FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hiermalekal.com

Comment réparer Windows 11 sans perte de données

23 août 2021 à 14:00

Windows 11 ne se charge pas ou démarre mais il se bloque, freez, écran bleu (BSOD), affiche des erreurs et bug.
Une méthode pour résoudre les dysfonctionnements est de réparer Windows 11 sans perte de données.
C'est un peu comme réinstaller Windows 11 mais sans rien perdre des données personnelles, applications et paramètres.

Cette méthode radicale résout la plupart des erreurs systèmes tout en conservant les données.
En plus, elle est très simple à effectuer car elle se résume à quelques étapes automatiques qui prend environ 1h.

Ce tutoriel vous guide pas à pas et pour réparer Windows 11 sans perte de données.

Comment réparer Windows 11 sans perte de données

Introduction

La réparation de Windows 11 peut aider à résoudre les problèmes suivants :

  • Certains fonctionnalités de Windows 11 ne sont plus accessibles ou ne fonctionnent plus. Par exemple Windows Store ou Windows Update affiche un code erreur
  • Windows 11 est devenu lent et vous cherchez à retrouver une vitesse et rapidité du système
  • Le système est corrompu ou endommagé : message d'erreur, impossible d'ouvrir certaines applications. Le PC devient alors inutilisable
  • Des périphériques matériels BlueTooth, WiFi, USB refuse de démarrer et ne fonctionne plus. Le gestionnaire de périphériques Windows 11 affiche un code erreur (code 10, code 45, ...)
  • Un logiciel malveillant ou un plantage système a détraqué les réglages et paramètres de Windows 10 et vous ne parvenez pas à les rétablir
  • La protection Windows Defender ou le pare-feu Windows Defender est inutilisable après une attaque de malware. Impossible de réactiver Windows Defender
  • Les applications de Windows 11 refuse de s'exécuter. Un message d'erreur ou rien ne se passe à l'ouverture d'une application
  • Une mise à jour de Windows 11 provoque des bugs et instabilités du système, dysfonctionnements de périphériques matériels ou des fonctionnalités de Windows 10

Enfin voici quelques conseils avant de lancer la procédure.

  • Si vous êtes sur un PC portable, branchez ce dernier sur le secteur afin d'éviter les coupures électriques durant la réparation
  • Faites une sauvegarde de vos données importantes. Ainsi en cas de plantage complet du PC, vos fichiers seront à l'abri pour éviter la perte complète
  • Eventuellement de réparer Windows 11 en suivant ces tutoriels : Windows Repair : comment réparer Windows

Comment réparer Windows 11 sans perte de données

Voici les étapes à suivre :

  • Fermez toutes les applications ouvertes et enregistrez votre travail
  • Ensuite téléchargez l'ISO de Windows 11 qui contient les fichiers d'installation. Pour cela, suivez ce lien :
  • Puis sur le fichier ISO, faites un clic droit puis monter
Monter le fichier ISO de WIndows 11 pour réparer le système
  • Cela donne accès à un lecteur DVD-Rom virtuel. Depuis ce dernier, double-cliquez sur le fichier Setup
Ouvrir le setup de l'ISO de Windows 11 pour réparer Windows 11
  • La configuration de Windows 11 s'affiche avec un message pour installer Windows 11
  • Cliquez sur Suivant
Réinstaller Windows 11 pour réparer Windows 11
  • Acceptez les conditions du contrat de licence en cliquant sur Accepter
Les conditions du contrat de licence de Windows 11
  • Puis une recherche et obtention des mises à jour s'effectue, cela dure quelques minutes
Recherche et Obtention des mises à jour de Windows 11
  • Enfin on arrive sur le bouton Prêt pour l'installation. Cliquez sur Installer la procédure, à partir de là, c'est irréversible, vous ne pouvez plus revenir en arrière
Prêt pour installer Windows 11
  • Puis on arrive sur une longue étape d'installation de Windows 11. Laissez l'opération se dérouler
Installation en cours de Windows 11
  • Ensuite votre PC redémarre pour arriver sur une nouvelle étape d'installation des mises à jour
Installer les mises à jour durant la réparation de Windows 11
  • Enfin, la réparation de Windows 11 se termine sur des opérations de configuration
Dernière opération durant la réparation de Windows 11
  • Le bureau de Windows 11 s'ouvre avec votre fond d'écran, vos icônes, raccourcis et tous les programmes installés
Bureau de Windows après la réparation de Windows 11 sans perte de données
  • Vérifiez ensuite que le système fonctionne correctement.
  • Si ce n'est pas le cas, vous pouvez envisager un problème matériel. A ce moment là vous pouvez vérifier le matériel :

Sinon n'hésitez pas à venir demander de l'aide sur le forum, c'est gratuit : Comment demander de l'aide sur le forum.

Bravo ! vous avez réussi à réparer Windows 11 sans perte de données.

L’article Comment réparer Windows 11 sans perte de données est apparu en premier sur malekal.com.

BlackHole Exploit WebKit : Présentation

30 novembre 2011 à 12:27

Après le billet Spyeye C&C et Business underground, voici une présentation de BlackHole Exploit WebKit.

Un Exploit WebKit est un kit clef en main qui permet l'installation de malware via des exploits sur site WEB. Ces kits sont vendus dans le milieu underground et permettent à des groupes la propagation de leurs malwares (ou après en avoir acheté) via des exploits sur site WEB.
Le kit fournit les exploits et un panel de gestion (avec souvent des statistiques).
Un service de support est disponible en cas de problème technique ou éventuellement des mises à jour des exploits pour échapper aux détections via un abonnement supplémentaire.

Blackhole Exploit WebKit est un des plus utilisés actuellement, vous trouvez une présentation sur cette page : http://malwareint.blogspot.com/2011/08/black-hole-exploits-kit-110-inside.html et http://xylibox.blogspot.com/2011/09/blackhole-exploit-kit-v120.html
D'après le lien précédent, la licence était vendu en aout 2011 à 1500 dollars l'année.

La page d'accueil affiche les statistiques, à gauche vous avez le nombre de hits et hosts et le nombre de load avec un pourcentage de "réussite", ce qui donne une certaine efficacité de l'exploit WebKit.
Les mêmes statistiques par jour.
A droite, vous avez les exploits avec les statistiques de load/réussite, comme vous pouvez le voir, les exploits Java fonctionnent plutôt bien.
En bas à gauche, vous avez les statistiques par systèmes d'exploitations, on voit que Windows XP est le plus touché avec un nombre de hits assez identiques à Windows Seven.

Plus bas les statistiques par malwares et par navigateurs WEB et par pays.
On peux voir qu'IE a le nombre de hits le plus élevés, le taux de réussite pour Firefox et IE est assez identiques.
Chrome est par contre très haut et inversement Opera est très bas.
On peux voir que cet Exploit vise les pays américains en majorité.

Le webpanel prévoit la possibilité de filtre les éléments affichés... bref du beau Web 2.0

BlackHole Exploit WebKit prévoit la possibilité de gérer les malwares ainsi que les exploits.
Par exemple ici on peux définir des malwares différents ou gérer des affiliations différentes, chacun ayant ses statistiques, en cliquant sur l'icône stats, on retrouve les statistiques de la page précédentes.

Il est aussi possible de cibler des pays avec des navigateurs/OS différents et les redirigers sur des exploits en particuliers.
L'onglet Files permet de gérer les malwares.
Les fichiers ne sont pas directement téléchargements, lors d'une infection par l'exploit, ce sont des scripts PHP qui sont appelés (cela permet d'enregistrer les informations pour alimenter les statistiques).
Souvent des urls avec des noms alématoires ou via une page w.php?=f=xxx&e=xxx ou f est le fichier malicieux qui va être chargé  et e est l'exploit qui a permis le chargement.

L'onglet Security permet de blacklister des referers ou IP, par exemple, des bots d'antivirus ou autres.
Il est possible d'exporter ou importer la liste.
La config de l'Exploit WebKit - il est possible de changer les noms des scripts ce qui est assez interressant d'un point de vue sécurité, en effet, les pages des Exploit webkit étant en généralement connues.
Comme vous pouvez le voir en bas à droite, il est aussi possible de soumettre de manière automatiquement son malware à des détections d'antivirus.
Les services sont bien sûrs des services underground : Scan4you et VirTest.

Comme vous pouvez le voir, les Exploit WebKit sont assez professionnels avec les services de support qui vont derrière.
De quoi proposer tout clef en main pour propager des malwares, d'où une explosion ces dernières années.

En amont, on peux trouver un Traffic system qui permet de gérer l'affiliation et la monétisation.
Exemple avec le « TDS » ( Traffic Direction Systems ) du « Virus Gendarmerie »

EDIT 13 Septembre

L'exploitkit BlackHole 2.0 est sorti avec quelques inovations, se reporter au billet suivant : http://malware.dontneedcoffee.com/2012/09/blackhole2.0.html
Notamment, il va être plus difficile à tracker, avec la version 1, il était possible de retélécharger le binaire mais aussi, par défaut, de télécharger tous les binaires d'un même ExploitKit.
Un captcha a aussi été ajouté à l'authentification admin pour éviter les bruteforces afin d'éviter que des petits malins se logguent sur le panel 😉
L'auteur semble avoir corrigé cela.

Les URLs ont aussi changé, voici un exemple d'un BlackHole :

http://follow.fellowshipsports.org/links/loaded-mistook-requirements.php
http://follow.fellowshipsports.org/links/loaded-mistook-requirements.php?knlc=030b080537360a3736340b083804070335060434333804093308343802020508&oianr=474c&nha=zhwvb&lexelpv=ugcbhsqc
http://follow.fellowshipsports.org/links/loaded-mistook-requirements.php?knlc=030b080537360a3736340b083804070335060434333804093308343802020508&oianr=474c&nha=zhwvb&lexelpv=ugcbhsqc
http://follow.fellowshipsports.org/links/plugindetecta/plugindetecta.class
http://follow.fellowshipsports.org/links/plugindetecta/plugindetecta.class
http://follow.fellowshipsports.org/links/loaded-mistook-requirements.php?uvd=030b080537360a3736340b083804070335060434333804093308343802020508&kny=34&fmdimmsa=37053505383737373608&vzvivb=09000200020002

 En plus détaillé, se reporter à ce billet : http://malware.dontneedcoffee.com/2012/09/BHEK2.0landing.html

L’article BlackHole Exploit WebKit : Présentation est apparu en premier sur malekal.com.

Télécharger ISO de Windows 11 (Gratuitement)

23 août 2021 à 09:55

L'ISO de Windows 11 contient les fichiers d'installation et source.
Il est impératif de télécharger l'ISO de Windows 11 dans les cas suivants :

Dans ce tutoriel, je vous donne tous les liens pour télécharger gratuitement l'ISO de Windows 11.

Télécharger ISO de Windows 11

Télécharger ISO de Windows 11

Windows 11 est en cours de développement et test.
Il n'est donc pas recommandé de l'installer sur un PC de production.
 

Windows 11 (Build 22000.194)


Nom de fichierWin11_French_x64_22000-194.iso
Taille du fichier5.2 Go
Format du fichierISO
SHA1 SHA1 : bc7a30ce5e70f3ff85f96156815d928b4e966851
Télécharger Windows 11 (Build 22000.194)
 

Windows 11, Insider Preview (Build 22454)


Nom de fichierWindows11_InsiderPreview_Client_x64_fr-fr_22454.iso
Taille du fichierx64: 4,6 Go
Format du fichierISO
SHA1 SHA1 : c4aaff1f98d0606ec742040979bc2551851db4d8
Télécharger Windows 11, Insider Preview (Build 22454)
 

Windows 11, Insider Preview (Build 22000.132)


Nom de fichierWindows11_InsiderPreview_Client_x64_fr-fr_22000-132.iso
Taille du fichierx64: 5,3 Go
Format du fichierISO
SHA1 SHA1 : 679c6e9f93e160b618a0d394d526e1f24e16a3dc
Télécharger Windows 11, Insider Preview (Build 22000.132)
 

Windows 11, Insider Preview (Build 22000.120)


Nom de fichierWindows11_InsiderPreview_Client_x64_fr-fr_22000-120.iso
Taille du fichierx64: 5,3 Go
Format du fichierISO
SHA1 SHA1 : 679c6e9f93e160b618a0d394d526e1f24e16a3dc
Télécharger Windows 11, Insider Preview (Build 22000.120)

L’article Télécharger ISO de Windows 11 (Gratuitement) est apparu en premier sur malekal.com.

Comment installer Windows 11 sur son PC

23 août 2021 à 09:55

Ce tutoriel complet vous guide pour installer Windows 11 sur votre PC avec une clé USB gratuitement.
Il peut s'avérer utile pour répondre aux cas suivants :

  • Pour installer Windows 11 sur un nouveau PC vierge ou un nouveau disque dur vierge ou un SSD ou un ancien disque HDD
  • Réinstaller Windows 11 sans perdre de données et en conservant les données
  • Formater et réinstaller Windows 11 pour repartir à zéro

Voici toutes les étapes à suivre pour réussir à votre installation de Windows 11 sur votre PC.

