveaux fichiers, suppressions, etc.), ce qui est un paramètre utile pour une sauvegarde.
  • /XA:SH – Exclure de la copie les fichiers cachés et systèmes
  • /XD AppData – Exclure de la copie le sous-dossier AppData
  • /XJD – Exclure de la copie toutes les jonctions
  • /R:5 – Spécifie le nombre d’essai maximal de la copie quand elle échoue
  • /W:15 – Spécifie le délai entre chaque essai
  • /MT:32 – Le commutateur multithread est: / mt [: n], où n est un nombre de 1 à 128 et indique le nombre de threads à utiliser
  • /Z – Copier les fichiers en “mode redémarrer”, donc les fichiers partiellement copiés peuvent être poursuivis après une interruption
  • /V – Mode bavard (verbose)
  • /NP – Supprimer la sortie de débogage, vous pouvez en outre ajouter /NS, /NC, /NFL pour réduire davantage la quantité de sortie
  • /LOG:Backup.log – Créer le journal Backup.log

Exemple de script de sauvegarde Robocopy

Voici un exemple de script que vous pouvez utiliser en modifiant les variables.

@ECHO OFF

SETLOCAL

SET _source=C:\Source
:: Spécifier la source de la copie

SET _dest=C:\Destination
:: Spécifier la destination de la copie

SET _options=/MIR /FFT /XA:SH /XD AppData /XJD /R:5 /W:15 /MT:32 /V /NP /Z
:: Les options de la copie de Robocopy

SET _log=/LOG:C:\temp\exemple.log
:: L'emplacement du journal

ROBOCOPY %_source% %_dest% %_options% %_log%
:: Démarrer ROBOCOPY

attrib -s -h %_dest%
:: Supprime les attributs cachés et systèmes de la destination
  • Copier/Collez le contenu dans le bloc-notes de Windows
  • Puis enregistrer le fichier sous le nom Robocopy-script.cmd dans l’emplacement de votre choix
  • Double-cliquez dessus pour jouer le script et vérifiez le journal ainsi que le dossier de destination
  • Si cela fonctionne, vous pouvez créer une tâche planifiée pour jouer le script au moment souhaité : Comment créer une tâche planifiée sur Windows

Ce script est issu de cette page : https://it.engineering.oregonstate.edu/guide-using-robocopy

Créer un job de sauvegarde

Robocopy permet d’enregistrer un fichier JOB contenant les informations de copies.
Cela peut être utile pour rejouer une copie et donc une sauvegarde quotidienne.

La syntaxe est alors pour enregistrer le fichier JOB :

robocopy D:\test\source D:\test\dest *.mp3 *.xml /SAVE:myjob

Pour rejouer le travail Robocopy :

robocopy /JOB:myjob

Vous pouvez mettre le chemin complet du fichier JOB.
Il s’agit d’un fichier .RCJ

Créer un job rocoby

L’article Robocopy : Sauvegarde de Windows est apparu en premier sur malekal.com.

Activer un point d’accès mobile sur un téléphone Android

15 juin 2022 à 08:15

Les smartphones Android vous donnent la possibilité d’agir comme point d’accès sans fil afin de partager la connexion mobile à travers du Wi-Fi.
Lorsque vous êtes dans un emplacement sans connexion internet mais avec une connexion mobile de type 4G ou 5G, vous pouvez utiliser votre téléphone comme point d’accès Wi-Fi.
Une fois activé, connectez votre PC en Wi-Fi à votre téléphone pour bénéficier de la connexion internet par le téléphone.
Ainsi, votre téléphone partage la connexion internet à votre appareil.

Dans ce tutoriel, je vous montre comment activer un point d’accès mobile sur un téléphone Android pour partager sa connexion internet via Wi-Fi

Activer un point d'accès mobile sur un téléphone Android

Comment activer un point d’accès mobile sur un téléphone Android

Depuis la barre d’icones

Voici la façon la plus rapide pour activer le point d’accès mobile par les icônes d’accès rapides.

  • Positionnez votre doigt en haut de l’écran et faites le glisser vers le bas afin d’ouvrir la barre d’icônes Android
Comment activer un point d'accès mobile sur un téléphone Android depuis la barre d'icones
  • Répétez l’opération pour ouvrir plus d’icônes
  • En bas à droite, appuyez sur Pt. accès mobile pour passer ce dernier en bleu afin de l’activer
Comment activer un point d'accès mobile sur un téléphone Android depuis la barre d'icones

Depuis les paramètres

L’autre façon est de passer par les paramètres de connexions.
Voici comment faire :

  • Ouvrez les paramètres Android
Ouvrir les paramètres Android
  • Puis Connexions
Ouvrir les paramètres de connexions sur Android
  • Ensuite accédez à Point d’accès mobile et modem dans la partie du milieu
Comment activer un point d'accès mobile sur un téléphone Android depuis les paramètres
  • Enfin activez Point d’accès mobile pour passer la pastille en bleu
Comment activer un point d'accès mobile sur un téléphone Android depuis les paramètres

Comment configurer le point d’accès mobile de son téléphone Android

  • Cliquez sur Point d’accès mobile
  • Récupérez les informations du nom réseau (SSID) et de mot de passe Wi-Fi. Par défaut le nom du réseau Wi-Fi est AndroidAP
  • Cliquez sur Configurer
Comment configurer le point d'accès mobile de son téléphone Android
  • Modifiez le SSID et la clé Wi-Fi si nécessaire
Modifiez le nom du réseau (SSID) et le mot de passe (clé Wi-Fi)
  • Puis cliquez sur Paramètres avancés, dans ce menu vous pouvez :
    • Définir une limite de données mobiles pour éviter de dépasser votre forfait data
    • Le type d’adresse MAC qui est par défaut aléatoire. A moins de savoir ce que vous faites, vous n’avez normalement pas besoin de modifier ce paramètre
    • Le délai pour désactiver le point d’accès mobile lorsque qu’aucun appareil n’est connecté
Configuration et Paramètres avancés du point d'accès mobile Android

Pour définir une limite des données mobiles, il suffit de saisir la taille du forfait Data en Mo.

Définir une limite des données mobiles sur le point d'accès mobile

Notez qu’il est possible de passer votre appareil en Windows en connexion limitée pour limiter l’utilisation des données :

Une fois la configuration effectuée, cliquez sur Enregistrer

Enregistrer les paramètres d'accès mobile

Vérifiez les appareils connectés au Wi-Fi Android

Une fois le point d’accès mobile activé, le réseau Wi-Fi apparaît dans la liste, ici AndroidAP.
Vous pouvez connecter votre appareil au Wi-Fi de votre téléphone Android :

Depuis le téléphone, il est possible de lister les appareils connectés au réseau W-Fi, cliquez sur Appareils connectés

Vérifiez les appareils connectés au Wi-Fi Android (point d'accès mobile)
  • Les informations réseaux de l’appareil, tel que l’adresse IP, l’adresse Mac, l’état de la connexon et date de connexion s’affichent
Vérifiez les appareils connectés au Wi-Fi Android (point d'accès mobile)

L’article Activer un point d’accès mobile sur un téléphone Android est apparu en premier sur malekal.com.

Activer/Désactiver une connexion limitée sur Windows 11

15 juin 2022 à 08:15

Le système d’exploitation Windows 11 peut consommer beaucoup de données réseau et internet. Par exemple pour télécharger les mises à jour Windows Update, vos applications peuvent aussi se mettre à jour.

Si vous avez un forfait Internet limité, dépenser des données pour des mises à jour inutiles peut vous coûter très cher. C’est aussi le cas si vous partagez votre connexion internet par votre téléphone mobile qui fait office de point d’accès mobile.

Pour résoudre cela, Windows 11 propose une fonctionnalité de connexion limitée.
Celle-ci permet d’éviter de consommer trop de données en bloquant les mises à jour Windows Update.
Cela peut s’appliquer sur une connexion Wi-Fi, Ethernet ou autres.

De plus, il est aussi possible de définir une limite de consommation des données.
Windows 11 vous prévient alors quand vous avez atteint cette limite.
Cela vous évite donc de dépasser la quota défini par votre fournisseur d’accès internet.

Dans ce tutoriel, je vous montre comment activer/désactiver une connexion limitée sur Windows 11.
Je vous explique aussi comment définir une limite des données de contrôle la consommation des données sur ce réseau.