Comment installer Windows 11 sur son PC

Comment installer Windows 11 sur son PC

Windows 11 est encore pour le moment en version de développement et test (via le programme Windows Insider).
Ainsi, il n'est conseillé de l'installer sur un PC de production.
A ce sujet, vous pouvez mettre à jour Windows 10 vers Windows 11 via Insider : Installer Windows 11 par Insider

Si vous désirez vérifier que votre PC supporte Windows 11, suivez ce tutoriel :

Créer la clé USB d'installation de Windows 11

Tout d'abord, récupérez l'ISO de Windows 11 qui contient les fichiers d'installation.
Vous pouvez la télécharger depuis ce lien :

Pour créer un support d'installation de Windows 11 à partir de l'ISO.
Suivre ce tutoriel :

Démarrer le PC sur la clé USB d'installation de Windows 11

Ensuite on démarre le PC sur la clé USB d'installation de Windows 11.
Pour cela, aidez-vous du tutoriel suivant :

Installation personnalisée de Windows 11

  • Choisissez la langue et cliquez sur le bouton Suivant
Choisir la langue à l'installation de Windows 11
  • Puis cliquez sur Installer maintenant
Installer Windows 11 maintenant sur son PC
  • Puis choisissez l'édition de Windows 11 à installer
Si votre PC était fournit avec Windows 11, réinstallez bien la même édition de Windows 11.
Sinon vous n'aurez pas de licence pour activer votre copie de Windows.
]Ne prenez pas les éditions N. Pour plus de détails lire, cet article : Quelles sont les différences entre les édition N, KN et unilingue de Windows[/warning]
Choisir l'édition de Windows 11 à installer
  • Lisez l'avis et conditions du contrant puis cochez la case J'accepte les termes du contrat de licence
  • Cliquez sur le bouton Suivant
Les conditions d'utilisations et licences à l'installation de Windows 11
  • Enfin choisissez la seconde option : Personnalisée - Installer uniquement Windows
Choisir l'option installation personnalisée de Windows 11

Sur quelle partition de disque installer Windows 11

  • Ensuite il faut indiquer sur quelle partition de disque installer Windows 11. Si votre PC est déjà partitionner, il faut choisir la partition principale de votre disque système

Trois cas sont possibles :

  • Pour réinstaller Windows 10 sans perdre de données :
    • Sélectionnez la partition principale pour y installer Windows
    • Ensuite cliquez sur Suivant pour installer un nouveau Windows à côté d'un autre
    • Dans ce dernier cas, un dossier Windows.old stocke les anciennes données
    • Plus d'informations sur l'article : le dossier Windows.old
  • Pour formater la partition et réinstaller Windows 10 :
    • Sélectionnez la partition système
    • Puis cliquez sur Formater en bas
    • Cela supprime les données pour repartir sur une installation de Windows 10 de zéro
  • Pour installer Windows 10 sur un nouveau disque :
    • Sélectionnez l'espace libre du nouveau disque ou SSD
    • Cliquez sur Nouveau afin de créer les partitions de disques
Choisir la partition principale où installer Windows 11
  • Enfin la copie des fichiers et l'installation de Windows 11 s'effectue. Tout est automatisé, laissez faire, une fois terminé le PC va redémarrer de lui même
Installation de Windows 11 - Copie de fichiers

Paramétrer Windows 11 à l'installation

L'installation de Windows 11 enchaîne ensuite de nombreux paramétrages.
Certains sont liés aux réglages de Windows 11 qui ont un impact sur la confidentialité et vie privée.
En effet, cela peut activer la télémétrie et remontés de données vers les serveurs Microsoft liées à votre compte Microsoft.
Prenez donc bien le temps de lire pour refuser si besoin.

  • Choisir le pays à l'installation de Windows 11
    Choisir le pays
  • Configurer disposition clavier à l'installation de Windows 11
    Disposition du clavier
  • Définir le nom de l'ordinateur à l'installation de Windows 11
    Définir le nom de l'ordinateur
  • Connecter/créer un compte Microsoft
    Connecter/créer un compte Microsoft
  • Créer un code PIN à l'installation de Windows 11
    créer un code PIN
  • Restaurer les paramètres synchronisés sur OneDrive
    Restaurer les paramètres synchronisés sur OneDrive
  • Autoriser les applications à utiliser votre emplacement
    Autoriser les applications à utiliser votre emplacement
  • Paramètres de localisation dans Windows 11
    Paramètres de localisation dans Windows 11
  • Paramètres de diagnostics
    Paramètres de diagnostics
  • Paramètres d'écriture manuscrites à l'installation de Windows 11
    Paramètres d'écriture manuscrites à l'installation de Windows 11
  • Obtenir des expériences personnalisées avec des données de diagnostics
    Obtenir des expériences personnalisées avec des données de diagnostics
  • Autoriser la publicité sur Windows 11
    Autoriser la publicité sur Windows 11
  • Personnaliser l'expérience utilisateur
    Personnaliser l'expérience utilisateur
  • Sauvegarder/Synchroniser vos fichiers dans OneDrive
    Sauvegarder/Synchroniser vos fichiers dans OneDrive
Les paramétrages de Windows 11 durant l'installation

Puis l'installation de Windows 11 se poursuit avec le téléchargement de mises à jour et la copie de fichiers.
Tout est automatisé, laisser l'opération se dérouler, le PC va ensuite redémarrer.

Installation de Windows 11 : copie des fichiers

Première démarrage de après l'installation de Windows 11

Enfin vous arrivez sur la page d'identification de Windows 11.
A ce stade là, l'installation de Windows 11 est presque achevée.
Saisissez votre mot de passe pour arriver à quelques dernières opérations.

La page d'identification de Windows pour ouvrir le bureau de Windows 11

Enfin le bureau de Windows 11 s'ouvre et vous avez accès à l'OS de Microsoft.

Le bureau de Windows 11 après l'installation de Windows 11

Pour configurer Windows 11 correctement, suivez ce tutoriel :

L’article Comment installer Windows 11 sur son PC est apparu en premier sur malekal.com.

La commande cp Linux : utilisation et exemples (copier des fichiers)

22 août 2021 à 11:44

Copier des fichiers est l'une des tâches les plus courantes lors de la manipulation de fichiers sur tout système d'exploitation. Dans le terminal Linux, il s'agit également d'une tâche assez simple à faire et à cela, nous utilisons la commande CP.

CP signifie copie. Cette commande est utilisée pour copier des fichiers ou un groupe de fichiers ou de répertoires.
Il crée une image exacte d'un fichier sur un disque avec un nom de fichier différent.
La commande CP nécessite au moins deux noms de fichiers dans ses arguments.

Ce tutoriel vous explique comment utiliser la commande cp sur Linux en vous donnant tous les exemples pour une bonne compréhension.

La commande cp Linux : utilisations et exemples (copier des fichiers)

Comment utiliser la commande cp sur Linux

Voici la syntaxe de la commande cp :

cp [OPTIONS] SOURCE... DESTINATION

La source peut contenir un ou plusieurs fichiers ou répertoires comme arguments et l'argument de destination peut être un fichier ou un répertoire unique.

  • Lorsque les arguments de la source et de destination sont à la fois des fichiers, la commande cp copie le premier fichier à la seconde. Si le fichier n'existe pas, la commande le crée.
  • Lorsque la source comporte plusieurs fichiers ou répertoires comme arguments, l'argument de destination doit être un répertoire. Dans cette situation, les fichiers et les répertoires source sont déplacés dans le répertoire de destination.
  • Lorsque les arguments de source et de destination sont des deux répertoires, la commande cp copie le premier répertoire dans le second.

Voici les options de la commande cp :

OptionsDescription
-aConserver autant que possible de la structure et des attributs des fichiers d'origine dans la copie
-dCopier des liens symboliques sous forme de liaisons symboliques plutôt que de copier les fichiers qu'ils indiquent et préservent des liens durs entre les fichiers source des copies
-f or –forceCette option force la copie même si le dossier de destination n'est pas disponible pour l'écriture.
-i or –interactiveAfficher un message chaque fois qu'un fichier doit être écrasé.
-lFaites des liens difficiles au lieu de copies des non-répertoires.
-R or -r or –recursiveCopier des arborescence en récursif. Par défaut, ne suivez pas les liens symboliques dans la source.
-s or –symbolic-linkLa commande établira des liens symboliques de tous les fichiers qui ne sont pas des dossiers. Ceci remplace une copie.
-u or –updateCette option ne copie pas de fichiers qui possèdent une modification identique ou plus récente horodatage dans le dossier de destination. C'est une mise à jour d'une copie.
-v or –verboseImprimez le nom de chaque fichier avant de la copier.
Les options de la commande cp

Exemples et utilisations de la commande cp pour copier des fichiers sur Linux

Copier des fichiers avec commande cp

Dans ce premier exemple, on copie un fichier dans le même répertoire.
Par exemple pour dupliquer fichier en fichier_old :

cp fichier fichier_old

Ou encore cette syntaxe :

cp file{,old}

Pour copier un fichier vers un répertoire, il suffit de spécifier ce dernier en destination.
Par exemple pour copier fichier.txt vers le répertoire /sauvegarde :

cp fichier.txt /sauvegarde

Si vous souhaitez copier le fichier sous un nom différent, vous devez spécifier le nom de fichier souhaité. La commande ci-dessous copiera le fichier sur le répertoire spécifié comme fichier_sauv.txt.

cp fichier.txt /sauvegarde/fichier_sauv.txt

Par défaut, si le fichier de destination existe, il est écrasé. L'option -n indique à CP de ne pas écraser un fichier existant.
Pour forcer CP à demander à la confirmation, utilisez l'option -i.

cp -i fichier.txt fichier_sauv.txt

Enfin, la commande cp n'affiche aucune information, pour le rendre bavard et afficher les fichiers copier, utilisez l'option -v :

cp -v fichier.txt fichier_sauv.txt

Copier tous les fichiers d'un répertoire vers un autre répertoire

Il est également possible de copier tous les fichiers d'un dossier à un autre.
Pour ce faire, utilisez l'opérateur Asterisk (*).
Ce qui donne la syntaxe suivante :

cp * [destination]

Par exemple pour copier tous les fichiers du dossier courant vers le dossier /sauvegarde :

cp * /sauvegarde

Pour copier tous les fichiers texte du dossier courant vers le dossier /sauvegarde :

cp *.txt /sauvegarde
Copier tous les fichiers d'un répertoire vers un autre répertoire

On peut aussi spécifier un dossier en source pour copier tous les fichiers de dernier vers un autre emplacement.
Par exemple pour copier tous les fichiers .tar.gz du répertoire /ancienne_sauvegarde vers /sauvegarde

cp /ancienne_savegarde/*.tar.gz /sauvegarde

Pour copier les fichiers du répertoire parents, utilisez ../
Par exemple, ci-dessous on demande de copier les fichiers .txt du répertoire parent dans le répertoire courant désigné par le caractère point (.).

cp ../*txt .
Copier les fichiers du répertoire parents avec la commande cp
Dans ces exemples précédents, seuls les fichiers du répertoire sont copiées.
Les sous-dossiers et leurs contenus, soit donc l'arborescence complète n'est pas complet.
Il ne s'agit pas d'une copie récursive.

Copier des dossiers avec la commande cp

Pour copier un répertoire, y compris tous ses fichiers et sous-répertoires, utilisez l'option -R ou -R.

Par exemple pour copier le dossier Images vers Images_sauv.
La commande crée le répertoire de destination et copier récursivement tous les fichiers et les sous-répertoires de la source vers le répertoire de destination.

cp -R Images Images_sauv

Pour copier uniquement les fichiers et les sous-répertoires, mais pas le répertoire source, utilisez l'option -T :

cp -RT Images Images_sauv

Copier plusieurs fichiers et répertoires

Pour copier plusieurs fichiers et répertoires à la fois, spécifiez leurs noms en source et utilisez le répertoire de destination comme dernier argument:

cp fichier.txt nom_repertoire fichier2.txt /repertoire_destination
Copier plusieurs fichiers et répertoires

Demander de confirmation avant d'écraser un fichier

Par défaut, Linux écrase le fichier si l'existant dans le répertoire de destination.
Pour demander une confirmation avant d'écraser un fichier, utilisez l'option -i :

[email protected]:/tmp/superdossier$ ls -lh /home/debian/sauvegarde/
total 8.0K
-rw-r--r-- 1 debian debian 7.8K Aug 20 13:59 fichier.txt
[email protected]:/tmp/superdossier$ cp -v fichier.txt /home/debian/sauvegarde/
'fichier.txt' -> '/home/debian/sauvegarde/fichier.txt'
[email protected]:/tmp/superdossier$ cp -vi fichier.txt /home/debian/sauvegarde/
cp: overwrite '/home/debian/sauvegarde/fichier.txt'? y
'fichier.txt' -> '/home/debian/sauvegarde/fichier.txt'
Demander de confirmation avant d'écraser un fichier

Éviter d'écraser les fichiers avec la commande cp

Pour ne pas écraser les fichiers, si présents, dans le répertoire de destination, utilisez l'option -n.
Par exemple ci-dessous, on copie des fichiers puis je réutilise la commande cp avec l'option -n.
On voit bien qu'elle ne copie que le nouveau fichier et pas les anciens déjà présents dans dossier de destination.

cp -v employes.txt rose-tatoo.txt superdossier/all.tar.gz /home/debian/sauvegarde/
'employes.txt' -> '/home/debian/sauvegarde/employes.txt'
'rose-tatoo.txt' -> '/home/debian/sauvegarde/rose-tatoo.txt'
'superdossier/all.tar.gz' -> '/home/debian/sauvegarde/all.tar.gz'

[email protected]:/tmp$ cp -v -n employes.txt rose-tatoo.txt superdossier/all.tar.gz superdossier/fichier.txt /home/debian/sauvegarde/
'superdossier/fichier.txt' -> '/home/debian/sauvegarde/fichier.txt'
Éviter d'écraser les fichiers avec la commande cp

Faire des copies tout en maintenant des attributs de fichier et horodatage

Sur les systèmes basés sur Unix, les fichiers ont des attributs spécifiques. Donc, si un utilisateur autre que celui qui l'a créé des copies ou le déplace, il risque de modifier les valeurs de ces attributs. Certains de ces attributs sur les permissions et autorisations du fichiers, propriétés et dates du fichier.