Activer/Désactiver une connexion limitée sur Windows 11

Activer/Désactiver une connexion limitée sur Windows 11

Configurer la connexion limitée sur Windows 11

  • Tout d’abord, connectez vous au réseau avec un forfait de données
  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier
    + I. Sinon d’autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • A gauche, cliquez sur Réseau et Internet
  • Puis en haut cliques sur Propriétés
Ouvrir les propriétés de la connexion réseau
  • Puis dans Connexion limitée, cliquez sur Activé
Activer la connexion limitée sur Windows 11

Pour désactiver la connexion limitée, il suffit de cliquer à nouveau sur le bouton pour le passer en gris.

Bravo ! vous avez réussi à activer la connexion limitée sur Windows 11.

Définir une limite de consommation des données

  • Cliquez sur Définir une limite des données de contrôle la consommation des données sur ce réseau
Définir une limite de consommation des données sur Windows 11
  • Puis configurez le type de limite, c’est à dire lorsque la limite de consommation des données se réinitialise : tous les mois, une fois, illimitée
  • Puis dans Date de réinitialisation mensuelle, le jour du mois
  • Enfin définissez la limité de données, par exemple 10 Go
Définir une limite de consommation des données sur Windows 11
  • La limite de données est alors définie, en haut Windows 11 vous affiche le pourcentage d’utilisation
  • En dessous les applications qui consomment le plus de données
Définir une limite de consommation des données sur Windows 11

Si vous dépassez la limite de données, une notification vous en informe : vous arrivez à votre limite de données Wi-Fi

Notifications Windows :  vous arrivez à votre limite de données Wi-Fi

L’article Activer/Désactiver une connexion limitée sur Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Partager la connexion internet de son téléphone Android avec son PC

6 mars 2020 à 09:20

Voici un tutoriel qui explique comment partager sa connexion internet entre son smartphone Android et un PC.
Depuis un téléphone Android, vous pouvez permettre à votre ordinateur de se connecter à internet.
L’ordinateur bénéficiera alors de la connexion 3G ou 4G votre smartphone.
Cela est assez pratique dans un lieu public où vous n’avez pas de connexion internet disponible (Wi-Fi public, etc) comme un train par exemple.

Voici comment comment connecter mon pc a internet via mon téléphone.

Partager la connexion internet de son téléphone Android avec son PC

Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android

Le partage de connexion avec un Smartphone Android peut se faire de deux manière.

  • avec un câble USB. Vous branchez votre téléphone sur votre PC puis vous partagez la connexion internet.
  • Par Wifi. Votre Smartphone devient point d’accès Wifi. Il ne reste plus qu’à connecter votre PC dessus pour utiliser internet par ce dernier.
  • Avec le Bluetooth. Vous appareillez votre Smartphone Android sur le PC puis activez le point d’accès mobile Bluetooth.

par câble USB

Branchez votre téléphone à votre ordinateur à partir de votre câble USB.

  • Ensuite sur le smartphone, ouvrez les paramètres.
  • puis connexion
  • Enfin ouvrez Point d’accès mobile et modem
Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android avec un câble USB
  • Enfin sur la page des points d’accès mobile et modem, activez modem USB.
Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android avec un câble USB

Dans le cas d’un téléphone Samsung, une carte Ethernet Samsung Mobile USB Remote NDIS Network Device est montée sur l’ordinateur.
La configuration IP est attribuée automatiquement, de sorte, que le téléphone partage la connexion internet.

Partager la connexion internet entre un PC et un Smartphone Android avec un câble USB

A partir de là, vous pouvez surfer depuis le PC à travers le partage de connexion de votre Smartphone.
Vous surfez alors sur le PC avec la connexion 3G ou 4G de votre Android.

Bravo ! vous avez réussi à connecter votre pc a internet via mon téléphone.

par Wi-Fi

Il est aussi possible, de partager la connexion internet d’un téléphone Android par Wi-Fi.
Cela est pratique lorsque vous n’avez pas votre câble USB sous la main.
Le téléphone agit comme un émetteur Wifi sur lequel vous pouvez vous connecter.
Un mot de passe sécurisé est alors créé que l’on utilise ensuite sur le PC pour connecter en Wifi.

  • Depuis le smartphone, ouvrez les paramètres.
  • puis Modem et point d’accès mobile dans la partie connexion réseau.
  • Cette fois-ci, choisissez Point d’accès mobile
Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Pour configurer le point d’accès mobile, cliquez sur les 3 petits points en haut à droite puis configurer le point d’accès mobile.
Donnez un nom au réseau WIFI (SSID) et saisissez un mot de passe qui empêchera n’importe qui d’utiliser votre téléphone comme accès internet.
Laissez la sécurité sur WPA2-PSK

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Il suffit ensuite d’activer le point d’accès mobile, en passant la languette en haut sur le vert.

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Le réseau Wifi devrait alors visible dans les réseaux Wifi à portée.
Connectez-vous dessus et saisissez le mot de passe mis précédemment.

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Sur votre téléphone, vous pouvez voir les ordinateurs connectés à votre Wifi.

Connecter mon pc a internet via mon téléphone Android en Wifi

Bien entendu, pour que le partage de connexion internet fonctionne, il faut aussi que les données mobiles soient activées.
Cela bouffe aussi pas mal la batterie mais ça dépanne !

Bravo ! vous avez réussi à partager la connexion internet de votre Smartphone avec votre PC.

En Bluetooth

La dernière solution pour partager la connexion internet de votre Smartphone sur le PC en Bluetooth.
La première chose à faire est d’appareiller votre téléphone sur le PC en Bluetooth.
Pour cela :

  • Sur le Smartphone, ouvrez les paramètres
  • Puis Connexions
  • Cliquez sur Bluetooth, si vous voyez votre ordinateur, ajoutez le.
  • Sur le PC en Windows 10, une notification s’affiche pour vous avertir que le Smartphone est appareillé.

L’autre solution est de passer par le PC en Windows 10.

  • Ouvrez les paramètres de Windows 10
  • puis Périphériques > Appareils Bluetooth et autres
  • Cliquez sur Ajouter un appareil
  • Un scan s’effectue et vous devez voir votre appareil, cliquez dessus.
Partager connexion android avec pc en Bluetooth
  • L’appairage se fait, vous devez autoriser l’appareil sur le PC et Smartphone.
Partager connexion android avec pc en Bluetooth

Smart Lock peut aussi s’activer.
Depuis ce dernier, il faut aussi autoriser la connexion bluetooth de s’effectuer et ajouter l’appareil.

Partager connexion android avec pc en Bluetooth

Enfin il ne reste plus qu’à activer le point d’accès mobile Bluetooth.
Pour cela depuis le téléphone :

  • Sur le Smartphone, ouvrez les paramètres
  • Puis Connexions
  • Enfin Modem et point d’accès
  • Activez le modem Bluetooth.
Partager connexion android avec pc en Bluetooth

Si tout va bien, vous parvenez à surfer sur le PC avec la connexion 4G de votre Android.

Bravo ! vous avez réussi à partager la connexion internet de votre Smartphone avec votre PC en Bluetooth.

L’article Partager la connexion internet de son téléphone Android avec son PC est apparu en premier sur malekal.com.

Écran noir Windows 11 après mise à jour : les solutions

15 juin 2022 à 14:59

Microsoft a fait un travail important pour libérer Windows 11 avec un nouveau langage de conception et une myriade de nouvelles fonctionnalités incroyables. Cependant, certains problèmes de Windows sous-jacents sont toujours présents dans Windows 11 notamment à cause des mises à jour Windows Update.

Certains utilisateurs signalent que l’écran noir de Windows 11 apparaît avec le curseur après la connexion, et dans certains cas, avant la connexion.
Donc, pour résoudre le problème persistant, j’ai compilé 9 solutions qui résoudront le problème de l’écran noir de Windows 11 après une mise à jour.

Écran noir Windows 11 après mise à jour : les solutions

Écran noir Windows 11 après la mise à jour : les solutions

Redémarrez votre PC

Si Windows 11 affiche un écran noir après une mise à jour ou après la connexion, ne vous inquiétez pas. Parfois, après une mise à jour de fonctionnalité lourde, Windows prend le temps de charger tous les composants du système. Dans ce cas, vous devez redémarrer votre PC Windows 11 et attendre au moins la moitié à l’heure avant d’aller pour n’importe quel correctif. Si vous êtes toujours confronté à un problème d’écran noir après le redémarrage, passez à l’étape suivante.

Démarrage PC Lenovo

Faire un hard reset

Une réinitialisation de l’alimentation ou un redémarrage matériel ou encore en anglais Power Reset ou Hard Reset efface toutes les informations de la mémoire de l’ordinateur sans effacer les données personnelles.
Cela peut résoudre des corruptions de sources d’alimentation qui peut provoquer des comportements aléatoires de votre PC.