Lors de la copie d'un fichier, le nouveau fichier appartient à l'utilisateur exécutant la commande. Utilisez l'option -p pour préserver le mode de fichier, le propriété et les horodatages.
Par exemple pour copier fichier.txt en fichier_sauv.txt en gardant l'attribut des fichiers :

cp -p fichier.txt fichier_sauv.txt

Mettre à jour les fichiers copiés avec la commande cp

Si vous souhaitez copier le fichier uniquement s'il est plus récent que la destination, appelez la commande avec l'option -u.
Dans cet exemple, je modifie fichier.txt en y ajoutant du texte, on voit que l'option -u ne copie que ce dernier car c'est le seul qui a été modifié depuis la dernière copie.

[email protected]:/tmp/superdossier$ cp * /home/debian/sauvegarde/
[email protected]:/tmp/superdossier$ echo "j'ajoute du texte" >> fichier.txt
[email protected]:/tmp/superdossier$ cp -v -u * /home/debian/sauvegarde/
'fichier.txt' -> '/home/debian/sauvegarde/fichier.txt'
[email protected]:/tmp/superdossier$
Mettre à jour les fichiers copiés avec la commande cp

Sauvegarder les fichiers à copier

C'est une option très utile. Lors de la copie de fichiers, il est courant que vous le modifiez au fil du temps, mais vous pouvez toujours garder une copie de l'original.
Dans ce cas, nous utilisons deux options simultanément.

  • La première est -a qui traite explicitement le fichier comme ce qu'il est, un fichier
  • Et le second option est -b pour effectuer la sauvegarde

Pour créer la sauvegarde, utilisez simplement la commande suivante :

cp -ab fichier.txt /home/angelo/Documents/example/

Automatiquement, Linux créé une copie du fichier dans le répertoire de destination qui se termine par le caractère ~.

Sauvegarder les fichiers à copier

L’article La commande cp Linux : utilisation et exemples (copier des fichiers) est apparu en premier sur malekal.com.

Comment changer la police par défaut dans Terminal Windows

22 août 2021 à 11:44

Windows Terminal est l'application de terminal par défaut dans Windows 11. Voici des façons faciles différentes d'ouvrir la borne Windows dans Windows 11.

Contrairement à Windows 10, le nouveau terminal Windows est l'application de terminal par défaut dans Windows 11. Vous n'avez plus besoin de l'installer manuellement. Il est inclus par défaut. Par rapport aux précédents shell de Windows, Windows Terminal est moderne, rapide et puissant. Si vous avez vu Windows Terminal, vous savez qu'il fournit une interface utilisateur unifiée pour accéder à toutes les shell de Windows dans un emplacement central avec une interface utilisateur à onglets.
Grâce à l'option Profils, vous pouvez créer plusieurs profils avec différentes configurations de shell.
Parmi les options pour personnaliser l'affichage et l'apparence, on peut modifier les police de caractères.

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment changer la police par défaut dans Terminal Windows.

Comment changer la police par défaut dans Terminal Windows

Comment changer la police par défaut dans Terminal Windows

Par défaut, chaque profil utilise la même police de caractères Cascadia Mono.

La police d'écriture de Windows Terminal
  • Ouvrez Windows Terminal
  • Puis cliquez sur le menu déroulant sur la barre de titre
  • Sélectionnez l'option Paramètres. Notez que vous pouvez accéder directement aux paramètres par le raccourci clavier : CTRL+,
Ouvrir les paramètres de Windows Terminal
  • Ensuite cliquez sur le profil depuis le menu de gauche 1
  • Puis cliquez sur le menu Apparence en haut 2
Accéder au menu Apparence de Windows Terminal
  • Puis vous accédez aux paramètres de polices, texte. Vous pouvez modifier le type de police et en dessous la taille de la police
  • Enfin plus bas, vous pouvez définir l'épaisseur du texte
Comment changer la police par défaut dans Terminal Windows
  • Cliquez sur Enregistrer en bas à droite de l'écran pour prendre en compte les modifications
  • Ouvrez un nouvel onglet du profil pour bénéficier des changements de police de caractères
Comment changer la police par défaut dans Terminal Windows
Bravo ! vous avez réussi à changer la police sur Windows Terminal.

Modifier la police par défaut globale sur Windows Terminal

Comme nous venons de le voir, les modifications des polices se font sur les profils.
Mais comment changer la police par défaut de manière globale sur Windows Terminal ?
Cela se fait dans le fichier de configuration settings.json.

  • Cliquez en bas à gauche sur Ouvrir le fichier JSON
Ouvrez le fichier de configuration settings.json de Windows Terminal
  • Cela ouvre le fichier de configuration Windows Terminal dans l'éditeur de texte. Repérez la ligne du profil par défaut :
"defaults": {},
Modifier la police par défaut globale sur Windows Terminal
  • Puis saisissez fontFace suivi du nom de la police en respectant la syntaxe suivante
"defaults": {
		"fontFace": "Consolas"
	},
  • Enregistrez les modifications par le raccourci clavier CTRL+S
Modifier la police par défaut globale sur Windows Terminal
Bravo ! vous avez réussi à changer la police par défaut de Windows Terminal.

L’article Comment changer la police par défaut dans Terminal Windows est apparu en premier sur malekal.com.

5 exemples pour utiliser de la commande head sur Linux

22 août 2021 à 10:39

Vous savez peut-être que la commande cat est utilisée pour imprimer le contenu d'un fichier, sur le terminal.
La commande cat imprime l'intégralité du fichier sur le terminal.
Mais parfois on peut avoir besoin d'afficher que le début.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser la commande head qui permet d'afficher les N premières lignes d'un fichier.
C'est donc l'inverse de la commande tail.

Dans ce tutoriel, je vous donne 5 exemples pour utiliser la commande head.

5 exemples pour utiliser de la commande head

5 exemples pour utiliser de la commande head

Syntaxe de la commande head

Voici la syntaxe par défaut de la commande head :

head [option] [fichier]

Par défaut, elle affiche les 10 premières lignes de chaque fichier à la sortie standard.
Avec plus d'un fichier, précède chacun avec un en-tête donnant le nom du fichier.
Notez que les lignes vides sont considérés comme une ligne à part entière.

Imaginons le texte suivant dans le fichier rose-tatoo.txt :

1  The pictures tell the story
2  This life had many shades
3  I'd wake up every morning and before I'd start each day
4  I'd take a drag from last nights cigarette
5  That smoldered in its tray
6  Down a little something and then be on my way
7
8  I traveled far and wide
9  And laid this head in many ports
10  I was guided by a compass
11  I saw beauty to the north
12  I drew the tales of many lives
13  And wore the faces of my own
14  I had these memories all around me
15  So I wouldn't be alone

Contenu d'un fichier texte sur Linux

Afficher les N premières lignes d'un fichier avec head

Lorsque vous avez besoin d'imprimer un nombre spécifique de lignes, vous pouvez utiliser l'option -n suivie du nombre de lignes.

Par exemple, pour afficher les 2 premières lignes, vous pouvez utiliser ceci:

head -n 2 rose-tatoo.txt
fficher les N premières lignes d'un fichier avec la commande head sur Linux

Une syntaxe plus rapide consiste à écrire directement le nombre de lignes à afficher de cette manière.
Par exemple ici on affiche les quatre premières lignes.

head -4 rose-tatoo.txt

Afficher toutes sauf les N dernières lignes

Vous pouvez exclure un nombre spécifique de lignes à la fin du fichier et imprimer le contenu restant du fichier en fournissant un numéro négatif à l'option.

Par exemple, si vous souhaitez quitter les 15 dernières lignes du fichier, vous pouvez utiliser cette commande:

head -n -2 rose-tatoo.txt
Afficher toutes sauf les N dernières lignes avec la commande head sur Linux

Afficher plusieurs fichiers avec la commande head

head peut afficher plusieurs fichiers à la fois.
Pour cela, indiquez les noms des fichiers en les espaçant.
Par exemple pour afficher les deux premières lignes des fichiers rose-tatoo.txt et test.txt :

head -n 2 rose-tatoo.txt test.txt

Les noms des fichiers s'affichent en en-tête ==> fichier <== avec le contenu.

fficher plusieurs fichiers avec la commande head

Traiter l'en-tête dans la sortie

La commande Head imprime le nom du fichier comme en-tête au-dessus de la sortie de chaque fichier pour les séparer.
Si vous ne voulez pas que la commande head affiche le nom du fichier, ajoutez l'option -q :

head -q -n 2 rose-tatoo.txt test.txt
Traiter l'en-tête dans la sortie de la commande head de Linux

A l'inverse quand vous travaillez avec un seul fichier, si vous souhaitez que l'en-tête avec le nom du fichier apparaisse, ajoutez l'option -v :

head -v -n 2 rose-tatoo.txt
==> rose-tatoo.txt <==
     1  The pictures tell the story
     2  This life had many shades

Afficher un nombre spécifique d'octets / caractères d'un fichier

Si vous souhaitez imprimer un nombre spécifique d'octets d'un fichier, vous pouvez utiliser l'option -c suivi du numéro.
Normalement, la taille d'un caractère est un octet. Donc, vous pouvez y penser comme imprimant un certain nombre de caractères.
Les caractères espaces ou tabulations sont comptés dedans.

Par exemple pour afficher les 30 premiers caractères d'un fichier :

head -c30 rose-tatoo.txt
Afficher un nombre spécifique d'octets / caractères d'un fichier sur Linux

Vous pouvez également exclure un nombre spécifique d'octets à la fin du fichier.
Pour ce faire, spécifiez une valeur négative à l'option -c.

Par exemple pour exclure les 35 derniers caractères d'un fichier :

head -c -35 rose-tatoo.txt

Afficher les N lignes d'un fichier en combinant les commandes head et tail

Et si vous voulez afficher n nombre de lignes au milieu d'un fichier?

Par exemple, si vous souhaitez afficher les lignes de 5 à 10 de fichier, vous pouvez combiner la commande head avec la commande tail.
Comme notre fichier fait 14 lignes, cela affiche la 5e ligne.

head -n 10 rose-tatoo.txt | tail -n +5
     5  That smoldered in its tray
     6  Down a little something and then be on my way
     7
     8  I traveled far and wide
     9  And laid this head in many ports
    10  I was guided by a compass

La commande Head imprime les 10 premières lignes du fichier. Ensuite, la commande tail prend cette sortie et imprime toutes les lignes à partir du numéro de ligne 5. Cela vous donne les lignes de 5 à 10.

Si vous voulez simplement afficher la nième ligne, vous pouvez le faire en combinant head et tail à nouveau.

 head -n 15 rose-tatoo.txt | tail -n 1
    15  So I wouldn't be alone

Ainsi, la commande de tête imprime les 15 premières lignes du fichier, puis la commande queue imprime la dernière ligne de cette sortie. Ainsi, vous obtenez la 15ème ligne.

L’article 5 exemples pour utiliser de la commande head sur Linux est apparu en premier sur malekal.com.

La commande ls Linux : utilisation et exemples

21 août 2021 à 13:44

Ls est l'une des commandes de base que tout utilisateur Linux devrait savoir.

La commande ls répertorie les fichiers et les répertoires dans le système de fichiers et affiche des informations détaillées sur eux.
Il fait partie du package GNU Core Utilities qui est installé sur toutes les distributions Linux.

Ce tutoriel vous montrer comment utiliser la commande ls via des exemples pratiques et des explications détaillées des options ls les plus courantes.

La commande ls : utilisation et exemples

Comment utiliser la commande LS

La syntaxe de la commande LS est la suivante :

ls [OPTIONS] [FICHIERS]

Lorsqu'il est utilisé sans options et arguments, LS affiche une liste des noms de tous les fichiers du répertoire de travail actuel:

[email protected]:/$ ls
bin  boot  dev  etc  home  initrd.img  initrd.img.old  lib  lib32  lib64  libx32  lost+found  media  mnt  opt  proc  root  run  sbin  srv  sys  tmp  usr  var  vmlinuz  vmlinuz.old

Pour afficher les fichiers en liste, utilisez l'option -1 :

ls -1

Pour lister les fichiers d'un répertoire spécifique, saisissez le nom de ce dernier.
Par exemple pour lister le contenu du dossier home, saisissez :

ls /home

Vous pouvez spécifier plusieurs répertoires à la suite afin d'en lister le contenu :

ls /etc /home

Lorsque vous tentez d'accéder à un dossier dont vous n'avez pas les autorisations, le message Permission denied s'affiche.
Par exemple, ici je tente de lister le contenu du dossier /root sans être identifié en root.

ls /root/
ls: cannot open directory '/root/': Permission denied

Exemples d'utilisation de la commande LS

Format de la liste longue de la commande ls

L'option la plus utilisé est l'option -l qui affiche le format de liste longue.
Cela affiche des informations précises sur les fichiers dans un ou plusieurs répertoires

ls -l /etc

La première ligne indique la taille totale occupée par le répertoire.
Pour plus de détails, on peut utiliser la commande du ou df.

Puis la commande ls affiche les fichiers et répertoires en liste avec les informations suivantes :

Lister les fichiers en liste et détails avec la commande ls de Linux

Selon la distribution Linux, des codes couleurs peuvent s'afficher, par exemple ci-dessus, les répertoires sont en cyan.
Le premier caractère identifie le type de fichier :

  • - - Fichier régulier
  • b - Bloc de fichier spécial
  • c - fichier spécial de caractère
  • d - Répertoire
  • l - Lien symbolique
  • n - fichier réseau
  • p - FIFO
  • s - socket

Ainsi dans la capture d'écran précédente listant le répertoire /etc, on voit bien les répertoires avec un d en premier caractère.
Ci-dessous une partie du répertoire plugins de munin qui contient beaucoup de liens symboliques.
On voit qu'il début bien par le caractère l.

Lister les fichiers en liste et détails avec la commande ls de Linux

Puis on trouve les permissions du fichier ou répertoire identifiés comme ceci :

  • r - Permission de lire le fichier
  • w - Permission d'écrire dans le fichier
  • x - Permission d'exécuter le fichier
  • s - setgid bit
  • t - sticky bit

Pour plus d'informations et explications sur les autorisations, suivre ce didacticiel :

En troisième position, on trouve le propriétaire du fichier/répertoire suivi du groupe suivi par la taille du fichier, montré en octets. Utilisez l'option -h si vous souhaitez imprimer des tailles dans un format lisible par l'homme.
Vous pouvez modifier le propriétaire du fichier à l'aide de la commande chown.
Enfin la dernière date et heure de modification de fichier. La dernière colonne est le nom du fichier.

Lister les fichiers du répertoire courant ou le répertoire parent avec ls

Pour lister les ficheirs du répertoire courant, utilisez la commande ls sans aucune option :

ls

Mais on peut aussi mettre un point :

ls .

ou :

ls ./

Pour lister les fichiers du répertoire parent, indiquez ../
Par exemple, en étant dans le répertoire /etc, cela va lister le contenu de / puisque c'est le répertoire au dessus.

[email protected]:/etc$ ls ../
bin  boot  dev  etc  home  initrd.img  initrd.img.old  lib  lib32  lib64  libx32  lost+found  media  mnt  opt  proc  root  run  sbin  srv  sys  tmp  usr  var  vmlinuz  vmlinuz.old

Ainsi o peut remonter indéfiniment dans l'arborescence avec ../../ ou ../../../ et ainsi de suite.

[email protected]:/etc/nginx$ ls ../../../
bin  boot  dev  etc  home  initrd.img  initrd.img.old  lib  lib32  lib64  libx32  lost+found  media  mnt  opt  proc  root  run  sbin  srv  sys  tmp  usr  var  vmlinuz  vmlinuz.old
Lister les fichiers du répertoire courant ou le répertoire parent avec la commande ls de Linux

Lister les fichier du répertoire /root ou /home de l'utilisateur

Pour lister les fichier du répertoire /root :

ls /root

Si vous êtes identifié avec un utilisateur non root, vous devez utiliser la commande sudo :

sudo /root

Pour lister les fichiers du répertoire /home d'un utilisateur, indiquez le répertoire /home suivi du nom de l'utilisateur.
Par exemple pour lister le contenu de l'utilisateur malekalmorte et debian :

ls /home/malekalmorte
ls /home/debian

Si vous souhaitez le faire sur votre répertoire utilisateur, vous pouvez utiliser ~ :

[email protected]:/etc/nginx$ ls ~/
image2.img  image3.img  image.img  Ubuntu.txt

Lister que les répertoires sans les fichiers

Pour ne lister que les répertoires sans les fichiers, utilisez l'option -d suivi de */ :

ls -d */
Lister que les répertoires sans les fichiers avec la commande ls de Linux

Mais Il est possible de ne lister que les répertoires avec la commande ls en le combinant avec la commande grep.
Pour cela, il faut lister que les entrées qui débutent par un d.
On peut facilement le faire en capturant ^d avec grep.

[email protected]:/$ ls -lh /etc|grep ^d
drwxr-xr-x 2 root root   4.0K Aug 14 15:40 alternatives
drwxr-xr-x 3 root root   4.0K Jul 15 19:47 apache2
drwxr-xr-x 3 root root   4.0K Aug 14 15:30 apparmor
drwxr-xr-x 7 root root   4.0K Aug 14 15:30 apparmor.d
drwxr-xr-x 7 root root   4.0K Aug 14 15:25 apt
drwxr-xr-x 2 root root   4.0K Aug 14 15:30 bash_completion.d
drwxr-xr-x 2 root root   4.0K Mar 18 19:59 binfmt.d
drwxr-xr-x 3 root root   4.0K Jun 24 11:46 ca-certificates
drwxr-xr-x 2 root root   4.0K Jun 24 11:47 calendar
drwxr-xr-x 4 root root   4.0K Jul 15 01:02 cloud
drwxr-xr-x 2 root root   4.0K Aug 14 15:37 cron.d
drwxr-xr-x 2 root root   4.0K Aug 14 15:37 cron.daily
[...]

Lister la taille de fichiers avec la commande ls

Par défaut lorsque vous utilisez la commande ls avec l'option -l, les tailles de fichiers sont en octets.
Ce qui n'est pas forcément facile à lire pour un humain.

[email protected]:~$ ls -l
total 2705092
-rw-r--r-- 1 debian debian  250000000 Aug 15 14:57 image2.img
-rw-r--r-- 1 debian debian   20000000 Aug 15 14:58 image3.img
-rw-r--r-- 1 debian debian 2500000000 Aug 15 14:57 image.img
-rw-r--r-- 1 debian debian        267 Aug 14 14:12 Ubuntu.txt

Pour rendre la sortie lisible pour un humain, ajoutez l'option -h.
Les tailles de fichiers s'affichent alors en KiloOctet, Megaoctet, Gigaoctet ou Teraoctets, ...

[email protected]:~$ ls -lh
total 2.6G
-rw-r--r-- 1 debian debian 239M Aug 15 14:57 image2.img
-rw-r--r-- 1 debian debian  20M Aug 15 14:58 image3.img
-rw-r--r-- 1 debian debian 2.4G Aug 15 14:57 image.img
-rw-r--r-- 1 debian debian  267 Aug 14 14:12 Ubuntu.txt

Afficher les fichiers cachés avec la commande ls

Par défaut, la commande ls n'affiche pas les fichiers cachés. Sur Linux, un fichier caché est n'importe quel fichier qui commence par un point (.).
Pour afficher tous les fichiers, y compris les fichiers cachés, utilisez l'option -a :

[email protected]:~$ ls ~/
image2.img  image3.img  image.img  Ubuntu.txt

[email protected]:~$ ls -a ~/
.  ..  .bash_history  .bash_logout  .bashrc  .config  .gnupg  image2.img  image3.img  image.img  .joe_state  .lesshst  .mysql_history  .profile  .ssh  Ubuntu.txt  .viminfo  .wp-cli

Tri de la sortie de ls

Par défaut, la commande ls trie les fichiers par ordre alphabétique.
Elle propose quelques options de trie comme par taille de fichiers, date de fichiers.
Enfin l'option -r permet d'inverser le tri.

Inverser l'ordre alphabétique

Pour lister les fichiers dans l'ordre inverse alphabétique :

ls -1r

Ou avec la liste des format long :

ls -lr

Par défaut, les fichiers et les dossiers sont triés ensemble. Si vous préférez trier les dossiers séparément et être affiché avant les fichiers, vous pouvez utiliser la première --group-directories-first.

ls -lr /etc/ --group-directories-first

Par taille de fichiers

Vous pouvez trier le contenu par taille du fichier avec la plus grande taille répertoriée en premier, en utilisant l'option -S.

ls -R

Vous pouvez trier la sortie pour afficher d'abord le fichier le plus petit en utilisant l'option inverse (-R) :

ls -Rr

Par date de modifications de fichiers

Afin de trier le contenu de la dernière heure modifiée, vous devez utiliser l'option -t :

ls -lht

Pour lister les fichiers dans l'ordre inverse de la date de modifications de fichiers :

ls -lhtr

Par extensions de fichiers

Une autre option (-X) offre la possibilité de trier par extension.
Cela vous permet d'afficher des fichiers groupés par des extensions.

ls -lX

Trier ls avec sort

Mais pour trier sur une autre donnée, il faut l'utiliser avec la commande sort.

Pour trier par une colonne particulière, utilisez la commande sort en spécifiant la colonne ou le numéro de champ. Donc, pour trier le nom du propriétaire, qui est dans le champ 3 :

ls -l | sort -k 3

Les options suivantes de la commande sort peuvent être utile.
Notez que ce sont les mêmes options que la commande ls :

  • --sort=extension (ou -X ) - Trier l'alphabétiquement par extension
  • --sort=size (ou-S) - Trier par taille de fichier
  • --sort=time (ou -t) - Trier par délai de modification
  • --sort=version (ou-v) - Sorte de version naturelle.

Liste des sous-répertoires récursives

Enfin l'option -R permet de lister un répertoire en récursif.
Cela va donc lister l'intégralité de l'arborescence.

ls -R

L’article La commande ls Linux : utilisation et exemples est apparu en premier sur malekal.com.

Comment changer l’image d’arrière plan de Windows Terminal (Personnalisation)

21 août 2021 à 13:44

Pour rendre votre Windows Terminal plus esthétique et le personnaliser, il est possible de changer l'image d'arrière plan.
La possibilité de définir l'image de fond de terminal Windows est une option de personnalisation très utiles.
Ainsi, lors de l'exécution de plusieurs coquilles sous la borne Windows, régler des images d'arrière-plan pour chaque coquille le rend beaucoup plus accueillant et facile à reconnaître.

Dans ce tutoriel, je vous guide pour changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal de Windows 11 et Windows 10.

Comment changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal

Comment changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal

Vous pouvez définir des images de fond séparées pour chaque shell du terminal. La bonne chose, contrairement aux versions plus anciennes où vous devez modifier le fichier JSON des paramètres, vous pouvez maintenant utiliser le panneau Paramètres pour définir ou modifier l'image d'arrière-plan.

  • Ouvrez Windows Terminal
  • Puis cliquez sur le menu déroulant sur la barre de titre
  • Sélectionnez l'option Paramètres. Notez que vous pouvez accéder directement aux paramètres par le raccourci clavier : CTRL+,
Ouvrir les paramètres du terminal de Windows
  • Ensuite cliquez sur le profil depuis le menu de gauche 1
  • Puis cliquez sur le menu Apparence en haut 2
Accéder au menu Apparence de Windows Terminal
  • Descendez pour chercher le paramètre Image d'arrière plan
  • Cliquez sur Parcourir
Comment changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal
  • Puis naviguez dans vos dossiers pour sélectionner l'image de fond à appliquer
Comment changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal
  • Enfin cliquez sur sur le bouton Enregistrer en bas à droite
Comment changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal
  • La nouvelle image de fond s'applique automatiquement sur Windows Terminal
Comment changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal

Personnaliser l'apparence de l'image de fond dans le terminal Windows

Après avoir défini l'image de fond de terminal Windows, vous pouvez modifier son apparence et vous sentir en modifiant la transparence, l'acrylique, la position et les effets d'étirement.

Toutes ces options sont disponibles sous l'onglet "Apparence" des paramètres Shell.
d".

  • Accédez au menu Apparence du profil
  • Si la position par défaut de l'image de fond n'est pas à votre goût, changez-la sous la section Alignement de l'image de fond
  • Pour rendre l'image un peu transparente, modifiez le curseur Opacité de l'image de fond
Personnaliser l'apparence de l'image de fond dans le terminal Windows

De la même manière, vous pouvez activer l'effet translucide flou en allumant l'option acrylique.

  • Descendez plus bas pour activer Acrylique
  • Puis réglez l'opacité de l'acrylique
  • Enfin cliquez sur sur le bouton Enregistrer en bas à droite
Personnaliser l'apparence de l'image de fond dans le terminal Windows
  • Automatiquement la transparence s'applique au profil
Personnaliser l'apparence de l'image de fond dans le terminal Windows

Changer et personnaliser l'image d'arrière plan de Windows Terminal par settings.json

Vous pouvez aussi personnaliser l'image d'arrière plan et transparence directement dans le fichier settings.json.
On accède à ce dernier par le bouton Ouvrir le fichier JSON en bas à gauche de la page des paramètres.