Voici la procédure générique pour les PC portables :

  1. Éteignez votre ordinateur
  2. Débranchez le cordon d’alimentation, s’il s’agit d’un portable retirez la batterie (voir notice si nécessaire).
  3. En ayant le cordon d’alimentation débranché ou la batterie retirez, appuyez sur la touche d’alimentation pendant quelques secondes, comme si vous vouliez allumer ce dernier. Cela va vider toute l’électricité contenu dans l’ordinateur.
  4. Re-branchez le tout ou remettez la batterie du portable.

Plus de détails avec tous les conseils et autres méthodes sur cette page :

Redémarrer l’explorateur Windows

Cette solution aide particulièrement les utilisateurs confrontés un écran noir avec un curseur sur Windows 11 après la connexion. Cela signifie que votre PC fonctionne, c’est juste qu’en raison d’un problème de l’explorateur de fichiers, affichage graphique, Windows 11 ne montre pas le bureau. Voici ce qu’il faut faire dans la recherche d’un scénario.

  • Appuyez sur «Ctrl + Alt + Suppr » et ouvrez le gestionnaire de tâches
Ouvrir le gestionnaire de tâches sur Windows avec CTRL+ALT+Suppr
  • Ensuite cliquez sur le menu Fichier > Exécuter une nouvelle tâche
Exécuter une nouvelle tâche depuis le gestionnaire de tâches de Windows
  • Puis saisissez explorer et OK. Cela recherche le shell de l’explorateur et l’écran noir devrait partir. S’il ne fonctionne pas comme prévu, passez à la méthode suivante.
Démarrer le processus explorer.exe dans le Gestionnaire des tâches

Redémarrer le pilote graphique

Windows 11 a un raccourci clavier caché qui vous permet de redémarrer le pilote graphique sans accéder à aucun paramètre. Si votre PC est confronté à des problèmes liés au pilote graphique, cela corrigera instantanément l’écran noir de Windows 11.

  • Appuyez simplement sur les touches
    + CTRL+ MAJ+ B[/su_rclavier simultanément
  • Windows 11 redémarrera le pilote graphique. Donnez une minute à votre PC et l’écran noir doit être parti sur votre PC Windows 11.
Le bureau de Windows 11

Corriger la clé Shell Explorer dans le registre Windows

Si le shell Explorer a été modifié dans le registre, Windows 11 affiche généralement un écran noir. Pour retourner les modifications de la thèse, suivez les étapes ci-dessous. Cela sera corrigé charger le shell Explorer et résoudre le problème de l’écran noir sur votre PC.

Pour les utilisateurs, les utilisateurs obtiennent un écran noir avec un curseur après la connexion sur Windows 11, essaye ce correctif :

  • Appuyez sur «Ctrl + Alt + Suppr » et ouvrez le gestionnaire de tâches
Ouvrir le gestionnaire de tâches sur Windows avec CTRL+ALT+Suppr
  • Ensuite cliquez sur le menu Fichier > Exécuter une nouvelle tâche
Exécuter une nouvelle tâche depuis le gestionnaire de tâches de Windows
Ouvrir l'éditeur de registre "regedit" par le gestionnaire de tâches
  • Déroulez à gauche  en cliquant sur les + : HKEY_CURRENT_USER > SOFTWARE > Microsoft > Windows NT > CurrentVersion > Winlogon
Supprimer la clé Shell qui empêche l'ouverture du bureau de Windows et affiche un écran noir
  • A droite, si une clé “Shell” est présente, supprimez la
  • Enfin recommencez avec l’arborescence suivante HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon, à nouveau si une clé Shell est présente supprimez la.
  • Fermez l’éditeur du registre Windows puis redémarrez le PC pour vérifier si le problème d’écran noir sur Windows 11 est résolu

Réparation du démarrage avec l’outil de redémarrage système

Certains utilisateurs obtiennent un écran noir avant même l’écran de connexion sur Windows 11. Cela signifie que Windows ne se charge pas correctement, et il pourrait y avoir des problèmes système internes. Dans de tels cas, vous ne pouvez pas accéder au gestionnaire de tâches ou à redémarrer l’explorateur. Vous devez donc lancer le dépanneur de Windows 11 pour résoudre le problème. Voici comment y aller.

  • Tout d’abord, arrêtez votre PC. Maintenant, allumez-le et au fur et à mesure que le panneau de chargement Windows apparaît, arrêtez à nouveau. Maintenant, allumez votre PC et fermez-le à nouveau. Faites cela 2-3 fois et Windows sera obligé de charger les options de récupération. Sur certains ordinateurs, appuyer sur F2, F8 ou F12 pendant le démarrage ouvre également l’écran de récupération de démarrage, alors essayez également ces touches
Démarrage PC Lenovo
  • Windows en en réparation automatique et si tout va bien, il charge les options de récupération
  • Depuis les options de récupération de Windows 10, cliquez sur Dépannage.
Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec
  • puis Options avancées afin d’ouvrir ces dernières.
Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec
  • Puis cliquez sur Outil de redémarrage système
Ouvrir l'outil de redémarrage système de Windows 11
  • Votre PC redémarrera désormais et Windows essaiera de résoudre le problème de l’écran noir seul. Si cela ne fonctionne pas, passez à la méthode suivante

Démarrer en mode sans échec

Si la méthode ci-dessus n’a pas fonctionné et que vous obtenez toujours un écran noir avant de vous connecter dans votre PC Windows 11, le démarrage dans le mode sûr pourrait résoudre le problème. Voici les étapes à suivre:

Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec
  • Puis cliquez sur Redémarrer
Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec
  • A partir de là, un menu avec des choix va s’ouvrir au démarrage de l’ordinateur.
  • Sélectionnez 5 pour redémarrer en mode sans échec avec la prise en charge du réseau.
Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec
  • Une fois que vous êtes en mode sans échec, je vous suggère de redémarrer simplement le PC. Parfois, le simple démarrage en mode sûr corrige le problème de l’écran noir sur Windows 11. Vérifiez si vous pouvez vous connecter à votre ordinateur et si tout fonctionne bien. Sinon, passez à l’étape suivante
Windows 11 en mode sans échec
  • Désinstallez les programmes suspects sur Windows 11. Parfois, certains programmes malveillants empêchent Windows 11 de charger correctement ses composants, alors supprimez les applications embêtantes que vous n’avez aucune idée. N’hésitez pas à trier la liste des programmes installés par date d’installation pour avoir les dernières applications ajoutées au système : Comment désinstaller les programmes sur Windows
Applications et fonctionnalités de Windows 11
  • Je vous recommande également d’ouvrir les paramètres Windows en appuyant sur «Windows + I». Ici, déplacez-vous vers Système -> Affichage -> Affichage avancé. Ici, modifiez le taux de rafraîchissement en 60 Hz ou 30 Hz, selon les spécifications de votre moniteur. Maintenant, redémarrez votre PC, ce qui pourrait résoudre le problème de l’écran noir
Changer la fréquence de rafraichissement du moniteur
Comment mettre à jour les pilotes de la carte graphique sur Windows 10

Désinstaller la dernière mise à jour

Si Windows 11 affiche un écran noir après une récente mise à jour, cela a peut-être à voir avec la dernière mise à jour qui pourrait avoir rompu certains composants système. Dans ce cas, il est préférable de désinstaller la dernière mise à jour. Suivez les étapes ci-dessous pour des instructions détaillées.

  • Toujours depuis les Options avancées de récupération -> Dépannage -> Options avancées -> Désinstaller les mises à jour.
Désinstaller la dernière mise à jour sur Windows 10, 11
  • Vous trouverez deux options: mise à jour de la qualité et mise à jour des fonctionnalités. Les mises à jour de qualité sont de taille régulière et plus petite, tandis que les mises à jour des fonctionnalités sont plus grandes et sont disponibles deux fois par an. Si vous n’êtes pas sûr de quelle mise à jour, cliquez sur Désinstaller la dernière mise à jour de la qualité et voyez si cela résout le problème de l’écran noir.
Désinstaller la dernière mise à jour sur Windows 10, 11
  • Si cela ne fonctionne pas, cliquez sur Désinstaller la dernière mise à jour des fonctionnalités et attendez une bonne heure. Une fois le processus terminé, votre PC redémarrera. Maintenant, vérifiez si le problème de l’écran noir a été résolu ou non
Comment désinstaller les mises à jour sur Windows 10, 11

Faire une restauration du système

Si vous pensez que vous rencontrez un écran noir après avoir installé un programme inconnu ou apporté des modifications majeures, vous pouvez revenir à un état de travail grâce à la restauration du système. Notez qu’il annulera également toutes les modifications que vous avez apportées sur votre PC, y compris les modifications des fichiers et des dossiers. Fondamentalement, vous remontez dans le temps avec la restauration du système. Voici comment y aller.

  • Ouvrez le menu de récupération de Windows 11 en arrêtant avec force et en redémarrant votre PC. Une fois que vous êtes dans le menu de récupération, ouvrez les options avancées > Dépannage > Options avancées > Restauration du système
Comment restaurer Windows 10
  • Suivez les instructions à l’écran et choisissez le point de restauration. Votre ordinateur redémarrera désormais et le problème de l’écran noir doit être résolu. Notez que ce processus prendra beaucoup de temps, alors gardez la patience.=
Restaurer Windows 10 depuis un support de récupération ou clé USB d'installation

Réinitialiser le PC

Enfin, si aucune des méthodes ci-dessus n’a fonctionné pour résoudre le problème de l’écran noir, vous devrez réinitialiser votre PC Windows 11 pour revenir à un état fonctionnel. Cela réinitialise d’usine votre PC en Windows 11 et résoudra certainement le problème de l’écran noir. Ne vous inquiétez pas, car tous vos fichiers et dossiers provenant d’autres lecteurs ne seront pas supprimés, sauf pour les données du lecteur C (bureau, documents, téléchargements, etc.). Cependant, tous vos programmes installés seront supprimés.

  • Sur l’écran de récupération, cliquez sur Options avancées -> Dépannage -> Réinitialiser ce PC
Réinitialisez ce PC
  • Après cela, choisissez Gardez mes fichiers. Maintenant, il réinstallera Windows 11 sur votre PC, et le problème de l’écran noir sera parti
Réinitialiser le PC en conservant les fichiers ou en supprimant tout

L’article Écran noir Windows 11 après mise à jour : les solutions est apparu en premier sur malekal.com.

Réparer “Annulation des modifications apportées à votre ordinateur” sur Windows 10

15 juin 2022 à 19:40

Pour exécuter le système d’exploitation Windows 10 sans aucune erreur, mettre à jour à la dernière version est recommandé. Mais lors de l’installation de ces mises à jour, vous pouvez rencontrer des échecs et problèmes.
Dans ce guide, nous allons évoquer un problème courant de mise à jour qui ne se termine pas.

Habituellement, après avoir téléchargé les mises à jour et redémarrer le PC Windows 10, les utilisateurs se plaignent d’un gel de l’écran et d’un message “n’avons pas pu terminer les mises à jour d’annulation du message d’erreur des modifications“.
Vous pouvez aussi être bloqué sur le code erreur 0x800f0922 or 0x800f0988.

Pour résoudre ce problème, de nombreux utilisateurs forcent, redémarrez le système et finissent par rester coincés dans la boucle de redémarrage. Par conséquent, pour résoudre ce problème, nous avons besoin de solutions précises, et c’est ce que nous discuterons ici.

Voici plusieurs méthodes pour réparer “Annulation des modifications apportées à votre ordinateur” sur Windows 10.

Réparer "Annulation des modifications apportées à votre ordinateur" sur Windows 10

Réparer “Annulation des modifications apportées à votre ordinateur” sur Windows 10

Démarrer en mode sans échec

Dans ce tutoriel, la plupart des aides à la résolution sont expliquées en mode normal.
Mais si vous ne parvenez pas à accéder au démarrage normal car le PC bloque sur l’installation des mises à jour, il faut démarrer en mode sans échec.
Rappelons que cela est possible depuis les options de récupération dont l’accès se fait à plusieurs emplacements de Windows (depuis le bureau, l’écran de verrouillage, etc).

Voici comment accéder au mode sans échec depuis les options e récupération :

  • Tout d’abord, démarrez sur les options de récupération. Si le PC bloque, il doit entrer en réparation automatique et démarrer dessus. Sinon suivez ce guide : Comment démarrer sur les options de récupération
  • Ensuite accédez à Dépannage > Options avancées > Paramètres
Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec
  • Puis cliquez sur Redémarrer
Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec
  • A partir de là, un menu avec des choix va s’ouvrir au démarrage de l’ordinateur.
  • Sélectionnez 5 pour redémarrer en mode sans échec avec la prise en charge du réseau.
Résoudre les écrans noirs au démarrage de Windows 10 : le mode sans échec

Sinon voici la voie classique pour accéder au mode sans échec depuis le bureau de Windows 10 :

  • Ouvrez les paramètres de Windows 10.
  • Puis Mise à jour et système
  • Ensuite à gauche cliquez sur Récupération
  • Puis à droite Redémarrer maintenant
Accéder au mode de démarrage avancé sur Windows 10

Plus de détails :

Supprimer les dernières mises à jour

Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Puis Programmes et fonctionnalités ou Désinstaller les programmes
  • Ensuite à gauche, cliquez sur Afficher les mises à jour installées
Désinstaller les mises à jour sur Windows
  • La liste des mises à jour installées sur Windows s’affichent, cherchez la mise à jour que vous souhaitez désinstaller puis faites un clic droit et désinstaller
Désinstaller les mises à jour sur Windows
  • Le programme de désinstallation de la mise à jour s’ouvre et vous demande si vous souhaitez continuer

Si Windows 10 boucle sur la réparation automatique, vous pouvez désinstaller les mises à jour depuis les options de récupération :

Désinstaller la dernière mise à jour sur Windows 10, 11

Réparer les fichiers systèmes avec SFC et DISM

Pour réparer les fichiers systèmes de Windows 10 ou Windows 11, on utilise les utilitaires SFC (vérificateur de fichiers systèmes) et DISM.
Ces deux outils s’utilisent en invite de commandes.

sfc /scannow

Laisse le vérificateur de fichiers systèmes analyser Windows 10 ou Windows 11.
Enfin si des fichiers systèmes sont corrompus, SFC tente de les réparer.

sfc scannow - le vérificateur de fichiers systèmes de Windows 10

Ensuite on peut utiliser DISM pour réparer les images de Windows 10.
Toujours depuis l’invite de commandes, saisissez successivement les commandes suivantes :

Dism /Online /Cleanup-Image /CheckHealth
DISM - réparer les images de Windows 10

Plus de détails dans l’article suivant :

Vider le dossier softwaredistribution

Pour stocker des fichiers d’installation Windows temporaires, le dossier Softwaredstribution est utilisé. Si un fichier est corrompu pendant l’installation, vous pourriez finir par faire face à Windows 10 Annowe Changes Messages d’erreur. Par conséquent, pour le réparer, essayons de renommer le dossier en question. Pour ce faire, suivez les étapes ci-dessous :

net stop wuauserv
net stop cryptSvc
net stop bits
net stop msiserver
ren C:\Windows\SoftwareDistribution SoftwareDistribution.old
ren C:\Windows\System32\catroot2 catroot2.old
net start wuauserv
net start cryptSvc
net start bits
net start msiserver
  • Redémarrez le PC afin de prendre en compte les changements
  • Puis relancez les mises à jour Windows Update

Un article existe sur le site dédié avec d’autres méthodes pour vider le catalogue Windows Update et résoudre les erreurs d’installation :

Activer le service de préparation des applications

Si vous obtenez l’erreur des «modifications de l’annulation apportées à votre ordinateur», suivies de l’erreur 0x800F0922 ou 0x800F0988, vous pouvez le corriger avec un simple changement de service. Voici les étapes à suivre.

services.msc : ouvrir les services Windows
  • Dans la liste, cherchez et double cliquez sur préparation des applications
  • Assurez vous que le type de démarrage est sur Manuel
  • Puis cliquez sur Démarrer
Activer le service de préparation des applications
  • Validez par OK
  • Ensuite ouvrez les paramètres de Windows 10
  • Puis mise à jour et sécurité
  • Cliquez sur Rechercher des mises à jour
Rechercher des mises à jour dans Windows Update de Windows 10

Windows Repair

Windows Repair est un utilitaire gratuit qui permet de réparer des composants et fonctionnalités de Windows.