Ouvrez le fichier de configuration settings.json de Windows Terminal

Dans la partie profil, jouez sur les paramètres suivants pour changer l'image de fond et l'opacité.

"backgroundImage" : "C:/Users/MaK/Images/malekalbanner-phpbb.png",
"backgroundImageOpacity" : 0.75,
"backgroundImageStretchMode" : "fill",

backgroundImageOpacity est la valeur qui permet de jouer sur l'opacité de l'image du Windows Terminal.

Modifier l'image de fond et transparence du Windows Terminal

La transparence se règle grâce à acrylicOpacity.
Les valeurs vont de 0.75 à 0.5.
Enfin useAcrylic doit être réglé sur True.

Par exemple sur le profil Windows Powershell :

{
                "useAcrylic": true
                "acrylicOpacity": 0.31,
                "backgroundImage" : "C:/Users/MaK/Images/malekalbanner-phpbb.png",
                "backgroundImageOpacity" : 0.75,
                "backgroundImageStretchMode" : "fill",
                "commandline": "powershell.exe",
                "guid": "{61c54bbd-c2c6-5271-96e7-009a87ff44bf}",
                "hidden": false,
                "name": "Windows PowerShell"             
            },

Pour appliquer la transparence à tous les profils, il faut modifier la section defaults :

  • Modifiez le fichier settings.son
  • Cherchez la sections defaults
  • Enfin modifiez la en ajoutant le code suivant
"defaults":
        {
            "acrylicOpacity" : 0.08,
            "backgroundImage" : "C:/Users/MaK/Images/malekalbanner-phpbb.png",
            "backgroundImageOpacity" : 0.75,
            "backgroundImageStretchMode" : "fill",
            "closeOnExit" : true,
            "cursorColor" : "#FFFFFF",
            "cursorShape" : "bar",
            "fontFace" : "Consolas",
            "fontSize" : 12,
            "historySize" : 9001,
            "padding" : "0, 0, 0, 0",
            "snapOnInput" : true,
            "useAcrylic" : true,
        },

L’article Comment changer l’image d’arrière plan de Windows Terminal (Personnalisation) est apparu en premier sur malekal.com.

Comment ancrer une fenêtre et utiliser l’ancrage de fenêtres de Windows 11

20 août 2021 à 13:47

Windows 11 propose une nouveauté l'ancrage des fenêtres afin de redimensionner et organiser les fenêtres de vos applications.
Elle permet aussi de diviser l'écran pour faciliter la multitâche plus facile que jamais.
Vous pouvez afficher et accéder à quatre fenêtres d'application en même temps afin de gagner du temps et ainsi augmenter votre productivité globale.
En outre, la fonctionnalité des mises à pression vous permet d'organiser rapidement vos applications de quatre manières différentes sur des moniteurs réguliers, tandis que les grands affichages offrent six options de mise en page.

Lisez ce guide et tutoriel pour savoir comment ancrer, diviser et scinder l'écran sur Windows 11 et placer les applications côte à côte.

Comment ancrer une fenêtre et utiliser l'ancrage de fenêtres de Windows 11

Qu'est-ce que l'ancrage des fenêtres de Windows 11 ?

C'est une fonctionnalité qui donne la possibilité de placer vos fenêtres d'applications dans des zones spécifiques de l'écran.
Ainsi, on divise les fenêtres pour en afficher plusieurs fenêtres dans une même zone de l'écran.

Dans Windows 11, l'ancrage de fenêtre vous permet de scinder votre écran en jusqu'à quatre sections différentes.
En outre, tandis que les versions antérieures du système d'exploitation offraient des options plus limitées, Windows 11 facilite la multitâche avec un maximum de six dispositions d'instantané pour organiser vos applications.

Qu'est-ce que l'ancrage des fenêtres de Windows 11 ?

Toutefois, si votre écran a une largeur d'au moins 1920 pixels, vous obtenez deux options supplémentaires pour diviser votre écran en trois colonnes verticales.

Qu'est-ce que l'ancrage des fenêtres de Windows 11 ?

Comment utiliser l'ancrage de fenêtres de Windows 11

Voici comment ancrer vos fenêtres sur Windows 11 et les diviser à l'écran de votre PC :

  • Ouvrez toutes les applications que vous souhaitez diviser sur votre écran
  • Ensuite placez le curseur de la souris sur l'icône d'agrandissement en haut à droite de la fenêtre
Comment utiliser l'ancrage de fenêtres de Windows 11 ?
  • Choisissez la zone où placer la fenêtre de l'application avec l'organisation des fenêtres souhaitée
Comment utiliser l'ancrage de fenêtres de Windows 11 ?
  • Automatiquement, la fenêtre de l'application se place dans la zone avec la bonne taille
Comment utiliser l'ancrage de fenêtres de Windows 11 ?
  • Les autres applications s'affichent dans un coin de l'écran. Cliquez sur l'icône d'agrandissement sur la fenêtre pour qu'elle prenne toute la place dans la zone
Comment utiliser l'ancrage de fenêtres de Windows 11 ?
  • Répétez l'opération pour agrandir la fenêtre dans la zone souhaitée
Comment utiliser l'ancrage de fenêtres de Windows 11 ?
Bravo ! vous avez réussi à ancrer vos fenêtres pour les diviser à l'écran de Windows 11.

Comment ancrer une fenêtre et diviser l'écran sur Windows 11 avec des raccourcis clavier

Pour gagner encore plus en productivité, on peut aussi utiliser l'ancrage des fenêtres par des raccourcis clavier.

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + Z
  • Cela ouvre l'ancrage de fenêtre, déplacez avec les touches de directions du clavier pour choisir la disposition et positionnez la fenêtre à l'emplacement désiré
  • Validez la disposition avec la touche Entrée
Comment ancrer une fenêtre et diviser l'écran sur Windows 11 avec des raccourcis clavier
  • Puis utilisez les touches et pour choisir la fenêtre à agrandir
  • Validez à nouveau par la touche Entrée du clavier
Comment ancrer une fenêtre et diviser l'écran sur Windows 11 avec des raccourcis clavier
  • Répétez l'opération pour toutes les autres fenêtres afin de les disposer à l'écran de Windows 11
Comment ancrer une fenêtre et diviser l'écran sur Windows 11 avec des raccourcis clavier
Bravo ! vous avez réussi à ancrer vos fenêtres avec les raccourcis clavier de Windows 11.

Activer/désactiver l'ancrage des fenêtres sur Windows 11

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Paramètres. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi utiliser le raccourci
    + I. Sinon d'autres méthodes dans le tutoriel suivant : Comment ouvrir les paramètres de Windows 11
Ouvrir paramètres Windows 11
  • Puis cliquez sur Multitâche
Accéder aux paramètres de Multitâche de Windows 11
  • En haut Ancrer les fenêtres doit être activé
Activer l'ancrage des fenêtres de Windows 11
  • Cliquez dessus pour accéder aux options de l'ancrage des fenêtres dont voici les explications :
    • Lors de l'ancrage d'une fenêtre, afficher ce que peux ancrer à côté - active la fonction d'assistance d'ancrage pour faciliter la disposition des fenêtres
    • Afficher les mises en page d'ancrage lorsque je survole le bouton maximisant une fenêtre - active la fonction de mise en page
    • Afficher les mises en page d'ancrage dont l'application fait partie lorsque je survole les boutons de la barre des tâches - traite une mise en page comme un groupe distinct, vous permettant de revenir à cette vue
    • Quand je fais glisser une fenêtre, permettez-moi de l'ancrer sans glisser tout le chemin vers le bord de l'écran - facilite la prise de fenêtres avec votre curseur.
    • Lorsque j'ancre une fenêtre, ajuster automatiquement pour remplir l'espace disponible - Nouvelles applications que vous utilisez à côté de Windows qui sont déjà claquées dans la place, installez automatiquement dans l'espace restant
    • Lorsque je redimensionne une fenêtre ancrée, redimensionner simultanément toute fenêtre ancrée adjacente - L'ancrage de Windows redimensionne automatiquement l'ensemble des fenêtres
Les options pour ancrer les fenêtres de Windows 11

L’article Comment ancrer une fenêtre et utiliser l’ancrage de fenêtres de Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment ouvrir les paramètres de Windows 11

20 août 2021 à 13:47

Parmi les nouveautés de Windows 11, on trouve une refonte complète des paramètres.
Mais comment ouvrir les paramètres de Windows 11 ?

L'application Paramètres de Windows 11 est un ensemble de menus de réglages qui permet de contrôler la façon dont votre système d'exploitation fonctionne et d'où l'on peut aussi personnaliser Windows 11.
Bien que de nombreuses méthodes pour ouvrir les paramètres dans Windows 11 sont les mêmes que dans Windows 10, l'application est très différente, offrant une conception plus élégante et un meilleur aperçu des options et des menus disponibles.

Ce tutoriel vous explique comment ouvrir les paramètres dans Windows 11 de 8 façons différentes.

Comment ouvrir les paramètres de Windows 11

Comment ouvrir les paramètres de Windows 11

Par les raccourcis clavier

On commence par la façon la plus rapide pour accéder aux paramètres de Windows 11, c'est à dire par les raccourci clavier.

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
    .
Ouvrir les paramètres de Windows 11 par les raccourcis clavier
  • Les paramètres de Windows 11 s'ouvrent

Par le clic droit sur le menu Démarrer

Voici une autre façon rapide d'accéder à l'application Paramètres de Windows 11 en passant par le menu WinX :

  • Faites un clic droit sur le Menu Démarrer
  • Puis dans la liste, cliquez sur Paramètres
Ouvrir paramètres Windows 11
Notez que vous pouvez ouvrir le menu WinX avec le raccourci clavier :
+ X.

Par l'application Paramètres

Le menu Démarrer de Windows 11 a aussi subi une refonte complète.
Mais on peut toujours ouvrir les paramètres de Windows 11 depuis ce dernier.

  • Cliquez sur le menu Démarrer 1
  • Puis en haut à droite sur Paramètres 2
Ouvrir les paramètres de Windows 11 par le menu Démarrer

L'application Paramètres est aussi disponible dans la liste des applications de Windows 11 :

  • Ouvrez le menu Démarrer puis cliquez en haut à droite toutes les applications
Ouvrir les paramètres de Windows 11 par le menu Démarrer
  • Descendez dans la liste sur les programmes commençant par P pour trouver et cliquer sur Paramètres
Ouvrir les paramètres de Windows 11 par le menu Démarrer

Depuis la zone de notification

On peut aussi ouvrir les paramètres de Windows 11 depuis la zone de notification.
En effet, quelques paramètres sont disponibles depuis cette dernière.

Ouvrir les paramètres de Windows 11 depuis la zone de notification

Par la commande ms:settings:

L'application Paramètres de Windows 11 contient beaucoup d'URI.
Ce sont des adresses commençant par ms-settings: qui donne accès à chaque menus et pages des réglages.
On peut aussi ouvrir les paramètres par cette commande.

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis dans la fenêtre Exécutez, saisissez ms-settings:
Ouvrir les paramètres de Windows 11 par la commande ms:settings:

Depuis PowerShell ou l'invite de commandes (Windows Terminal)

La commande start ms-settings: peut aussi s'utiliser en PowerShell ou Invite de commandes.
Dans Windows 11, on accède à ces derniers par Windows Terminal.

Voici comment faire :

Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11
  • Puis saisissez la commande suivante pour ouvrir les Paramètres de Windows 11 :
start ms-settings:
Ouvrir les paramètres de Windows 11 depuis PowerShell ou l'invite de commandes (Windows Terminal)

Par le gestionnaire de tâches

Voici une autre façon d'ouvrir les paramètres de Windows 11 par le gestionnaire de tâches.

Ouvrir le gestionnaire de tâches sur Windows 11
  • Ensuite cliquez sur le menu Fichier > Exécuter une nouvelle tâche
  • Puis saisissez ms:settings: et cliquez sur OK
Ouvrir les paramètres de Windows 11 par le gestionnaire de tâches
  • Les paramètres de Windows 11 s'affichent

Par le bureau de Windows 11

Enfin on termine par une méthode rapide pour accéder aux paramètres de Windows 11 par le bureau de Windows 11.

  • Accédez au bureau de Windows 11
  • Faites un clic droit pour ouvrir le menu contextuel
  • Puis cliquez sur Paramètres d'affichage
Ouvrir les paramètres de Windows 11 par le bureau de Windows 11
  • Cela ouvre les paramètres de Windows 11 > Affichage. Ensuite accédez aux autres réglages par le menu de gauche

L’article Comment ouvrir les paramètres de Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

13 février 2020 à 09:30

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender peut parfois être compliqué.
En effet, l'utilisation avancée du Firewall Windows Defender n'est parfois pas simple.

Dans ce tutoriel, nous verrons comment pouvoir gérer facilement ses applications sur le pare-feu de Windows.
Mais surtout comment autoriser/bloquer une application sur le firewall Windows 10 ou Windows 11.

Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender

Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Le principe est de créer une règle de trafic afin de bloquer les connexions de l'application.
Plusieurs méthodes sont possibles.
Enfin pour autoriser une application sur le firewall Windows Defender, il suffit de désactiver la règle.

On peut d'ailleurs faire la même chose avec les adresses IP : Bloquer une adresse IP avec le pare-feu de Windows Defender

Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender de Windows 10, Windows 11

Autoriser une application

Voici comment gérer ses applications depuis les paramètres du pare-feu de Windows.
Vous allez constater que cette méthode n'est pas très pratique et même fastidieuse d'où les autres méthodes proposées dans cet article.

Ouvrir les sécurités de Windows 10
  • Puis cliquez sur Pare-feu et protection du réseau
  • Ensuite dans la liste cliquez sur Autoriser une application ou une fonctionnalité via le Pare-feu de Windows
  • Vous arrivez sur une liste d'application avec des éléments cochés avec deux colonnes Privé et Public
Pour comprendre les deux profils, lire l'article : Les différences entre un réseau public, privé ou domestique sur Windows
  • Cliquez sur Modifier les paramètres

Ainsi vous pouvez donc autoriser ou ne pas autoriser une application à se connecter sur le profil réseau Privé ou Public de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

La liste est par défaut grisée et donc inaccessible.

  • Pour modifier une autorisation du pare-feu : cliquez sur le bouton Modifier les Paramètres. A partir de là, vous pouvez cocher/décocher une application.
  • Pour ajouter une nouvelle application dans le pare-feu : cliquez sur le bouton en bas "Autoriser une application"
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Cliquez sur bouton Parcourir sur la nouvelle fenêtre pour aller chercher l'exécutable de l'application que vous souhaitez ajouter dans la liste.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! vous avez autorisé ou bloqué une application sur le pare-feu Windows Defender

Bloquer une application

via les règles avancées

Pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender, on doit créer une règle avancée.

Pour cela,

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saisissez wf.msc
Comment ouvrir Windows Defender Firewall avancé
  • Sur règles de trafic sortant, faites un clic droit puis Nouvelle règle
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • L'assistant de nouvelle règle de trafic sortant s'ouvre alors
  • Sélectionnez Programmes puis cliquez sur Suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Ensuite cliquez sur Parcourir
  • Naviguez dans votre dossier pour sélectionner l'exécutable de l'application à bloquer sur firewall
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Dans action, sélectionnez bloquer la connexion puis cliquez sur suivant
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin laissez tout coché dans les profils de règles puis cliquez sur Suivant.
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
  • Enfin indiquez un nom à la règle et éventuellement une description
  • Cliquez sur Terminer
Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Bravo ! Vous avez créé une règle pour bloquer votre application
.

Celle-ci apparaît dans la liste avec une icône interdiction.
Un clic droit permet de la désactiver pour autoriser temporairement l'application.
Enfin on peut la supprimer.

Créer une règle pour bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

En invite de commandes

Enfin on peut bloquer une application sur le pare-feu de Windows en invite de commandes.
Pour cela, il faut utiliser la commande netsh advfirewall firewall.

Inspirez-vous alors de cette commande :

netsh advfirewall firewall add rule name="Bloquer Chrome" program="C:\Program Files (x86)\Google\Chrome\Application\chrome.exe" dir=out action=block profile=public
Enfin pour plus de détails, suivez cet article complet : Pare-feu Windows Defender en invite de commandes avec netsh advfirewall

Windows Firewall Control

Windows Firewall Control permet facilement de configurer et gérer le pare-feu de Windows en créant notamment des règles sur le pare-feu de Windows.
Pour comprendre le fonctionnement de Windows Firewall Control, voici le tuto et en vidéo de présentation de Windows Firewall Control :

Firewall App Locker

Firewall App Blocker est une application gratuite qui permet de gérer facilement vos applications sur le pare-feu Windows.
Vous pourrez autoriser ou bloquer des applications facilement, depuis une liste ou par un clic droit sur l'icône de l'application.

  • L'application se présente sous la forme d'un fichier zip.
  • Décompressez ce dernier dans un emplacement de votre choix.
  • En liste, vous trouverez les applications autorisées ou bloquées.
  • Le cercle rouge barrée indique que l'application est bloquée et celle-ci est aussi écrite en rouge.
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender
Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Par exemple, ci-dessous Google Chrome est interdit sur le pare-feu Windows, la connexion au site WEB est interdite comme le montre ce message d'erreur "Votre Accès à internet est bloqué".

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Depuis le menu Options, vous pouvez ajouter des menus d'autorisation/déblocage de Pare-feu de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows Defender

Il est aussi possible d'exporter et importer la liste en cas de réinstallation de Windows, mais aussi pour importer vos règles du pare-feu Windows sur un autre ordinateur.

En vidéo, autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

OneClick Firewall

OneClick Firewall est une programme gratuit de winaero.com qui permet d'ajouter deux entrées dans le menu contextuel de Windows pour autoriser ou bloquer une application.
Le programme OneClick Firewall s'installe dans Windows et donc vous pouvez donc le désinstaller à tout moment pour retirer les entrées du menu contextuel de Windows.

Comment Autoriser/Bloquer une application sur le pare-feu Windows

Hard Configurator

C'est un outil gratuit qui améliore la sécurité de Windows 10 de manière automatique ou non.
Il permet aussi d'ajouter des règles de pare-feu très facilement.
Se reporter à notre tutoriel :

Hard configurator ajouter des règles de pare-feu facilement

Vidéo : Autoriser ou bloquer un programme sur le pare-feu de Windows

Enfin une vidéo qui récapitule toutes les étapes pour créer une règle pour autoriser/bloquer un programme sur le firewall de Windows.

Les bons réglages du pare-feu de Windows Defender

Sur le topic suivant, j'explique comment bloquer quelques processus système qui peuvent être utiliser par des programmes malveillants : 

L’article Autoriser/Bloquer une application pare-feu Windows Defender est apparu en premier sur malekal.com.

Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal

20 août 2021 à 09:55

Windows Terminal vous permet de créer plusieurs profils de shell différents.
Voici comment ajouter un nouveau profil sous Windows Terminal.

Dans Windows 11 et Windows 10, Microsoft propose une nouvelle application de Terminal.
Celle-ci regroupe tous les Shells dans une seule application pour centraliser la ligne de commandes.
Ainsi avec Windows Terminal, vous pouvez ouvrir un Shell PowerShell, Invite de commandes, une distribution Linux Ubuntu, Debian ou autres via WSL mais aussi Azure Cloud Shell.
Les applications et les développeurs peuvent également ajouter un nouveau profil dans le terminal Windows. C'est l'une des raisons pour lesquelles vous voyez le shell Linux dans Windows Terminal dès que vous installez un système d'exploitation basé sur Linux via le sous-système Windows pour Linux.
Outre les profils par défaut, il peut y avoir des situations dans lesquelles vous devez créer des profils personnalisés sous Windows Terminal. Le nouveau profil peut être un nouveau shell ou dupliquer un shell existant ou un shell existant avec des arguments et une configuration personnalisée. Dans ces cas, vous pouvez facilement créer et ajouter un nouveau profil sous Windows Terminal.
Enfin puisque vous pouvez personnaliser les profils de terminal Windows individuellement, il sera facile de différencier les profils en double.

Ce tutoriel rapide et simple me permet de vous montrer comment ajouter un nouveau profil sous Windows Terminal.

Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal

Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal

  • Ouvrez Windows Terminal
  • Puis cliquez sur le menu déroulant sur la barre de titre
  • Sélectionnez l'option Paramètres. Notez que vous pouvez accéder directement aux paramètres par le raccourci clavier : CTRL+,
Ouvrir les paramètres du terminal de Windows
  • Ensuite cliquez sur Ajouter un nouveau profil dans le menu de gauche
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
  • Vous avez la possibilité de dupliquer un profil existant. Pour créer un nouveau profil de zéro, cliquez sur le bouton bleu en haut Nouveau profil vide
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
  • Puis saisissez les informations du profil, commencez par saisir un Nom
  • Puis dans ligne de commandes, cliquez sur Parcourir pour naviguer dans vos dossiers et sélectionnez l'exécutable du profil. Dans notre exemple, j'ajoute l'exécutable de Cygwin

(Facultatif) Si vous souhaitez définir un répertoire de départ personnalisé, vous pouvez le faire en décochez la case "Utiliser le répertoire de processus parent" et en ajoutant le chemin au champ Démarrer le répertoire.
Cette option est bénéfique si vous souhaitez que la coquille commence dans un répertoire spécifique plutôt que dans le répertoire par défaut.

Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
  • Puis dans Icône, cliquez sur Parcourir pour sélectionner l'icône du profil, en général, en sélectionnant le fichier EXE. Sinon utilisez le fichier C:\Windows\system32\shell32.dll ou C:\Windows\System32\imageres.dll pour ouvrir la bibliothèque d'icônes de Windows
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
  • Enfin saisissez le nom de l'onglet tel qu'il apparaîtra lorsque vous ouvrez ce dernier
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
Vous pouvez personnaliser l'affichage de ce profil, notamment en modifiant l'image d'arrière plan pour mieux identifier ce dernier.
Cela se fait depuis le menu Apparence. Pour plus de détails, suivre ce tutoriel : Comment changer l'image d'arrière plan de Windows Terminal (Personnalisation).
  • Enfin cliquez sur Enregistrer en bas à droite
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
  • Le nouveau profil Windows Terminal s'ajoute dans la liste de gauche
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal

Enfin vous pouvez très facilement ouvrir ce nouveau profil :

  • Cliquez sur le menu déroulant sur la barre de titre
  • Le nouveau profil doit apparaître, cliquez dessus
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
  • Dans mon cas, Cygwin s'ouvre dans une fenêtre différente et pas dans Windows Terminal
Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal
Bravo ! vous avez réussi à ajouter et créer un nouveau profil sur Windows Terminal.

L’article Comment ajouter un nouveau profil dans Windows Terminal est apparu en premier sur malekal.com.

Edge : Supprimer/vider les cookies

15 avril 2021 à 18:29

Les cookies sont des fichiers textes qu'un site peut déposer sur votre navigateur Microsoft Edge.
Cela est utile pour s'identifier sur un site ou pour les caddie sur les sites de commerce.
Mais ils servent aussi à vous pister et vous suivre à travers les tracking cookies.

Ce tutoriel vous guide pour supprimer les cookies du navigateur WEB Edge.
Vous pouvez vider l'intégralité des cookies ou supprimer des cookies d'un site.

Edge : Supprimer/effacer les cookies

Edge : Supprimer/vider les cookies

Pour tout savoir des cookies, lire ce tutoriel :

Supprimer tous les cookies Edge - méthode 1

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches CTRL+MAJ+Suppr
  • Ensuite en haut dans intervalle de temps, sélectionnez à Tout moment
  • Puis dans la liste, ne cochez que Cookies et autres données du site
  • Enfin cliquez sur Effacer maintenant
Effacer les données de navigation et cookies de Microsoft Edge
Bravo ! vous avez réussi à supprimer tous les cookies de Microsoft Edge.

Supprimer tous les cookies Edge - méthode 2

  • Cliquez sur le bouton trois points en haut à droite puis Paramètres
Ouvrir et accéder aux paramètres de Microsoft Edge
  • Puis dans le menu de gauche, cliquez sur Cookies et autorisations du site
Supprimer tous les cookies de Microsoft Edge
  • Ensuite à droite clique sur Afficher tous les cookies et données du site
Supprimer tous les cookies de Microsoft Edge
  • Enfin haut, cliquez sur Supprimer tout
Supprimer tous les cookies de Microsoft Edge
Bravo ! vous avez réussi à effacer l'intégralité des cookies de Microsoft Edge.

Effacer le cookie Edge d'un site spécifique

Vous pouvez aussi supprimer les cookies interne du site ou les cookies tiers liés au site.

  • Connectez-vous sur au site internet où retirer les cookies
  • Puis cliquez sur l'icône bouclier à gauche dans la barre d'adresse
  • Puis cliquez sur Cookies
Effacer un cookie d'un site spécifique sur Microsoft Edge
  • Ensuite déroulez le domaine puis cookies
  • Sélectionnez le cookie à enlever
  • Enfin cliquez sur Supprimer
Effacer un cookie d'un site spécifique sur Microsoft Edge

Avec CCleaner

CCleaner est un logiciel de nettoyage qui vous permet de nettoyer votre PC.
Il est capable de supprimer le cache, historique de navigation et cookies des navigateurs internet Chrome, Edge et Firefox.
Suivez le tutoriel :

Enfin sachez qu'il existe des alternatives, si vous n'aimez pas CCleaner :

Supprimer les données de navigation/de sites à la fermeture d'Edge

Si vous souhaitez supprimer et vider les cookies automatiquement à la fermeture de Microsoft Edge alors suivez ce tutoriel :

L’article Edge : Supprimer/vider les cookies est apparu en premier sur malekal.com.

Comment ouvrir l’invite de commandes sur Windows 11

19 août 2021 à 14:00

Dans Windows 11, l'invite de commandes s'intègre dans Windows Terminal.
Ce dernier permet de centraliser tous les shells dans une interface centralisée et moderne.
WT est mis en avant mais on peut toujours accéder à l'invite de commandes (CMD).