Installer Windows Repair
  • Windows Repair se lance automatique, acceptez les conditions d’utilisation
Windows Repair EULA
  • Toutefois, il est conseillé de faire les réparations en mode sans échec. Pour cela, en bas, cliquez sur Reboot To Safe Mode.. ou suivez ce guide complet : Redémarrez Windows en mode sans échec
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
Démarrer Windows en mode sans échec avec Windows Repair
  • Puis relancez Windows Repair
  • Cliquez sur l’onglet Réparation – Principal
  • La liste des type de réparation de Windows s’affiche : cliquez sur Préréglages : Réparations communes
Windows Repair - réparer Windows
  • Vous obtenez alors la liste ci-dessous, laissez les éléments cochés
Liste des réparation Windows Repair
  • Enfin cliquez en bas à droite sur Démarrer les réparations
  • L’opération se lance avec une succession d’étape… des fenêtres noires peuvent s’ouvrir ou se refermer.
Réparer Windows avec Windows Repair
  • Laissez terminer, un message vous indique que la réparation Windows Repair est terminée.
  • Redémarrez le PC en mode normal de Windows

Plus de détails dans ce tutoriel complet :

Réparer Windows 10

Enfin en dernier lieu si rien ne fonctionne, vous pouvez tenter de réparer Windows 10 sans perte de données et en conservant les programmes installés.
Cela permet de rétablir le système lorsque ce dernier bug.
La procédure est décrite pas à pas dans cet article :

Il s’agit d’une opération de réinitialisation et de remise à zéro qui supprime les applications et remet le système à son état d’origine.
C’est la solution radicale pour retrouver un système fonctionnel :

Si la réinitialisation de Windows 10, est impossible (blocage, plantage, etc), la seule solution est de réinstaller Windows 10 avec une clé USB.

L’article Réparer “Annulation des modifications apportées à votre ordinateur” sur Windows 10 est apparu en premier sur malekal.com.

20 meilleures nouvelles fonctionnalités de Windows 11 22H2 à connaître

16 juin 2022 à 01:09

Microsoft nous a présenté Windows 11 il y a près d’un an, avec un déploiement plus large à tous les utilisateurs en octobre 2021. Maintenant, Microsoft ne diffusera qu’une seule mise à jour annuelle avec Windows 11, ce qui signifie que nous n’en obtiendrons qu’un mise à jour majeure du système d’exploitation dans un an. Et bien, la prochaine mise à jour principale de Windows 11 est prête à expédier.
Microsoft a publié la mise à jour Windows 11 22H2 des initiés dans Windows Insider.
Après quelques mois, en septembre ou octobre, les utilisateurs obtiendront de nouvelles fonctionnalités de Windows 11.
Dans un précédent article, j’avais présentait l’intégralité des nouveautés de Windows 11 22H2 qui sont nombreuses.
Pour mieux vous y retrouver, je vous propose une sélection des 20 meilleures fonctionnalités de Windows 11 22H2 que vous allez aimer.
De la barre des tâches et des mises à niveau du menu en un gestionnaire de tâches redessiné et un mode de mise au point, j’ai inclus chaque petite chose dans cet article.
Voici le top et les principales nouvelles fonctionnalités de la mise à jour de Windows 11 22H2 (Sun Valley 2).

20 meilleures nouvelles fonctionnalités de Windows 11 22H2 à connaître

Le top des nouveautés de Windows 11 22H2 (2022)

Menu Démarrer

Dossiers d’applications

La prochaine version stable de Windows 11 apportera enfin des dossiers d’applications au menu Démarrer. C’était l’une des fonctionnalités les plus demandées de la communauté Windows, et Microsoft a écouté les commentaires. Vous pouvez maintenant faire glisser une application sur une autre application dans le menu Démarrer pour créer des dossiers d’applications. Vous pouvez également renommer le dossier, tout comme vous pouvez le faire dans Windows 10. C’est donc l’une des nouvelles fonctionnalités des mises à jour Windows 11 22H2.

Les groupes d'applications épinglées dans Windows 11 22H2

Plus d’applications épinglées et moins de recommandations

Une autre excellente fonctionnalité de Windows 11 22H2 est que vous pouvez désormais ajouter des applications épinglées au menu Démarrer et réduire les éléments recommandés. C’était à nouveau l’une des plus grandes frustrations du nouveau menu Démarrer, et Microsoft a fourni un changement indispensable.

Pour épingler plus d’applications, vous devez ouvrir l’application Paramètres > Personnalisation > Démarrer Commencez à ajouter plus d’épingles. Dans le cas où vous aimez les recommandations intelligentes de Microsoft, vous pouvez également lui donner plus d’espace dans le menu Démarrer. Et si vous n’aimez pas du tout les recommandations, vous pouvez supprimer la section «recommandée» du menu Démarrer Windows 11.

Les dispositions du menu Démarrer dans Windows 11 22H2

Rechercher les points forts

La mise à jour Windows 11 22H2 apporte également des «reflets de recherche» au menu Démarrer. Si vous appuyez sur l’icône de recherche dans la barre des tâches, il affichera désormais des applications récentes et des événements importants du monde entier et de votre calendrier personnel, des recherches à tendance, etc.

Les utilisateurs de Windows 11 Enterprise verront également une activité récente de Microsoft 365, des contacts de votre organisation, etc. Cela ressemble à un ajout significatif au menu Démarrer de Windows 11 pour vous tenir au courant de tous les événements du monde entier. Si vous n’aimez pas la fonctionnalité, vous pouvez désactiver les reflets de recherche dans Windows 11 à l’aide du guide lié.

Barre des tâches

Support de glisser/déposer

De nombreux utilisateurs ont été vexés de ne plus pouvoir faire glisser et déposer des fichiers dans la barre des tâches. C’était une façon astucieuse d’ouvrir facilement des fichiers dans un programme dédié. Cependant, cela change avec la mise à jour Windows 11 22h2. Maintenant, vous pouvez faire glisser et déposer des fichiers sur les applications épinglées dans la barre des tâches. Cela sera utile aux utilisateurs qui souhaitent modifier des fichiers multimédias ou partager des extraits de code avec un éditeur de code.

Étant donné que la mise à jour de Windows 11 22h2 est encore dans quelques mois pour les utilisateurs stables, vous pouvez permettre la prise en charge de glisser/déposer dans la barre des tâches de Windows 11 en utilisant actuellement un programme tiers.

Glisser/déposer dans la barre des tâches dans Windows 11 22H2

Paramètres Bluetooth rapide

Le nouveau menu de paramètres Bluetooth Quick Bluetooth est l’un de mes ajouts préférés dans Windows 11 22H2. Semblable au Wi-Fi, vous pouvez maintenant choisir votre appareil Bluetooth dans les paramètres rapides lui-même. Pas besoin d’ouvrir la page Paramètres pour se connecter à un périphérique apparié. Cette mise à jour de la barre des tâches va s’avérer utile aux utilisateurs qui utilisent des appareils Bluetooth sans fil sur leurs PC Windows 11.

Partager n’importe quelle fenêtre d’application

Un autre ajout sympa à la mise à jour Windows 11 22H2 est la fonction «Partager cette fenêtre». Cependant, actuellement, il n’est utilisable que sur les équipes Microsoft et par ceux qui ont des comptes d’entreprise ou d’éducation. Fondamentalement, vous pouvez désormais partager n’importe quelle fenêtre d’application dans les équipes Microsoft de la barre des tâches elle-même.

Voici comment ça fonctionne. Dans la barre des tâches, survolez votre curseur sur l’application dont vous souhaitez partager le contenu lors d’une réunion. Vous verrez une option «Partagez cette fenêtre» avec le logo des équipes, qui en cliquant partagera immédiatement la fenêtre dans l’application de conférence vidéo. Microsoft mentionne que l’API sera également ouverte aux développeurs, et des applications de vidéoconférence comme Zoom et Google Meet pourront profiter de cette fonctionnalité.

Best New Windows 11 22H2 Features (Build 22621, June 2022)

Raccourci pour muter le microphone

En plus de «partager cette fenêtre», il existe une autre nouvelle fonctionnalité dans Windows 11 22H2 qui vous permet de couper le microphone avec un raccourci clavier. Appuyez simplement sur «Windows + Alt + K» et le microphone sera muet instantanément. Appuyez sur la même touche de raccourci et il ne sera pas entité.

C’est l’une des fonctionnalités cachées de Windows 11, et vous devriez certainement l’utiliser. La fonctionnalité fonctionne actuellement uniquement avec les équipes Microsoft, mais à mesure que les développeurs tiers implémentent l’API, vous trouverez également ce raccourci fonctionnant sur d’autres applications. Vous pouvez également fouiller / réactiver le microphone de la barre des tâches et vérifier les applications qui utilisent le microphone avec l’historique passé de l’utilisation du micro.

Dans le cas où vous souhaitez la fonctionnalité dès maintenant, suivez notre guide sur la façon d’obtenir un commutateur MUTE universel pour les appels vidéo dans Windows 11 / 10. Il utilise Microsoft PowerToys, qui est l’une des meilleures applications Windows 11 et vous permet de configurer votre propre hot-hot pour mute le micro. La meilleure partie ici est qu’elle fonctionne sur toutes les applications.

Nouvelles icônes

De plus, Microsoft travaille sur de petites choses pour améliorer la cohésion de Windows 11. Dans le cadre de la mise à jour Windows 11 22H2, vous obtenez une nouvelle icône de charge qui a l’air propre et lisible. Il montre un petit indicateur de boulon d’éclair pour le chargement pour le rendre plus viable. D’un autre côté, si vous lancez votre Windows 11, une icône «Cast» apparaîtra dans la barre des tâches. Assez cool, non?

Profil de couleur vive et éclairage nocturne dans les paramètres rapides

Dans la version Windows 11 22H2, si vous avez un ordinateur portable ou un bureau avec plus d’un profil de couleur, vous pourrez appliquer le profil de couleur «vif» directement dans le panneau de paramètres rapide de Windows 11. Vous pouvez cliquer sur l’icône du stylo dans des paramètres rapides et ajouter la tuile «vive». Cela augmentera les couleurs de votre écran en un seul clic.

De même l’éclairage nocturne est ajouté dans les paramètres rapides de Windows 11.

Profil de couleur vive et éclairage nocturne dans les paramètres rapides de Windows 11

Explorateur de fichiers

L’accès rapide est maintenant Accueil

Bien que File Explorer n’ait pas reçu la fonctionnalité des onglets avec la mise à jour Windows 11 22H2, il a reçu quelques modifications pour rendre l’explorateur par défaut encore meilleur. Tout d’abord, l’accès rapide est maintenant appelé à la maison dans la barre latérale gauche. Comme d’habitude, vous pouvez ajouter des dossiers à un accès rapide (maintenant appelé à la maison).

L'accès rapide est maintenant Accueil dans Windows 11

Ajouter des documents en favoris

Favoris est l’une des meilleures fonctionnalités Windows 11 22H2, et vous allez absolument l’adorer. Dans la vue à domicile de l’explorateur de fichiers, vous pouvez désormais épingler des fichiers pour un accès rapide. Cliquez avec le bouton droit sur un fichier que vous utilisez fréquemment et choisissez «Ajouter aux favoris» dans le menu contextuel, et vous avez terminé.

Ajouter des documents en favoris sur Windows 11

Ces fichiers apparaîtront sur la page d’accueil, ainsi que des dossiers d’accès rapide et des fichiers récents, tirés de OneDrive et des documents Office de Microsoft 365. Fondamentalement, File Explorer dans Windows 11 22H2 est désormais bien intégré avec vos fichiers Web.

Ajouter des documents en favoris sur Windows 11

Intégration Onedrive

L’explorateur de fichiers de Windows 11 22H2 a également reçu l’intégration OneDrive. Dans le coin supérieur droit, vous trouverez une icône OneDrive pour vous permettre de visualiser l’état de synchronisation et les informations de stockage en un clic.

Intégration Onedrive dans Windows 11 22H2

Aperçus du dossier

Les aperçus du dossier sont l’une des nouvelles fonctionnalités de la mise à jour Windows 11 22H2, et il affiche essentiellement un aperçu des fichiers avant d’ouvrir un dossier. Il s’agit d’un changement mineur mais d’une mise à jour de qualité de l’explorateur de fichiers. Je l’aurais adoré si les dossiers suivaient également la couleur d’accent du système, mais c’est quelque chose que Microsoft pourrait apporter à de futures mises à jour.

Nouvelles icônes de dossiers dans la nouvelle version de Windows 11 2022

Copier en tant que raccourci de chemin

Vous savez déjà que vous pouvez cliquer avec le bouton droit sur n’importe quel dossier ou fichier et choisir «Copier en tant que chemin» pour copier le chemin d’accès du dossier / fichier. Mais avec la mise à jour Windows 11 22h2, vous pouvez sélectionner le fichier et appuyer sur «Ctrl + Shift + C» pour copier le chemin au lieu du dossier. Il s’agit encore d’une mise à jour mineure, mais sera massivement utile aux utilisateurs qui utilisent la BAD, l’invite de commandes ou PowerShell.

Gestionnaire de tâches redessiné

L’une des mises à jour significatives de Windows 11 22H2 est le nouveau gestionnaire de tâches, qui a été mis à jour après près d’une décennie (première mise à jour majeure depuis les Windows 8 jours). Le gestionnaire de tâches sur Windows 11 suit désormais le nouveau langage de conception fluide et est construit sur les îles WinUI3 et XAML. Le nouveau gestionnaire de tâches ressemble et se comporte comme une application moderne et suit l’accent système.

Sans oublier que le nouveau gestionnaire de tâches sur Windows 11 22H2 prend en charge les modes clairs et sombres. De plus, il existe un mode d’efficacité (précédemment appelé Mode Eco) dans le gestionnaire de tâches qui vous permettra de forcer les applications offensives à consommer moins d’énergie et à offrir une meilleure durée de vie de la batterie. Vous pouvez cliquer avec le bouton droit sur n’importe quelle application et choisir le «mode d’efficacité» pour qu’il consomme moins d’énergie. Notez que vous ne pouvez pas utiliser le mode d’efficacité pour les processus système.

Nouvelle interface pour le gestionnaire de tâches dans Windows 11 22H2

Améliorations de l’ancrage des fenêtres

L’ancrage des fenêtres est déjà l’une des meilleures fonctionnalités de Windows 11, et elle sera encore meilleure sur Windows 11 22H2. Vous pouvez maintenant faire glisser la barre de titre d’une fenêtre vers le centre supérieur de l’écran, et toutes les dispositions d’ancrage apparaîtront là. Vous pouvez faire glisser l’application vers votre mise en page préférée et elle s’y rendra.

En dehors de cela, si vous appuyez sur le raccourci du clavier Windows 11 Windows + Z pour ouvrir la disposition d’ancrage, vous trouverez désormais une étiquette numérique pour chaque position. Vous pouvez appuyer sur le numéro particulier et il prend la fenêtre dans la position souhaitée.

Glisser/déposer dans l'ancrage des fenêtres de Windows 11 22H2

Nouveau volume et luminosité UI

Parmi les nombreuses modifications de l’interface utilisateur à Windows 11 dans la mise à jour 22H2, l’interface utilisateur Flyout a été mise à jour pour ajuster le volume et la luminosité. Vous n’obtenez plus l’interface utilisateur de style métro tout en modifiant le volume et la luminosité. Le nouveau curseur Flyout UI suit l’esthétique de Windows 11, et il est magnifique.

Nouveau volume et luminosité UI dans Windows 11 22H2

Effet de mica dans les applications héritées

Microsoft corrige lentement les incohérences de l’interface utilisateur dans Windows 11 et a apporté l’effet MICA aux applications héritées. Peu importe si vous utilisez l’invite d’exécution ou une fenêtre de panneau de configuration obscur, la barre de titre aura l’effet mica. Il est magnifique et rend Windows 11 encore plus cohérent en termes de regard et de sensation.

Nous espérons que Microsoft apportera désormais le mode sombre aux fenêtres et applications héritées. Si vous souhaitez essayer une version modifiée de Windows 11 qui corrige toutes les incohérences d’interface utilisateur majeures, allez-y et essayez Rectify11.

Mises à jour d'interface héritées dans Windows 11 22H2

Concentration et intégration “Ne pas déranger”

L’une des meilleures nouvelles choses à propos de la mise à jour Windows 11 22H2 est la concentration avec l’intégration de “Ne pas déranger” via une option simple en un clic pour démarrer une session de mise au point à partir de la barre des tâches. Il désactivera toutes les notifications (à l’exception des notifications prioritaires, que vous pouvez personnaliser) et ajouteront une fenêtre de mise au point de superposition sur votre bureau pour garder une trace de votre progression.

Vous pouvez ajouter en outre votre minuterie personnalisée, intégrer Spotify et ajouter Microsoft pour faire des listes pour trouver vos tâches en un seul endroit. Pour en savoir plus sur les séances de mise au point dans Windows 11, suivez notre article lié.

Concentration et intégration "Ne pas déranger" dans Windows 11 22H2

Nouveaux gestes d’écran tactile

Les appareils à écran tactile exécutant Windows 11 recevront des gestes utiles avec la mise à jour 22H2. Microsoft a ajouté de nouveaux gestes à écran tactile pour rendre son dernier OS de bureau plus fluide et intuitif. Vous pouvez maintenant glisser dans la barre des tâches pour ouvrir le menu Démarrer et glisser vers le bas pour le rejeter. De plus, glissez à gauche et à droite dans le menu Démarrer pour ouvrir «toutes les applications» et épingler des applications, respectivement.

De plus, glissez vers le haut dans le coin inférieur droit pour ouvrir le panneau de paramètres rapides. Le balayage à 3 doigts permet de minimiser toutes les applications. Vous pouvez également glisser à gauche et à droite avec 3 doigts pour basculer entre les applications. Tous ces gestes font de Windows 11 22H2 un système d’exploitation réactif et fluide pour les appareils à écran tactile.