Dans ce tutoriel, je vous montre toutes les façons pour ouvrir l'invite de commandes sur Windows 11.

Comment ouvrir l'invite de commandes sur Windows 11

Comment ouvrir l'invite de commandes sur Windows 11

Par Windows Terminal

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer de Windows 11 ou par les touches
    + X
  • Puis cliquez sur Windows Terminal ou Windows Terminal (Admin) pour ouvrir en administrateur
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec le clic droit du menu Démarrer
  • Ensuite cliquez sur l'icône flèche vers le bas puis Invite de commandes. Pour aller plus vite, utilisez le raccourci clavier CTRL+MAJ+é
Ouvrir l'invite de commandes depuis Windows Terminal de Windows 11
  • L'invite de commandes s'ouvre dans Windows Terminal
Ouvrir l'invite de commandes depuis Windows Terminal de Windows 11

Plus de méthodes pour accéder à Windows Terminal (WT), suivez ce tutoriel :

Enfin pour l'utilisation générale de Windows Terminal :

Par la commande cmd

  • Faites un clic droit sur le menu Démarrer puis Exécuter ou sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • Puis saisissez cmd et cliquez sur OK
Ouvrir l'invite de commandes dans Windows 11 par cmd.exe
  • L'invite de commandes s'ouvre dans Windows 11
Ouvrir l'invite de commandes dans Windows 11

Par la recherche Windows

  • Ouvrez le menu Démarrer de Windows 11
  • Puis saisissez invite, cela va effectuer une recherche Windows
  • Il ne reste plus qu'à cliquer sur l'icône de l'invite de commandes en résultat
  • Dans le menu de droite, vous pouvez exécuter l'invite de commandes en tant qu'administrateur
Ouvrir l'invite de commandes dans Windows 11 par la recherche Windows

Depuis le dossier Windows

  • Ouvrez l'explorateur de fichiers par CTRL+E
  • Accédez au dossier Windows > SysWow64 (PC en 64-bits), si le dossier n'existe pas alors accéder au dossier system32
  • Enfin dans la liste des fichiers, cherchez puis double-cliquez sur cmd.exe
Ouvrir l'invite de commandes dans Windows 11 par le dossier Windows
  • Pour ouvrir l'invite de commandes en administrateur, faites un clic droit sur cmd.exe
  • Puis dans le menu déroulant Exécuter en tant qu'administrateur
Ouvrir l'invite de commandes dans Windows 11 par le dossier Windows
  • La fenêtre de l'invite de commandes CMD s'ouvre dans Windows 11

Par le gestionnaire de tâches

Ouvrir le gestionnaire de tâches sur Windows 11
  • Ensuite cliquez sur le menu Fichier > Exécuter une nouvelle tâche
  • Saisissez cmd puis cliquez sur OK. Pour ouvrir Windows Terminal en administrateur, cochez l'option Créez cette tâche avec les privilèges d'administration
Ouvrir l'invite de commandes dans Windows 11 par le gestionnaire de tâches
  • L'invite de commandes s'affiche sur Windows 11

L’article Comment ouvrir l’invite de commandes sur Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Comment ouvrir Windows Terminal sur Windows 11

19 août 2021 à 14:00

Windows Terminal est l'application de terminal par défaut dans Windows 11.
Voici plusieurs façons faciles pour ouvrir Windows Terminal dans Windows 11.

Contrairement à Windows 10, Windows Terminal est l'application de terminal par défaut dans Windows 11.
Il est est moderne, rapide et puissant avec une interface utilisateur unifiée pour accéder à toutes les shell de Windows dans un emplacement centralisé avec une interface utilisateur à onglets.
Vous pouvez créer plusieurs profils avec différentes configurations de shell : PowerShell, WSL, Azure Cloud Shell ou Invite de commandes.
Sans parler, le soutien aux fonctionnalités avancées telles que le rendu GPU, la transparence, opacité, etc.

Ce tutoriel rapide et simple vous montre les différentes manières d'ouvrir Windows Terminal dans Windows 11.

Comment ouvrir Windows Terminal sur Windows 11

Comment ouvrir Windows Terminal sur Windows 11

Depuis le clic droit du menu Démarrer

Les outils Windows les plus utilisés sont toujours disponibles dans le menu Win + X.. Auparavant, Windows PowerShell est disponible dans le menu Win + X. Dans Windows 11, cette option a été remplacée par le terminal Windows.
C'est la façon la plus rapide pour accéder au Terminal de Windows 11.

  • Appuyez sur le raccourci
    + X ou cliquez avec le bouton droit de la souris sur le menu Démarrer.
  • Dans le menu Flyout, sélectionnez l'option "Windows Terminal". Si vous souhaitez ouvrir le terminal Windows avec les droits de l'administrateur, sélectionnez l'option "Terminal Windows (admin)"
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec le clic droit du menu Démarrer

Par les applications du menu Démarrer

Voici une méthode classique puisqu'elle consiste à ouvrir l'application Terminal à partir de la liste des applications du menu Démarrer de Windows 11.

  • Cliquez sur le menu Démarrer de Windows 11
  • Puis en haut à toutes les applications
Ouvrir toutes les applications du menu Démarrer de Windows 11
  • Descendez dans les W pour ouvrir le Windows Terminal
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec le menu Démarrer

Avec la commande wt

Comme avec une invite de commande ou PowerShell, vous pouvez également ouvrir Windows Terminal à l'aide de la commande Exécuter. Voici comment faire.

  • Sur votre clavier, appuyez sur les touches
    + R
  • puis dans la fenêtre exécutez saisissez wt
  • Windows Terminal s'ouvre
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec la commande wt
  • Windows Terminal s'ouvre avec le profil par défaut

Par la recherche Windows

  • Ouvrez le menu Démarrer de Windows 11
  • Ensuite saisissez Windows Terminal afin de lancer une recherche
  • Enfin cliquez sur le résultat pour ouvrir l'application Terminal
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 par la recherche Windows
  • Vous accédez à l'application Windows Terminal

Depuis le bureau de Windows 11

Cette autre méthode est aussi très rapide pour accéder à Windows Terminal.

  • Accédez au bureau de Windows 11
  • Faites un clic droit pour ouvrir le menu contextuel
  • Puis cliquez sur Ouvrir dans Windows Terminal
Ouvrir Windows Terminal  de Windows 11 depuis le bureau de Windows 11

Depuis l'explorateur de fichiers

Saviez-vous que vous pouvez ouvrir le terminal Windows directement à partir d'Explorateur de fichiers? La meilleure chose à propos de cette méthode est qu'elle ouvrira directement la terminaison Windows dans le dossier de votre choix plutôt que dans le dossier de maison ou le dossier System32 par défaut.
Ceci est très utile si vous ne voulez pas naviguer dans un dossier après avoir ouvert le terminal Windows manuellement.

Pour ouvrir le terminal Windows depuis l'explorateur de fichiers :

  • Appuyez sur
    + E pour ouvrir l'explorateur de fichiers
  • Ouvrez le disque vers le dossier qui vous interresse
  • Puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier
  • Enfin sélectionnez l'option Ouvrir dans la borne Windows
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec l'explorateur de fichiers
  • Windows Terminal s'ouvre sur le dossier

Depuis le gestionnaire de tâches

Enfin dans cette dernière méthode pour accéder à Windows Terminal, je vous propose de le faire depuis le gestionnaire de tâches.
Cela est utile, si le menu Démarrer de Windows 11 se bloque ou ne répond pas.

Ouvrir le gestionnaire de tâches sur Windows 11
  • Ensuite cliquez sur le menu Fichier > Exécuter une nouvelle tâche
  • Saisissez wt puis cliquez sur OK. Pour ouvrir Windows Terminal en administrateur, cochez l'option Créez cette tâche avec les privilèges d'administration
Ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 avec le gestionnaire de tâches
  • Vous arrivez sur l'interface de Windows Terminal

L’article Comment ouvrir Windows Terminal sur Windows 11 est apparu en premier sur malekal.com.

Windows 10 21H2 : Les nouveautés

19 août 2021 à 09:52

Microsoft a officiellement annoncé la mise à jour Windows 10 21H2 (Build 19044.1147) publiée aux initiés pour les tests dans son programme Windows Insider.
Les premières nouveautés et améliorations de la mise à jour de fonctionnalités prévues pour la fin de l'année commencent à se dessiner.

Microsoft se concentre sur la sortie de Windows 11.
Ainsi les nouvelles fonctionnalités ajoutées dans Windows 10 21H1 seront limitées pour se concentrer sur la sécurité et productivité.

Dans ce tutoriel, je récapitule la liste complète des nouveautés de Windows 10 21H2.

Windows 10 21H2 : Les nouveautés

Les nouveautés de Windows 10 21H2

Cela se résume principalement à trois évolutions :

  • Ajout de la prise en charge des normes WPA3 H2E pour une sécurité Wi-Fi améliorée
  • Windows Hello for Business introduit une nouvelle méthode de déploiement appelée Cloud Trust pour prendre en charge des déploiements sans passe simplifiés et obtenir un état déployé en quelques minutes.
  • Le GPU compute le support dans le sous-système Windows pour Linux (WSL) et Azure Iot Edge pour Linux sur Windows (Eflow) Déploiements pour l'apprentissage de la machine et d'autres flux de travail intensifs de calcul
  • Des corrections de bugs dont une liste est disponible ici

WPA3 ajoute une sécurité supplémentaire au Wifi

Dans cette nouvelle version de windows 10, Microsoft ajoute le support du protocole WPA3 H2E (HISH-TO-ELEMENT), qui offre une sécurité accrue contre les attaques actuelles et futures de canal latéral.

En 2019, les chercheurs ont révélé une nouvelle attaque latérale appelée «dragonblood» qui pourrait être utilisée pour voler un mot de passe WPA3.
Il s'agit d'une attaque bruteforce par dictionnaire.

En réponse au chercheur, le protocole Hash-to-Element a été ajouté à l'authentification simultanée simultanée du WPA3 du protocole d'authentification EQUALS (SAE) pour empêcher ces types d'attaques de canal latéral.

Windows 10 21H2 prend en charge le protocole WPA3 sur le matériel compatible.

GPU Computer maintenant pris en charge dans WSL2

Le sous-système Windows pour Linux (WSL) permet aux utilisateurs de Windows d'exécuter des outils de ligne de commande Linux non modifiés directement sous Windows.
Ce dernier fête ses quatre ans et a connu beaucoup d'améliorations.

Microsoft annonce le que l'aperçu de GPU Compute est maintenant disponible dans WSL 2 sur Windows 10 21H2.
Cet aperçu soutiendra initialement l'intelligence artificielle (AI) et les flux de travail de l'apprentissage de la machine (ML), permettant aux professionnels et aux étudiants d'exécuter des charges de travail de formation ML sur la largeur des GPU dans l'écosystème Windows.

Cet aperçu comprend la prise en charge des outils ML existants, des bibliothèques et des cadres populaires, y compris Pytorch et Tensorflow. Ainsi que tout le soutien Toolkit Container Docker et NVIDIA disponibles dans un environnement Linux natif, ce qui permet la charge de travail GPU conteneurisées construit pour fonctionner sur Linux de fonctionner en l'état à l'intérieur WSL 2.

Le sous-système Windows pour Linux 2 est intégré à toutes les versions Windows 10, y compris Windows 10 Home, permettant aux utilisateurs de tous les niveaux d'expérience de démarrer avec l'apprentissage de la machine et de l'AI tant qu'ils ont des cartes graphiques compatibles.
Les cartes NVIDIA prennent en charge Cuda et DirectML, tandis que DirectML nécessite un périphérique capable DirectX 12 à partir de tout fabricant GPU.

L'annonce de Microsoft : GPU accelerated ML training inside the Windows Subsystem for Linux

Windows 10 21H2 LTSC

Enfin cette version devrait aussi donner naissance à une version Windows 10 LTSC (Long Time Support) avec une prise en charge du support de longue durée.
Ainsi, après la publication de la mise à jour, Windows 10 21H2 LTSC devrait paraître.

L’article Windows 10 21H2 : Les nouveautés est apparu en premier sur malekal.com.

Comment afficher le contenu d’un fichier texte sur Linux

18 août 2021 à 14:14

Si vous êtes nouveau à Linux et que vous êtes confiné à un terminal, vous pouvez vous demander comment afficher un fichier dans la ligne de commande.

La lecture d'un fichier dans la borne Linux n'est pas la même que celle du fichier d'ouverture dans le bloc-notes.
Depuis que vous êtes en mode de ligne de commande, vous devez utiliser des commandes pour lire le fichier sous Linux.

Voici plusieurs commandes qui vous permettent d'afficher le contenu d'un fichier dans le terminal Linux.

Comment afficher le contenu d'un fichier texte sur Linux

Comment afficher le contenu d'un fichier texte sur Linux

cat

La commande cat est une commande qui affiche le contenu d'un fichier dans la sortie du terminal.
C'est la façon la plus simple pour lire le contenu d'un fichier en ligne de commandes.