Nouveaux gestes d'écran tactile dans Windows 11 22H2

Les options d’accessibilité

Sous-titres et légendes en direct

La fonction de légende en direct tant vantée est désormais en direct dans la version Windows 11 22H2. Il s’agissait d’une fonctionnalité Windows 11 à venir, déjà présente dans les builds Dev et Beta, et maintenant les utilisateurs du canal d’aperçu de la version peuvent également ressentir la fonction d’accessibilité à l’échelle du système.
Ouvrez simplement les paramètres Windows > Accessibilité > Sous-titres. Ici, vous pouvez activer les Sous-titres en direct. Après cela, appuyez sur Windows + Ctrl + L pour lancer des légendes en direct tout en regardant une vidéo ou en écoutant un podcast.

Quel que soit le jeu audio sur votre PC Windows 11, cette fonctionnalité transcrira avec précision le discours sur l’écran en temps réel. Et cela fonctionne même lorsque vous êtes hors ligne. Nous utilisons cette fonctionnalité depuis un certain temps, et nous pouvons dire qu’elle est rapide et précise.

Cela dit, gardez à l’esprit que la légende en direct n’est disponible qu’en anglais (États-Unis) pour le moment. Pour savoir comment utiliser les légendes en direct de Windows 11, suivez notre guide lié.

Nouvelle fonctionnalité de sous-titres en direct dans la mise à jour Windows 11 2022

Accès vocal

L’accès vocal est une autre fonctionnalité d’accessibilité dans la version Windows 11 22H2 qui vous permettront de naviguer dans Windows 11 avec votre voix. Et encore une fois, il est rapide, réactif et fonctionne même lorsque votre PC est hors ligne. Vous pouvez essentiellement contrôler et interagir avec chaque élément d’interface utilisateur de Windows 11 en utilisant uniquement votre voix.

Actuellement, comme prévu, cette fonctionnalité ne prend en charge que l’anglais (États-Unis). Pour activer l’accès vocal, ouvrez l’application Paramètres de Windows > Accessibilité > Voix > Activer Accès vocal. Vous pouvez trouver plus d’informations sur l’accès vocal dans Windows 11 à partir de notre article lié.

Nouvelle fonctionnalité d'accès à la voix dans la mise à  jour de Windows 11 22H2

Windows à la une pour l’arrière-plan

Windows à la une fait partie des nouvelles fonctionnalités de la mise à jour Windows 11 22H2. Il amène les fonds d’écran Bing sur votre bureau, et la fonction est intégrée dans l’application Paramètres. Vous pouvez activer l’arrière plan dynamique à partir des paramètres -> Personnalisation -> Arrière-plan -> Personnalisez votre arrière-plan et choisir Windows à la une.

Windows à la une pour l'arrière-plan et fond d'écran dans Windows 11 22H2

Dans le menu déroulant à côté, choisissez Windows à la une. Cela ajoutera un raccourci Windows à la une sur votre bureau où vous pouvez mélanger de nouvelles photos et en savoir plus sur l’image.

Meilleur support des AirPods

Windows 11 22H2 apporte une meilleure prise en charge de plusieurs modèles Apple AirPods. Dans la chaîne de développement, Microsoft avait ajouté le support vocal à large bande d’Apple pour améliorer la qualité de la voix, et la fonctionnalité a maintenant ruisselé à la chaîne de prévisualisation de la version. Cela signifie que les utilisateurs stables recevront bientôt cette fonctionnalité utile. Si vous êtes nouveau sur Windows 11, vous pouvez apprendre à connecter AirPods à Windows 11 ici.

Améliorations de l’écran de verrouillage

Dans la mise à jour Windows 11 22h2, l’écran de verrouillage a reçu une mise à jour mineure. Il affiche désormais les contrôles des médias dans un langage de conception mis à jour, cohérent avec l’esthétique de Windows 11. En dehors de cela, le menu de survol de l’accessibilité sur l’écran de verrouillage a également reçu de nouvelles mises à jour de sa conception. Ce sont de petites modifications de l’interface utilisateur, mais contribuent grandement à rendre les Windows 11 cohérentes en termes de conception.

Nouvelles icônes dans l'écran de verrouillage de Windows 11

De meilleures animations sur des affichages de taux de rafraîchissement élevés

Le taux de rafraîchissement dynamique (DRR) était l’une des fonctionnalités très évoquées de Windows 11 lors de son lancement, mais il n’a fonctionné qu’avec des éléments d’interface utilisateur comme des fichiers de bureau et en interagissant avec les applications à écran tactile. Désormais, DRR est étendu sur Windows 11 22H2, et cela fonctionnera pendant le défilement, la transition entre les applications, les fenêtres système, etc.

Fondamentalement, les animations sur les écrans de taux de rafraîchissement élevés seront plus fluides sur Windows 11. Donc, si vous possédez un ordinateur portable de taux de rafraîchissement élevé ou un moniteur exécutant Windows 11, la prochaine mise à jour majeure rendra l’expérience encore meilleure pour vous.

Abonnements Microsoft dans les paramètres Windows

La page des paramètres a été légèrement améliorée dans Windows 11 22H2, et elle abrite maintenant également des abonnements Microsoft. La page des paramètres du compte affichera désormais vos détails d’abonnement Microsoft 365, les informations de facturation, les paramètres de partage de famille et bien plus encore. Vous pouvez également gérer vos plans d’abonnement familiaux, ainsi que toutes les nouvelles modifications dans les paramètres > Comptes.

Abonnements Microsoft dans les paramètres Windows

Améliorations du mode avion

Certaines améliorations de la qualité de vie ont fait leur chemin vers la mise à jour de Windows 11 22H2, et c’est génial. Si vous allumez le mode avion sur Windows 11 et activez Bluetooth ou Wi-Fi juste après cela, il se souviendra de vos préférences. Donc, lorsque vous activez le mode avion la prochaine fois, il ne désactivera pas Bluetooth ou Wi-Fi. C’est plutôt cool, et j’aime la façon dont Microsoft s’occupe des petites choses.

Configuration du navigateur par défaut plus facile

Microsoft apporte la possibilité de changer rapidement les navigateurs par défaut.
Lorsque vous ouvrez les paramètres d’applications par défaut du navigateur, vous trouverez un nouveau bouton “Définir par défaut” qui configure automatiquement Chrome, Firefox ou tout autre navigateur en tant que navigateur par défaut dans le système.

Mettre un navigateur par défaut plus facile dans Windows 11 22H2

Lorsque vous utilisez l’option, le système par défaut le nouveau navigateur pour .htm, .html, http et https, qui sont les protocoles principaux pour accéder au Web.
Cependant, ce n’est pas parfait car Microsoft Edge continuera d’être la valeur par défaut pour d’autres protocoles, y compris .pdf, .svg, .xhtml et ftp.

Plus de migration du panneau de configuration vers l’application de paramètres

Dans le cadre de ses efforts en cours pour s’éloigner du panneau de commande, la société a fait de grands progrès dans la migration des fonctionnalités du panneau de commande de base vers les paramètres de Windows. Et avec la mise à jour Windows 11 22h2, plus d’outils et de fonctionnalités du panneau de configuration ont passé des paramètres, ce qui est idéal pour les nouveaux utilisateurs.
Vous pouvez désormais désinstaller les mises à jour Windows à partir des paramètres lui-même. De plus, les paramètres réseau avancés ont été entièrement migrés vers les paramètres Windows.

Plus de migration du panneau de configuration vers l'application de paramètres dans Windows 11

File d’attente d’impression mise à jour

Microsoft travaille également à l’amélioration des parties moins connues et obscures du système d’exploitation. Et dans cette entreprise, la société a mis à jour l’interface utilisateur de file d’attente imprimée pour correspondre au langage de conception de Windows 11. La mise à jour Windows 11 22H2 apporte une nouvelle interface utilisateur pour les travaux d’impression. Non seulement cela, mais aussi l’interface de dialogue d’impression a également été mise à jour avec le cadre WinUI.

Mises à niveau de la sécurité et de la confidentialité

Contrôle intelligent des applications

Le Contrôle intelligent des applications (Smart App Control) est peut-être l’une des meilleures fonctionnalités Windows 11 22H2 du côté de la sécurité. Nous avons déjà la fonctionnalité SmartScreen qui vous demande votre avis avant d’ouvrir une application non signée d’un éditeur inconnu. Cependant, la plupart des utilisateurs ignorent l’avertissement et exécutent des applications non fiables en cliquant sur «Plus d’informations». Cela conduit les logiciels malveillants et les virus sur le PC de l’utilisateur, que Microsoft vise à corriger avec la mise à jour Windows 11 22H2. Une nouvelle fonctionnalité de contrôle des applications intelligentes qui se trouve à l’intérieur des Sécurité Windows analyse les applications malveillantes à l’aide de certificats AI et de code et les empêche de s’exécuter sur votre PC.

Cette nouvelle couche de protection peut même bloquer les logiciels malveillants lorsque l’antivirus est désactivé. La meilleure partie ici est que le contrôle de l’application intelligent est activé par défaut si vous avez effectué une nouvelle installation de Windows 11 22h2. Mais la partie étrange est que si vous désactivez cette fonctionnalité, vous ne pouvez pas l’activer à moins que vous réinstallez Windows 11.

Ceux qui ont mis à niveau vers la version 22H2 ne peuvent pas activer cette fonctionnalité à moins que Windows 11 22H2 ne soit réinstallé. Néanmoins, pour protéger votre PC Windows 11 contre les logiciels malveillants et les applications malveillantes, Smart App Control est une excellente fonctionnalité de sécurité de la version Windows 11 22H2.

Le Contrôle intelligent des applications pour mieux protéger des applications malveillantes dans Windows 11 22H2

L’isolement du noyau est activé par défaut

Dans une tentative majeure d’améliorer la sécurité de Windows 11, Microsoft prend des décisions courageuses et permet par défaut l’isolement du noyau (intégrité de la mémoire) grâce à la sécurité basée sur la virtualisation (VBS). Si vous avez effectué une nouvelle installation de Windows 11 22H2, l’isolement du noyau sera activé par défaut. Cependant, si vous avez mis à niveau votre PC avec l’isolement du noyau désactivé, il gardera les paramètres tels quels.

Nous vous recommandons d’activer l’isolement du noyau pour protéger votre PC contre les attaques de logiciels malveillants sophistiqués. L’impact des performances est presque négligeable si vous avez un CPU pris en charge pour exécuter Windows 11 (Intel 8th-Gen et supérieur, AMD ZEN + et supérieur).
Vous pouvez activer l’isolement du noyau dans Windows Sécurité > Sécurité de l’appareil.

L'isolement du noyau est activé par défaut dans Windows 11 22H2

Mise à jour Windows conscient de l’éco-conscience

Microsoft s’efforce de réduire les émissions de carbone lors de l’installation des mises à jour de Windows 11, et elle prend cette initiative avec la mise à jour Windows 11 22H2. Windows 11 utilisera les données de ElectricityMap ou Watttime pour trouver les données régionales d’intensité du carbone à votre emplacement et ne mettra à jour votre PC que lorsque votre réseau électrique local utilise l’une des énergies renouvelables, y compris l’énergie éolienne, solaire ou hydroélectrique.

Si votre PC Windows 11 est branché et que votre réseau électrique local utilise des énergies renouvelables, vous verrez le texte mis en surbrillance dans la capture d’écran sur la page des paramètres de mise à jour Windows. Comme Windows 11 grimpe lentement les graphiques avec une part de marché de 10%, il est bon de la part de Microsoft pour rendre les mises à jour économes en énergie.

Réduction des émissions d'énergie carbone dans Windows 11 22H2

L’article 20 meilleures nouvelles fonctionnalités de Windows 11 22H2 à connaître est apparu en premier sur malekal.com.

Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker

16 juin 2022 à 12:08

Le stockage de la clé de récupération BitLocker est essentiel. Voici les étapes pour sauvegarder la clé de récupération BitLocker à partir du panneau de commande et en ligne de commandes avec PowerShell.

Tout en chiffrant un lecteur, BitLocker vous donne quelques options pour sauvegarder la clé de récupération BitLocker. La clé de récupération est utile pour déchiffrer et récupérer des données lorsque vous avez oublié ou perdu le mot de passe BitLocker.
Si vous n’avez pas créé de sauvegarde lors de la configuration de BitLocker sur un pilote, vous pouvez toujours créer des sauvegardes de récupération de récupération supplémentaires aussi longtemps que vous disposez du mot de passe BitLocker du lecteur chiffré. C’est assez facile à faire.

Ce guide Windows rapide me permet de vous montrer comment sauvegarder la clé de récupération BitLocker.

Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker

Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération Bitlocker

Depuis le Panneau de configuration

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans le champs exécuter, saisissez control et OK afin d’ouvrir le Panneau de configuration de Windows
Ouvrir le Panneau de configuration sur Windows avec la commande control
  • Cliquez en haut à droite sur le menu Afficher par et sélectionnez Grandes icônes
Changer le mode d'affichage du panneau de configuration : Catégorie, Grandes icônes, Petites icônes
  • Puis ouvrez Chiffrement de lecteur BitLocker
Chiffrer son disque dur avec BitLocker
  • Ensuite cliquez sur Sauvegarder votre clé de récupération
Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker
  • Puis choisissez comment sauvegarder votre clé de récupération :
    • Enregistrer sur votre compte Microsoft : Connectez-vous à votre compte Microsoft sur un autre appareil pour trouver votre clé de récupération. Si d’autres utilisateurs possèdent des comptes sur l’appareil, vous pouvez leur demander de se connecter à leur compte Microsoft pour voir s’ils possèdent la clé
    • Enregistrer sur un disque mémoire Flash : Branchez la clé USB sur votre PC verrouillé et suivez les instructions. Si vous avez enregistré la clé dans un fichier texte sur le disque flash, utilisez un autre ordinateur pour lire ce fichier
    • Enregistrer dans un fichier :
    • Imprimer la clé de récupération : Il est possible que votre clé de récupération se trouve sur une impression enregistrée lors de l’activation de BitLocker. Regardez où vous conservez les documents importants liés à votre ordinateur
Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker
  • Puis sauvegardez le fichier de récupération de chiffrement de lecteur BitLocker
Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker
Bravo ! vous avez réussi à effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker.

En PowerShell

Ouvrir PowerShell en administrateur sur Windows 10
  • Puis utilisez la commande suivante en remplaçant la lettre de lecteur par celle du lecteur chiffré
(Get-BitLockerVolume -MountPoint <Lettre Lecteur>).KeyProtector > $env:UserProfile\Desktop\BitLocker_cle_recuperation.txt
  • Par exemple, pour sauvegarder la clé de récupération BitLocker du lecteur C :
(Get-BitLockerVolume -MountPoint C:).KeyProtector > $env:UserProfile\Desktop\BitLocker_cle_recuperation.txt
Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker en PowerShell
Bravo ! vous avez réussi à effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker.

L’article Comment effectuer une sauvegarde de votre clé de récupération BitLocker est apparu en premier sur malekal.com.

BitLocker : le dossier complet

16 juin 2022 à 20:13

BitLocker est le système de chiffrement Windows intégré. Il vous permet de chiffrer tout lecteur interne ou externe. Cela le protège afin que seules les personnes autorisées puissent accéder aux données du lecteur chiffré. En fait, vous pouvez même chiffrer tout le système d’exploitation avec BitLocker.
L’une des meilleures choses sur BitLocker est la sécurité et la facilité d’utilisation. Ajoutez à cela, car BitLocker est incorporé à Windows, vous n’avez pas à installer d’autres logiciels, à condition que vous utilisiez l’édition Windows Pro.

Voici un dossier complet avec tous les tutoriels du site pour vous guider à utiliser BitLocker et sécuriser vos données.

BitLocker : le dossier complet
BitLocker : le dossier complet

BitLocker : comment ça marche ?

L’utilisation est extrêmement simple, vous chiffrer un lecteur, cela peut être un lecteur interne, y compris le disque système ou une clé USB.
Au moment du chiffrement, une clé de chiffrement est créée qu’il faut garder dans un emplacement sécurisé.
Puis lors de l’accès au disque, un mot de passe est demandé pour accéder aux données du lecteur.
Ainsi, si un utilisateur tente d’accéder aux données, il ne pourra pas déverrouiller le lecteur sans ce mot de passe.
Cela protège donc vos données d’un accès frauduleux.

BitLocker peut être utilisé sur un PC fixe, cela permet d’éviter qu’une personne puisse démarrer sur un Live USB afin de récupérer des données.
Mais c’est surtout sur un PC portable que ce système de chiffrement de disque prend toute son importance.
Si une personne tiers peut accéder à votre portable, par exemple, après un vol ou perte, il ne pourra pas lire vos fichiers.

BitLocker : le dossier complet

L’article BitLocker : le dossier complet est apparu en premier sur malekal.com.

❌