La syntaxe est simple puisqu'il suffit de spécifier le nom du fichier :

cat fichier.txt

Par exemple ci-dessous, on affiche le contenu du fichier test.txt :

Utiliser la commande cat pour afficher le contenu d'un fichier sur Linux

Elle offre beaucoup d'options, par exemple pour afficher les numéros de lignes ou encore pouvoir concaténer des fichiers textes.
Le tutoriel suivant vous guide pour utiliser cat avec de nombreux exemples :

L'une des principales limites est lorsqu'il s'agit d'afficher des fichiers volumineux.
Car on se retrouve alors avec des centaines ou milliers de lignes dans le terminal.
On peut toutefois utiliser la sortie pour rediriger vers grep pour recherche le contenu.
Mais pour afficher le contenu d'un fichier volumineux, il vaut mieux utiliser less.

nl

La commande nl (number lines) fonctionne comme cat pour afficher le contenu d'un fichier dans le terminal.
La seule différence est qu'elle affiche les numéros de lignes.

A noter que cat sait aussi le faire avec l'option -n :

cat -n fichier.txt

less

La commande less affiche le contenu d'un fichier par page.
Elle permet d'utiliser des commandes pour manipuler le fichier.
Par exemple, vous pouvez effectuer des recherches, placer un marquer pour revenir sur une partie du fichier, transférer le contenu vers un éditeur de fichiers.

C'est la commande idéale pour afficher le contenu d'un fichier volumineux car elle donne la possibilité de naviguer complètement dans ce dernier.

Le tutoriel suivant vous guide pour utiliser Less :

Il existe aussi la commande more qui fonctionne un peu de la même manière.

Afficher le contenu d'un fichier avec la commande less sur Linux

more

La commande more est très similaire à less et suit le même but : afficher des fichiers importants dans un terminal.
Cependant elle propose beaucoup moins d'options que son homologue.
Comme souvent avec Linux, il s'agit avant tout de préférences et d'habitudes dans le choix des commandes.

head

La commande head est une autre façon de consulter un fichier texte, mais avec une légère différence.
Elle affiche les 10 premières lignes d'un fichier texte par défaut.
Mais avec des options on peut choisir le nombre de lignes à afficher.
Ainsi, vous pouvez afficher les N premières lignes d'un fichier et même les N dernières lignes d'un fichier.

head -n 2 rose-tatoo.txt
Afficher les N premières lignes d'un fichier avec la commande head sur Linux

tail

La commande tail génère les dernières parties d'un seul fichier ou plusieurs fichiers.
Par défaut, la commande tail imprime les dix dernières lignes des fichiers d'entrée.
Enfin on peut aussi l'utiliser pour la lecture de fichiers journaux en temps réel.

tail [options] [fichier]

Par défaut, elle affiche les 10 dernières lignes d'un fichier :

Comment utiliser la commande tail

Mais on peut très bien afficher le nombre de lignes que l'on souhaite avec l'option -n :

tail -n 5 rose-tatoo.txt

Elle permet même d'afficher les ajouts d'un fichier en temps réel, ce qui est idéal pour suivre les modifications d'un fichier comme un journal.
Plus d'informations :

Combiner les commandes pour afficher le contenu d'un fichier texte

Grâce à la commande pipe, il est possible d'envoyer la sortie d'une commande vers une autre afin de combiner les commandes.
Par exemple, on peut utiliser cat avec grep afin de filtrer le contenu d'un fichier texte et afficher que les lignes avec des mots en particulier.
En clair cela permet de rechercher un motif dans un texte.

Par exemple, nous recherche le mot GPL :

cat /usr/share/common-licenses/GPL-3|grep GPL
Combiner les commandes pour afficher le contenu d'un fichier texte

Autre exemple, avec a commande Head imprime les 10 premières lignes du fichier. Ensuite, la commande tail prend cette sortie et imprime toutes les lignes à partir du numéro de ligne 5. Cela vous donne les lignes de 5 à 10.

head -n 10 rose-tatoo.txt | tail -n +5

On peut aussi jouer sur les colonnes avec sort pour trier, cut pour afficher que les colonnes qui nous interressent.
Et bien d'autres utilisations plus complexes avec awk et sed.

Les commandes de base Linux pour afficher le contenu d'un fichier

CommandesActions
awk / gawkLangage de balayage et de traitement des motifs
catAfficher le contenu d'un fichier
cutSupprimer des sections d'un fichier
grepRechercher l'occurence dans un fichier
headAfficher l'entête du fichier
moreAfficher le contenu d'un fichier page par page
lessComme more mais en plus rapide
lookMontre les lignes commençant par un pattern
nlEcrit chaque fichier sur la sortie standard, avec des numéros de ligne ajoutés
sedRecherche/remplacer, substitution de texte
sortTrier le flux d'entrée
teeLit l'entrée standard et l'écrit à la fois dans la sortie standard et dans un ou plusieurs fichiers
tailAffiche les dernières lignes d'un fichier
trTransforme une liste de caractère en une autre liste
wcAfficher le nombre de lignes d'un fichier texte
Les commandes de base Linux sur les textes

L’article Comment afficher le contenu d’un fichier texte sur Linux est apparu en premier sur malekal.com.

La commande cut de Linux : utilisation et exemples

18 août 2021 à 14:12

La commande cut est l'un des outils de filtrage de texte présents dans Linux et UNIX.
Elle s'utilise pour extraire des colonnes spécifiques des lignes de texte. Vous passez du texte à l'aide de fichiers ou la sortie d'une autre commande à la commande cut.
Ensuite elle imprime les données à la sortie standard du terminal.
Ainsi, vous coupez une ligne par délimiteur, caractère et octet.

Dans ce tutoriel, je vous montre quelques exemples d'utilisation de la commande cut de Linux.

La commande cut de Linux : utilisation et exemples

Comment utiliser la commande cut

Le délimiteur est un espace, une tabulation, une virgule virgule, un côlon ou tout autre caractère utilisé pour séparer les mots dans une ligne.
Par exemple, un point de point est utilisé comme fichier de délimiteur dans /etc/passwd pour la séparation de différentes valeurs. Dans les fichiers CSV, la virgule est utilisée comme délimiteur.
La commande cut prend en compte l'onglet en tant que délimiteur par défaut. Donc, si votre fichier a l'onglet en tant que délimiteur, rien besoin d'utiliser -d option avec la commande CUT.

cut options [fichier]

Voici la liste des options disponible pour la commande cut :

OptionsDescription
-f (- champs)Spécifiez les champs que vous souhaitez extraire.
-c (- caractères)Spécifiez les caractères que vous souhaitez extraire.
-b (- octets)Fournissez les octets que vous souhaitez extraire.
-d (-Délimiteur)Ici, vous spécifiez le délimiteur que vous souhaitez utiliser avec la commande CUT.
Par défaut, l'onglet est considéré comme un délimiteur.
--complementIl est utilisé pour obtenir des colonnes non spécifiées par -f, -c ou -b Options.
--output-delimiterPar défaut, la commande CUT utilise le délimiteur d'entrée en tant que délimiteur de sortie,
mais vous pouvez modifier ce comportement en utilisant cette option.
Les options de la commande cut

Chaque liste est composée d'une gamme ou de nombreuses gammes séparées par des virgules.
L'entrée sélectionnée est écrite dans le même ordre qu'il est lu et est écrit exactement une fois. Chaque gamme est une de:

  • N octet, caractère ou champ, compté de 1
  • N- de N octet, caractère ou champ, à la fin de la ligne
  • N-M de N à M (inclus) octet, caractère ou champ
  • -M de première à la m (inclus) octet, caractère ou champ

Exemples d'utilisation de la commande cut

Dans ce tutoriel nous allons utiliser deux fichiers afin de donner des exemples d'utilisation de la commande cut.
Voici un fichier texte employes.txt

Riveau Alain	1919-05-22	2020-02-01	Directeur des operations
Cavalier Bart	1987-09-09	2020-09-01	Directeur des ventes
Stone Emma	1991-01-30	2021-01-02	Directrice des communication
Trembblay Guy	1962-02-02	2020-08-01	Vendeur

Un autre fichier étudiant.txt au format CSV :

S101,Pierre,91
S102,Vincent,84
S103,Laura,989

Comment extraire un champ

En utilisant l'option -f, vous pouvez spécifier les champs que vous souhaitez extraire.

cut -f 2 employes.txt
1919-05-22
1987-09-09
1991-01-30
1962-02-02

Pour afficher les champs 1 à 3 :

cut -f 1-3 employes.txt
Riveau Alain    1919-05-22      2020-02-01
Cavalier Bart   1987-09-09      2020-09-01
Stone Emma      1991-01-30      2021-01-02
Trembblay Guy   1962-02-02      2020-08-01

ou encore :

cut -f -3 employes.txt
Riveau Alain    1919-05-22      2020-02-01
Cavalier Bart   1987-09-09      2020-09-01
Stone Emma      1991-01-30      2021-01-02
Trembblay Guy   1962-02-02      2020-08-01

Pour afficher du 2e au dernier champ, vous devez taper :

cut -f 2- employes.txt
1919-05-22      2020-02-01      Directeur des operations
1987-09-09      2020-09-01      Directeur des ventes
1991-01-30      2021-01-02      Directrice des communication
1962-02-02      2020-08-01      Vendeur

ou encore :

cut -f 2-4 employes.txt
1919-05-22      2020-02-01      Directeur des operations
1987-09-09      2020-09-01      Directeur des ventes
1991-01-30      2021-01-02      Directrice des communication
1962-02-02      2020-08-01      Vendeur
Exemples d'utilisation de la commande cut

Comment couper en fonction d'un délimiteur

Par défaut, le délimiteur est la tabulation mais les fichiers peuvent utiliser d'autres séparateurs de colonnes (espace, virgule, apostrophes, ...).
Ainsi la commande vous permet de spécifier un délimiteur grâce à l'option -d.

Le fichier etudiant.txt est au format CSV, le délimiteur est la virgule.
On utilise donc l'option -d pour indiquer d'utiliser la virgule comme séparateur.

cut -d ',' -f 2 etudiant.txt
Pierre
Vincent
Laura
*

Comment compléter la sélection dans la commande cut

Supposons que vous souhaitiez sélectionner des champs qui ne sont pas spécifiés avec l'option -f, dans ce cas, utilisez l'option --complement.
Cela permet de retirer les champs d'une liste.

[email protected]:/tmp$ cut -f 1 employes.txt
Riveau Alain
Cavalier Bart
Stone Emma
Trembblay Guy

[email protected]:/tmp$ cut -f 1 --complement employes.txt
1919-05-22      2020-02-01      Directeur des operations
1987-09-09      2020-09-01      Directeur des ventes
1991-01-30      2021-01-02      Directrice des communication
1962-02-02      2020-08-01      Vendeur
Exemples d'utilisation de la commande cut

Comment spécifier le délimiteur de sortie

Pour indiquer le séparateur de sorite, utilisez l'option --output-delimiter.
Dans cet exemple, nous indiquons d'utiliser la virgule comme séparateur de sortie, ainsi, on obtient un fichier CSV en sortie.

cut -f 1,2,4 --output-delimiter=',' employes.txt
Riveau Alain,1919-05-22,Directeur des operations
Cavalier Bart,1987-09-09,Directeur des ventes
Stone Emma,1991-01-30,Directrice des communication
Trembblay Guy,1962-02-02,Vendeur

Comment extraire des champs par des caractères et des octets

Chaque personnage ASCII occupe 1 octet alors que les caractères de Unicode ont besoin d'un octet à 4 octets pour la représenter.
La plupart du temps, vous trouverez que les options -b et -c produiront le même résultat.

Par exemple, pour extraire les 3 premiers octets :

cut -b 1,2,3 employes.txt
Riv
Cav
Sto
Tre

Comme 1 caractère = 1 octet, l'utilisation de l'option -c donne le même résultat :

cut -c 1,2,3 employes.txt
Riv
Cav
Sto
Tre

Pour extraire les 10 premiers octets :

cut -b 1-10 employes.txt
Riveau Ala
Cavalier B
Stone Emma
Trembblay

Pour extraire les 10 à 20 premiers caractères :

cut -c 10-20 employes.txt
ain     1919-05
Bart    1987-0
a       1991-01-3
Guy    1962-0
Exemples d'utilisation de la commande cut

Quelques exemples d'utilisations de cut

On peut combiner la commande cut avec d'autres commandes pipe.
Pour lister les noms (première colonne) par ordre alphabétique et de manière unique :

cat employes.txt |cut -f 1|sort -n|uniq
Cavalier Bart
Riveau Alain
Stone Emma
Trembblay Guy

Si l'on veut rediriger le résultat vers un autre fichier, on utilise le caractère > suivi du nom du fichier :

cat employes.txt |cut -f 1|sort -n|uniq > nom.txt

Le séparateur du fichier /etc/passwd est :
Ainsi, si on veut extraire la première colonne soit donc la liste des utilisateurs Linux :

cut -d':' -f 1 /etc/passwd
root
daemon
bin
sys
sync
games
man
lp
mail
news
uucp
[...]

Pour afficher l'historique des commandes bash sans les chiffres.
Pour cela, on utilise la commande cut pour afficher à partir du 8e caractères.

history | cut -c 8-

L’article La commande cut de Linux : utilisation et exemples est apparu en premier sur malekal.com.

❌